mot cléRésultat par mot clé:CIRGL

RDC - Rwanda : timide 'reddition' des FDLR dans le Nord-Kivu

RDC - Rwanda : timide "reddition" des FDLR dans le Nord-Kivu

Au cours d'une cérémonie organisée vendredi à Baleusa, dans le Nord-Kivu, "une centaine de combattants FDLR" ont déposé les armes. Ce timide début de "reddition" ne suffit cependant pas à dissiper les doutes qui planent sur la volonté du groupe armé de cesser définitivement la lutte armée.[...]

RDC : l'avenir des rebelles du M23 en question à Kampala

RDC : l'avenir des rebelles du M23 en question à Kampala

Annoncés pour une durée de quatorze jours, les pourparlers entre le gouvernement congolais et les rebelles du Mouvement du 23-Mars (M23), qui ont repris le 10 septembre à Kampala, s'éternisent. Les discussions achoppent notamment sur les questions de la réintégration des rebelles au sein de l'armée et du devenir de leurs leaders. Explications.[...]

Donner une chance réelle à la paix en RDC et dans la région des Grands lacs

Martin Kobler est le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies.[...]

Sommet de Kampala : les présidents exigent la reprise des négociations entre Kinshasa et le M23

Sommet de Kampala : les présidents exigent la reprise des négociations entre Kinshasa et le M23

Réunis à Kampala pour un sommet extraordinaire, les chefs d'État de la région des Grands Lacs ont appelé, jeudi, la rébellion congolaise du M23 à cesser toute activité militaire dans l'est de la RDC et de reprendre "dans trois jours" les pourparlers avec Kinshasa.[...]

Grands Lacs : entrevue Kabila-Kagamé à Kampala

Grands Lacs : entrevue Kabila-Kagamé à Kampala

Le sommet de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) a débuté jeudi à Kampala. En marge de ce sommet, le président congolais, Joseph Kabila, et son homologue rwandais, Paul Kagamé, se sont entretenus.[...]

Une proposition de négociation susceptible de déstabiliser les Grands Lacs

Roger Munyampenda a vécu et travaillé en tant qu’ingénieur dans plusieurs pays africains dont la RDC et la république sud-africaine dans les Télécommunications. Au Rwanda, il a monté et dirigée la société interbancaire de paiement électronique. Ensuite, il a exercé la fonction de directeur[...]

RDC : l'ONU vote le renforcement offensif de la Monusco pour 'neutraliser' les milices de l'Est

RDC : l'ONU vote le renforcement offensif de la Monusco pour "neutraliser" les milices de l'Est

Le Conseil de sécurité des Nations unies a approuvé, jeudi 28 mars, la création d’une "Brigade d’intervention" au sein de la Monusco, en République démocratique du Congo (RDC). Une rupture dans la doctrine de maintien de la paix, infléchie dans un sens plus offensif.[...]

RDC : la rébellion du M23 au bord de la scission

RDC : la rébellion du M23 au bord de la scission

Deux factions du Mouvement du 23-Mars (M23) sont à couteaux tirés. Le chef militaire de la rébellion, Sultani Makenga, fidèle du général déchu Laurent Nkunda, et son adjoint Beaudouin Ngaruye, proche, lui, du général Bosco Ntaganda, recherché par la CPI, ne partagent plus la même lecture de la situation sur le terrain.[...]

Jakaya Kikwete : 'La France a bien fait d'intervenir au Mali'

Jakaya Kikwete : "La France a bien fait d'intervenir au Mali"

Toujours populaire, réputé compétent, Jakaya Kikwete achèvera en 2015 son second mandat. Prendre sa retraite, assure-t-il, ne lui posera aucun problème. Rencontre avec le chef de l'État tanzanien.[...]

Prosper Higiro : 'Il faut gérer les conséquences du découpage des frontières' dans les Grands Lacs

Prosper Higiro : "Il faut gérer les conséquences du découpage des frontières" dans les Grands Lacs

Au lendemain du Forum des parlements de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (FP-CIRGL) tenu à Kinshasa du 22 au 24 janvier, son secrétaire général Prosper Higiro livre à Jeune Afrique son opinion sur la situation sécuritaire dans la partie orientale de la République démocratique du Congo (RDC).[...]

Les parlements des Grands lacs condamnent le M23 et les FDLR

Les parlements des Grands lacs condamnent le M23 et les FDLR

À Kinshasa, les parlementaires de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL), réunis du 22 au 24 janvier, se sont accordés pour condamner l'action des groupes armés dans la région, principalement celle du M23 et des FDLR.[...]

Bernard Membe : 'Pourquoi les pays d'Afrique francophone ont-ils plus de problèmes que nous ?'

Bernard Membe : "Pourquoi les pays d'Afrique francophone ont-ils plus de problèmes que nous ?"

Dar es-Salaam veut s'impliquer davantage dans les médiations au sein de sa sous-région. Explications du ministre tanzanien des Affaires étrangères, Bernard Membe.[...]

Les Kinoises donnent de la voix contre le M23

Les Kinoises donnent de la voix contre le M23

Plusieurs milliers de femmes sont descendues dans les rue de Kinshasa, ce vendredi 23 novembre, pour exprimer leur colère après la prise de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu (Est), par les rebelles du M23, trois jours auparavant. Ces manifestations avaient pour cible principale la Monusco. [...]

Crise au Nord-Kivu : Kinshasa poussé à négocier avec le M23 ?

Crise au Nord-Kivu : Kinshasa poussé à négocier avec le M23 ?

Lors de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), qui a eu lieu lundi 8 octobre à Kampala, l’Ouganda et l’Angola ont pris position pour qu’un dialogue soit ouvert entre les rebelles du M23 et les autorités congolaises.[...]

RDC - Rwanda : Kagamé et Kabila toujours sans solution pour une 'force neutre' au Nord-Kivu

RDC - Rwanda : Kagamé et Kabila toujours sans solution pour une "force neutre" au Nord-Kivu

Réunis pour un énième sommet à Kampala, Joseph Kabila (RDC) et Paul Kagamé (Rwanda) n'étaient toujours pas parvenus, lundi 8 octobre au soir, à une solution pour la constitution d'une "force neutre" au Nord-Kivu.[...]

Nord-Kivu : la CIRGL a sollicité Obasanjo

Nord-Kivu : la CIRGL a sollicité Obasanjo

Le secrétaire exécutif de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) a demandé à l'ancien président du Nigeria, Olusegun Obasanjo, de jouer un rôle de médiateur dans la crise au Nord-Kivu.[...]

RDC : le M23, une rébellion militaire de plus en plus politique

RDC : le M23, une rébellion militaire de plus en plus politique

Alors que l’envoi d’une force neutre dans l’est de la RDC est en négociation, les rebelles du M23 mettent désormais en avant des revendications de politique générale. Une stratégie dont les finalités restent obsucures, mais qui pourrait servir à gagner du temps.[...]

Conflit en RDC : la SADC met en cause le Rwanda, sans évoquer l'envoi d'une force neutre

Conflit en RDC : la SADC met en cause le Rwanda, sans évoquer l'envoi d'une force neutre

Les dirigeants de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) ont directement mis en cause samedi la participation du Rwanda dans le conflit dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), lui enjoignant de cesser son assistance au groupe rebelle M23.[...]

RDC : la force 'neutre' devrait compter 4 000 hommes de pays africains

RDC : la force "neutre" devrait compter 4 000 hommes de pays africains

La force "neutre" qui doit empêcher certaines groupes armés d'opérer dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) pourrait compter 4.000 hommes, a affirmé vendredi à l'AFP le ministre congolais de la Défense Alexandre Luba Ntambo.[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus