Fermer

Togo : la Ferrari, la star (Yemi Alade) et le président (Faure Gnassingbé)

Par Jeune Afrique

Yemi Alade et Faure Gnassinbgé. © Yemi Alade/Twitter

La photo que Yemi Alade, la star nigériane de la chanson, a postée le 11 juillet sur son compte Facebook et où on la voit serrer la main de Faure Gnassingbé, le chef de l’État, suscite un emballement médiatique au Togo.

Le commentaire qui l’accompagne : « Merci beaucoup, Sir, and I am still waiting for my #Ferrari ! », signifie-t-il que le président a promis une voiture de luxe à la meilleure artiste féminine des MTV Africa Music Awards alors que « des hôpitaux togolais manquent de moyens ? » s’indignent les internautes les plus virulents.

Présente à Kara (à 400 km au nord de Lomé) dans le cadre d’un festival de mode, Yemi Alade a profité de cette brève visite au chef de l’État pour lui présenter son dernier titre, Ferrari, qui débute par ces paroles : « If you love me you go buy me Ferrari ». « À aucun moment le président n’a promis une voiture », indique un des témoins de la rencontre. En pleine promotion, la star a sans doute voulu faire un coup de marketing. Pas sûr que les communicants du Palais apprécient…