mot cléRésultat par mot clé:Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi

WikiLeaks : informations et manigances à Nouakchott

WikiLeaks : informations et manigances à Nouakchott

Un télégramme diplomatique américain révélé par le site internet WikiLeaks alimente une vive polémique à Nouakchott. Au prix de quelques petits accommodements avec la réalité…[...]

« Coup d'Etat démocratique »

C’est par cette expression audacieuse, alliance de deux concepts antinomiques, que l’on pourrait désigner les putschs perpétrés au cours de ces dernières années en Afrique de l’Ouest. Orchestré officiellement pour mettre fin à une situation de péril pour la démocratie, le « coup d’État[...]

Trois recours contre la victoire d'Abdelaziz

Trois recours contre la victoire d'Abdelaziz

Trois opposants contestant la victoire du général putschiste Mohamed Ould Abdelaziz à l'élection présidentielle en Mauritanie ont déposé mardi des recours devant le Conseil constitutionnel, a-t-on appris à Nouakchott de source proche de cette institution. [...]

Abdelaziz élu président, l'opposition crie au 'coup d'Etat électoral'

Abdelaziz élu président, l'opposition crie au "coup d'Etat électoral"

Le meneur du putsch du 6 août 2008 en Mauritanie, le général Mohamed Ould Abdelaziz, a été élu président de la République dès le premier tour du scrutin présidentiel, mais l'opposition a dénoncé un "coup d'Etat électoral". [...]

Présidentielle mauritanienne au pas de course

Présidentielle mauritanienne au pas de course

Organisé en trois semaines, le scrutin du 18 juillet sera-t-il plus crédible que celui de mars 2007 ?[...]

Lancement de la campagne présidentielle

Lancement de la campagne présidentielle

Dix candidats ont été enregistrés au total pour l'élection présidentielle du 18 juillet en Mauritanie, selon une liste "provisoire" rendue publique mercredi par le Conseil constitutionnel à la veille du lancement de la campagne jeudi à 00H00 heure (locale et GMT). [...]

L'Union africaine réintègre la Mauritanie

L'Union africaine réintègre la Mauritanie

L'Union africaine (UA) a décidé mardi soir de réintégrer la Mauritanie suspendue de l'organisation depuis le coup d'Etat d'août 2008, après la mise en place d'un gouvernement d'union nationale, selon un communiqué diffusé à Syrte (Libye) à la veille d'un sommet africain. [...]

L'opposition soudée pour le second tour de la présidentielle

L'opposition soudée pour le second tour de la présidentielle

Les deux principaux candidats de l'opposition en Mauritanie ont signé mardi un accord pour un désistement réciproque au second tour de la présidentielle. L'accord sera également soumis à l'approbation du troisième candidat anti-putsch, Jemil Ould Mansour, président du parti islamiste Tewassou. [...]

L'opposition participera à l'élection présidentielle

L'opposition participera à l'élection présidentielle

Les chefs de file de l'opposition ont finalement décidé qu'ils participeraient au scrutin du 18 juillet prochain, et vont déposer leurs dossiers de candidature dans les délais prévus par le Conseil constitutionnel. [...]

Les pustchistes remportent des postes clés dans le nouveau gouvernement

Les pustchistes remportent des postes clés dans le nouveau gouvernement

Les différents acteurs de la crise mauritanienne sont parvenus à un accord vendredi. Le président déchu par le coup d'Etat du 6 août a signé un décret portant nomination d'un gouvernement transitoire d'union nationale. Le camp du général putschiste Mohamed Ould Abdelaziz remporte plusieurs postes clés et conserve celui de Premier[...]

Le processus de sortie de crise sur les rails

Le processus de sortie de crise sur les rails

Le président mauritanien déchu a nommé vendredi un gouvernement d'union. Sidi Ould Cheikh Abdallahi a également démissionné après que le Haut conseil d'Etat (HCR, junte) a accepté de se transformer en Conseil supérieur de la défense.[...]

Abdoulaye Wade en mission de médiation

Le président sénégalais s'est rendu jeudi en Mauritanie, où il a rencontré plusieurs acteurs de la crise qui secoue le pays. Des représentants de l'Onu, de l'Union Africaine ou encore de la Communauté des Etats sahélo-sahariens participent également aux pourparlers.[...]

Le Conseil constitutionnel rejette le décret sur l'organisation de la présidentielle

Le Conseil constitutionnel rejette le décret sur l'organisation de la présidentielle

Le Conseil constitutionnel mauritanien a rejeté mercredi pour "non constitutionnalité" le décret pris la veille par le président intérimaire pour l'organisation de l'élection présidentielle du 18 juillet et qui était contesté par les candidats de l'opposition. [...]

Suspension des pourparlers sur la crise mauritanienne

Suspension des pourparlers sur la crise mauritanienne

Les pourparlers inter-mauritaniens ont été suspendus mardi après-midi à Dakar et doivent reprendre dans les jours qui viennent à Nouakchott en présence d'une délégation internationale "de haut niveau", a annoncé le ministre sénégalais des Affaires étrangères. [...]

Toujours pas d'accord sur la crise mauritanienne

Toujours pas d'accord sur la crise mauritanienne

Les différents protagonistes de la crise en Mauritanie ne sont pas parvenus à un accord lors de pourparlers organisés dimanche à Dakar. De nouvelles négociations sont prévues ce lundi.[...]

Le baroud d'honneur de « Sidi »

À son élection, en mars 2007, la communauté internationale l’avait applaudi. Près de deux ans et demi et un coup d’État plus tard, le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi est isolé, voire lâché par ceux qui l’avaient hier porté aux nues. De la cellule Afrique de l’Élysée à[...]

Ould Daddah investi comme candidat à la présidentielle

Ould Daddah investi comme candidat à la présidentielle

Le dirigeant du plus grand parti d'opposition en Mauritanie, Ahmed Ould Daddah, 66 ans, a été officiellement investi lundi soir par son parti comme candidat à l'élection présidentielle du 18 juillet. [...]

Présidentielle : le colonel Vall annonce sa candidature

Présidentielle : le colonel Vall annonce sa candidature

Le colonel Ely Ould Mohamed Vall a annoncé samedi sa candidature à la présidentielle du 18 juillet. L'ancien chef de junte espère "travailler à la construction d'un pays réconcilié, politiquement et économiquement viable et stable".[...]

Pro et anti-putsch signent l'accord de sortie de crise

Pro et anti-putsch signent l'accord de sortie de crise

Un accord de sortie de crise politique en Mauritanie a été solennellement signé jeudi à Nouakchott, en présence du meneur du coup d'Etat militaire du 6 août et de ses adversaires de l'opposition, sous l'égide de la communauté internationale.[...]

Report de la signature de l'accord de sortie de crise

Report de la signature de l'accord de sortie de crise

La cérémonie de signature d'un accord de sortie de crise en Mauritanie, prévue mercredi en fin de journée en présence de nombreux représentants de la communauté internationale, a été reportée à jeudi, a-t-on appris de source diplomatique à Nouakchott. [...]

Dakar négocie en urgence pour un report de l'élection présidentielle

Dakar négocie en urgence pour un report de l'élection présidentielle

Le groupe international de contact sur la Mauritanie et les différentes parties mauritaniennes ont accéléré samedi leurs négociations à Dakar, dix mois après le coup d'Etat, laissant espérer un accord sur un report de la présidentielle prévue dans une semaine. [...]

La police disperse des anti-putsch devant l'Assemblée

La police disperse des anti-putsch devant l'Assemblée

La police mauritanienne a dispersé, lundi après-midi devant l'Assemblée nationale à Nouakchott, un rassemblement de manifestants opposés au coup d'Etat du 6 août, venus soutenir des députés anti-putsch en sit-in dans l'hémicycle, a-t-on appris de sources concordantes. [...]

Dispersion d'un sit-in anti-putsch devant la cour suprême

Dispersion d'un sit-in anti-putsch devant la cour suprême

La police a dispersé une manifestation anti-putsch qui se déroulait mercredi devant la cour suprême. Les marcheurs demandaient entre autres la libération du Premier ministre déchu lors du coup d'Etat du 6 août dernier.[...]

Les anti-putsch font un sit-in à l'Assemblée nationale

Les anti-putsch font un sit-in à l'Assemblée nationale

Plusieurs dizaines de Mauritaniens opposés au coup d'Etat du 6 août, dont des parlementaires, ont organisé mercredi un sit-in à l'Assemblée nationale pour dénoncer le programme "électoral unilatéral" de la junte qui prépare un scrutin présidentiel pour le 6 juin, a constaté l'AFP. [...]

Mohamed Ould Abdel Aziz candidat à la présidence

Mohamed Ould Abdel Aziz candidat à la présidence

Mohamed Ould Abdel Aziz a quitté la tête de la junte militaire, mais c'est pour mieux revenir au pouvoir. Le général a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi qu'il se présentait à la présidentielle anticipée mauritanienne, prévue le 6 juin.[...]

Le chef de la junte Mohamed Ould Abdelaziz va démissionner

Le chef de la junte Mohamed Ould Abdelaziz va démissionner

Le chef de la junte militaire qui dirige la Mauritanie a annoncé mercredi qu’il démissionnerait avant le 22 avril. Le général Mohamed Ould Abdelaziz a précisé que la date de l’élection présidentielle, à laquelle il pourrait se présenter, restait fixée au 6 juin. [...]

Heurts entre anti-putschistes et la police de Nouakchott

Heurts entre anti-putschistes et la police de Nouakchott

Des anti-putschistes ont défilé jeudi à Nouakchott, la capitale. Plusieurs d'entre eux ont été blessés suite à des heurts avec les forces de l'ordre.[...]

Cherche médiateur désespérément

Cherche médiateur désespérément

Mouammar Kaddafi choisit le camp des putschistes et se met à dos la classe politique tout entière, qui rejette désormais sa mission de bons offices.[...]

L'Union Africaine maintient les sanctions contre la junte malgré Kaddafi

L'Union Africaine maintient les sanctions contre la junte malgré Kaddafi

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine (UA) a annoncé mardi qu’il maintenait ses sanctions contre les putschistes qui ont renversé Sidi Ould Cheikh Abdallahi le 6 août dernier. Cette décision contraste avec la position du président de l’UA et médiateur de la crise, Mouammar Kaddafi, dont les propos marquent[...]

Kaddafi rencontre les protagonistes de la crise

Le dirigeant libyen et président de l'Union africaine (UA) Mouammar Kaddafi a rencontré à Nouakchott les protagonistes de la crise politique qui secoue la Mauritanie depuis le putsch du 6 août, a-t-on appris auprès des organisateurs. [...]

Arrivée du dirigeant libyen Mouammar Kaddafi

Arrivée du dirigeant libyen Mouammar Kaddafi

Le dirigeant libyen et président de l'Union africaine (UA) Mouammar Kadhafi est arrivé à Nouakchott dans le cadre d'une visite officielle durant laquelle il conduira une initiative pour une sortie de crise après le putsch du 6 août, annonce la radio nationale. [...]

Sidi Ould Cheikh Abdallahi prêt pour une solution 'convenable'

Sidi Ould Cheikh Abdallahi prêt pour une solution "convenable"

Le président mauritanien destitué par un putsch le 6 août, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, va faciliter une solution "constitutionnelle convenable" à la crise qui secoue la Mauritanie, selon un communiqué publié après sa visite à Tripoli pendant le week-end. [...]

Sidi Ould Cheikh Abdallahi revient à Nouakchott

Le président mauritanien destitué par un coup d'Etat le 6 août, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, est rentré à Nouakchott pour se rendre à Tripoli dans le cadre d'une médiation libyenne dans la crise politique mauritanienne, a constaté un journaliste de l'AFP. [...]

Arrivée du président mauritanien renversé à Nouakchott sans tracasseries policières

Le président mauritanien renversé, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, est arrivé à Nouakchott sans tracasseries policières, en provenance de son village natal de Lemden (250 kilomètres plus au sud), a appris APA de source proche de la famille. [...]

Ould Cheikh Abdallahi refuse un passeport avec mention 'ancien président'

Ould Cheikh Abdallahi refuse un passeport avec mention "ancien président"

Le président mauritanien renversé, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, a refusé un passeport diplomatique portant la mention « ancien président », a appris APA à Nouakchott. [...]

Le président mauritanien déchu, invité par le colonel Kaddafi

Le président mauritanien déchu, invité par le colonel Kaddafi

Le président mauritanien déchu, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, a été invité par le guide la révolution libyenne, le colonel Mouammar Kaddafi, à se rendre en Libye, a appris APA de source sûre, à Nouakchott. [...]

Kaddafi s'en mêle

Président en exercice de l’Union africaine (UA) depuis le 3 février, Mouammar Kaddafi entend profiter de ses nouvelles fonctions pour guider les Mauritaniens vers la réconciliation. La communauté internationale lui a même donné sa bénédiction : réuni à Paris le 20 février, le « groupe de[...]

Ould Abdallahi appelle à la poursuite de la lutte contre le putsch

Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, l'ex-président mauritanien renversé par le coup d'Etat militaire du 6 août 2008, appelle à la poursuite de la lutte pour faire échec au putsch, dans une déclaration distribuée à la presse à Nouakchott. La déclaration "exhorte la Coordination nationale pour la défense de la[...]

Le Front opposé au putsch organise un meeting populaire autorisé à Nouakchott

Le Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), opposé au coup d’Etat du 6 août en Mauritanie, a organisé un meeting populaire au Stade de la capitale, à Nouakchott, le premier grand rassemblement autorisé dans un espace ouvert depuis plusieurs mois, a constaté APA. [...]

Le fils du président mauritanien renversé convoqué par le Sénat

Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, fils aîné du président mauritanien renversé Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, a été conduit, par la gendarmerie, de son village natal de Lemden à Nouakchott où il doit répondre à une convocation d’une commission sénatoriale, a appris APA à Lemden où réside sa[...]

Tripoli propose ses bons offices

Tripoli propose ses bons offices

Président en exercice de l’Union africaine (UA) depuis le 3 février, Mouammar Kaddafi, alias « le roi des rois traditionnels d’Afrique », a choisi la Mauritanie pour entamer la série de missions de bons offices qu’il s’est promis de mener sur le continent en tant que « grand faiseur de paix ». Dans la[...]

Le président renversé "refuse de dialoguer avec les putschistes"

Le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, renversé par un coup d'Etat le 6 août en Mauritanie, "refuse de dialoguer avec les putschistes", a déclaré à l'AFP son porte-parole. [...]

Une date et beaucoup de questions

L’élection présidentielle a été fixée au 6 juin 2009. Selon quelles modalités et avec quels candidats ? Mystère. [...]

Ould Daddah propose une sortie de crise sans les militaires

Ould Daddah propose une sortie de crise sans les militaires

Le principal opposant au régime renversé par le coup d'Etat militaire du 6 août et qui a soutenu le putsch en Mauritanie, Ahmed Ould Daddah a proposé une sortie de crise passant par l'abandon du pouvoir par l'armée et le "non retour" du président destitué. [...]

Le pays invite les Africains et les Européens à observer l’élection présidentielle de juin

Le pays invite les Africains et les Européens à observer l’élection présidentielle de juin

La Mauritanie a adressé deux invitations à l’Union africaine et l’Union européenne pour observer l’élection présidentielle prévue le 6 juin prochain, a appris APA de source sûre à Nouakchott. [...]

Sidi, libre... dans le désert

Son assignation à résidence a été levée, le 21 décembre, mais Sidi Ould Cheikh Abdallahi n’est pas exactement l’homme libre décrit par la junte qui l’a renversé, le 6 août 2008 : son passeport ne lui a pas été restitué. Le 22 janvier, il a été[...]

Le FNDD condamne l'empêchement du président déchu de retourner à Nouakchott

Le Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), hostile au coup d’Etat ayant renversé l’ancien président mauritanien Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi, a condamné l’empêchement de ce dernier d’entrer à Nouakchott.[...]

Le président mauritanien déchu retourne dans son village natal sans avoir pu entrer à Nouakchott

APA-Nouakchott (Mauritanie) Le président mauritanien déchu, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, est retourné vers son village natal de Lemden sans avoir pu entrer à Nouakchott en compagnie de son cortège composé de 15 véhicules, a appris APA de source sûre. [...]

Le président déchu empêché d'entrer en cortège à Nouakchott

Le président déchu empêché d'entrer en cortège à Nouakchott

Le président mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi, renversé le 6 août 2008 par un coup d'Etat, a été empêché d'entrer à Nouakchott "en cortège" et a "décidé de revenir" dans son village natal de Lemden, a déclaré son porte-parole, Ahmed Ould Samba.[...]

Le président mauritanien déchu rentre à Nouakchott

Le président mauritanien déchu rentre à Nouakchott

Le président mauritanien déchu, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, exilé volontaire dans son village natal de Lemden (250 Km de Nouakchott), va revenir dans la capitale mauritanienne à révélé son porte parole lors d’une conférence de presse.[...]

Des centaines de manifestants appellent à la poursuite du président déchu en Justice

Des centaines de manifestants appellent à la poursuite du président déchu en Justice

Plusieurs centaines de personnes ont participé à une manifestation à proximité du domicile du président mauritanien déchu Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, afin qu’il soit traduit devant la Justice du pays.[...]

Les vérités de Sidi

En résidence surveillée au Palais des congrès de Nouakchott jusqu’au 13 novembre, le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, renversé le 6 août dernier, n’a pas passé son temps qu’à lire. Il a aussi écrit une autojustification de huit pages, où il explique la nature de ses relations avec les militaires[...]

L’Allemagne appelle la classe
politique mauritanienne à participer aux Etats
généraux de la démocratie

L’Allemagne appelle la classe politique mauritanienne à participer aux Etats généraux de la démocratie

L’Allemagne s’est félicité de la libération du président mauritanien déchu, Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi et a exhorté la classe politique à participer aux états généraux de la démocratie en vue de faire sortir la pays de la situation actuelle.[...]

Le secrétaire général de l'OIF salue la libération du président déposé de Mauritanie

Le secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abou Diouf, a salué l'annonce faite le 21 décembre, de la fin de l'assignation en résidence surveillée du président déposé de Mauritanie, Sidi Ould Cheikh Abdallahj, a indiqué l'OIF mardi dans un communiqué. "Nous espérons[...]

Washington appelle au rétablissement de l'ordre constitutionnel en Mauritanie

Le gouvernement américain a appelé la junte militaire de Mauritanie à rétablir promptement l'ordre constitutionnel dans le pays. Selon des informations, le président mauritanien Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, qui vivait en résidence surveillée, a été remis en liberté par la junte. Les Etats-Unis ont pris note de la[...]

Le président déchu et libéré réclame la restitution de ses droits

Le président déchu et libéré réclame la restitution de ses droits

Le président mauritanien renversé par le coup d'Etat du 6 août dernier et remis en liberté dimanche après avoir passé quatre mois en résidence surveillée, a réclamé la restitution de ses droits attribués par la Constitution, a-t-on appris de source bien informée. Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, de retour[...]

Ban Ki-Moon salue la libération du président déposé de Mauritanie

Ban Ki-Moon salue la libération du président déposé de Mauritanie

Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a salué la libération du président déposé de Mauritanie, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, qui était assigné à résidence. M. Ban a également déclaré par la voie de son porte-parole qu'il saluait également  "la suppression[...]

Le putsch et le retour des réfugiés négro mauritaniens: deux faits marquants de 2008 en Mauritanie

Le putsch et le retour des réfugiés négro mauritaniens: deux faits marquants de 2008 en Mauritanie

Le renversement du président élu démocratiquement M. Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, le retour de plus de 5000 des négros mauritaniens réfugiés au Sénégal et l’attaque terroriste contre une unité militaire à Tourine (au nord sur la frontière avec l’Algérie), constituent les faits marquants de[...]

Le FNDD décidé à poursuivre son combat pour le rétablissement du président mauritanien déchu dans ses fonctions

Le Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), regroupant quatre partis politiques de la majorité présidentielle en Mauritanie, a réaffirmé sa volonté de poursuivre son combat pour exiger le retour à la vie constitutionnelle et le rétablissement du président mauritanien déchu dans ses fonctions.[...]

Le président mauritanien déchu Ould Abdallahi retrouve sa liberté

Le président mauritanien évincé, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, mis à résidence dans son pays natal depuis plusieurs mois par la junte militaire au pouvoir, vient de retrouver sa liberté, rapportent dimanche en mi-journée des informations concordantes. Le pouvoir en place à Nouakchott a remis en liberté le président déchu "sous la pression internationale", indique-t-on de ces[...]

Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi remis en liberté

Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi remis en liberté

La junte mauritanienne a levé l'assignation à résidence imposée à l'ancien président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, renversé par un coup d'Etat militaire en août par le général Mohamed Ould Abdel Aziz.[...]

La politique des petits pas

Lâcher du lest avant les échéances : c’est la tactique de la junte qui a renversé le président mauritanien le 6 août dernier. Son chef, le général Ould Abdelaziz, s’est engagé à libérer Sidi Ould Cheikh Abdallahi, en résidence surveillée, avant le 24 décembre. Le moment[...]

Le président mauritanien déchu: 'j’ai usé de tous les moyens pour épargner au pays une crise politique'

Le président mauritanien déchu: "j’ai usé de tous les moyens pour épargner au pays une crise politique"

Le président élu et déchu mauritanien, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, a affirmé dans un document publié dans le journal indépendant « Calame», qu’il a usé "de tous les moyens pour épargner (son) pays d’une crise politique".[...]

À quoi joue Ahmed Ould Daddah ?

À quoi joue Ahmed Ould Daddah ?

Le chef du premier parti du pays ne condamne pas le coup d’État du 6 août, mais refuse de participer au gouvernement formé par la junte.[...]

Le FNDD refuse de participer aux états généraux sur la démocratie

Le FNDD refuse de participer aux états généraux sur la démocratie

Le Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), opposé au putsch du 6 août 2008, a réitéré par la voix de son président en exercice, M. Bodjel Ould Homeid, son refus de participer aux états généraux sur la démocratie, prévus pour le 27 décembre.[...]

Sidi, bon pied, bon oeil

Transféré dans son village natal, où il est toujours en résidence surveillée, le président déchu n’envisage pas ouvertement de compromis avec la junte au pouvoir.[...]

L'impasse

La mission française dépêchée par l’Élysée à Nouakchott est rentrée bredouille, la junte au pouvoir et le président déchu campant sur leurs positions.[...]

Les cent jours d’Abdelaziz

Quatre mois après avoir renversé Sidi Ould Cheikh Abdallahi, le chef de l’État autoproclamé a trouvé une légitimité auprès des plus démunis. Mais ses mesures populistes n’ont convaincu ni la communauté internationale ni le front de soutien au président déchu.[...]

Sidi, bon pied, bon œil

Transféré dans son village natal, où il est toujours en résidence surveillée, le président déchu n’envisage pas ouvertement de compromis avec la junte au pouvoir.[...]

mauritanie : politique et polémiques

Quelques mois après son élection à la tête de la Mauritanie, en mars 2007, Sidi Ould Cheikh Abdallahi a fait construire une petite mosquée dans l’enceinte du palais présidentiel. A priori, rien de plus normal dans une République islamique. Mais la décision du chef de l’État a donné lieu à une vague de[...]

Vraie-fausse libération

À l’aube du 13 novembre, trois pick-up du Bataillon de la sécurité présidentielle (Basep) et un véhicule civil s’arrêtent dans la bourgade endormie de Lemden (200 km au sud-est de Nouakchott). À bord de l’un des véhicules, un célèbre passager : Sidi Ould Cheikh Abdallahi, accompagné[...]

Promesses des uns, espoirs des autres

La junte a tenu sa promesse. Vingt mois après le renversement de Maaouiya Ould Taya, le 3 août 2005, les Mauritaniens ont pu élire leur président. Le 25 mars 2007, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, un technocrate plus qu’un politicien, a ainsi été élu face à Ahmed Ould Daddah, opposant historique au dictateur déchu, au cours[...]

Interminable dialogue de sourds

Les deux parties ne parviennent toujours pas à s’entendre sur une solution à la crise née du coup d’État du 6 août.[...]

Doha poursuit sa médiation


Partenaire économique de la Mauritanie et terre d’exil de l’ancien président Maaouiya Ould Taya, le Qatar joue le médiateur entre pro- et antiputsch qui, depuis le renversement de Sidi Ould Cheikh Abdallahi, se regardent en chiens de faïence. Le 28 octobre, un responsable de la Fondation arabe pour la démocratie (FAD), présidée par[...]

L’heure de vérité


Deux mois et demi après avoir renversé le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, la junte militaire entame un face-à-face délicat avec les Européens. Le 20 octobre, elle a rendez-vous à Paris avec la présidence de l’UE, actuellement assurée par la France, et son commissaire au Développement, le Belge Louis Michel. De[...]

La junte entre deux feux

L'étau se resserre autour du général Ould Abdelaziz, le chef des putschistes qui, le 6 août, ont renversé le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi. Sans le nommer, la ­France et les États-Unis ont menacé, le 28 août, de prendre des « sanctions individuelles » contre lui et ses camarades. En clair : d'imposer des[...]

Le saut dans le vide

À la tête de la junte qui a renversé Sidi Ould Cheikh Abdallahi le 6 août, le général Mohamed Ould Abdelaziz, chef de l'État autoproclamé, a bien promis une « élection présidentielle libre et transparente », mais il n'a pas pour autant rassuré ceux qui s'[...]

« Sidi », déchu mais lucide

Le lendemain de son arrestation le 6 août, Sidi Ould Cheikh Abdallahi avait été autorisé à transmettre à sa famille une brève liste d'effets nécessaires. Entre « deux boubous bleus » et « deux pantalons », le président déchu avait mentionné les titres de trois ouvrages. « Là, j'ai[...]

« Sidi » soumis à l'isolement

Les nouveaux hommes forts de Nouakchott, qui maintiennent Sidi Ould Cheikh Abdallahi en détention depuis le 6 août, refusent obstinément que l'ancien président reçoive des visiteurs. De passage en Mauritanie, le 15 août, le sous-secrétaire d'État américain chargé des ­Affaires africaines, Todd Moss, s'est vu opposer une fin de[...]

Le cas Abdallahi

SIDI OULD CHEIKH ABDALLAHI va finir par devenir, à son corps défendant, expert en coup d'État. Il était déjà au nombre des victimes du putsch qui, le 10 juillet 1978, déposa Moktar Ould Daddah dont il était ministre. Trente ans plus tard, l'Histoire se répète: le 6 août 2008, alors qu'il n'occupe la fonction de chef de[...]

Le retour des vieux démons

Le 6 août, vers 7 heures, un communiqué de la présidence annonce le limogeage des quatre principaux chefs de l'armée. Deux heures plus tard, le chef de l'État est arrêté, sans qu'un coup de feu soit tiré. Une fâcheuse tradition qu'on voulait croire oublié[...]

Mohamed Ould Abdelaziz : « Nous avons été contraints de prendre le pouvoir »

Diplômé de l'académie militaire de Meknès - où il fut le camarade de promotion d'un autre putschiste, le général Ould Ghazouani -, le « général Aziz » est, à 52 ans, un habitué des coups d'État : il en a déjoué deux, en 2003 et 2004, quand Maaouiya Ould Taya était au pouvoir, et[...]

Guérilla parlementaire

C'est à croire que rien n'entamera la détermination des parlementaires mauritaniens « frondeurs ». Début juillet, ils ont obtenu la démission du gouvernement, après avoir menacé de voter une motion de censure déposée par trente-neuf députés, pour la plupart membres du Pacte national pour la démocratie et le[...]

Strauss-Kahn chez Abdallahi

Dans la foulée de son voyage au Maroc les 29 et 30 juillet (voir Focus p. 20), le directeur général du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, se rendra du 31 juillet au 1er août en Mauritanie. Il y rencontrera le président, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, le Premier ministre, Yahya Ould Ahmed el-Waghf, ainsi que le gouverneur de la Banque[...]

Le prix de la démocratie

Le pays vient d'assister à la nomination d'un troisième gouvernement en seize mois. Dérive institutionnelle pernicieuse ou vertu de l'État de droit ? La population s'interroge...[...]

Du bon usage de la démocratie

Le 3 juillet, deux mois après sa nomination, le Premier ministre mauritanien Yahya Ould Ahmed el-Waghf a démissionné. Immédiatement reconduit par Sidi Ould Cheikh Abdallahi, il a été chargé de former un nouveau gouvernement, dont la composition ne devrait pas être connue avant le 7 juillet. Ce rapide tour de passe-passe est l'aboutissement[...]

Retour au bercail

Le gouvernement organise depuis janvier, en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), le rapatriement et la réinsertion de milliers de Négro-Mauritaniens exilés au Sénégal depuis 1989. Un pas de géant sur la voie de[...]

UDP-Sidi : c'est fini

L'Union pour la démocratie et le progrès (UDP) a annoncé, le 17 juin, son retrait de la majorité présidentielle. Ce parti, qui occupe 3 sièges à l'Assemblée - sur un total de 95 - et compte 225 conseillers municipaux, avait rejoint le camp de Sidi Ould Cheikh Abdallahi en juillet 2006, quand ce dernier avait annoncé sa candidature[...]

Que devient Zeine Ould Zeidane ?

Le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi était en quête d'un homme doué d'un grand sens du consensus afin d'assurer la cohésion d'un gouvernement extrêmement bigarré. Il semble l'avoir trouvé en la personne du nouvel hôte de la primature.[...]

Yahya, le gendre idéal

Le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi était en quête d'un homme doué d'un grand sens du consensus afin d'assurer la cohésion d'un gouvernement extrêmement bigarré. Il semble l'avoir trouvé en la personne du nouvel hôte de la primature.[...]

Deuxième acte

« Je dois reconnaître qu'au lendemain de mon élection je ne connaissais pas la réalité de mon pays aussi bien qu'aujourd'hui », a déclaré Sidi Ould Cheikh Abdallahi, dans une interview qu'il nous a accordée au début du mois de mai (voir J.A. n° 2469). Un aveu assez rare pour un chef d'État africain. Le nouvel homme fort[...]

Entre impatience et espoirs

La première année du mandat de Sidi Ould Cheikh Abdallahi a permis d'aborder des questions de société sensibles. Mais l'économie peine à décoller et les effets des réformes se font attendre.[...]

L'esclavage, un crime

Pendant la campagne présidentielle, Sidi Ould Cheikh Abdallahi s'était engagé à lutter contre l'esclavage, une pratique aux contours mal définis - le nombre d'esclaves est inconnu - mais bien réelle en Mauritanie. La promesse a été tenue : l'esclavage a été criminalisé par une loi votée à l'unanimité[...]

Sidi change son fusil d'épaule

Exit les technocrates ! Le chef de l'État nomme un nouveau gouvernement qui fait la part belle aux hommes politiques disposant d'une assise populaire.[...]

Le temps des politiques

Essentiellement composé de technocrates, son gouvernement peinait à convaincre l'opinion. Un an après son arrivée au pouvoir,Sidi Ould Cheikh Abdallahi a donc décidé d'en changer. Et de promouvoir l'un de ses proches.[...]

L'armée, les islamistes, la démocratie et moi

Un an après son investiture, le chef de l'État mauritanien fait le bilan de son action. Entre satisfactions et frustrations, il revient sur le lent apprentissage de la démocratie dans un pays longtemps dirigé par les militaires. Interview exclusive.[...]

Remaniement ministériel en préparation

La rumeur ne cesse d'enfler : Sidi Ould Cheikh Abdallahi va procéder à un remaniement ministériel. Un an après son élection, le chef de l'État mauritanien est décidé à changer son équipe. « Il est temps de passer à un gouvernement plus politique », a-t-il récemment confié à un visiteur.[...]

Quand l'opposition cherche ses marques...

Depuis l'investiture, le 19 avril 2007, du président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, ses rivaux - qui détiennent 34 sièges sur 95 à l'Assemblée - découvrent, non sans quelque difficulté, les vertus de la démocratisation.[...]

Pataquès médiatique

Interrogé le 13 avril par le quotidien algérien Echorouk el-Youmi sur l'hostilité d'une partie des Mauritaniens aux relations diplomatiques avec Israël, le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi a répondu qu'il avait « hérité » de ces relations - sous-entendu de Maaouiya Ould Taya - et qu'il « consulterait » les forces[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus