mot cléRésultat par mot clé:Carlos Gomes Junior

Trafic de cocaïne et commerces illicites, bienvenue dans la Bissau Connection

Trafic de cocaïne et commerces illicites, bienvenue dans la Bissau Connection

Alors que l'économie de la Guinée-Bissau est sinistrée et que l'État sombre chaque jour un peu plus, le trafic de cocaïne et les commerces illicites prospèrent. Peu de chances que la présidentielle du 13 avril change la donne.[...]

Manuel Sérifo Nhamadjo : 'La Guinée-Bissau est asphyxiée sur le plan budgétaire'

Manuel Sérifo Nhamadjo : "La Guinée-Bissau est asphyxiée sur le plan budgétaire"

Manuel Sérifo Nhamadjo a été nommé président de transition après le putsch de 2012 en Guinée-Bissau. Sa mission ? Veiller au bon déroulement des élections générales du 13 avril. Sans quoi l'aide internationale ne reviendra pas.[...]

Guinée-Bissau : Carlos Gomes Junior confiant dans ses chances de remporter la présidentielle

Guinée-Bissau : Carlos Gomes Junior confiant dans ses chances de remporter la présidentielle

Depuis le Portugal où il s’est exilé, l’ancien Premier ministre bissau-guinéen Carlos Gomes Junior a annoncé, le 8 août, son intention de rentrer dans son pays pour participer à la présidentielle du 24 novembre. Un scrutin qu’il estime pouvoir remporter.[...]

Bissau : le chef présumé de l'attaque d'une caserne en octobre arrêté

Bissau : le chef présumé de l'attaque d'une caserne en octobre arrêté

L'armée de Guinée-Bissau a annoncé samedi l'arrestation d'un militaire considéré comme l'instigateur de l'attaque d'une caserne survenue la semaine dernière, présentée par les autorités comme une tentative de contre-coup d'État.[...]

Attaque à Bissau : les autorités bissau-guinéennes recherchent toujours le commando en fuite

Attaque à Bissau : les autorités bissau-guinéennes recherchent toujours le commando en fuite

La situation était calme, mardi matin à Bissau, alors que les autorités bissau-guinéennes étaient toujours à la recherche du commando responsable de l'assaut raté, dimanche 21 octobre, contre une caserne d'une unité d'élite de l'armée de terre, près de l'aéroport de la capitale.[...]

Guinée-Bissau : petit pays, grandes manoeuvres

Guinée-Bissau : petit pays, grandes manoeuvres

La Cedeao, Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, goûtait peu la percée angolaise dans la région. Elle pourrait finir par s'accommoder du putsch du 12 avril  en Guinée-Bissau et de ses conséquences.[...]

Guinée-Bissau : les 70 premiers éléments d'une force ouest-africaine sont arrivés

Guinée-Bissau : les 70 premiers éléments d'une force ouest-africaine sont arrivés

Les 70 premiers éléments d'une force ouest-africaine devant sécuriser les organes de la transition issus du coup d'État du 12 avril, sont arrivés jeudi en Guinée-Bissau, écartant de fait toute possibilité d'un retour imminent au pouvoir des dirigeants renversés.[...]

Guinée-Bissau : Rui Duarte Barros nommé Premier ministre de transition, et déjà contesté

Guinée-Bissau : Rui Duarte Barros nommé Premier ministre de transition, et déjà contesté

L’économiste Rui Duarte Barros a été nommé mercredi 16 mai Premier ministre de transition de Guinée-Bissau par le président de transition Manuel Serifo Nhamadjo. Cette nomination, qui intervient un peu plus d'un mois après le coup d'État militaire du 12 avril, a été aussitôt dénoncée, depuis le[...]

Guinée-Bissau : le candidat des militaires va diriger la transition

Guinée-Bissau : le candidat des militaires va diriger la transition

L'homme qui avait été proposé par les militaires qui ont pris le pouvoir à Bissau le 12 avril, Manuel Serifo Nhamadjo, va diriger la transition pendant un an malgré l'opposition de l'ex-parti au pouvoir, a décidé vendredi la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao).[...]

Guinée-Bissau : l'ex-parti au pouvoir rejette l'idée d'un nouveau président

Guinée-Bissau : l'ex-parti au pouvoir rejette l'idée d'un nouveau président

L'ancien parti au pouvoir en Guinée-Bissau, renversé par un putsch le 12 avril, a rejeté vendredi la proposition des dirigeants ouest-africains d'élire un président intérimaire issu d'un nouveau bureau de l'Assemblée nationale dans le cadre de la transition démocratique.[...]

Guinée-Bissau : la défense des putschistes, c'est l'attaque

Guinée-Bissau : la défense des putschistes, c'est l'attaque

Le 12 avril, les militaires bissau-guinéens ont pris le pouvoir et arrêté Carlos Gomes Junior, favori du second tour de la présidentielle. Une tentative de contrer la réforme de l'armée lancée par l'ancien Premier ministre, qui comptait diviser ses effectifs par trois.[...]

Guinée-Bissau : la junte accepte toutes les conditions de la Cedeao sauf le retour du président Pereira

Guinée-Bissau : la junte accepte toutes les conditions de la Cedeao sauf le retour du président Pereira

La junte bissau-guinéenne s’oppose au retour du président intérimaire Raimundo Pereira, qu’elle a renversé lors du coup d'État le 12 avril, et demande à la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest de lui "accorder un peu plus de temps".[...]

Guinée-Bissau : la junte sous pression cède aux exigences de l'Afrique de l'Ouest

Guinée-Bissau : la junte sous pression cède aux exigences de l'Afrique de l'Ouest

A 48 heures de l'expiration d'un ultimatum des chefs d'Etat ouest-africains, la junte qui a pris le pouvoir en Guinée-Bissau a accepté vendredi leurs exigences sur la durée de la transition et l'envoi d'une force militaire, et libéré les dirigeants incarcérés.[...]

Carlos Cardoso : 'Aucun prétexte ne peut justifier le putsch des militaires bissau-guinéens'

Carlos Cardoso : "Aucun prétexte ne peut justifier le putsch des militaires bissau-guinéens"

Carlos Cardoso est docteur en philosophie et administrateur du programme de recherches au Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA), à Dakar. Pour Jeune Afrique, il revient sur la situation de son pays, la Guinée Bissau, sous contrôle militaire depuis le coup d’État du 12 avril dernier.[...]

Guinée-Bissau : un président de transition désigné, la Cedeao parle 'd'usurpation'

Guinée-Bissau : un président de transition désigné, la Cedeao parle "d'usurpation"

Après un accord entre la junte bissau-guinéenne et les partis d’opposition, la nomination de Manuel Serifo Nhamadjo, candidat au premier tour de la présidentielle avortée, au poste de président de transition a été annoncé jeudi 19 avril. Une décision condamnée par la Cedeao, qui refuse de reconnaître les nouvelles[...]

Guinée-Bissau : accord entre la junte et l'ex-opposition pour une transition démocratique

Guinée-Bissau : accord entre la junte et l'ex-opposition pour une transition démocratique

La junte et l’opposition bissau-guinéennes ont signé dans la nuit de mercredi à jeudi un accord de transition démocratique. Mais celui-ci ne répond pas aux attentes de la Cedeao, et encore moins à celles de l’ancien parti au pouvoir, le PAIGC, qui boycotte les négociations.[...]

Guinée-Bissau : la Cedeao dépêche une délégation, les opposants rejettent l'accord avec la junte

Guinée-Bissau : la Cedeao dépêche une délégation, les opposants rejettent l'accord avec la junte

La signature d'un accord entre les putschistes et cinq candidats de l'opposition à la présidentielle bissau-guinéenne semblait imminente. Mais l’arrivée sur place, dimanche 15 avril, d’une délégation de la Cedeao a changé la donne, laissant penser que le Conseil national de transition ne verra probablement jamais le jour.[...]

Putsch en Guinée-Bissau : dissolution des institutions et fermeture des frontières

Putsch en Guinée-Bissau : dissolution des institutions et fermeture des frontières

La junte qui s'est emparée du pouvoir en Guinée-Bissau le 12 avril a annoncé dimanche la fermeture des frontières et la dissolution des institutions, remplacées par un "Conseil national de transition" (CNT) dont le rôle et la composition doivent être fixés ce lundi, en accord avec les militaires. La plupart des observateurs[...]

Cabinet d''union' en vue en Guinée-Bissau, questions sur le rôle du chef de l'armée

Cabinet d'"union" en vue en Guinée-Bissau, questions sur le rôle du chef de l'armée

Les militaires qui ont pris le pouvoir en Guinée-Bissau poursuivent leurs discussions avec d'ex-opposants pour former un gouvernement d'"union", au moment où des interrogations entourent le rôle du chef de l'armée, dont l'arrestation est "une farce" pour certains.[...]

Inquiétude pour les ministres du gouvernement déchu en Guinée-Bissau

Inquiétude pour les ministres du gouvernement déchu en Guinée-Bissau

L'inquiétude montait samedi pour les membres du gouvernement déchu en Guinée-Bissau après le coup d'Etat et l'arrestation des deux têtes de l'exécutif par les putschistes, qui tentaient de mettre en place un gouvernement d'"union" avec l'ex-opposition.[...]

Guinée-Bissau : les membres du gouvernement déchu 'en danger de mort'

Guinée-Bissau : les membres du gouvernement déchu "en danger de mort"

Les membres du gouvernement de Guinée-Bissau renversé jeudi par un coup militaire sont en danger de mort, a affirmé samedi à Lisbonne le ministre bissau-guinéen des Affaires étrangères, Mamadou Djalo Pires, en marge d'une réunion de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP).[...]

Guinée-Bissau : vers une alliance opposition-militaires à Bissau après le coup d'État

Guinée-Bissau : vers une alliance opposition-militaires à Bissau après le coup d'État

Des leaders d'opposition de Guinée-Bissau devaient discuter samedi de la mise en place d'un gouvernement d'"union" proposé par les militaires qui, après leur coup d'Etat, ont exigé les postes de la Défense et de l'Intérieur.[...]

Nouveau coup d'État en Guinée-Bissau, l'armée aux commandes

Nouveau coup d'État en Guinée-Bissau, l'armée aux commandes

Un nouveau coup d'État militaire était accompli vendredi en Guinée-Bissau après l'arrestation du président intérimaire, du Premier ministre et du chef d'état-major, dans la capitale désormais quadrillée par les soldats, à deux semaines de la présidentielle du 29 avril.[...]

Guinée-Bissau : le putsch auquel tout le monde s'attendait

Guinée-Bissau : le putsch auquel tout le monde s'attendait

En plein entre-deux tours de l’élection présidentielle, une partie de l’armée bissau-guinéenne s’est emparée jeudi 12 avril dans la soirée de la résidence du Premier ministre, Carlos Gomes Junior, dont la femme assure qu’il a été arrêté par les mutins. Selon une source militaire, le président[...]

Guinée-Bissau : tentative de coup d'État, le Premier ministre introuvable

Guinée-Bissau : tentative de coup d'État, le Premier ministre introuvable

Des militaires se sont emparés de la résidence du Premier ministre de la Guinée-Bissau, Carlos Gomes Junior, dont le sort est inconnu, faisant craindre un coup d’État. La télévision et la radio nationale ont été coupées.[...]

Guinée-Bissau : le second tour de la présidentielle aura lieu le 29 avril

Guinée-Bissau : le second tour de la présidentielle aura lieu le 29 avril

Initialement prévu le 22 avril, le second tour de l’élection présidentielle en Guinée-Bissau aura lieu une semaine plus tard, le 29, a annoncé la Commission nationale électorale (CNE). Un second tour toujours boycotté par l’ex-président Kumba Yala.[...]

Présidentielle en Guinée-Bissau : les recours de l'opposition rejetés, crainte de violences

Présidentielle en Guinée-Bissau : les recours de l'opposition rejetés, crainte de violences

Les résultats du premier tour de la présidentielle bissau-guinéenne ont été validés dimanche 8 avril par la Cour suprême. Qui rejette ainsi les recours déposés par cinq candidats de l'opposition, dont l'ex-président Kumba Yala.  [...]

Guinée-Bissau : Carlos Gomes Junior, presque président et déjà contesté

Guinée-Bissau : Carlos Gomes Junior, presque président et déjà contesté

L'ancien chef du gouvernement bissau-guinéen, Carlos Gomes Junior, est arrivé en tête du premier tour de la présidentielle du 18 mars. Mais il doit faire face à la contestation de l'opposition, ainsi qu'à la défiance de son propre parti et à celle de la communauté internationale.[...]

Guinée-Bissau : 'pas de second tour' pour Kumba Yala

Guinée-Bissau : "pas de second tour" pour Kumba Yala

L’ex-président bissau-guinéen a annoncé jeudi 22 mars qu’il ne comptait pas participer au second tour de l’élection présidentielle qui doit l’opposer au candidat du pouvoir et ex-Premier ministre Carlos Gomes Junior. Kumba Yala conteste comme quatre autres candidats les résultats du premier tour du 18 mars.[...]

Guinée-Bissau : second tour Gomes-Yala dans un climat de peur

Guinée-Bissau : second tour Gomes-Yala dans un climat de peur

L’ancien Premier ministre Carlos Gomes Junior sera opposé à l’ex-président Kumba Yala, lors du second tour de l’élection présidentielle en Guinée-Bissau. Selon les résultats de la Commission électorales publiés mercredi 21 mars, le candidat du parti au pouvoir, arrive en tête avec 48,97% des voix, suivi par[...]

Guinée-Bissau : cinq candidats dont Kumba Yala demandent l'annulation de la présidentielle

Guinée-Bissau : cinq candidats dont Kumba Yala demandent l'annulation de la présidentielle

L'ancien président bissau-guinéen Kumba Yala et quatre autres candidats à la présidentielle demandent l'annulation du premier tour qui s'est tenu le 18 mars. Motif invoqué : les nombreuses fraudes relevées sur le terrain par les représentants de leurs partis respectifs.[...]

Guinée-Bissau : un ex-responsable des renseignements militaires abattu en pleine rue

Guinée-Bissau : un ex-responsable des renseignements militaires abattu en pleine rue

Un groupe d'hommes en tenue militaire, non identifiés, ont abattu le colonel Samba Djalo, ex-responsable des renseignements militaires de Guinée-Bissau, dimanche 18 mars 2012.[...]

La Guinée-Bissau vote dans le calme au premier tour de la présidentielle

La Guinée-Bissau vote dans le calme au premier tour de la présidentielle

Le premier tour de la présidentielle anticipée suite au décès de Malam Bacai Sanha s'est déroulée dimanche sans incident notable en Guinée-Bissau. Un éventuel second tour est prévu le 22 ou le 29 avril.[...]

Guinée-Bissau : premier tour de la présidentielle anticipée pour la succession de Sanha

Guinée-Bissau : premier tour de la présidentielle anticipée pour la succession de Sanha

Les Bissau-Guinéens votaient dimanche au premier tour de la présidentielle anticipée opposant neuf candidats pour la succession de Malam Bacaï Sanha décédé en janvier, avec l'espoir de voir leur pays s'ancrer dans la stabilité.[...]

Guinée-Bissau : la campagne présidentielle s'achève avec d'imposants meetings

Guinée-Bissau : la campagne présidentielle s'achève avec d'imposants meetings

Les principaux candidats à la présidentielle de dimanche en Guinée-Bissau ont achevé vendredi leur campagne électorale à Bissau par d'imposants et festifs meetings, qui ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes à travers la ville.[...]

Guinée-Bissau : une présidentielle à valeur de test

Guinée-Bissau : une présidentielle à valeur de test

La Guinée-Bissau doit élire dimanche 18 mars son prochain président pour succéder à feu Malam Bacai Sanha. Pour favoriser le bon déroulement des élections, près de 180 observateurs étrangers seront déployés sur le terrain.[...]

Guinée-Bissau : Indjai et Gomes Junior, deux hommes (forts) pour le prix d'un

Guinée-Bissau : Indjai et Gomes Junior, deux hommes (forts) pour le prix d'un

En Guinée-Bissau, le putsch manqué du 26 décembre et la mort du président Malam Bacai Sanha, le 9 janvier, ouvrent un boulevard au Premier ministre, Carlos Gomes Junior, et à son allié, le chef d'état-major Antonio Indjai.[...]

'La situation est normalisée' en Guinée-Bissau, selon Jean Ping

"La situation est normalisée" en Guinée-Bissau, selon Jean Ping

Lors d'une visite mercredi 28 décembre en Guinée-Bissau, deux jours après une tentative présumée de coup d’ État et les violences qui ont suivi, le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Jean Ping, a jugé que la situation était "normalisée". Il estime toutefois que "les vrais[...]

Malam Bacai Sanha veut faire appel à une mission étrangère de stabilisation

Malam Bacai Sanha veut faire appel à une mission étrangère de stabilisation

Le président bissau-guinéen vient de donner son accord pour l’arrivée dans son pays d’une mission composée d’éléments de la Cedeao, de l’UA et de la CPLP. Objectif : parvenir à stabiliser le pays, victime du trafic de drogue et des multiples règlements de compte entre factions ennemies de l’armée[...]

Le président défie l'armée

Le président défie l'armée

Le président bissau-guinéen Malam Bacai Sanha s'est livré à une critique virulente de la mainmise de l'armée sur le pays et de son implication dans le trafic de drogue. Son prédecesseur, Joao Bernardo Vieira, avait été assassiné par des militaires en mars 2009.[...]

L'aide européenne sera réexaminée

L'aide européenne sera réexaminée

L’Union européenne a annoncé, mardi 6 juillet, son intention de revoir l’aide au développement accordée à la Guinée-Bissau. Cette décision fait suite à l’investiture récente du général putschiste Antonio Indjai à la tête des armées du pays.[...]

Malam Bacai Sanha : 'Des hommes politiques sont impliqués dans l'assassinat de Nino'

Malam Bacai Sanha : "Des hommes politiques sont impliqués dans l'assassinat de Nino"

Le président bissau-guinéen Malam Bacai Sanha revient sur les troubles dans son pays. Et affirme, pour la première fois, que des hommes politiques sont impliqués dans le double assassinat de l'ex-président Bernardo "Nino" Vieira et du chef d'état-major des armées, Tagmé Na Waié, en mars 2009. Interview.[...]

L'armée en roue libre

L'armée en roue libre

Onze jours après le renversement de José Zamora Induta par son adjoint, l’armée bissau-guinéenne, gangrenée par les luttes de pouvoir et le trafic de drogue, n’a toujours pas de chef officiel.[...]

Deux chefs de l'armée sanctionnés par les États-Unis

Deux chefs de l'armée sanctionnés par les États-Unis

Accusés de trafic de drogue, le chef d'état-major de l'armée de l'air, Ibrahima Papa Camara, et l'ancien chef d'état-major de la Marine, José Bubo Na Tchuto, voient leurs avoirs gelés par les États-Unis. Il est désormais interdit à tout ressortissant américain de traiter avec eux.  [...]

Antonio Indjai : 'la situation est redevenue normale'

Antonio Indjai : "la situation est redevenue normale"

Le Premier ministre bissau-guinéen et le nouveau chef de l'armée ont affirmé que la situation née du coup de force militaire a été "surmontée". L'ancien chef d'Etat-major de l'armée, José Zamora Induta, a été écarté le 1er avril, alors que le Premier ministre, Carlos Gomes Junior, était[...]

Vers une mission conjointe UA-ONU-Cédéao à Bissau

Vers une mission conjointe UA-ONU-Cédéao à Bissau

Deux émissaires de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) ont quitté samedi Abuja pour Dakar où il doivent retrouver des responsables de l'ONU et de l'Union africaine avec lesquels ils doivent se rendre en Guinée-Bissau, a indiqué un responsable.[...]

La guerre des clans

La guerre des clans

La situation est plus que jamais confuse en Guinée-Bissau, où des militaires du chef d’état-major adjoint Antonio Indjai ont mis aux arrêts, le 1er avril, le chef d’état-major, le général José Zamora Induta, ainsi que le Premier ministre, Carlos Gomes Junior. Vendredi 2 avril, celui-ci a pu cependant sortir de son domicile[...]

Le Premier ministre Carlos Gomes et le chef d'état major arrêtés par des militaires

Le Premier ministre Carlos Gomes et le chef d'état major arrêtés par des militaires

L'instabilité n'est pas finie, malgré les élections présidentielles pacifiques de mi-2009. Le Premier ministre Carlos Gomes Junior et le chef de l'Etat major, le général José Zamora Induta, ont été arrêtés le 1er avril par des soldats mutins. La communauté internationale condamne le coup de force.[...]

Assemblées de la BAD : des invités de prestige

Assemblées de la BAD : des invités de prestige

La cérémonie d’ouverture des 44es assemblées annuelles du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), qui se tient du 13 au 14 mai, au Palais des congrès du complexe Roi-Fahd, hôtel Méridien Président, à Dakar, sera rehaussée par la présence de quatre chefs d’État, d’un[...]

Le temps des escadrons

Francisco José Fadul, l’ancien Premier ministre de transition (1998 à 2000), a été hospitalisé à Bissau dans la matinée du 1er avril après avoir été sévèrement battu par des hommes vêtus d’uniformes militaires – véritable escadron de la mort – ayant fait irruption[...]

Intrigues et confusion

Un mois après l’assassinat de João Bernardo « Nino » Vieira, les dissensions entre Raimundo Pereira, le président intérimaire, et le Premier ministre Carlos Gomes Jr, par ailleurs président du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), apparaissent au grand jour. Le premier a[...]

L'enquête impossible

Le commando qui a exécuté João Bernardo Vieira, alias « Nino », le 2 mars à l’aube, circulait à bord de deux véhicules, l’un portant l’immatriculation de l’état-major, l’autre celle de la Marine. Pendant qu’une douzaine d’hommes encerclaient la résidence[...]

Le président tué après un attentat contre le chef de l'armée

Le président tué après un attentat contre le chef de l'armée

Le président de Guinée-Bissau a été tué par des militaires à Bissau, quelques heures après l'assassinat du chef d'état-major de l'armée, plongeant dans la confusion ce petit pays pauvre d'Afrique de l'Ouest, déjà fragilisé par le narcotrafic. [...]

Cellule de crise créée par le Premier ministre

Cellule de crise créée par le Premier ministre

Le Premier ministre bissau-guinéen Carlos Gomes Junior a réuni en urgence le gouvernement après l'attentat qui a coûté la vie au chef d'état-major de l'armée dimanche et créé une cellule de crise pour "suivre la situation", a indiqué à l'AFP une source gouvernementale. [...]

Le président Vieira demande au nouveau gouvernement d’appliquer une politique de rigueur

Le Président bissau-guinéen, Joao Bernardo "Nino" Vieira, a demandé au nouveau gouvernement d’appliquer une politique "de rigueur et d’austérité" dans les finances publiques afin que l’Etat puisse se passer de l’aide étrangère pour payer les salaires aux fonctionnaires.[...]

Formation d'un nouveau gouvernement de 31 membres

Formation d'un nouveau gouvernement de 31 membres

Le Premier ministre bissau-guinéen, Carlos Gomes Junior, a formé un gouvernement de 31 membres tous issus du PAIGC, l'ex-parti unique qui a remporté une large victoire aux élections législatives de novembre, a-t-on appris de source officielle.[...]

Nouveau gouvernement du Premier Ministre Carlos Gomes Junior

Nouveau gouvernement du Premier Ministre Carlos Gomes Junior

Le président bissau guinéen, Joao Bernardo Vieira, a entériné mercredi soir, la nomination de 21 ministres et 11 secrétaires d’État qui vont rejoindre le gouvernement dirigé par Carlos Gomes Junior, Premier ministre installé dans ses fonctions le 2 janvier .[...]

Carlos Gomez Junior, un homme d’Etat doublé d’un homme d’affaires

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Carlos Gomes Junior, nommé le 25 décembre dernier et qui a pris fonctions vendredi, est un homme politique, homme d’Etat doublé d’un homme d’affaires.[...]

Le Premier ministre Bissau guinéen sollicite une "aide spéciale"de la communauté internationale

Le nouveau Premier ministre Bissau guinéen, Carlos Gomes Junior a invité vendredi la communauté internationale à consentir une ‘’aide spéciale d’urgence’’ à son pays afin de permettre à son gouvernement de faire face à de ‘’grandes lacunes bloquants le début de développement de notre[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus