Banque

Avec Bissau, Banque Atlantique couvre toute l’UEMOA

Banque Atlantique à Abidjan, en Côte d'Ivoire © Nabil Zorkot/J.A.

Atlantic Business International a obtenu, selon nos informations, l'aval de la Guinée-Bissau pour une implantation dans le seul État de l'Union économique et monétaire ouest-africaines dans lequel le holding n'était pas présent. Détails de l'opération.

Après le rachat de la Banque internationale pour l’Afrique (BIA)-Niger pour 22 millions d’euros – validé en octobre par les autorités monétaires de l’UEMOA -, le holding financier et bancaire Atlantic Business International (ABI), filiale commune de l’ivoirien Atlantic Financial Group (AFG) et du marocain Banque centrale populaire (BCP), a obtenu l’agrément des autorités bissau-guinéennes pour l’implantation de Banque Atlantique dans leur capitale, a appris Jeune Afrique.

Succursale

Selon nos informations, ABI ne compte pas ouvrir une nouvelle filiale, mais une succursale qui dépendra de Banque Atlantique Côte d’Ivoire (Baci), la tête de pont du groupe. La manœuvre a été suivie de bout en bout par l’Ivoirien Souleymane Diarrassouba, le directeur général d’ABI, et par Rachid Agoumi, l’ex-directeur à l’international de BCP.

Avec cette opération, ABI parachève ses implantations dans les huit pays de l’UEMOA : la Guinée-Bissau était le seul à ne pas encore être couvert par Banque Atlantique.

L’ouverture de Baci Guinée-Bissau est prévue pour le premier semestre de 2016. Elle se positionnera sur le retail et le corporate. Et sera le cinquième établissement bancaire du pays, après la Banque de l’Afrique occidentale (BAO), la BDU, Ecobank et Orabank (succursale d’Orabank Côte d’Ivoire).

Fermer

Je me connecte