Entreprises & marchés

RD Congo : dans la famille business, je demande…

George Forrest. © DR

Une poignée d'acteurs tient les rênes de l'économie congolaise.

Les Belgo-Congolais

Les Forrest, avec Groupe Forrest International (GFI), sont les principaux représentants du clan des entrepreneurs belgo-congolais : la famille est présente dans le BTP, le ciment, l’élevage, la banque (BCDC, deuxième banque du pays)… Suivent les Damseaux, dont le poids économique du groupe, Orgaman, n’est plus très clair, et Philippe de Moerloose, dont la société de distribution automobile (dénommée Société de Distribution Africaine, SDA) rayonne désormais ailleurs en Afrique.

Dan Gertler

Ami du président Kabila, Dan Gertler constitue un sujet de discussion qui hérisse les chantres de la bonne gouvernance depuis les ventes peu transparentes d’actifs miniers en sa faveur – et leur revente à prix d’or. Son groupe, Fleurette, est aussi actif dans l’agriculture, le pétrole et le transport.

Les invisibles

« En RD Congo, il y a une vingtaine de grands groupes locaux, dont la moitié évolue quasiment dans l’informel. Ce sont souvent des Libanais ou des Indiens », explique un homme d’affaires local. Leurs spécialités ? Les importations, le transport et l’immobilier. C’est aussi dans ce dernier domaine que les riches Congolais mettent leur argent.

Elwyn Blattner

Arrivé enfant en RD Congo, depuis Le Caire où sa famille juive avait vu ses biens nationalisés, Elwyn Blattner a bâti un groupe qui réalise plus de 250 millions d’euros de revenus, principalement dans le caoutchouc et le palmier. Il possède aussi la troisième banque du pays, la Biac, actuellement en difficulté.

Ahmed Tajideen

Mis en cause par le gouvernement américain pour des liens familiaux avec des membres du Hezbollah libanais, Ahmed Tajideen, le dirigeant de Congo Futur, a néanmoins le vent en poupe : leader dans l’importation de produits alimentaires, il a investi dans de nombreux secteurs, de l’agriculture à l’industrie en passant par l’exploitation forestière. Kinshasa voit chaque jour le symbole de son émergence dans le grand immeuble Futur Tower érigé sur le boulevard du 30-Juin.

Les Rawji

Arrivée il y a un siècle du Gujarat (Inde), la famille Rawji (en photo, Mazhar) est devenue incontournable. Orientées d’abord vers le négoce, ses activités s’élargissent en 1966 avec le rachat de Beltexco, leader de la distribution de biens de consommation, puis, au début des années 2000, avec la reprise de Marsavco (savon, cosmétiques) à Unilever et la création de Rawbank, première banque du pays. Le groupe œuvre aussi dans la distribution automobile, la logistique…

Les multinationales

Absents du pays il y a quinze ans, les groupes internationaux se sont rapidement développés dans certains pans de l’économie. Les banques : Ecobank, Bank of Africa… Les mines : Freeport-McMoRan, Glencore, Anvil, Randgold Resources… Les télécoms : Vodacom, Airtel, Orange…

Fermer

Je me connecte