mot cléRésultat par mot clé:MNLA

Mali : ouverture du troisième round de négociations à Alger

Mali : ouverture du troisième round de négociations à Alger

Les pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés ont repris mardi à Alger. Le ministre malien des Affaires étrangères a appelé les différents mouvements à coopérer pour lutter contre le terrorisme.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en exclusivité les documents de sortie de crise présentés par les deux parties. État fédéré de l’Azawad ou décentralisation[...]

Mali : au moins 7 morts dans des combats entre le MNLA et le Gatia près de Gao

Mali : au moins 7 morts dans des combats entre le MNLA et le Gatia près de Gao

Au moins sept personnes ont été tuées lors d'affrontements jeudi après-midi, près de Gao, principale ville du nord du Mali, entre et le MNLA et le Gatia, deux groupes armés touaregs de la région.[...]

Mali : discussions à Alger, combats vers Gao

Mali : discussions à Alger, combats vers Gao

Le MNLA et le Gatia, une milice progouvernementale, s’affrontent dans la région de Gao depuis jeudi matin. Des combats qui interviennent alors que devaient reprendre à Alger, la veille, des négociations pour un accord de paix.[...]

Mali : quand Moussa Mara rencontre un rebelle

Mali : quand Moussa Mara rencontre un rebelle

Moussa Mara, le Premier ministre malien, a rencontré discrètement Moussa Ag Acharatoumane, un représentant du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), le 7 octobre à Paris.[...]

Mali : les liaisons dangereuses du HCUA

Mali : les liaisons dangereuses du HCUA

Certes, le dialogue intermalien a repris. Mais la puissance militaire et les intentions du Haut Conseil pour l'unité de l'Azawad, proche d'Ansar Eddine, suscitent l'inquiétude.[...]

Ag Assarid ou l'art de la com

Ag Assarid ou l'art de la com

Comment défendre la cause de l'Azawad en Europe ? Le porte-parole du MNLA a eu l'idée d'organiser un événement invitant musiciens, calligraphes, activistes, historiens... Projet culturel ou propagande ?[...]

Crises : CMI, DRC, Carter Center... les diplomates de l'ombre

Crises : CMI, DRC, Carter Center... les diplomates de l'ombre

Ils agissent en coulisses, quand les organismes officiels peinent à résoudre un conflit armé. Mais les méthodes et les résultats de ces négociateurs privés ne font pas toujours l'unanimité.[...]

Mali : réouverture des négociations d'Alger, à la recherche d'une 'solution définitive' à la crise

Mali : réouverture des négociations d'Alger, à la recherche d'une "solution définitive" à la crise

Le gouvernement et des groupes armés maliens ont repris lundi les pourparlers d'Alger en vue de ramener la paix dans le nord du pays. Un deuxième round de discussions après la signature fin juillet d'une "feuille de route des négociations".[...]

Mali : les groupes armés du Nord veulent faire front commun face au gouvernement

Mali : les groupes armés du Nord veulent faire front commun face au gouvernement

Les six principaux groupes armés du Nord du Mali ont signé jeudi à Ouagadougou une déclaration commune censée mettre fin à leurs divisions. Ils entendent ainsi présenter un front uni à Alger, le 1er septembre, pour la reprise des négociations de paix avec le gouvernement malien.[...]

Mali : les groupes armés du nord peaufinent leurs revendications à Ouagadougou

Mali : les groupes armés du nord peaufinent leurs revendications à Ouagadougou

Les principaux mouvements armés du Nord du Mali sont réunis depuis mardi à Ouagadougou. Objectif : harmoniser leur plateforme de revendications avant un second round de négociations décisif avec le gouvernement malien, à partir du 1er septembre à Alger.  [...]

Mali - Yero Ould Daha : 'Le Mujao nous protégeait du MNLA'

Mali - Yero Ould Daha : "Le Mujao nous protégeait du MNLA"

Yero Ould Daha, ancien cadre du Mujao à Gao, a rejoint le Mouvement arabe de l'Azawad (MAA), groupe armé opposé au MNLA qui participe aux négociations d'Alger en vue d'un accord de paix. Arrêté par les forces françaises, transféré à Bamako, il a finalement été relâché. Interview.[...]

Mali : au Nord, c'est le far west

Mali : au Nord, c'est le far west

À Alger, on négocie depuis le 16 juillet, mais dans le Septentrion, on se bat. Entre l'armée, les milices et les rebelles touaregs, rien ne va plus... Seuls les jihadistes et les trafiquants paraissent y trouver leur compte.[...]

Mali : le gouvernement et six groupes armés signent à Alger une 'feuille de route' pour la paix

Mali : le gouvernement et six groupes armés signent à Alger une "feuille de route" pour la paix

Après d'âpres tractations et plusieurs mois de blocage, le gouvernement malien et six groupes armés ont signé jeudi à Alger un document sur la "cessation des hostilités". Une première étape du plan de paix dont la signature pourrait intervenir au mois d'octobre, selon la diplomatie algérienne.[...]

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Réunis à Alger, les groupes armés du Nord-Mali et les autorités maliennes tentent de se mettre d'accord sur une feuille de route commune pour la suite des négociations de paix. [...]

Ramtane Lamamra : 'Un accord dans cent jours' sur le Nord-Mali

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première importante décision : les négociations prévues à Bamako se dérouleront à Alger avec la bénédiction du gouvernement[...]

Mali : le gouvernement se dit 'prêt à aller loin' dans les négociations de paix

Mali : le gouvernement se dit "prêt à aller loin" dans les négociations de paix

Selon Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, le gouvernement de Bamako est "prêt à aller loin" dans les négociations de paix avec les groupes armés du Nord du pays qui ont débuté ce mercredi à Alger.[...]

Mali : après des mois de blocage, ouverture des négociations de paix à Alger

Mali : après des mois de blocage, ouverture des négociations de paix à Alger

Des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du pays s'ouvrent ce mercredi à Alger. En guise de bonne volonté, les deux camps ont échangé mardi soir une quarantaine de prisonniers chacun.[...]

Mali : accord de Ouagadougou, retour sur un an de blocages

Mali : accord de Ouagadougou, retour sur un an de blocages

La première phase de négociations de paix directes entres les autorités maliennes et les groupes armés du Nord est censée s'ouvrir d'ici à la mi-juillet à Alger. Avant que les belligérants ne s'assoient à la même table, retour sur une année de blocage depuis la signature de l'accord de Ouagadougou, en juin 2013.[...]

Les 5 plus gros dérapages diplomatiques de François Hollande en Afrique

Les 5 plus gros dérapages diplomatiques de François Hollande en Afrique

À l'occasion de la minitournée de François Hollande en Afrique qui débute jeudi, "Jeune Afrique" revient sur les dérapages, contrôlés ou pas, qui ont marqué les interventions africaines du président français. De Kinshasa à Bangui.[...]

Sommet de l'UA : le dialogue inter-malien 'en passe d'aboutir', selon Alger

Sommet de l'UA : le dialogue inter-malien "en passe d'aboutir", selon Alger

À Malabo, où se déroule le 23e sommet de l’Union Africaine, le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra, a confirmé, le 24 juin, que "la phase initiale du dialogue inter-malien" se tiendra à Alger en juillet. De nombreux détails restent toutefois à préciser.[...]

Abdoulaye Diop : 'Il n'y a pas de compétition entre les différentes médiations' au nord du Mali

Abdoulaye Diop : "Il n'y a pas de compétition entre les différentes médiations" au nord du Mali

Le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, réagit aux déclarations de Ramtane Lamara, son homologue algérien. Ce dernier a confié mardi en marge du sommet de l’Union africaine que des négociations entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du Mali auraient lieu à Alger la première[...]

Mali : non à la décentralisation, oui au fédéralisme !

Attaye Ag Mohamed est chargé de communication au sein du MNLA.[...]

Mali : Moussa Mara, tout feu tout flamme

Mali : Moussa Mara, tout feu tout flamme

Le Premier ministre est jeune, fougueux même, et sa visite à Kidal a déclenché une crise sécuritaire aiguë... Mais pour l'opinion, Moussa Mara est surtout le nouveau héraut de la fierté nationale.[...]

Mauritanie : Mohamed Ould Abdelaziz n'a pas 'la prétention d'être médiateur au Mali'

Mauritanie : Mohamed Ould Abdelaziz n'a pas "la prétention d'être médiateur au Mali"

Lors d'une conférence de presse mercredi soir à Akjoujt, sa ville natale, Mohamed Ould Abdelaziz, a indiqué qu'il n'avait pas la prétention d'être médiateur au Mali. Le président mauritanien avait pourtant obtenu en mai un cessez-le-feu entre les groupes rebelles et l'armée malienne.[...]

La bataille de Kidal, un mal pour un bien ?

La bataille de Kidal, un mal pour un bien ?

Des soldats envoyés au casse-pipe, d'autres qui fuient avant même qu'un coup de feu ne soit tiré... Les combats de Kidal ont un goût amer de déjà-vu. Pour le chef de l'État, la défaite n'est pas que militaire, elle est aussi politique.[...]

Mali : l'armée se rassure comme elle peut

Mali : l'armée se rassure comme elle peut

Lors de la débâcle de Kidal et de la perte temporaire de plusieurs villes du Nord, le 21 mai, cinq soldats ont franchi le pont de Warabia, à Gao, qui relie le nord au sud du pays, contre dix en 2012.[...]

Défense : où en sont les Forces armées maliennes ?

Défense : où en sont les Forces armées maliennes ?

Deux ans après les événements qui se sont déroulés dans le Nord du Mali, de son invasion par les jihadistes à sa reconquête par les troupes franco-africaines, où en sont les Forces armées maliennes (Fama) dans leur reconstruction ? Éléments de réponse.[...]

Libye, Mali, Cameroun, Centrafrique... l'effet domino du terrorisme

Libye, Mali, Cameroun, Centrafrique... l'effet domino du terrorisme

À première vue, les violences au Nord-Mali, au Nigeria ou en Centrafrique ont peu de chose en commun. Pourtant, tout est lié, et c'est en partie à Kadhafi qu'on le doit. Enquête sur cet arc de crises qui inquiète les chancelleries.[...]

Mali : l'ONU exhorte le gouvernement et les rebelles touaregs à appliquer le cessez-le-feu

Mali : l'ONU exhorte le gouvernement et les rebelles touaregs à appliquer le cessez-le-feu

Les Nations unies ont mis la pression jeudi sur le gouvernement malien et les groupes armés du nord du Mali. Le Conseil de sécurité a demandé aux deux parties d'appliquer le cessez-le-feu signé vendredi dernier.[...]

Massacre à Kidal : IBK 'ne comprend pas' comment le Mali peut négocier avec le MNLA

Massacre à Kidal : IBK "ne comprend pas" comment le Mali peut négocier avec le MNLA

Après le massacre de huit hauts fonctionnaires dans les locaux du gouvernorat de Kidal, le président malien "ne comprend pas" comment la France peut encore lui demander de négocier avec le MNLA.  [...]

Mali - Affrontements à Kidal : 'On ne tire pas', disait IBK

Mali - Affrontements à Kidal : "On ne tire pas", disait IBK

Mardi 20 mai. Trois jours après le début des affrontements entre l'armée malienne et les groupes rebelles à Kidal, Ibrahim Boubacar Keïta s'est entretenu avec Hélène Le Gal, la conseillère Afrique de François Hollande, de passage à Bamako pour une raison sans rapport avec la reprise des violences.[...]

Armée malienne : les affrontements de Kidal, chronique d'une déroute annoncée

Armée malienne : les affrontements de Kidal, chronique d'une déroute annoncée

Les affrontements des 17 et 21 mai à Kidal entre des groupes armés, dont le MNLA, et l'armée malienne ont fait une cinquantaine de morts dans les rangs de cette dernière. Laurent Touchard* revient sur les causes profondes de ce déferlement de violences.[...]

Mali : cessez-le-feu entre Bamako et les groupes armés contrôlant Kidal

Mali : cessez-le-feu entre Bamako et les groupes armés contrôlant Kidal

Un accord de cessez-le-feu a été signé vendredi entre Bamako et les trois principaux groupes armés du nord du Mali contrôlant la ville de Kidal, à l'issue de discussions avec le président de l'Union africaine Mohamed Ould Abdel Aziz.[...]

Bilal Ag Acherif : 'C'est l'armée malienne qui a attaqué le MNLA'

Bilal Ag Acherif : "C'est l'armée malienne qui a attaqué le MNLA"

Dans une interview exclusive accordée à "Jeune Afrique" par téléphone, le leader du MNLA affirme que les militaires maliens ont déclenché les hostilités à Kidal et que ses hommes n'ont fait que se défendre. Il se dit également favorable à un "réel" cessez-le-feu et à l'ouverture de[...]

Mali : l'armée toujours à Ménaka, selon Bamako, qui envisage de demander l'appui de la France

Mali : l'armée toujours à Ménaka, selon Bamako, qui envisage de demander l'appui de la France

Selon le gouvernement malien, la ville de Ménaka était toujours sous le contrôle de l'armée régulière, jeudi 22 mai. Après la perte de Kidal, le ministère de la Défense n'a pas exclu de demander l'appui des forces françaises dans la lutte contre les groupes armés du nord du Mali.[...]

Mali : une quarantaine de soldats maliens tués et soixante-dix prisonniers, selon le MNLA

Mali : une quarantaine de soldats maliens tués et soixante-dix prisonniers, selon le MNLA

Une quarantaine de militaires maliens tués, cinquante autres blessés et 70 faits prisonniers. C'est le bilan fait jeudi à Ouagadougou par Mossa Ag Attaher, le porte-parole des rebelles touaregs du MNLA, après les affrontements de ces derniers jours à Kidal. Le MNLA déplore de son côté deux morts, dont un officier et une dizaine de[...]

'C'est fini pour tout le monde' : un rescapé raconte le 'carnage' de Kidal

"C'est fini pour tout le monde" : un rescapé raconte le "carnage" de Kidal

Le 17 mai, la visite du Premier ministre malien, Moussa Mara, à Kidal, a tourné au "carnage". Le mot est d'Abdoulaye Maïga, fonctionnaire de la ville et rescapé des derniers combats entre armée malienne et rebelles touaregs. Il raconte la journée durant laquelle il a bien cru sa dernière heure venue.[...]

Mali - Ibrahim Boubacar Keïta : 'Mon honneur n'est pas à jeter aux chiens'

Mali - Ibrahim Boubacar Keïta : "Mon honneur n'est pas à jeter aux chiens"

Affaire Tomi, Touaregs, népotisme, corruption, avion personnel, France... Pour sa première interview accordée à J.A. depuis son investiture, en août 2013, IBK n'a évité aucun sujet. Un entretien recueilli le 3 mai et publié dans J.A. n° 2784, avant les récents combats à Kidal entre l'armée malienne et le[...]

Mali : le MNLA prend Kidal, IBK appelle à un 'cessez-le-feu immédiat'

Mali : le MNLA prend Kidal, IBK appelle à un "cessez-le-feu immédiat"

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a demandé mercredi soir "un cessez-le-feu immédiat" après de nouveaux combats à Kidal, dont les rebelles touaregs du MNLA affirment avoir pris le contrôle.[...]

Mali : le MNLA affirme avoir pris contrôle de Kidal et détenir des prisonniers

Mali : le MNLA affirme avoir pris contrôle de Kidal et détenir des prisonniers

Les rebelles touaregs du MNLA ont affirmé mercredi soir avoir pris le contrôle de la ville de Kidal après d'âpres combats contre l'armée malienne. Plusieurs soldats maliens auraient été tués et d'autres faits prisonniers.[...]

Mali : reprise des combats entre le MNLA et l'armée malienne à Kidal

Mali : reprise des combats entre le MNLA et l'armée malienne à Kidal

Les combats entre l'armée malienne et les rebelles du MNLA ont repris mercredi matin à Kidal, déjà théâtre de sanglants combats entre les deux camps le week-end dernier.[...]

Le Mali réclame le renforcement du mandat de la Minusma

Le Mali réclame le renforcement du mandat de la Minusma

Au cours d'une session du Conseil de sécurité de l'ONU, le ministre malien des Affaires étrangères a demandé mardi un renforcement du mandat de la Minusma et le désarmement de la rébellion touarègue.[...]

Mali : les fonctionnaires de Kidal libérés, IBK dénonce des 'crimes odieux'

Mali : les fonctionnaires de Kidal libérés, IBK dénonce des "crimes odieux"

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a exclu lundi soir toute impunité pour les auteurs des "crimes odieux" commis le week-end dernier à Kidal, où les 32 fonctionnaires retenus en otages depuis trois jours ont été libérés lundi soir.[...]

Mali : retour sur un week-end sanglant à Kidal

Mali : retour sur un week-end sanglant à Kidal

En visite samedi dernier à Kidal, le Premier ministre Moussa Mara et sa délégation se sont retrouvés au coeur d'affrontements sanglants entre soldats maliens et groupes armés. Retour sur une journée meurtrière qui compromet sérieusement le dialogue entre le gouvernement et les rebelles touaregs.[...]

Mali : Ménaka la délaissée

Mali : Ménaka la délaissée

Qui se soucie encore de cette ville, berceau de la rébellion touarègue ? À 1 500 km au nord de Bamako, les trafics pullulent, il n'y a pas d'électricité et les habitants sont livrés à eux-mêmes.[...]

Mali : six officiels tués et une trentaine de fonctionnaires retenus en otages à Kidal

Mali : six officiels tués et une trentaine de fonctionnaires retenus en otages à Kidal

Le gouvernement malien s'est déclaré dimanche "en guerre" contre les "terroristes", au lendemain de combats meurtriers entre l'armée et les rebelles touaregs à Kidal (Nord). Six officiels maliens ont été assassinés et environ 30 fonctionnaires seraient toujours retenus en otages.[...]

Violences à Kidal : le Mali entre 'en guerre contre les terroristes'

Violences à Kidal : le Mali entre "en guerre contre les terroristes"

Le Mali va mener une guerre sans merci aux terroristes ayant affronté samedi son armée à Kidal (extrême nord-est), combats ayant fait officiellement 36 morts dont huit soldats, a déclaré dimanche son Premier ministre Moussa Mara, en visite dans le Nord.[...]

Mali : 36 morts et environ 30 personnes portées disparues après des affrontements à Kidal

Mali : 36 morts et environ 30 personnes portées disparues après des affrontements à Kidal

Les affrontements qui ont opposé samedi l'armée malienne et des hommes armés dans la ville de Kidal (extrême nord-est) ont fait 36 morts, dont huit militaires, a annoncé dimanche le gouvernement, accusant la rébellion touareg du MNLA et "des groupes terroristes". Environ trente autre personnes sont portées disparues, selon le gouvernorat[...]

Mali : le Premier ministre à Kidal, fief des rebelles touaregs

Mali : le Premier ministre à Kidal, fief des rebelles touaregs

Le Premier ministre malien Moussa Mara est arrivé samedi à Kidal, ville du nord du pays et fief des rebelles touareg, une arrivée retardée par des échanges de tirs entre rebelles et armée.[...]

Mali : le Premier ministre à Tombouctou, manifestation dispersée à Kidal

Mali : le Premier ministre à Tombouctou, manifestation dispersée à Kidal

Le Premier ministre du Mali, Moussa Mara, a entamé vendredi par Tombouctou une visite dans le nord du pays qui le conduira à Kidal où, selon des sources concordantes, des manifestants hostiles à son déplacement ont été dispersés par les forces internationales.[...]

Mali : le nouveau ministre de la Réconciliation nationale critiqué par les rebelles touaregs

Mali : le nouveau ministre de la Réconciliation nationale critiqué par les rebelles touaregs

Dans un communiqué commun diffusé mardi, les leaders des quatre principaux groupes armés du Nord du Mali - MNLA, HCUA, MAA, CPA - critiquent vigoureusement le nouveau ministre de la Réconciliation nationale, Zahabi Ould Sidi Mohamed.[...]

Soumaïla Cissé : 'IBK n'a pas de feuille de route' pour le Mali

Soumaïla Cissé : "IBK n'a pas de feuille de route" pour le Mali

Réconciliation, sécurité, justice... Soucieux de ne pas "hurler avec les loups", l'opposant numéro un à Ibrahim Boubacar Keïta, Soumaïla Cissé, n'en a pas moins une vision critique de l'action du président. Interview.[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Diaporama interactif : plongez dans la nébuleuse des groupes armés du Nord-Mali

Diaporama interactif : plongez dans la nébuleuse des groupes armés du Nord-Mali

Malgré l'intervention militaire internationale, début 2013, différents groupes armés sont toujours présents dans le Nord du Mali. Rebelles touaregs, groupes islamistes armés, milices d'auto-défense : découvrez la nébuleuse de ces mouvements grâce à notre infographie interactive.[...]

Mali : Ibrahim Ag Mohamed Assaleh créé la Coalition du peuple pour l'Azawad (CPA)

Mali : Ibrahim Ag Mohamed Assaleh créé la Coalition du peuple pour l'Azawad (CPA)

Après son divorce avec le MNLA, Ibrahim Ag Mohamed Assaleh a créé mardi son propre mouvement rebelle, la Coalition du peuple pour l'Azawad (CPA). Il entend ainsi peser dans les complexes négociations de paix avec Bamako.[...]

Mali : divergences françaises sur IBK ?

Mali : divergences françaises sur IBK ?

À Paris, les divergences de vue se multiplient entre les militaires, dont l'influence sur la politique africaine de la France ne cesse de s'accroître, et les diplomates, qui cachent difficilement leur irritation à ce sujet.Surtout sur la questions du président malien et de la rébellion touarègue. Explications.[...]

Mali - Ag Mohamed Assaleh : 'J'annonce haut et fort ma dissidence du MNLA'

Mali - Ag Mohamed Assaleh : "J'annonce haut et fort ma dissidence du MNLA"

Ancien haut responsable du MNLA, Ibrahim Ag Mohamed Assaleh a définitivement rompu avec la rébellion touarègue. Il compte annoncer la création officielle de son propre mouvement à Alger d’ici à la mi-mars. Interview.[...]

Maroc - Mali : Mohammed VI, le retour du roi

Maroc - Mali : Mohammed VI, le retour du roi

Le roi du Maroc Mohammed VI n'est pas venu les mains vides au Mali : 17 accords et conventions ont été signés entre les deux pays.[...]

Maroc : Mohammed VI, l'appel du Sud

Maroc : Mohammed VI, l'appel du Sud

Parallèlement à la visite d'État de Mohammed VI au Mali, en Côte d'Ivoire et en Guinée (puis au Gabon), la diplomatie marocaine s'active pour placer le royaume au centre de l'échiquier sahélien. Par souci de prestige, mais aussi au nom d'impératifs sécuritaires.[...]

Crise malienne : Algérie, Burkina, Maroc... Un médiateur peut en cacher deux autres

Crise malienne : Algérie, Burkina, Maroc... Un médiateur peut en cacher deux autres

Au départ, seul le Burkina devait superviser les négociations avec les groupes armés du Nord. Puis Bamako a appelé Alger à la rescousse. Et voilà que Mohammed VI s'en mêle aussi ! Bref, on ne s'entend plus palabrer.[...]

Diplomatie : le Maroc, de Laayoune à Tombouctou

La politique étrangère marocaine n'a jamais fait bon ménage avec les effets de manche, ni avec les déclarations tonitruantes. La réception très médiatisée du chef des Touaregs maliens du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) au palais royal de Marrakech, le 31 janvier, et la mission de bons offices[...]

Mali : rencontres préparatoires aux négociations de paix à Bamako

Mali : rencontres préparatoires aux négociations de paix à Bamako

Des rencontres préparatoires à des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du Nord-Mali doivent débuter ce jeudi à Bamako. Les principaux mouvements rebelles - MNLA, HCUA, MAA - en seront absents.[...]

Mali : le Mujao suspecté d'avoir commis un massacre à Tamkoutat

Mali : le Mujao suspecté d'avoir commis un massacre à Tamkoutat

Selon les autorités maliennes et les rebelles du MNLA, les jihadistes du Mujao sont responsables du massacre d'une trentaine de Touaregs en fin de semaine dernière à Tamkoutat, dans la région de Gao.[...]

Nord-Mali : IBK se défie de Compaoré et mise sur Alger

Nord-Mali : IBK se défie de Compaoré et mise sur Alger

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta n'a pas confiance dans le médiateur burkinabè, Blaise Compaoré, pour régler la crise au nord de son pays. Il compte sur l'Algérie, mais la France doute de ce choix.[...]

Que font les Suisses au Mali ? Dans les coulisses d'une médiation très discrète

Que font les Suisses au Mali ? Dans les coulisses d'une médiation très discrète

La Suisse est un acteur discret mais influent dans l'actuelle médiation internationale entre Bamako et les groupes rebelles du Nord-Mali. Un engagement diplomatique sans arrières-pensées ?[...]

Mali : IBK devrait rencontrer Bouteflika à Alger ce week-end

Mali : IBK devrait rencontrer Bouteflika à Alger ce week-end

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta se rend samedi à Alger pour une visite de "quelques jours". Un déplacement à forte valeur symbolique, à l'heure ou les autorités algériennes tentent de se replacer dans le règlement de la crise malienne.[...]

Mali : ex-Libyens et pro-Bamako... ces Touaregs qui en 2011 ne voulaient que la paix

Mali : ex-Libyens et pro-Bamako... ces Touaregs qui en 2011 ne voulaient que la paix

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Cette semaine il revient sur l'histoire, peu connue, des Touaregs ex-Libyens qui étaient pro-Bamako.[...]

Mali : la majeure partie des militaires français de Kidal se retirent

Mali : la majeure partie des militaires français de Kidal se retirent

Les militaires français ont débuté ce week-end un repli quasi-total de la ville de Kidal, à l'extrême nord du Mali. Le contingent de l'opération Serval sur place doit passer cette semaine de près de 250 hommes à environ 70.[...]

Mali : IBK de plus en plus irrité par les méthodes françaises

Mali : IBK de plus en plus irrité par les méthodes françaises

La dernière opération de l'armée française au Nord du Mali a provoqué les vives protestations de Bamako. En cause : le manque de transparence des Français.[...]

Mali : l'ORTM émet de nouveau à Kidal

Mali : l'ORTM émet de nouveau à Kidal

Les stations de la radio et de la télévision publique malienne (ORTM) ont recommencé à émettre mercredi à Kidal. Leurs locaux avaient été occupés pendant plusieurs mois par des rebelles touaregs.[...]

Le Mali reste 'ouvert aux discussions' avec la rébellion touarègue

Le Mali reste "ouvert aux discussions" avec la rébellion touarègue

Le Premier ministre malien Oumar Tatam Ly a affirmé mardi que le Mali reste "ouvert aux discussions" avec la rébellion touarègue du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Cette déclaration intervient quelques jours après une déclaration de guerre de l'un des dirigeants de la rébellion.[...]

Rébellion touarègue : le MNLA veut reprendre la guerre

Rébellion touarègue : le MNLA veut reprendre la guerre

La rébellion touarègue a annoncé vendredi 29 novembre, qu'elle allait reprendre la guerre contre l'armée malienne. À l'origine de la déclaration, les "exactions" qu'auraient commis la veille des militaires à l'aéroport de Kidal, qui ont fait un mort et cinq blessés civils, selon le MNLA.[...]

Mali : face à des manifestants hostiles, le Premier ministre annule une visite à Kidal

Mali : face à des manifestants hostiles, le Premier ministre annule une visite à Kidal

Le Premier ministre malien, Oumar Tatam Ly, a été contraint jeudi d'annuler une visite à Kidal après l'intrusion de manifestants hostiles sur l'aérodrome de la ville. Informé alors qu'il s'apprêtait à décoller de Gao, le chef du gouvernement a préféré ne pas effecuter de déplacement.[...]

Mali : scrutin sans incident majeur, Louis Michel salue 'un nouveau succès'

Mali : scrutin sans incident majeur, Louis Michel salue "un nouveau succès"

"En dépit des quelques incidents survenus dans le Nord, d’ampleur limitée", les élections législatives maliennes se sont déroulées "paisiblement", s'est félicité, lundi, Louis Michel, chef des observateurs européens.[...]

Législatives maliennes : un vote calme et sans enthousiasme

Législatives maliennes : un vote calme et sans enthousiasme

Hormis quelques incidents provoqués par des indépendantistes touaregs dans le nord du pays, les élections législatives se sont déroulées dans le calme, dimanche, au Mali. La ferveur était loin d'être la même que lors de la présidentielle de juillet et août derniers.[...]

Législatives : les Maliens votent sans enthousiasme et sous surveillance

Législatives : les Maliens votent sans enthousiasme et sous surveillance

Les Maliens votaient dimanche dans le calme mais sans enthousiasme au premier tour d'élections législatives placées sous surveillance armée, par crainte d'attentats de jihadistes toujours actifs malgré l'intervention militaire étrangère entamée en janvier pour les traquer.[...]

Mali : législatives sous haute surveillance par crainte d'actions jihadistes

Mali : législatives sous haute surveillance par crainte d'actions jihadistes

Les Maliens commencent à voter dimanche au premier tour d'élections législatives placées sous haute surveillance armée, par crainte d'attentats de jihadistes toujours actifs malgré l'intervention militaire étrangère entamée il y a près d'un an pour les traquer. Les bureaux ont ouvert à 08H00 (locale et GMT) et[...]

Mali : le MNLA se cherche un chef

Mali : le MNLA se cherche un chef

Le chef actuel du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), Bilal Ag Acherif, devrait être remplacé dans les prochaines semaines. En cause : son manque de d'expérience en matière de négociations.[...]

Législatives au Mali : Kidal, trou noir électoral

Législatives au Mali : Kidal, trou noir électoral

Les législatives auront lieu le 24 novembre au Mali, mais rares sont ceux qui croient à la possibilité d'organiser le scrutin dans le grand Nord. La sécurité y est bien trop précaire.[...]

Mali : des proches du général Gamou assassinés près de Gao, un 'avertissement' ?

Mali : des proches du général Gamou assassinés près de Gao, un "avertissement" ?

Deux membres de la famille du général El Hajd Ag Gamou, figure touarègue de l'armée malienne, ont été tués par des hommes armés dans la nuit de dimanche à lundi près de Gao. Les assassins et leurs motivations sont encore méconnus.[...]

Sahel : la guerre de l'ombre

Sahel : la guerre de l'ombre

Assassinat de deux journalistes, libération des otages d'Arlit, négociations difficiles avec les Touaregs... Au Mali, IBK est fragilisé sur son territoire tandis que son voisin nigérien, Mahamadou Issoufou, apparaît comme l'homme fort d'une région livrée aux bandes barbares rendues folles par la surenchère des rançons.[...]

Mali : le MNLA évacue le gouvernorat et la radio de Kidal, colère des partisans

Mali : le MNLA évacue le gouvernorat et la radio de Kidal, colère des partisans

Après plusieurs mois d'occupation,les rebelles du MNLA ont évacué jeudi deux bâtiments publics à Kidal (nord-est du Mali). La décision a sucsité la colère de partisans de la rébellion touarègue, qui ont saccagé des édifices dans la ville.[...]

Mali : des sympathisants du MNLA détruisent des bâtiments publics à Kidal

Mali : des sympathisants du MNLA détruisent des bâtiments publics à Kidal

Des partisans de la rébellion touarègue du MNLA ont saccagé jeudi des bâtiments publics à Kidal, dont le gouvernorat et le siège du Trésor public, pour protester contre la décision de leurs chefs de quitter ces locaux qu'ils occupaient depuis plusieurs mois.[...]

Mali : sit-in à Kidal contre la décision du MNLA de quitter des édifices publics de la ville

Mali : sit-in à Kidal contre la décision du MNLA de quitter des édifices publics de la ville

Un sit-in a été organisé, mercredi, devant le gouvernorat de Kidal par un groupe de "femmes et d'enfants" favorables au MNLA. Ils contestent la décision des cadres du mouvement rebelle touareg de quitter les édifices publics de la ville qu'ils occupent.[...]

Mali : 'bon espoir' pour des législatives en dépit de l'insécurité

Mali : "bon espoir" pour des législatives en dépit de l'insécurité

Le gouvernement malien a "bon espoir" que se tiennent les législatives prévues le 24 novembre dans tout le pays, en dépit de l'insécurité persistant dans le nord du pays, où deux journalistes français ont été récemment tués, a affirmé un ministre malien à trois médias français.[...]

 Mali : la rébellion touarègue accuse l'armée d'avoir 'exécuté' trois civils

Mali : la rébellion touarègue accuse l'armée d'avoir "exécuté" trois civils

La rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) a accusé l'armée malienne d'avoir "exécuté" trois civils dans une zone du nord-est du Mali où, selon le gouvernement malien, des soldats ont tué trois "bandits armés" dans un accrochage.[...]

Nord-Mali : accrochage entre l'armée malienne et rebelles touaregs du MNLA

Nord-Mali : accrochage entre l'armée malienne et rebelles touaregs du MNLA

Un bref échange de tirs a eu lieu vendredi entre soldats maliens et rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) dans une localité proche de Ménaka, dans le nord-est du Mali.[...]

Mali : progrès dans l'enquête sur l'assassinat des deux journalistes français à Kidal

Mali : progrès dans l'enquête sur l'assassinat des deux journalistes français à Kidal

L'enquête sur l'assassinat des deux journalistes français de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, exécutés le 2 novembre par des inconnus armés à Kidal, progresse. Au moins 35 personnes ont été arrêtées depuis lundi, le quotidien français "Le Monde" indiquant de son côté que trois des quatre[...]

Mali : Kidal, ville (presque) ouverte

Mali : Kidal, ville (presque) ouverte

Le rapt et l'assassinat de deux journalistes de RFI, le 2 novembre, révèle l'insécurité grandissante à Kidal malgré la présence d'une importante force militaire française, malienne et onusienne (Minusma). La conséquence d'un accord de Ouagadougou signé à la hâte ?[...]

Rébellion au Mali : les trois mouvements touaregs et arabes annnoncent leur fusion

Rébellion au Mali : les trois mouvements touaregs et arabes annnoncent leur fusion

Trois groupes rebelles touaregs et arabes - MNLA, HCUA et MAA - ont annoncé, lundi, leur fusion au terme de plusieurs jours de pourparlers à Ouagadougou. Objectif : peser de tout leur poids dans les futures négociations avec Bamako sur le statut du nord du Mali.[...]

Journalistes français tués au Mali : les militaires de Serval sur la piste des assassins

Journalistes français tués au Mali : les militaires de Serval sur la piste des assassins

Une source proche du ministre français de la Défense a affirmé que plusieurs indices récoltés pourraient permettre de remonter jusqu'aux assassins des deux journalistes de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, tués samedi 2 novembre par leur ravisseurs, près de Kidal dans le nord du Mali.[...]

Mali : vive émotion et nombreuses questions après l'assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon à Kidal

Mali : vive émotion et nombreuses questions après l'assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon à Kidal

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, les deux journalistes de RFI qui ont été retrouvés morts près de Kidal, samedi 2 novembre, ont été exécutés par leurs ravisseurs, selon les premiers éléments de l'enquête. Les questions sur les mobiles de leur enlèvement et de leur assassinat se mêlent à[...]

Mali : les deux journalistes français enlevés ont été exécutés

Mali : les deux journalistes français enlevés ont été exécutés

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux envoyés spéciaux de RFI dans le nord du Mali, ont été retrouvés morts, samedi après-midi près de Kidal, a indiqué le préfet de Tinzawaten. L'information a été confirmée par le ministère des Affaires étrangères français.[...]

Mali : la justice lève les mandats d'arrêt contre quatre responsables de la rébellion touarègue

Mali : la justice lève les mandats d'arrêt contre quatre responsables de la rébellion touarègue

Les mandats d’arrêt lancés contre Ibrahim Ag Mohamed Assaleh (MNLA), Mohamed Ag Intalla, Ahmada Ag Bibi et Alghabass Ag Intalla (HCUA), ont été levés, mardi par la justice malienne. Objectif : faire avancer la réconciliation nationale.[...]

Afrique du Nord : l'Internationale berbère

Afrique du Nord : l'Internationale berbère

Du Maroc à l'Égypte, en passant par le Mali et le Niger, les Berbères occupent une place à part. Souvent marginalisée par les États, la culture amazigh a survécu. Au prix d'une lutte constante.[...]

Afrique du Nord : l'Internationale berbère entre érosion et résistance

Afrique du Nord : l'Internationale berbère entre érosion et résistance

Du Maroc à l'Égypte, en passant par le Mali et le Niger, les Berbères occupent une place à part. Souvent marginalisée par les États, la culture amazigh a survécu. Au prix d'une lutte constante.[...]

Guerre au Mali : retour sur le drame d'Aguelhok

Guerre au Mali : retour sur le drame d'Aguelhok

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Il revient cette semaine sur l'attaque d'Aguelhok par le MNLA et Ansar Eddine, pendant la guerre au Mali.  [...]

IBK : 'Il nous faut apporter des réponses définitives aux frustrations de nos frères touaregs'

IBK : "Il nous faut apporter des réponses définitives aux frustrations de nos frères touaregs"

Quelque 600 personnes participent aux "états généraux de la décentralisation" qui se sont ouverts lundi à Bamako. Le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) a reconnu des "insuffisances et des dysfonctionnements" dans la politique de décentralisation jusqu'alors menée au Mali.[...]

Mali : fallait-il déjà crier victoire ?

Le 19 septembre dernier, Ibrahim Boubacar Keita (IBK) était investi président du Mali en présence de nombreux chefs d’État qui avaient fait le déplacement pour marquer l’évènement. Il soufflait comme un vent d’espoir et de renouveau lors de la cérémonie. Les autorités maliennes et leurs partenaires avaient de[...]

Bamako prépare la levée de mandats d'arrêt contre des chefs de groupes armés du Nord

Bamako prépare la levée de mandats d'arrêt contre des chefs de groupes armés du Nord

Les autorités maliennes préparent la levée de mandats d'arrêt lancés en février contre certains chefs de groupes armés ayant leurs bases dans le nord du Mali et aujourd'hui engagés dans des discussions de paix avec le gouvernement, a annoncé le ministre malien de la Justice samedi.[...]

IBK en tenue de combat

IBK en tenue de combat

Attentat et menaces d'Aqmi, échauffourées avec les rebelles touaregs, fronde d'une trentaine d'éléments de l'ancienne junte... Confronté à ce triple péril, le nouveau président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), affiche la plus grande fermeté.[...]

Mali : les jihadistes reprennent du poil de la barbe

Mali : les jihadistes reprennent du poil de la barbe

Entre la révélation du projet rédigé par Al-Qaeda au Maghreb islamique dans la région de l’Azawad et les opérations terroristes revendiquées par le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest, les terroristes font toujours l’actualité au Mali.[...]

Comment Aqmi a essayé de créer un État islamique au Nord-Mali

Comment Aqmi a essayé de créer un État islamique au Nord-Mali

Un document retrouvé par des journalistes de Libération et de RFI à Tombouctou, en février 2013, révèle les plans de la direction d'Aqmi pour instaurer un État islamique au Nord-Mali. Un des objectifs était notamment de s'appuyer sur les mouvements touaregs d'Ansar Eddine et du MNLA pour ne pas s'exposer trop rapidement à une[...]

Mali : reprise des discussions avec les rebelles touaregs et arabes

Mali : reprise des discussions avec les rebelles touaregs et arabes

Les rébellions touarègue et arabe ont annoncé, samedi soir, qu'elles reprenaient les négociations de paix avec le gouvernement malien, portant notamment sur les territoires du Nord où vivent essentiellement ces communautés, neuf jours après les avoir suspendues unilatéralement.[...]

IBK adresse à l'armée malienne et aux rebelles touaregs un discours de fermeté

IBK adresse à l'armée malienne et aux rebelles touaregs un discours de fermeté

Mercredi soir, dans un discours à la nation retransmis à la télévision nationale, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a fait part de "son inébranlable détermination" à lutter contre les fauteurs de troubles au sein de l'armée et contre ceux qui se rendent coupables de violences dans le nord du Mali.[...]

Mali : double jeu au MNLA ?

Mali : double jeu au MNLA ?

Une branche du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) aurait rencontré des membres d'Aqmi. L'objet de cette rencontre ? D'éventuelles négociations pour offrir une couverture aux activités des islamistes radicaux.[...]

Accrochages au Mali : IBK écourte de deux jours son séjour en France

Accrochages au Mali : IBK écourte de deux jours son séjour en France

La recrudescence des violences dans son pays a contraint le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) à écourter sa visite en France pour rentrer mardi au Mali.[...]

L'armée malienne en 'état d'alerte maximum' après la recrudescence de violences dans le Nord

L'armée malienne en "état d'alerte maximum" après la recrudescence de violences dans le Nord

Le Nord du Mali est de nouveau sous haute tension. Après l'attaque suicide de dimanche à Tombouctou, les combats ont repris, le 30 septembre à Kidal, entre les rebelles touaregs et l'armée malienne. Une dégradation de la situation sécuritaire qui intervient au moment où le président Ibrahim Boubacar Keïta séjourne à[...]

 Mali : Bamako 'disposé' à dialoguer avec les rebelles

Mali : Bamako "disposé" à dialoguer avec les rebelles

Le gouvernement malien s'est dit vendredi toujours "disposé au dialogue" avec des groupes armés qui, la veille, avaient annoncé leur retrait des discussions avec les autorités, alors qu'une attaque à la grenade a visé et blessé deux militaires à Kidal (nord-est).[...]

Mali : les négociations avec les rebelles achoppent sur l'autonomie du Nord

Mali : les négociations avec les rebelles achoppent sur l'autonomie du Nord

Les groupes rebelles du nord du Mali ont publié le 26 septembre un communiqué commun indiquant qu'ils supendaient toute négociation avec Bamako au sujet de la mise en oeuvre de l'accord de Ouagadougou. La pierre d'achoppement : leur revendication d'une autonomie de l'Azawad, dont les autorités maliennes ne veulent pas entendre parler.[...]

Jean-Yves Le Drian : 'Les forces françaises resteront au Mali le temps qu'il faudra'

Jean-Yves Le Drian : "Les forces françaises resteront au Mali le temps qu'il faudra"

À l’occasion de la fête nationale, le 22 septembre, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a passé trois jours au Mali pour prendre part aux festivités. À Bamako, il a rencontré son homologue Soumeylou Boubèye Maiga ainsi que le président Ibrahim Boubacar Keita (IBK), avant d’aller[...]

Mali : en marge de l'investiture d'IBK, la question de l'Azawad

Mali : en marge de l'investiture d'IBK, la question de l'Azawad

L'investiture en grande pompe d'Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) à Bamako, le 19 septembre, n'est pas que l'occasion d'une grande fête. En coulisses, les représentants de la communauté internationale, des autorités maliennes et des groupes armés du Nord continuent de préparer les prochaines négociations sur la délicate question de[...]

Le Nord-Mali, un coeur à reconquérir

Le Nord-Mali, un coeur à reconquérir

Les jihadistes ont été chassés du Nord-Mali, mais les causes de la crise sont loin d'être résolues. Absence de services publics, dissensions entre les communautés nomades, défiance des populations... Le retour à l'unité s'annonce difficile.[...]

Mali : Opération Dragon, ou la traque des jihadistes dans le Tilemsi

Mali : Opération Dragon, ou la traque des jihadistes dans le Tilemsi

Après le massif des Ifoghas dans la région de Kidal, l’opération Serval au Mali s’attaque à ce qui reste du Mujao dans le désert du Tilemsi, au nord de Gao. Mais la chasse aux islamistes s’y avère plus délicate que dans les montagnes.[...]

Nord-Mali : la tension monte entre l'armée et les Touaregs du MNLA

Nord-Mali : la tension monte entre l'armée et les Touaregs du MNLA

Un accrochage entre l'armée malienne et des touaregs armés a eu lieu, mercredi, près de la frontière avec la Mauritanie. Si ses circonstances sont encore floues - l'armée parle de "bandits" et le MNLA affirme qu'il a été attaqué - cet incident illustre la tension palpable qui règne encore au Nord-Mali, une semaine avant[...]

Mali : renaître !

Élu le 11 août, Ibrahim Boubacar Keïta a prêté serment le 4 septembre. Il doit maintenant passer à l'action. Dossiers prioritaires : sécurité, corruption, élections. Condamné à réussir IBK va-t-il changer le Mali ? Tiébilé Dramé : "Le nouveau[...]

Mali : affrontements entre l'armée et le MNLA près de la frontière mauritanienne

Mali : affrontements entre l'armée et le MNLA près de la frontière mauritanienne

Des affrontements ont eu lieu entre des soldats maliens et des éléments du MNLA dans la zone de Foïta, près de la frontière avec la Mauritanie. Des tensions qui surviennent alors que le gouvernement annonce que des Assises du Nord se tiendront dans deux mois.[...]

Mali : IBK annonce l'organisation prochaine des 'assises nationales du Nord'

Mali : IBK annonce l'organisation prochaine des "assises nationales du Nord"

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a annoncé, le 9 septembre, la tenue "dans les jours à venir" des "assises nationales du Nord" pour tenter de régler définitivement la question des rébellions récurrentes dans cette partie du pays. Une démarche qui vise la réconciliation des Maliens, priorité[...]

Le Mali se dote d'un gouvernement de réconciliation nationale

Le Mali se dote d'un gouvernement de réconciliation nationale

Le premier gouvernement de l'ère IBK a été formé, dimanche, par le Premier ministre, Oumar Tatam Ly, seulement trois jours après sa nomination. Affirmation des impératifs de réconciliation nationale et de justice, savant mélange de politiciens et de technocrates, c'est un exécutif équilibré et taillé pour durer,[...]

Mali : jihadistes sur le retour

Mali : jihadistes sur le retour

Sans doute les jihadistes du nord du Mali n'attendent-ils qu'une seule chose pour revenir : le départ des troupes françaises, contre lesquelles ils ne peuvent rien. Ils sont désorganisés, éparpillés, mais la menace n'a pas été éradiquée.[...]

Yamoussa Camara : 'Sanogo ne veut plus jouer aucun rôle'

Yamoussa Camara : "Sanogo ne veut plus jouer aucun rôle"

Ministre de la Défense de Dioncounda Traoré, ex-chef d’état-major de la Garde nationale, Yamoussa Camara est l’un des rares officiers de haut rang à avoir été favorable à la junte dès les premières heures du coup d’État du 22 mars 2012 au Mali. À quelques heures de la prestation de serment du[...]

Au Nord-Mali, les groupes armés touaregs et arabes font un pas vers l'unité

Au Nord-Mali, les groupes armés touaregs et arabes font un pas vers l'unité

Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) et le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) ont publié, le 9 août, une déclaration commune. Le début de la réconciliation ?[...]

Les Maliens ont voté dans le calme, mais moins nombreux qu'au premier tour

Les Maliens ont voté dans le calme, mais moins nombreux qu'au premier tour

Le second tour de l'élection présidentielle malienne, qui opposait Ibrahim Boubacar Keïta à Soumaïla Cissé, a eu lieu dimanche 11 août. Le vote s'est déroulé dans le calme, mais la mobilisation semble être moins importante que lors du premier tour.[...]

Le Mali en crise choisit son nouveau président

Le Mali en crise choisit son nouveau président

Près de 6,9 millions de Maliens élisent, ce dimanche 11 août, leur nouveau président. Ils devront choisir entre Ibrahim Boubacar Keïta et Soumaïla Cissé pour sortir leur pays de dix-huit mois d'une grave crise politico-militaire.[...]

Les cinq chantiers qui attendent le futur président malien

Les cinq chantiers qui attendent le futur président malien

À peine élu, le nouveau président devra s'atteler à la tâche. Et elle s'annonce rude, de la réconciliation nationale à la refonte de l'armée, en passant par le retour à la démocratie.[...]

Présidentielle malienne : le second tour vu de Kidal

Présidentielle malienne : le second tour vu de Kidal

À Kidal, au nord du Mali, aucun des deux candidats qualifiés pour le second tour de la présidentielle, Soumaïla Cissé et Ibrahim Boubacar Keïta, ne suscite l'enthousiasme de la population. Dans le fief des Touaregs, les manifestations pro-rebelles se succèdent dans un climat toujours tendu.[...]

Mali : le MNLA veut négocier avec Bamako un statut d'autonomie du nord du pays

Mali : le MNLA veut négocier avec Bamako un statut d'autonomie du nord du pays

Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA, regroupant des rebelles touaregs du nord du Mali) va proposer un statut d'autonomie au gouvernement malien après le second tour de l'élection présidentielle du 11 août, a annoncé samedi 3 août à Corte (Haute-Corse) son représentant en Europe.[...]

Mali : traumatisé par 18 mois de crise, le pays élit son président

Mali : traumatisé par 18 mois de crise, le pays élit son président

Près de sept millions de Maliens sont appelés à voter ce dimanche 28 juillet au premier tour d'une présidentielle devant permettre d'entamer le redressement et la réconciliation dans leur pays traumatisé par 18 mois de crise politique et militaire.[...]

Mali : ligne d'arrivée, point de départ

Mali : ligne d'arrivée, point de départ

Ouf ! Le premier tour de l’élection présidentielle malienne aura finalement bien lieu ce 28 juillet. Si les électeurs de Kidal représentent une part infime du corps électoral national, cette ville du nord sera la plus observée pendant le scrutin.[...]

Sondage sur la présidentielle malienne : vous avez voté pour... IBK

Sondage sur la présidentielle malienne : vous avez voté pour... IBK

Avec 25% des voix, l’ancien Premier ministre Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) est arrivé en tête de notre sondage sur l’élection présidentielle malienne, lequel ne prenait qu'une température approximative de la popularité des candidats sur Internet. Autre enseignement : près de 75% des sondés craignent des fraudes[...]

Présidentielle malienne : Soumaïla Cissé à son tour en campagne à Kidal

Présidentielle malienne : Soumaïla Cissé à son tour en campagne à Kidal

Après Ibrahim Boubacar Keïta, Soumaïla Cissé, autre favori de l'élection présidentielle malienne, s'est rendu à Kidal, mercredi 24 juillet. Dans le bastion de la communauté touarègue, l'ancien ministre des Finances a asséné que le Mali était "un et indivisible".[...]

Mali : ce qui coince encore dans l'application de l'accord de Ouagadougou

Mali : ce qui coince encore dans l'application de l'accord de Ouagadougou

Le comité de suivi et d’évaluation de l’accord préliminaire de Ouagadougou, signé le 18 juin dernier entre les rebelles touaregs et le gouvernement malien, a tenu sa première réunion à Bamako, le 22 juillet. Les avancées sont notables, mais certains points coincent toujours, comme la libération par Bamako de[...]

Les trois maux de la présidentielle malienne

Les trois maux de la présidentielle malienne

Tensions à Kidal, risques d'attaques terroristes, retards dans la distribution des cartes d'électeurs : à moins d'une semaine du premier tour de l'élection présidentielle malienne, le dimanche 28 juillet, plusieurs points noirs pourraient sérieusement entraver le bon déroulement du scrutin.[...]

Mali : les agents électoraux enlevés au nord de Kidal ont été libérés

Mali : les agents électoraux enlevés au nord de Kidal ont été libérés

Les six personnes, dont cinq agents électoraux, enlevées dans la région de Kidal (nord-est du Mali) par des hommes armés ont été relâchés, mais les préoccupations sécuritaires demeuraient vives dimanche dans cette zone à une semaine d'une présidentielle cruciale pour le pays.[...]

Mali : deux des agents électoraux enlevés au nord de Kidal ont été relâchés

Mali : deux des agents électoraux enlevés au nord de Kidal ont été relâchés

Deux des agents électoraux enlevés samedi dans la région de Kidal (nord-est du Mali) par des hommes armés ont été relâchés, a indiqué dimanche à l'AFP un responsable au ministère malien de l'Administration territoriale, sans détails dans l'immédiat sur le sort des autres otages.[...]

Mali : l'enlèvement de six personnes aggrave les tensions dans la région de Kidal

Mali : l'enlèvement de six personnes aggrave les tensions dans la région de Kidal

Six personnes, dont des agents électoraux et un élu local, ont été enlevées samedi par des hommes armés dans la région de Kidal (nord-est du Mali), aggravant encore les tensions sécuritaires à huit jours d'une élection présidentielle jugée cruciale.[...]

Mali : quatre agents électoraux et un élu enlevés au nord de Kidal

Mali : quatre agents électoraux et un élu enlevés au nord de Kidal

Cinq personnes - quatre agents électoraux et un élu - ont été enlevées samedi par des hommes armés à Tessalit, dans la région de Kidal (nord-est du Mali), a affirmé à l'AFP un responsable administratif local.[...]

Mali : violences meurtrières à Kidal avant l'élection présidentielle

Mali : violences meurtrières à Kidal avant l'élection présidentielle

Quatre personnes ont été tuées, de nombreuses autres blessées et le marché central a été incendié dans des violences entre Touareg et Noirs dans la ville de Kidal, dans le nord-est du Mali, provoquant un regain de tension un peu plus d'une semaine avant l'élection présidentielle.[...]

Mali : au moins un mort dans des violences à Kidal

Mali : au moins un mort dans des violences à Kidal

Dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 juillet, au moins une personne a été tuée lors de violences entre des Touaregs et des populations noires. À seulement neuf jours du premier tour de l'élection présidentielle, la situation est extrêmement tendue à Kidal.[...]

Jean-Yves Le Drian : 'Mon regard sur l'Afrique est neuf'

Jean-Yves Le Drian : "Mon regard sur l'Afrique est neuf"

Lors de son arrivée au ministère de la Défense il y a un peu plus de un an, Jean-Yves Le Drian connaissait mal le continent africain. Avec le déclenchement de la crise malienne, il a très vite été lancé dans le grand bain. Il dresse pour "Jeune Afrique" un premier bilan de son action.[...]

Présidentielle malienne : Tiébilé Dramé renonce à être candidat

Présidentielle malienne : Tiébilé Dramé renonce à être candidat

Le candidat du Parena à la présidentielle malienne, qui a demandé un report du scrutin, a finalement décidé de ne pas solliciter le suffrage de ses concitoyens le 28 juillet prochain. Il dénonce des violations de la loi électorale.[...]

Mali : à peine arrivé, le gouverneur de Kidal contraint de faire demi-tour

Mali : à peine arrivé, le gouverneur de Kidal contraint de faire demi-tour

Le gouverneur de Kidal a effectué jeudi 11 juillet un retour avorté de quelques heures dans la ville à cause des tensions provoquées par la présence de l'armée malienne. Ce retour était censé marquer le retour de l'administration malienne dans le fief des Touaregs.[...]

Présidentielle malienne : le gouverneur fait son retour à Kidal pour préparer le scrutin

Présidentielle malienne : le gouverneur fait son retour à Kidal pour préparer le scrutin

Après plus d’une année d’absence, le colonel Adama Kamissoko, le gouverneur de Kidal, est rentré, le 11 juillet, dans cette ville du nord-est du Mali, berceau des Touaregs, où les tensions demeurent vives avec l'armée malienne. Son objectif : préparer le premier tour de la présidentielle du 28 juillet.[...]

Mali : situation 'critique' à Kidal

Mali : situation "critique" à Kidal

Les incidents se multiplient à Kidal, à moins de trois semaines du premier tour de la présidentielle. Mais le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, l'a réaffirmé, mardi 9 juillet devant les 28 candidats : un report du scrutin ne "résoudrait pas" les problèmes rencontrés sur le terrain.[...]

Mali : le candidat Tiébilé Dramé demande le report du scrutin présidentiel

Mali : le candidat Tiébilé Dramé demande le report du scrutin présidentiel

À quelque 20 jours de la tenue de l’élection au Mali, Tiébilé Dramé, candidat à la présidentielle et artisan d'un accord de paix entre le gouvernement malien et la rébellion touarègue, a officiellement demandé, le 8 juillet, à la Cour constitutionnelle le report du scrutin.[...]

Mali : l'état d'urgence est levé à la veille du lancement de la campagne présidentielle

Mali : l'état d'urgence est levé à la veille du lancement de la campagne présidentielle

L'état d'urgence qui était en vigueur au Mali depuis le 12 janvier, a été levé samedi à la veille du lancement de la campagne pour le premier tour de l'élection présidentielle du 28 juillet, a appris l'AFP auprès du ministère de la Sécurité.[...]

Mali : Bamako et le MNLA s'entendent sur le cantonnement des troupes à Kidal

Mali : Bamako et le MNLA s'entendent sur le cantonnement des troupes à Kidal

Malgré la signature de l’accord de Ouagadougou, le 18 juin, entre Bamako et le MNLA, l’armée malienne n’est toujours pas entrée à Kidal. En cause : des divergences d’interprétation qu’une commission mixte a été chargée d’aplanir. Au bout de plusieurs jours de dialogue à Bamako, l’optimisme[...]

Ibrahim Boubacar Keïta : 'J'ai encore beaucoup à apporter au Mali'

Ibrahim Boubacar Keïta : "J'ai encore beaucoup à apporter au Mali"

Ses rapports avec la France, ses liens avec le capitaine Sanogo et avec l'armée, la question du Mouvement national de libération de l'Azawad... Le chef du Rassemblement pour le Mali, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), s'est confié à Jeune Afrique.[...]

Présidentielle malienne : le président de la Ceni émet des doutes sur la date du 28 juillet

Présidentielle malienne : le président de la Ceni émet des doutes sur la date du 28 juillet

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) du Mali a émis jeudi 27 juin d'importants doutes sur la possibilité de tenir le premier tour de l'élection présidentielle le 28 juillet. D'après lui, la production et la distribution des cartes d'électeurs ont pris beaucoup de retard.[...]

Mali - Tiébilé Dramé : 'Nous avons franchi une étape importante sur le chemin de la paix'

Mali - Tiébilé Dramé : "Nous avons franchi une étape importante sur le chemin de la paix"

Le gouvernement malien et les rebelles touaregs ont signé le 18 juin un accord préliminaire en vue de l’organisation de l’élection présidentielle à Kidal. Pour certains Maliens, cet accord sert davantage les intérêts des rebelles que ceux du pays. Tiébilé Dramé, émissaire de Bamako lors des[...]

Kidal, enjeu symbolique de la présidentielle malienne

Kidal, enjeu symbolique de la présidentielle malienne

L'armée voulait la reconquérir par la force, le gouvernement a négocié pour pouvoir y tenir les élections. Mais Kidal, la grande ville du Nord, peu peuplée, n'aura pas de réel impact sur la présidentielle malienne.[...]

Mali : l'accord avec les rebelles touaregs largement salué à Bamako

Mali : l'accord avec les rebelles touaregs largement salué à Bamako

Dans la capitale malienne, Bamako, les réactions étaient (presque) unanimes mardi 18 juin, après la signature à Ouagadougou d’un accord entre le pouvoir malien et rebelles touaregs occupant Kidal (nord-est du Mali).[...]

Mali : à Ouagadougou, Bamako et les rebelles touaregs parviennent à un accord provisoire

Mali : à Ouagadougou, Bamako et les rebelles touaregs parviennent à un accord provisoire

Bamako et les rebelles touaregs ont signé, mardi 18 juin à Ouagadougou un accord intérimaire permettant d’organiser l’élection présidentielle à Kidal, dans le nord du Mali.[...]

Mali : l'accord 'préliminaire' entre Bamako et les rebelles touaregs passe à la signature

Mali : l'accord "préliminaire" entre Bamako et les rebelles touaregs passe à la signature

L’accord entre le pouvoir malien et les rebelles touaregs qui contrôlent Kidal, dans le nord du Mali, devrait être signé à Ouagadougou à l’occasion d’une cérémonie au palais présidentiel prévue à partir de 15H30 (heure locale et GMT), en présence du chef de l'État burkinabé, Blaise[...]

Présidentielle malienne : qui pour sauver le pays ?

Présidentielle malienne : qui pour sauver le pays ?

Le 28 juillet, les électeurs maliens devront choisir le futur chef de l'État. Enquête sur une élection cruciale pour l'avenir de ce pays meurtri.[...]

Armée malienne : le difficile inventaire

Armée malienne : le difficile inventaire

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Troisième volet d’une série sur l’histoire militaire récente du Mali : l'inventaire des[...]

Mali : Bamako 'prêt à signer' un accord avec les rebelles touaregs

Mali : Bamako "prêt à signer" un accord avec les rebelles touaregs

À Ouagadougou, depuis le 8 juin, autorités maliennes et rebelles touaregs tentent de trouver un accord sur le sort de Kidal. Un émissaire affirme que Bamako est prêt à signer un accord si leurs amendements sont acceptés.[...]

Mali : Bamako et les rebelles touaregs tardent à s'entendre

Mali : Bamako et les rebelles touaregs tardent à s'entendre

Dimanche 16 juin, le pouvoir malien et les rebelles touaregs occupant Kidal, dans le nord du Mali, n’avaient toujours pas trouvé d’accord sur le nouveau projet mis au point en vue de la présidentielle de juillet. La médiation burkinabè attend désormais la réaction des deux camps.[...]

Bamako et les rebelles touaregs peinent à conclure un accord à Ouagadougou

Bamako et les rebelles touaregs peinent à conclure un accord à Ouagadougou

Depuis le 8 juin, le gouvernement malien discute à Ouagadougou avec les rebelles touaregs qui contrôlent la ville de Kidal. Objectif : parvenir à un accord pour permettre la tenue de la présidentielle prévue le 28 juillet sur l'ensemble du pays. Mais, les deux parties peinent toujours à trouver un compromis.[...]

Mali : pourquoi Bamako refuse de signer le projet d'accord avec le MNLA

Mali : pourquoi Bamako refuse de signer le projet d'accord avec le MNLA

Les questions de la justice, du cantonnement des rebelles, du retour de l’armée à Kidal et de l’organisation institutionnelle et administrative font partie des principales difficultés rencontrées dans les négociations entre Bamako et le MNLA à Ouagadougou.[...]

Mali : Bamako se veut optimiste sur les préparatifs de la présidentielle

Mali : Bamako se veut optimiste sur les préparatifs de la présidentielle

Alors que les tractations à Ouagadougou sur le statut de Kidal traînent en longueur entre Bamako et le MNLA, l'administration malienne travaille d'arrache-pied aux préparatifs de la présidentielle dont le premier tour est prévu le 28 juillet. S'il n'est pas sûr que les délais seront tenus, les autorités se veulent rassurantes.[...]

Enfants soldats : l'ONU pointe les groupes armés et les milices maliennes

Enfants soldats : l'ONU pointe les groupes armés et les milices maliennes

Dans un rapport sur les enfants et les guerres, l’ONU accuse les groupes islamistes, les rebelles touaregs mais également des milices gouvernementales dans le nord du Mali d’avoir recruté des centaines d'enfants dans leurs rangs.  [...]

Mali : Bamako refuse de signer l'accord accepté par les rebelles touaregs

Mali : Bamako refuse de signer l'accord accepté par les rebelles touaregs

À Bamako, d'intenses tractations ont échoué, le 12 juin, à convaincre le pouvoir malien de signer le compromis accepté par les rebelles touaregs occupant Kidal, en vue de la présidentielle de juillet. La signature d’un accord devrait prendre encore plusieurs jours.[...]

Mali : à Ouagadougou, Bamako et les rebelles touaregs se rapprochent doucement

Mali : à Ouagadougou, Bamako et les rebelles touaregs se rapprochent doucement

À Ouagadougou, selon la médiation burkinabè, on s’achemine progressivement vers la conclusion d’un accord entre le pouvoir malien et les rebelles touaregs occupant Kidal, dans le nord-est du Mali. Malgré la "méfiance" qui persiste.[...]

Mali : un 'accord intérimaire' au centre des négociations de Ouagadougou

Mali : un "accord intérimaire" au centre des négociations de Ouagadougou

Les négociations entre le pouvoir malien et les rebelles touaregs occupant Kidal, dans le nord-est du Mali, ont commencé samedi. La médiation burkinabè a appelé à une cessation des hostilités en vue de la présidentielle en juillet.[...]

Mali : la médiation appelle à la cessation des hostilités avec les rebelles touaregs

Mali : la médiation appelle à la cessation des hostilités avec les rebelles touaregs

La médiation burkinabè a appelé samedi à la cessation des hostilités entre l'armée malienne et les rebelles touareg occupant Kidal, dans le nord-est du Mali, à l'ouverture de négociations à Ouagadougou.[...]

Mali : les négociations entre Bamako et les rebelles touaregs s'ouvrent à Ouagadougou

Mali : les négociations entre Bamako et les rebelles touaregs s'ouvrent à Ouagadougou

Les négociations entre les autorités maliennes et les groupes armés touareg occupant la ville de Kidal (nord-est), qui devaient s'ouvrir vendredi à Ouagadougou, ont été reportées à samedi en raison d'une exigence de dernière minute de Bamako.[...]

Mali : entre le gouvernement et les Touaregs, les négociations s'annoncent houleuses

Mali : entre le gouvernement et les Touaregs, les négociations s'annoncent houleuses

Alors que l'armée malienne resserre son étau autour de Kidal, le gouvernement et les groupes armés touaregs se retrouvent vendredi 7 juin à Ouagadougou pour des négociations en vue de l'élection présidentielle de juillet. Les tractations pourraient durer tout le week-end.[...]

Mali : baroud d'honneur pour Kidal ?

Mali : baroud d'honneur pour Kidal ?

Le mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) ne résiste-il dans la zone de Kidal, au nord du Mali, que pour mieux négocier, à partir de vendredi 7 juin, à Ouagadougou, avec les autorités de Bamako ?[...]

Mali : l'armée lorgne Kidal mais veut laisser 'une chance au dialogue'

Mali : l'armée lorgne Kidal mais veut laisser "une chance au dialogue"

L'armée malienne a renforcé ses positions à Anefis, petite ville du Nord malien reprise mercredi aux rebelles touaregs du MNLA et située à une centaine de kilomètres au sud de leur bastion de Kidal. Malgré cette pression militaire accrue, le dialogue entre les deux parties, qui doit s'engager vendredi 7 juin à Ouagadougou, n'est pas rompu.[...]

François Hollande : 'Un prix pour la paix, alors que j'ai dû faire la guerre'

François Hollande : "Un prix pour la paix, alors que j'ai dû faire la guerre"

François Hollande a reçu, le 5 juin au siège de l'Unesco, à Paris, le prix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix en présence de neuf chefs d'État et de gouvernements africains. Les combats au nord du Mali entre l'armée et le MNLA étaient cependant dans tous les esprits.[...]

Après des combats, l'armée malienne reprend Anefis au MNLA

Après des combats, l'armée malienne reprend Anefis au MNLA

L'armée malienne est entrée mercredi 5 juin dans la localité d'Anefis, jusque-là contrôlée par le MNLA et située à une centaine de kilomètres au sud de Kidal. Peu avant, des échanges de tirs à l'arme lourde ont opposé les soldats maliens aux rebelles touaregs.[...]

Mali : l'armée malienne annonce vouloir reprendre Kidal

Mali : l'armée malienne annonce vouloir reprendre Kidal

L'armée malienne a annoncé, mardi 4 juin, vouloir reprendre la ville de Kidal, occupée par des rebelles du MNLA qui refusent l'autorité de Bamako. Des soldats maliens sont entrés mercredi à Anefis, sur la route de la cité-bastion de la communauté touarègue.[...]

Mali : alliances touarègues et sables mouvants

Mali : alliances touarègues et sables mouvants

Ruptures, ralliements, revendications... Dans le nord du pays, les positions des nombreux groupes touaregs n'en finissent pas de changer. Et de freiner les espoirs de paix.[...]

De Sarkozy à Hollande

François Hollande découvre encore l'Afrique, mais il a visiblement pris goût à cette terre si légère où on l'accueille à bras ouverts et où l'on chante ses louanges. C'est humain, me direz-vous : ce décorum n'est pas pour déplaire à un explorateur hors pair des abysses de l'impopularité sur son propre sol,[...]

Mali : le MNLA accusé de faire 'la chasse aux Noirs' à Kidal

Mali : le MNLA accusé de faire "la chasse aux Noirs" à Kidal

Selon plusieurs habitants de Kidal, les Touaregs du MNLA ciblent la population noire de la ville et ont expulsé, dimanche 2 juin, plusieurs personnes vers Gao. De son côté, le MNLA a revendiqué l’arrestation de plusieurs personnes accusées d’être des espions à la solde de l’État malien. Il y aurait parmi eux plusieurs[...]

Mali : les groupes touaregs refusent toujours l'armée malienne à Kidal

Mali : les groupes touaregs refusent toujours l'armée malienne à Kidal

Les groupes armés touareg qui occupent Kidal, dans le nord-est du Mali, ont réitéré samedi à Ouagadougou leur refus de voir l'armée malienne entrer dans cette ville pour sécuriser la présidentielle du 28 juillet.[...]

 Mali : les groupes armés touaregs tentent de se rapprocher

Mali : les groupes armés touaregs tentent de se rapprocher

Les groupes armés touareg qui occupent la ville de Kidal, dans le nord-est du Mali, compromettant la tenue de la présidentielle le 28 juillet, tentent toujours de se rapprocher en vue de discussions avec Bamako, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.[...]

Mali : le ton monte contre François Hollande

Mali : le ton monte contre François Hollande

La position conciliante de la France vis-à-vis des rebelles touaregs qui refusent l'autorité de l'État à Kidal est de plus en plus mal perçue par la population malienne. Comme par les partis politiques.[...]

Présidentielle malienne : les électeurs convoqués les 28 juillet et 11 août

Présidentielle malienne : les électeurs convoqués les 28 juillet et 11 août

Comme prévu, le premier tour de l'élection présidentielle aura lieu le 28 juillet au Mali, suivi deux semaines plus tard d'un éventuel second tour "sur toute l'étendue du territoire national", confirme un projet de loi adopté le 27 mai à Bamako.[...]

Mali : le médiateur Blaise Compaoré entame des concertations sur Kidal

Mali : le médiateur Blaise Compaoré entame des concertations sur Kidal

Le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur régional dans la crise malienne, commence à partir de lundi 27 mai des négociations pour débloquer la situation à Kidal. La ville est toujours occupée par le MNLA et le MIA, deux groupes armés touaregs qui refusent le retour de l'armée et de l'administration[...]

Mali : vers un nouveau départ

Mali : vers un nouveau départ

Règlement de la question touarègue, préparation de l'élection présidentielle, reconstruction du pays, composition de la future Minusma... Tous ces sujets ont été abordés lors de la réunion des donateurs, qui s'est tenue à Bruxelles, le 15 mai.[...]

Mali : un émissaire nommé Tiébilé Dramé

Mali : un émissaire nommé Tiébilé Dramé

Drôle de statut pour Tiébilé Dramé. En tant que conseiller spécial de Dioncounda Traoré, il est désormais chargé d'engager des contacts avec les groupes armés du nord du Mali. Mais il souhaite en même temps rester candidat de son parti pour la présidentielle prévue en juillet.[...]

Niger : le pays où les Touaregs bénéficient de la décentralisation

Niger : le pays où les Touaregs bénéficient de la décentralisation

Fini le mythe du nomade irrédentiste ? Alors que leurs voisins maliens sont dans la tourmente, les Touaregs du Niger semblent apaisés et intégrés. Reportage...[...]

Mali : Tiébilé Dramé rencontre Blaise Compaoré à Ouagadougou

Mali : Tiébilé Dramé rencontre Blaise Compaoré à Ouagadougou

Tiébilé Dramé, l'émissaire malien pour le Nord, a rencontré lundi 20 mai à Ouagadougou le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur régional dans la crise malienne. La médiation burkinabè compte engager dans les "prochains jours" des discussions avec les groupes armés qui occupent la[...]

Mali : l'armée française chasse un groupe armé d'une ville du nord-est

Mali : l'armée française chasse un groupe armé d'une ville du nord-est

L'armée française est intervenue dans la nuit de vendredi à samedi contre un groupe armé qui avait pris le contrôle d'une localité malienne jusque-là contrôlée par les rebelles touareg du MNLA, a appris samedi l'AFP de sources militaires.[...]

Mali : Dioncounda Traoré est convaincu que le MNLA est 'prêt' à dialoguer

Mali : Dioncounda Traoré est convaincu que le MNLA est "prêt" à dialoguer

À l'issue d'un entretien avec François Hollande à Paris, le président malien de transition Dioncounda Traoré s'est dit "sûr" que le MNLA était "prêt" à un "dialogue sincère". Plus de quatre mois après le début de l'intervention militaire franco-africaine au Mali, le mouvement armé[...]

Mali : Dioncounda Traoré exclut l'autonomie du Nord mais prône la décentralisation

Mali : Dioncounda Traoré exclut l'autonomie du Nord mais prône la décentralisation

Dans une interview à Euronews, jeudi 16 mai, le président malien de transition, Dioncounda Traoré, s'est montré hostile à toute indépendance du nord du pays au profit des rebelles touaregs. Mais il affirme que "si la décentralisation est mise en œuvre correctement, tout le monde y trouvera son compte".[...]

Mali : les bailleurs de fonds mobilisent plus de 3 milliards d'euros pour la reconstruction

Mali : les bailleurs de fonds mobilisent plus de 3 milliards d'euros pour la reconstruction

La conférence des pays donateurs pour le Mali a mobilisé mercredi 15 mai environ 3,25 milliards d'euros pour la reconstruction du pays. Les principaux contributeurs sont l'Union européenne, la Banque mondiale, le FMI, la Banque islamique d'Investissement (BID), ainsi que des dizaines de pays.[...]

Mali : en Italie, des leaders du MNLA se forment à la négociation

Mali : en Italie, des leaders du MNLA se forment à la négociation

Au Mali, les acteurs de la crise souhaitent participer pleinement au dialogue qui s'amorce. Pendant que la délégation de l’Union européenne à Bamako rencontrait la Commission dialogue et réconciliation pour un partage d’expérience, les cadres du MNLA se formaient en Italie aux techniques de la négociation.[...]

Mali - Richard Zink (UE) : 'La question du MNLA est politique, il faut la traiter politiquement'

Mali - Richard Zink (UE) : "La question du MNLA est politique, il faut la traiter politiquement"

Réconciliation nationale, reconstruction, développement, élections... Avant de prendre son vol pour Bruxelles, où il devait participer à une importante conférence de bailleurs internationaux, le 15 mai, l’ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, Richard Zink, nous a livré son analyse de la situation dans le pays. Interview.[...]

L'OCI appelle ses membres à aider 'généreusement' le Mali

L'OCI appelle ses membres à aider "généreusement" le Mali

L'Organisation de la coopération islamique (OCI) appelle ses membres à contribuer "généreusement" à la conférence des donateurs sur le Mali, prévue ce mercredi 14 mai à Bruxelles.[...]

Le gouvernement malien sollicite la médiation du Burkina pour résoudre la situation à Kidal

Le gouvernement malien sollicite la médiation du Burkina pour résoudre la situation à Kidal

Le chef de la diplomatie malienne, Tiéman Coulibaly, a indiqué vendredi avoir saisi le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur régional dans la crise au Mali, de la situation à Kidal (nord), ville aux mains de la rébellion touareg du MNLA.[...]

Macky Sall : 'La vigilance s'impose au Sénégal' contre le terrorisme

Macky Sall : "La vigilance s'impose au Sénégal" contre le terrorisme

Dans un entretien accordé vendredi 10 mai à l'AFP, le président sénégalais Macky Sall estime que la "menace" des groupes islamistes armés reste bien présente dans les pays du Sahel, malgré l'intervention militaire franco-africaine au Mali. D'après lui, la vigilance s'impose également au Sénégal.[...]

Modibo Sidibé : 'Tout n'est pas mauvais dans l'héritage d'ATT' au Mali

Modibo Sidibé : "Tout n'est pas mauvais dans l'héritage d'ATT" au Mali

Candidat à l'élection présidentielle au Mali, Modibo Sidibé revient sur l'héritage de l'ancien président Amadou Toumani Touré, dont il a été le Premier ministre de 2007 à 2011. Et livre son analyse de la crise malienne. Interview.[...]

Mohamed Ag Intalla : 'Le Haut conseil de l'Azawad est la seule voie pour la paix au Mali'

Mohamed Ag Intalla : "Le Haut conseil de l'Azawad est la seule voie pour la paix au Mali"

Fondé le 2 mai par des notables touaregs de la région de Kidal, le Haut conseil de l’Azawad (HCA) ne réclame pas l’indépendance du nord du Mali et se définit comme un outil au service du dialogue entre tous les Maliens. Son président, l'ancien député de Tinassako (région de Kidal), Mohamed Ag Intalla, explique sa[...]

Mali : à Kidal, les rebelles touaregs rejettent la nomination du nouveau gouverneur

Mali : à Kidal, les rebelles touaregs rejettent la nomination du nouveau gouverneur

Alors qu’aucun processus de dialogue n’est encore enclenché dans le nord du Mali, un nouveau gouverneur a été nommé à Kidal. Mais les rebelles touaregs du MNLA et du MIA rejettent cette décision et mettent en garde Bamako contre l'envoi de soldats maliens.[...]

Mali : des Touaregs créent un Haut conseil de l'Azawad pour négocier avec Bamako

Mali : des Touaregs créent un Haut conseil de l'Azawad pour négocier avec Bamako

Des notables touaregs ont créé, le 2 mai, le Haut conseil de l'Azawad, dans le nord du Mali. Son président, l'ancien député de Kidal, Mohamed Ag Intalla, appelle les deux principaux groupes rebelles, le MNLA et le MIA, à le rejoindre pour négocier la paix avec Bamako.[...]

Algérie : où sont passés les otages de Gao ?

Algérie : où sont passés les otages de Gao ?

On est toujours sans nouvelles des trois diplomates algériens enlevés au Mali il y a plus d'un an par les islamistes du Mujao.[...]

Sauvé du crash, le Mali n'est pas encore tiré d'affaire

Gilles Olakounlé Yabi dirige le projet Afrique de l’Ouest de l’organisation International Crisis Group. ICG a publié le 11 avril dernier le rapport "Mali : sécuriser, dialoguer et réformer en profondeur", accessible sur www.crisisgroup.org[...]

Mali : l'ONU crée la Minusma, qui comptera 12 600 Casques bleus

Mali : l'ONU crée la Minusma, qui comptera 12 600 Casques bleus

Le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé, jeudi 25 avril, la création d'une force de 12 600 Casques bleus chargés de maintenir la paix dans le nord du Mali. Ils seront déployés au 1er juillet prochain, si les conditions de sécurité le permettent.[...]

Mali : le mythe de l'armement sophistiqué des jihadistes et du MNLA

Mali : le mythe de l'armement sophistiqué des jihadistes et du MNLA

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Troisième volet d’une série sur l’histoire militaire récente du Mali : l'armée[...]

Mali : le MNLA refuse de désarmer et réclame des négociations

Mali : le MNLA refuse de désarmer et réclame des négociations

Le MNLA, la rébellion armée touarègue du Mali, refuse tout désarmement et "ne veut pas entendre parler" des élections prévues en juillet "tant que de véritables négociations n'auront pas été engagées avec Bamako", a déclaré, le 24 avril, le vice-président du mouvement à[...]

Mali : Mohamed Salia Sokona, le pacificateur

Mali : Mohamed Salia Sokona, le pacificateur

Nommé à la tête de la Commission Dialogue et Réconciliation au Mali, Mohamed Salia Sokona, énarque de 65 ans, devra faire preuve de tact et de flegme dans un pays où les tensions communautaires sont à vif.[...]

Mali : à Kidal, tout reste à faire

Mali : à Kidal, tout reste à faire

Libérée le 28 janvier, Kidal, la ville du grand Nord, est contrôlée par les rebelles touaregs, bien décidés à ne pas laisser l'armée malienne approcher... Voilà qui promet ![...]

Guerre au Mali : décès d'un quatrième soldat tchadien après l'attentat de Kidal

Guerre au Mali : décès d'un quatrième soldat tchadien après l'attentat de Kidal

Un soldat tchadien, blessé vendredi 12 avril lors de l'attentat suicide de Kidal, dans le nord-est du Mali, est décédé pendant la nuit du 12 au 13 avril à Gao, portant le bilan à quatre soldats tchadiens tués, a-t-on appris de source sécuritaire tchadienne.[...]

Mali : trois soldats tchadiens tués à Kidal après un nouvel attentat suicide

Mali : trois soldats tchadiens tués à Kidal après un nouvel attentat suicide

Vendredi 12 avril, trois soldats tchadiens sont morts dans une nouvelle attaque suicide à Kidal, a appris l'AFP de sources sécuritaires concordantes.[...]

Mali : Bamako et le MNLA se préparent à négocier

Mali : Bamako et le MNLA se préparent à négocier

Les préparatifs pour de futures négociations entre le gouvernement central de Bamako et le MNLA sont en cours. Le Premier ministre malien par intérim, Diango Cissoko, doit bientôt se rendre à Kidal.[...]

Mali : des services de renseignement à reconstruire

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Deuxième volet d’une série sur l’histoire militaire récente du Mali : l’état des[...]

Mali : Laurent Fabius à Bamako pour encourager la tenue d'élections en juillet

Mali : Laurent Fabius à Bamako pour encourager la tenue d'élections en juillet

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, est en visite à Bamako, vendredi 5 avril. Objectif : insister sur la nécessité d'une réconciliation et sur l'organisation d'élections en juillet, malgré une situation encore instable dans le nord comme dans le sud.[...]

Mali : pourquoi ATT est tombé

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Premier volet d’une série sur l’histoire militaire récente du Mali : la chute d’ATT.[...]

Tchad : Idriss Déby, droit dans ses bottes

Tchad : Idriss Déby, droit dans ses bottes

Médiateur tout en fermeté dans la crise centrafricaine, chef d’une armée déployée en temps et en nombre au Nord-Mali, empêcheur de tourner en rond à la tribune de la Cedeao… Le président tchadien, Idriss Déby Itno, est sur tous les fronts.[...]

Terrorisme : où sont passés les missiles de Kadhafi ?

Terrorisme : où sont passés les missiles de Kadhafi ?

Après le pillage des arsenaux de Mouammar Kadhafi, de puissants missiles sol-air SA-7 se sont retrouvés aux mains d’Aqmi et des futurs combattants du MNLA, donnant des sueurs froides à de nombreux dirigeants et observateurs de la région. Deux ans et une guerre au Mali plus tard, il semble bien que ni les uns ni les autres n’aient[...]

Burkina Faso : un voisin pas comme les autres

Au fil des années, Blaise Compaoré s'est imposé comme le principal médiateur des crises ouest-africaines, reprenant une fonction jadis dévolue au président ivoirien Félix Houphouët-Boigny. On ne compte plus ses interventions, en Guinée, au Niger, au Togo, en Côte d'Ivoire et aujourd'hui au Mali. Des médiations, facilitations[...]

L'armée malienne dans le viseur de l'ONU pour des crimes à 'motifs ethniques'

L'armée malienne dans le viseur de l'ONU pour des crimes à "motifs ethniques"

Le Haut-Commissariat aux droits de l'homme effectue depuis le 18 février une mission d’observation au Mali. Ses conclusions ont été présentées, mardi 12 mars, et font état de représailles de l'armée malienne contre plusieurs groupes ethniques depuis le début de l'intervention française.[...]

Mali : le colonel-major Ag Gamou rappelé à Bamako

Mali : le colonel-major Ag Gamou rappelé à Bamako

Le colonel-major El Hadj Ag Gamou et les militaires français ne s’entendent visiblement pas au sujet du rôle que doit jouer le MNLA au nord du Mali. Le militaire loyaliste touareg a été rappelé de toute urgence à Bamako pour des explications.[...]

Mali : le MNLA refuse de désarmer et réclame une mission de l'ONU

Mali : le MNLA refuse de désarmer et réclame une mission de l'ONU

La rébellion touareg du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) a refusé samedi de désarmer avant toute négociation avec les autorités maliennes, comme le lui demande l'Afrique de l'Ouest, et a réclamé l'envoi d'une mission de paix de l'ONU dans le pays.[...]

Le Mali se dote d'une Commission dialogue et réconciliation

Le Mali se dote d'une Commission dialogue et réconciliation

Au Mali, et alors que les combats se poursuivent dans le nord du pays, une Commission dialogue et réconciliation (CDR) va être officiellement créée. L’annonce a été faite, mercredi 6 mars, par décret du Conseil de ministres.  [...]

Mali : Tiébilé Dramé attaque le MNLA

Mali : Tiébilé Dramé attaque le MNLA

L'ancien ministre malien des Affaires étrangères, Tiébilé Dramé, ne cache pas son hostilité à la rébellion du MNLA, par qui la crise est arrivée.[...]

Mali : Gamou, la revanche dans la peau

Mali : Gamou, la revanche dans la peau

S'il fallait un visage à cette guerre, ce pourrait être le sien. Adversaire farouche des insurgés touaregs et des islamistes armés, El Hadj Ag Gamou est le nouveau maître de la ville de Gao, dans la partie nord du Mali. Bien décidé à se venger de ceux qui l'ont humilié.[...]

Mali : micmac à Kidal entre le MIA et le MNLA

Mali : micmac à Kidal entre le MIA et le MNLA

Obligés de cohabiter à Kidal avec l'armée française, le MNLA et le MIA, deux mouvements armés touaregs du nord du Mali, ont entamé un rapprochement. Sans résultat pour l'instant.[...]

Mali : un attentat-suicide à la voiture piégée fait plusieurs morts à Kidal

Mali : un attentat-suicide à la voiture piégée fait plusieurs morts à Kidal

Un attentat-suicide à la voiture piégée a visé un point de contrôle à l'entrée de la ville de Kidal, dans le nord du Mali, mardi 26 février au soir. Bilan provisoire : sept morts, dont le kamikaze, et plusieurs blessés, mais pas de civils touchés.[...]

Mali : l'aviation française bombarde une base du MAA près de l'Algérie

Mali : l'aviation française bombarde une base du MAA près de l'Algérie

Dimanche 24 février, des frappes aériennes ont fait au moins quatre blessés dans les rangs du Mouvement arabe de l'Azawad (MAA) à Infara, près de la frontière algérienne. Ce groupe armé, associé aux jihadistes et opposé au MNLA, accuse l’armée française.[...]

Mali : le martyre de Gao

Mali : le martyre de Gao

La grande ville du Nord est tombée le 26 janvier. Vite, presque sans combats. Trop vite, sans doute, puisque les jihadistes ne sont pas loin et que les habitants vivent dans la crainte des attentats. L'euphorie de la libération aura été de courte durée. Les soldats maliens et français continuent à faire face aux attaques[...]

Mali : nouveaux combats dans le nord après des morts tchadiens et jihadistes

Mali : nouveaux combats dans le nord après des morts tchadiens et jihadistes

De nouveaux combats ont opposé samedi des rebelles touareg alliés aux forces françaises et un groupe armé dans le nord du Mali, où la traque des jihadistes se poursuit avec la mort, selon N'Djamena, de 13 soldats tchadiens et 65 islamistes dans le massif des Ifoghas.[...]

Mali : combats meurtriers entre soldats tchadiens et jihadistes

Mali : combats meurtriers entre soldats tchadiens et jihadistes

De violents combats entre l'armée tchadienne et des jihadistes dans le massif des Ifoghas, dans le nord du Mali, ont fait 65 morts parmi les jihadistes et 13 morts parmi les soldats tchadiens, a annoncé vendredi l'état-major tchadien.[...]

Mali : un pays sous tutelle... provisoire

Mali : un pays sous tutelle... provisoire

Officiellement, Paris et Bamako travaillent main dans la main. Mais sur le terrain, rien ne se fait sans l'aval des Français. C'est à peine si les soldats maliens participent à la reconquête du Nord.[...]

La Mauritanie juge sa politique antiterroriste efficace

La Mauritanie juge sa politique antiterroriste efficace

L’approche de la Mauritanie pour combattre Aqmi a permis de "démanteler un grand nombre de cellules terroristes dormantes" et "a réussi à mettre en échec des opérations terroristes qui visaient la déstabilisation du pays", selon le ministre de la Défense, Ahmed Ould Ideye. Il l’a déclaré, mardi 12[...]

Guerre au Mali : le plus dur est à venir

Guerre au Mali : le plus dur est à venir

Que faire maintenant que les grandes villes du Nord-Mali ont été libérées ? Comment éliminer les islamistes armés ? Un mois après le début de l'intervention française, il y a toujours beaucoup de questions... Et peu de réponses.[...]

Mali : des soldats tchadiens et français à Aguelhok, frappes aériennes sur des sites islamistes

Mali : des soldats tchadiens et français à Aguelhok, frappes aériennes sur des sites islamistes

Des militaires tchadiens et français patrouillent depuis jeudi 7 février au soir à Aguelhok, dans l'extrême nord-est du Mali, à moins de 300 km de la frontière algérienne.[...]

Mali : retrait des troupes françaises dès mars selon Fabius

Mali : retrait des troupes françaises dès mars selon Fabius

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a annoncé mardi 5 février que les militaires français se retireront du Mali dès le mois de mars. Les autorités françaises ont par ailleurs évoqué, pour la première fois, un bilan de "centaines" de combattants islamistes radicaux tués[...]

Mali : 1 800 soldats tchadiens entrent dans Kidal pour sécuriser la ville

Mali : 1 800 soldats tchadiens entrent dans Kidal pour sécuriser la ville

Les soldats tchadiens seront déployés dans Kidal. De leur côté, les militaires français gardent le contrôle de l'aérodrome, où deux sections de parachutistes ont été envoyées en renfort.[...]

Mali : les soldats français vont quitter Tombouctou pour Gao

Mali : les soldats français vont quitter Tombouctou pour Gao

Les 600 soldats français actuellement présents à Tombouctou doivent quitter la ville le jeudi 7 février pour gagner Gao. Au nord de Kidal, les forces françaises et tchadiennes poursuivent leur traque des groupes islamistes armés repliés dans le massif des Ifoghas, dans l'extrême nord-est du Mali.[...]

François Hollande en visite au Mali samedi

François Hollande en visite au Mali samedi

Le président français François Hollande est attendu au Mali samedi 2 février. Il devrait se rendre à Bamako et Tombouctou. Il sera accompagné de plusieurs ministres, dont Jean-Yves Le Drian (Défense) et Laurent Fabius (Affaires étrangères). Par ailleurs, des centres de commandement, des dépôts logistiques et des centres[...]

Mali : Bamako refuse le dialogue avec les dissidents d'Ansar Eddine, pas avec le MNLA

Mali : Bamako refuse le dialogue avec les dissidents d'Ansar Eddine, pas avec le MNLA

Le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, déclare que les dissidents d’Ansar Eddine sont "disqualifiés" pour dialoguer avec Bamako. Mais que le MNLA pourrait faire partie d'une solution politique négociée à la crise – comme le suggère Paris. Une pilule qui sera dure à avaler pour[...]

Mali : le MNLA, communication girouette et sujet de moquerie sur Twitter

Mali : le MNLA, communication girouette et sujet de moquerie sur Twitter

On pourrait s’y perdre. Allié des islamistes radicaux l'année dernière, puis évincé par Ansar Eddine et Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) se propose aujourd’hui d’aider l’armée française dans la reconquête du Nord-Mali. Revendiquant quelque[...]

Mali : les troupes françaises atteignent Kidal

Mali : les troupes françaises atteignent Kidal

Les troupes françaises sécurisaient, mercredi 30 janvier au matin, l'aéroport de Kidal. Paris souhaite désormais que les troupes africaines prennent le relais de son action au Nord-Mali.[...]

Au Mali, les exactions contre les 'peaux claires' réveillent des blessures douloureuses

Au Mali, les exactions contre les "peaux claires" réveillent des blessures douloureuses

Les accusations d’exactions commises par l’armée malienne se multiplient. Jeudi 24 janvier, deux habitants de Niono auraient ainsi, selon un témoignage, été abattus par des militaires. Deux Maliens "à la peau claire", précise le témoin. Retour sur les précédents historiques qui font craindre le pire.[...]

Mali : où est passé Iyad Ag Ghali ?

Mali : où est passé Iyad Ag Ghali ?

Les armes parlent au Mali, mais le Burkinabè Blaise Compaoré n'a pas tiré un trait sur sa mission de médiateur.[...]

À 'la reconquête totale' du pays, les forces françaises et maliennes entrent dans Diabali

À "la reconquête totale" du pays, les forces françaises et maliennes entrent dans Diabali

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a affirmé, dimanche 20 janvier, que "l'objectif" de Paris était "la reconquête totale" du Mali. Sur le terrain, les forces françaises et maliennes poursuivent leur déploiement et sont entrées, lundi, dans la localité de Diabali sans rencontrer de[...]

Exclusif : les Rafale français n'ont pas survolé l'Algérie

Exclusif : les Rafale français n'ont pas survolé l'Algérie

Le 13 janvier, Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, annonce que des avions Rafale français ont survolé l’Algérie pour bombarder les sites jihadistes autour de Gao. Précipitant ainsi Alger dans le conflit malien. Aujourd’hui, Jeune Afrique apprend que les avions de chasse sont en réalité[...]

Entre islamistes radicaux et soldats de l'armée malienne, les habitants du Nord ont peur

Entre islamistes radicaux et soldats de l'armée malienne, les habitants du Nord ont peur

Au Nord-Mali, les populations touareg et arabes qui attendent d’être libérés des islamistes radicaux craignent en même temps le retour des soldats de l'armée malienne. Une psychose qui en fait déjà fuir certains.[...]

Guerre au Mali : la carte des combats et des forces en présence

Guerre au Mali : la carte des combats et des forces en présence

Le Mali est en guerre depuis le vendredi 11 janvier 2013. Sur le terrain, les combats opposent les groupes islamistes armés (Aqmi, Ansar Eddine et Mujao) aux forces françaises, maliennes et africaines. Suivez au jour le jour l'évolution de la situation avec la carte interactive de Jeune Afrique.[...]

Mali : le jour où j'ai rencontré Mokhtar Belmokhtar

Mali : le jour où j'ai rencontré Mokhtar Belmokhtar

Que se passe-t-il lorsqu'un journaliste croise par hasard, dans le nord du Mali, la route de Mokhtar Belmokhtar, l'un des djihadistes les plus recherchés au monde ? Récit d'une rencontre avec un émir d'Aqmi.[...]

 Mali : la CPI ouvre une enquête sur des crimes de guerre

Mali : la CPI ouvre une enquête sur des crimes de guerre

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a ouvert une enquête mercredi sur les crimes de guerre présumés commis depuis janvier 2012 sur le territoire du Mali, où quelque 800 soldats français sont déployés, a annoncé le bureau du procureur.[...]

Mohamed Ould Abdelaziz revient sur sa décision de ne pas engager la Mauritanie au Nord-Mali

Mohamed Ould Abdelaziz revient sur sa décision de ne pas engager la Mauritanie au Nord-Mali

Le chef de l'État mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, a affirmé la disponibilité de son pays à venir en aide à l'armée malienne, lors d'une rencontre avec son homologue français, François Hollande, le mardi 15 janvier à Abou Dhabi. Contrairement à ce qu'il avait répété jusqu'à maintenant.[...]

Les rebelles touaregs du MNLA 'prêts à aider' la France au Mali

Les rebelles touaregs du MNLA "prêts à aider" la France au Mali

Les rebelles touaregs du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) ont proposé, lundi 14 janvier, de soutenir au sol l'offensive française contre les groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali. Sur le terrain, les avions français ont de nouveau bombardé des positions jihadistes dans la ville de Douentza, à 800 km au nord[...]

Djibrill Bassolé : 'Le Mali est en guerre depuis longtemps'

Djibrill Bassolé : "Le Mali est en guerre depuis longtemps"

Le chef de la diplomatie burkinabè et représentant du médiateur dans la crise malienne estime que la logique de  guerre à l’œuvre au Mali ne remet pas en cause la question du dialogue.[...]

Mali : la France poursuit ses raids aériens contre les islamistes dans le Nord

Mali : la France poursuit ses raids aériens contre les islamistes dans le Nord

Dimanche 13 janvier, l'armée française a pour la première fois bombardé des positions islamistes dans le nord du pays, à Gao et Kidal, au coeur des territoires jihadistes. Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies consacrée au Mali doit se réunir lundi 14 janvier à la demande de la France.[...]

Mali : frappes aériennes au centre et sur Gao, le MNLA cherche à reprendre la main

Mali : frappes aériennes au centre et sur Gao, le MNLA cherche à reprendre la main

Les frappes aériennes se poursuivent au centre du Mali, le long de la frrontière avec la Mauritanie notamment contre les troupes d'Al Qaïda au maghreb islamique (Aqmi). Kidal et Gao ont également été bombardées, dimanche 13 janvier, et les islamistes délogés de leurs bases dans cette dernière. A Tombouctou, les islamistes auraient[...]

Armée burkinabè : Gilbert Diendéré, la discrétion assurée

Armée burkinabè : Gilbert Diendéré, la discrétion assurée

Gilbert Diendéré. C'est lui le chef d'état-major particulier du président Compaoré. La mémoire du régime, l'homme de l'ombre depuis plus d'un quart de siècle... Enquête sur un soldat qui sait tout, mais ne dira rien.[...]

Crise malienne : un général français aux commandes de la mission de l'UE

Crise malienne : un général français aux commandes de la mission de l'UE

C’est un Français, le général François Lecointre (50 ans), qui va être nommé, début 2013, à la tête de la mission de formation de l'armée malienne menée par l'Union européenne. L'information, d'abord révélée par le journal Le Figaro, a été confirmée, mercredi 26[...]

Nord-Mali : la force africaine déployée au premier semestre 2013 ?

Nord-Mali : la force africaine déployée au premier semestre 2013 ?

La force africaine, autorisée par le Conseil de sécurité de l’ONU à se déployer au Nord-Mali pour une période initiale d’un an, pourrait entrer en action au premier semestre 2013, a affirmé le ministre français de la Défense, Jean-Yves le Drian, lundi 24 décembre, dans une interview au quotidien catholique La Croix.[...]

Nord-Mali : quand Ansar Eddine tente de marginaliser Aqmi

Nord-Mali : quand Ansar Eddine tente de marginaliser Aqmi

Alors que conseil de sécurité a donné son feu vert au déploiement d'une force internationale au Mali, le groupe d’Iyad Ag Ghali, Ansar Eddine, essaye de saper l’influence de ses anciens alliés jihadistes d’Aqmi. Sa méthode : s’appuyer sur les autorités traditionnelles, tribales et religieuses.[...]

Mali : feu vert prudent de l'ONU à une force internationale

Mali : feu vert prudent de l'ONU à une force internationale

Le Conseil de sécurité de l'ONU a donné jeudi 20 décembre son feu vert au déploiement d'une force internationale au Mali, mais par étapes et sans fixer de calendrier précis pour la reconquête du nord du pays tombé aux mains des islamistes.[...]

Crise malienne : conciliabules au Maroc

Crise malienne : conciliabules au Maroc

Les dix pays méditerranéens de l'initiative 5+5, réunis le lundi 10 décembre à Rabat, se sont mis d'accord pour coopérer en matière de renseignement sur le dossier malien.[...]

Mali : une délégation du MNLA a rencontré Goodluck Jonathan

Mali : une délégation du MNLA a rencontré Goodluck Jonathan

Une délégation du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) a été reçue à Abuja, vendredi 14 décembre, par le président nigérian Goodluck Jonathan, a appris Jeune Afrique auprès de représentants de l'organisation touarègue.[...]

Mauritanie - Ould Abdelaziz : 'Je n'ai jamais redouté de coup d'État'

Mauritanie - Ould Abdelaziz : "Je n'ai jamais redouté de coup d'État"

Presque rétabli, le président mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, revient sur "l'accident" qui a failli lui coûter la vie et sur sa convalescence. Sans oublier ses relations avec l'opposition, qu'il souhaite voir plus responsable.[...]

Mali : Cheick Modibo Diarra, les vraies raisons d'une démission forcée

Mali : Cheick Modibo Diarra, les vraies raisons d'une démission forcée

Le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, a souligné que la démission du Premier ministre Cheick Modibo Diarra, sous la pression de l’armée, était due à une crise ouverte entre eux deux. Mais en réalité, dans cette affaire, le capitaine Sanogo jouait lui aussi sa survie politique. Explications.[...]

Crise malienne : des discussions, vraiment ?

Crise malienne : des discussions, vraiment ?

Au Mali, les discussions entre Touaregs, islamistes et indépendantistes sont encore loin d'aboutir. Ansar Eddine, par exemple, n'a notamment pas l'intention de renoncer à appliquer une charia "light" dans la région de Kidal.[...]

Intervention au Nord-Mali : Bamako presse l'ONU d'agir

Intervention au Nord-Mali : Bamako presse l'ONU d'agir

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, le 5 décembre, le Mali a demandé qu'une résolution soit rapidement votée pour autoriser le déploiement d'une force africaine sur son territoire.[...]

Mali : Bamako et les rebelles touaregs s'entendent sur un cadre de dialogue

Mali : Bamako et les rebelles touaregs s'entendent sur un cadre de dialogue

Une délégation du gouvernement malien ainsi que des émissaires d'Ansar Eddine et de la rébellion touarègue du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) ont convenu "d'observer une cessation des hostilités" et "ont reconnu la nécessité de créer un cadre de dialogue intermalien inclusif". Bamako et[...]

Mali : El Hadj Ag Gamou échappe à une 'tentative d'assassinat' à Niamey

Mali : El Hadj Ag Gamou échappe à une "tentative d'assassinat" à Niamey

Le colonel de l'armée malienne El Hadj Ag Gamou, basé depuis plusieurs mois au Niger avec sa troupe après la prise du nord du Mali par des groupes islamistes, a affirmé avoir échappé dimanche à Niamey à une "tentative d'assassinat", une attaque confirmée côté nigérien.[...]

Le médiateur va proposer au pouvoir malien un 'agenda de pourparlers'

Le médiateur va proposer au pouvoir malien un "agenda de pourparlers"

Le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne, présentera lundi à des représentants du gouvernement malien un "agenda de pourparlers" avec les groupes armés Ansar Dine et MNLA, a-t-on appris samedi de source proche de la médiation.[...]

Mali : Iyad Ag Ghali, renard du désert

Mali : Iyad Ag Ghali, renard du désert

Alors qu'une intervention dans le Nord-Mali se précise, le chef d'Ansar Eddine lâche Aqmi, son allié d'un temps. Portrait d'un rebelle touareg aussi rusé que pragmatique.[...]

Mali : Ban Ki-moon appelle au dialogue, une délégation du MNLA à Paris

Mali : Ban Ki-moon appelle au dialogue, une délégation du MNLA à Paris

Le secrétaire général des Nations-unies, Ban Ki-moon, a remis son rapport sur le Mali au Conseil de sécurité de l'ONU dans lequel il souligne la nécessité de favoriser le dialogue avant toute intervention armée au Mali. Dans le même temps, le secrétaire général du Mouvement national de libération de l'Azawad[...]

Nord-Mali : une intervention pas possible avant septembre 2013, selon Romano Prodi

Nord-Mali : une intervention pas possible avant septembre 2013, selon Romano Prodi

S’appuyant sur l’avis d’experts, Romano Prodi a affirmé au cours d’une conférence de presse, mardi 20 novembre, à Rabat, qu’"une action militaire dans le nord du Mali ne sera possible qu'en septembre 2013". En attendant, selon l'envoyé spécial de l'ONU au Sahel, c’est la négociation qui est [...]

Les Medays 2012 et les clés de la crise malienne

Les Medays 2012 et les clés de la crise malienne

Le forum des Medays de l'Institut Amadeus s'est tenu à Tanger du 14 au 17 novembre. L'occasion pour les invités du think tank marocain d'étudier les différents conflits qui secouent l'Afrique et le Moyen-Orient, au premier rang desquels la crise malienne.[...]

Nord-Mali : le MNLA à nouveau chassé de Ménaka par les islamistes du Mujao

Nord-Mali : le MNLA à nouveau chassé de Ménaka par les islamistes du Mujao

Les rebelles touaregs du MNLA ont été à nouveau chassés de la ville de Ménaka par les islamistes du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), lundi 19 novembre. Ménaka avait été l’une des premières localités prises par le mouvement indépendantiste, qui en avait[...]

Mali : à Gao, les jihadistes du Mujao célèbrent leur victoire contre le MNLA

Mali : à Gao, les jihadistes du Mujao célèbrent leur victoire contre le MNLA

Les islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) ont remporté des combats, vendredi 16 novembre, face aux rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MLNA) qui ont tenté de les déloger de leur bastion de Gao (nord-est du Mali). Une victoire célébrée dimanche dans les rues de la ville[...]

Mali : 'Lourde défaite' de rebelles touaregs lors de combats avec des islamistes

Mali : "Lourde défaite" de rebelles touaregs lors de combats avec des islamistes

Un groupe de rebelles touareg du MNLA a subi vendredi une "lourde défaite" lors de violents combats avec des islamistes du Mujao dans le nord-est du Mali, au moment où le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne, poussait au "dialogue politique".[...]

Le MNLA lance une offensive contre le Mujao à Gao

Le MNLA lance une offensive contre le Mujao à Gao

La rébellion touareg du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) a lancé, vendredi 16 novembre, une offensive pour reprendre la région de Gao aux islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao). Parallèlement, à Ouagadougou, les délégations d'Ansar Eddine et du MNLA se sont dits[...]

Pour Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), 'une intervention militaire au Nord-Mali est inéluctable'

Pour Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), "une intervention militaire au Nord-Mali est inéluctable"

Une intervention africaine au Nord-Mali n'a jamais été aussi près de se réaliser. Comme de nombreux Maliens, l'ancien Premier-ministre Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) la juge indispensable. En dernier recours, bien-sûr.[...]

Mali : Ansar Eddine met en garde la Cedeao contre un embrasement de la région en cas d'intervention

Mali : Ansar Eddine met en garde la Cedeao contre un embrasement de la région en cas d'intervention

Selon le groupe islamiste et touareg Ansar Eddine, qui occupe le nord du Mali avec d'autres groupes armés, une intervention africaine dans le pays serait la cause d'un "embrasement" de la sous-région. Le mouvement de Iyad Ag Ghali semble par ailleurs mettre au second plan l'application de la charia, qu'il défendait pourtant avec vigueur jusque là.[...]

Les chefs d'état-major de la Cedeao étudient le 'concept opérationnel' d'une intervention au Mali

Les chefs d'état-major de la Cedeao étudient le "concept opérationnel" d'une intervention au Mali

Réunis à Bamako, les chefs d'état-major de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) doivent étudier, mardi 6 novembre, le "concept d'opération" d'une intervention militaire au Nord-Mali. D'après un responsable africain ayant participé aux travaux préparatoires, l'implication de troupes[...]

Crise malienne : les Touaregs sur le pied de guerre

Crise malienne : les Touaregs sur le pied de guerre

Évincée de Gao, Tombouctou et Kidal, la rébellion touarègue se prépare-t-elle à l'offensive contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) ?[...]

Crise malienne : Hillary Clinton demande à Alger de soutenir une intervention militaire

Crise malienne : Hillary Clinton demande à Alger de soutenir une intervention militaire

La secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, était à Alger lundi 29 octobre pour une visite éclair d'une dizaine d'heures. Elle a appelé l’Algérie à jouer un rôle "central" dans la résolution de la crise au Mali.  [...]

Après sept mois de suspension, le Mali réintègre l'Union africaine

Après sept mois de suspension, le Mali réintègre l'Union africaine

Le Mali avait été suspendu de toute activité au sein de l'Union africaine (UA) au lendemain du putsch du 22 mars. Mercredi 24 octobre, le Conseil de paix et de sécurité de l'organisation continentale a décidé de lever cette suspension.[...]

Mali : des Touaregs tués par des hommes en uniformes de l'armée à Diabali

Mali : des Touaregs tués par des hommes en uniformes de l'armée à Diabali

Des hommes en uniformes de l'armée malienne auraient tué plusieurs civils touaregs à Diabali (centre du Mali), rapporte l'AFP, mercredi 24 octobre, en citant des sources concordantes à Bamako, Nouakchott et Ouagadougou.[...]

Jean-Félix Paganon : 'Tout le monde est désormais engagé' dans la reconquête du Nord-Mali

Jean-Félix Paganon : "Tout le monde est désormais engagé" dans la reconquête du Nord-Mali

Le représentant spécial de la France pour le Sahel, Jean-Félix Paganon, a passé quatre jours à Bamako pour prendre part à la réunion du groupe de soutien et de suivi sur la situation au Mali qui s'y est tenue le 19 octobre. Quelques heures avant son retour à Paris, le 21, il a reçu Jeune Afrique à son hôtel pour[...]

Nord-Mali : des centaines d'islamistes débarquent à Gao et Tombouctou

Nord-Mali : des centaines d'islamistes débarquent à Gao et Tombouctou

Les islamistes contrôlant le Nord-Mali ont reçu le renfort, samedi 20 et dimanche 21 octobre, de plusieurs centaines de djihadistes étrangers, selon plusieurs sources contactées par l'AFP.[...]

Réunion internationale sur la reconquête du Nord-Mali à Bamako

Réunion internationale sur la reconquête du Nord-Mali à Bamako

Une réunion internationale de haut niveau, consacrée à la préparation d'une éventuelle intervention militaire pour la reconquête du Nord-Mali, s'est ouverte vendredi 19 octobre à Bamako. Les membres de la Cedeao et les militaires maliens doivent peaufiner leur stratégie pour obtenir le soutien définitif du Conseil de[...]

Nord-Mali : l'ONU adopte une résolution donnant 45 jours à la Cedeao pour détailler ses plans d'intervention

Nord-Mali : l'ONU adopte une résolution donnant 45 jours à la Cedeao pour détailler ses plans d'intervention

Adoptée à l'unanimité par les quinze membres du Conseil de sécurité, vendredi 12 octobre, la résolution 2071 de l'ONU donne 45 jours à la Cedeao pour détailler ses plans d'intervention au Nord-Mali. Mais il faudra une autre résolution pour autoriser le déploiement d'une éventuelle force.[...]

Sahel : le Mujao, principale menace ?

Sahel : le Mujao, principale menace ?

Aqmi séduirait de moins en moins les apprentis jihadistes alors qu'Ansar Eddine et le Mujao auraient tendance à voir grossir leurs rangs. Tel est le constat établi par un spécialiste de la région, qui perçoit le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest comme la plus dangereuse des organisations terroristes islamistes[...]

Mali : des milliers de personnes défilent à Bamako pour une intervention militaire

Mali : des milliers de personnes défilent à Bamako pour une intervention militaire

Plusieurs milliers de Maliens ont investi les rues de Bamako, jeudi 11 octobre, pour réclamer une intervention militaire de la Cedeao dans le nord du pays.[...]

Mali : la proposition de résolution française demande des précisions sur l'intervention militaire africaine

Mali : la proposition de résolution française demande des précisions sur l'intervention militaire africaine

Le projet de résolution sur le Mali déposé par la France au Conseil de sécurité de l'ONU demande à la Cedeao et à l'Union africaine (UA) de préciser, dans les 30 jours, les modalités d'une intervention militaire pour reconquérir le nord du pays aux islamistes armés.  [...]

Crise au Mali : l'Algérie prêche au Sahel

Crise au Mali : l'Algérie prêche au Sahel

Le ministre algérien des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, était au Niger, dernière étape de sa mini-tournée au Sahel, mardi 9 octobre. Les deux pays ont une "convergence de vues totale" en matière de "lutte contre le crime organisé et le terrorisme", a-t-il assuré.[...]

Crise au Mali : l'Algérie prête à négocier, mais pas avec des 'terroristes'

Crise au Mali : l'Algérie prête à négocier, mais pas avec des "terroristes"

Actuellement en tournée au Sahel, le ministre algérien aux Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, a déclaré, lundi 8 octobre, que son pays était prêt à négocier avec ceux qui se démarquent "du crime organisé, du terrorisme, et des tentations sécessionistes".[...]

Nord-Mali : Compaoré promet une structure de dialogue entre Bamako et les groupes armés

Nord-Mali : Compaoré promet une structure de dialogue entre Bamako et les groupes armés

Le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne, va mettre en place un cadre de dialogue pour des pourparlers inclusifs entre Bamako et les groupes armés touareg et islamistes du Nord, a annoncé dimanche son chef de la diplomatie.[...]

Mali : Iyad Ag Ghali, rebelle dans l'âme

Mali : Iyad Ag Ghali, rebelle dans l'âme

Âgé de 54 ans, le malien Iyad Ag Ghali est le chef d'Ansar Eddine.[...]

Aqmi : Abdelmalek Droukdel, l'émir caché

Aqmi : Abdelmalek Droukdel, l'émir caché

Abdelmalek Droukdel est Algérien et est âgé de 42 ans. Il est le fondateur d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).  [...]

Mali - A. Touré Cheaka : 'Le déploiement de la Micema se fera de manière séquentielle'

Mali - A. Touré Cheaka : "Le déploiement de la Micema se fera de manière séquentielle"

Grâce à l'accord entre Bamako et la Cedeao, rendu public le 23 septembre, une opération militaire ouest-africaine au Nord-Mali se dessine enfin à l'horizon. Mais sous quelle forme ? Le représentant spécial d'Alassane Ouattara (président en exercice de la Cedeao) au Mali, Aboudou Touré Cheaka, a accepté de recevoir Jeune Afrique durant[...]

Mali : aux occupants du Nord, Dioncounda Traoré propose la négociation ou la guerre

Mali : aux occupants du Nord, Dioncounda Traoré propose la négociation ou la guerre

Le président malien Dioncounda Traoré a proposé vendredi soir "le dialogue" et "la négociation" aux groupes armés islamistes qui occupent tout le Nord du Mali, tout en appelant les Maliens à "l'union sacrée" autour de leur armée" pour faire la guerre s'il n'y avait "plus d'autre choix".[...]

Mali : le temps des  imams

Mali : le temps des imams

À Bamako, mieux vaut avoir la faveur des religieux. Ils ont gagné en puissance à mesure que la classe politique perdait en influence. Le Premier ministre, Cheick Modibo Diarra, l'a bien compris, et c'est sans doute ce qui lui a valu d'être maintenu à son poste.[...]

Tunisie - Hammamet : débats sur la sécurité dans la zone sahelo-saharienne

Tunisie - Hammamet : débats sur la sécurité dans la zone sahelo-saharienne

Menace islamiste, terrorisme, trafic d'armes, prises d'otages... Réunis à Hammamet en Tunisie, experts africains et européens débattent de la situation sécuritaire dans la zone sahélo-saharienne. Avec la crise malienne au cœur des préoccupations, les invités du Centre des stratégies de sécurité du Sahel Sahara[...]

Mali : la force n'est pas 'la solution'

Mali : la force n'est pas "la solution"

Gilles Olakounlé Yabi est directeur Afrique de l'Ouest d'International Crisis Group (ICG), qui vient de publier un rapport, "Mali : éviter l'escalade", disponible sur crisisgroup.org[...]

Mali : des centaines d'enfants recrutés par les groupes armés, selon l'Unicef

Mali : des centaines d'enfants recrutés par les groupes armés, selon l'Unicef

Des centaines d'enfants sont recrutés par les groupes armés du Nord du Mali, s'est alarmée vendredi l'Unicef, appelant toutes les parties à s'assurer que les enfants ne participent pas aux hostilités.[...]

Mali : aux armes les citoyens !

Mali : aux armes les citoyens !

Des centaines de jeunes, songhaïs pour la plupart, ont rejoint des milices qui veulent reconquérir le Nord-Mali aux mains des groupes armés islamistes.[...]

Mali : Gao, KO debout

Mali : Gao, KO debout

En mars, les Touaregs s'installaient à Gao avant d'en être chassés, trois mois plus tard, par les islamistes. Depuis, rares sont les journalistes qui ont pu s'y rendre. Reportage dans une cité à moitié vidée de ses habitants, où les "barbus" font régner la loi.[...]

Vidéo - Ould Hamaha (Ansar Eddine) : 'Si on nous appelle au Burkina ou au Sénégal, on viendra !'

Vidéo - Ould Hamaha (Ansar Eddine) : "Si on nous appelle au Burkina ou au Sénégal, on viendra !"

Appel au djihad, relations avec le Qatar, prédictions illuminées sur l'attente de vierges au paradis... Dans une vidéo en français, enregistrée le 16 avril dernier, l'un des chefs militaires d'Ansar Eddine, le Malien Omar Ould Hamaha, livre sa vision - aussi hallucinée que dangereuse - du djihad.[...]

Mali : la médiation burkinabè à Gao pour rencontrer les responsables du Mujao

Mali : la médiation burkinabè à Gao pour rencontrer les responsables du Mujao

La médiation burkinabè, conduite par le ministre des Affaire étrangères Djibrill Bassolé, est arrivée mardi 7 août à Gao pour rencontrer les responsables islamistes qui contrôlent la ville.[...]

Les rebelles du MNLA libèrent trois soldats maliens

Les rebelles du MNLA libèrent trois soldats maliens

Les rebelles du MNLA ont libéré trois soldats maliens qui avaient été faits prisonniers au début de l'année. Même si des dizaines de militaires restent aux mains des indépendantistes touaregs, cette libération pourrait être un signe - ou un facteur - de leur rapprochement avec Bamako.[...]

Crise malienne : la comète Cheick Modibo Diarra

Crise malienne : la comète Cheick Modibo Diarra

Beaucoup de déceptions et très peu de résultats pour le Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra, en fonction depuis avril dernier. Le pays est toujours au bord du précipice. L'ancien ingénieur de la Nasa découvre une planète pour laquelle il n'est, à l'évidence, pas fait.[...]

Mali - UA : à Addis-Abeba, esquisse d'un nouveau schéma de sortie de crise

Mali - UA : à Addis-Abeba, esquisse d'un nouveau schéma de sortie de crise

Le sommet de l'Union africaine (UA), qui s'est tenu à Addis-Abeba les 19 et 20 juillet, a permis aux acteurs du continent d'harmoniser leurs positions au sujet de la situation malienne. Et d'esquisser des solutions pour une sortie de crise pacifique.[...]

Mali : formation de groupes d'autodéfense pour 'libérer' le Nord

Mali : formation de groupes d'autodéfense pour "libérer" le Nord

Six mouvements d'auto-défense maliens ont annoncé avoir formé samedi à Bamako un front unifié pour "libérer" le nord du Mali occupé depuis près de quatre mois par des groupes islamistes armés.[...]

Derrière les groupes islamistes du Nord-Mali, Aqmi tire les ficelles

Derrière les groupes islamistes du Nord-Mali, Aqmi tire les ficelles

Les groupes islamistes armés qui occupent et se partagent le nord du Mali depuis la fin de mars agissent en coordination avec le commandement d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Mais jusqu'à quel point va leur allégeance ?  [...]

Mali : Cheick Modibo Diarra accélère sur la voie de l'union nationale

Mali : Cheick Modibo Diarra accélère sur la voie de l'union nationale

Le Premier ministre malien de transition, Cheick Modibo Diarra, s'est rendu chez le médiateur burkinabè, Blaise Compaoré, pour lui présenter sa feuille de route. Avec en perspective la formation d'un gouvernement d'union nationale à Bamako.[...]

Mali : le Premier ministre décide 'une large ouverture' pour reconquérir le Nord

Mali : le Premier ministre décide "une large ouverture" pour reconquérir le Nord

Le Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra est arrivé vendredi à Paris pour annoncer au président de transition Dioncounda Traoré "sa décision de proposer une large ouverture à toutes les forces vives du pays" pour reconquérir le nord du Mali occupé par les islamistes, indique un communiqué transmis à l'AFP.[...]

Abdelkader Messahel : 'L'Algérie n'a pas les moyens de régler les problèmes du Mali'

Abdelkader Messahel : "L'Algérie n'a pas les moyens de régler les problèmes du Mali"

Le ministre algérien chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, participe au sommet de l'Union africaine à Addis Abeba. Il répond aux questions de notre envoyée spéciale sur la crise malienne. Interview.[...]

Mali : Alger joue la carte MNLA

Mali : Alger joue la carte MNLA

Pour les dirigeants algériens, les Touaregs du MNLA vont se rallier à l'armée malienne après leur revers contre les islamistes dans le Nord-Mali.  [...]

Crise au Mali : Cheick Modibo Diarra souhaite que le dialogue commence 'rapidement'

Crise au Mali : Cheick Modibo Diarra souhaite que le dialogue commence "rapidement"

Lors d'une visite au Niger, le Premier ministre malien de la transition a appelé au dialogue entre les différentes parties prêtes à combattre les islamistes dans le nord du Mali.[...]

MNLA : lettre ouverte au monde libre

MNLA : lettre ouverte au monde libre

Nina Wallet Intalou est membre de la direction du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA).[...]

Nord-Mali : les enfants, recrues très prisées des djihadistes

Nord-Mali : les enfants, recrues très prisées des djihadistes

Ils sont soldats, chauffeurs ou simples petites mains… Depuis le mois de mars, de nombreux enfants sont enrôlés par les groupes islamistes armés qui contrôlent le nord du Mali.[...]

Mali : création d'un corps d'élite pour 'assurer la protection des institutions de la République'

Mali : création d'un corps d'élite pour "assurer la protection des institutions de la République"

Un "corps d'élite indépendant de 1 200 éléments" va être déployé afin d'"assurer la sécurité du chef de l'État, du Premier ministre, du président de l'Assemblée nationale et des présidents des autres institutions de la République" malienne, a annoncé lundi 9 juilllet le[...]

Mali : rencontre entre Djibrill Bassolé et Dioncounda Traoré à Paris

Mali : rencontre entre Djibrill Bassolé et Dioncounda Traoré à Paris

Djibrill Bassolé est à Paris ce lundi 9 juillet. Le ministre burkinabè des Affaires étrangères, membre de la médiation la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) doit rencontrer le président intérimaire malien Dioncounda Traoré.[...]

Mali : la Cedeao exige un gouvernement d'union d'ici fin juillet

Mali : la Cedeao exige un gouvernement d'union d'ici fin juillet

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) a exigé samedi un "gouvernement d'union nationale" au Mali d'ici au 31 juillet, sous peine de sanctions, et demandé à la Cour pénale internationale (CPI) de poursuivre les criminels de guerre dans le nord du pays, dominé par les islamistes radicaux.[...]

L'Afrique de l'Ouest cherche l'union au Mali pour contrer les 'terroristes'

L'Afrique de l'Ouest cherche l'union au Mali pour contrer les "terroristes"

Le président burkinabè et cinq chefs d'Etat de la région ont retrouvé samedi à Ouagadougou les "forces vives" du Mali afin d'installer un gouvernement d'union à Bamako apte à affronter la crise dans le Nord tenu par les "terroristes", mais en l'absence des autorités de transition.[...]

Mali : Cheick Modibo Diarra en déplacement au Maroc

Mali : Cheick Modibo Diarra en déplacement au Maroc

Le Premier ministre malien de la transition Cheick Modibo Diarra a quitté le Mali jeudi 5 juillet pour une visite au Maroc. L'objectif de cette visite est de renforcer les liens de coopération.[...]

Choléra au Nord-Mali : 2 morts et 28 malades recensés à Gao

Choléra au Nord-Mali : 2 morts et 28 malades recensés à Gao

Le calvaire continue pour les habitants de Gao. Sous la coupe des groupes armés islamistes depuis plus de trois mois, ils doivent maintenant faire face à un début d’épidémie de choléra. Deux personnes sont mortes et 28 malades ont été recensés en deux jours, selon les propos recueillis auprès de sources concordantes le[...]

Sommet de la Cedeao : Dioncounda Traoré ne se rendra pas à Ouagadougou

Sommet de la Cedeao : Dioncounda Traoré ne se rendra pas à Ouagadougou

Le président malien de la transition, Dioncounda Traoré, ne se rendra pas à Ouagadougou pour participer à un mini-sommet ouest-africain sur le Mali prévu samedi 7 juillet.[...]

Nord-Mali : comment le MNLA a été chassé de Gao

Nord-Mali : comment le MNLA a été chassé de Gao

Entre les groupes islamistes et leur ancien allié, le MNLA, l'heure est à l'affrontement au Nord-Mali. Et celui-ci ne tourne pas en faveur des indépendantistes touaregs...[...]

Mali : la colère gronde chez les jeunes de Tombouctou après les destructions de lieux saints par les islamistes

Mali : la colère gronde chez les jeunes de Tombouctou après les destructions de lieux saints par les islamistes

Des sages de Tombouctou ont dissuadés des jeunes de manifester mardi contre la destruction de mausolées de saints et de mosquées par les islamistes d'Ansar Eddine.[...]

Mali : vague de condamnations après les destructions de lieux saints à Tombouctou

Mali : vague de condamnations après les destructions de lieux saints à Tombouctou

De nombreuses voix se sont élevées pour condamner les destructions du patrimoine religieux à Tombouctou. Où les islamistes d’Ansar Eddine se sont lancés, le 28 juin, dans une entreprise de démolition systématique des mausolées de saints musulmans.[...]

Nord-Mali : le chef du Mujao prend ses aises à Gao

Nord-Mali : le chef du Mujao prend ses aises à Gao

Hamada Ould Khaïrou, créateur et chef du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), défie les autorités algériennes à travers de multiples provocations symboliques.[...]

Nord-Mali : Alger et Bamako réitèrent leurs appels à la négociation

Nord-Mali : Alger et Bamako réitèrent leurs appels à la négociation

Les ministres algérien et malien des Affaires étrangères, Mourad Medelci et Sadio Lamine Sow, l’ont encore redit lundi à Alger : ils souhaitent privilégier l’option diplomatique pour régler la crise au Nord-Mali.[...]

Cédric Kanté : 'Le Mali est revenu vingt ans en arrière'

Cédric Kanté : "Le Mali est revenu vingt ans en arrière"

Cédric Kanté retrouve Sochaux et la France, après trois saisons passées au Panathinaïkos Athènes (Grèce). L’ancien capitaine des Aigles, qui s’est mis en marge de la sélection, s’inquiète beaucoup de la situation au Mali.[...]

Mali - Aqmi : Mokhtar Belmokhtar appelle au calme et à la concertation avec le MNLA

Mali - Aqmi : Mokhtar Belmokhtar appelle au calme et à la concertation avec le MNLA

Dans un communiqué envoyé à l’agence de presse mauritanienne ANI, un des émirs d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Mokhtar Belmokhtar, tente de calmer le jeu après les affrontements violents de la semaine dernière à Gao entre les islamistes et le MNLA.[...]

Mali : une nouvelle donne régionale après l'échec de la rébellion touarègue du MNLA

Mali : une nouvelle donne régionale après l'échec de la rébellion touarègue du MNLA

Aussi fulgurante que son ascension, la défaite de la rébellion touarègue du MNLA au Nord-Mali témoigne de son incapacité à s'ancrer sur un territoire labouré par des islamistes motivés: une nouvelle donne qui, pour les experts, rend très risquée une intervention militaire.[...]

Nord-Mali : les djihadistes algériens débarquent à Gao

Nord-Mali : les djihadistes algériens débarquent à Gao

Une trentaine de djihadistes algériens seraient venus renforcer les rangs des islamistes à Gao, vendredi 29 juin, selon plusieurs sources, dont une sécuritaire. Leur mission : "participer à la sécurisation de la ville et la traque d'éventuels rebelles du MNLA".  [...]

À Yamoussoukro, la crise malienne au menu d'une énième réunion de la Cedeao

À Yamoussoukro, la crise malienne au menu d'une énième réunion de la Cedeao

Les chefs d’États ouest-africains se réunissent une nouvelle fois, vendredi 29 juin, dans la capitale ivoirienne, Yamoussoukro, afin d’évoquer la crise au Nord-Mali et la situation en Guinée-Bissau.[...]

Exclusif - Mali : la vidéo du lynchage de Dioncounda Traoré au palais de Koulouba

Exclusif - Mali : la vidéo du lynchage de Dioncounda Traoré au palais de Koulouba

De nouveaux témoignages et documents éclairent les circonstances de l’agression dont Dioncounda Traoré, le président de la transition, a été la victime le 21 mai dernier. En particulier une vidéo exclusive que Jeune Afrique s'est procurée. Accablant.[...]

Nord-Mali : fin de partie pour le MNLA ?

Nord-Mali : fin de partie pour le MNLA ?

La rébellion du Mouvement national de Libération de l’Azawad (MNLA) ne contrôle plus aucune place forte au Mali. Chassés de Tombouctou, écrasés à Gao, les rebelles touaregs voient les islamistes d’Ansar Eddine et leurs alliés d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) prendre la direction des opérations dans le[...]

Mali : à quoi sert Cheick Modibo Diarra ?

Mali : à quoi sert Cheick Modibo Diarra ?

Le Premier ministre de transition est sous le feu des critiques des différents acteurs de la crise malienne.[...]

Mali : les Touaregs en déroute face aux islamistes à Gao

Mali : les Touaregs en déroute face aux islamistes à Gao

Les djihadistes du Mujao ont infligé une lourde défaite aux Touaregs du MNLA, mercredi 27 juin à Gao (nord-est du Mali). La ville serait désormais sous le contrôle total des islamistes, qui renforcent ainsi leur emprise sur la région. [...]

Soumeylou Boubèye Maïga : 'La reconquête du Nord sera un test pour l'armée malienne'

Soumeylou Boubèye Maïga : "La reconquête du Nord sera un test pour l'armée malienne"

Soumeylou Boubèye Maïga, le dernier chef de la diplomatie malienne sous le régime d’Amadou Toumani Touré (ATT), espère voir les autorités maliennes donner leur feu vert à une intervention internationale dans le pays. Réponse probable ce jeudi 28 juin, lors du sommet de la Cedeao à Yamoussoukro.[...]

Nord-Mali : combats à l'arme lourde entre le MNLA et le Mujao à Gao

Nord-Mali : combats à l'arme lourde entre le MNLA et le Mujao à Gao

Le mercredi 27 juin à Gao, des rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) se sont affrontés avec des islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao). Le QG des rebelles touaregs aurait été pris par les combattants islamistes.[...]

Nord-Mali : au moins un mort après une manifestation à Gao

Nord-Mali : au moins un mort après une manifestation à Gao

Des hommes en armes ont ouvert le feu mardi 26 juin sur un groupe de jeunes qui protestaient contre la mort d’un conseiller municipal de Gao, abattu lundi. Au moins une personne a été tuée, selon l'AFP.[...]

France - Afrique : ce que prépare Hollande

France - Afrique : ce que prépare Hollande

À peine installé à l'Élysée, le président français a multiplié les contacts avec les chefs d'État africains, crise malienne oblige. Il en a profité pour imposer son style, réaliste et prudent.[...]

Le Croissant rouge du Qatar à l'oeuvre au Nord-Mali

Le Croissant rouge du Qatar à l'oeuvre au Nord-Mali

Du personnel humanitaire du Croissant rouge qatari est déployé au Nord-Mali. Sous la protection, semble-t-il, du Mujao, un mouvement djihadiste dissident d'Aqmi.[...]

Mali : les otages algériens détenus par le Mujao 'se portent bien'

Mali : les otages algériens détenus par le Mujao "se portent bien"

Le consul d’Algérie à Gao (Mali) et ses six collaborateurs, détenus depuis le 5 avril par le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), "se portent bien", selon Abdelkader Messahel, ministre algérien des Affaires maghrébines et africaines.[...]

Mali : l'Algérie estime qu'une 'solution politique négociée' est encore possible

Mali : l'Algérie estime qu'une "solution politique négociée" est encore possible

Alger estime qu'une solution "politique négociée" pourrait mettre fin à la crise au Mali, tout en affirmant à nouveau son attachement à "l'intégrité territoriale" de son voisin.[...]

Mali : entre femmes, musique et alcool, les négociateurs islamistes sont mis à l'épreuve

Mali : entre femmes, musique et alcool, les négociateurs islamistes sont mis à l'épreuve

"Le problème c'est qu'à l'hôtel ici, on regarde involontairement les belles femmes et on écoute involontairement la musique aussi", soupire Algabass Ag Intalla, représentant du groupe islamiste malien Ansar Eddine, venu discuter à Ouagadougou avec la médiation burkinabè.[...]

Mali : lettre au soldat méconnu

Moussa Mara, homme politique et maire de Bamako (commune IV).[...]

Général Lamine Cissé : 'Il ne faut pas tarder' à intervenir au Nord-Mali

Général Lamine Cissé : "Il ne faut pas tarder" à intervenir au Nord-Mali

L'ex-chef d'état-major du Sénégal et ancien représentant spécial des Nations unies en Afrique de l'Ouest, le général Lamine Cissé, insiste sur la qualité des renseignements nécessaires avant l'envoi de troupes au Nord-Mali.[...]

Mali : les forces en présence dans le Nord

Mali : les forces en présence dans le Nord

Alors que toutes les conditions pour un dénouement violent de la crise au Nord-Mali sont réunies, Jeune Afrique fait le point des forces en présence. Entre le délitement de l'armée malienne et le suréquipement des rebelles et des islamistes.[...]

Crise malienne : Alger se fait attendre

Crise malienne : Alger se fait attendre

Pour les capitales ouest-africaines et occidentales, l'Algérie doit s'impliquer plus encore dans la crise malienne.[...]

Mali : opération remobilisation pour l'armée

Mali : opération remobilisation pour l'armée

Au cours des dernières semaines, l'armée malienne a fait davantage parler d'elle pour son implication dans le coup d'État du 21 mars que pour sa capacité à reprendre le Nord. Peut-elle aujourd'hui se ressaisir ?[...]

Crise malienne : la médiation burkinabè poursuit les discussions avec Ansar Eddine à Ouagadougou

Crise malienne : la médiation burkinabè poursuit les discussions avec Ansar Eddine à Ouagadougou

Alors que la Cedeao et l'Union africaine ne désespèrent pas d'obtenir le feu vert de l'ONU pour une intervention militaire au Nord-Mali, les négociations menées par le Burkina Faso continuent à Ouagadougou.[...]

Crise au Mali : qui peut sauver le pays ?

Crise au Mali : qui peut sauver le pays ?

Plus le temps passe, plus la situation dans le nord du Mali devient intolérable. Le recours à la force semble désormais inévitable. Armée malienne, opération africaine, appuis occidentaux... Jeune Afrique présente les différents scénarios militaires.[...]

Intervention militaire au Mali : vers un mandat de l'ONU ?

Intervention militaire au Mali : vers un mandat de l'ONU ?

Réunis une nouvelle fois lundi 18 juin, les membres du Conseil de sécurité de l’ONU se sont dit "prêts à étudier la requête de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao)" et de l'Union africaine (UA) qui militent pour un soutien onusien à une intervention militaire au Mali.[...]

Crise au Mali : Ansar Eddine accepte la médiation du Burkina Faso

Crise au Mali : Ansar Eddine accepte la médiation du Burkina Faso

Le groupe islamiste Ansar Eddine a déclaré lundi 18 juin être prêt à s’asseoir à la table des négociations sur la crise malienne. La médiation, conduite par le Burkina-Faso, lui demande de rompre ses relations avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).[...]

Crise au Mali : une délégation d'Ansar Eddine reçue par le médiateur Blaise Comparoé

Crise au Mali : une délégation d'Ansar Eddine reçue par le médiateur Blaise Comparoé

Une délégation du groupe islamiste Ansar Eddine a été reçue lundi 18 juin à Ouagadougou par le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur de la Cedeao dans la crise malienne.[...]

Mali : la Cedeao envisage d'envoyer une force de 3 300 hommes

Mali : la Cedeao envisage d'envoyer une force de 3 300 hommes

La force militaire que l'Afrique de l'Ouest envisage de déployer au Mali, pour combattre les rebelles touaregs et les islamistes armés qui contrôlent le nord du pays, devrait compter près de 3 300 éléments, ont annoncé samedi à Abidjan des chefs militaires de la région.[...]

Mali : le conseil de sécurité de l'ONU refuse à nouveau une force d'intervention

Mali : le conseil de sécurité de l'ONU refuse à nouveau une force d'intervention

Le Conseil de sécurité de l'ONU a de nouveau refusé vendredi d'apporter son soutien au projet de force d'intervention au Mali présenté par l'Union africaine (UA) et la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao).[...]

Mali : une délégation d'Ansar Eddine va rencontrer Blaise Compaoré

Mali : une délégation d'Ansar Eddine va rencontrer Blaise Compaoré

Une délégation du groupe islamiste Ansar Eddine, qui contrôle avec d'autres mouvements armés le nord du Mali, est arrivée vendredi à Ouagadougou pour rencontrer le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne, a-t-on appris de sources concordantes.[...]

Nord-Mali : le Conseil de sécurité de l'ONU réticent à soutenir une intervention internationale

Nord-Mali : le Conseil de sécurité de l'ONU réticent à soutenir une intervention internationale

Le Conseil de sécurité de l’ONU s'est contenté de prendre note du projet de création d'une force d’intervention au Mali, proposé par l'Union africaine (UA) et la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao).[...]

Mali - Algérie : Cheick Modibo Diarra demande l'aide du président Bouteflika

Mali - Algérie : Cheick Modibo Diarra demande l'aide du président Bouteflika

Le Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra était en visite mercredi à Alger, où il a rencontré le président Abdelaziz Bouteflika. Objectif : obtenir l'aide de l'Algérie dans la résolution de la crise malienne.[...]

Mali - Bilal Ag Achérif (MNLA) : 'Ansar Eddine peut obtenir qu'Aqmi quitte l'Azawad'

Mali - Bilal Ag Achérif (MNLA) : "Ansar Eddine peut obtenir qu'Aqmi quitte l'Azawad"

Exclusif. L’ex-secrétaire général du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA, rébellion touarègue), Bilal Ag Achérif, est depuis le 7 juin président du nouveau Conseil transitoire de l’État de l’Azawad (CTEA). Il s’est fixé au Mali en août 2010, après de nombreux [...]

Mali : la junte censure Africable

Mali : la junte censure Africable

Les armes à la main, les militaires maliens ont empêché la diffusion de l'interview d'un leader rebelle touareg sur la chaîne de télévision privée Africable. La junte a visiblement du mal à s'accomoder de la liberté d'expression inhérente à la démocratie.[...]

Mali : qui peut sauver le pays ?

Mali : qui peut sauver le pays ?

Plus le temps passe, plus le nord du pays s’apparente à un nouvel Afghanistan. Le recours à la force semble inéluctable. Armée malienne, opération africaine, appuis occidentaux…Dans son dernier numéro, Jeune Afrique présente les différents scénarios militaires.[...]

Mali : première rencontre de la rébellion du MNLA avec le médiateur Compaoré

Mali : première rencontre de la rébellion du MNLA avec le médiateur Compaoré

Une délégation de la rébellion touareg malienne du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) a été reçue samedi pour la première fois par le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur ouest-africain pour la crise au Mali, a constaté un journaliste de l'AFP.[...]

Mali : l'ex-junte libère la TV publique, accrochage entre groupes armés au Nord

Mali : l'ex-junte libère la TV publique, accrochage entre groupes armés au Nord

L'ex-junte malienne a relâché vendredi son emprise sur un symbole de son pouvoir, la télévision publique à Bamako, tandis que des combattants rebelles touareg et islamistes se sont affrontés à Kidal, dans le Nord.[...]

Mali : affrontements entre des islamistes et des touaregs dans le Nord

Mali : affrontements entre des islamistes et des touaregs dans le Nord

Des combats armés ont opposé des combattants du MNLA aux islamistes d'Ansar Eddine jeudi 7 juin dans la soirée, près de Kidal, dans le Nord du Mali.[...]

Mahamadou Issoufou : 'Des djihadistes afghans et pakistanais sont présents au Mali'

Mahamadou Issoufou : "Des djihadistes afghans et pakistanais sont présents au Mali"

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a affirmé, sur la chaîne d'information France 24, que des Djihadistes "afghans et pakistanais" officiaient comme "formateurs" dans des camps d'entraînement au Nord du Mali.[...]

Nord-Mali : l'UA s'apprête à solliciter l'ONU pour une intervention militaire

Nord-Mali : l'UA s'apprête à solliciter l'ONU pour une intervention militaire

L'Union africaine va saisir l'ONU pour obtenir son "appui" à une intervention militaire dans le nord du Mali. La région est contrôlée depuis plus de deux mois par des groupes armés, en partie islamistes.[...]

Mali : le front anti-putsch demande l'aide de l'UA et de la Cedeao pour reconquérir le Nord

Mali : le front anti-putsch demande l'aide de l'UA et de la Cedeao pour reconquérir le Nord

Le Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la République (FDR), association anti-putschiste du Mali, demande l’aide de l'Union africaine (UA) et de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) pour "sécuriser" la transition à Bamako et aider à reconquérir le nord du pays[...]

Mali : Iyad Ag Ghali, la charia à tout prix

Mali : Iyad Ag Ghali, la charia à tout prix

Le fondateur du groupe Ansar Eddine, Iyad Ag Ghali, exige l'instauration d'un régime islamique rigoriste dans le nord du Mali. Quitte à faire échouer l'alliance nouée avec la rébellion touarègue laïque du MNLA.[...]

Nord-Mali : le Qatar accusé de financer les groupes islamistes de l'Azawad

Nord-Mali : le Qatar accusé de financer les groupes islamistes de l'Azawad

D'après l'hebdomadaire français "Le Canard Enchaîné", qui cite une source de la Direction du renseignement militaire français (DRM), le riche émirat gazier du Qatar financerait les groupes islamistes qui ont pris le contrôle du Nord-Mali.[...]

Mali : doutes sur l'abandon de la fusion entre rébellion touareg et islamistes

Mali : doutes sur l'abandon de la fusion entre rébellion touareg et islamistes

Un chef de la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) a entamé vendredi soir dans le nord du Mali des discussions avec le leader du groupe islamiste d'Ansar Dine, jetant des doutes sur l'abandon annoncé plus tôt de leur projet de fusion.[...]

Mali : le MNLA ne veut plus fusionner avec Ansar Eddine

Mali : le MNLA ne veut plus fusionner avec Ansar Eddine

Les négociations entre le MNLA et les islamistes radicaux de Ansar Eddine ont échoué. Leur fusion au sein d'un "Conseil transitoire de l'État islamique de l'Azawad" a été rejetée par le bureau politique du MNLA pour des questions de doctrine politico-religieuse.[...]

UA : Boni Yayi évoque l'envoi au Mali d'une force africaine sous l'égide de l'ONU

UA : Boni Yayi évoque l'envoi au Mali d'une force africaine sous l'égide de l'ONU

Le chef de l'État béninois et président en exercice de l'Union africaine (UA), Thomas Boni Yayi, s’est dit favorable à ce que l’UA saisisse le Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation au Mali et a évoqué l’envoi d’une "force africaine qui opère avec le soutien des Nations Unies".[...]

Mali : toujours pas d'accord définitif entre le MNLA et Ansar Eddine

Mali : toujours pas d'accord définitif entre le MNLA et Ansar Eddine

Les négociations entre le MNLA et les islamistes radicaux de Ansar Eddine butent toujours sur la question de l'application de la charia. Le communiqué final censé sanctionner le protocole d'accord signé entre les deux mouvements samedi dernier "n'arrivera pas avant 48 heures", a annoncé mardi 29 mai un proche de Iyad Ag Ghaly, chef du groupe islamiste.[...]

Crise malienne : François Hollande invite les pays africains à saisir le Conseil de sécurité de l'ONU

Crise malienne : François Hollande invite les pays africains à saisir le Conseil de sécurité de l'ONU

Souhaitant que "le Mali retrouve à la fois son ordre constitutionnel, son intégrité territoriale et la paix", le président français François Hollande a invité mardi 29 mai les pays africains à saisir le Conseil de sécurité de l'ONU.[...]

Mali : Ansar Eddine et Aqmi 'consolident leurs relations'

Mali : Ansar Eddine et Aqmi "consolident leurs relations"

Après l'absorption annoncée - mais pas encore finalisée - des ex-laïcs du MNLA par le groupe radical Ansar Eddine, c'est au tour de ce dernier de conforter son alliance avec Aqmi. Une longue réunion à Tombouctou entre chefs islamistes a ainsi consacré le triomphe du djihadisme au Nord-Mali, l'application de la charia semblant prendre le pas sur[...]

Mali : Aqmi, le grand gagnant de la fusion MNLA-Ansar Eddine ?

Mali : Aqmi, le grand gagnant de la fusion MNLA-Ansar Eddine ?

La fusion annoncée entre les deux groupes rebelles Ansar Eddine et le MNLA consacre la prédominance au Nord-Mali des forces islamistes radicales les plus proches d'Aqmi. Paradoxe : la nouvelle donne favorise les négociations à court terme, tout en rendant très improbable l'atteinte d'un accord stable dans la durée.[...]

Le gouvernement malien rejette la création d'un 'État islamique' dans le nord

Le gouvernement malien rejette la création d'un "État islamique" dans le nord

Le gouvernement malien "rejette catégoriquement" la création d'un "Etat islamique" dans le nord du pays par la rébellion touareg et le groupe islamiste Ansar Dine, qui ont annoncé leur fusion, a déclaré dimanche à l'AFP le porte-parole Hamadoun Touré.[...]

Mali : les fantômes de Tombouctou

Mali : les fantômes de Tombouctou

Depuis le mois d'avril, les islamistes du mouvement Ansar Eddine règnent en maîtres sur la ville aux Trois Cent Trente-Trois Saints. Acculés à la misère et brimés par la charia, les habitants n'ont plus qu'une idée en tête : fuir. Reportage exclusif à Tombouctou et diaporama photo inédit de notre envoyé spécial.[...]

Nord-Mali - Aqmi : Abdelmalek Droukdel appelle à imposer 'graduellement' la charia

Nord-Mali - Aqmi : Abdelmalek Droukdel appelle à imposer "graduellement" la charia

L’émir d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Abdelmalek Droukdel, a appelé mercredi 23 mai les membres de son organisation à imposer "graduellement" la Charia au Nord-Mali. Avec pour but avoué : y créer un État islamique. [...]

Nord-Mali : Compaoré consulte, le MNLA et Ansar Eddine se rapprochent

Nord-Mali : Compaoré consulte, le MNLA et Ansar Eddine se rapprochent

Le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur pour l'Afrique de l'Ouest a démarré une série de "consultations" avec le MNLA et les islamistes d’Ansar Eddine, a déclaré jeudi 17 mai son ministre des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé. Dans le même temps, un rapprochement entre les deux[...]

Mali : Amnesty International dénonce des 'violations des droits de l'homme'

Mali : Amnesty International dénonce des "violations des droits de l'homme"

Le Mali est "confronté à la plus grave crise depuis son indépendance en 1960" estime Amnesty International dans un rapport publié mardi 15 mai. L'ONG y dénonce les "violations des droits de de l'Homme" commises par "toutes les parties" depuis le début de la crise.[...]

Terrorisme au Mali : 'Aujourd'hui Iyad Ag Ghali est intournable dans la résolution de la crise'

Terrorisme au Mali : "Aujourd'hui Iyad Ag Ghali est intournable dans la résolution de la crise"

Journaliste béninois installé au Mali depuis seize ans, Serge Daniel a publié chez Fayard "Aqmi l'industrie de l'enlèvement". Le résultat de quatre années d'enquête sur Al-Qaïda au Maghreb islamique, le groupe salafiste qui a fait de l’enlèvement d’occidentaux un business très lucratif. Un livre dans[...]

Mali : retour au calme à Gao après de violentes manifestations

Mali : retour au calme à Gao après de violentes manifestations

Après de violentes manifestations survenues le lundi 14 mai à Gao, dans le nord du Mali, le calme était revenu mardi 15 mai. Plusieurs personnes ont été blessées par la répression des groupes armés qui ont pris le contrôle de la ville début avril.[...]

Mali : comment sauver le Nord ?

Mali : comment sauver le Nord ?

Dans le nord du Mali, ce ne sont plus les rebelles touaregs mais les islamistes qui ont pris le pouvoir. À Gao ou à Tombouctou, les émirs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique se déplacent à leur guise. Et inquiètent toute la sous-région. Négocier ou intervenir ? Il va falloir choisir... Un article publié dans J.A. n° 2676,[...]

Algérie : le Mujao lance un ultimatum de 30 jours à Alger pour la libération de ses otages au Mali

Algérie : le Mujao lance un ultimatum de 30 jours à Alger pour la libération de ses otages au Mali

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), auteur du rapt du consul d’Algérie et de six de ses collaborateurs le 5 avril dans le nord du Mali, ont lancé un ultimatum aux autorités algériennes. Le gouvernement a trente jours pour satisfaire aux revendications du groupe islamiste, faute de quoi les otages pourraient être[...]

Le défi touareg à la mode nigérienne

Le défi touareg à la mode nigérienne

Avec le retour des mercenaires du "Guide", la rébellion a repris dans le nord du Mali. Des effets que Niamey a réussi à éviter sur son territoire. Quelles sont les recettes nigériennes ?[...]

Terrorisme : le Mujao affirme que la vie des otages algériens enlevés au Mali est 'en danger'

Terrorisme : le Mujao affirme que la vie des otages algériens enlevés au Mali est "en danger"

Après l’échec de négociations entre l’Algérie et le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), la vie des sept otages algériens enlevés à Gao (nord du Mali) "est en danger ", a affirmé dimanche 29 avril le mouvement terroriste, dissident d'Al-Qaïda.[...]

Mali : la Cedeao se radicalise, la junte se dit 'trahie'

Mali : la Cedeao se radicalise, la junte se dit "trahie"

Les 26 et 27 avril, la Cedeao a tenu un sommet à Abidjan pour apporter des solutions aux crises malienne et bissau-guinéenne. À l'issue du sommet, l'organisation ouest-africaine a annoncé qu'elle avait fixé à 12 mois la période de transition au Mali. Elle a également annoncé que le président par intérim, Dioncounda[...]

Nord-Mali : un nouveau groupe armé contrôle partiellement la mythique Tombouctou

Nord-Mali : un nouveau groupe armé contrôle partiellement la mythique Tombouctou

Selon plusieurs sources, le Front national de libération de l'Azawad (FNLA), un nouveau groupe armé qui se revendique laïc et non sécessionniste, a pris partiellement le contrôle de Tombouctou, dans le nord du Mali, jeudi 26 avril.[...]

Mali : les secrets du nouveau gouvernement

Mali : les secrets du nouveau gouvernement

À peine rendue publique, la composition du gouvernement de Cheick Modibo Diarra créait la polémique. Revue de détail des nouveaux dirigeants du Mali.[...]

Mali : un nouveau gouvernement composé de techniciens et de militaires

Mali : un nouveau gouvernement composé de techniciens et de militaires

Le nouveau Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra a formé son gouvernement mercredi 25 avril. Parmi les 24 membres, trois viennent des rangs de l’armée tandis que les autres sont issus de la société civile.[...]

Mali : divorce consommé entre le MNLA et les islamistes d'Ansar Eddine ?

Mali : divorce consommé entre le MNLA et les islamistes d'Ansar Eddine ?

Serait-ce la fin de l'alliance entre la rébellion touarègue et les islamistes d'Ansar Eddine ? Cela en a tout l'air. Sous les auspices du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), chefs religieux, chefs coutumiers et notables du Nord-Mali ont décidé de se réunir à Gao, les 25 et 26 avril. Objectif : "prononcer une[...]

Mali : le Mujao prêt à relâcher les otages algériens

Mali : le Mujao prêt à relâcher les otages algériens

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé lundi 23 avril que les sept otages algériens enlevés au début du mois à Gao, dans le nord du pays, pourraient être relâchés très prochainement. Selon plusieurs sources, ils sont en "bonne santé".[...]

Nord-Mali : comment éviter un nouvel 'Afghanistan', au coeur du Sahel ?

Nord-Mali : comment éviter un nouvel "Afghanistan", au coeur du Sahel ?

Alors que les rebelles touaregs ont ouvert la porte à la domination du Nord-Mali par les groupes salafistes et terroristes du type Aqmi, Jeune Afrique tente d'analyser les pistes possibles de sortie de crise. Une enquête à découvrir dans son édition n° 2676, en kiosques du 22 au 28 avril 2012.[...]

Nord du Mali : l'Algérie s'inquiète de l'action des groupes armés

Nord du Mali : l'Algérie s'inquiète de l'action des groupes armés

Les activités des groupe armés qui contrôlent le Nord du Mali sont une "source d'inquiétude" pour l'Algérie qui déplore la séparation entre le nord et le sud de ce pays, a indiqué samedi à Alger le ministre algérien de l'intérieur Daho Ould Kablia.[...]

Mali : le Premier ministre Cheick Modibo Diarra se dit prêt à négocier avec les groupes armés du Nord

Mali : le Premier ministre Cheick Modibo Diarra se dit prêt à négocier avec les groupes armés du Nord

Le nouveau Premier ministre de transition du Mali, Cheikh Modibo Diarra, s'est déclaré vendredi prêt à négocier avec les groupes armés qui contrôlent le nord du Mali, mais a exclu toute discussion "avec le couteau sous la gorge".[...]

Crise humanitaire au Mali : Gao pillée et asservie, mais pas totalement abandonnée

Crise humanitaire au Mali : Gao pillée et asservie, mais pas totalement abandonnée

Tombées entre les mains des rebelles et des islamistes du groupe Ansar Eddine depuis la fin du mois de mars, les grandes villes du Nord-Mali sont dans un état humanitaire critique. À Gao, où le plus grand nombre de pillages ont été commis, les pénuries d’eau, de nourriture et d’électricité font partie du quotidien[...]

Mali : premiers contacts 'positifs' entre Bamako et les rebelles touaregs

Mali : premiers contacts "positifs" entre Bamako et les rebelles touaregs

L'émissaire de la présidence malienne, Tiébilé Dramé, a rencontré des dirigeants du MNLA et d'Ansar Eddine à Nouakchott. Des premiers contacts "officiels" en attendant la poursuite des négociations sous l'égide du Premier ministre malien de transition qui devrait être nommé ce mardi.[...]

Mali : quelle armée pour la reconquête du Nord ?

Mali : quelle armée pour la reconquête du Nord ?

Contre les rebelles touaregs du MNLA et du groupe islamiste Ansar Eddine, qui occupent le nord du pays depuis la fin du mois de mars, l’armée malienne cherche à s'organiser pour lancer la contre-offensive. Un immense défi pour une institution qui refuse l'aide de la Cedeao et qui doit se remobiliser et s’équiper afin de monter au front dans des conditions[...]

Au Mali, difficiles discussions sur la transition et la crise dans le Nord

Au Mali, difficiles discussions sur la transition et la crise dans le Nord

De difficiles discussions doivent reprendre entre l'ex-junte et la classe politique malienne à Ouagadougou pour fixer la durée de la transition et tenter d'esquisser une sortie de crise dans le Nord, coupé du monde depuis sa prise par des groupes armés.[...]

Mali : discussions pour fixer la 'feuille de route' de la transition

Mali : discussions pour fixer la "feuille de route" de la transition

Des discussions sur une sortie de crise au Mali, menées par le médiateur et président burkinabè Blaise Compaoré, ont eu lieu samedi à Ouagadougou pour fixer une "feuille de route" de la transition après le retrait des putschistes et rétablir la situation dans le Nord tenu par des groupes armés.[...]

Le Mali a un président et attend maintenant son Premier ministre

Le Mali a un président et attend maintenant son Premier ministre

Les consultations se poursuivaient vendredi en vue de la nomination d'un Premier ministre et de son gouvernement au Mali, au lendemain de l'investiture du président Dioncounda Traoré, qui a promis la "guerre" aux groupes armés occupant le Nord, s'ils refusent de se retirer.[...]

Mali : discours d'investiture du président par intérim Dioncounda Traoré

Mali : discours d'investiture du président par intérim Dioncounda Traoré

Le 12 avril 2012 à Bamako, Dioncounda Traoré est officiellement devenu président par intérim de la République du Mali, pour une période de 40 jours minimum. Lisez l'intégralité de son discours d'investiture.[...]

Mali : Bamako encore sous le choc du coup d'État

Mali : Bamako encore sous le choc du coup d'État

Arrivés au pouvoir sans l'avoir vraiment prévu, les militaires maliens n'ont convaincu ni la communauté internationale ni les habitants de la capitale, inquiets des conséquences de la guerre.[...]

Mali : Dioncounda Traoré investi président par intérim

Mali : Dioncounda Traoré investi président par intérim

Dioncounda Traoré est officiellement le président par intérim du Mali, pour au moins 40 jours. Il a été investi jeudi 12 avril à Bamako.[...]

Mali : d'importants manuscrits anciens de Tombouctou sauvés de la destruction

Mali : d'importants manuscrits anciens de Tombouctou sauvés de la destruction

Les habitants de la ville de Tombouctou, au Mali, s’organisent pour protéger le patrimoine historique de leur ville. Aidés de chercheurs et de bibliothécaires, ils ont réussi à cacher d’inestimables manuscrits anciens pour éviter qu'ils ne soient endommagés ou pillés par les rebelles touaregs.[...]

Mali : comment Ag Gamou a échappé au MNLA et à Ansar Eddine

Mali : comment Ag Gamou a échappé au MNLA et à Ansar Eddine

Touareg et loyaliste, le colonel-major Ag Gamou a réussi à échapper aux rebelles, après avoir feint, le 31 mars, de rallier les combattants du MNLA. Alors que Kidal et Gao tombaient entre les mains de ces derniers et d'Ansar Dine, il a fait en sorte que ses hommes originaires du Sud soient exfiltrés vers Bamako, via le Niger et le Burkina, avant d'indiquer qu'il[...]

Mali : le président par intérim Dioncounda Traoré sera investi jeudi

Mali : le président par intérim Dioncounda Traoré sera investi jeudi

C’est finalement jeudi 12 avril que Dioncounda Traoré doit être investi président par intérim du Mali, dans le cadre de l’accord-cadre de transition signé entre la junte malienne et la Cedeao.[...]

Mali : les défis de la transition, vus par l'Adema, le RPM et l'URD

Mali : les défis de la transition, vus par l'Adema, le RPM et l'URD

L'accord-cadre conclu le 6 avril entre la junte malienne et la Cedeao pour une transition dirigée par Dioncounda Traoré est désormais à l'étape de sa mise en œuvre. Interrogés par Jeune Afrique, les principaux responsables politiques de l'Adema, du RPM et de l'URD livrent leur analyse sur les défis de la transition et la répartition[...]

Un groupe dissident d'Aqmi revendique le rapt de diplomates algériens au Mali

Un groupe dissident d'Aqmi revendique le rapt de diplomates algériens au Mali

Un groupe dissident d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué dimanche l'enlèvement du consul d'Algérie et de six membres de sa mission à Gao, dans le nord du Mali, région aux mains de rebelles et d'islamistes dont la pacification sera le premier défi à relever des autorités maliennes de transition.[...]

Iyad Ag Ghali : 'Ansar dine ne connaît que le Mali et la charia'

Iyad Ag Ghali : "Ansar dine ne connaît que le Mali et la charia"

Soucieux de combler son déficit de relations publiques par rapport au MNLA, Iyad Ag Ghali a mis en place une petite cellule chargée de recueillir toutes les questions de la presse et de les lui soumettre. Le leader d'Ansar dine ne parle pas directement mais transmet ses réponses en arabe et met en garde son intermédiaire-interprète contre toute[...]

Mali : Dioncounda Traoré, le futur président par intérim, à Bamako pour assumer le pouvoir

Mali : Dioncounda Traoré, le futur président par intérim, à Bamako pour assumer le pouvoir

Le président de l'Assemblée nationale malienne, Dioncounda Traoré, est arrivé samedi à Bamako pour être nommé chef de l'Etat du Mali par intérim après l'engagement de la junte militaire, sous forte pression régionale et internationale, à rendre le pouvoir aux civils.[...]

Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) : "Le Mali restera un et indivisible, Inch'Allah !"

Ibrahim Boubacar Keïta est ancien Premier ministre malien, ancien président de l’Assemblée nationale, et président du Rassemblement pour le Mali (RPM).[...]

Mali : les militaires rendent le pouvoir, l'anarchie dans le Nord demeure

Mali : les militaires rendent le pouvoir, l'anarchie dans le Nord demeure

Deux semaines après avoir pris le pouvoir au Mali par un coup d'Etat, les militaires, sous pression des pays voisins, ont décidé de le rendre aux civils, dont la première des priorités sera de tenter de pacifier le nord-malien tombé aux mains de rebelles touareg et islamistes.[...]

Mali : la junte s'engage à rendre le pouvoir aux civils, la Cedeao menace d'intervenir par la force

Mali : la junte s'engage à rendre le pouvoir aux civils, la Cedeao menace d'intervenir par la force

La junte militaire au Mali s'est engagée vendredi soir à remettre le pouvoir aux civils dans le cadre d'un accord avec la Cedeao, qui a menacé de recourir à la force pour préserver "l'intégrité territoriale" du pays après la déclaration d'indépendance du territoire de l'"Azawad", au Nord, par un mouvement[...]

Mali : des jeunes réclament des armes pour aller libérer le Nord

Mali : des jeunes réclament des armes pour aller libérer le Nord

Plusieurs centaines de jeunes Maliens se sont rassemblés à Bamako pour dénoncer les exactions commises par les rebelles touaregs et les islamistes dans le nord du pays. Les manifestants ont également menacé de prendre des armes pour "récupérer (leur) territoire".[...]

Elhadji Baba Haïdara : 'Il faut craindre qu'Aqmi transforme le Nord-Mali en un nouvel Afghanistan'

Elhadji Baba Haïdara : "Il faut craindre qu'Aqmi transforme le Nord-Mali en un nouvel Afghanistan"

Le député de Tombouctou, Elhadji Baba Haïdara, réagit à la déclaration d'indépendance de l'Azawad prononcée vendredi par les rebelles touaregs du MNLA, dirigé par Mohamed Ag Najim. Mais qui contrôle réellement le Nord-Mali ? Pour Haïdara, qui est aussi président de la cellule de crise sur le Nord au sein de[...]

Nord-Mali : le MNLA proclame unilatéralement 'l'indépendance de l'Azawad'

Nord-Mali : le MNLA proclame unilatéralement "l'indépendance de l'Azawad"

Déjà coupé en deux du fait de la défection de l'armée, le Mali s'est réveillé avec en son sein un nouveau pays, proclamé indépendant par les rebelles du MNLA : l'Azawad. Une région considérée comme le berceau naturel des Touaregs.[...]

Mali : accord-cadre entre la junte et la Cedeao pour une transition dirigée par Dioncounda Traoré

Mali : accord-cadre entre la junte et la Cedeao pour une transition dirigée par Dioncounda Traoré

Au camp de Kati, le chef de la junte malienne, le capitaine Amadou Haya Sanogo, a déclaré qu'il relançait le procesus constitutionnel de manière à ce que le président de l'Assemblée nationale, Dioncoundé Traoré, devienne le nouveau chef de l'Etat malien par intérim. Une décision qui intervient au terme de la signature[...]

La France refuse tout appui militaire à la junte malienne

La France refuse tout appui militaire à la junte malienne

L’idée d’un envoi de troupes françaises au Mali est "surréaliste", a déclaré jeudi 5 avril Alain Juppé. Le ministre français des Affaires étrangères se dit favorable à une "solution politique".[...]

Crise au Mali : les dessous de la médiation, une course contre la montre

Crise au Mali : les dessous de la médiation, une course contre la montre

C’est une nouvelle fois Blaise Compaoré que la communauté internationale est allée chercher pour se pencher au chevet d’une épineuse crise malienne à multi-facettes. Médiateur chevronné intervenu récemment en Guinée, au Togo et en Côte d’Ivoire, personnage le plus influent de l’Afrique de[...]

Mali : le MNLA annonce un cessez-le-feu, convention nationale reportée

Mali : le MNLA annonce un cessez-le-feu, convention nationale reportée

Comme le demandait la communauté internationale, les rebelles touaregs du MNLA ont annoncé mercredi 4 avril la fin de leurs opérations militaires dans le nord du Mali "à compter de jeudi minuit". À Bamako, la convention nationale convoquée par la junte au pouvoir ce jeudi 5 avril a été reportée, les putschistes invoquant[...]

Mali : la convention nationale des putschistes rejetée par le front anti-junte

Mali : la convention nationale des putschistes rejetée par le front anti-junte

La coalition politique regroupant les principaux partis du Mali, le FDR, a rejeté l'idée de convention nationale proposée par la junte. Les militaires assurent quant à eux vouloir remettre le pouvoir aux civils, mais à une date qui pourrait être très lointaine...[...]

Mali : la junte évoque 'de graves violations des droits de l'homme' dans le Nord

Mali : la junte évoque "de graves violations des droits de l'homme" dans le Nord

Dans un communiqué daté du 4 avril, la junte au pouvoir au Mali accuse les rebelles touaregs du MNLA, les salafistes d’Ansar Dine et des membres d'Aqmi de commettre de "graves violations des droits de l’homme" dans le Nord du pays.[...]

Mali : l'UA prend des sanctions contre la junte et les rebelles touaregs

Mali : l'UA prend des sanctions contre la junte et les rebelles touaregs

L'étau se resserre autour de la junte malienne, contre laquelle l'union africaine (UA) a pris mardi plusieurs sanctions, dont des interdictions de voyager et des gels d'actifs. Une décision également dirigée contre les rebelles touaregs.[...]

Mali : Tombouctou, 'la perle du désert' aux mains des islamistes

Mali : Tombouctou, "la perle du désert" aux mains des islamistes

Après avoir pris Tombouctou (dans le nord du Mali) lundi 2 avril, les rebelles touaregs ont instauré la charia dans la cité historique. Selon des témoins, des responsables d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) se seraient également installés dans la ville.[...]

Rébellion au Nord-Mali : Tombouctou, capitale de l'Azawad ?

Rébellion au Nord-Mali : Tombouctou, capitale de l'Azawad ?

La rébellion touarègue contrôle toutes les grandes villes du Nord-Mali, une première dans l’histoire du pays depuis son indépendance. Tombouctou, la "Ville aux 333 saints" occupe visiblement une place à part dans le dispositif. Le chef d’état-major du MNLA, Mohamed Ag Najim, et le leader du groupe islamiste[...]

Nord-Mali : sous le drapeau noir des salafistes d'Ansar dine

Nord-Mali : sous le drapeau noir des salafistes d'Ansar dine

L’influence des salafistes d’Ansar dine de Iyad Ag Ghali se fait de plus en plus sentir dans les villes du Nord-Mali tombées ce week-end aux mains des rebelles touaregs. Le drapeau noir du groupe flotte désormais à Tombouctou, d'où le MNLA a même été chassé par les islamistes.[...]

Mali : la Cedeao place la junte sous 'embargo'

Mali : la Cedeao place la junte sous "embargo"

Réunis lundi 2 avril à Dakar à l’occasion d’un sommet extraordinaire de la Cedeao, les chefs d’État ouest-africains menés par Alassane Ouattara ont décidé d’imposer à la junte au pouvoir au Mali des sanctions immédiates sous la forme d'un "embargo total", ainsi que la mise en place effective d'une[...]

Mali : Bamako entre stupeur et tremblements

Mali : Bamako entre stupeur et tremblements

La junte au pouvoir à Bamako est totalement désemparée face à l'avancée de la rébellion touarègue dans le Nord-Mali. Littéralement assommée, la population semble quant à elle ne pas comprendre ce qui arrive au pays, considéré il y a peu comme un exemple de stabilité en Afrique de l'Ouest.[...]

Libye : le récit exclusif de la cavale d'Abdallah Senoussi

Libye : le récit exclusif de la cavale d'Abdallah Senoussi

Depuis la chute de Tripoli le 21 août 2011, Abdallah Senoussi, l'ancien numéro deux libyen, avait réussi à passer à travers les mailles de tous les filets. Jusqu'au 16 mars.[...]

France : la présidentielle vue depuis le Mali (#6)

France : la présidentielle vue depuis le Mali (#6)

Plongés en pleine crise, les Maliens n'ont pas vraiment le loisir de penser à la présidentielle française. Mais ils sont nombreux à espérer la défaite de Nicolas Sarkozy, dont ils critiquent la politique dans la région.[...]

La France conseille à ses ressortissants de 'quitter provisoirement' le Mali

La France conseille à ses ressortissants de "quitter provisoirement" le Mali

Alors que la rébellion touarègue progresse vers le sud du Mali après s'être emparée du Nord, la France conseille à ses ressortisants de quitter le pays. Sans le dire, Paris redoute qu'un fort sentiment anti-Français ne conduise à des violences envers ses quelque 5 000 ressortissants, voire que des enlèvements soient commis par Aqmi[...]

Mali : les rebelles touaregs contrôlent le Nord, la junte rétablit la Constitution

Mali : les rebelles touaregs contrôlent le Nord, la junte rétablit la Constitution

Acculée, la junte malienne fait des concessions. Alors que les rebelles touaregs se sont emparés en trois jours de Kidal, Gao et Tombouctou, Amadou Haya Sanogo, le chef des putschistes, a annoncé le retour à l'ordre constitutionnel comme l'exigeait la Cedeao. En attendant une nouvelle réunion de l'organisation ouest-africaine ce lundi à Dakar, le Mali est[...]

Mali : les rebelles dans Tombouctou, la junte affirme vouloir se retirer

Mali : les rebelles dans Tombouctou, la junte affirme vouloir se retirer

Les rebelles touareg sont entrés dimanche dans Tombouctou dont la chute annoncée consacre leur main mise sur la quasi-totalité du nord-est du Mali, tandis qu'à Bamako la junte militaire en déroute promettait son retrait et un gouvernement de transition sans toutefois fixer de calendrier.[...]

Mali : les rebelles 'cernent' Tombouctou après avoir pris le contrôle de Gao

Mali : les rebelles "cernent" Tombouctou après avoir pris le contrôle de Gao

Les rebelles touareg du MNLA affirment "cerner" dimanche Tombouctou, dernière ville du Nord du Mali encore contrôlée par l'armée malienne, après s'être emparé samedi de la ville de Gao et "mis fin à l'occupation malienne sur toute la région".[...]

Mali : 25 000 personnes prient à Bamako en faveur de la paix

Mali : 25 000 personnes prient à Bamako en faveur de la paix

Près de 25.000 personnes ont participé samedi à Bamako, à l'initiative des responsables des trois principales religions du pays, à un grand rassemblement pour la paix, plus importante manifestation populaire depuis la prise du pouvoir par la junte militaire le 22 mars, a constaté l'AFP.[...]

Mali : les rebelles touaregs contrôlent Gao, scènes de pillages

Mali : les rebelles touaregs contrôlent Gao, scènes de pillages

Les rebelles touareg ont pris Gao, principale ville du Nord du Mali, à l'issue d'une journée de combats samedi contre les forces gouvernementales qui ont évacué la localité, livrée à des scènes de pillages, a-t-on appris de sources concordantes.[...]

Mali : les rebelles touaregs dans Gao, la junte plus que jamais menacée

Mali : les rebelles touaregs dans Gao, la junte plus que jamais menacée

Des rebelles touareg sont entrés samedi dans la ville de Gao, dernière place-forte du nord du Mali des troupes d'une junte désormais prise en tenaille par la rébellion au nord et les menaces d'embargo, voire d'intervention, des pays voisins qui exigent un retour à l'ordre constitutionnel.[...]

Mali : tirs à l'arme lourde à Gao, des rebelles dans la ville

Mali : tirs à l'arme lourde à Gao, des rebelles dans la ville

Des tirs d'armes lourdes étaient entendus samedi matin à Gao, la principale ville du nord Mali encore sous contrôle des forces gouvernementales et où des rebelles touareg ont pénétré dans la matinée, a indiqué à l'AFP une source administrative locale.[...]

Mali : la ville de Kidal aux mains des rebelles, la junte appelle à l'aide

Mali : la ville de Kidal aux mains des rebelles, la junte appelle à l'aide

Les rebelles touareg ont pris vendredi le contrôle de la ville stratégique de Kidal, dans le nord-est du Mali, poussant la junte militaire à s'alarmer de cette situation "critique" et à appeler au soutien "extérieur" pour endiguer cette avancée.[...]

'Situation critique au Nord-Mali', selon Sanogo qui demande l'appui de la Cedeao

"Situation critique au Nord-Mali", selon Sanogo qui demande l'appui de la Cedeao

De plus en plus acculée, la junte au pouvoir à Bamako demande à la Cedeao de la soutenir pour faire face aux rebelles touaregs au Nord-Mali. Ceux-ci ont pris la ville de Kidal, et menacent désormais directement Tombouctou et Gao.[...]

Mali : Kidal prise par les rebelles touaregs de Iyad Ag Ghali

Mali : Kidal prise par les rebelles touaregs de Iyad Ag Ghali

Le groupe salafiste Ansar dine de Iyad Ag Ghali, allié au MNLA, a livré en 24 heures un assaut victorieux sur la ville de Kidal, au Nord-Mali. Une prise qui ouvre la voie au siège de Gao, alors que Tombouctou est elle aussi menacée par les rebelles touaregs.[...]

Coup d'État au Mali : le jour où ATT a été renversé

Coup d'État au Mali : le jour où ATT a été renversé

Ils ont fait un coup d'État contre le président Amadou Toumani Touré et mis à bas la démocratie. Alors que la rébellion touarègue fait rage dans le Nord, les putschistes ont voulu punir le chef de l'État pour sa trop grande passivité.[...]

Coup d'État au Mali : la Cedeao brandit la menace d'un embargo 'diplomatique et financier'

Coup d'État au Mali : la Cedeao brandit la menace d'un embargo "diplomatique et financier"

Alors que la situation se dégrade à Bamako et dans le nord du Mali, les chefs d’État de la Cedeao ont lancé un ultimatum de 72 heures aux putschistes au pouvoir. Ils menacent le pays d’un « embargo diplomatique et financier », si la junte ne rétablit pas l’ordre constitutionnel.[...]

Mali : Tombouctou en alerte rouge, Kidal sous le feu de la rébellion touarègue

Mali : Tombouctou en alerte rouge, Kidal sous le feu de la rébellion touarègue

La rébellion touarègue a décidé de pousser son avantage dans le Nord-Mali, profitant de la désorganisation de l'armée malienne qui s'est emparée du pouvoir par un coup d'État le 22 mars dernier. Un groupe du MNLA menace Tombouctou tandis qu'une autre partie de ses troupes a pris d'assaut Kidal avec l'aide du mouvement salafiste Ansar dine de[...]

Amadou Toumani Touré : 'Je ne suis pas détenu par les mutins, je suis libre' au Mali

Amadou Toumani Touré : "Je ne suis pas détenu par les mutins, je suis libre" au Mali

Le président malien Amadou Toumani Touré a accordé mercredi 28 mars sa première interview depuis le coup d'État militaire du 22 mars au Mali. Il explique qu'il va bien et n'est pas retenu par les mutins. Pour le reste, l'homme n'est pas très prolixe...[...]

Pierre Boilley : 'Les putschistes n'ont pas les moyens' de diriger le Mali

Pierre Boilley : "Les putschistes n'ont pas les moyens" de diriger le Mali

Une semaine après le coup de force au Mali contre le président malien Amadou Toumani Touré, on ne sait toujours pas grand-chose sur la junte militaire. Qui sont ces soldats qui se réclament du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’État (CNRDRE) ? Pierre Boilley, spécialiste de l’Afrique[...]

Alpha Oumar "Baba" Konaré : "Gagner notre démocratie et notre bonheur" au Mali

Quelles pistes pour sortir le Mali de l'impasse ? Dougoukolo Alpha Oumar "Baba" Konaré, le fils de l'ancien président malien, livre ses réflexions.[...]

Rébellion touarègue : Gao, QG de l'armée et dernier rempart avant les combats au Nord-Mali

Rébellion touarègue : Gao, QG de l'armée et dernier rempart avant les combats au Nord-Mali

Reportage à Gao au Mali. C'est là que l'armée a installé son QG. Là qu'affluent des milliers de réfugiés chassés par les combats. Là enfin que pourrait se jouer l'avenir de l'Azawad, ce vaste territoire du Nord où militaires et rebelles touaregs s'affrontent, depuis la mi-janvier.[...]

Mali : sortir de la confusion à Bamako et du vide sécuritaire au Nord

Gilles Olakounlé Yabi est directeur du Projet Afrique de l'Ouest de l'organisation International Crisis Group (ICG).[...]

Mali : la junte de plus en plus isolée et sous la pression de la rébellion touarègue

Mali : la junte de plus en plus isolée et sous la pression de la rébellion touarègue

La junte au pouvoir au Mali était dimanche plus que jamais sous la menace de la rébellion touarègue au nord, et subissait les foudres d'une classe politique largement réunie et de la communauté internationale après le putsch contre Amadou Toumani Touré.[...]

Mali : les putschistes tentent de rompre leur isolement

Mali : les putschistes tentent de rompre leur isolement

De plus en plus isolés à l'étranger comme au Mali, les auteurs du putsch contre le président Amadou Toumani Touré tentaient samedi de mettre fin à la dangereuse incertitude dans le pays et de garder le contrôle de la situation face à une possible contre-offensive loyaliste.[...]

Mali : incertitude sur le sort du président Touré, la rébellion touarègue poursuit l'offensive

Mali : incertitude sur le sort du président Touré, la rébellion touarègue poursuit l'offensive

L'incertitude régne toujours sur le sort du président Amadou Toumani Touré, renversé jeudi par des militaires déjà de plus en plus isolés par les nombreux appels au retour à l'ordre constitutionnel. La rébellion touarègue du Mouvement National de Libréation de l'Azawad (MNLA) a annoncé la poursuite de son[...]

Crise au Nord-Mali : les déplacés seraient au moins 206 000, selon Ocha

Crise au Nord-Mali : les déplacés seraient au moins 206 000, selon Ocha

À la suite des combats entre l'armée et la rébellion touarègue dans le nord du Mali, plus de 206 000 personnes auraient été déplacées, "dont plus de 113 000 au moins hors du pays", a estimé jeudi 22 mars le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha) pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre.[...]

Coup d'État au Mali : le point sur la situation en six questions

Coup d'État au Mali : le point sur la situation en six questions

Une junte a mené un coup d’État contre le président malien Amadou Toumani Touré dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars. Les institutions du pays ont été suspendues, un couvre-feu décrété, les frontières fermées. Le point sur la situation en six questions.[...]

Coup d'État au Mali : les événements du jeudi 22 mars

Coup d'État au Mali : les événements du jeudi 22 mars

Le Mali a été frappé dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars par un coup d'État militaire. Après de violents combats dans la soirée autour du palais présidentiel, qui a en grande partie brûlé, une junte menée par le capitaine Amadou Haya Sanogo a diffusé un message à la radio-télévision nationale[...]

Coup d'État au Mali : la France demande des élections 'au plus vite'

Coup d'État au Mali : la France demande des élections "au plus vite"

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a condamné le coup d’État militaire qui a eu lieu dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars au Mali. Pour la France, "le rétablissement de l'ordre constitutionnel" passe par l’organisation d’élections "le plus vite possible".[...]

Mali : coup d'État militaire contre le président ATT

Mali : coup d'État militaire contre le président ATT

La mutinerie des militaires maliens de la garnison de Kati, à Bamako, a finalement débouché sur le vide constitutionnel. Après de violents combats dans la nuit près de la présidence, une junte dirigée par le capitaine Amadou Sanogo a annoncé jeudi matin dans un message à la radio-télévision nationale avoir suspendu les[...]

Mali : les soldats mutins annoncent avoir pris le pouvoir et dissous les institutions

Mali : les soldats mutins annoncent avoir pris le pouvoir et dissous les institutions

Des militaires maliens ont annoncé jeudi matin avoir mis "fin au régime incompétent" en place à Bamako, avoir dissous "toutes les institutions", suspendu "la constitution" et décrété un couvre-feu, dans une allocution à la radio-télévision nationale qu'ils occupaient depuis mercredi.[...]

Le groupe salafiste Ansar dine affirme contrôler le nord-est du Mali

Le groupe salafiste Ansar dine affirme contrôler le nord-est du Mali

Ansar dine, le groupe salafiste dirigé par Iyad Ag Ghali, une figure emblématique des rébellions touarègues de 1991 et 2006, prétend contrôler le nord-est du Mali.[...]

Rébellion touarègue : l'armée malienne dans la tourmente

Rébellion touarègue : l'armée malienne dans la tourmente

La perte du camp militaire d’Amachach, le 10 mars dans la région de Kidal, a installé un climat de méfiance jusqu’au plus haut niveau de l'armée malienne. La distance qui sépare Bamako du théâtre des opérations et la corruption qui y règne n'arrangent rien.[...]

Nord-Mali : 195 000 pesonnes ont fui les combats selon les Nations unies

Nord-Mali : 195 000 pesonnes ont fui les combats selon les Nations unies

Selon le bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha), ce sont plus de 195 000 personnes qui ont fui les combats du Nord-Mali. La région est le théâtre d'un conflit qui oppose depuis plusieurs semaines l'armée malienne aux rebelles touaregs du MNLA.[...]

Mali : les rebelles touaregs coupables de crimes de guerre, selon Amadou Toumani Touré (ATT)

Mali : les rebelles touaregs coupables de crimes de guerre, selon Amadou Toumani Touré (ATT)

Amadou Toumani Touré (ATT) s’étonne du "silence des organisations internationales sur les atrocités" commises à Aguelhok. Le président malien accuse les rebelles touaregs de "crimes de guerre".[...]

Rébellion au Nord-Mali : le camp militaire de Tessalit tombe aux mains du MNLA

Rébellion au Nord-Mali : le camp militaire de Tessalit tombe aux mains du MNLA

Le camp militaire d’Amachach, qui abritait 800 militaires maliens près de Tessalit, est passé samedi sous le contrôle des combattants du MNLA et du groupe Ansar dine d’Iyad Ag Ghaly. Le gouvernement malien parle d’une évacuation temporaire, mais les rebelles considèrent que c’est une grande victoire pour le contrôle de la zone.[...]

Nord-Mali : les rebelles disent contrôler un camp militaire à Tessalit

Nord-Mali : les rebelles disent contrôler un camp militaire à Tessalit

Les rebelles touaregs ont affirmé dimanche avoir pris le contrôle d'un camp militaire à Tessalit (nord-est du Mali), une information confirmée par une source sécuritaire régionale. Après avoir démenti l'information dans un premier temps, l'armée malienne évoque désormais d'une "évacuation temporaire du camp[...]

Nord-Mali : plus de 172 000 personnes ont fui les combats, selon l'ONU

Nord-Mali : plus de 172 000 personnes ont fui les combats, selon l'ONU

Plus de 172 000 personnes ont fui le Nord du Mali depuis la mi-janvier, a estimé jeudi le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha). La région est le théâtre d’affrontements entre les rebelles touaregs du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) et l’armée malienne. Une situation qui[...]

Rébellion touarègue : pourquoi le Mali suspecte la France de jouer double jeu

Rébellion touarègue : pourquoi le Mali suspecte la France de jouer double jeu

Alimentée par les déclarations de certains ministres français, la tension entre le Mali et la France est montée d’un cran avec le déclenchement de la rébellion touarègue, le 17 janvier dernier. Bamako suspecte Paris d’avoir fait un "deal" avec le MNLA. Explications.[...]

Djibrill Bassolé : 'Blaise Compaoré est disposé à aider le Mali'

Djibrill Bassolé : "Blaise Compaoré est disposé à aider le Mali"

Parce qu'il craint une déstabilisation de son voisin, confronté à une rébellion touarègue dans le Nord, Djibrill Bassolé, ministre burkinabè des Affaires étrangères, réaffirme la disponibilité de son président Blaise Compaoré.[...]

Juppé à Bamako : 'Un dialogue inter-malien est absolument nécessaire'

Juppé à Bamako : "Un dialogue inter-malien est absolument nécessaire"

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, s’est rendu à Bamako dimanche 26 février pour s'entretenir avec le président malien Amadou Toumani Touré (ATT) de la nécessité d'un processus de dialogue avec les rebelles touaregs du MNLA. Et se faire confirmer le maintien de la date de l'élection[...]

Mali : 126 400 déplacés et réfugiés par les combats entre l'armée et la rébellion

Mali : 126 400 déplacés et réfugiés par les combats entre l'armée et la rébellion

Quelque 126 400 personnes (déplacés et réfugiés) ont fui les combats qui ont lieu depuis mi-janvier entre l'armée malienne et la rébellion touaregue dans le nord du Mali, a annoncé une agence de l'ONU dans un communiqué reçu vendredi par l'AFP à Dakar.[...]

Nord-Mali : une femme et une fillette tuées dans une bavure de l'armée

Nord-Mali : une femme et une fillette tuées dans une bavure de l'armée

Les hélicoptères de combat utilisés par l'armée malienne pour effectuer des raids sur les positions des rebelles du Nord-Mali ont fait deux morts et neuf blessés parmi les civils d'un campement touareg près de Kidal, en majorité des femmes et des enfants. La proximité des combattants du MNLA serait à l'origine de la bavure de[...]

Rébellion au Mali : le rapport qui lie Aqmi et le MNLA

Rébellion au Mali : le rapport qui lie Aqmi et le MNLA

Le rapport d’enquête gouvernementale sur l’attaque du 24 janvier à Aguelhok et la mort d'une centaine de militaires maliens a été remis le 21 février au président malien Amadou Toumani Touré (ATT). Dans ce document, la commission spéciale d’enquête présente des "preuves" que des[...]

Rébellion au Mali : les pays voisins s'inquiètent du risque de contagion

Rébellion au Mali : les pays voisins s'inquiètent du risque de contagion

L'afflux de réfugiés à cause de la rébellion touarègue inquiète les pays frontaliers du Mali. Niger, Algérie, Mauritanie, Burkina Faso... Ils redoutent tous une extension du soulèvement et préconisent désormais une grande conférence régionale. Comme le président malien Amadou Toumani Touré le[...]

Mali : Bamako est-il coupable d'avoir abandonné le Nord ?

Mali : Bamako est-il coupable d'avoir abandonné le Nord ?

À quelques semaines de l'élection présidentielle, le Mali est secoué par une nouvelle crise politico-militaire dans le nord qui se traduit par de violents affrontements entre la rébellion du MNLA et l'armée malienne. Entre les recommendations légitimes du peuple touareg et la volonté de Bamako de conserver l'intégrité de son[...]

Nord-Mali : guerre à huis clos

Nord-Mali : guerre à huis clos

Ils ne sont que quelques centaines, mais menacent la stabilité de tout le nord du Mali, à moins de trois mois des élections. Mieux équipés et plus déterminés que jamais, les rebelles touaregs du MNLA ont pris tout le monde de court.[...]

Mahmoud Ag Aghaly (MNLA) : 'Donnez nous l'indépendance et ce sera la fin d'Aqmi' au Mali

Mahmoud Ag Aghaly (MNLA) : "Donnez nous l'indépendance et ce sera la fin d'Aqmi" au Mali

Ancien enseignant et commerçant, Mahmoud Ag Aghaly est président du bureau politique du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Ex-membre de la rébellion du 23 mai – la rébellion de 2006 menée par feu Ibrahim Ag Bahanga – il revient sur les motivations du MNLA et appelle la communauté internationale à faire[...]

Mali : les rebelles du MNLA frappent dans le Sud

Mali : les rebelles du MNLA frappent dans le Sud

La rébellion touarègue commence à s'en prendre à des localités du sud du Mali. Deux villages de la région de Mopti ont été attaqués par des hommes armés s’identifiant comme des combattant du MNLA. Les armes et les munitions de la gendarmerie de Hombori ont notamment été emportées et le[...]

Mali : le nombre des réfugiés fuyant le pays a doublé en dix jours

Mali : le nombre des réfugiés fuyant le pays a doublé en dix jours

Le nombre des réfugiés ayant fui les violences au Mali a doublé ces dix derniers jours alors que les combats entre l'armée malienne et les rebelles touareg se sont intensifiés, a indiqué vendredi le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) qui entend renforcer son aide.[...]

La Cedeao élit l'Ivoirien Ouattara à sa tête et s'inquiète de la sécurité au Sahel

La Cedeao élit l'Ivoirien Ouattara à sa tête et s'inquiète de la sécurité au Sahel

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) a élu à sa tête le président ivoirien Alassane Ouattara et exprimé sa préoccupation face à la détérioration de la sécurité au Sahel, lors d'un sommet de deux jours qui s'est achevé%[...]

Nord-Mali : à Tessalit, l'armée frappe un grand coup contre les rebelles du MNLA

Nord-Mali : à Tessalit, l'armée frappe un grand coup contre les rebelles du MNLA

Appuyée par des hélicoptères de combat pour la plupart pilotés par des mercenaires ukrainiens, l'armée malienne s'est violemment confrontée mardi aux rebelles touaregs du MNLA, près de la ville de Tessalit, dans la région de Kidal. Bilan des combats, selon des sources sécuritaires : une centaine de morts, 50 prisonniers et 70[...]

Crise au Nord-Mali : l'appel au dialogue de Blaise Compaoré

Crise au Nord-Mali : l'appel au dialogue de Blaise Compaoré

Le président burkinabé Blaise Campaoré a appelé le gouvernement malien et les rebelles du MNLA au "dialogue", à l’occasion d’une entrevue avec son homologue malien, Amadou Toumani Touré, lundi 13 février à Ouagadougou.[...]

Nord-Mali : Raincourt parle d'une 'centaine' d'exécutions sommaires à Aguelhok

Nord-Mali : Raincourt parle d'une "centaine" d'exécutions sommaires à Aguelhok

L’assaut des rebelles touaregs du MNLA sur Aguelhok le 24 janvier dernier aurait fait beaucoup plus d’une quarantaine de morts du côté de l'armée malienne. "On parle d’une centaine", a confié le ministre français de la Coopération Henri de Raincourt. Une source française précise : "82 morts exactement, pas [...]

Crise humanitaire au Nord-Mali : 'La situation dans les camps de déplacés est alarmante'

Crise humanitaire au Nord-Mali : "La situation dans les camps de déplacés est alarmante"

Les affrontements entre les rebelles touaregs du MNLA et l’armée dans le nord du Mali ont fait des milliers de réfugiés dans les pays voisins, mais aussi plus de 30 000 personnes déplacées à l'intérieur des frontières. Le point sur une véritable crise humanitaire en gestation.[...]

Mali : à l'arrière du front, l'inquiétude

Mali : à l'arrière du front, l'inquiétude

Tandis que les combats opposant l'armée aux rebelles se poursuivent dans le Nord, le reste du pays est en proie à l'inquiétude et à des accès de violence anti-Touaregs.[...]

Nord-Mali : les Bamakois jugent sévèrement la politique sécuritaire d'ATT

Nord-Mali : les Bamakois jugent sévèrement la politique sécuritaire d'ATT

Depuis que Amadou Toumani Touré (ATT) a accédé au pouvoir en 2002, deux rebellions touarègues se sont déclenchées dans le Nord du Mali. La dernière en date a provoqué une sérieuse chute de la cote de popularité du président malien. Pis : nombreux sont les Bamakois à penser que ce dernier veut en profiter pour [...]

Mali : le MNLA 'pas concerné' par l'appel au cessez-le-feu

Mali : le MNLA "pas concerné" par l'appel au cessez-le-feu

Le secrétaire général du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) a déclaré, lundi dans une interview au quotidien arabophone El Khabar, qu’il ne se sentait pas concerné par l’appel au cessez-le-feu lancé samedi par le gouvernement malien et l’Alliance démocratique du 23 mai. Les combats se[...]

L'exode de Maliens au Niger après la 'panique' des attaques rebelles

L'exode de Maliens au Niger après la "panique" des attaques rebelles

"C'était la panique totale!", confie Tam Mohamed, une jeune femme qui a quitté avec son bébé son village du nord du Mali après la récente offensive de rebelles touareg: comme elle, des milliers de Maliens ont rejoint l'ouest du Niger voisin pour "fuir la mort".[...]

Rébellion au Nord-Mali : une menace sur les élections ?

Rébellion au Nord-Mali : une menace sur les élections ?

Trois mois avant la présidentielle au Mali, la résurgence de la rébellion touarègue bouleverse la précampagne. Jusqu'à remettre en cause la tenue du scrutin ?[...]

Mali : négociations à Alger pour mettre fin aux affrontements avec la rébellion touarègue

Mali : négociations à Alger pour mettre fin aux affrontements avec la rébellion touarègue

Le ministre malien des Affaires étrangères, Soumeylou Boubèye Maïga, s’est rendu jeudi 2 février à Alger afin de mener des négociations avec des rebelles touaregs. Ces discussions interviennent alors que des violences contre la communauté touarègue malienne ont été déplorées.[...]

Mali : pogroms anti-Touaregs à Bamako

La capitale malienne et ses environs connaissent une vague de violences anti-Touaregs et anti-Arabes. À l'origine des heurts, mercredi et jeudi, une longue marche des proches des militaires massacrés le 24 janvier à Aguelhok dans le Nord-Mali par les rebelles touaregs du MNLA.[...]

Nord-Mali : les rebelles touaregs entrent dans Ménaka suite au départ de l'armée

Nord-Mali : les rebelles touaregs entrent dans Ménaka suite au départ de l'armée

Selon plusieurs sources concordantes, les rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) sont à nouveau entrés dans Ménaka, suite au départ de l’armée malienne dans la nuit du mardi 31 janvier au mercredi 1er février.[...]

Mali : Bamako exclut tout report de la présidentielle

Mali : Bamako exclut tout report de la présidentielle

La nouvelle rébellion touarègue qui a éclaté à la mi-janvier dans le Nord-Mali ne perturbe pour l’instant pas le calendrier électoral, affirme la Direction générale aux élections (DGE). L’élection présidentielle doit donc avoir lieu fin avril, à moins que le Conseil constitutionnel, s'il était[...]

Mali : ce que Bamako proposait au MNLA avant la rébellion

Mali : ce que Bamako proposait au MNLA avant la rébellion

Une semaine avant la reprise de la rébellion touarègue, le 17 janvier dernier, le Mali tentait encore de négocier avec le MNLA et son allié Iyad Ag Ghaly, leader du groupe salafiste Anssar dine. Jeune Afrique s’est procuré en exclusivité le document contenant les propositions de Koulouba lors de ces discussions.[...]

Un millier de Maliens en Mauritanie, fuyant d'éventuels combats entre armée et rebelles

Un millier de Maliens en Mauritanie, fuyant d'éventuels combats entre armée et rebelles

Un millier de personnes ont quitté la ville de Léré (nord-ouest du Mali) pour se réfugier en Mauritanie proche, fuyant d'éventuels combats entre l'armée malienne et les rebelles touareg qui ont pris vendredi un camp militaire de la ville, a appris l'AFP de sources locales maliennes.[...]

Rébellion du MNLA au Mali : Ag Najem, ou la soif de vengeance

Ce Touareg dont le père a été tué par l'armée malienne lors de la révolte de 1963 voue une haine inextinguible au régime de Bamako. C'est lui le "cerveau" de la nouvelle rébellion touarègue. Portrait de Mohamed Ag Najem, un radical qui n'a pas peur de s'allier aux salafistes d'Aqmi.[...]

Nord-Mali : qui sont les rebelles du MNLA ?

Nord-Mali : qui sont les rebelles du MNLA ?

Alimentée par le retour de Libye de plusieurs milliers de combattants touaregs d'origine malienne, la rébellion reprend du service au Nord du Mali. Sous la houlette du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Analyse.[...]

Nord-Mali : l'armée découvre les corps d'une quarantaine de militaires à Aguelhok

Nord-Mali : l'armée découvre les corps d'une quarantaine de militaires à Aguelhok

Les rebelles touaregs du MNLA alliés aux salafistes étaient déjà loin à l’arrivée des renforts militaires, mercredi à Aguelhok, où les corps de 41 soldats maliens ont été découverts dans une fosse commune creusée dans le camp militaire. Par ailleurs, jeudi matin, la ville Anderamboukane, à la[...]

Nord-Mali : Aguelhok sous le contrôle de rebelles touaregs

Nord-Mali : Aguelhok sous le contrôle de rebelles touaregs

L’assaut mené par les combattants du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) et le groupe salafiste Jamâa Anssar dine d’Iyad Ag Ghaly sur certaines villes du nord-est du Mali a repris le 24 janvier. Avec succès : la ville d’Aguelhok est tombée entre les mains des insurgés touaregs dès mardi après[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus