Fermer

Côte d’Ivoire : Advans se sert à la Société générale

Par Jeune Afrique

Abidjan. © Citizen59/flickr creative commons

Déclarées non rentables, les agences de la Société générale de banques en Côte d’Ivoire (SGBCI) d’Adjamé-Château et de Yopougon Port-Bouët II ont été reprises par Advans Côte d’Ivoire, la filiale locale du spécialiste français de la microfinance.

Grégoire Danel-Fédou, son directeur général, affirme que des opérations du même type sont prévues dans plusieurs communes d’Abidjan pour répondre à une forte croissance des activités d’Advans.

Le groupe, qui est présent dans six autres pays africains, totalise en Côte d’Ivoire quelque 100 milliards de F CFA (environ 150 millions d’euros) de crédits alloués. Il a notamment accru ses financements de produits phytosanitaires dans la très stratégique filière café-cacao, passant de 3 milliards de F CFA entre 2012 et 2015 au même montant pour la seule année 2016.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici