États-Unis : Misty Copeland, l’étoile noire de la danse

Image165605.jpg © JEFFREY R. STAAB/LANDOV/MAXPPP

Misty Copeland, métisse de 32 ans, atteint la consécration dans l'une des plus prestigieuses compagnies de danse classique des États-Unis.

«J’ai eu des moments de doute, où j’ai voulu tout arrêter, parce que je ne savais pas s’il y avait un avenir pour une Afro-Américaine qui voulait atteindre ce niveau. En même temps, je voulais montrer que c’était possible. » Et il en aura fallu du courage, du talent et de l’abnégation à Misty Copeland pour que son rêve devienne réalité ! Nommée danseuse étoile à l’American Ballet Theatre, l’une des trois plus prestigieuses compagnies des États-Unis, elle est, à 32 ans, la première Noire de l’Histoire à atteindre pareille consécration.

Seule Africaine-Américaine à avoir dansé Le Lac des cygnes, en 2009, elle s’est imposée dans un monde majoritairement blanc, subissant le racisme d’une corporation qui peine à s’ouvrir au monde. Issue d’une famille très modeste, Misty a grandi auprès de sa mère, avec ses cinq frères et sœurs, dans un motel de Californie. La jeune métisse ne découvre la danse qu’à l’âge de 13 ans. Trop tard, lui dit-on. Sa taille (1,57 m), ses formes, la couleur de sa peau… elle détonne. Et pourtant, en avril 2015, elle fait la une de Time, qui la classe parmi les 100 personnalités les plus influentes du monde.

Sa seule crainte : « Qu’il se passe encore deux décennies avant qu’une autre Noire atteigne cette place dans une compagnie de ballet d’élite », écrit-elle en 2014 dans Life in Motion : An Unlikely Ballerina, son autobiographie devenue un best-seller. Reste à espérer que les faits la démentiront.