Capital-investissement : en Afrique de l’Ouest, M&A Capital cible les entreprises en difficulté

Par Jeune Afrique

Ici la Nouvelle Société textile sénégalaise de Thiès relancée en 2015 par la Banque nationale de développement économique. © OUMAR SEYE

Ancien du fonds Investisseurs et Partenaires (I&P), de Jean-Michel Severino, Patrice Gomis vient de lancer à Dakar un véhicule d’investissement, M&A Capital, dévolu à la restructuration d’entreprises ouest-africaines.

Créée mi-2016, cette structure vise des investissements de 3 millions à 10 millions de dollars dans des PME en difficulté ou nécessitant une réorganisation opérationnelle et financière. M&A Capital a été abondé, selon nos informations, par des investisseurs privés africains à hauteur de 50 millions de dollars. Ses premiers investissements sont attendus avant la fin de l’année.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici