Un appel d’offres pour reprendre l’axe ferroviaire Dakar-Bamako

Par Jeune Afrique

L'appel d'offres pour la ligne Bamako - Dakar sera lancée dans six mois © DR

Depuis que la concession de Transrail (ex-filiale du groupe Advens devenue Dakar-Bamako Ferroviaire) a été résiliée, le 7 décembre 2015, d'insistantes rumeurs faisaient état de négociations avancées entre le groupe français Bolloré et les États sénégalais et malien pour la reprise du chemin de fer reliant les deux capitales.

Il n’en est rien. Car, selon des informations obtenues par Jeune Afrique auprès d’une source au cœur du dossier, un appel d’offres international sera lancé dans six mois.

En attendant, un directoire provisoire a été installé à la tête de Dakar-Bamako Ferroviaire afin de gérer la période transitoire démarrée le 7 mars. C’est le Sénégalais Joseph Gabriel Sambou, ex-directeur général du Petit Train de banlieue (un omnibus desservant les alentours de Dakar), qui en assure la direction, secondé par le Malien Djibril Nama Keïta.