Fermer

Burundi : bataille familiale autour de la sépulture du roi Mwambutsa IV

Par Jeune Afrique

Esther Kamatari, la nièce du roi Mwambutsa IV. © Vincent Fournier/JA

Mwambutsa IV, avant-dernier roi du Burundi, va-t-il enfin reposer en paix, et où ?

À Bujumbura, comme le souhaite sa fille, la princesse Rosa Paula Iribagiza ? Ou bien à Meyrin (près de Genève), où il est décédé en 1977, comme il le stipulait dans son testament et comme le préconise sa nièce, la princesse (et célèbre top-modèle) Esther Kamatari ? Le 1er novembre, la Cour de justice suisse s’est prononcée en faveur d’une inhumation à Meyrin. Mais la princesse Rosa Paula songe à faire appel de cette décision auprès de la Cour fédérale, dernier recours possible.

Soutien de Nkurunzizaà la princesse Rosa Paula

En mai 2012 déjà, à la demande de sa fille, le souverain avait été exhumé du cimetière de Meyrin, mais son rapatriement avait été gelé à la suite d’une plainte d’Esther Kamatari. Les avocats genevois de cette dernière, Andrea Rusca et Pascale Genton, estiment que leur cliente a désormais toutes les chances d’obtenir gain de cause, et ce malgré le soutien que Pierre Nkurunziza apporte depuis le début à la princesse Rosa Paula.

Le président burundais souhaitait en effet organiser des funérailles nationales pour sceller la réconciliation de son peuple. En attendant la décision définitive de la justice helvète, dans les premiers mois de 2017, le roi n’a toujours pas de sépulture.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici