Islam : à la recherche du sens perdu

Mausolée de Rumi à Konya (Turquie). © raimund franken/GETTY IMAGES

Les francophones lui doivent la traduction du Mathnawi de Rumi.

Née catholique, Eva de Vitray-Meyerovitch raconte à Rachel et Jean-Pierre Cartier sa découverte puis sa conversion au soufisme. Paru originellement en 1991 et réédité en poche par Albin Michel cette année, Islam, l’autre visage permet de découvrir les fondements de cette pratique mystique, quête d’absolu ouverte et tolérante.

« J’ai toujours admiré chez Rumi cet universalisme, qui n’était d’ailleurs pas du goût de tout le monde, confie la chercheuse. Au fronton de son mausolée est inscrite cette invitation fraternelle : “Viens, viens, qui que tu sois, c’est ici la demeure de l’espoir.” »

 DR

Islam, l'autre visage, d'Eva de Vitray-Meyerotritch, éd. Albin Michel poche, 2016, 176 pages, 6,90 euros. © DR

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici