Fermer

Cemac : jeu de chaises musicales

Par Jeune Afrique

Lucas Abaga Nchama est le gouverneur de Banque des États d'Afrique centrale. © Jacques Torregano/ Fedephoto pour J.A.

Une conférence des chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale est prévue courant janvier 2017.

Elle devrait entériner la nomination du Tchadien Abbas Mahamat Tolli comme gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) et nommer son successeur à la tête de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC), située à Brazzaville.

L’Équato-Guinéen Lucas Abaga Nchama, prédécesseur d’Abbas à la Beac, devrait lui succéder à la BDEAC. En janvier dernier, Abaga Nchama avait augmenté de 400 milliards de F CFA (610 millions d’euros) la participation de la banque centrale au capital de la BDEAC, dont la Beac est l’actionnaire de référence.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici