Israël – Palestine : les tueurs infiltrés de Tsahal

Image172018.jpg © ABBAS MOMANI/AFP

« L'armée la plus morale du monde » s'est de nouveau illustrée, devant les objectifs de l'AFP, et la scène a été retransmise dans le monde entier.

Elle se déroule le 7 octobre à Beit El, près de Ramallah, en Cisjordanie. Sur une route, visages masqués par des foulards ou des capuches, une vingtaine de jeunes Palestiniens lancent des pierres vers un véhicule de l’armée israélienne, quand six d’entre eux se retournent brusquement, cherchant à ceinturer certains des meneurs.

Des moustaaribine, comme on les appelle en arabe, ces agents israéliens infiltrés dans les rangs des manifestants pour interpeller les agitateurs, qui n’ont pas hésité à sortir leurs pistolets et à faire feu sur les lanceurs de pierre une fois démasqués. Trois Palestiniens ont été blessés, dont l’un, touché à la tête, était dans un état critique à l’heure où nous mettions sous presse. Un drame qui illustre la flambée de violence dont Jérusalem et la Cisjordanie sont le théâtre, faisant craindre une troisième intifada.