Littérature : Desmond Tutu et le dalaï-lama, une sacrée amitié

Desmond Tutu et de dalaï-lama à Dharmsala en Inde, le 23 avril 2015. © Ashwini Bhatia/AP/SIPA

Sur près de 400 pages, "Le livre de la joie" livre le récit du voyage de Desmond Tutu à Dharamsala (Inde).

« Notre gouvernement est pire que celui de l’apartheid ! » En 2011, l’archevêque émérite Desmond Tutu avait laissé éclater sa colère avec cette saillie. Elle était d’autant plus dure pour Pretoria qu’elle venait d’un Prix Nobel de la paix, récompensé pour son combat pacifique contre le régime raciste sud-africain en 1984.

La raison de son courroux ? La non-délivrance de visa sud-africain à son ami, le dalaï-lama, qui voulait venir assister aux 80 ans du prélat. Depuis, Tutu a réparé l’affront : l’année dernière, il a fêté le quatre-vingtième anniversaire du chef spirituel tibétain à ses côtés, à Dharamsala (Inde), où ce dernier vit en exil depuis cinquante-sept ans.

L’Américain Douglas Abrams raconte ce voyage dans ce livre multifacettes qui tient à la fois du reportage, du traité spirituel et du manuel de développement personnel. Il raconte, en particulier, une semaine de discussion entre les deux hommes sur la joie et les moyens d’y parvenir.

« Une proximité étonnante » 

On découvre, à cette occasion, une proximité étonnante entre les deux espiègles vieillards. La description de leurs retrouvailles est particulièrement attendrissante. « L’Archevêque […] attrapa le menton de son complice, comme s’il avait affaire à son petit-fils préféré. Puis, il voulut l’embrasser sur la joue. Le dalaï-lama, peu habitué aux effusions, tressaillit tout en riant de plaisir. »

L’ouvrage, parfois répétitif, est plein de bons sentiments… Reste que, compte tenu de l’âge avancé des protagonistes et de la maladie de l’archevêque – il est atteint du cancer de la prostate –, ce récit est, peut-être, celui de leur dernière rencontre.

Le livre de la joie, de Douglas Abrams, avec le dalaï-lama et Desmond Tutu, traduit par Carole Delporte, Flammarion, 382 pages, 19,90 euros

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici