Fermer

RD Congo : chaque participant au dialogue national touche 283 dollars par jour

Par Jeune Afrique

À Kinshasa, les arrestations de militants qui réclament l'alternance politique se multiplient. © Irene2005/Flickr creative commons

À la demande de toutes les parties, le nombre des participants au "dialogue politique national" est passé de 200 à 280 dès la première séance plénière, le 5 septembre.

Le per diem promis à ces délégués y serait-il pour quelque chose ? Le salaire moyen d’un fonctionnaire étant inférieur à 100 dollars, la somme journalière de 283 dollars est forcément incitative pour certains… Les pourparlers, ouverts le 1er septembre à Kinshasa, pourraient rapporter plus de 4 200 dollars à chaque participant.

« La norme des Nations unies »

« L’État congolais, qui finance ces négociations, n’a fait que respecter la norme des Nations unies en la matière », justifie un cadre de la Majorité présidentielle. On comprend mieux tout à coup la grogne des associations de défense des albinos, des handicapés ou des peuples pygmées, qui s’estiment exclues du dialogue.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici