Fermer

Énergie : Total renonce aux stations-service sud-africaines de Chevron

Par Jeune Afrique

Patrick Pouyanné est le directeur général du groupe Total. © Bruno Levy pour J.A.

Après une expansion en Afrique de l’Est avec le rachat des réseaux de distribution de carburant de Gapco, le pétrolier français Total a envisagé d’acquérir 75 % des parts du réseau Caltex (845 stations-service en Afrique du Sud), mis en vente par l’américain Chevron.

Le groupe, dirigé par Patrick Pouyanné, moins présent que le local Engen Petroleum dans la nation Arc-en-Ciel, a finalement renoncé, préférant concentrer ses efforts sur d’autres zones d’un continent où il est leader du marché.

Les traders Glencore et Gunvore seraient encore en lice pour acquérir tout ou partie des actifs sud-africains de Chevron mis en vente – les stations-service, la raffinerie du Cap et des parts dans une usine de lubrifiants à Durban –, un ensemble estimé à 1 milliard de dollars (900 millions d’euros).

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici