Fermer

Le livre de Ngouélondélé tacle le Parti congolais du travail

Par Jeune Afrique

Hugues Ngouélondélé, maire de Brazzaville à Paris, du 1er au 3 octobre 2009. © Vincent FOURNIER/Jeune Afrique

Maire de Brazzaville, fils du général (et opposant) Emmanuel Ngouélondélé et beau-fils du président Denis Sassou Nguesso – dont il a épousé l’une des filles, Ninelle –, Hugues Ngouélondélé publie en ce mois d’octobre, à Paris, un opuscule de 95 pages qui est un vrai réquisitoire contre l’actuelle direction du Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir).

Lui-même député PCT de Gamboma et membre du comité central, Emmanuel Ngouélondélé déplore le « conservatisme béat » et le « désistement sournois » d’un parti réduit, selon lui, à rémunérer des « brigades d’applaudisseurs » et caractérisé par « l’absence de débat ».

Partant du constat que les Congolais disent « oui à Denis Sassou Nguesso, mais non au PCT », le fondateur de l’association Pona Ekolo (« pour la patrie ») entend réduire la « fracture » entre ce parti historique et la jeunesse en préconisant sa refonte totale.

L’actuel secrétaire général du PCT, Pierre Ngollo, appréciera…