Nigeria : Muhammadu Buhari à l’heure du premier bilan

Muhammadu Buhari © AFP

Dresser la liste des personnalités qui marqueront l’Afrique en cette année qui débute est un exercice périlleux, même si les élections, les crises dont l’épilogue se fait attendre ou les événements sportifs et culturels mettront certainement en avant des protagonistes bien connus. Jeune Afrique vous propose une liste non-exhaustive. Parmi eux, Muhammadu Buhari, président du Nigeria.

Élu fin avril après un scrutin qui s’est tenu sans heurts, Muhammadu Buhari, 73 ans, hérite d’un pays aux multiples chantiers économiques et au contexte sécuritaire difficile. Malgré ses efforts pour instaurer plus de transparence et une meilleure gouvernance, le niveau de corruption est loin de rassurer les investisseurs. La première économie – et premier producteur de pétrole – du continent doit faire face à la chute des cours du brut et à des prévisions de croissance à la baisse.

L’ancien général, fort de ses bonnes relations avec les autres pays de la région, reprend cependant du terrain face à Boko Haram. Un dossier sur lequel il est particulièrement attendu, lui qui sera assurément jugé lors du premier anniversaire de sa prise de fonctions, en juin 2016. Mais même en cas de victoire contre le groupe jihadiste, le Nigeria sera confronté aux troubles découlant d’une génération d’enfants déscolarisés et à des disparités régionales toujours très fortes.

Lire les autres articles du dossier

«Ils feront l'Afrique en 2016»

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici