Fermer

Cinéma : « Chouf », le thriller marseillais de Karim Dridi

5097.HR.jpg © DR

Avec son troisième long, le réalisateur franco-tunisien Karim Dridi signe un thriller social digne de Scorsese.

Sofiane a échappé à son destin tout tracé.  Bien qu’originaire des cités du nord de Marseille où tous ses amis d’enfance ont plongé dans l’univers du trafic de drogue, il a réussi son parcours scolaire et poursuit brillamment des études supérieures dans une école de commerce réputée, à Lyon.

Mais lors d’un retour dans sa ville natale pour y séjourner quelques jours, il va découvrir ce monde qui lui était étranger après que son frère trouve la mort, victime d’un règlement de compte. Animé par le besoin, pourrait-on dire, de le venger, il décide d’infiltrer le réseau de dealers et de délinquants de haut vol, responsables de cet assassinat.

Et c’est alors que le film « social » devient un véritable thriller réservant bien des surprises et autant de retournements de situations. Avec ce troisième long-métrage consacré à Marseille, le réalisateur franco-tunisien propose à la fois un film d’action réussi et un portrait plus vrai que nature de la ville, évitant la plupart des clichés de la vie quotidienne dans les « quartiers ». En tournant, mine de rien, avec son scénario digne d’un Scorsese, autour d’une question cruciale : peut-on échapper au déterminisme social ?

Chouf, de Karim Dridi, en salle en France le 5 octobre.

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici