Fermer

Dossier

"Cet article est issu du dossier" «Cameroun : drôle de diaspora»

Consulter le sommaire

Cameroun : Jacques-Greg Belobo, une voix en or

Jacques-Greg Belobo. © Vincent Fournier/JA

Surtout connu pour son makossa ou son bikutsi, le Cameroun a aussi produit un artiste lyrique phénoménal : Jacques-Greg Belobo.

Né à Yaoundé il y a quarante-cinq ans, il est aujourd’hui l’une des grandes voix de la musique classique. « Mon métier exige endurance et perfection », résume ce baryton. Pour lui, tout commence avec une bourse, qui lui permet de prendre ses premiers cours de chant à Nice. Nous sommes en 1997. Aussitôt, les portes du conservatoire de la ville s’ouvrent à lui. L’année suivante, il intègre celui de Paris. Il décroche d’abord son diplôme, puis plusieurs médailles et brille dans les concours internationaux. C’est le début de la consécration.

Il est engagé au sein du Bayerische Staatsoper de Munich en 2001, puis dans la Semperoper de Dresde en 2003. Il joue les premiers rôles dans les plus grands opéras à travers le monde et vit aujourd’hui entre Paris, Berlin et Yaoundé, où il rêve de faire construire un conservatoire international de musique.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici