Un Portugais sur les plates-bandes de CFAO

Par Jeune Afrique

Véhicules du constructeur français Renault, dont la distribution en Afrique de l'Est est assurée par le groupe portugais Salvador Caetano. © AFP

Le groupe portugais Salvador Caetano se positionne pour devenir le principal partenaire de Renault au sud du Sahara, dans une dizaine de pays, a appris "Jeune Afrique".

Après avoir récupéré en Afrique de l’Est la distribution de Renault (y compris pour les Dacia) – une carte qui figurait entre les mains de CFAO il n’y a pas si longtemps -, Salvador Caetano pousse désormais ses pions jusqu’en Afrique francophone, selon nos informations.

Échelle continentale

Sous la houlette d’André de Castro Pinheiro, son patron opérationnel pour l’Afrique et ex-directeur général de la filiale angolaise (qui distribue principalement Ford), le groupe portugais au 1,6 milliard d’euros de revenus s’est installé cette année au Sénégal.

Il a repris au logisticien Necotrans le fonds de commerce de Sera, sa filiale active à Dakar ainsi qu’à Bamako et à Nouakchott. De quoi devenir le principal partenaire de Renault au sud du Sahara, avec une dizaine de pays. Dernier jalon, mi-octobre, Salvador Caetano a fait entrer dans sa filiale africaine le capital-investisseur AfricInvest, avec un objectif assumé : être aidé dans son développement à l’échelle continentale.