mot cléRésultat par mot clé:azawad

Mali : non à la décentralisation, oui au fédéralisme !

Attaye Ag Mohamed est chargé de communication au sein du MNLA.[...]

Mali : le Mujao revendique des tirs de roquette à Gao

Mali : le Mujao revendique des tirs de roquette à Gao

Le Mujao, Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest, a revendiqué vendredi des tirs de roquettes survenus hier dans la ville de Gao, au nord du Mali. Ces tirs n'ont pas fait de victimes.[...]

Rébellion touarègue : le MNLA veut reprendre la guerre

Rébellion touarègue : le MNLA veut reprendre la guerre

La rébellion touarègue a annoncé vendredi 29 novembre, qu'elle allait reprendre la guerre contre l'armée malienne. À l'origine de la déclaration, les "exactions" qu'auraient commis la veille des militaires à l'aéroport de Kidal, qui ont fait un mort et cinq blessés civils, selon le MNLA.[...]

Stéphanie Pouessel : 'Le combat des Berbères est moins identitaire que social'

Stéphanie Pouessel : "Le combat des Berbères est moins identitaire que social"

Le Printemps arabe augure-t-il du Printemps berbère ? Les réponses de Stéphanie Pouesseul, chercheuse à l'Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC, à Tunis).[...]

Bamako prépare la levée de mandats d'arrêt contre des chefs de groupes armés du Nord

Bamako prépare la levée de mandats d'arrêt contre des chefs de groupes armés du Nord

Les autorités maliennes préparent la levée de mandats d'arrêt lancés en février contre certains chefs de groupes armés ayant leurs bases dans le nord du Mali et aujourd'hui engagés dans des discussions de paix avec le gouvernement, a annoncé le ministre malien de la Justice samedi.[...]

Comment Aqmi a essayé de créer un État islamique au Nord-Mali

Comment Aqmi a essayé de créer un État islamique au Nord-Mali

Un document retrouvé par des journalistes de Libération et de RFI à Tombouctou, en février 2013, révèle les plans de la direction d'Aqmi pour instaurer un État islamique au Nord-Mali. Un des objectifs était notamment de s'appuyer sur les mouvements touaregs d'Ansar Eddine et du MNLA pour ne pas s'exposer trop rapidement à une[...]

L'armée malienne en 'état d'alerte maximum' après la recrudescence de violences dans le Nord

L'armée malienne en "état d'alerte maximum" après la recrudescence de violences dans le Nord

Le Nord du Mali est de nouveau sous haute tension. Après l'attaque suicide de dimanche à Tombouctou, les combats ont repris, le 30 septembre à Kidal, entre les rebelles touaregs et l'armée malienne. Une dégradation de la situation sécuritaire qui intervient au moment où le président Ibrahim Boubacar Keïta séjourne à[...]

Mali : les négociations avec les rebelles achoppent sur l'autonomie du Nord

Mali : les négociations avec les rebelles achoppent sur l'autonomie du Nord

Les groupes rebelles du nord du Mali ont publié le 26 septembre un communiqué commun indiquant qu'ils supendaient toute négociation avec Bamako au sujet de la mise en oeuvre de l'accord de Ouagadougou. La pierre d'achoppement : leur revendication d'une autonomie de l'Azawad, dont les autorités maliennes ne veulent pas entendre parler.[...]

Mali : en marge de l'investiture d'IBK, la question de l'Azawad

Mali : en marge de l'investiture d'IBK, la question de l'Azawad

L'investiture en grande pompe d'Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) à Bamako, le 19 septembre, n'est pas que l'occasion d'une grande fête. En coulisses, les représentants de la communauté internationale, des autorités maliennes et des groupes armés du Nord continuent de préparer les prochaines négociations sur la délicate question de[...]

Tiébilé Dramé : pour stabiliser le nord du Mali, 'IBK doit dialoguer, dialoguer et encore dialoguer'

Tiébilé Dramé : pour stabiliser le nord du Mali, "IBK doit dialoguer, dialoguer et encore dialoguer"

Pour l'ex-ministre des Affaires étrangères Tiébilé Dramé, le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) n'a d'autre choix que la concertation s'il veut ramener la paix dans le Nord du Mali et en finir avec les maux qui ont poussé le Mali au bord du gouffre.[...]

Mali : IBK annonce l'organisation prochaine des 'assises nationales du Nord'

Mali : IBK annonce l'organisation prochaine des "assises nationales du Nord"

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a annoncé, le 9 septembre, la tenue "dans les jours à venir" des "assises nationales du Nord" pour tenter de régler définitivement la question des rébellions récurrentes dans cette partie du pays. Une démarche qui vise la réconciliation des Maliens, priorité[...]

Au Nord-Mali, les groupes armés touaregs et arabes font un pas vers l'unité

Au Nord-Mali, les groupes armés touaregs et arabes font un pas vers l'unité

Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) et le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) ont publié, le 9 août, une déclaration commune. Le début de la réconciliation ?[...]

Mali : le MNLA veut négocier avec Bamako un statut d'autonomie du nord du pays

Mali : le MNLA veut négocier avec Bamako un statut d'autonomie du nord du pays

Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA, regroupant des rebelles touaregs du nord du Mali) va proposer un statut d'autonomie au gouvernement malien après le second tour de l'élection présidentielle du 11 août, a annoncé samedi 3 août à Corte (Haute-Corse) son représentant en Europe.[...]

Mali : traumatisé par 18 mois de crise, le pays élit son président

Mali : traumatisé par 18 mois de crise, le pays élit son président

Près de sept millions de Maliens sont appelés à voter ce dimanche 28 juillet au premier tour d'une présidentielle devant permettre d'entamer le redressement et la réconciliation dans leur pays traumatisé par 18 mois de crise politique et militaire.[...]

Mali : au moins un mort dans des violences à Kidal

Mali : au moins un mort dans des violences à Kidal

Dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 juillet, au moins une personne a été tuée lors de violences entre des Touaregs et des populations noires. À seulement neuf jours du premier tour de l'élection présidentielle, la situation est extrêmement tendue à Kidal.[...]

Mali : Bamako et les rebelles touaregs tardent à s'entendre

Mali : Bamako et les rebelles touaregs tardent à s'entendre

Dimanche 16 juin, le pouvoir malien et les rebelles touaregs occupant Kidal, dans le nord du Mali, n’avaient toujours pas trouvé d’accord sur le nouveau projet mis au point en vue de la présidentielle de juillet. La médiation burkinabè attend désormais la réaction des deux camps.[...]

Bamako et les rebelles touaregs peinent à conclure un accord à Ouagadougou

Bamako et les rebelles touaregs peinent à conclure un accord à Ouagadougou

Depuis le 8 juin, le gouvernement malien discute à Ouagadougou avec les rebelles touaregs qui contrôlent la ville de Kidal. Objectif : parvenir à un accord pour permettre la tenue de la présidentielle prévue le 28 juillet sur l'ensemble du pays. Mais, les deux parties peinent toujours à trouver un compromis.[...]

Mali : pourquoi Bamako refuse de signer le projet d'accord avec le MNLA

Mali : pourquoi Bamako refuse de signer le projet d'accord avec le MNLA

Les questions de la justice, du cantonnement des rebelles, du retour de l’armée à Kidal et de l’organisation institutionnelle et administrative font partie des principales difficultés rencontrées dans les négociations entre Bamako et le MNLA à Ouagadougou.[...]

Enfants soldats : l'ONU pointe les groupes armés et les milices maliennes

Enfants soldats : l'ONU pointe les groupes armés et les milices maliennes

Dans un rapport sur les enfants et les guerres, l’ONU accuse les groupes islamistes, les rebelles touaregs mais également des milices gouvernementales dans le nord du Mali d’avoir recruté des centaines d'enfants dans leurs rangs.  [...]

Mali : Bamako refuse de signer l'accord accepté par les rebelles touaregs

Mali : Bamako refuse de signer l'accord accepté par les rebelles touaregs

À Bamako, d'intenses tractations ont échoué, le 12 juin, à convaincre le pouvoir malien de signer le compromis accepté par les rebelles touaregs occupant Kidal, en vue de la présidentielle de juillet. La signature d’un accord devrait prendre encore plusieurs jours.[...]

Mali : à Ouagadougou, Bamako et les rebelles touaregs se rapprochent doucement

Mali : à Ouagadougou, Bamako et les rebelles touaregs se rapprochent doucement

À Ouagadougou, selon la médiation burkinabè, on s’achemine progressivement vers la conclusion d’un accord entre le pouvoir malien et les rebelles touaregs occupant Kidal, dans le nord-est du Mali. Malgré la "méfiance" qui persiste.[...]

Mali : les négociations entre Bamako et les rebelles touaregs s'ouvrent à Ouagadougou

Mali : les négociations entre Bamako et les rebelles touaregs s'ouvrent à Ouagadougou

Les négociations entre les autorités maliennes et les groupes armés touareg occupant la ville de Kidal (nord-est), qui devaient s'ouvrir vendredi à Ouagadougou, ont été reportées à samedi en raison d'une exigence de dernière minute de Bamako.[...]

Mali : entre le gouvernement et les Touaregs, les négociations s'annoncent houleuses

Mali : entre le gouvernement et les Touaregs, les négociations s'annoncent houleuses

Alors que l'armée malienne resserre son étau autour de Kidal, le gouvernement et les groupes armés touaregs se retrouvent vendredi 7 juin à Ouagadougou pour des négociations en vue de l'élection présidentielle de juillet. Les tractations pourraient durer tout le week-end.[...]

Mali : le MNLA accusé de faire 'la chasse aux Noirs' à Kidal

Mali : le MNLA accusé de faire "la chasse aux Noirs" à Kidal

Selon plusieurs habitants de Kidal, les Touaregs du MNLA ciblent la population noire de la ville et ont expulsé, dimanche 2 juin, plusieurs personnes vers Gao. De son côté, le MNLA a revendiqué l’arrestation de plusieurs personnes accusées d’être des espions à la solde de l’État malien. Il y aurait parmi eux plusieurs[...]

Mali : les groupes touaregs refusent toujours l'armée malienne à Kidal

Mali : les groupes touaregs refusent toujours l'armée malienne à Kidal

Les groupes armés touareg qui occupent Kidal, dans le nord-est du Mali, ont réitéré samedi à Ouagadougou leur refus de voir l'armée malienne entrer dans cette ville pour sécuriser la présidentielle du 28 juillet.[...]

 Mali : les groupes armés touaregs tentent de se rapprocher

Mali : les groupes armés touaregs tentent de se rapprocher

Les groupes armés touareg qui occupent la ville de Kidal, dans le nord-est du Mali, compromettant la tenue de la présidentielle le 28 juillet, tentent toujours de se rapprocher en vue de discussions avec Bamako, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.[...]

Mali : qui avec Koenders à la Minusma ?

Mali : qui avec Koenders à la Minusma ?

Beaucoup de noms circulent à propos de la nomination des deux adjoints du Néerlandais Bert Koenders à la tête de la Minusma.[...]

Mohamed Ag Intalla : 'Le Haut conseil de l'Azawad est la seule voie pour la paix au Mali'

Mohamed Ag Intalla : "Le Haut conseil de l'Azawad est la seule voie pour la paix au Mali"

Fondé le 2 mai par des notables touaregs de la région de Kidal, le Haut conseil de l’Azawad (HCA) ne réclame pas l’indépendance du nord du Mali et se définit comme un outil au service du dialogue entre tous les Maliens. Son président, l'ancien député de Tinassako (région de Kidal), Mohamed Ag Intalla, explique sa[...]

Mali : des Touaregs créent un Haut conseil de l'Azawad pour négocier avec Bamako

Mali : des Touaregs créent un Haut conseil de l'Azawad pour négocier avec Bamako

Des notables touaregs ont créé, le 2 mai, le Haut conseil de l'Azawad, dans le nord du Mali. Son président, l'ancien député de Kidal, Mohamed Ag Intalla, appelle les deux principaux groupes rebelles, le MNLA et le MIA, à le rejoindre pour négocier la paix avec Bamako.[...]

Mali : le MNLA refuse de désarmer et réclame des négociations

Mali : le MNLA refuse de désarmer et réclame des négociations

Le MNLA, la rébellion armée touarègue du Mali, refuse tout désarmement et "ne veut pas entendre parler" des élections prévues en juillet "tant que de véritables négociations n'auront pas été engagées avec Bamako", a déclaré, le 24 avril, le vice-président du mouvement à[...]

Mali : Bamako et le MNLA se préparent à négocier

Mali : Bamako et le MNLA se préparent à négocier

Les préparatifs pour de futures négociations entre le gouvernement central de Bamako et le MNLA sont en cours. Le Premier ministre malien par intérim, Diango Cissoko, doit bientôt se rendre à Kidal.[...]

Mali : le MNLA refuse de désarmer et réclame une mission de l'ONU

Mali : le MNLA refuse de désarmer et réclame une mission de l'ONU

La rébellion touareg du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) a refusé samedi de désarmer avant toute négociation avec les autorités maliennes, comme le lui demande l'Afrique de l'Ouest, et a réclamé l'envoi d'une mission de paix de l'ONU dans le pays.[...]

La Mauritanie juge sa politique antiterroriste efficace

La Mauritanie juge sa politique antiterroriste efficace

L’approche de la Mauritanie pour combattre Aqmi a permis de "démanteler un grand nombre de cellules terroristes dormantes" et "a réussi à mettre en échec des opérations terroristes qui visaient la déstabilisation du pays", selon le ministre de la Défense, Ahmed Ould Ideye. Il l’a déclaré, mardi 12[...]

À 'la reconquête totale' du pays, les forces françaises et maliennes entrent dans Diabali

À "la reconquête totale" du pays, les forces françaises et maliennes entrent dans Diabali

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a affirmé, dimanche 20 janvier, que "l'objectif" de Paris était "la reconquête totale" du Mali. Sur le terrain, les forces françaises et maliennes poursuivent leur déploiement et sont entrées, lundi, dans la localité de Diabali sans rencontrer de[...]

Exclusif : les Rafale français n'ont pas survolé l'Algérie

Exclusif : les Rafale français n'ont pas survolé l'Algérie

Le 13 janvier, Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, annonce que des avions Rafale français ont survolé l’Algérie pour bombarder les sites jihadistes autour de Gao. Précipitant ainsi Alger dans le conflit malien. Aujourd’hui, Jeune Afrique apprend que les avions de chasse sont en réalité[...]

Entre islamistes radicaux et soldats de l'armée malienne, les habitants du Nord ont peur

Entre islamistes radicaux et soldats de l'armée malienne, les habitants du Nord ont peur

Au Nord-Mali, les populations touareg et arabes qui attendent d’être libérés des islamistes radicaux craignent en même temps le retour des soldats de l'armée malienne. Une psychose qui en fait déjà fuir certains.[...]

Mohamed Ould Abdelaziz revient sur sa décision de ne pas engager la Mauritanie au Nord-Mali

Mohamed Ould Abdelaziz revient sur sa décision de ne pas engager la Mauritanie au Nord-Mali

Le chef de l'État mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, a affirmé la disponibilité de son pays à venir en aide à l'armée malienne, lors d'une rencontre avec son homologue français, François Hollande, le mardi 15 janvier à Abou Dhabi. Contrairement à ce qu'il avait répété jusqu'à maintenant.[...]

Les rebelles touaregs du MNLA 'prêts à aider' la France au Mali

Les rebelles touaregs du MNLA "prêts à aider" la France au Mali

Les rebelles touaregs du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) ont proposé, lundi 14 janvier, de soutenir au sol l'offensive française contre les groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali. Sur le terrain, les avions français ont de nouveau bombardé des positions jihadistes dans la ville de Douentza, à 800 km au nord[...]

Mali : la France poursuit ses raids aériens contre les islamistes dans le Nord

Mali : la France poursuit ses raids aériens contre les islamistes dans le Nord

Dimanche 13 janvier, l'armée française a pour la première fois bombardé des positions islamistes dans le nord du pays, à Gao et Kidal, au coeur des territoires jihadistes. Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies consacrée au Mali doit se réunir lundi 14 janvier à la demande de la France.[...]

Mali : frappes aériennes au centre et sur Gao, le MNLA cherche à reprendre la main

Mali : frappes aériennes au centre et sur Gao, le MNLA cherche à reprendre la main

Les frappes aériennes se poursuivent au centre du Mali, le long de la frrontière avec la Mauritanie notamment contre les troupes d'Al Qaïda au maghreb islamique (Aqmi). Kidal et Gao ont également été bombardées, dimanche 13 janvier, et les islamistes délogés de leurs bases dans cette dernière. A Tombouctou, les islamistes auraient[...]

Les Medays 2012 et les clés de la crise malienne

Les Medays 2012 et les clés de la crise malienne

Le forum des Medays de l'Institut Amadeus s'est tenu à Tanger du 14 au 17 novembre. L'occasion pour les invités du think tank marocain d'étudier les différents conflits qui secouent l'Afrique et le Moyen-Orient, au premier rang desquels la crise malienne.[...]

Nord-Mali : le MNLA à nouveau chassé de Ménaka par les islamistes du Mujao

Nord-Mali : le MNLA à nouveau chassé de Ménaka par les islamistes du Mujao

Les rebelles touaregs du MNLA ont été à nouveau chassés de la ville de Ménaka par les islamistes du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), lundi 19 novembre. Ménaka avait été l’une des premières localités prises par le mouvement indépendantiste, qui en avait[...]

Mali : à Gao, les jihadistes du Mujao célèbrent leur victoire contre le MNLA

Mali : à Gao, les jihadistes du Mujao célèbrent leur victoire contre le MNLA

Les islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) ont remporté des combats, vendredi 16 novembre, face aux rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MLNA) qui ont tenté de les déloger de leur bastion de Gao (nord-est du Mali). Une victoire célébrée dimanche dans les rues de la ville[...]

Mali : Polisario Connection

Mali : Polisario Connection

Alors qu'une intervention armée dans le nord du Mali se précise, les jihadistes affluent. Parmi eux, des jeunes venus des camps sahraouis. Enquête sur une dérive mafieuse et terroriste.[...]

Mali : formation de groupes d'autodéfense pour 'libérer' le Nord

Mali : formation de groupes d'autodéfense pour "libérer" le Nord

Six mouvements d'auto-défense maliens ont annoncé avoir formé samedi à Bamako un front unifié pour "libérer" le nord du Mali occupé depuis près de quatre mois par des groupes islamistes armés.[...]

MNLA : lettre ouverte au monde libre

MNLA : lettre ouverte au monde libre

Nina Wallet Intalou est membre de la direction du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA).[...]

Mali : à quoi sert Cheick Modibo Diarra ?

Mali : à quoi sert Cheick Modibo Diarra ?

Le Premier ministre de transition est sous le feu des critiques des différents acteurs de la crise malienne.[...]

Nord-Mali : combats à l'arme lourde entre le MNLA et le Mujao à Gao

Nord-Mali : combats à l'arme lourde entre le MNLA et le Mujao à Gao

Le mercredi 27 juin à Gao, des rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) se sont affrontés avec des islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao). Le QG des rebelles touaregs aurait été pris par les combattants islamistes.[...]

Mali : l'Algérie estime qu'une 'solution politique négociée' est encore possible

Mali : l'Algérie estime qu'une "solution politique négociée" est encore possible

Alger estime qu'une solution "politique négociée" pourrait mettre fin à la crise au Mali, tout en affirmant à nouveau son attachement à "l'intégrité territoriale" de son voisin.[...]

Crise au Mali : qui peut sauver le pays ?

Crise au Mali : qui peut sauver le pays ?

Plus le temps passe, plus la situation dans le nord du Mali devient intolérable. Le recours à la force semble désormais inévitable. Armée malienne, opération africaine, appuis occidentaux... Jeune Afrique présente les différents scénarios militaires.[...]

Crise au Mali : Ansar Eddine accepte la médiation du Burkina Faso

Crise au Mali : Ansar Eddine accepte la médiation du Burkina Faso

Le groupe islamiste Ansar Eddine a déclaré lundi 18 juin être prêt à s’asseoir à la table des négociations sur la crise malienne. La médiation, conduite par le Burkina-Faso, lui demande de rompre ses relations avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).[...]

Crise au Mali : une délégation d'Ansar Eddine reçue par le médiateur Blaise Comparoé

Crise au Mali : une délégation d'Ansar Eddine reçue par le médiateur Blaise Comparoé

Une délégation du groupe islamiste Ansar Eddine a été reçue lundi 18 juin à Ouagadougou par le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur de la Cedeao dans la crise malienne.[...]

Mali : la Cedeao envisage d'envoyer une force de 3 300 hommes

Mali : la Cedeao envisage d'envoyer une force de 3 300 hommes

La force militaire que l'Afrique de l'Ouest envisage de déployer au Mali, pour combattre les rebelles touaregs et les islamistes armés qui contrôlent le nord du pays, devrait compter près de 3 300 éléments, ont annoncé samedi à Abidjan des chefs militaires de la région.[...]

Mali : le conseil de sécurité de l'ONU refuse à nouveau une force d'intervention

Mali : le conseil de sécurité de l'ONU refuse à nouveau une force d'intervention

Le Conseil de sécurité de l'ONU a de nouveau refusé vendredi d'apporter son soutien au projet de force d'intervention au Mali présenté par l'Union africaine (UA) et la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao).[...]

Mali : une délégation d'Ansar Eddine va rencontrer Blaise Compaoré

Mali : une délégation d'Ansar Eddine va rencontrer Blaise Compaoré

Une délégation du groupe islamiste Ansar Eddine, qui contrôle avec d'autres mouvements armés le nord du Mali, est arrivée vendredi à Ouagadougou pour rencontrer le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne, a-t-on appris de sources concordantes.[...]

Mali - Algérie : Cheick Modibo Diarra demande l'aide du président Bouteflika

Mali - Algérie : Cheick Modibo Diarra demande l'aide du président Bouteflika

Le Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra était en visite mercredi à Alger, où il a rencontré le président Abdelaziz Bouteflika. Objectif : obtenir l'aide de l'Algérie dans la résolution de la crise malienne.[...]

Mali - Bilal Ag Achérif (MNLA) : 'Ansar Eddine peut obtenir qu'Aqmi quitte l'Azawad'

Mali - Bilal Ag Achérif (MNLA) : "Ansar Eddine peut obtenir qu'Aqmi quitte l'Azawad"

Exclusif. L’ex-secrétaire général du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA, rébellion touarègue), Bilal Ag Achérif, est depuis le 7 juin président du nouveau Conseil transitoire de l’État de l’Azawad (CTEA). Il s’est fixé au Mali en août 2010, après de nombreux [...]

Alger s'active dans la crise malienne

Alger s'active dans la crise malienne

Après plusieurs semaines d'expectative, les Algériens commencent à bouger dans la crise malienne.[...]

Mali : la junte censure Africable

Mali : la junte censure Africable

Les armes à la main, les militaires maliens ont empêché la diffusion de l'interview d'un leader rebelle touareg sur la chaîne de télévision privée Africable. La junte a visiblement du mal à s'accomoder de la liberté d'expression inhérente à la démocratie.[...]

Mali : affrontements entre des islamistes et des touaregs dans le Nord

Mali : affrontements entre des islamistes et des touaregs dans le Nord

Des combats armés ont opposé des combattants du MNLA aux islamistes d'Ansar Eddine jeudi 7 juin dans la soirée, près de Kidal, dans le Nord du Mali.[...]

Nord-Mali : l'UA s'apprête à solliciter l'ONU pour une intervention militaire

Nord-Mali : l'UA s'apprête à solliciter l'ONU pour une intervention militaire

L'Union africaine va saisir l'ONU pour obtenir son "appui" à une intervention militaire dans le nord du Mali. La région est contrôlée depuis plus de deux mois par des groupes armés, en partie islamistes.[...]

Mali : Iyad Ag Ghali, la charia à tout prix

Mali : Iyad Ag Ghali, la charia à tout prix

Le fondateur du groupe Ansar Eddine, Iyad Ag Ghali, exige l'instauration d'un régime islamique rigoriste dans le nord du Mali. Quitte à faire échouer l'alliance nouée avec la rébellion touarègue laïque du MNLA.[...]

Nord-Mali : le Qatar accusé de financer les groupes islamistes de l'Azawad

Nord-Mali : le Qatar accusé de financer les groupes islamistes de l'Azawad

D'après l'hebdomadaire français "Le Canard Enchaîné", qui cite une source de la Direction du renseignement militaire français (DRM), le riche émirat gazier du Qatar financerait les groupes islamistes qui ont pris le contrôle du Nord-Mali.[...]

Mali : Aqmi, le grand gagnant de la fusion MNLA-Ansar Eddine ?

Mali : Aqmi, le grand gagnant de la fusion MNLA-Ansar Eddine ?

La fusion annoncée entre les deux groupes rebelles Ansar Eddine et le MNLA consacre la prédominance au Nord-Mali des forces islamistes radicales les plus proches d'Aqmi. Paradoxe : la nouvelle donne favorise les négociations à court terme, tout en rendant très improbable l'atteinte d'un accord stable dans la durée.[...]

Mali : les fantômes de Tombouctou

Mali : les fantômes de Tombouctou

Depuis le mois d'avril, les islamistes du mouvement Ansar Eddine règnent en maîtres sur la ville aux Trois Cent Trente-Trois Saints. Acculés à la misère et brimés par la charia, les habitants n'ont plus qu'une idée en tête : fuir. Reportage exclusif à Tombouctou et diaporama photo inédit de notre envoyé spécial.[...]

Nord-Mali - Aqmi : Abdelmalek Droukdel appelle à imposer 'graduellement' la charia

Nord-Mali - Aqmi : Abdelmalek Droukdel appelle à imposer "graduellement" la charia

L’émir d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Abdelmalek Droukdel, a appelé mercredi 23 mai les membres de son organisation à imposer "graduellement" la Charia au Nord-Mali. Avec pour but avoué : y créer un État islamique. [...]

Terrorisme : le Mujao affirme que la vie des otages algériens enlevés au Mali est 'en danger'

Terrorisme : le Mujao affirme que la vie des otages algériens enlevés au Mali est "en danger"

Après l’échec de négociations entre l’Algérie et le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), la vie des sept otages algériens enlevés à Gao (nord du Mali) "est en danger ", a affirmé dimanche 29 avril le mouvement terroriste, dissident d'Al-Qaïda.[...]

Nord-Mali : un nouveau groupe armé contrôle partiellement la mythique Tombouctou

Nord-Mali : un nouveau groupe armé contrôle partiellement la mythique Tombouctou

Selon plusieurs sources, le Front national de libération de l'Azawad (FNLA), un nouveau groupe armé qui se revendique laïc et non sécessionniste, a pris partiellement le contrôle de Tombouctou, dans le nord du Mali, jeudi 26 avril.[...]

Mali : divorce consommé entre le MNLA et les islamistes d'Ansar Eddine ?

Mali : divorce consommé entre le MNLA et les islamistes d'Ansar Eddine ?

Serait-ce la fin de l'alliance entre la rébellion touarègue et les islamistes d'Ansar Eddine ? Cela en a tout l'air. Sous les auspices du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), chefs religieux, chefs coutumiers et notables du Nord-Mali ont décidé de se réunir à Gao, les 25 et 26 avril. Objectif : "prononcer une[...]

Mali : le Mujao prêt à relâcher les otages algériens

Mali : le Mujao prêt à relâcher les otages algériens

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé lundi 23 avril que les sept otages algériens enlevés au début du mois à Gao, dans le nord du pays, pourraient être relâchés très prochainement. Selon plusieurs sources, ils sont en "bonne santé".[...]

Nord-Mali : plus de 268 000 réfugiés ou déplacés

Nord-Mali : plus de 268 000 réfugiés ou déplacés

La situation humanitaire découlant du conflit ouvert par la rébellion touarègue au Nord-Mali ne cesse de s’agraver. Selon l’ONU, la région compte désormais plus de 268 000 déplacés et réfugiés qui ont fui les combats et l’avancée des groupes armés.[...]

Mali : Modibo Sidibé, Soumaïla Cissé et d'autres responsables interpellés par des militaires

Mali : Modibo Sidibé, Soumaïla Cissé et d'autres responsables interpellés par des militaires

Alors que les discussions entre la rébellion touarègue et les autorités maliennes de transition sont engagées, plusieurs responsables politiques et militaires - parmi lesquels Modibo Sidibé et Soumaïla Cissé - ont été arrêtés dans la nuit de lundi à mardi et dans la matinée suivante par des hommes[...]

Mali : quelle armée pour la reconquête du Nord ?

Mali : quelle armée pour la reconquête du Nord ?

Contre les rebelles touaregs du MNLA et du groupe islamiste Ansar Eddine, qui occupent le nord du pays depuis la fin du mois de mars, l’armée malienne cherche à s'organiser pour lancer la contre-offensive. Un immense défi pour une institution qui refuse l'aide de la Cedeao et qui doit se remobiliser et s’équiper afin de monter au front dans des conditions[...]

Mali : Bamako encore sous le choc du coup d'État

Mali : Bamako encore sous le choc du coup d'État

Arrivés au pouvoir sans l'avoir vraiment prévu, les militaires maliens n'ont convaincu ni la communauté internationale ni les habitants de la capitale, inquiets des conséquences de la guerre.[...]

Iyad Ag Ghali : 'Ansar dine ne connaît que le Mali et la charia'

Iyad Ag Ghali : "Ansar dine ne connaît que le Mali et la charia"

Soucieux de combler son déficit de relations publiques par rapport au MNLA, Iyad Ag Ghali a mis en place une petite cellule chargée de recueillir toutes les questions de la presse et de les lui soumettre. Le leader d'Ansar dine ne parle pas directement mais transmet ses réponses en arabe et met en garde son intermédiaire-interprète contre toute[...]

Mali : la junte s'engage à rendre le pouvoir aux civils, la Cedeao menace d'intervenir par la force

Mali : la junte s'engage à rendre le pouvoir aux civils, la Cedeao menace d'intervenir par la force

La junte militaire au Mali s'est engagée vendredi soir à remettre le pouvoir aux civils dans le cadre d'un accord avec la Cedeao, qui a menacé de recourir à la force pour préserver "l'intégrité territoriale" du pays après la déclaration d'indépendance du territoire de l'"Azawad", au Nord, par un mouvement[...]

Nord-Mali : le MNLA proclame unilatéralement 'l'indépendance de l'Azawad'

Nord-Mali : le MNLA proclame unilatéralement "l'indépendance de l'Azawad"

Déjà coupé en deux du fait de la défection de l'armée, le Mali s'est réveillé avec en son sein un nouveau pays, proclamé indépendant par les rebelles du MNLA : l'Azawad. Une région considérée comme le berceau naturel des Touaregs.[...]

Rébellion au Nord-Mali : Tombouctou, capitale de l'Azawad ?

Rébellion au Nord-Mali : Tombouctou, capitale de l'Azawad ?

La rébellion touarègue contrôle toutes les grandes villes du Nord-Mali, une première dans l’histoire du pays depuis son indépendance. Tombouctou, la "Ville aux 333 saints" occupe visiblement une place à part dans le dispositif. Le chef d’état-major du MNLA, Mohamed Ag Najim, et le leader du groupe islamiste[...]

Mali : sortir de la confusion à Bamako et du vide sécuritaire au Nord

Gilles Olakounlé Yabi est directeur du Projet Afrique de l'Ouest de l'organisation International Crisis Group (ICG).[...]

Rébellion au Mali : les pays voisins s'inquiètent du risque de contagion

Rébellion au Mali : les pays voisins s'inquiètent du risque de contagion

L'afflux de réfugiés à cause de la rébellion touarègue inquiète les pays frontaliers du Mali. Niger, Algérie, Mauritanie, Burkina Faso... Ils redoutent tous une extension du soulèvement et préconisent désormais une grande conférence régionale. Comme le président malien Amadou Toumani Touré le[...]

Mali : Bamako est-il coupable d'avoir abandonné le Nord ?

Mali : Bamako est-il coupable d'avoir abandonné le Nord ?

À quelques semaines de l'élection présidentielle, le Mali est secoué par une nouvelle crise politico-militaire dans le nord qui se traduit par de violents affrontements entre la rébellion du MNLA et l'armée malienne. Entre les recommendations légitimes du peuple touareg et la volonté de Bamako de conserver l'intégrité de son[...]

Mahmoud Ag Aghaly (MNLA) : 'Donnez nous l'indépendance et ce sera la fin d'Aqmi' au Mali

Mahmoud Ag Aghaly (MNLA) : "Donnez nous l'indépendance et ce sera la fin d'Aqmi" au Mali

Ancien enseignant et commerçant, Mahmoud Ag Aghaly est président du bureau politique du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Ex-membre de la rébellion du 23 mai – la rébellion de 2006 menée par feu Ibrahim Ag Bahanga – il revient sur les motivations du MNLA et appelle la communauté internationale à faire[...]

Nord-Mali : Raincourt parle d'une 'centaine' d'exécutions sommaires à Aguelhok

Nord-Mali : Raincourt parle d'une "centaine" d'exécutions sommaires à Aguelhok

L’assaut des rebelles touaregs du MNLA sur Aguelhok le 24 janvier dernier aurait fait beaucoup plus d’une quarantaine de morts du côté de l'armée malienne. "On parle d’une centaine", a confié le ministre français de la Coopération Henri de Raincourt. Une source française précise : "82 morts exactement, pas [...]

L'exode de Maliens au Niger après la 'panique' des attaques rebelles

L'exode de Maliens au Niger après la "panique" des attaques rebelles

"C'était la panique totale!", confie Tam Mohamed, une jeune femme qui a quitté avec son bébé son village du nord du Mali après la récente offensive de rebelles touareg: comme elle, des milliers de Maliens ont rejoint l'ouest du Niger voisin pour "fuir la mort".[...]

Rébellion au Nord-Mali : une menace sur les élections ?

Rébellion au Nord-Mali : une menace sur les élections ?

Trois mois avant la présidentielle au Mali, la résurgence de la rébellion touarègue bouleverse la précampagne. Jusqu'à remettre en cause la tenue du scrutin ?[...]

Insécurité au Sahel : bientôt un médiateur international sous l'égide de l'ONU ?

Insécurité au Sahel : bientôt un médiateur international sous l'égide de l'ONU ?

Plusieurs États devraient porter le problème de l'insécurité au Sahel (Aqmi, rébellions touarègues...) au menu des discussions du prochain sommet de l'UA. Une solution envisagée est de confier à l'ONU la définition d'une solution globale avec l'aide d'un médiateur international aux pouvoirs étendus.[...]

Mali : IBK sonne la mobilisation contre les rebelles touaregs

Mali : IBK sonne la mobilisation contre les rebelles touaregs

La nouvelle rébellion qui menace l’intégrité du territoire malien, dans le nord du pays, interpelle Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK), candidat du Rassemblement pour le Mali (RPM) pour la présidentielle d'avril prochain. L’ex-Premier ministre et ex-président de l’Assemblée nationale a lancé un appel aux patriotes pour la[...]

Rébellion touareg au Nord-Mali : au moins deux morts dans les rangs de l'armée

Rébellion touareg au Nord-Mali : au moins deux morts dans les rangs de l'armée

Si les rebelles touaregs ont enregistrés dans leurs rangs de nombreuses pertes en vies humaines, l’armée malienne n’est pas sortie indemne non plus des combats à Ménaka, Aguelhok et Tessalit. Au moins deux militaires ont trouvé la mort et plusieurs autres ont été blessés.[...]

Nord-Mali : après Ménaka, les rebelles touaregs attaquent Aguelhok et Tessalit

Nord-Mali : après Ménaka, les rebelles touaregs attaquent Aguelhok et Tessalit

Après Ménaka, Aguelhok et Tessalit. Le Nord-Mali connaît ses premiers affrontement avec des rebelles touaregs depuis 2009. Une résurgence des hostilités qui n'est pas sans rapport avec la chute de Kadhafi et le retour de nombreux mercenaires touaregs dans l'Azawad.[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex