Fermer

Le livre de Ngouélondélé tacle le Parti congolais du travail

Par Jeune Afrique

Hugues Ngouélondélé, maire de Brazzaville à Paris, du 1er au 3 octobre 2009. © Vincent FOURNIER/Jeune Afrique

Maire de Brazzaville, fils du général (et opposant) Emmanuel Ngouélondélé et beau-fils du président Denis Sassou Nguesso – dont il a épousé l’une des filles, Ninelle –, Hugues Ngouélondélé publie en ce mois d’octobre, à Paris, un opuscule de 95 pages qui est un vrai réquisitoire contre l’actuelle direction du Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir).

Lui-même député PCT de Gamboma et membre du comité central, Emmanuel Ngouélondélé déplore le « conservatisme béat » et le « désistement sournois » d’un parti réduit, selon lui, à rémunérer des « brigades d’applaudisseurs » et caractérisé par « l’absence de débat ».

Partant du constat que les Congolais disent « oui à Denis Sassou Nguesso, mais non au PCT », le fondateur de l’association Pona Ekolo (« pour la patrie ») entend réduire la « fracture » entre ce parti historique et la jeunesse en préconisant sa refonte totale.

L’actuel secrétaire général du PCT, Pierre Ngollo, appréciera…

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici