Chine-Taïwan : une poignée de main historique, vraiment ?

Le président chinois Xi Jinping et le président taiwanais Ma Ying-jeou à Singapour le 7 novembre © Roslan Rahman/A

En un sens, la longue poignée de main échangée le 7 novembre par Xi Jinping et Ma Ying-jeou était historique : c'était la première fois depuis 1949 que les présidents chinois et taïwanais se rencontraient.

Mais elle était aussi symbolique et a toutes chances de rester sans lendemain. En dépit de multiples rapprochements, notamment économique, depuis huit ans, Taïwan reste aux yeux de la Chine une province condamnée à regagner un jour son giron. De gré ou de force. Elle continuera donc de s’opposer par tous les moyens à sa reconnaissance internationale. Preuve en est l’absence de Ma Ying-jeou à la prochaine COP21, à Paris.