mot cléRésultat par mot clé:Amadou haya Sanogo

Mali : bientôt un procès dans l'affaire des 'bérets rouges' ?

Mali : bientôt un procès dans l'affaire des "bérets rouges" ?

Le rapport d'enquête sur l'affaire de la disparition des "Bérets rouges" devrait prochainement être bouclé et transmis au procureur, ouvrant ainsi la voie à un éventuel procès.[...]

Oumar Mariko

Oumar Mariko

55 ans, député de la Solidarité africaine pour la démocratie et l'indépendance (Sadi).[...]

Soumaïla Cissé : 'IBK n'a pas de feuille de route' pour le Mali

Soumaïla Cissé : "IBK n'a pas de feuille de route" pour le Mali

Réconciliation, sécurité, justice... Soucieux de ne pas "hurler avec les loups", l'opposant numéro un à Ibrahim Boubacar Keïta, Soumaïla Cissé, n'en a pas moins une vision critique de l'action du président. Interview.[...]

Mali : accusé de complicité d'assassinat, Sanogo encourt la peine de mort

Mali : accusé de complicité d'assassinat, Sanogo encourt la peine de mort

Le général putschiste Amadou Haya Sanogo a vu les accusations le visant s'alourdir. En plus de complicité d'enlèvement, il doit répondre depuis le 22 avril du chef de complicité d'assassinat dans l'affaire des Bérets rouges d'avril-mai 2012.[...]

Mali : Amadou Haya Sanogo transféré de Bamako à Sélingué

Mali : Amadou Haya Sanogo transféré de Bamako à Sélingué

Amadou Haya Sanogo, placé en détention depuis la fin de novembre 2013 à l'école nationale de gendarmerie de Bamako, a été transféré en fin de semaine dernière vers Sélingué, à 150 kilomètres au sud de la capitale.[...]

Mali : Sanogo, sa vie entre quatre murs

Mali : Sanogo, sa vie entre quatre murs

Inculpé de complicité dans la disparition d'une vingtaine de "bérets rouges", l'ancien chef de la junte, Amadou Haya Sanogo, est incarcéré depuis plus de deux mois. Mais pas en prison : à l'École nationale de gendarmerie.[...]

Mali : cinq corps de militaires découverts dans deux fosses près de Kati

Mali : cinq corps de militaires découverts dans deux fosses près de Kati

Les cadavres de cinq militaires ont été découverts dimanche soir dans deux fosses aux environs de Kati, près de Bamako, dans le cadre de l'affaire de la disparition des "Bérets rouges", en avril 2012.[...]

Mali : le chef d'état major d'IBK, le général Camara, écroué dans l'affaire des Bérets rouges

Mali : le chef d'état major d'IBK, le général Camara, écroué dans l'affaire des Bérets rouges

L'ancien ministre de la Défense de la transition et actuel chef d'état major particulier du président Ibrahim Boubacar Keïta, le général Yamoussa Camara, a été écroué et inculpé jeudi. La justice lui reproche son implication présumée dans la mort de 21 Bérets rouges, dont les corps ont été[...]

Mali : libération de 32 militaires arrêtés avec Sanogo, auteur du putsch de 2012

Mali : libération de 32 militaires arrêtés avec Sanogo, auteur du putsch de 2012

Trente-deux militaires maliens arrêtés en même temps que le général Amadou Sanogo, auteur du putsch de mars 2012 ayant précipité le Mali dans le chaos, ont été libérés après six semaines de détention, a annoncé vendredi à l'AFP un de leurs avocats.[...]

Les losers de 2013

Les losers de 2013

Les peaux de bananes n’ont pas manqué en 2013. Pas seulement celles des insultes simiesques, mais aussi celles qui ont fait chuter quelques personnalités de leurs positions enviées. Bilan des dégringolades…[...]

Mali : ces ombres qui poursuivent Sanogo

Mali : ces ombres qui poursuivent Sanogo

Des corps pouvant être ceux de 21 parachutistes disparus en 2012 ont été découverts près du fief de l'ex-junte. L'étau se resserre autour d'Amadou Haya Sanogo, arrêté le 27 novembre. Les charges d'inculpation pesant contre lui pourraient s'alourdir.[...]

Mali : un charnier de 21 corps découvert près du camp militaire de Kati

Mali : un charnier de 21 corps découvert près du camp militaire de Kati

Vingt et un corps, probablement ceux de Bérets rouges disparus début mai 2012 après une tentative de contre-coup d'État envers la junte de l'ex-capitaine Sanogo, ont été retrouvés mercredi au petit matin dans un charnier à Diago, près du camp militaire de Kati. Une découverte primordiale qui intervient une semaine après[...]

Mali : Sanogo, général en déroute...

Mali : Sanogo, général en déroute...

Il se croyait intouchable. À tort : le 27 novembre, l'ex-chef des putschistes a été arrêté. Il devra répondre devant la justice de son rôle présumé dans des exactions commises par ses hommes en avril 2012.[...]

Mali : Moussa Sinko Coulibaly, de l'ombre à la lumière

Mali : Moussa Sinko Coulibaly, de l'ombre à la lumière

Autrefois proche du putschiste Sanogo, Moussa Sinko Coulibaly fait figure de miraculé. Ministre de l'Administration territoriale, c'est lui qui avait la charge des législatives du 24 novembre.[...]

Mali : Amadou Haya Sanogo, du coup d'État à la prison

Mali : Amadou Haya Sanogo, du coup d'État à la prison

Interpellé à son domicile, emmené devant le juge et inculpé de "complicité d’enlèvement de personnes", le général Sanogo dort désormais en prison. Retour sur le parcours de ce militaire qui, en renversant le président Amadou Toumani Touré en mars 2012, a précipité son pays dans une crise sans[...]

Mali : inculpé de meurtres et d'assassinats, Amadou Haya Sanogo a été écroué

Mali : inculpé de meurtres et d'assassinats, Amadou Haya Sanogo a été écroué

Le général Amadou Haya Sanogo, auteur du coup d'État contre le président Amadou Toumani Touré en mars 2012, a été inculpé mercredi pour meurtres et assassinats puis écroué. Il avait été auditionné dans la matinée par un juge d'instruction dans le cadre d'exactions commises par ses hommes contre des[...]

Mali : Amadou Haya Sanogo interpellé et conduit devant le juge

Mali : Amadou Haya Sanogo interpellé et conduit devant le juge

Le général Amadou Haya Sanogo, auteur du coup d'État du 22 mars 2012 contre le président Amadou Toumani Touré, a été interpellé jeudi à Bamako pour être conduit chez le juge. Convoqué pour être entendu au sujet des exactions commises par ses hommes, il avait refusé à plusieurs reprises de se[...]

Mali : Sanogo en prend pour son grade

Mali : Sanogo en prend pour son grade

La retraite, le général malien putschiste Amadou Haya Sanogo n'en rêvait pas, mais il lui faut bien s'y résoudre. Et tandis que Bamako lui cherche une affectation, lointaine si possible, il doit veiller sur ses arrières.[...]

Mali : la CPI n'a identifié pour l'instant aucun suspect de crimes de guerre

Mali : la CPI n'a identifié pour l'instant aucun suspect de crimes de guerre

La Cour pénale internationale (CPI) poursuit son enquête ouverte en janvier 2013 au Mali pour des crimes de guerre présumés, mais aucun suspect n'a été identifié pour l'heure, a indiqué jeudi sa procureure générale, Fatou Bensouda, en visite à Bamako.[...]

Mali : la justice délivre un mandat d'amener contre le général Sanogo

Mali : la justice délivre un mandat d'amener contre le général Sanogo

La justice malienne a délivé 17 mandats d'amener contre des militaires dans le cadre de l'enquête sur les combats entre bérets verts pro-Sanogo et bérets rouges supposés pro-ATT, survenus le 30 avril 2012 à Bamako. L'ex-leader de la junte doit comparaître devant un juge d'instruction.[...]

Mali : un groupe de soldats mutins 'neutralisés' à Kati

Mali : un groupe de soldats mutins "neutralisés" à Kati

Le ministre malien de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga, a annoncé jeudi qu'un groupe de militaires maliens ayant provoqué des incidents lundi dans la ville-garnison de Kati, près de Bamako, a été "neutralisé".[...]

IBK adresse à l'armée malienne et aux rebelles touaregs un discours de fermeté

IBK adresse à l'armée malienne et aux rebelles touaregs un discours de fermeté

Mercredi soir, dans un discours à la nation retransmis à la télévision nationale, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a fait part de "son inébranlable détermination" à lutter contre les fauteurs de troubles au sein de l'armée et contre ceux qui se rendent coupables de violences dans le nord du Mali.[...]

Mali : les mutins de Kati attendent d'être promus par IBK

Mali : les mutins de Kati attendent d'être promus par IBK

N'ayant bénéficié d'aucune promotion, des sous-officiers de l’armée malienne, artisans du coup d’État du 22 mars 2012, se sont sentis trahis et oubliés par leur hiérarchie. Lundi, ils ont utilisé la méthode forte pour se faire entendre. Retour sur une journée très tendue à Kati, fief des anciens[...]

Mali : un proche de Sanogo blessé au camp de Kati

Mali : un proche de Sanogo blessé au camp de Kati

Un colonel proche de Amadou Haya Sanogo a été blessé, lundi, au camp militaire de Kati, lors d'incidents avec des soldats mécontents de ne pas avoir été promus.[...]

IBK, condamné à réussir

C'était un pari fou, a dit, le 2 septembre, Dioncounda Traoré, président à éclipses d'une transition chaotique conclue sur un happy end inespéré. Fou ? Le seul possible en tout cas, car imaginer l'inverse c'était avoir le choix du diable, entre un Mali livré aux jihadistes ou un Mali aux bottes d'une junte[...]

Mali : complots et trahisons, retour sur 17 mois de chaos

Mali : complots et trahisons, retour sur 17 mois de chaos

Du putsch de mars 2012 à l'élection d'IBK, que de péripéties ! Un chef d'État a frôlé la mort, le pays est passé à deux doigts de la dictature militaire... Retour sur dix-sept mois de chaos, à la veille de l'investiture du nouveau président.[...]

IBK va-t-il changer le Mali ?

IBK va-t-il changer le Mali ?

Élu le 11 août, Ibrahim Boubacar Keïta a prêté serment le 4 septembre avant d'être investi en grande pompe le 19. Il doit maintenant passer à l'action. Dossiers prioritaires : sécurité, corruption, élections.[...]

Transition malienne : comment Diango Cissoko a supplanté Modibo Diarra

Transition malienne : comment Diango Cissoko a supplanté Modibo Diarra

La démission forcée de Cheick Modibo Diarra de son poste de Premier ministre, sous la pression de la junte menée par Amadou Haya Sanogo, est encore dans toutes les mémoires au Mali. Retour sur cet épisode peu glorieux de l'histoire de la transition malienne.[...]

Le Mali se dote d'un gouvernement de réconciliation nationale

Le Mali se dote d'un gouvernement de réconciliation nationale

Le premier gouvernement de l'ère IBK a été formé, dimanche, par le Premier ministre, Oumar Tatam Ly, seulement trois jours après sa nomination. Affirmation des impératifs de réconciliation nationale et de justice, savant mélange de politiciens et de technocrates, c'est un exécutif équilibré et taillé pour durer,[...]

Mali : avec Oumar Tatam Ly, IBK marque sa volonté de rupture

Mali : avec Oumar Tatam Ly, IBK marque sa volonté de rupture

En nommant Oumar Tatam Ly, conseiller spécial du gouverneur de la BCEAO, comme Premier ministre, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) entend marquer sa volonté de rupture avec la gouvernance de ses prédécesseurs, Alpha Oumar Konaré (AOK) et Amadou Toumani Touré (ATT).[...]

Ceux avec qui IBK va devoir composer

Ceux avec qui IBK va devoir composer

Militaires, religieux, politiques français et voisins, ils l'ont soutenu pendant sa campagne. Qu'il le veuille ou non, IBK, le nouveau président malien, va devoir composer avec eux.[...]

Yamoussa Camara : 'Sanogo ne veut plus jouer aucun rôle'

Yamoussa Camara : "Sanogo ne veut plus jouer aucun rôle"

Ministre de la Défense de Dioncounda Traoré, ex-chef d’état-major de la Garde nationale, Yamoussa Camara est l’un des rares officiers de haut rang à avoir été favorable à la junte dès les premières heures du coup d’État du 22 mars 2012 au Mali. À quelques heures de la prestation de serment du[...]

Mali : Amadou Haya Sanogo ne dirige plus la réforme de l'armée

Mali : Amadou Haya Sanogo ne dirige plus la réforme de l'armée

Amadou Haya Sanogo, le meneur du coup d'État du 22 mars 2012, récemment promu général, n'est plus le chef du comité chargé de réformer l'armée malienne.[...]

Sanogo promu ou écarté ?

Sanogo promu ou écarté ?

Leurre taillé sur mesure, le Comité Militaire de Suivi de la réforme des Forces de défense et de décurité malienne pourrait être dissous lors du dernier conseil des ministres de la Transition.[...]

L'encombrant général Sanogo

L'encombrant général Sanogo

Il a été nommé général quatre étoiles, le 14 août, mais il continue d'encombrer l'échiquier politique. Amadou Haya Sanogo se résoudra-t-il à quitter le devant de la scène, lui le capitaine putschiste par qui le chaos est arrivé ? Il a promis de rester en retrait, mais son ombre a plané sur la campagne[...]

Mali : le capitaine Sanogo promu au grade de général

Mali : le capitaine Sanogo promu au grade de général

Le capitaine Amadou Sanogo, auteur du coup d'État du 22 mars 2012 qui avait déstabilisé le Mali, a été promu général, mercredi 14 août, en Conseil des ministres. Une promotion qui intervient trois jours après le second tour de l'élection présidentielle remportée par l'ex-Premier ministre Ibrahim Boubacar[...]

Au Mali, pour qui ont voté les imams ?

Au Mali, pour qui ont voté les imams ?

Officiellement, les leaders religieux maliens se sont tenus à l´écart du scrutin présidentiel. Mais certains avaient choisi leur poulain. Avec l´espoir que ce champion, s´il est élu, suive leurs recommandations.[...]

Mali : coup d'envoi de la campagne présidentielle

Mali : coup d'envoi de la campagne présidentielle

La campagne du premier tour de la présidentielle du 28 juillet débute dimanche au Mali, pays qui a connu, en un an et demi, un coup d'Etat, l'occupation des deux-tiers de son territoire par des jihadistes et une intervention armée étrangère.[...]

Ibrahim Boubacar Keïta : 'J'ai encore beaucoup à apporter au Mali'

Ibrahim Boubacar Keïta : "J'ai encore beaucoup à apporter au Mali"

Ses rapports avec la France, ses liens avec le capitaine Sanogo et avec l'armée, la question du Mouvement national de libération de l'Azawad... Le chef du Rassemblement pour le Mali, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), s'est confié à Jeune Afrique.[...]

Mali : le capitaine Sanogo, auteur du putsch de 2012, demande pardon

Mali : le capitaine Sanogo, auteur du putsch de 2012, demande pardon

Le capitaine Amadou Haya Sanogo, auteur du coup d'Etat du 22 mars 2012 qui a précipité le Mali dans la crise, a demandé "pardon" au peuple malien mercredi, a appris l'AFP de source militaire.[...]

Mali : Cheick Modibo Diarra se porte candidat à la présidentielle

Mali : Cheick Modibo Diarra se porte candidat à la présidentielle

L'ancien Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra, a annoncé mardi 25 juin sa candidature à l'élection présidentielle malienne, dont le premier tour est prévu le 28 juillet.[...]

Présidentielle malienne : qui pour sauver le pays ?

Présidentielle malienne : qui pour sauver le pays ?

Le 28 juillet, les électeurs maliens devront choisir le futur chef de l'État. Enquête sur une élection cruciale pour l'avenir de ce pays meurtri.[...]

Qu'arrive-t-il aux Maliens ?

Patrice Nganang est un écrivain camerounais, professeur de théorie littéraire et culturelle à la State University of New York.[...]

Mali - Bénin : Sanogo se lâche contre Boni Yayi

Mali - Bénin : Sanogo se lâche contre Boni Yayi

Le Bénin de Boni Yayi a fait savoir qu'il acceptait de l'accueillir. Mais le capitaine Amadou Haya Sanogo n'entend pas honorer cette invitation présidentielle pour le moment.[...]

Mali : vers un nouveau départ

Mali : vers un nouveau départ

Règlement de la question touarègue, préparation de l'élection présidentielle, reconstruction du pays, composition de la future Minusma... Tous ces sujets ont été abordés lors de la réunion des donateurs, qui s'est tenue à Bruxelles, le 15 mai.[...]

Laurent Fabius : 'Au Mali, nous avons gagné la guerre. Reste à gagner la paix'

Laurent Fabius : "Au Mali, nous avons gagné la guerre. Reste à gagner la paix"

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, fait le tour d'un continent qu'il découvre avec passion. De Tunis à Bangui et du Sahara aux Grands Lacs en passant par Bamako, où, dit-il, personne ou presque n'aurait été "capable de faire ce que la France a fait".[...]

Boukary Daou, journaliste malien : 'Je suis de nouveau un homme libre'

Boukary Daou, journaliste malien : "Je suis de nouveau un homme libre"

Arrêté pour avoir publié une lettre d’un groupe de soldats dénonçant les avantages accordés au capitaine Sanogo, le directeur de publication du journal privé "Le Républicain", Boukary Daou, a été jugé et libéré le 30 avril. Après 28 jours de détention illégale. Il[...]

Mali : des services de renseignement à reconstruire

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Deuxième volet d’une série sur l’histoire militaire récente du Mali : l’état des[...]

Mali - Me Coulibaly : 'Boukary Daou n'est pas en liberté provisoire, il est en liberté'

Mali - Me Coulibaly : "Boukary Daou n'est pas en liberté provisoire, il est en liberté"

"Coupable" d’avoir publié dans son journal une lettre ouverte mettant en cause les avantages accordés au capitaine putschiste Sanogo, le directeur de publication du "Républicain", Boukary Daou, a été arrêté par la Sécurité d’État et détenu pendant 27 jours. Une sérieuse violation[...]

Mali : pourquoi ATT est tombé

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Premier volet d’une série sur l’histoire militaire récente du Mali : la chute d’ATT.[...]

Mali : 21 mars, journée de la purge ?

Mali : 21 mars, journée de la purge ?

Il y a juste un an, le capitaine Amadou Haya Sanogo poussait le président Amadou Toumani Touré vers la sortie. Le 21 mars 2013, c’est le limogeage de l’ambassadeur français au Mali Christian Rouyer qui était confirmé…[...]

Mali : Sanogo, un petit tour et puis revient

Mali : Sanogo, un petit tour et puis revient

Un an bientôt qu'il a renversé Amadou Toumani Touré. Un an qu'il promet de se mettre en retrait, puis de se battre pour son pays. Un an qu'il joue de son influence pour rester au centre du jeu, lui, le capitaine putschiste, Amadou Haya Sanogo, que la République du Mali peine à écarter.[...]

Mali : les atteintes à la liberté de la presse se multiplient

Mali : les atteintes à la liberté de la presse se multiplient

Les journalistes maliens dénoncent la multiplication des arrestations arbitraires et des tentatives d'intimidation dont ils sont victimes depuis le coup d'Etat de l'an dernier, après l'interpellation récente du directeur du quotidien "Le Républicain" sur fond de guerre.[...]

Affaire Boukary Daou : absurdités maliennes

Allez, transposons-nous quelques instants dans le 20e arrondissement de Paris. À la « Piscine », siège de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), les renseignements français. François Sénémaud, le grand patron, entame à peine sa journée, quand son secrétaire entre en trombe[...]

Mali : opération 'Journées sans presse' après l'arrestation d'un journaliste

Mali : opération "Journées sans presse" après l'arrestation d'un journaliste

Pour protester contre l’arrestation de Boukary Daou, directeur de publication du journal privé "Le Républicain", ses confrères maliens ont décidé d’organiser des journées sans presse à partir du 12 mars.[...]

Mali : le jour d'après

The Day after, Le Jour d'après. Titres de deux films catastrophes américains sur fond de guerre nucléaire et de dérèglement climatique et, pour le Mali presque libéré, promesse fragile d'une seconde indépendance après avoir tutoyé le gouffre. Voir la majorité des Maliens s'afficher plus pro-Français (et[...]

Mali : le capitaine Sanogo prend officiellement la tête du comité de réforme de l'armée

Mali : le capitaine Sanogo prend officiellement la tête du comité de réforme de l'armée

Le chef des putschistes maliens Amadou Haya Sanogo avait été nommé à ce poste par décret présidentiel en août 2012. Il vient d'être officiellement investi, le 13 février, à la tête du Comité militaire de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité.[...]

Union africaine : la leçon malienne

Union africaine : la leçon malienne

Unanimes, les chefs d'État du continent ont salué, lors du sommet de l'UA (27 et 28 janvier), l'intervention militaire française au Mali. Mais celle-ci démontre aussi leur incapacité à régler leurs problèmes seuls. Et relance la question d'une force d'interposition africaine.[...]

Mali : au moins deux morts dans des combats au camp militaire de Djicoroni, à Bamako

Mali : au moins deux morts dans des combats au camp militaire de Djicoroni, à Bamako

Des affrontements ont eu lieu, vendredi 8 février, dans le camp du Régiment des commandos parachutistes (RCP) de Djicoroni, à Bamako. Le quartier général des "Bérets rouges", fidèles à l’ex-président Amadou Toumani Touré, a été assiégé par différents corps des forces de[...]

Mali : l'union 'sacrée' à Bamako, pour l'instant...

Mali : l'union "sacrée" à Bamako, pour l'instant...

Si l'opération Serval profite d'un consensus national, les pouvoirs politique et militaire maliens sont loin d'avancer dans la même direction. Les différends entre le président par intérim Dioncounda Traoré et le capitaine putschiste Amadou Haya Sanogo sont en particulier loin d'être réglés.[...]

Mali : 'Un pays à vau-l'eau'

Mali : "Un pays à vau-l'eau"

Pour l'heure, l'unité de façade derrière l'intervention militaire tient. Mais la présence prolongée des Français, les risques de bavures et les premières exactions imputées aux soldats maliens sont de lourdes menaces.[...]

Diango Cissoko, commis d'office

Diango Cissoko, commis d'office

Catapulté Premier ministre le 11 décembre, Diango Cissoko, ce fonctionnaire habile à se maintenir sous presque tous les régimes, sait arrondir les angles. Pourra-t-il s'imposer dans un contexte troublé ?[...]

Mali : Amadou Haya Sanogo, capitaine Fracasse

Mali : Amadou Haya Sanogo, capitaine Fracasse

Il lui avait suffi d'une pichenette pour faire tomber le Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra, et se replacer au centre du vrai pouvoir. Avant l'intervention française, le capitaine putschiste Amadou Haya Sanogo ne cachait pas ses ambitions.[...]

Mali : les ressortissants du Nord mieux représentés dans le nouveau gouvernement

Mali : les ressortissants du Nord mieux représentés dans le nouveau gouvernement

Le nouveau Premier ministre malien Diango Cissoko a formé son gouvernement, samedi 15 décembre. Une équipe qui se veut "représentative" de tous les acteurs de la crise.  [...]

Mali : Cheick Modibo Diarra, les vraies raisons d'une démission forcée

Mali : Cheick Modibo Diarra, les vraies raisons d'une démission forcée

Le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, a souligné que la démission du Premier ministre Cheick Modibo Diarra, sous la pression de l’armée, était due à une crise ouverte entre eux deux. Mais en réalité, dans cette affaire, le capitaine Sanogo jouait lui aussi sa survie politique. Explications.[...]

Mali : Diango Cissoko à la recherche d'un gouvernement 'd'union nationale'

Mali : Diango Cissoko à la recherche d'un gouvernement "d'union nationale"

Nommé mardi 11 décembre après le départ forcé de Cheick Modibo Diarra, le nouveau Premier ministre malien Diango Cissoko tentait, mercredi 12 décembre, de former un gouvernement d'union nationale. Dont l'une des premières missions sera d'appuyer l'envoi d'une force armée internationale au Nord-Mali.[...]

Mali : Diango Cissoko nommé Premier ministre

Mali : Diango Cissoko nommé Premier ministre

Mardi 11 décembre au soir, le président Dioncounda Traoré a pris un décret nommant l'ancien secrétaire général de la présidence, Diango Cissoko, au poste de Premier ministre, en remplacement de Cheick Modibo Diarra, débarqué manu militari par l'ex-junte.[...]

Mali : le Premier ministre, Cheick Modibo Diarra, forcé à démissionner par les militaires

Mali : le Premier ministre, Cheick Modibo Diarra, forcé à démissionner par les militaires

Nommé le 17 avril, moins d’un mois après le putsch contre Amadou Toumani Touré, le Premier ministre, Cheick Modibo Diarra, a été arrêté par des militaires, lundi 10 décembre au soir. Quelques heures plus tard, mardi matin, il présentait sa démission et celle de son gouvernement à la télévision[...]

Après sept mois de suspension, le Mali réintègre l'Union africaine

Après sept mois de suspension, le Mali réintègre l'Union africaine

Le Mali avait été suspendu de toute activité au sein de l'Union africaine (UA) au lendemain du putsch du 22 mars. Mercredi 24 octobre, le Conseil de paix et de sécurité de l'organisation continentale a décidé de lever cette suspension.[...]

Mali : à quoi joue Sanogo ?

Mali : à quoi joue Sanogo ?

Amadou Haya Sanogo est désormais chargé de la réforme de l'armée, mais pas question pour lui d'occuper les seconds rôles... D'ailleurs, le chef des putschistes du 21 mars est convaincu que ses hommes et lui peuvent reprendre le contrôle du Nord. Et tant pis s'ils sont les seuls à y croire.[...]

Intervention au Mali : Sanogo admet la nécessité d'utiliser 'toute aide ou compétence extérieure'

Intervention au Mali : Sanogo admet la nécessité d'utiliser "toute aide ou compétence extérieure"

Le 16 octobre, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, déclarait qu'une intervention militaire dans le Nord-Mali aurait lieu dans "quelques semaines". Des propos qui suscitent autant d'engouement que de scepticisme du côté des responsables sécuritaires maliens.[...]

Côte d'Ivoire : un pré-rapport, des démentis

Côte d'Ivoire : un pré-rapport, des démentis

Un rapport d'experts pour le compte de l'ONU accuse des partisans de Laurent Gbagbo d'avoir établi des contacts avec le capitaine malien Amadou Haya Sanogo ou des islamistes du Nord-Mali. Autant d'allégations démenties par les intéressés ou non-recoupées par d'autres sources.[...]

Côte d'Ivoire : des pro-Gbagbo coopèrent avec Ansar Eddine et la junte malienne, selon un rapport

Côte d'Ivoire : des pro-Gbagbo coopèrent avec Ansar Eddine et la junte malienne, selon un rapport

Selon les conclusions d’un rapport d'experts travaillant pour l’ONU, des contacts ont été établis entre des exilés proches de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et Ansar Eddine, un des groupes islamistes armés qui occupe le nord du Mali. Le document révèle également que des contacts ont été pris aussi[...]

Mali : une armée toujours minée par les divisions

Mali : une armée toujours minée par les divisions

Le camp des commandos parachutistes (Bérets rouges) de Djicoroni, à Bamako, a été mis à sac par les soldats de l'ex-junte après le contre-coup d’État manqué du 30 avril, mené par des supporteurs du président renversé, Amadou Toumani Touré (ATT). Cinq mois après ces violences, les tensions sont toujours[...]

Mali : une armée... désarmée

Mali : une armée... désarmée

Pour reconquérir le Nord, Bamako compte notamment sur des blindés commandés il y a plusieurs mois mais bloqués à Conakry. Ceux-ci pourraient être acheminés vers la capitale malienne, dans le cadre de l'accord entre le Mali et la Cedeao sur une intervention africaine contre les groupes islamistes armés.[...]

Nord-Mali : pour Compaoré, une intervention 'efficace' de la Cedeao n'est pas encore possible

Nord-Mali : pour Compaoré, une intervention "efficace" de la Cedeao n'est pas encore possible

Blaise Compaoré n'est décidément pas sur la même longueur d'onde que les autorités maliennes, qui refusent de voir le moindre soldat étranger à Bamako. Du coup, le président burkinabè et médiateur de la Cedeao dans la crise malienne juge qu'une intervention de l'organisation ouest-africaine pour libérer le Nord-Mali n'est[...]

DÉBAT - Nord-Mali : une intervention, mais sous quelle forme ?

DÉBAT - Nord-Mali : une intervention, mais sous quelle forme ?

L’hypothèse d’une intervention militaire au Nord-Mali, avec le soutien de la Cedeao et des Nations Unies, est de plus en plus crédible. Le président par intérim, Dioncounda Traoré, a officiellement demandé l’assistance de l’organisation régionale et de l’ONU. Mais les contours de l’opération restent[...]

Mali : qui dirige à Bamako ?

Mali : qui dirige à Bamako ?

Le 4 septembre, Dioncounda Traoré, le président par intérim, a demandé l'aide de la Cedeao pour libérer le nord du Mali de l'emprise djihadiste. Une requête curieusement formulée et qui a apparemment pris de court le capitaine Sanogo.[...]

Mali : Bamako a saisi la Cedeao pour une intervention militaire

Mali : Bamako a saisi la Cedeao pour une intervention militaire

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) a bien reçu la demande d'appui du Mali. Si l'option militaire semble prendre le dessus, Bamako souhaite également poursuivre les négociations en cours avec les groupes armés qui contrôlent le Nord du pays.[...]

Mali : Tiéman Coulibaly, de la com' à l'action

Mali : Tiéman Coulibaly, de la com' à l'action

Tiéman Coulibaly, le nouveau chef de la diplomatie malienne, est un communicant. Un atout pour convaincre les pays voisins d'aider à la reconquête du Nord.[...]

Mali : Cheick Modibo Diarra reconduit au poste de Premier ministre de transition

Mali : Cheick Modibo Diarra reconduit au poste de Premier ministre de transition

Le président malien de transition, Dioncounda Traoré, a reconduit Cheick Modibo Diarra au poste de Premier ministre, a annoncé dimanche 12 août au soir la présidence. Très critiqué sur les plans national et international pour son inefficacité présumée, ce dernier a été pressé de "faire des propositions[...]

Mali : le Premier ministre Cheick Modibo Diarra fait de la résistance

Mali : le Premier ministre Cheick Modibo Diarra fait de la résistance

Le président malien de transition, Dioncounda Traoré, est sur le point de former un nouveau gouvernement d’union nationale, alors que l’ultimatum de la Cedeao est arrivé à expiration. Mais il a fort à faire avec l’attitude de son actuel Premier ministre, Cheick Modibo Diarra, qui refuse de poser sa démission par peur de ne pas[...]

Mali : Dioncounda Traoré revient à la charge

Mali : Dioncounda Traoré revient à la charge

Après deux mois de convalescence à Paris, le président de la transition est de retour au pays avec une mission : former un nouveau gouvernement d'union nationale. Et reprendre les rênes.[...]

Mali : aux armes les citoyens !

Mali : aux armes les citoyens !

Des centaines de jeunes, songhaïs pour la plupart, ont rejoint des milices qui veulent reconquérir le Nord-Mali aux mains des groupes armés islamistes.[...]

Mali : quand Oumar Mariko rencontre secrètement Ansar Eddine à Tombouctou

Mali : quand Oumar Mariko rencontre secrètement Ansar Eddine à Tombouctou

À la tête d'une délégation de la Coordination des associations patriotiques du Mali (Copam), le député Oumar Mariko (pro-putschiste) et des représentants du mouvement islamiste radical Ansar Eddine se sont entrenus le 21 juillet à Niafunké, près de Tombouctou.[...]

Mali : le Premier ministre Cheick Modibo Diarra affirme qu'il ne démissionnera pas

Mali : le Premier ministre Cheick Modibo Diarra affirme qu'il ne démissionnera pas

Le Premier ministre malien de transition, Cheick Modibo Diarra, affirme qu'il ne démissionnera pas de son poste comme le réclament les grands partis politiques maliens, dans un entretien diffusé samedi soir par la chaîne de télévision privée Africable.[...]

Mali : de retour à Bamako, le président de transition Dioncounda Traoré pardonne à ses agresseurs

Mali : de retour à Bamako, le président de transition Dioncounda Traoré pardonne à ses agresseurs

Après deux mois de convalescence à Paris, le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, est rentré vendredi 27 juillet à Bamako, déclarant à son arrivée qu'il pardonnait à ses agresseurs opposés à son maintien au pouvoir qui l'avaient violemment frappé dans son bureau.[...]

Mali : le président de transition, Dioncounda Traoré, est revenu à Bamako après deux mois d'exil

Mali : le président de transition, Dioncounda Traoré, est revenu à Bamako après deux mois d'exil

Le président malien de transition, Dioncounda Traoré, a atterri à Bamako, vendredi 27 juillet en fin d'après-midi. Après deux mois d'exil médical en France, il a été accueilli par le Premier ministre, Cheick Modibo Diarra, et le capitaine putschiste, Amadou Haya Sanogo.[...]

Mali : Sanogo devrait se méfier

Mali : Sanogo devrait se méfier

La Cedeao menace de sanctionner tous ceux qui entraveraient la transition démocratique au Mali. Dans le collimateur de l'organisationn ouest-africaine : les leader des militaires putschistes, Amadou Haya Sanogo.[...]

Crise malienne : la comète Cheick Modibo Diarra

Crise malienne : la comète Cheick Modibo Diarra

Beaucoup de déceptions et très peu de résultats pour le Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra, en fonction depuis avril dernier. Le pays est toujours au bord du précipice. L'ancien ingénieur de la Nasa découvre une planète pour laquelle il n'est, à l'évidence, pas fait.[...]

Mali : à la recherche du prince Malko national

Mahamadou Camara est directeur de journaldumali.com.[...]

Mali : c'est Sanogo qui décide

Mali : c'est Sanogo qui décide

Pourquoi Dioncounda Traoré, le président malien par intérim, a-t-il renoncé à se rendre au minisommet de la Cedeao à Ouagadougou, le 7 juillet ?[...]

Mali : Cheick Modibo Diarra accélère sur la voie de l'union nationale

Mali : Cheick Modibo Diarra accélère sur la voie de l'union nationale

Le Premier ministre malien de transition, Cheick Modibo Diarra, s'est rendu chez le médiateur burkinabè, Blaise Compaoré, pour lui présenter sa feuille de route. Avec en perspective la formation d'un gouvernement d'union nationale à Bamako.[...]

Mali : Sanogo prend ses aises à Kati, Abou Zeid à Tombouctou

Mali : Sanogo prend ses aises à Kati, Abou Zeid à Tombouctou

Ce sont deux éminentes figure de la crise malienne. Le capitaine putschiste Amadou Haya Sanogo et l'émir d'Aqmi Abdelhamid Abou Zeid installent leurs QG dans de confortables bâtisses...[...]

Mali : opération remobilisation pour l'armée

Mali : opération remobilisation pour l'armée

Au cours des dernières semaines, l'armée malienne a fait davantage parler d'elle pour son implication dans le coup d'État du 21 mars que pour sa capacité à reprendre le Nord. Peut-elle aujourd'hui se ressaisir ?[...]

Crise au Mali : qui peut sauver le pays ?

Crise au Mali : qui peut sauver le pays ?

Plus le temps passe, plus la situation dans le nord du Mali devient intolérable. Le recours à la force semble désormais inévitable. Armée malienne, opération africaine, appuis occidentaux... Jeune Afrique présente les différents scénarios militaires.[...]

Amadou Haya Sanogo : 'Si on lui en donnait les moyens, l'armée malienne reprendrait le Nord en quelques jours'

Amadou Haya Sanogo : "Si on lui en donnait les moyens, l'armée malienne reprendrait le Nord en quelques jours"

Plus de deux mois après le coup d'État du 21 mars, le chef des militaires maliens, Amadou Haya Sanogo, se rêve en sauveur de la nation. Depuis la garnison de Kati, où il s'est retranché, il ne reconnaît qu'à regret l'autorité du président intérimaire, critique la médiation de la Cedeao et veut croire qu'un rien[...]

Mali : le front anti-putsch demande l'aide de l'UA et de la Cedeao pour reconquérir le Nord

Mali : le front anti-putsch demande l'aide de l'UA et de la Cedeao pour reconquérir le Nord

Le Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la République (FDR), association anti-putschiste du Mali, demande l’aide de l'Union africaine (UA) et de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) pour "sécuriser" la transition à Bamako et aider à reconquérir le nord du pays[...]

Mali : Dioncounda Traoré, un président outragé

Mali : Dioncounda Traoré, un président outragé

Agressé à l'intérieur même du palais de Koulouba le 21 mai, Dioncounda Traoré s'est envolé pour Paris 48 heures plus tard. Retour sur ces journées chaotiques qui ont stupéfié les Maliens et la communauté internationale.[...]

Mali : Amadou Haya Sanogo désigné président de la transition par ses partisans

Mali : Amadou Haya Sanogo désigné président de la transition par ses partisans

Amadou Haya Sanogo a été désigné, par ses partisans, président de la transition, dans la nuit du mardi 22 mai au mercredi 23 mai. La Coordination des organisations patriotiques du Mali, (Copam, pro-putsch), demande en conséquence à l’actuel titulaire officiel du poste, Dioncounda Traoré, de céder sa place.[...]

Mali : transition sous tension après l'agression de Dioncounda Traoré, la Cedeao hausse le ton

Mali : transition sous tension après l'agression de Dioncounda Traoré, la Cedeao hausse le ton

L’agression par des manifestants, le lundi 21 mai, à Bamako, du président intérimaire malien Dioncounda Traoré, met à mal l'accord de transition entré en vigueur mardi 22 mai. La Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) a annoncé l’ouverture d’une enquête et menace de nouvelles[...]

Mali : après l'agression de Dioncounda Traoré, Bamako se réveille dans l'inquiétude

Mali : après l'agression de Dioncounda Traoré, Bamako se réveille dans l'inquiétude

Le président intérimaire Dioncounda Traoré a été légèrement blessé lundi 21 mai, dans son bureau, par des manifestants. Il est sorti de l’hôpital de Bamako dans la soirée pour rejoindre un lieu sécurisé. Les condamnations de l’agression se sont succédé dans la soirée. Récit[...]

Crise au Mali : accord signé pour une période de transition de 12 mois

Crise au Mali : accord signé pour une période de transition de 12 mois

La Cedeao et les anciens putshistes ont conclu dimanche 20 mai, un accord fixant à 12 mois la période de transition au Mali. Le décompte commencera après les 40 jours d'intérim assurés par Dioncounda Traoré, qui restera président de la transition.[...]

Mali : l'Afrique de l'Ouest fait plier l'ex-junte

Mali : l'Afrique de l'Ouest fait plier l'ex-junte

L'Afrique de l'Ouest a fait plier samedi l'ex-junte au pouvoir au Mali, qui a dû accepter le maintien du président intérimaire Dioncounda Traoré à la tête de la transition dans ce pays en pleine crise depuis le putsch du 22 mars.[...]

Mali - Cedeao : le ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan conteste la légalité du CNRDE

Mali - Cedeao : le ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan conteste la légalité du CNRDE

Le Comité National pour le Redressement de la Démocratie et pour le Rétablissement de l'État (CNRDRE) cherche à "dévoyer le processus politique enclenché par la Cedeao" au Mali et n'est "pas en soi une entité légale et constitutionnelle reconnue", a affirmé le ministre ivoirien des Affaires[...]

Nord-Mali : Compaoré consulte, le MNLA et Ansar Eddine se rapprochent

Nord-Mali : Compaoré consulte, le MNLA et Ansar Eddine se rapprochent

Le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur pour l'Afrique de l'Ouest a démarré une série de "consultations" avec le MNLA et les islamistes d’Ansar Eddine, a déclaré jeudi 17 mai son ministre des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé. Dans le même temps, un rapprochement entre les deux[...]

Mali : la convention nationale de Sanogo 'n'est pas une solution', selon Dioncounda Traoré

Mali : la convention nationale de Sanogo "n'est pas une solution", selon Dioncounda Traoré

Le président par intérim malien, Dioncounda Traoré, n’est pas favorable à l’organisation d’une "convention nationale" pour choisir le président de transition. "Ce serait sortir du cadre établi par la Cedeao", a-t-il déclaré à l’issue d’une rencontre avec Alassane Ouattara, mercredi 16[...]

Mali : la convention proposée par Sanogo continue de diviser la classe politique et déplaît à la Cedeao

Mali : la convention proposée par Sanogo continue de diviser la classe politique et déplaît à la Cedeao

Le leader de l'ex-junte malienne, le capitaine Amadou Haya Sanogo, a pris tout le monde de court. Lundi 14 mai, il a annoncé la tenue de la Convention nationale avant le 22 mai, date butoir de l’intérim du président Dioncounda Traoré. Objectif : empêcher que ce dernier soit maintenu dans ses fonctions pour l'année de transition. Et cela[...]

Mali : la Cedeao menace à nouveau de sanctionner les ex-putschistes

Mali : la Cedeao menace à nouveau de sanctionner les ex-putschistes

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) a menacé lundi 14 mai les auteurs du coup d’État au Mali de nouvelles sanctions, les accusant de bloquer le retour du pouvoir civil. De son côté, le leader de l’ex-junte a appelé les autorités par intérim du pays à organiser une[...]

Mali - Guinée-Bissau : nouvelle réunion des chefs militaires de la Cedeao

Mali - Guinée-Bissau : nouvelle réunion des chefs militaires de la Cedeao

Les chefs d'état-major de la Cedeao se réunissent lundi 14 mai à Abuja, au Nigeria, pour envisager les modalités de déploiement des troupes ouest-africaines au Mali et en Guinée-Bissau. Une réunion qui intervient alors que les négociations entre l’ex-junte malienne et la Cedeao sur le nom du prochain chef de la transition butent.[...]

Mali : la médiation de la Cedeao quitte Bamako sans accord sur la transition

Mali : la médiation de la Cedeao quitte Bamako sans accord sur la transition

Les deux médiateurs ouest-africains présents à Bamako depuis mardi pour tenter de trouver une issue à la crise malienne, ont quitté samedi la capitale sans accord avec l'ex-junte sur le nom du prochain chef de la transition, a appris l'AFP auprès de l'un d'eux.[...]

Transition au Mali : les médiateurs restent à Bamako pour éviter l'échec

Transition au Mali : les médiateurs restent à Bamako pour éviter l'échec

Les deux médiateurs ouest-africains présents à Bamako pour obtenir un accord sur la transition malienne ont accepté vendredi de continuer leur mission à la demande des autorités, alors qu'ils s'apprêtaient à partir sur un constat d'échec, a appris l'AFP de sources concordantes.[...]

Force d'intervention au Mali : la Cedeao patiente, pour combien de temps ?

Force d'intervention au Mali : la Cedeao patiente, pour combien de temps ?

Réunie à Dakar le 3 mai, la Cedeao a fait profil bas. Si elle se dit toujours favorable à l'envoi d'une force d'intervention, elle a précisé que l'opération ne se ferait pas sans le consentement des autorités maliennes de transition. À moins que...[...]

Mali : Sanogo promu général ?

Mali : Sanogo promu général ?

Loué par certains, vilipendé par d'autres, le capitaine putschiste Amadou Haya Sanogo lorgne désormais le grade de général.[...]

Mali : Amadou Haya Sanogo, président un jour, président toujours ?

Mali : Amadou Haya Sanogo, président un jour, président toujours ?

Rien ne le prédestinait à prendre la tête des putschistes le 21 mars, mais le capitaine Amadou Haya Sanogo a pris goût au pouvoir, malgré le retour à l'ordre constitutionnel au Mali. Un article publié dans J.A. n° 2677 daté du 29 avril - soit juste avant la tentative manquée de contre-coup d'État mené par des[...]

Mali : les dessous d'un contre-coup d'État manqué

Mali : les dessous d'un contre-coup d'État manqué

Le coup d’État du 21 mars qui a renversé l'ex-président ATT a aussi exacerbé les tensions entre les commandos-parachutistes soignés par le pouvoir et le reste de l'armée malienne. Une rivalité interne qui a débouché sur une tentative manquée de contre-coup d’État, le 30 avril dernier. Enquête sur une[...]

Mali : après les combats contre les Bérets rouges, Sanogo ne remet pas en cause la transition

Mali : après les combats contre les Bérets rouges, Sanogo ne remet pas en cause la transition

Favorables à l'ancien président malien Amadou Toumani Touré, les Bérets rouges de la garde présidentielle se sont finalement repliés mardi 1er mai face aux soldats de l’ex-junte après avoir lancé la veille une offensive ratée contre la ville-garnison de Kati, l’aéroport international de Bamako et le siège de[...]

Mali : à Bamako, les Bérets rouges se replient face aux soldats de l'ex-junte

Mali : à Bamako, les Bérets rouges se replient face aux soldats de l'ex-junte

Les affrontements entre militaires pro-ATT et pro-putschistes ont baissé d'intensité mardi 1er mai dans l'après-midi à Bamako. Les premiers - les Bérets rouges de la garde présidentielle - se sont retranchés dans un quartier du centre de la capitale malienne tandis que les seconds - les Bérets verts - recevaient des renforts venus de[...]

Mali : nouveaux combats à Bamako au camp de Djicoroni-Para

Mali : nouveaux combats à Bamako au camp de Djicoroni-Para

Les soldats de l'ex-junte malienne, qui ont subi dans la nuit des attaques de la garde présidentielle (Bérets rouges) favorables à l'ancien président ATT, ont contre-attaqué mardi matin en livrant l'assaut contre le camp de Djicoroni-Para, au centre de Bamako. Mais le calme est revenu en fin de matinée.[...]

Mali : quand l'ex-junte prend en otage la transition

Mali : quand l'ex-junte prend en otage la transition

L'ex-junte malienne est vent debout contre la décision de la Cedeao de maintenir Dioncounda Traoré comme président de la transition au Mali. Le capitaine Amadou Haya Sanogo menace de prendre à nouveau ses "responsabilités". Une délégation de militaires doit rencontrer ce lundi le médiateur burkinabè pour tenter de trouver une[...]

Mali : la Cedeao se radicalise, la junte se dit 'trahie'

Mali : la Cedeao se radicalise, la junte se dit "trahie"

Les 26 et 27 avril, la Cedeao a tenu un sommet à Abidjan pour apporter des solutions aux crises malienne et bissau-guinéenne. À l'issue du sommet, l'organisation ouest-africaine a annoncé qu'elle avait fixé à 12 mois la période de transition au Mali. Elle a également annoncé que le président par intérim, Dioncounda[...]

Mali : les secrets du nouveau gouvernement

Mali : les secrets du nouveau gouvernement

À peine rendue publique, la composition du gouvernement de Cheick Modibo Diarra créait la polémique. Revue de détail des nouveaux dirigeants du Mali.[...]

Mali - Sénégal : Amadou Toumani Touré trouve refuge à Dakar

Mali - Sénégal : Amadou Toumani Touré trouve refuge à Dakar

De la même manière qu'il a quitté le pouvoir, après avoir été renversé par un coup d'État le 22 mars, Amadou Toumani Touré a quitté le Mali jeudi 19 avril sans les honneurs, dans un avion de la présidence sénégalaise. Direction : Dakar, pour un exil dont la durée est inconnue.[...]

Mali : Cheick Modibo Diarra, Premier ministre en milieu hostile

Mali : Cheick Modibo Diarra, Premier ministre en milieu hostile

Alors que le nouveau Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra, cherche à former son gouvernement de transition pour résoudre la crise au Nord, les membres de l'ex-junte ont procédé à l'arrestation de 22 personnalités considérées comme proches du régime de l'ex-président Amadou Toumani Touré (ATT). Le prétexte[...]

Mali : 'ATT est à la résidence du Sénégal à Bamako', selon Macky Sall

Mali : "ATT est à la résidence du Sénégal à Bamako", selon Macky Sall

"Amadou Toumani Touré est à la résidence du Sénégal à Bamako", a annoncé mercredi 18 avril le président sénégalais Macky Sall, lors d'une conférence de presse à Paris. Celui-ci s'exprimait à l'issue d'une rencontre avec le chef de l'État français, Nicolas Sarkozy.[...]

Mali : Bamako encore sous le choc du coup d'État

Mali : Bamako encore sous le choc du coup d'État

Arrivés au pouvoir sans l'avoir vraiment prévu, les militaires maliens n'ont convaincu ni la communauté internationale ni les habitants de la capitale, inquiets des conséquences de la guerre.[...]

Mali : Dioncounda Traoré investi président par intérim

Mali : Dioncounda Traoré investi président par intérim

Dioncounda Traoré est officiellement le président par intérim du Mali, pour au moins 40 jours. Il a été investi jeudi 12 avril à Bamako.[...]

Mali : à la recherche d'un Premier ministre salvateur

Mali : à la recherche d'un Premier ministre salvateur

Même si les grandes lignes de la transition démocratique sont tracées à Bamako, beaucoup de points d'interrogation demeurent. Au premier rang desquels le choix d'un Premier ministre qui aura les "pleins pouvoirs" pour remettre de l'ordre dans la maison Mali et éteindre le feu qui se propage au Nord.[...]

Mali : le président par intérim Dioncounda Traoré sera investi jeudi

Mali : le président par intérim Dioncounda Traoré sera investi jeudi

C’est finalement jeudi 12 avril que Dioncounda Traoré doit être investi président par intérim du Mali, dans le cadre de l’accord-cadre de transition signé entre la junte malienne et la Cedeao.[...]

Mali : investiture de Dioncounda Traoré attendue, Boko Haram au Nord

Mali : investiture de Dioncounda Traoré attendue, Boko Haram au Nord

Après la démission dimanche d'Amadou Toumani Touré, l'investiture du nouveau président du Mali, Dioncounda Traoré - qui sera intérimaire pendant 40 jours - est attendue ce mardi à Bamako. Pendant ce temps, l'insécurité grandit au Nord-Mali, livré à l'activité de groupes criminels et terroristes comme Boko Haram.[...]

Mali : Amadou Sanogo a rencontré Dioncounda Traoré, futur président par intérim

Mali : Amadou Sanogo a rencontré Dioncounda Traoré, futur président par intérim

Le futur président malien par intérim et président de l'Assemblée nationale, Dioncounda Traoré, a rencontré le chef de la junte au pouvoir, le capitaine Amadou Haya Sanogo.[...]

Mali : Dioncounda Traoré, le futur président par intérim, à Bamako pour assumer le pouvoir

Mali : Dioncounda Traoré, le futur président par intérim, à Bamako pour assumer le pouvoir

Le président de l'Assemblée nationale malienne, Dioncounda Traoré, est arrivé samedi à Bamako pour être nommé chef de l'Etat du Mali par intérim après l'engagement de la junte militaire, sous forte pression régionale et internationale, à rendre le pouvoir aux civils.[...]

Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) : "Le Mali restera un et indivisible, Inch'Allah !"

Ibrahim Boubacar Keïta est ancien Premier ministre malien, ancien président de l’Assemblée nationale, et président du Rassemblement pour le Mali (RPM).[...]

Mali : accord-cadre entre la junte et la Cedeao pour une transition dirigée par Dioncounda Traoré

Mali : accord-cadre entre la junte et la Cedeao pour une transition dirigée par Dioncounda Traoré

Au camp de Kati, le chef de la junte malienne, le capitaine Amadou Haya Sanogo, a déclaré qu'il relançait le procesus constitutionnel de manière à ce que le président de l'Assemblée nationale, Dioncoundé Traoré, devienne le nouveau chef de l'Etat malien par intérim. Une décision qui intervient au terme de la signature[...]

Mali : le chef de la junte, Amadou Haya Sanogo, prêt à lâcher du lest ?

Mali : le chef de la junte, Amadou Haya Sanogo, prêt à lâcher du lest ?

Alors que les négociations entre la junte et plusieurs émissaires de la Cedeao se poursuivent à Bamako, l'envoyé de Blaise Compaoré, Djibrill Bassolé, a déclaré qu'à son avis, les sanctions de l'organisation ouest-africaine contre le Mali seraient "très bientôt levées". Et pense que le chef des[...]

La France refuse tout appui militaire à la junte malienne

La France refuse tout appui militaire à la junte malienne

L’idée d’un envoi de troupes françaises au Mali est "surréaliste", a déclaré jeudi 5 avril Alain Juppé. Le ministre français des Affaires étrangères se dit favorable à une "solution politique".[...]

Crise au Mali : les dessous de la médiation, une course contre la montre

Crise au Mali : les dessous de la médiation, une course contre la montre

C’est une nouvelle fois Blaise Compaoré que la communauté internationale est allée chercher pour se pencher au chevet d’une épineuse crise malienne à multi-facettes. Médiateur chevronné intervenu récemment en Guinée, au Togo et en Côte d’Ivoire, personnage le plus influent de l’Afrique de[...]

Mali : le MNLA annonce un cessez-le-feu, convention nationale reportée

Mali : le MNLA annonce un cessez-le-feu, convention nationale reportée

Comme le demandait la communauté internationale, les rebelles touaregs du MNLA ont annoncé mercredi 4 avril la fin de leurs opérations militaires dans le nord du Mali "à compter de jeudi minuit". À Bamako, la convention nationale convoquée par la junte au pouvoir ce jeudi 5 avril a été reportée, les putschistes invoquant[...]

Mali : la convention nationale des putschistes rejetée par le front anti-junte

Mali : la convention nationale des putschistes rejetée par le front anti-junte

La coalition politique regroupant les principaux partis du Mali, le FDR, a rejeté l'idée de convention nationale proposée par la junte. Les militaires assurent quant à eux vouloir remettre le pouvoir aux civils, mais à une date qui pourrait être très lointaine...[...]

Mali : la junte convoque une convention nationale et menace ATT de poursuites judiciaires

Mali : la junte convoque une convention nationale et menace ATT de poursuites judiciaires

La junte malienne fait face à un tir groupé de sanctions internationales qui ne lui laissent presque aucune marge de manœuvre. Elle convoque à partir de jeudi une convention nationale qui devra rapidement rétablir l'autorité de l'État. Et menace ATT de poursuites pour "malversations" et "haute trahison".[...]

Mali : comment les chefs d'État de la Cedeao réagissent à la crise

Mali : comment les chefs d'État de la Cedeao réagissent à la crise

Lors du sommet de Dakar, le 2 avril, la Cedeao a décidé d’imposer un embargo total à la junte malienne, et de créer une force de 2 000 hommes pour intervenir au Mali. Une décision ferme qui masque cependant des approches parfois très différentes entre les chefs d’État d'Afrique de l'Ouest. Explications.[...]

Amadou Haya Sanogo : 'Les Maliens sont aujourd'hui en danger'

Amadou Haya Sanogo : "Les Maliens sont aujourd'hui en danger"

Le chef du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l'État (CNRDRE) au Mali, Amadou Haya Sanogo, a promis de rendre le pouvoir aux civils et de mettre en place une convention nationale pour organiser des élections. Interview.[...]

Mali : la Cedeao place la junte sous 'embargo'

Mali : la Cedeao place la junte sous "embargo"

Réunis lundi 2 avril à Dakar à l’occasion d’un sommet extraordinaire de la Cedeao, les chefs d’État ouest-africains menés par Alassane Ouattara ont décidé d’imposer à la junte au pouvoir au Mali des sanctions immédiates sous la forme d'un "embargo total", ainsi que la mise en place effective d'une[...]

Mali : Bamako entre stupeur et tremblements

Mali : Bamako entre stupeur et tremblements

La junte au pouvoir à Bamako est totalement désemparée face à l'avancée de la rébellion touarègue dans le Nord-Mali. Littéralement assommée, la population semble quant à elle ne pas comprendre ce qui arrive au pays, considéré il y a peu comme un exemple de stabilité en Afrique de l'Ouest.[...]

Mali : les rebelles touaregs contrôlent le Nord, la junte rétablit la Constitution

Mali : les rebelles touaregs contrôlent le Nord, la junte rétablit la Constitution

Acculée, la junte malienne fait des concessions. Alors que les rebelles touaregs se sont emparés en trois jours de Kidal, Gao et Tombouctou, Amadou Haya Sanogo, le chef des putschistes, a annoncé le retour à l'ordre constitutionnel comme l'exigeait la Cedeao. En attendant une nouvelle réunion de l'organisation ouest-africaine ce lundi à Dakar, le Mali est[...]

'Situation critique au Nord-Mali', selon Sanogo qui demande l'appui de la Cedeao

"Situation critique au Nord-Mali", selon Sanogo qui demande l'appui de la Cedeao

De plus en plus acculée, la junte au pouvoir à Bamako demande à la Cedeao de la soutenir pour faire face aux rebelles touaregs au Nord-Mali. Ceux-ci ont pris la ville de Kidal, et menacent désormais directement Tombouctou et Gao.[...]

Coup d'État au Mali : le jour où ATT a été renversé

Coup d'État au Mali : le jour où ATT a été renversé

Ils ont fait un coup d'État contre le président Amadou Toumani Touré et mis à bas la démocratie. Alors que la rébellion touarègue fait rage dans le Nord, les putschistes ont voulu punir le chef de l'État pour sa trop grande passivité.[...]

Mali : violents heurts entre pro et anti-putschistes à Bamako

Mali : violents heurts entre pro et anti-putschistes à Bamako

Au moment où était attendue une délégation de la Cedeao à Bamako, des violences ont éclaté dans la capitale malienne entre opposants et partisans de la junte au pouvoir depuis le coup d'État du 22 mars. On comptre trois blessés graves.[...]

Amadou Toumani Touré : 'Je ne suis pas détenu par les mutins, je suis libre' au Mali

Amadou Toumani Touré : "Je ne suis pas détenu par les mutins, je suis libre" au Mali

Le président malien Amadou Toumani Touré a accordé mercredi 28 mars sa première interview depuis le coup d'État militaire du 22 mars au Mali. Il explique qu'il va bien et n'est pas retenu par les mutins. Pour le reste, l'homme n'est pas très prolixe...[...]

Pierre Boilley : 'Les putschistes n'ont pas les moyens' de diriger le Mali

Pierre Boilley : "Les putschistes n'ont pas les moyens" de diriger le Mali

Une semaine après le coup de force au Mali contre le président malien Amadou Toumani Touré, on ne sait toujours pas grand-chose sur la junte militaire. Qui sont ces soldats qui se réclament du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’État (CNRDRE) ? Pierre Boilley, spécialiste de l’Afrique[...]

Alpha Oumar "Baba" Konaré : "Gagner notre démocratie et notre bonheur" au Mali

Quelles pistes pour sortir le Mali de l'impasse ? Dougoukolo Alpha Oumar "Baba" Konaré, le fils de l'ancien président malien, livre ses réflexions.[...]

Coup d'État au Mali : Dioncounda Traoré pour assurer l'intérim ?

Coup d'État au Mali : Dioncounda Traoré pour assurer l'intérim ?

Un transfert du pouvoir au président de l'Assemblée nationale malienne Dioncounda Traoré est une des solutions envisagées par la Cedeao pour mettre fin à la crise malienne, a affirmé le ministre burkinabè des Affaires étrangères Djibril Bassolé.[...]

Mali : la junte proclame une nouvelle Constitution et s'institutionnalise malgré les menaces de la Cedeao

Mali : la junte proclame une nouvelle Constitution et s'institutionnalise malgré les menaces de la Cedeao

À 48 heures de la visite au Mali d'une délégation de la Cedeao menée par Alassane Ouattara, la junte au pouvoir à Bamako a proclamé une nouvelle Constitution. Selon cet "acte fondamental", la junte est "l'organe suprême" d'une transition dont aucun dirigeant ne sera autorisé à se présenter aux[...]

Mali : normalisation de la vie quotidienne et visite attendue d'une délégation de la Cedeao

Mali : normalisation de la vie quotidienne et visite attendue d'une délégation de la Cedeao

Couvre-feu levé, frontières rouvertes, libération de prisonniers "politiques" comme Modibo Sidibé, reprise de l'activité dans les administrations et le secteur privé... La normalisation de la vie quotidienne est en cours au Mali. Mais la Cedeao, réunie en sommet exceptionnel à Abidjan, a haussé le ton, n'excluant pas une[...]

Mali - Mary B. Leonard : 'Amadou Toumani Touré ne s'est jamais réfugié à l'ambassade américaine'

Mali - Mary B. Leonard : "Amadou Toumani Touré ne s'est jamais réfugié à l'ambassade américaine"

Alors que certains médias ont fait état de la présence du président malien Amadou Toumani Touré (ATT) à l'ambassade américaine après son renversement par des militaires mutins, la chef de la diplomatie américaine au Mali, Mary Beth Leonard, dément fermement cette rumeur. Tout en condamnant le coup d'État.[...]

Mali : contact téléphonique 'rassurant' entre la France et Amadou Toumani Touré (ATT)

Mali : contact téléphonique "rassurant" entre la France et Amadou Toumani Touré (ATT)

Le ministère français des Affaires étrangères a déclaré mardi 27 mars que son ambassadeur au Mali avait eu une conversation téléphonique avec le président Amadou Toumani Touré, dont le sort reste inconnu depuis le coup d'État du 22 mars.[...]

Coup d'État au Mali : ce que la Cedeao pourrait décider

Coup d'État au Mali : ce que la Cedeao pourrait décider

Un sommet extraordinaire de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) s'est ouvert ce 27 mars à Abidjan, où sept chefs d’État de la région ont convergé. Objectif : tenter d’apporter une réponse décisive au coup d’État au Mali.[...]

Mali : le capitaine Sanogo demande à la Cedeao de 'l'accompagner'

Mali : le capitaine Sanogo demande à la Cedeao de "l'accompagner"

Avant le sommet extraordinaire des chefs d'État de la Cedeao sur la crise au Mali, prévu ce 27 mars à Abidjan, le chef de la junte, le capitaine Amadou Haya Sanogo, a demandé aux pays de la région de "l’accompagner". Les discussions en cours avec les partis politiques et la société civile doivent déboucher sur "des[...]

Mali : sortir de la confusion à Bamako et du vide sécuritaire au Nord

Gilles Olakounlé Yabi est directeur du Projet Afrique de l'Ouest de l'organisation International Crisis Group (ICG).[...]

Mali : quand Soumaïla Cissé et IBK rencontrent le capitaine Sanogo

Mali : quand Soumaïla Cissé et IBK rencontrent le capitaine Sanogo

Les deux leaders politiques maliens Ibrahim Boubacar Keïta (RPM) et Soumaïla Cissé (URD) ont rencontré séparément Amadou Haya Sanogo, le leader de la junte qui a renversé le président Amadou Toumani Touré. Voici ce qu'ils assurent avoir dit au capitaine putschiste.[...]

Mali : rassemblement contre la junte à Bamako, Kidal menacée par la rébellion touarègue

Mali : rassemblement contre la junte à Bamako, Kidal menacée par la rébellion touarègue

Célébrations de la révolution du 26 mars 1991 sous haute tension au Mali. Un rassemblement politique réclamant le départ de la junte menée par Amadou Haya Sanogo a réuni environ 2 000 personnes à la Bourse du travail de Bamako. Et dans le nord, la rébellion touarègue menace plus que jamais la ville stratégique de Kidal.[...]

Mali : la junte de plus en plus isolée et sous la pression de la rébellion touarègue

Mali : la junte de plus en plus isolée et sous la pression de la rébellion touarègue

La junte au pouvoir au Mali était dimanche plus que jamais sous la menace de la rébellion touarègue au nord, et subissait les foudres d'une classe politique largement réunie et de la communauté internationale après le putsch contre Amadou Toumani Touré.[...]

Mali : Paris demande le respect de l'ordre constitutionnel

Mali : Paris demande le respect de l'ordre constitutionnel

La France a exhorté dimanche le chef des putschistes maliens, Amadou Haya Sanogo, à revenir à l'ordre constitutionnel, sans réclamer explicitement un retour au pouvoir du président malien Amadou Toumani Touré (ATT), qu'elle se défend pourtant d'avoir lâché.[...]

Coup d'État au Mali : premières sanctions économiques annoncées

Coup d'État au Mali : premières sanctions économiques annoncées

La banque africaine de développement et la Banque mondiale ont conjointement suspendu leur aide au Mali, alors que la Commission européenne a mis entre parenthèses ses activités dans le pays.[...]

Coup d'État au Mali : revivez la journée du vendredi 23 mars

Coup d'État au Mali : revivez la journée du vendredi 23 mars

La situation est toujours très tendue à Bamako, après le coup d'État militaire mené par le capitaine Amadou Haya Sanogo dans la nuit du mercredi au jeudi 22 avril. Des pillages et des vols à main armée ont été commis par des soldats dans divers quartiers de la capitale malienne. Le président Amadou Toumani Touré est[...]

Coup d'État au Mali : scènes de pillages à Bamako, le pays plonge dans l'inconnu

Coup d'État au Mali : scènes de pillages à Bamako, le pays plonge dans l'inconnu

Prise du pouvoir par une junte isolée et menée par des jeunes, scènes de cambriolages et de pillages à Bamako commis par des soldats, arrestations de ministres et d'hommes politiques... Le coup d'État qui a eu lieu au Mali ressemble à un saut dans l'inconnu aux conséquences incalculables pour les droits de l'homme et la fragile démocratie[...]

Mali : coup d'État militaire contre le président ATT

Mali : coup d'État militaire contre le président ATT

La mutinerie des militaires maliens de la garnison de Kati, à Bamako, a finalement débouché sur le vide constitutionnel. Après de violents combats dans la nuit près de la présidence, une junte dirigée par le capitaine Amadou Sanogo a annoncé jeudi matin dans un message à la radio-télévision nationale avoir suspendu les[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus