Remaniement en vue à Madagascar

Par Jeune Afrique

Le président Hery Rajaonarimampianina lors du sommet Inde Afrique en octobre 2015. © Saurabh Das / AP / SIPA

Renforcé par la victoire écrasante (plus de 60 % des suffrages) du HVM, son nouveau parti, aux élections sénatoriales du 29 décembre, le président Hery Rajaonarimampianina envisagerait sérieusement de remanier en profondeur son gouvernement de large coalition, qu'il juge paralysé par les luttes d'influence en son sein.

Des personnalités issues du camp présidentiel pourraient ainsi remplacer les ministres pro-Ravalomanana ou proches d’Andry Rajoelina, l’ancien président de la transition. Le ministre d’État Rivo Rakotovao – un homme de confiance de Hery – pourrait par ailleurs démissionner pour prendre la présidence du Sénat afin de faire contrepoids à l’Assemblée nationale. Au printemps dernier, celle-ci avait tenté de destituer le chef de l’État et y serait sans doute parvenue sans le veto de la Haute Cour constitutionnelle.