Fermer

Photographie : « Génération Tahrir », révolution intime

le caire, 20 novembre 2011 Ahmed Harara a perdu l'oeil droit pendant la révolution, puis le gauche quelques mois plus tard, la police est accusée d'avoir visé volontairement les yeux des manifestants © pauline beugnies/generation tahrir/le bec en l’air

En 2011, l’Afrique du Nord a changé. "Génération Tahrir" revient en images sur les visages des révolutions du printemps arabe.

Les remous des révolutions, en Égypte, en Tunisie, en Libye, sont encore loin de se dissiper, et le temps n’est pas encore venu d’en dresser le bilan. Il est néanmoins possible de peindre le portrait de ceux qui les ont faites. Avec Génération Tahrir, Pauline Beugnies, Ammar Abo Bakr et Ahmed Nagy racontent en photos, dessins et textes une certaine intimité de la révolution égyptienne. L’émotion des regards plutôt que le choc des images. Il ne s’agit pas pour eux de rechercher le sensationnel mais d’aller à l’essentiel : l’humain. Un bien bel hommage aux individus emportés dans la fournaise du collectif.

 DR

Génération Tahrir, de Pauline Beugnies, Ammar Abo Bakr et Ahmed Nagy, éd. Le Bec en l’air, 176 pages, 30 euros. © DR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Génération Tahrir, de Pauline Beugnies, Ammar Abo Bakr et Ahmed Nagy, éd. Le Bec en l’air, 176 pages, 30 euros

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici