mot cléRésultat par mot clé:Ennahdha

France : les ressortissants tunisiens de France votent pour les législatives

France : les ressortissants tunisiens de France votent pour les législatives

Les ressortissants tunisiens de France se sont présentés aux urnes vendredi afin d’élire dix députés de l’Assemblée du peuple à l’occasion des élections législatives qui auront lieu dimanche 26 octobre en Tunisie. Mais certains électeurs, ne pouvant voter à Paris, ont montré leur [...]

Tunisie : la campagne pour les législatives touche à sa fin

Tunisie : la campagne pour les législatives touche à sa fin

Dernier jour de campagne des législatives en Tunisie. En attendant la confirmation, ou pas, de la bipolarisation du paysage politique tunisien par les urnes, retour sur le terrain avec deux figures de Nidaa Tounes et d’Ennahdha[...]

Législatives tunisiennes : 'Le poids d'Ennahdha sera contrebalancé', selon Ghazi Gherairi

Législatives tunisiennes : "Le poids d'Ennahdha sera contrebalancé", selon Ghazi Gherairi

L'ancien porte-parole de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, Ghazi Gherairi, analyse les enjeux des législatives du 26 octobre. Au sein de l'Assemblée, et aussi au-delà.[...]

Législatives tunisiennes : aux urnes citoyens !

Législatives tunisiennes : aux urnes citoyens !

Le scrutin du 26 octobre approche à grands pas, mais les citoyens tunisiens ne se mobilisent guère. Les enjeux sont pourtant cruciaux : les députés défendront leur vision de l'État, et le parti majoritaire choisira le prochain chef du gouvernement.[...]

Tunisie : ce que Ghannouchi a dit à Washington

Tunisie : ce que Ghannouchi a dit à Washington

Lors de sa visite à Washington, début octobre, le leader islamiste tunisien Rached Ghannouchi, patron d'Ennahdha, a rencontré des membres du Congrès et de l'administration américaine.[...]

Élections tunisiennes : guerre d'influence dans les médias

Élections tunisiennes : guerre d'influence dans les médias

Profitant d'un flou juridique, plusieurs hommes d'affaires tunisiens ont investi dans les médias pour servir leur camp politique. Voire défendre leur propre candidature aux prochaines élections.[...]

Tunisie : soixante-dix candidats déclarés pour la présidentielle du 23 novembre

Tunisie : soixante-dix candidats déclarés pour la présidentielle du 23 novembre

Soixante-dix personnes ont d'ores et déjà déposé un dossier de candidature à la présidentielle tunisienne, qui aura lieu le 23 novembre. La liste définitive des participants ne sera connue que le 25 octobre.[...]

L'AKP de Recep Tayyip Erdogan, un modèle pour Ennahdha ?

L'AKP de Recep Tayyip Erdogan, un modèle pour Ennahdha ?

Depuis sa légalisation, en 2011, Ennahdha invoque le référentiel turc à l'envi. Comme pour lisser un peu plus son image.[...]

Islamistes marocains : un modèle nommé AKP

Islamistes marocains : un modèle nommé AKP

Séduits par l'expérience concluante de leurs homologues turcs, les islamistes du PJD tentent, depuis 2007, de reproduire la recette AKP. Mais ils doivent composer avec un contexte politique radicalement différent.[...]

Législatives tunisiennes : et si Mohamed Abbou créait la surprise ?

Législatives tunisiennes : et si Mohamed Abbou créait la surprise ?

Transfuge du Congrès pour la République (CPR), parti qu'il cofonda en 2001 avec l'actuel président Moncef Marzouki, Mohamed Abbou pourrait créer la surprise lors des législatives du 26 octobre en Tunisie.[...]

Tunisie : le marché que les Algériens ont proposé à Ghannouchi

Tunisie : le marché que les Algériens ont proposé à Ghannouchi

Lors de sa visite à Alger, fin août, Rached Ghannouchi se serait vu proposer un marché. Une aide de l'Agérie à la Tunisie après les élections d'octobre où le parti du leader islamiste, Ennahdha, part favori, en échange d'une coopération dans la lutte contre le jihad dans la région.[...]

Tunisie : Ennahdha lorgne les portefeuilles sociétaux

Tunisie : Ennahdha lorgne les portefeuilles sociétaux

Ennahdha ambitionne d'influencer la société tunisienne en profondeur. Son premier objectif pour y parvenir : s'emparer des portefeuilles dits "sociétaux".[...]

Tunisie : Ali Laarayedh... consensuel, vraiment ?

Tunisie : Ali Laarayedh... consensuel, vraiment ?

Son passage au gouvernement n'a pas laissé que des bons souvenirs aux Tunisiens, entre échec économique et complaisance envers les salafistes. Pourtant, Ennahdha a fait d'Ali Laarayedh son numéro deux.[...]

Tunisie : comment le terrorisme mine l'espoir démocratique

Tunisie : comment le terrorisme mine l'espoir démocratique

Une attaque jihadiste dans le mont Chaambi a tué 14 soldats, jeudi 17 juillet, un an après un acte terroriste identique ayant fait 8 victimes. Frida Dahmani, correpondante de "Jeune Afrique" à Tunis, réagit à ce nouveau drame qui plonge la Tunisie dans le désarroi, quatre mois avant des échéances électorales cruciales pour le[...]

Élections en Tunisie : Ennahdha ne vise que la présidence... du Parlement

Élections en Tunisie : Ennahdha ne vise que la présidence... du Parlement

Selon les proches de Ghannouchi, la formation islamiste tunisienne Ennahdha ne convoite pas la présidence de la République. Et concentre ses forces sur celle du Parlement, vrai centre du pouvoir.[...]

Tunisie : Khalid Belhaj, 43 ans, à Al-Bina Al-Watani pour le pragmatisme

Tunisie : Khalid Belhaj, 43 ans, à Al-Bina Al-Watani pour le pragmatisme

Qui sont ces 30-45 ans qui se passionnent pour la chose publique et à qui il reviendra bientôt de jouer les premiers rôles ? Réponse en sept portraits.[...]

Tunisie : sept visages de la génération montante

Tunisie : sept visages de la génération montante

Les aînés ont beau renâcler à passer la main, la tendance au rajeunissement est en marche un peu partout. Dans la société civile, au gouvernement, dans les cabinets ministériels, mais aussi dans les partis politiques.[...]

Tunisie : Zied Ladhari, 39 ans, avocat et porte-parole d'Ennahdha

Tunisie : Zied Ladhari, 39 ans, avocat et porte-parole d'Ennahdha

Sous ses airs affables, cet avocat sahélien est un redoutable débatteur. Tombé dans le chaudron politique à l'âge de 16 ans, Zied Ladhari a subi la répression de Ben Ali mais n'en a pas moins continué de militer, même en exil. Élu à l'Assemblée nationale constituante (ANC), le porte-parole officiel[...]

Près de 2 000 Tunisiens manifestent contre l'offensive israélienne à Gaza

Près de 2 000 Tunisiens manifestent contre l'offensive israélienne à Gaza

Près de 2 000 personnes, en majorité des partisans du parti islamiste Ennahdha, ont manifesté vendredi dans le centre de Tunis contre l'offensive israélienne à Gaza, qui a fait plus de 100 morts en quatre jours.[...]

Le fellah et l'agent d'État

Mais qu'est-ce qui a pris le gouvernement tunisien de procéder, précisément maintenant, au recensement de la population ? Envoyer des enquêteurs frapper aux portes de citoyens au bord de la crise de nerfs parce que subissant insécurité, braquages et crise économique relève de l'inconscience. Tout comme dépenser quelque[...]

Tunisie : éternels opposants en quête d'un destin

Tunisie : éternels opposants en quête d'un destin

Pour eux, c'est la campagne de la dernière chance. À la peine dans les sondages, contestés dans leur propre camp, ils rêvent de créer la surprise en se hissant au second tour.[...]

Présidentielle tunisienne : ils y pensent tous les matins en se rasant...

Présidentielle tunisienne : ils y pensent tous les matins en se rasant...

Prévue en principe avant la fin de l'année, l'élection présidentielle tunisienne obsède les états-majors des partis politiques. Qui ont lancé les grandes manoeuvres. Paysage avant la bataille.[...]

Les 50 influents : Rached Ghannouchi, président d'Ennahdha

Les 50 influents : Rached Ghannouchi, président d'Ennahdha

Qui sont les hommes et femmes du continent qui, dans leur domaine, font autorité à l'échelle planétaire ? Voici la sélection de "Jeune Afrique".[...]

Tunisie - Rached Ghannouchi : moi, diplomate

Tunisie - Rached Ghannouchi : moi, diplomate

Fort de ses nombreux contacts noués dans le monde arabe, le leader islamiste tunisien se rêve en médiateur sur la scène politique libyenne.[...]

Tunisie : Hamadi Jebali, un repli très tactique

Tunisie : Hamadi Jebali, un repli très tactique

L'ancien Premier ministre tunisien quitte la direction d'Ennahdha mais reste membre de la formation islamiste. Il pourrait se présenter comme "indépendant" à la prochaine élection présidentielle.[...]

Aziz Krichen : 'Les démocrates tunisiens n'ont pas vocation à jouer les supplétifs'

Aziz Krichen : "Les démocrates tunisiens n'ont pas vocation à jouer les supplétifs"

Aziz Krichen, le plus lucide des conseillers du président Marzouki, dresse un bilan critique de l'ex-troïka au pouvoir. Et plaide pour l'émergence d'une troisième voie entre islamisme et pseudo-modernisme.[...]

Tunisie : le secrétaire général d'Ennahdha, Hamadi Jebali, veut démissionner

Tunisie : le secrétaire général d'Ennahdha, Hamadi Jebali, veut démissionner

Hamadi Jebali, l'ancien Premier ministre tunisien, souhaite quitter son poste de secrétaire général du parti islamiste Ennahdha. Il l'a confirmé lundi sur sa page Facebook.[...]

Tunisie : en chute dans les sondages, Ennahdha met de l'eau dans son thé

Tunisie : en chute dans les sondages, Ennahdha met de l'eau dans son thé

Après s'être assuré une sortie honorable en quittant volontairement le gouvernement, le parti islamiste tunisien Ennahdha ne ménage pas ses efforts pour se refaire une virginité, avec, en ligne de mire, les prochaines élections.[...]

La grande débâcle des Frères musulmans

La grande débâcle des Frères musulmans

Grands bénéficiaires du Printemps arabe, les islamistes ont cru aux lendemains qui chantent. Las, partout où ils ont conquis le pouvoir, l'expérience a tourné au fiasco. Incapable de convaincre de sa capacité à gouverner, la confrérie rejoint donc son élément naturel : l'opposition. Quitte à entrer, comme[...]

Tunisie : arrestation d'un des suspects dans l'assassinat de Mohamed Brahmi

Tunisie : arrestation d'un des suspects dans l'assassinat de Mohamed Brahmi

Le ministère tunisien de l'Intérieur a annoncé l'arrestation dans la nuit de samedi à dimanche de l'un des suspects dans l'assassinat en juillet dernier du député d'opposition Mohamed Brahmi.[...]

Tunisie : hommage à l'opposant Chokri Belaïd un an après son assassinat

Tunisie : hommage à l'opposant Chokri Belaïd un an après son assassinat

Des centaines de personnes ont rendu hommage samedi à l'opposant tunisien de gauche Chokri Belaïd, dont l'assassinat il y a un an avait provoqué une grave crise politique en Tunisie.[...]

Tunisie : l'assassin présumé de Chokri Belaïd a été tué par la Garde nationale

Tunisie : l'assassin présumé de Chokri Belaïd a été tué par la Garde nationale

Le ministre tunisien de l'Intérieur a annoncé mardi soir que Kamel Gadhgadhi, l'assassin présumé de l'opposant Chokri Belaïd, avait été tué lors d'une opération antiterroriste menée depuis la veille à Raoued, près de Tunis.[...]

Tunisie : après le vote de la Constitution, que se passera-t-il ?

Tunisie : après le vote de la Constitution, que se passera-t-il ?

La première étape pour l’adoption de la nouvelle constitution tunisienne vient de s’achever. Si elle est définitivement adoptée à l'issue d'un vote prévu samedi, la mise en oeuvre de la nouvelle loi fondamentale ne sera pas pour autant immédiate. Explications.[...]

Constitution tunisienne : débats suspendus après l'adoption d'un article sur l'éligibilité du président

Constitution tunisienne : débats suspendus après l'adoption d'un article sur l'éligibilité du président

Après une nouvelle controverse sur la Constitution, les débats ont été paralysés lundi, ralentissant à nouveau l'adoption de la Loi fondamentale. En cause : l'adoption d'un article sur les conditions d'éligibilité du président.[...]

Nida Tounes : l'heure de vérité

Nida Tounes : l'heure de vérité

Luttes internes, démissions, doutes sur l'éligibilité de son fondateur... Le mouvement de Béji Caïd Essebsi est entré dans une zone de turbulences. Mais reste au coude à coude avec Ennahdha dans les sondages.[...]

Tunisie : Constitution, suite et fin

Tunisie : Constitution, suite et fin

Après bien des vicissitudes et des déchirements, la Constituante a accouché au forceps d'un texte qui met à nu les contradictions et les ambivalences de la modernité tunisienne. Mais en préservant, malgré tout, ses acquis séculiers.[...]

Constitution tunisienne : droits et libertés, les compromis les plus audacieux

Constitution tunisienne : droits et libertés, les compromis les plus audacieux

L'Assemblée nationale constituante a voté dans son intégralité le chapitre droits et libertés de la nouvelle Constitution tunisienne, accomplissant de réelles avancées par rapport au texte de 1959. Explications.[...]

Tunisie : Mehdi Jomaâ chargé de former un gouvernement de sortie de la crise

Tunisie : Mehdi Jomaâ chargé de former un gouvernement de sortie de la crise

Mehdi Jomaâ, chargé vendredi de former un cabinet d'indépendants pour conduire la Tunisie vers des élections en 2014, a prévenu qu'il ne ferait pas de "miracles", le pays étant déstabilisé par des crises politique et économique.[...]

Tunisie : le Premier ministre Ali Larayedh a démissionné

Tunisie : le Premier ministre Ali Larayedh a démissionné

Le Premier ministre islamiste, Ali Larayedh, a remis sa démission jeudi, respectant ainsi l'accord de sortie de crise cosigné par son parti Ennahdha et la majorité de la classe politique tunisienne. Cette décision intervient alors que le pays est une nouvelle fois déstabilisé par des conflits sociaux émaillés de heurts.[...]

Constitution tunisienne : blocages sur le droit des femmes et l'instance électorale

Constitution tunisienne : blocages sur le droit des femmes et l'instance électorale

Les discussions entre députés tunisiens sur le projet de Constitution ont pris du retard mardi soir. Au coeur des dissensions entre islamistes d'Ennahdha et opposition : un article relatif aux droits de la femme et la composition de la future instance électorale.[...]

L'égalité entre 'citoyens et citoyennes' inscrite dans le projet de Constitution tunisienne

L'égalité entre "citoyens et citoyennes" inscrite dans le projet de Constitution tunisienne

Les députés tunisiens ont approuvé lundi l'égalité "sans discrimination" entre "citoyens et citoyennes" dans le projet de la future Constitution. Une concession parmi d'autres accordée par les islamistes d'Ennahdha, sous la pression de la société civile et de l'opposition.[...]

Tunisie : quel casse-tête, cette cassette !

Tunisie : quel casse-tête, cette cassette !

Ennahdha a voté la création d'un fonds d'indemnisation Al-Karama. L'opposition y voit un gouffre pour les finances tunisiennes.[...]

Constitution tunisienne : l'opposition obtient l'interdiction de l'accusation d'apostasie

Constitution tunisienne : l'opposition obtient l'interdiction de l'accusation d'apostasie

L'opposition laïque tunisienne a obtenu dimanche, sur fond de vive polémique entre deux députés, le vote d'un amendement au projet de Constitution interdisant "les accusations d'apostasie". Les élus doivent désormais s'atteler à la formation de l'instance électorale qui sera chargée d'organiser les prochains scrutins[...]

Tunisie : une nouvelle polémique fait dérailler les débats à la la Constituante

Tunisie : une nouvelle polémique fait dérailler les débats à la la Constituante

L'examen du projet de Constitution, lancé vendredi, a été régulièrement interrompu par des accusations et des disputes entre députés.[...]

Tunisie : les premiers articles de la Constitution adoptés

Tunisie : les premiers articles de la Constitution adoptés

La Constituante tunisienne, où les islamistes d'Ennahda sont majoritaires, a adopté samedi les deux premiers articles de la future Constitution, rejetant l'islam comme source de droit tout en en faisant la religion du pays, conformément à un compromis avec l'opposition.[...]

Tunisie : qui est le nouveau chef de l'exécutif, Mehdi Jomâa ?

Tunisie : qui est le nouveau chef de l'exécutif, Mehdi Jomâa ?

Au terme de cinquante jours d'interminables tractations, le Dialogue national a désigné son champion. C'est à Mehdi Jomâa, ministre de l'Industrie sortant, qu'il reviendra de former et de conduire le nouveau gouvernement.[...]

Et maintenant, au travail !

Et maintenant, au travail !

Au terme de cinquante jours d'interminables tractations, le Dialogue national a désigné son champion. C'est à Mehdi Jomâa, ministre de l'Industrie sortant, qu'il reviendra de former et de conduire le nouveau gouvernement.[...]

Tunisie : faut-il croire au 14 janvier comme date de sortie de crise ?

Tunisie : faut-il croire au 14 janvier comme date de sortie de crise ?

Grâce à l'accord sur un nouveau chef de gouvernement, le dialogue national semble tenir ses engagements - même s’il n’a pas respecté son agenda initial. Mais quels que soient les retards, ils ne sont rien au regard des enjeux d'une sortie de crise pour la Tunisie. Décryptage.[...]

Les islamistes quitteront le gouvernement tunisien le 14 janvier

Les islamistes quitteront le gouvernement tunisien le 14 janvier

Les médiateurs des pourparlers entre le parti islamiste Ennahdha (au pouvoir) et l'opposition ont annoncé lundi que la Tunisie devrait avoir une nouvelle Constitution et un nouveau gouvernement au plus tard le 14 janvier. Date ô combien symbolique.[...]

Tunisie : début des pourparlers sur le futur gouvernement de Mehdi Jomaâ

Tunisie : début des pourparlers sur le futur gouvernement de Mehdi Jomaâ

Les négociations pour déterminer le calendrier de formation du futur gouvernement tunisien ont démarré lundi après plusieurs reports. Elles ont pour principal objectif de fixer la date d'entrée en fonction du nouveau cabinet, qui sera dirigé par l'indépendant Mehdi Jomaâ.[...]

Tunisie : les belles intentions du futur Premier ministre Mehdi Jomaâ

Tunisie : les belles intentions du futur Premier ministre Mehdi Jomaâ

Mehdi Jomaâ, le futur Premier ministre tunisien, s'est engagé à organiser des "élections transparentes et crédibles", à "assurer la sécurité" de ses compatriotes ou encore à "garantir la neutralité de l'administration". De belles intentions qui restent encore suspendues à l'annonce de sa date[...]

Tunisie : le rappeur Weld El 15 relaxé en appel

Tunisie : le rappeur Weld El 15 relaxé en appel

Jugé en appel pour outrage à la police, le rappeur tunisien Weld El 15 a été relaxé. [...]

Tunisie : les gardiennes de la révolution

Tunisie : les gardiennes de la révolution

Militantes aguerries ou figures montantes du combat pour les libertés, elles jouent un rôle clé dans le processus de transition démocratique. Et dans la perpétuation de l'esprit de la révolution, trois ans après la mort de Mohamed Bouazizi à Sidi Bouzid.[...]

Prudence en Tunisie après la désignation du nouveau Premier ministre Mehdi Jomaâ

Prudence en Tunisie après la désignation du nouveau Premier ministre Mehdi Jomaâ

L'accord arraché à la dernière minute sur le nom du nouveau Premier ministre, Mehdi Jomaâ, a suscité dimanche un mélange de soulagement et d'appréhension en Tunisie. [...]

Tunisie : le ministre de l'Industrie formera le prochain gouvernement

Tunisie : le ministre de l'Industrie formera le prochain gouvernement

Le ministre sortant de l'Industrie Mehdi Jomaâ a été désigné samedi, malgré les protestations d'une partie de l'opposition, pour former un gouvernement d'indépendants et sortir la Tunisie d'une profonde crise politique en conduisant ce pays vers des élections.[...]

Tunisie : le dialogue national à bout de souffle

Tunisie : le dialogue national à bout de souffle

Samedi 14 à midi, l’ultimatum donné aux partis politiques par le quartet conduisant le dialogue national (UGTT, Utica, LTDH et Ordre des avocats) arrive à échéance. Soit la Tunisie a un nouveau chef de gouvernement, soit elle demeure dans l'impasse.[...]

Tunisie : des mosquées partout !

Tunisie : des mosquées partout !

Une loi pour obliger la construction de mosquée dans tout projet immobilier ou d'urbanisme ? C'est ce que le gouvernement compte soumettre à l'approbation de l'ANC.[...]

Tunisie : ce que vaut vraiment l'armée

Tunisie : ce que vaut vraiment l'armée

Attaque de l'ambassade américaine par les salafistes, attentat de Sousse, lutte contre les jihadistes dans le mont Chaambi... Les militaires font face à de nouvelles menaces. Si la valeur de ses hommes n'est pas remise en question, la Grande Muette est pour l'heure fragilisée par les atermoiements politiques et le manque de moyens adéquats.[...]

Diaspora : Tunis in Paris

Diaspora : Tunis in Paris

ADTF, ATDF, ATF... Dur de s'y retrouver parmi la myriade d'associations tunisiennes en France. Depuis la révolution, celles-ci tentent, tant bien que mal, de s'affranchir des pressions partisanes.[...]

Tunisie : quatre mois de prison ferme pour le rappeur Weld El 15

Tunisie : quatre mois de prison ferme pour le rappeur Weld El 15

Le rappeur tunisien Weld El 15 a été condamné jeudi à quatre mois de prison ferme pour atteinte aux bonnes moeurs et outrage à des fonctionnaires dans ses chansons. Il a été arrêté, le jugement prévoyant une "exécution immédiate" de la sentence.[...]

Grèves en Tunisie : 50 blessés du côté des forces de l'ordre à Siliana

Grèves en Tunisie : 50 blessés du côté des forces de l'ordre à Siliana

Les heurts survenus pendant la grève générale à Siliana, mercredi, ont fait 50 blessés du côté des forces de l'ordre, a annoncé le ministère tunisien de l'Intérieur. [...]

Grèves en Tunisie : heurts entre manifestants et policiers à Siliana et à Gafsa

Grèves en Tunisie : heurts entre manifestants et policiers à Siliana et à Gafsa

À Siliana, à 150 km au sud-ouest de Tunis, et à Gasfa, deux grèves ont dégénéré mercredi. Ces violences viennent accentuer le contexte de grave crise politique en Tunisie.[...]

Grèves en Tunisie : les locaux d'Ennahdha incendiés à Gafsa, heurts à Siliana

Grèves en Tunisie : les locaux d'Ennahdha incendiés à Gafsa, heurts à Siliana

Alors que trois régions du centre de la Tunisie étaient en grève générale, mercredi, des violences ont éclaté à Siliana et Gafsa. Dans cette dernière ville, les locaux du parti islamiste Ennahdha (au pouvoir) ont été incendiés.[...]

Tunisie : prison avec sursis pour un rappeur et une journaliste

Tunisie : prison avec sursis pour un rappeur et une journaliste

L'avocat de la journaliste franco-tunisienne Hind Meddeb et du rappeur tunisien Aymen Fekhi, dit Men-Ay, a annoncé que ses deux clients ont été condamnés lundi à quatre mois de prison avec sursis notamment pour outrage à des fonctionnaires. Un second rappeur, Moustapha Fakhfakh, dit "Mr Moustapha", a lui été relaxé.[...]

Tunisie : fronde des magistrats contre Ennahdha

Tunisie : fronde des magistrats contre Ennahdha

Pour dénoncer l’ingérence d'Ennahdha dans les affaires de la justice, les magistrats tunisiens ont entamé, mardi, une grève générale de deux jours. Objectif : défendre et garantir leur indépendance.[...]

Rachid Benzine : 'L'irruption de l'islam politique scelle sa propre sécularisation'

Rachid Benzine : "L'irruption de l'islam politique scelle sa propre sécularisation"

Pour l'islamologue marocain, la vague de fondamentalisme qui déferle sur l'Afrique du Nord sera tôt ou tard suivie d'un printemps théologique qui consacrera la liberté de conscience.[...]

Marzouki jusqu'à la lie

"Je comprends parfaitement l'extrême irritation des Tunisiens, mais je n'ai que la patience pour le moment à leur proposer." Dans deux entretiens accordés aux quotidiens français Le Monde et Libération, le président tunisien, Moncef Marzouki, aura hélas confirmé sa totale inutilité, s'évertuant à[...]

Crise en Tunisie : Béji Caïd Essebsi appelle à un 'soutien massif' de l'Europe

Crise en Tunisie : Béji Caïd Essebsi appelle à un "soutien massif" de l'Europe

L'ancien Premier ministre et chef du principal parti d'opposition tunisien, Béji Caïd Essebsi, a déclaré, jeudi, que la Tunisie a besoin d'un "soutien massif" pour sortir de la crise politique et lutter contre le terrorisme. Selon lui, les partenaires européens ont jusqu'à présent "fait défaut".[...]

Citoyenneté et islamisme : le double paradoxe tunisien

Mohamed Aloulou est cardiologue, ancien ministre tunisien de la Jeunesse et des Sports (17 janvier - 1er juillet 2011).[...]

En Tunisie, le temps passe mais la crise politique perdure

En Tunisie, le temps passe mais la crise politique perdure

L'incertitude était totale mardi, en Tunisie, sur les possibilités de sortie de la profonde crise politique dans laquelle le pays est enfoncé depuis plusieurs mois. Les islamistes d'Ennahdha au pouvoir et leurs opposants se rejettent la responsabilité de l'échec des pourparlers pour désigner un nouveau Premier ministre.[...]

Mustapha Kamel Nabli : le compte est bon

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Mustapha Kamel Nabli.[...]

Haythem el-Mekki : pamphlétaire en chaîne

Haythem el-Mekki : pamphlétaire en chaîne

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Haythem el-Mekki.[...]

Samir Taïeb, l'homme engagé

Malgré l'échec relatif des formations de gauche aux élections du 23 octobre 2011, le porte-parole d'Al-Massar (né de la fusion de trois partis progressistes, dont Ettajdid) est aujourd'hui une voix qui compte. Pondéré, Samir Taïeb, 55 ans, a beaucoup gagné en crédibilité grâce à un discours[...]

Kaïs Saïed, la vigie

Kaïs Saïed, la vigie

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Kaïs Saïed.[...]

Oum Zied, l'indignée

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Oum Zied.[...]

Sofiane Ben Farhat, trublion cathodique

Sofiane Ben Farhat, trublion cathodique

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Sofiane Ben Farhat.[...]

Tunisie : Recoba, barbouze connection

Tunisie : Recoba, barbouze connection

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Mohamed Amine Akid, le meneur des Ligues de protection de la révolution[...]

Yadh Ben Achour, l'autorité morale tunisienne

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Yadh Ben Achour.[...]

L'islam éclairé d'Férid el-Béji

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Férid el-Béji.[...]

Le site Marsad, un garde-fou en Tunisie

Lancé par l'association Al-Bawsala, que préside Amira Yahyaoui, fille du juge Mokhtar Yahyaoui, ex-opposant à Ben Ali, le site Marsad met à la disposition du grand public, grâce à une plateforme interactive en ligne, toutes les informations relatives à la Constituante. Les citoyens peuvent ainsi suivre presque en temps réel les[...]

Ghazi Mrabet : libertés fondamentales

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, l'avocat Ghazi Mrabet.[...]

Rafaa Ben Achour : dans l'ombre de BCE

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Rafaa Ben Achour.[...]

Habib Ellouze : faucon en chef

"Rached Ghannouchi doit quitter la vie politique." C'est l'une des saillies chocs dont le constituant d'Ennahdha Habib Ellouze, 60 ans, connu pour être proche des milieux salafistes, est friand. Ses outrances et son jusqu'au-boutisme sont tels qu'ils obligent souvent sa propre formation à prendre ses distances. Membre du conseil consultatif d'Ennahdha, il[...]

Radhouane Masmoudi : jeteur de passerelles

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans.[...]

Tunisie : les négociations sur le choix du Premier ministre prolongées 'd'un ou deux jours'

Tunisie : les négociations sur le choix du Premier ministre prolongées "d'un ou deux jours"

Les pourparlers entre les islamistes tunisiens au pouvoir et l'opposition sur le choix du futur Premier ministre indépendant vont se prolonger pendant "un ou deux jours" faute d'accord samedi, date limite que la classe politique s'était fixée pour résoudre une profonde crise.[...]

Tunisie : blocage sur le choix du prochain Premier ministre

Tunisie : blocage sur le choix du prochain Premier ministre

L'opposition et les islamistes au pouvoir en Tunisie ne sont toujours pas parvenus à un consensus sur l'identité du futur Premier ministre indépendant qui doit être annoncé samedi et de nouveaux pourparlers sont prévus dans la journée.[...]

Tunisie : Slim Riahi, 'Monsieur Bons Offices'

Tunisie : Slim Riahi, "Monsieur Bons Offices"

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Slim Riahi, le président de l'Union patriotique libre (UPL).[...]

Tunisie : les enjeux d'un dialogue national apaisé

Tunisie : les enjeux d'un dialogue national apaisé

En Tunisie, le dialogue national et les coups de filets dans les milieux terroristes apaisent enfin les esprits. Partis politiques et citoyens n’ont qu’une hâte, passer à la dernière étape de la transition en finalisant la Constitution avant d'aller vers des élections générales.[...]

Nejmeddine Hamrouni : le guetteur d'Ennahdha

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Nejmeddine Hamrouni le "guetteur de danger" d'Ennahdha.[...]

Abdellatif el-Mekki : l'ambitieux

Abdellatif el-Mekki : l'ambitieux

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Abdellatif el-Mekki, un ministre influent qui a des ambitions.[...]

Tunisie : la Garde nationale, une force affaiblie en première ligne face aux jihadistes

Tunisie : la Garde nationale, une force affaiblie en première ligne face aux jihadistes

Dépendante du ministère de l'Intérieur, la Garde nationale tunisienne est aux côtés de l'armée dans la lutte contre les jihadistes. Aux avant-postes en raison de son implantation rurale, elle est régulièrement endeuillée. Des échecs essentiellement dus à des problèmes de renseignement et à une chaîne[...]

Tunisie : la Constituante reporte ses travaux à cause de désaccords sur la commission électorale

Tunisie : la Constituante reporte ses travaux à cause de désaccords sur la commission électorale

Prévue mardi matin, la première séance plénière de l'Assemblée nationale constituante depuis le lancement des négociations entre Ennahdha et l'opposition a été reportée au milieu d'après-midi. Des observateurs évoquent des désaccords entre les deux camps sur la loi créant la commission[...]

UGTT-Utica-LTDH-Ordre des avocats, le carré d'as tunisien

UGTT-Utica-LTDH-Ordre des avocats, le carré d'as tunisien

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, un quartet de choc - constitué de l'Union générale tunisienne[...]

Tunisie : les chefs de partis évoquent l'identité du futur Premier ministre

Tunisie : les chefs de partis évoquent l'identité du futur Premier ministre

Les chefs de 21 partis devaient discuter lundi après-midi de l'identité du futur Premier ministre indépendant. Le nouveau chef du gouvernement doit théoriquement être choisi d'ici à la fin de la semaine.[...]

Tunisie : négociations tous azimuts pour sortir de la crise politique

Tunisie : négociations tous azimuts pour sortir de la crise politique

Les pourparlers réunissant islamistes au pouvoir et opposants pour résoudre en un mois une profonde crise politique en Tunisie, lancés vendredi, doivent entrer samedi dans le vif du sujet avec la reprise des travaux de la Constituante.[...]

Tunisie : début des négociations après trois mois de crise politique

Tunisie : début des négociations après trois mois de crise politique

Les pourparlers entre les islamistes tunisiens au pouvoir et l'opposition pour résoudre une profonde crise politique, sur fond de violences jihadistes, ont débuté vendredi après trois mois de bras de fer et un engagement écrit du Premier ministre à démissionner.[...]

Le Premier ministre tunisien Ali Larayedh promet de démissionner

Le Premier ministre tunisien Ali Larayedh promet de démissionner

Le Premier ministre tunisien Ali Larayedh a transmis au quartette de médiateurs de la crise politique tunisienne une promesse de démission. L'opposition refusait jusque là de participer au dialogue national sans un engagement clair du chef du gouvernement.[...]

Dialogue national : la Tunisie s'enlise dans la crise politique

Dialogue national : la Tunisie s'enlise dans la crise politique

Des violences en marge des obsèques des sept victimes de l'attaque jihadiste du 23 octobre ont fait cinq blessés, jeudi, en Tunisie. Prévue vendredi, l'ouverture des négociations du "dialogue national" semble à nouveau compromise.[...]

Qui sont les nouvelles stars de la vie politique tunisienne ?

Qui sont les nouvelles stars de la vie politique tunisienne ?

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans.[...]

Tunisie : le local d'Ennahdha incendié au Kef

Tunisie : le local d'Ennahdha incendié au Kef

Le local du parti islamiste Ennahdha dans la ville du Kef (nord-ouest de la Tunisie), où a lieu l'enterrement d'un des gendarmes tués la veille par un groupe armé, a été incendié jeudi.[...]

Tunisie : les agents troubles de l'Intérieur

Tunisie : les agents troubles de l'Intérieur

Interférences dans le circuit de décision, dissimulation d'informations, développement d'une police parallèle au service d'intérêts partisans... En Tunisie, le ministère de l'Intérieur baigne dans l'opacité.[...]

Tunisie : nouveau report du dialogue national sur fond de troubles sécuritaires

Tunisie : nouveau report du dialogue national sur fond de troubles sécuritaires

Initialement prévu mercredi, le lancement du "dialogue national" tant attendu en Tunisie a été reporté à vendredi en raison du décès de six gendarmes dans des combats près de Sidi Bouzid et de la promesse de démission du gouvernement jugée "ambiguë" par l'opposition.[...]

Tunisie : démission attendue du gouvernement dirigé par Ennahdha

Tunisie : démission attendue du gouvernement dirigé par Ennahdha

La Tunisie était en attente, mardi soir, d'une promesse de démission du gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahdha. L'annonce de leur départ du pouvoir doit permettre le lancement d'un "dialogue national" censé résoudre la crise politique paralysant le pays depuis trois mois.[...]

Tunisie : Ennahdha accuse l'opposition de vouloir 'détruire' les pourparlers politiques

Tunisie : Ennahdha accuse l'opposition de vouloir "détruire" les pourparlers politiques

Noureddine Aarbaoui, un haut responsable du parti islamiste au pouvoir Ennahdha, a accusé l'opposition tunisienne de chercher à "détruire" les négociations politiques devant débuter mercredi.[...]

Tunisie : le 'dialogue national' pour le changement de gouvernement débute mercredi

Tunisie : le "dialogue national" pour le changement de gouvernement débute mercredi

Le "dialogue national" destiné à sortir la Tunisie d'une profonde impasse politique et à préparer la démission du gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahda débutera mercredi, selon les médiateurs de la crise et l'opposition.[...]

Tunisie : des dirigeants exclus d'une cérémonie en hommage à deux gendarmes tués par des jihadistes

Tunisie : des dirigeants exclus d'une cérémonie en hommage à deux gendarmes tués par des jihadistes

Les dirigeants tunisiens ont été chassés vendredi par des manifestants d'un syndicat policier lors d'une cérémonie en hommage à deux gendarmes tués par un groupe armé, une action témoignant du malaise des forces luttant contre la mouvance jihadiste.[...]

Abou Iyadh : profession terroriste

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Abou Iyadh, le fondateur d'Ansar al-Charia.[...]

Tunisie : l'opposition appelle à manifester le 23 octobre

Tunisie : l'opposition appelle à manifester le 23 octobre

Le Front de salut national – coalition regroupant des partis allant de l'extrême gauche au centre droit – a appelé, lundi, à une journée de mobilisation dans toute la Tunisie.[...]

Tunisie : divisée, Ennahdha voit double

Tunisie : divisée, Ennahdha voit double

Les tensions entre "colombes" et "faucons" sont telles au sein d'Ennahdha qu'une éventuelle scission interne est à cranidre. En question : la sortie de crise institutionnelle et gouvernementale en Tunisie, mais aussi le projet global de la formation islamiste.[...]

Ayman al-Zawahiri accuse les islamistes égyptiens et tunisiens d'être trop conciliants

Ayman al-Zawahiri accuse les islamistes égyptiens et tunisiens d'être trop conciliants

Le chef d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri a estimé que les islamistes qui ont accédé au pouvoir par les urnes en Égypte et en Tunisie étaient en partie responsables de leurs récents revers politiques, les accusant d'avoir été trop conciliants.[...]

Soulagement et méfiance en Tunisie après l'engagement des islamistes de quitter le pouvoir

Soulagement et méfiance en Tunisie après l'engagement des islamistes de quitter le pouvoir

La promesse du parti islamiste tunisien Ennahdha, samedi, de céder la place à un gouvernement d'indépendants suscite un mélange de satisfaction et de méfiance parmi les observateurs et les membres de l'opposition. Certains craignent déjà des manœuvres pour dénaturer cet engagement.[...]

Tunisie : Ennahdha promet de quitter le pouvoir fin octobre

Tunisie : Ennahdha promet de quitter le pouvoir fin octobre

Le parti islamiste Ennahda qui dirige le gouvernement en Tunisie s'est engagé à quitter le pouvoir à la fin du mois d'octobre, en signant samedi avec l'opposition une feuille de route prévoyant la formation d'ici trois semaines d'un gouvernement d'indépendants.[...]

Crise en Tunisie : le lancement des négociations menacé

Crise en Tunisie : le lancement des négociations menacé

Le lancement solennel prévu samedi de négociations entre islamistes au pouvoir en Tunisie et opposition pour trouver une issue à deux mois de crise politique pourrait être annulé en raison d'un désaccord de dernière minute, selon des participants.[...]

Mustapha Ben Jaafar : 'Un consensus national est nécessaire' en Tunisie

Mustapha Ben Jaafar : "Un consensus national est nécessaire" en Tunisie

Homme de consensus se voulant au-dessus de la mêlée, le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaafar, appelle majorité et opposition à s'asseoir sans préalable autour d'une table pour trouver une solution négociée à la crise. Une interview publiée dans J.A. n° 2749 (15-21[...]

Tunisie : le bras de fer se tend entre l'UGTT et Ennahdha

Tunisie : le bras de fer se tend entre l'UGTT et Ennahdha

La puissante centrale syndicale tunisienne (UGTT) a annoncé, lundi 23 septembre, prévoir une "grande manifestation nationale pacifique" à Tunis pour pousser la coalition au pouvoir, dirigée par Ennahdha, à accepter la feuille de route des organisations de la société civile.[...]

Dialogue national en Tunisie : vers une cohabitation Nida Tounès - Ennahdha ?

Dialogue national en Tunisie : vers une cohabitation Nida Tounès - Ennahdha ?

Avec un dialogue national auquel n’adhère pas la troïka dirigeante, la sortie de crise politique en Tunisie est une nouvelle fois dans l'impasse. À ce stade, la seule solution qui émerge est celle d'une cohabitation au pouvoir entre Nida Tounès de Béji Caïd Essebsi et Ennahdha de Rached Ghannouchi.[...]

Tunisie : pour le meilleur, après le pire ?

La Tunisie traverse une crise sans précédent à tous les niveaux : politique, économique et social, sécuritaire, moral... En cette fin septembre, Tunis a la mine des très mauvais jours. La perplexité et les interrogations multiples liées aux lendemains forcément incertains d'une révolution aussi inattendue[...]

Crise en Tunisie : les médiateurs tirent à boulets rouges sur Ennahdha

Crise en Tunisie : les médiateurs tirent à boulets rouges sur Ennahdha

Les médiateurs de la crise politique tunisienne, dont le puissant syndicat UGTT, ont accusé, samedi, les islamistes au pouvoir, Ennahdha, d'avoir, par leurs "ambiguïtés", paralysé leurs efforts pour sortir de l'impasse provoquée par l'assassinat d'un opposant.[...]

Crise en Tunisie : Ennahdha mis en cause par les médiateurs

Crise en Tunisie : Ennahdha mis en cause par les médiateurs

Les médiateurs de la crise politique tunisienne dont le puissant syndicat UGTT ont accusé samedi les islamistes au pouvoir, Ennahdha, d'avoir par leurs "ambiguïtés" paralysé leurs efforts pour sortir de l'impasse provoquée par l'assassinat d'un opposant.[...]

Ennahdha accepte l'initiative de l'UGTT pour une sortie de crise en Tunisie

Ennahdha accepte l'initiative de l'UGTT pour une sortie de crise en Tunisie

Ennahdha, le parti islamiste au pouvoir en Tunisie, a annoncé, vendredi, accepter la feuille de route soumise par le syndicat UGTT, afin de résoudre la profonde crise politique qui mine le pays. Le document prévoit notamment l'installation d'un gouvernement de technocrates.[...]

La vengeance de Rached Ghannouchi

La vengeance de Rached Ghannouchi

À l'occasion des funérailles d'Ahmed Bergaoui, le fils de l'ancien maire de Monastir, Rached Ghannouchi, le leader d'Ennahdha, parti au pouvoir en Tunisie, a démontré qu'il était décidément rancunier contre Habib Bourguiba, dont la mosquée portait le nom.[...]

Tunisie : Chourou, l'imprécateur

Tunisie : Chourou, l'imprécateur

Ses vingt années de captivité sous Ben Ali ont valu à Sadok Chourou un certain capital de sympathie. Qu'il a su mettre à profit.[...]

Tunisie : fin de la troïka, début du dialogue national ?

Tunisie : fin de la troïka, début du dialogue national ?

Les quatre organisations phares de la société civile tunisienne - UGTT, Utica, LTDH et Ordre des avocats - ont soumis, le 17 septembre, une feuille de route à l'approbation des différents partis, afin d'achever la dernière étape de la transition démocratique. Un tournant dans la vie politique du pays, qui augure de la fin de la troïka au[...]

L'UGTT lance une nouvelle initiative de sortie de crise en Tunisie

L'UGTT lance une nouvelle initiative de sortie de crise en Tunisie

Le syndicat tunisien UGTT a proposé le mardi un nouveau scénario pour tenter de sortir la Tunisie de l'impasse politique. Il demande aux partis des deux camps de se réunir à une date non précisée, avec le président Marzouki et le Premier ministre Larayedh, pour annoncer solennellement que le gouvernement dirigé par les islamistes sera[...]

Tunisie - Ennahdha : vol au-dessus d'un nid de faucons

Tunisie - Ennahdha : vol au-dessus d'un nid de faucons

Traversée par plusieurs courants, l'instance décisionnelle d'Ennahdha (le Majlis el-Choura), au pouvoir en Tunise, est aujourd'hui dominée par l'aile dure, qui entérine par son vote les orientations du parti. Voyage au coeur d'une institution aussi secrète qu'influente.[...]

Tunisie : les médias en grève pour dénoncer les pressions du gouvernement

Tunisie : les médias en grève pour dénoncer les pressions du gouvernement

Des centaines de manifestants ont défilé, lundi à Tunis, pour exprimer leur soutien au journaliste Zied el-Heni, libéré après un week-end en prison. Les médias du pays ont prévu une grève mardi pour dénoncer les pressions du gouvernement à l'encontre de la presse.[...]

Tunisie : la pression s'accroît sur les journalistes

Tunisie : la pression s'accroît sur les journalistes

En pleine crise politique, la liberté d’expression des médias tunisiens dérange. Et les fortes têtes en paient le prix fort.[...]

Tunisie : Sami Fehri, patron d'Ettounsiya TV, libre après plus de une année de détention

Tunisie : Sami Fehri, patron d'Ettounsiya TV, libre après plus de une année de détention

 Sami Fehri, le patron de la chaîne tunisienne Ettounsiya TV, a été libéré, le 11 septembre, après plus de un an de détention. Il reste cependant poursuivi dans deux affaires.[...]

Tunisie : reprise partielle des travaux de l'Assemblée nationale constituante

Tunisie : reprise partielle des travaux de l'Assemblée nationale constituante

L'Assemblée nationale constituante va reprendre mercredi certaines de ses activités. La question d'une reprise des débats sur le projet de Constitution reste toutefois en suspens.[...]

Abdelaziz Bouteflika reçoit Rached Ghannouchi à Alger

Abdelaziz Bouteflika reçoit Rached Ghannouchi à Alger

Le président algérien a reçu, mardi, à Alger, Rached Ghannouchi, le chef du parti islamiste tunisien Ennahdha. C'est le premier dirigeant étranger reçu par Abdelaziz Bouteflika depuis son retour en Algérie.[...]

Sofiane Ben Farhat : 'On veut ma peau... et écarter les journalistes qui dérangent'

Sofiane Ben Farhat : "On veut ma peau... et écarter les journalistes qui dérangent"

Sofiane Ben Farhat a fait une grève de la faim pendant une semaine pour protester contre un licenciement abusif. Pour Jeune Afrique, il revient sur les conditions de sa mise à l'écart de Shems FM et sur la situation des journalistes en Tunisie. Une interview recueillie quelques heures avant sa réintégration au sein de la radio.[...]

Plusieurs milliers de Tunisiens réclament le départ du gouvernement

Plusieurs milliers de Tunisiens réclament le départ du gouvernement

Plusieurs milliers de Tunisiens ont manifesté samedi soir au Bardo, près de Tunis, pour réclamer la chute du gouvernement dirigé par le parti islamiste Ennahdha, quarante jours après l'assassinat de l'opposant Mohamed Brahmi.[...]

En Tunisie, Ansar el-Charia devient une organisation terroriste

En Tunisie, Ansar el-Charia devient une organisation terroriste

Plus question de complaisance envers les jihadistes en Tunisie. Le groupe Ansar el-Charia est désormais classé parmi les organisations terroristes.[...]

Le blocage politique entre Ennahdha et l'opposition se poursuit en Tunisie

Le blocage politique entre Ennahdha et l'opposition se poursuit en Tunisie

Mardi, une rencontre entre la coalition gouvernementale et les médiateurs de l'UGTT, destinée à trouver une issue à la crise politique qui touche la Tunisie depuis plus d'un mois, n'a une nouvelle fois rien donné. Le blocage politique continue.[...]

Tunisie : Weld El 15 et un autre rappeur condamnés à de la prison ferme

Tunisie : Weld El 15 et un autre rappeur condamnés à de la prison ferme

Les deux rappeurs tunisiens Weld El 15 et Klay BBJ ont été condamnés, à l'issue d'un procès dont ils n'avaient pas été prévenus, à 21 mois de prison en raison de paroles jugées offensantes envers les fonctionnaires. Leur avocat dénonce une nouvelle atteinte à la liberté d'expression.[...]

Le général tunisien Ali Seriati bientôt libre ?

Le général tunisien Ali Seriati bientôt libre ?

Alors que les négociations entre le parti au pouvoir, Ennahdha, et l'opposition n'ont toujours pas accouché de plan de sortie de crise clair, la réconciliation nationale continue de s'opérer, tant bien que mal, dans l'ombre. Le clan de l'ancien président Zine el-Abidine Ben Ali en profite.[...]

Crise égyptienne : les pays voisins divisés

Crise égyptienne : les pays voisins divisés

Face au choc de la crise en Égypte, chacun a dû choisir son camp. Maroc, Algérie, Tunisie... Chronique d'un mois d'août à l'heure du Caire.[...]

Toujours pas d'accord de sortie de crise à Tunis

Toujours pas d'accord de sortie de crise à Tunis

La coalition au pouvoir en Tunisie, dirigée par les islamistes d'Ennahdha, et l'opposition n'ont toujours pas trouvé d'accord pour sortir de la crise politique qui paralyse le pays, a indiqué samedi le médiateur de la crise, le syndicat UGTT.[...]

Tunisie : la coalition présente une proposition de sortie de crise

Tunisie : la coalition présente une proposition de sortie de crise

La coalition gouvernementale tunisienne dirigée par les islamistes d'Ennahda a présenté vendredi aux médiateurs de la crise politique tunisienne une proposition de compromis pour sortir de l'impasse tout en refusant à nouveau une démission immédiate du cabinet réclamée par l'opposition.[...]

Tunisiens malgré tout

J'aurais bien voulu vous envoyer de bons baisers de Tunis, comme chaque été. Hélas ! Rien n'est plus comme avant dans mon pays. Dès l'aéroport, j'ai l'impression d'atterrir dans un coin du Pakistan. Les barbes et les voiles ont remplacé le touriste européen. Les mises à l'afghane me font saisir le sens de cette phrase de l'ex-ministre[...]

Tunisie : le Premier ministre annonce qu'Ansar al-Charia est responsable des meurtres des opposants

Tunisie : le Premier ministre annonce qu'Ansar al-Charia est responsable des meurtres des opposants

Le Premier ministre tunisien, l'islamiste Ali Larayedh, a annoncé, mardi 27 août, que le principal mouvement salafiste jihadiste du pays, Ansar al-Charia, longtemps toléré, était responsable des assassinats de deux opposants ainsi que d'attaques contre les forces tunisiennes.[...]

Tunisie : 'Ennahdha, dégage !'

Tunisie : "Ennahdha, dégage !"

Pendant que les islamistes au pouvoir en Tunisie détaillent leurs propositions pour sortir de la crise politique, l’opposition déroule le compte à rebours de sa “semaine du départ”, depuis le 24 août.[...]

Opposition tunisienne : la 'semaine du départ' est lancée

Opposition tunisienne : la "semaine du départ" est lancée

L'opposition tunisienne a mobilisé des milliers de ses partisans à Tunis, samedi 24 août, pour lancer sa "semaine du départ" qui doit forcer le gouvernement dirigé par les islamistes à démissionner après un mois d'une impasse politique déclenchée par l'assassinat d'un opposant.[...]

Tunisie : l'opposition lance une semaine de contestation

Tunisie : l'opposition lance une semaine de contestation

L'opposition tunisienne espère mobiliser samedi pour la manifestation lançant sa "semaine du départ" qui doit forcer le gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahda à la démission après un mois d'une impasse politique déclenchée par l'assassinat d'un opposant.[...]

Tunisie : les pourparlers échouent, l'impasse politique perdure

Tunisie : les pourparlers échouent, l'impasse politique perdure

L'impasse politique persistait en Tunisie où opposants et islamistes au pouvoir ont échoué une nouvelle fois vendredi à se mettre d'accord sur un scénario de sortie de crise, à la veille d'une grande manifestation de l'opposition.[...]

Tunisie : l’opposition refuse la proposition de sortie de crise d’Ennahdha

Tunisie : l’opposition refuse la proposition de sortie de crise d’Ennahdha

Des représentants du FSN, la coalition d'opposition tunisienne, ont indiqué, vendredi 23 août, rejeter les propositions de sortie de crise d’Ennahdha. Le parti islamiste au pouvoir avait évoqué la veille une possible démission de son gouvernement, à l'issue de négociations avec l'UGTT.[...]

Tunisie : Ennahdha fait un pas vers la mise en place d'un gouvernement apolitique

Tunisie : Ennahdha fait un pas vers la mise en place d'un gouvernement apolitique

À la sortie d'une rencontre avec les représentants de l'UGTT, jeudi 22 août, Rached Ghannouchi, leader du parti islamiste Ennahdha, au pouvoir, a annoncé accepter le dialogue sur la base de l'initiative proposée par la centrale syndicale.[...]

Tunisie : reprise des négociations politiques sous l'égide de l'UGTT

Tunisie : reprise des négociations politiques sous l'égide de l'UGTT

Le puissant syndicat UGTT a repris, mercredi 21 août, sa médiation entre l'opposition et le parti islamiste Ennahdha, qui dirige le gouvernement. L'objectif est de trouver une issue à la crise politique dans laquelle le pays est enlisé depuis fin juillet.[...]

Que se sont dit Rached Ghannouchi et Béji Caïd Essebsi à Paris ?

Que se sont dit Rached Ghannouchi et Béji Caïd Essebsi à Paris ?

Rached Ghannouchi et Béji Caïd Essebsi, présidents des principales formations politiques tunisiennes, se sont rencontrés le 14 août, à Paris, en toute discrétion. Cette rencontre pourrait-elle participer à trouver la solution qui sortira le pays de la crise politique dans lequel il est plongé depuis l’assassinat de[...]

Crise en Tunisie : statu quo malgré les négociations

Crise en Tunisie : statu quo malgré les négociations

La Tunisie restait plongée lundi dans sa crise politique, ni l'opposition ni les islamistes au pouvoir ne cédant sur leurs revendications après près d'un mois d'impasse provoquée par l'assassinat d'un député et malgré des pourparlers directs et indirects.[...]

Tunisie : opposants et islamistes ont mené des pourparlers directs

Tunisie : opposants et islamistes ont mené des pourparlers directs

Les islamistes au pouvoir en Tunisie et leurs détracteurs ont reconnu dimanche pour la première fois avoir eu des pourparlers directs en secret, près d'un mois après le début d'une profonde crise politique déclenchée par l'assassinat d'un opposant.[...]

Tunisie : la crise s'enlise, l'UGTT hausse le ton

Tunisie : la crise s'enlise, l'UGTT hausse le ton

Le puissant syndicat UGTT a sommé jeudi les islamistes au pouvoir en Tunisie, mais aussi leurs détracteurs, de résoudre la crise politique déclenchée trois semaines plus tôt par l'assassinat d'un opposant, les deux camps persistants à rejeter leurs revendications respectives.[...]

La Femen tunisienne Amina s'affiche à nouveau seins nus

La Femen tunisienne Amina s'affiche à nouveau seins nus

Amina Sboui-Tyler, figure de proue des Femen en Tunisie, s'affiche à nouveau seins nus dans une photo provocante publiée le 15 août sur le site internet de l'association féministe. "Nous n'avons pas besoin de votre démocratie", clame-t-elle, cigarette aux lèvres.[...]

Rached Ghannouchi : pas de démission du gouvernement, pas de dissolution de l'ANC

Rached Ghannouchi : pas de démission du gouvernement, pas de dissolution de l'ANC

Rached Ghannouchi, le chef du parti islamiste au pouvoir, a exclu, jeudi 15 août, une démission du gouvernement tunisien et a rejeté la dissolution de la Constituante, qualifiant "d'anarchistes" ces revendications de l'opposition. Cette dernière ne décolère pas depuis l'assassinat de Mohamed Brahmi, il y a trois semaines.[...]

Tunisie : et maintenant, les femmes...

Tunisie : et maintenant, les femmes...

Partisans et détracteurs du parti au pouvoir Ennahdha ont défilé dans les rues de Tunis, mardi 13 août, à l’occasion de la journée de la Femme.[...]

Tunisie : journée de quelle femme ?

Tunisie : journée de quelle femme ?

57 ans après la promulgation du code du statut personnel qui octroyait aux femmes des droits inédits dans le monde arabe, qu’est devenue la Tunisienne ? Ce mardi, journée tunisienne de la femme, deux manifestations affirment leurs visions antagonistes.[...]

Tunisie : l'UGTT ne cède pas face aux islamistes

Tunisie : l'UGTT ne cède pas face aux islamistes

Le secrétaire général du puissant syndicat UGTT, Houcine Abassi, s'est longuement entretenu avec le chef d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, lundi 12 août. Sans parvenir à rapprocher les positions du parti islamiste et de l'opposition.[...]

Souhayr Belhassen : 'Le gouvernement doit se démettre mais laissons l'ANC terminer sa mission'

Souhayr Belhassen : "Le gouvernement doit se démettre mais laissons l'ANC terminer sa mission"

Ancienne présidente de la Fédération de la ligue des droits de l'Homme (FIDH), la Tunisienne Souhayr Belhassen pointe la responsabilité de la troïka, et de Moncef Marzouki en particulier, dans l'impunité qui règne aujourd'hui, selon elle, dans son pays, dans une interview qu'elle a accordée à Jeune Afrique le 30 juillet.[...]

L'été tunisien de tous les dangers

L'été tunisien de tous les dangers

Après l'assassinat de Mohamed Brahmi et le carnage de Jebel Chaambi, le blocage politique est total et la rue en ébullition. Une seule solution : l'union nationale. Mais Ennahdha persiste dans le déni.[...]

Tunisie : Ennhadha demande la reprise des travaux de l'Assemblée nationale constituante

Tunisie : Ennhadha demande la reprise des travaux de l'Assemblée nationale constituante

Le groupe parlementaire du parti islamiste Ennahdha au pouvoir en Tunisie a demandé, le 12 août, la reprise des travaux de l'Assemblée nationale constituante (ANC) dès mercredi, dénonçant la décision "illégale" de geler ses activités en raison de la crise politique.[...]

Tunisie : pourparlers lundi entre islamistes et un puissant syndicat

Tunisie : pourparlers lundi entre islamistes et un puissant syndicat

Le chef du parti islamiste Ennahdha au pouvoir en Tunisie et celui du puissant syndicat UGTT se rencontreront lundi pour des pourparlers, en pleine crise politique déclenchée par l'assassinat d'un opposant fin juillet, a indiqué la centrale syndicale.[...]

Tunisie : l'opposition veut proposer un gouvernement alternatif

Tunisie : l'opposition veut proposer un gouvernement alternatif

La coalition d'opposition tunisienne a annoncé, samedi 10 août, qu'elle proposera la semaine prochaine un gouvernement composé d'indépendants pour sortir le pays de la crise politique déclenchée par l'assassinat d'un opposant et arracher la démission du cabinet dirigé par les islamistes.[...]

Tunisie : Ennahdha favorable à un 'gouvernement d'union nationale'

Tunisie : Ennahdha favorable à un "gouvernement d'union nationale"

Ennahdha, parti islamiste au pouvoir en Tunisie, a annoncé, mercredi 7 août, accepter la suspension de la Constituante et vouloir des pourparlers avec l’opposition. Une démarche d’ouverture qui intervient après une manifestation massive d'opposants et deux semaines d'une crise politique déclenchée par l'assassinat du député Mohamed[...]

Tunisie : Ennahdha accepte la suspension de la Constituante et appelle au dialogue politique

Tunisie : Ennahdha accepte la suspension de la Constituante et appelle au dialogue politique

Le parti islamiste Ennahdha, au pouvoir en Tunisie, a annoncé, mercredi 7 août, qu'il acceptait la suspension des travaux de la Constituante. La formation de Rached Ghannouchi appelle aussi à un dialogue avec ses adversaires pour aboutir à un gouvernement d'union nationale.[...]

Houcine Laabidi, l'irréductible imam tunisien

Houcine Laabidi, l'irréductible imam tunisien

Le cheikh autoproclamé de la Zitouna, la plus ancienne et plus grande mosquée de la capitale tunisienne, est en guerre contre le ministère des Affaires religieuses. Auquel il ne reconnaît aucune autorité.[...]

L'Assemblée nationale constituante suspend ses travaux, manifestation monstre près de Tunis

L'Assemblée nationale constituante suspend ses travaux, manifestation monstre près de Tunis

Le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaafar, a annoncé, mardi 6 août au soir, la suspension des travaux du Parlement. Dans la soirée, les manifestants, qui protestent sans interruption depuis la mort de Mohamed Brahmi, étaient encore plusieurs dizaines de milliers en banlieue de Tunis. [...]

Le blocage politique se poursuit en Tunisie

Le blocage politique se poursuit en Tunisie

Les détracteurs du gouvernement tunisien, dominé par les islamistes d'Ennahdha, continuaient de manifester, lundi 5 août, à Tunis. Aucune issue négociée à cette profonde crise politique n'est en vue pour le moment, six mois jour pour jour après l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd.[...]

Le gouvernement tunisien multiplie les opérations contre les jihadistes

Le gouvernement tunisien multiplie les opérations contre les jihadistes

Le gouvernement tunisien a multiplié les opérations policières contre les militants jihadistes ce week-end. Deux hommes, qui auraient été impliqués dans les assassinats des opposants Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, ont été arrêtés.[...]

En réponse au sit-in du Bardo, des dizaines de milliers de manifestants pro-Ennahdha

En réponse au sit-in du Bardo, des dizaines de milliers de manifestants pro-Ennahdha

En réponse au sit-in du Bardo, des dizaines de milliers de manifestants pro-Ennahda ont soutenu le gouvernement et la légitimité de l’Assemblée nationale constituante, dans la soirée du samedi 3 août, à Tunis.  [...]

L'armée tunisienne lance l'assaut contre des terroristes au mont Chaambi

L'armée tunisienne lance l'assaut contre des terroristes au mont Chaambi

Dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 août, l'armée tunisienne a engagé des combats contre un groupe armé au mont Chaambi, près de la frontière avec l'Algérie. Huit soldats ont été sauvagement tués en début de semaine dans cette zone, occupée depuis plusieurs mois par un groupe terroriste.[...]

Tunisie : consultations tous azimuts pour tenter de sortir de la crise gouvernementale

Tunisie : consultations tous azimuts pour tenter de sortir de la crise gouvernementale

Le président Moncef Marzouki a reçu, jeudi 1er août, les responsables de plusieurs partis d'opposition. De son côté, le Premier ministre islamiste, Ali Larayedh, s'est entretenu dans l’après-midi avec le secrétaire général du syndicat UGTT.[...]

Après le meurtre de Mohamed Brahmi, la Tunisie se soulève

Après le meurtre de Mohamed Brahmi, la Tunisie se soulève

L´assassinat de l´opposant Mohamed Brahmi plonge la Tunisie dans une nouvelle crise politique. Le processus de transition, qui devait mener à des élections législatives et présidentielle, est-il menacé ?[...]

Crise politique et terrorisme, la Tunisie sous tension

Crise politique et terrorisme, la Tunisie sous tension

Les islamistes d'Ennahdha, au pouvoir et leurs détracteurs poursuivaient, mercredi 31 juillet, leur bras de fer autour d'un éventuel remaniement gouvernemental. Outre cette nouvelle crise politique, le pays est plongé dans un climat sécuritaire très tendu, marqué par différentes attaques terroristes contre les forces de l'ordre.[...]

Tunisie : le parti Ennahdha prêt à discuter d'un 'gouvernement d'union ou de salut public'

Tunisie : le parti Ennahdha prêt à discuter d'un "gouvernement d'union ou de salut public"

Le parti islamiste Ennahdha, au pouvoir en Tunisie, s'est dit prêt, mardi 30 juillet, à discuter d'un gouvernement de salut national, après des menaces de démission du ministre de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou.[...]

Tunisie : le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou menace de démissionner

Tunisie : le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou menace de démissionner

Le ministre tunisien de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, a menacé mardi 30 juillet de démissionner si aucun gouvernement d'union nationale ne venait à être formé. De son côté, le Premier ministre, Ali Larayedh, refuse toujours une telle alternative.[...]

Tunisie : le Premier ministre, Ali Larayedh, évoque des élections le 17 décembre

Tunisie : le Premier ministre, Ali Larayedh, évoque des élections le 17 décembre

Le Premier ministre tunisien, Ali Larayedh, a exclu, lundi 29 juillet, la démission de son gouvernement et a proposé la tenue d'élections le 17 décembre, comme issue à la crise politique provoquée par l'assassinat de l'opposant Mohamed Brahmi la semaine dernière.[...]

Tunisie : le gouvernement se réunit en urgence

Tunisie : le gouvernement se réunit en urgence

Le gouvernement tunisien s'est réuni en urgence, lundi 29 juillet, face à la contestation populaire qui ne faiblit pas depuis le week-end. Après l'assassinat du leader d'opposition Mohamed Brahmi, les manifestants réclament la dissolution de l'Assemblée nationale constituante et le limogeage du gouvernement.[...]

Tunisie : la mobilisation contre le gouvernement se poursuit

Tunisie : la mobilisation contre le gouvernement se poursuit

La forte mobilisation qui a suivi les funérailles de Mohamed Brahmi, samedi 27 juillet, s’est poursuivie tard dans la nuit. 65 députés de l’opposition ont annoncé le boycott des travaux de l’Assemblée nationale constituante (ANC). Le pays est au bord du blocage.[...]

À l'école de Tamarod

À l'école de Tamarod

Depuis la chute du président Morsi, des mouvements populaires s'inspirant du Tamarod égyptien fleurissent en Syrie, en Tunisie, à Bahreïn... Leur objectif : faire aboutir les révolutions inachevées.[...]

Assassinat de Mohamed Brahmi : la Tunisie plonge dans l'inconnu

Assassinat de Mohamed Brahmi : la Tunisie plonge dans l'inconnu

L’assassinat, le 25 juillet, du fondateur du "Courant populaire", Mohamed Brahmi, pourrait changer la donne politique en Tunisie. Alors que la Constitution n'est toujours pas finalisée, la légitimité de la troïka au pouvoir est de plus en plus contestée. Et les islamistes d'Ennahdha sont plus que jamais sous le feu des critiques.[...]

Grève générale après l'assassinat de Mohamed Brahmi en Tunisie

Grève générale après l'assassinat de Mohamed Brahmi en Tunisie

Le député de Sidi Bouzid et opposant de gauche, Mohamed Brahmi, a été abattu par des inconnus au sortir de son domicile, jeudi 25 juillet. La Tunisie est sous le choc. Une grève générale suivie de manifestations étaient attendues ce vendredi.[...]

La Tunisie sous le choc après l'assassinat de l'opposant Mohamed Brahmi

La Tunisie sous le choc après l'assassinat de l'opposant Mohamed Brahmi

Mohamed Brahmi, député et chef du parti d'opposition Mouvement populaire, a été assassiné par balles jeudi 25 juillet devant son domicile à Tunis. Six mois après le meurtre de Chokri Belaïd, la Tunisie est à nouveau secouée par un assassinat politique.[...]

Maghreb : les yeux rivés sur la transition égyptienne

Maghreb : les yeux rivés sur la transition égyptienne

Qu'ils soient au pouvoir ou dans l'opposition, les partis islamistes des pays voisins - notamment Algérie, Maroc, Tunisie - suivent de près le sort de leurs homologues égyptiens.[...]

Tunisie : les commanditaires du meurtre de Chokri Belaïd identifiés

Tunisie : les commanditaires du meurtre de Chokri Belaïd identifiés

Nourredine B'hiri, ministre conseiller du chef du gouvernement Ali Larayedh, a affirmé mercredi 24 juillet devant la presse que les commanditaires de l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd avaient été identifiés.[...]

Tunisie : pourquoi Ennahdha s'inquiète

Tunisie : pourquoi Ennahdha s'inquiète

Un sondage d'intentions de vote inquiète au plus haut point les islamistes d'Ennahdha, au pouvoir en Tunisie.[...]

Tunisie : élection des membres de la future instance électorale indépendante

Tunisie : élection des membres de la future instance électorale indépendante

L'Assemblée nationale constituante (ANC) a élu vendredi les membres de la future instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) qui seront chargés d'organiser les prochaines élections en Tunisie, a-t-on appris auprès de cette chambre. [...]

La démocratie est une savonnette

Commentaire lapidaire à propos de l'Égypte d'un collègue journaliste qui ne porte guère - doux euphémisme ! - les islamistes dans son coeur : « Oui, c'est un coup d'État et c'est très bien ainsi. Morsi a mis son pays en faillite et s'est comporté comme un dictateur. Je suis contre tous les régimes[...]

Tunisie : 5 ex-PDG de la télévision nationale libérés, Sami Fehri reste en prison

Tunisie : 5 ex-PDG de la télévision nationale libérés, Sami Fehri reste en prison

Jugés ce vendredi 12 juillet en première audience pour une affaire de détournement de fonds publics sous le régime de Ben Ali, Sami Fehri et six autres accusés ont obtenu la remise en liberté conditionnelle. Toujours sous le coup d'un mandat de dépôt dans une autre affaire, le patron d'Ettounsiya TV doit toutefois rester en prison.[...]

Tunisie : tempête sous la coupole

Tunisie : tempête sous la coupole

L'adoption d'une nouvelle Constitution aurait dû faire consensus. On en est loin, à en juger par la virulence des débats parlementaires en Tunisie.[...]

Qatar, Printemps arabe et frénésie islamo-wahhabite

Frank Nouma est un journaliste indépendant.[...]

Tunisie : Ennahdha sur le qui-vive

Tunisie : Ennahdha sur le qui-vive

Comme tous les mouvements islamistes du Maghreb après le coup de force de l'armée égyptienne contre Mohamed Morsi, Ennahdha est sur la défensive. Le parti au pouvoir en Tunisie va-t-il lâcher du lest sur le projet de Constitution ?[...]

François Hollande affirme sa 'confiance' dans une 'Tunisie nouvelle'

François Hollande affirme sa "confiance" dans une "Tunisie nouvelle"

En déplacement en Tunisie, le président français a proclamé, vendredi 5 juillet, sa volonté de refonder la relation franco-tunisienne en dépassant les "blessures" du passé. Il a également exprimé sa "confiance" dans une "Tunisie nouvelle" alliant islam et démocratie.[...]

Moncef Marzouki : les autorités tunisiennes doivent 'faire attention' aux attentes du peuple

Moncef Marzouki : les autorités tunisiennes doivent "faire attention" aux attentes du peuple

Le président tunisien Moncef Marzouki a estimé, jeudi 4 juillet, que les autorités élues de Tunisie ne risquaient pas d'être renversées comme en Égypte. De son côté, François Hollande, actuellement en déplacement à Tunis, a appelé à "tout faire" pour relancer le processus[...]

Hollande en Tunisie : les dossiers chauds d'une visite très attendue

Hollande en Tunisie : les dossiers chauds d'une visite très attendue

François Hollande effectue une visite d'État en Tunisie les jeudi 4 et vendredi 5 juillet. Ce voyage officiel, destiné à afficher le soutien français à la transition démocratique tunisienne, devrait se dérouler sans accroc. À moins que certains sujets sensibles ne viennent parasiter l'entente cordiale affichée par les deux[...]

Adel Fekih : 'Hollande a compris que c'était important de venir maintenant' en Tunisie

Adel Fekih : "Hollande a compris que c'était important de venir maintenant" en Tunisie

Après le Maroc et l'Algérie, le président français, François Hollande, effectue les 4 et 5 juillet sa première visite officielle en Tunisie. L'ambassadeur de ce pays en France, Adel Fekih, expose les enjeux de ce déplacement.[...]

Constitution tunisienne : les opposants traités de 'nains', le premier débat parlementaire dérape

Constitution tunisienne : les opposants traités de "nains", le premier débat parlementaire dérape

Cette journée, qui devait être symbolique dans l’après-révolution tunisienne, a tourné court. Lundi 1er juillet, le premier débat parlementaire sur le projet de Constitution, attendu depuis des mois, a été interrompu après moins d’une demi-heure, obligeant à une longue suspension de séance. Le processus[...]

Tunisie : Hamma Hammami, la lutte finale

Tunisie : Hamma Hammami, la lutte finale

Figure historique de l'extrême gauche, Hamma Hammami appelle aujourd'hui à la constitution d'une large coalition allant des marxistes aux destouriens pour battre les islamistes aux prochaines élections. Portrait.[...]

Tunisie : le général Rachid Ammar jette l'éponge

Tunisie : le général Rachid Ammar jette l'éponge

Depuis la chute de Ben Ali, le 14 janvier 2011, le général Rachid Ammar s’en était tenu à son devoir de réserve. Et pourtant il fait partie des hommes que les Tunisiens auraient bien aimé entendre à ce moment-là. Deux ans et demi plus tard, ce 24 juin, il a brisé le silence pour annoncer son départ à la retraite[...]

Tunisie : vers un nouveau report de l'examen du projet de Constitution

Tunisie : vers un nouveau report de l'examen du projet de Constitution

L'examen du projet de Constitution tunisienne était prévu du 20 juin au 8 juillet. Mais il pourrait être encore reporté.[...]

Présidentielle tunisienne : Jebali tisse sa toile

Présidentielle tunisienne : Jebali tisse sa toile

L'anicen Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, passe beaucoup de temps à l'étranger. Un signe que le top départ de la course à la présidentielle est lancé ?[...]

Justice tunisienne : les Femen européennes condamnées à 4 mois de prison ferme

Justice tunisienne : les Femen européennes condamnées à 4 mois de prison ferme

Les trois militantes européennes du groupe Femen ont été condamnées chacune à quatre mois et un jour de prison ferme à l'issue de leur procès, le 12 juin, à Tunis, selon un de leurs avocats.[...]

Qatar : la raison du plus riche... est souvent la meilleure

Qatar : la raison du plus riche... est souvent la meilleure

Oeuvres de charité, investissements, soutien à des partis islamistes... Au Maghreb, comme ailleurs, le Qatar est un adepte de la diplomatie du dollar.[...]

Tunisie : devant les juges, les Femen défendent leur action seins nus

Tunisie : devant les juges, les Femen défendent leur action seins nus

Trois militantes européennes du groupe Femen ont revendiqué leur action au cours de leur procès mercredi 12 juin à Tunis. Deux semaines après avoir été arrêtées lors d'une manifestation seins nus pour laquelle elles risquent six mois de prison ferme. En détention depuis le 29 mai, les trois femmes étaient venues[...]

Tunisie : recherche Constitution désespérément

Tunisie : recherche Constitution désespérément

Objet d'interminables discussions, le projet de Constitution tunisienne, qui en est à sa troisième version, ne fait toujours pas l'unanimité à l'Assemblée nationale constituante (ANC).[...]

La Tunisie table sur 7 millions de touristes par an

La Tunisie table sur 7 millions de touristes par an

Le ministre tunisien du tourisme, Jamel Gamra, a indiqué samedi que son pays table à terme sur sept millions de visiteurs par an, affirmant que le développement du tourisme est un choix économique "irréversible".[...]

Tunisie : le FMI approuve un plan d'aide de 1,7 milliard de dollars

Tunisie : le FMI approuve un plan d'aide de 1,7 milliard de dollars

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé vendredi avoir approuvé un plan d'aide de 1,7 milliard de dollars en faveur de la Tunisie afin de soutenir la transition engagée depuis la chute du président Ben Ali en janvier 2011.[...]

Tunisie : vivement critiqué, le projet de Constitution devrait être modifié

Tunisie : vivement critiqué, le projet de Constitution devrait être modifié

Présenté ce week-end comme finalisé, le projet de Constitution tunisienne va probablement être de nouveau modifié. La première version a été vivement critiquée par des experts et des élus qui ont dénoncé un passage en force des islamistes d'Ennahdha sur plusieurs points du texte.[...]

Tunisie : que faire des salafistes ?

Tunisie : que faire des salafistes ?

Ils défient l'État, font fi de la loi et prônent ouvertement le jihad. Après bien des atermoiements, les autorités ont enfin décidé de sévir contre les membres d'Ansar el-Charia.[...]

Tunisie : interdit d'interdire ?

Tunisie : interdit d'interdire ?

Le projet de loi dit de "l’immunisation de la révolution" est censé protéger la Tunisie d'un retour des anciens de l'ère Ben Ali. Il présente pourtant quelques failles. Décryptage.[...]

Tunisie : Ansar al-Charia appelle ses partisans à manifester vendredi

Tunisie : Ansar al-Charia appelle ses partisans à manifester vendredi

Ansar al-Charia a appelé à manifester vendredi 24 mai à Kairouan pour protester contre l'interpellation, dimanche dernier, de son porte-parole Seifeddine Raïs. Les autorités tunisiennes ont refusé de commenter cette arrestation. [...]

Tunisie : 200 salafistes arrêtés après les violences de dimanche

Tunisie : 200 salafistes arrêtés après les violences de dimanche

Le Premier ministre tunisien, Ali Larayedh, a annoncé lundi 20 mai l'arrestation d'environ 200 islamistes radicaux d'Ansar al-Charia lors de heurts avec la police ayant suivi l'interdiction du congrès du mouvement salafiste jihadiste à Kairouan.[...]

Tunisie : Ali Larayedh dénonce les 'terroristes' d'Ansar al-Charia

Tunisie : Ali Larayedh dénonce les "terroristes" d'Ansar al-Charia

Le Premier ministre tunisien, Ali Larayedh, a qualifié de "terroriste" le groupe salafiste jihadiste Ansar al-Charia, jugé responsable de violents heurts dimanche 19 mai à Tunis, après l'interdiction du congrès de ce mouvement à Kairouan. Les affrontements entre forces de l'ordre et islamistes radicaux ont fait un mort et une quinzaine de[...]

Tunisie : un mort et des blessés lors de heurts entre salafistes et policiers à Tunis

Tunisie : un mort et des blessés lors de heurts entre salafistes et policiers à Tunis

Un manifestant a été tué à Tunis et une quinzaine de policiers et militants salafistes blessés lors des heurts entre forces de sécurité et partisans du mouvement jihadiste Ansar al-Charia après l'interdiction de son congrès à Kairouan.[...]

Tunisie : Ansar al-Charia demande à ses militants de ne pas se rassembler à Kairouan

Tunisie : Ansar al-Charia demande à ses militants de ne pas se rassembler à Kairouan

Le mouvement salafiste jihadiste Ansar al-Charia a demandé à ses partisans de renoncer à venir à Kairouan où cette organisation a prévu de tenir dimanche son congrès annuel malgré son interdiction par le gouvernement[...]

Tunisie : le porte-parole d'Ansar al-Charia interpellé

Tunisie : le porte-parole d'Ansar al-Charia interpellé

Les forces de sécurité tunisiennes déployées par centaines à Kairouan pour empêcher la tenue du congrès d'un mouvement salafiste, Ansaral-Charia, ont interpellé dimanche à l'aube le porte-parole de cette organisation, selon des sources concordantes.[...]

Tunisie : le pays sur le qui-vive avant un congrès salafiste

Tunisie : le pays sur le qui-vive avant un congrès salafiste

Les forces tunisiennes étaient sur le qui-vive samedi de craintes de confrontation avec des militants salafistes jihadistes qui ont maintenu leur congrès à Kairouan dimanche malgré l'interdiction prononcée par le gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahdha.[...]

Tunisie : le gouvernement interdit le rassemblement salafiste de dimanche à Kairouan

Tunisie : le gouvernement interdit le rassemblement salafiste de dimanche à Kairouan

Le ministère tunisien de l'Intérieur a finalement pris la décision, vendredi 17 mai, d'interdire le grand rassemblement salafiste prévu dimanche à Kairouan. Explication : celui-ci présente, selon le gouvernement, une "menace pour la sécurité et l'ordre public".[...]

Tunisie : les islamistes radicaux d'Ansar al-Charia défient le gouvernement

Tunisie : les islamistes radicaux d'Ansar al-Charia défient le gouvernement

La tension est à son comble entre les salafistes d'Ansar al-Charia et les autorités tunisiennes. Par la voix de son porte-parole, le mouvement islamiste radical a annoncé, jeudi 16 mai, qu'il maintenait son congrès annuel, prévu dimanche à Kairouan (centre), malgré l'interdiction annoncée la veille par le gouvernement.[...]

Tunisie : un officier de police assassiné par des jihadistes après une fatwa

Tunisie : un officier de police assassiné par des jihadistes après une fatwa

Rached Ghannouchi, chef du parti islamiste Ennahdha, a affirmé, mercredi 15 mai, que le commissaire de police dont le cadavre a été retrouvé début mai a été assassiné par des salafistes jihadistes sur la base d'une fatwa (décret religieux) de leur imam.[...]

Tunisie : le gouvernement interdit le rassemblement d'Ansar al-Charia

Tunisie : le gouvernement interdit le rassemblement d'Ansar al-Charia

Rached Ghannouchi, chef du parti islamiste Ennahdha au pouvoir, a annoncé que le gouvernement allait interdire le rassemblement de l'organisation salafiste jihadiste Ansar al-Charia dimanche à Kairouan.[...]

Tunisie : 'On ne se taira plus'

Tunisie : "On ne se taira plus"

Après des lendemains de révolution incertains, un nouvel équilibre s'esquisse entre le pouvoir politique et les citoyens. Ce qui laisse augurer un avenir moins sombre qu'il n'y paraît pour la Tunisie.[...]

Tunisie : Abou Iyadh menace de faire la guerre au gouvernement

Tunisie : Abou Iyadh menace de faire la guerre au gouvernement

Le chef du mouvement salafiste jihadiste Ansar al-Charia, Abou Iyadh, a menacé de livrer la guerre au gouvernement dirigé par le parti islamiste Ennahdha, qu'il accuse de mener une politique contraire à l'islam.[...]

Laurent Fabius attendu en Tunisie le 14 mai pour évoquer la transition démocratique

Laurent Fabius attendu en Tunisie le 14 mai pour évoquer la transition démocratique

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, se rendra mardi 14 mai en Tunisie. Cette courte visite sera consacrée à l'avancée du processus démocratique, plus de deux après la révolution, et à la prochaine visite du président François Hollande qui pourrait avoir lieu en juillet.[...]

Tunisie : des jihadistes 'venus du Mali'

Tunisie : des jihadistes "venus du Mali"

Lors d'une audition à l'Assemblée nationale constituante (ANC), mercredi 8 mai, le ministre tunisien de l'Intérieur, Lofti Ben Jeddou, a assuré que les jihadistes traqués au Kef et sur le mont Chaambi venaient du Mali. Mais il a confirmé qu'il s'agissait de Tunisiens et d'Algériens.[...]

Tunisie : deux militaires blessés après une nouvelle explosion au mont Chaambi

Tunisie : deux militaires blessés après une nouvelle explosion au mont Chaambi

Deux militaires ont été blessés, lundi 6 mai, par l'explosion d'une mine sur le Jebel Chaambi, près de la frontière avec l'Algérie. Depuis une semaine, les forces de sécurité tunisiennes y traquent un groupe jihadistes.[...]

Tunisie : accusé d'agression sur une étudiante voilée, le doyen de la faculté de la Manouba a été acquitté

Tunisie : accusé d'agression sur une étudiante voilée, le doyen de la faculté de la Manouba a été acquitté

Habib Kazdaghli, le doyen de la faculté de la Manouba, a été acquitté par la justice tunisenne. Il était accusé d'avoir agressé une étudiante voilée. Laquelle, en revanche, a été condamnée avec une autre militante salafiste à deux mois de prison avec sursis pour "atteinte aux biens d'autrui" et[...]

Tunisie : Béji Caïd Essebsi se porte candidat à la présidentielle

Tunisie : Béji Caïd Essebsi se porte candidat à la présidentielle

Dans une interview sur Nessma TV, dimanche 28 avril au soir, Béji Caïd Essebsi a annoncé son intention d'être candidat à la présidentielle tunisienne. Un petit séisme dans le monde politique. Explications.[...]

Tunisie : jugement attendu le 2 mai dans le procès du doyen de la Manouba

Tunisie : jugement attendu le 2 mai dans le procès du doyen de la Manouba

Un tribunal de Tunis a mis en délibéré au 2 mai son jugement dans le procès du doyen de la faculté de la Manouba, accusé d'avoir agressé une étudiante islamiste en niqab. Cette affaire, en cours depuis plus d'un an, est devenue un symbole du bras de fer entre islamistes et laïques en Tunisie.[...]

Livre - Moncef Marzouki : 'Parler d'une Tunisie islamiste relève d'une imposture'

Livre - Moncef Marzouki : "Parler d'une Tunisie islamiste relève d'une imposture"

Les prochaines élections ne sont pas encore fixées en Tunisie, mais le chef de l’État, Moncef Marzouki, publie un essai aux tonalités préélectorales. "L’invention d’une démocratie, les leçons de l’expérience tunisienne" paraît jeudi 11 avril en France.[...]

Tunisie : les héritiers de Bourguiba ont le vent en poupe

Tunisie : les héritiers de Bourguiba ont le vent en poupe

Treize ans après la mort du père de l'indépendance, les héritiers du courant de pensée bourguibiste ont le vent en poupe. Au point d'être courtisés par leurs adversaires idéologiques.[...]

Tunisie : deux mois après l'assassinat de Chokri Belaïd, l'enquête piétine

Tunisie : deux mois après l'assassinat de Chokri Belaïd, l'enquête piétine

Deux mois après l’assassinat de Chokri Belaïd, les investigations pour retrouver les auteurs et les commanditaires du crime n’ont guère progressé. Une lenteur loin d’être justifiée pour certains. Le point sur l’enquête.[...]

Tunisie : Rached Ghannouchi se prononce pour l'application de la peine de mort

Tunisie : Rached Ghannouchi se prononce pour l'application de la peine de mort

Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision France 24, diffusé dans la soirée du 1er avril, le chef du parti islamiste Ennahdha, Rached Ghannouchi, s'est dit favorable à l'application de la peine de mort, la qualifiant de "loi naturelle". Aucune exécution n'a eu lieu en Tunisie depuis 1991.[...]

Tunisie : Imed Daïmi, nouveau chef du parti du président Marzouki

Tunisie : Imed Daïmi, nouveau chef du parti du président Marzouki

Imed Daïmi, chef de cabinet du président tunisien Moncef Marzouki, a été nommé, dimanche 31 mars, à la tête du Congrès pour la République (CPR). Une arrivée qui intervient après que ce parti laïc, allié aux islamistes d'Ennahdha, a été confronté à une nouvelle vague de[...]

Tunisie : report du verdict dans le procès du doyen de l'université opposé au niqab

Tunisie : report du verdict dans le procès du doyen de l'université opposé au niqab

En Tunisie, le verdict du procès du doyen d’une faculté, accusé d’avoir agressé une étudiante, vient d’être reporté pour la quatrième fois.[...]

L'Afrique du Nord selon Mélenchon

L'Afrique du Nord selon Mélenchon

À peine rentré d'une tournée au Maghreb, le leader du Parti de gauche, natif de Tanger, rêve d'une vaste communauté euro-méditerranéenne. Et fustige pêle-mêle l'islamisme, le Front national et le social-libéralisme.[...]

Maroc - Mohamed Berrada : 'Pour ma génération, le soulèvement a toujours été l'horizon'

Maroc - Mohamed Berrada : "Pour ma génération, le soulèvement a toujours été l'horizon"

Il est l'un des écrivains marocains les plus audacieux de sa génération. L'auteur de "Vies voisines" revient sur son engagement politique, son goût pour la langue arabe, et sa conception de la littérature. Rencontre.[...]

François Hollande en Tunisie les 13 et 14 mai ?

François Hollande en Tunisie les 13 et 14 mai ?

Le déplacement de François Hollande en Tunisie se précise. Si rien n’est encore officiellement fixé, le président français pourrait se rendre à Tunis les 13 et 14 mai.[...]

Tunisie : l'aveu de Jebali

Tunisie : l'aveu de Jebali

Peu de temps avant de quitter le gouvernement, l'ancien Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, s'est confié à certains de ses proches...[...]

Tunisie : et la Constitution dans tout ça ?

Tunisie : et la Constitution dans tout ça ?

L'interminable feuilleton du mercato ministériel a relégué au second plan la rédaction de la Loi fondamentale, qui n'en finit pas de traîner en longueur, ralentissant un peu plus le processus de transition démocratique en Tunisie.[...]

Tunisie : lâcher de centaines de ballons à l'effigie de l'opposant Chokri Belaïd

Tunisie : lâcher de centaines de ballons à l'effigie de l'opposant Chokri Belaïd

Un millier de Tunisiens se sont rassemblés dimanche à Tunis pour un lâcher de centaines de ballons à l'effigie de l'opposant tunisien assassiné Chokri Belaïd, à l'issue d'un deuil de quarante jours, a constaté dimanche un photographe de l'AFP.[...]

Tunisie : quelques milliers de manifestants à Tunis en hommage à Chokri Belaïd

Tunisie : quelques milliers de manifestants à Tunis en hommage à Chokri Belaïd

Quelques milliers de personnes défilaient samedi à Tunis en scandant des slogans contre les islamistes au pouvoir pour marquer la fin d'un deuil de 40 jours après le meurtre de l'opposant Chokri Belaïd, un crime qui a exacerbé une crise politique et n'a pas été entièrement élucidé.[...]

Tunisie : Ali Larayedh est-il l'homme de la situation ?

Tunisie : Ali Larayedh est-il l'homme de la situation ?

Nommé Premier ministre après la démission de Hamadi Jebali, Ali Larayedh a réussi in extremis à former un gouvernement. Singulière revanche pour cet islamiste modéré appelé aujourd'hui à s'élever au-dessus de la mêlée pour mener à bien la dernière phase de la transition démocratique.[...]

Tunisie : manifestation anti-Ennahdha aux obsèques du jeune vendeur ambulant

Tunisie : manifestation anti-Ennahdha aux obsèques du jeune vendeur ambulant

Plusieurs centaines de personnes ont participé, jeudi 14 mars, aux funérailles du vendeur à la sauvette qui s'est mortellement immolé mardi à Tunis. La procession funéraire s'est ensuite transformée en manifestation contre Ennahdha, le parti islamiste au pouvoir.[...]

Tunisie : le nouveau gouvernement 'n'a pas droit à l'erreur', selon la presse

Tunisie : le nouveau gouvernement "n'a pas droit à l'erreur", selon la presse

Le nouveau gouvernement d'Ali Larayedh entre en fonction ce jeudi 14 mars. Un début terni par les obsèques d'un vendeur ambulant qui s'est immolé par le feu mardi à Tunis, rappelant le suicide qui avait déclenché le Printemps arabe : celui d'un certain Mohamed Bouazizi.[...]

Tunisie : le gouvernement d'Ali Larayedh obtient la confiance de l'ANC

Tunisie : le gouvernement d'Ali Larayedh obtient la confiance de l'ANC

Une majorité d'élus de l'Assemblée nationale constituante a accordé sa confiance au gouvernement tunisien, présenté le 8 mars par le Premier ministre Ali Larayedh.[...]

Tunisie : vous avez dit "jasmin" ?

Griffonnée sur les murs, susurrée ou clamée, l'expression « vive Ben Ali ! » (sincère, cette fois) fait un retour en force un peu plus de deux ans après le début du Printemps arabe - qui s'est révélé être un automne -, déclenché en janvier 2011 par la[...]

Tunisie : semaine politique chargée pour organiser la sortie de crise

Tunisie : semaine politique chargée pour organiser la sortie de crise

La Tunisie entame le 11 mars une semaine politique chargée afin d'investir le nouveau gouvernement et approuver un calendrier d'adoption d'une Constitution à même de sortir le pays de l'impasse, tandis que l'opposition célébrera la mémoire de l'opposant assassiné, Chokri Belaïd.[...]

Tunisie : Ali Larayedh présente son gouvernement

Tunisie : Ali Larayedh présente son gouvernement

Accouchement au forceps du gouvernement tunisien d'Ali Larayedh. Le nouveau né reste dans la lignée du précédent exécutif, sauf pour les ministères de souveraineté devenus indépendants.[...]

Tunisie : un accord sur le gouvernement enfin scellé

Tunisie : un accord sur le gouvernement enfin scellé

Le Premier ministre, Ali Larayedh, a annoncé une des premières bonnes nouvelles en Tunisie depuis longtemps : la formation d’un gouvernement de consensus est sur le point d'aboutir après plus de huit mois de crise politique.[...]

Tunisie : négociations tendues pour la formation du nouveau gouvernement

Tunisie : négociations tendues pour la formation du nouveau gouvernement

Ali Larayedh a été chargé, le 22 février, par le président tunisien Moncef Marzouki, de former un gouvernement de coalition pour sortir le pays d’une profonde crise politique. Des négociations tendues sont en cours. L’ex-ministre de l’Intérieur a moins de 48 heures pour trouver un compromis.[...]

Basma Khalfaoui, une icône tunisienne est née

Basma Khalfaoui, une icône tunisienne est née

Par sa mesure, sa dignité et sa détermination, l'ex-épouse de Chokri Belaïd, assassiné le 6 février, a ému les Tunisiens et forcé leur respect. Portrait d'une militante décidée à poursuivre le combat pour les libertés.[...]

Tunisie : le fait du cheikh

« Jeune Afrique nous insultait du temps de Ben Ali, touchait des subventions de sa part et continue de nous insulter aujourd'hui. Je ne sais pas au profit de qui. Je ne sais pas en faveur de qui. » Telle est la réponse de Rached Ghannouchi, dans un entretien à l'hebdomadaire français Le JDD, à la couverture que nous lui avons consacrée il y a[...]

Tunisie : les sondages confirment la baisse de popularité d'Ennahdha

Tunisie : les sondages confirment la baisse de popularité d'Ennahdha

Plusieurs sondages, dont le dernier publié le 1er mars par le cabinet Sigma Conseil, montrent que la cote du parti islamiste Ennahdha s'effrite. Tandis que celle de son principal rival, Nida Tounès, grimpe.[...]

Sondage : quelle feuille de route pour le gouvernement tunisien ?

Sondage : quelle feuille de route pour le gouvernement tunisien ?

Économie, sécurité, élections… Les chantiers du nouveau Premier ministre tunisien, Ali Laarayedh, sont immenses. Reste à établir les priorités de l’action gouvernementale. À travers un sondage, Jeune Afrique vous propose de définir vous-mêmes la feuille de route du nouvel exécutif. À vos clics ![...]

Gouvernement tunisien : Ennahdha renonce à quatre ministères régaliens

Gouvernement tunisien : Ennahdha renonce à quatre ministères régaliens

Après plus de huit mois de tractations, Ennahdha a finalement fait une concession importante aux autres partis de la troïka et de l'opposition. En renonçant à vouloir contrôler quatre ministères régaliens, qui devraient être confiés à des indépendants, Rached Ghannouchi ouvre ainsi la voie à un règlement de la[...]

Tunisie : ces nahdhaouis qui ont dit non

Tunisie : ces nahdhaouis qui ont dit non

Ulcérés par toute une série de dérives et par l'ambition dévorante de Rached Ghannouchi, ils ont claqué la porte du parti islamiste Ennahdha.[...]

Abdelfattah Mourou : 'Ce que fait Ennahdha est contraire à la démocratie'

Abdelfattah Mourou : "Ce que fait Ennahdha est contraire à la démocratie"

Le cofondateur et vice-président du mouvement islamiste Ennahdha ne mâche pas ses mots à l'égard de sa famille politique. Abdelfattah Mourou la tient tout simplement pour responsable de la crise. Interview.[...]

Tunisie : le meurtrier présumé de Chokri Belaïd aurait été identifié mais serait en fuite

Tunisie : le meurtrier présumé de Chokri Belaïd aurait été identifié mais serait en fuite

D'après le Premier ministre, Ali Laarayedh, le meurtrier présumé de l'opposant tunisien Chokri Belaïd a été identifié mais reste en fuite. Quatre personnes soupçonnées d'être ses complices, qui appartiendraient à la "mouvance salafiste", ont par ailleurs été arrêtées.[...]

Rached Ghannouchi, l'homme qui a trahi la révolution tunisienne

Rached Ghannouchi, l'homme qui a trahi la révolution tunisienne

Le doute a longtemps plané, mais il n'est aujourd'hui plus permis. Le président d'Ennahdha n'a d'autre projet que l'instauration progressive d'une théocratie autoritaire en Tunisie, aux antipodes d'une authentique démocratie.[...]

Tunisie : le 'Harlem Shake' lycéen qui choque le gouvernement

Tunisie : le "Harlem Shake" lycéen qui choque le gouvernement

Le ministre tunisien de l'Éducation a ordonné une enquête contre des lycéens de Tunis après leur mise en scène du buzz planétaire "Harlem Shake", danse ridicule dans laquelle les acteurs se déguisent et imitent des actes sexuels. Outrée par les menaces minitérielles, la blogosphère tunisienne organise la[...]

Pour Ghannouchi, Valls a 'insulté' Tunisie

Pour Ghannouchi, Valls a "insulté" Tunisie

La France est "le pays qui comprend le moins l'islam et les Tunisiens", et ces derniers se sont sentis "insultés" par les propos du ministre français de l'Intérieur, Manuel Valls, évoquant "un fascime islamique", a déclaré le chef du parti islamiste tunisien Ennahda.[...]

Ali Laarayedh : 'Un gouvernement pour tous les Tunisiens et les Tunisiennes'

Ali Laarayedh : "Un gouvernement pour tous les Tunisiens et les Tunisiennes"

L'islamiste Ali Laarayedh, ancien ministre de l'Intérieur, a été nommé Premier ministre vendredi 22 février. Dans son premier discours, il a promis de former un cabinet dans lequel se retrouveront tous les "Tunisiens et les Tunisiennes", insistant notamment sur l'égalité des sexes.[...]

Tunisie : Ali Laarayedh nommé Premier ministre

Tunisie : Ali Laarayedh nommé Premier ministre

Le ministre de l’Intérieur sortant, Ali Laarayedh, a été désigné par son parti, Ennahdha, pour prendre la relève de Hamadi Jebali à la tête du gouvernement. Il a été officiellement nommé à ce poste vendredi 22 février à la mi-journée.[...]

Tunisie : Hamadi Jebali, une sortie par la grande porte

Tunisie : Hamadi Jebali, une sortie par la grande porte

Le Premier ministre démissionnaire, Hamadi Jebali, a décliné, jeudi 21 février, une offre de reconduction à la tête du gouvernement tunisien. Ennahdha a indiqué qu'il procédait à des consultations pour présenter un autre candidat islamiste à la primature.[...]

La Tunisie toujours dans l'impasse

La Tunisie toujours dans l'impasse

Les négociations entre Rached Ghannouchi et Moncef Marzouki ont repris de plus belle en Tunisie, au lendemain de la démission du Premier ministre, Hamadi Jebali. Objectif : sortir la Tunisie d'une crise gouvernementale qui dure depuis huit mois.[...]

Assassinat de Chokri Belaïd : l'électrochoc

Assassinat de Chokri Belaïd : l'électrochoc

L'assassinat de Chokri Belaïd aura rompu le fragile équilibre sur lequel reposait la troïka, conduit l'opposition à serrer les rangs et suscité une forte mobilisation populaire contre la violence.[...]

Tunisie : l'échec de Hamadi Jebali

Tunisie : l'échec de Hamadi Jebali

L’initiative de mise en place d’un gouvernement apolitique lancée par le chef de l’exécutif tunisien, Hamadi Jebali, a échoué. Mais la crise gouvernementale semble sur le point de se résoudre.[...]

Tunisie : Ghannouchi sans le masque

Tunisie : Ghannouchi sans le masque

Dans son numéro 2719, en kiosques du 17 au 23 février 2013, Jeune Afrique prend position contre le projet politique de Rached Ghannouchi. Celui, non avoué publiquement, de placer rapidement la Tunisie sous une dictature islamiste.[...]

Tunisie : Jebali reprend les négociations pour former le nouveau gouvernement

Tunisie : Jebali reprend les négociations pour former le nouveau gouvernement

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali reprend, lundi 18 février, les tractations avec les partis politiques pour tenter de former un gouvernement de technocrates. En réponse, Ennahdha a une nouvelle fois répété son opposition à cette initiative. [...]

Abdelfattah Mourou : 'Rached Ghannouchi doit quitter Ennahdha !'

Abdelfattah Mourou : "Rached Ghannouchi doit quitter Ennahdha !"

Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire français Marianne, le vice-président d’Ennahdha, Abdelfattah Mourou, réclame le départ du chef du parti, Rached Ghannouchi. Et soutient l'initiative de Hamadi Jebali, qui a proposé la formation d'un gouvernement de technocrates apolitique pour sortir le pays de la crise.[...]

Tunisie : le 16 février, Jebali annoncera le succès ou l'échec de son plan de remaniement

Tunisie : le 16 février, Jebali annoncera le succès ou l'échec de son plan de remaniement

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali a déclaré, jeudi 14 février, qu'il annoncerait, samedi 16 février, le succès ou l'échec de sa proposition de former un gouvernement de technocrates. Depuis l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd, la Tunisie est plongée dans une grave crise politique.[...]

Tunisie : Chokri Belaïd, chronique d'une mort annoncée

Tunisie : Chokri Belaïd, chronique d'une mort annoncée

L'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd plonge le pays dans une crise politique grave. Le parti islamiste est accusé de porter la responsabilité morale de ce crime, pendant que la troïka au pouvoir implose...[...]

Pour Marzouki, la Tunisie a 'absorbé le choc' de l'assassinat de Belaïd

Pour Marzouki, la Tunisie a "absorbé le choc" de l'assassinat de Belaïd

Dans un entretien au quotidien français Le Figaro, paru le 14 février, le président tunisien Moncef Marzouki estime que la Tunisie a "absorbé le choc de l'assassinat" de l'opposant Chokri Belaïd.[...]

Tunisie : assassinat de Chokri Belaïd, l'onde de choc

Sarah Ben Hamadi est journaliste et blogueuse tunisienne.[...]

Tunisie : Ben Jaafar pour la formation d'un gouvernement 'apolitique'

Tunisie : Ben Jaafar pour la formation d'un gouvernement "apolitique"

Mustapha Ben Jaafar, président de l'Assemblée nationale constituante (ANC) et chef du parti laïc Ettakatol allié aux islamistes d'Ennahdha, a déclaré mardi 12 février soutenir le projet du Premier ministre, Hamadi Jebali, de former un cabinet apolitique.[...]

Tunisie : le CPR de Marzouki rejette la proposition d'un 'gouvernement de technocrates'

Tunisie : le CPR de Marzouki rejette la proposition d'un "gouvernement de technocrates"

La troïka au pouvoir en Tunisie est au bord du gouffre. Le Congrès pour la République (CPR) de Moncef Marzouki annonce qu'il rejette la formation d'un gouvernement "apolitique" et repousse la démission de ses ministres d'une semaine afin de poursuivre les négociations avec Ennahdha. Mais Ettakatol soutient l'initiative du Premier ministre Hamadi Jebali.[...]

Crise en Tunisie : le coup de poker de Hamadi Jebali

Crise en Tunisie : le coup de poker de Hamadi Jebali

Faute de consensus au sein de la troïka sur un remaniement ministériel, le chef du gouvernement tunisien, Hamadi Jebali, met sa démission dans la balance. Et menace de passer en force en affrontant ouvertement l'aile dure d'Ennahdha, son propre parti.[...]

La Tunisie s'enfonce dans la crise, des ministres laïcs prêts à démissionner

La Tunisie s'enfonce dans la crise, des ministres laïcs prêts à démissionner

La Tunisie, confrontée aux retombées politiques de l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd, était plongée dans l'incertitude dimanche, avec un Premier ministre en conflit avec son parti islamiste et des ministres proches du président laïc menaçant de démissionner.[...]

Tunisie : crise ouverte au parti islamiste au pouvoir

Tunisie : crise ouverte au parti islamiste au pouvoir

Le parti islamiste Ennahda au pouvoir en Tunisie était en proie à une crise ouverte avec la menace samedi du Premier ministre Hamadi Jebali de démissionner à défaut de pouvoir former un gouvernement apolitique après l'assassinat de l'opposant de gauche Chokri Belaïd.[...]

Tunisie : plus de 3 000 manifestants pro-islamistes et anti-français à Tunis

Tunisie : plus de 3 000 manifestants pro-islamistes et anti-français à Tunis

Plus de 3 000 manifestants scandaient samedi des slogans pro-islamistes et anti-français dans le centre de Tunis lors d'un rassemblement à l'appel du parti islamiste au pouvoir Ennahdha alors que la Tunisie est plongée dans l'incertitude depuis l'assassinat d'un opposant.[...]

Tunisie : sous le choc, les démocrates resserrent les rangs aux obsèques de Chokri Belaïd

Tunisie : sous le choc, les démocrates resserrent les rangs aux obsèques de Chokri Belaïd

Les obsèques de l'opposant tunisien Chokri Belaïd se sont déroulées vendredi 8 février au sud de Tunis, en présence de plusieurs dizaines de millers de Tunisiens. L'assassinat par balles de l'homme politique et défenseur des droits de l'homme, deux jours plus tôt, est un traumatisme pour tous les démocrates du pays.[...]

EN DIRECT : l'opposant Chokri Belaïd a été inhumé à Tunis

EN DIRECT : l'opposant Chokri Belaïd a été inhumé à Tunis

Les funérailles de l'opposant de gauche, Chokri Belaïd, assassiné devant son domicile mercredi, ont eu lieu ce vendredi 8 février à Tunis. Le pays était par ailleurs paralysé par une grève générale lancée à l'appel du puissant syndicat tunisien, l'Union générale tunisienne des travailleurs (UGTT).[...]

Tunisie : Chokri Belaïd, des funérailles sur fond de grève générale

Tunisie : Chokri Belaïd, des funérailles sur fond de grève générale

Un appel à la grève générale en Tunisie, pour ce vendredi 8 février, a été lancé par l'Union générale tunisienne des travailleurs (UGTT), la puissante centrale syndicale. Un pas de plus dans l’escalade de la crise tunisienne déclenchée par l'assassinat d'un opposant de gauche, Choukri Belaïd, et le[...]

Carte : les mausolées tunisiens en péril

Carte : les mausolées tunisiens en péril

Aux quatre coins du pays, les salafistes, profitant du laxisme des autorités, attaquent les mausolées les uns après les autres. D’après l’Union des confréries soufies de Tunisie, quarante édifices ont été détruits ou incendiés depuis le mois de mars 2012.[...]

Vidéo : à Strasbourg, Moncef Marzouki entre dans l'histoire du Parlement européen

Vidéo : à Strasbourg, Moncef Marzouki entre dans l'histoire du Parlement européen

Moncef Marzouki a prononcé un discours, le 6 février, qui fera date dans l'histoire du Parlement européen. Retour sur ce discours et sur ceux, tout aussi historiques, qui l'ont précédé.[...]

Tunisie : appels à la grève générale, nouveaux heurts entre policiers et manifestants

Tunisie : appels à la grève générale, nouveaux heurts entre policiers et manifestants

La centrale syndicale historique UGTT a décidé, jeudi 7 février, d'appeler à la grève générale vendredi. Dans le même temps, les manifestations se poursuivaient dans tout le pays pour dénoncer l'assassinat de Chokri Belaïd, un avocat défenseur des droits de l'Homme et opposant de gauche.[...]

Tunisie : Ennahdha refuse le 'gouvernement de technocrates' annoncé par Hamadi Jebali

Tunisie : Ennahdha refuse le "gouvernement de technocrates" annoncé par Hamadi Jebali

Le parti islamiste Ennahdha, au pouvoir en Tunisie, a annoncé jeudi 7 février qu'il refusait la formation d'un gouvernement de technocrates apolitiques, pourtant annoncé la veille par le Premier ministre Hamadi Jebali, lui même membre éminent de la même formation politique. Le pays traverse une grave crise politique depuis l'assassinat de l'opposant Chokri[...]

Tunisie : le Premier ministre annonce la formation d'un gouvernement de technocrates

Tunisie : le Premier ministre annonce la formation d'un gouvernement de technocrates

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali a annoncé la formation d'un gouvernement de technocrates "sans appartenances politiques". Une décision qui intervient dans un contexte de crise suscitée par l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd.[...]

Assassinat de Chokri Belaïd : transition bloquée et émotion populaire en Tunisie

Assassinat de Chokri Belaïd : transition bloquée et émotion populaire en Tunisie

L'émotion est vive en Tunisie après l'assassinat par balles, devant chez lui, de l'opposant d'extrême gauche Chokri Belaïd, jeudi 6 février. Des barricades ont été érigées à Tunis et l'opposition a annoncé qu'elle suspendait tous ses travaux à l'Assemblée nationale constituante.[...]

Tunisie : l'assassinat de Chokri Belaïd provoque une vague de manifestations anti-Ennahdha

Tunisie : l'assassinat de Chokri Belaïd provoque une vague de manifestations anti-Ennahdha

L'émotion est vive en Tunisie après l'assassinat par balles de l'opposant d'extrême gauche Chokri Belaïd, mercredi 6 février au matin. Des manifestations ont éclaté partout dans le pays, ainsi que des violences anti-Ennahdha. La question du couvre-feu est posée.[...]

Violents heurts entre manifestants et policiers après l'assassinat de Chokri Belaïd

Violents heurts entre manifestants et policiers après l'assassinat de Chokri Belaïd

Chokri Belaïd a été assassiné mercredi 6 février au matin, à la sortie de son domicile. Le secrétaire général du Parti des patriotes démocrates, formation de l'extrême gauche tunisienne, a été touché par plusieurs balles. La Tunisie est sous le choc et les réactions se multiplient.[...]

L'opposant tunisien Chokri Belaïd assassiné par balles devant son domicile

L'opposant tunisien Chokri Belaïd assassiné par balles devant son domicile

Chokri Belaïd, le secrétaire général du Parti des patriotes démocrates, formation de l'extrême gauche tunisienne, a été assassiné mercredi 6 février au matin. Il a été touché par plusieurs balles alors qu'il sortait de son domicile à Tunis.  [...]

Maghreb : pourquoi le salafisme ne passe pas

Maghreb : pourquoi le salafisme ne passe pas

Très actifs depuis le Printemps arabe, les salafistes peinent cependant à mobiliser les fidèles tant leur discours extrémiste va à l'encontre des traditions locales.[...]

Tunisie : la crise gouvernementale à son paroxysme

Tunisie : la crise gouvernementale à son paroxysme

La crise politique en Tunisie s'est approfondie la semaine dernière, faute de compromis entre le parti islamiste Ennahdha (au pouvoir), ses alliés dans le gouvernement et l'opposition sur un remaniement du gouvernement par le Premier ministre islamiste Hamadi Jebali.[...]

Tunisie : Lofti Zitoun, l'enfant terrible d'Ennahdha, claque la porte du gouvernement

Tunisie : Lofti Zitoun, l'enfant terrible d'Ennahdha, claque la porte du gouvernement

En pleine crise gouvernementale, le ministre conseiller en charge des Affaires politiques auprès du Premier ministre, Lofti Zitoun, démissione du gouvernement. Une manoeuvre vouée à fragiliser Hamadi Jebali, et qui est aussi révélatrice d'une profonde fracture au sein d'Ennahdha.[...]

Tunisie : ces milices qui vous veulent du bien

Tunisie : ces milices qui vous veulent du bien

Tentatives d'intimidation, incitation à la haine, recours à la violence... La mystérieuse Ligue de protection de la révolution ne recule devant aucune extrémité pour imposer sa loi.[...]

Tunisie : échec des négociations sur le remaniement du gouvernement

Tunisie : échec des négociations sur le remaniement du gouvernement

Les pourparlers sur le remaniement du gouvernement tunisien réclamé par la classe politique ont échoué, a déclaré samedi le Premier ministre, Hamadi Jebali, ajoutant que faute d'un consensus dans les prochains jours il soumettra l'équipe de son choix à la Constituante.[...]

La Tunisie promet des mesures d'urgence pour les mausolées attaqués

La Tunisie promet des mesures d'urgence pour les mausolées attaqués

Le gouvernement tunisien a promis des mesures "d'urgence" pour protéger les mausolées soufis visés par des dizaines d'attaques, une annonce qualifiée samedi de "positive" mais tardive par l'Union soufie de Tunisie qui accuse des groupuscules salafistes de ces saccages.[...]

Tunisie : condamnés à vivre ensemble

Walid BelHaj Amor est ingénieur, spécialiste de l'économie de développement.[...]

Tunisie : l'avenue Bourguiba m'a dit...

Tunisie : l'avenue Bourguiba m'a dit...

Aux premières loges de la révolution du 14 janvier 2011, l'artère principale de la Tunis est devenue la caisse de résonance de la transition démocratique.[...]

Tunisie : Kamel El-Taief au grand jour

Tunisie : Kamel El-Taief au grand jour

Figure énigmatique du landerneau tunisien, ce lobbyiste patenté, qui fut très proche de Ben Ali avant de connaître la disgrâce, est aujourd'hui au coeur d'une abracadabrante affaire d'atteinte à la sécurité de l'État.[...]

Tunisie : la douane incendiée et le siège d'Ennahdha saccagé à Ben Guerdane

Tunisie : la douane incendiée et le siège d'Ennahdha saccagé à Ben Guerdane

Des manifestants ont incendié un poste de la douane et les locaux du parti islamiste Ennahda au pouvoir, dans la nuit de jeudi à vendredi à Ben Guerdane, ville du sud de la Tunisie proche de la frontière libyenne, secouée par la violence.[...]

Mauritanie : Ghannouchi, avec les honneurs

Mauritanie : Ghannouchi, avec les honneurs

Invité au second congrès du parti islamiste mauritanien Tawassoul, du 20 au 22 décembre, le leader d'Ennahdha Rached Ghannouchi a eu droit à tous les égards lors de sa visite en Mauritanie.[...]

Tunisie : le baromètre du désespoir

Tunisie : le baromètre du désespoir

Chaque trimestre depuis deux ans, l'institut Emrhod Consulting s'efforce de mesurer ce que les Tunisiens pensent de leurs dirigeants et de leurs responsables politiques, mais aussi de notions plus abstraites comme le bonheur ou la religion. La dernière livraison est particulièrement intéressante.[...]

Enquête pour diffamation contre le comique tunisien Lotfi Abdelli

Enquête pour diffamation contre le comique tunisien Lotfi Abdelli

Le célèbre comique tunisien Lotfi Abdelli a déclaré, mardi 8 janvier, qu'il faisait l'objet d'une enquête pour diffamation à l'encontre de Samir Dilou. En octobre, il avait brandi un doigt d'honneur à la télévision en présence du ministre des Droits de l'homme.[...]

Bourgeons et fleurs fanées

Deux ans après leur sortie du coma, où en sont les Arabes ? Au fond du trou, si l'on se fie aux multiples fléaux, politiques, économiques ou sociaux, qui se sont abattus sur eux comme un essaim de criquets sur un champ de blé. Que peuvent-ils attendre de cette nouvelle année ? En Afrique du Nord, les situations diffèrent. Le Maroc est, de loin, le[...]

Tunisie : Nida Tounès veut saisir la CPI

Tunisie : Nida Tounès veut saisir la CPI

Nida Tounès, le parti de l'ancien Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi, a décidé de saisir la Cour pénale internationale (CPI) pour "crime contre l'humanité" contre des responsables d'Ennahdha, parmi lesquels Rached Ghannouchi, chef de la formation islamiste.[...]

Tunisie : désaccords au sommet

Tunisie : désaccords au sommet

Entre Rached Ghannouchi, le président du parti islamiste Ennahdha, et Hamadi Jebali, le chef du gouvernement tunisien, le principal point de désaccord concerne la feuille de route de la transition.[...]

Une réunion de Nida Tounès prise d'assaut par des miliciens pro-islamistes

Une réunion de Nida Tounès prise d'assaut par des miliciens pro-islamistes

Une réunion publique de Nida Tounès, le parti d’opposition fondé par l’ancien Premier ministre, Béji Caïd Essebsi, a été interrompue par des manifestants pro-islamistes, le 22 décembre, à Djerba.[...]

Tunisie : Moncef Marzouki et Mustapha Ben Jaafar visés par des jets de pierre à Sidi Bouzid

Tunisie : Moncef Marzouki et Mustapha Ben Jaafar visés par des jets de pierre à Sidi Bouzid

Le chef de l'État, Moncef Marzouki, et le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaafar, étaient présents à Sidi Bouzid, lundi 17 décembre, lors des célébrations du deuxième anniversaire du début de la révolution. Mais la fête a tourné court : les dirigeants tunisiens ont[...]

La Tunisie demande l'extradition de Sakhr el-Materi, coincé aux Seychelles pour un problème de passeport

La Tunisie demande l'extradition de Sakhr el-Materi, coincé aux Seychelles pour un problème de passeport

Les Seychelles laisseront-elles un arrière-goût de paradis perdu à Sakhr el-Materi, gendre de l’ancien président tunisien ? Selon le ministre tunisien de la Justice, celui-ci voulait entrer à Mahé, le 12 décembre, avec un passeport diplomatique périmé. Tunis essaye de profiter de la situation pour demander son extradition.[...]

La Tunisie s'enfonce dans le marasme

La Tunisie s'enfonce dans le marasme

Affrontements politiques, économie anémique, réformes au point mort... Deux ans après la révolution, la Tunisie n'est toujours pas stabilisée. Et pâtit de l'intolérance et de l'incompétence d'une frange du parti Ennahdha.[...]

Tunisie : Hamadi Jebali menacé ?

Tunisie : Hamadi Jebali menacé ?

Le Premier ministre, Hamadi Jebali, pourrait être remplacé par Abdellatif Mekki, l'actuel ministre de la Santé.[...]

Tunisie : UGTT - Ennahdha, les conditions de l'apaisement

Tunisie : UGTT - Ennahdha, les conditions de l'apaisement

Les rapports entre l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et le parti islamiste au pouvoir, Ennahdha, se sont tellement dégradés en un an que le pays a été menacé de paralysie par une grève générale, prévue le 13 décembre et annulée in extremis. Face au risque d'une nouvelle aggravation des[...]

Tunisie : un gendarme tué et quatre autres blessés près de Kasserine

Tunisie : un gendarme tué et quatre autres blessés près de Kasserine

Un gendarme tunisien a été tué, et quatre autres blessés, lors d'affrontements, lundi 10 décembre, avec des hommes armés dans l'ouest de la Tunisie. Les assaillants sont toujours en fuite.[...]

Tunisie : le parti de Marzouki menace de quitter le gouvernement

Tunisie : le parti de Marzouki menace de quitter le gouvernement

Le Congrès pour la République (CPR), parti de centre-gauche fondé par le président tunisien Moncef Marzouki, a menacé de se retirer du gouvernement dominé par le parti islamiste d'Ennahda.[...]

Tunisie : grève générale à Sidi Bouzid, Kasserine, Gafsa et Sfax

Tunisie : grève générale à Sidi Bouzid, Kasserine, Gafsa et Sfax

Quatre régions réputées instables, dont Sidi Bouzid, ont entamé jeudi 6 décembre une grève générale très suivie à l'appel de la puissante centrale syndicale UGTT. Depuis quelques jours, le syndicat est en conflit ouvert avec les islamistes d'Ennahdha au pouvoir. Une grève nationale est prévue le jeudi 13[...]

Crise en Tunisie : l'UGTT lance un appel à la grève générale le 13 décembre

Crise en Tunisie : l'UGTT lance un appel à la grève générale le 13 décembre

En Tunisie, le bras de fer qui oppose le principal syndicat tunisien aux islamistes au pouvoir se poursuit.  L'Union générale tunisienne du travail (UGTT) a appelé mercredi 5 décembre à une grève générale le 13 décembre dans l'ensemble du pays.[...]

Heurts devant le siège de l'UGTT entre syndicalistes et islamistes tunisiens

Heurts devant le siège de l'UGTT entre syndicalistes et islamistes tunisiens

Des heurts ont éclaté, mardi 4 décembre, devant le siège de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT - principal syndicat tunisien) à Tunis, en marge de la commémoration du 60e anniversaire de l’assassinat du leader syndicaliste Farhat Hached. Militants syndicalistes et membre de la Ligue de protection de la[...]

Tunisie : Douar Hicher, cité rebelle

Tunisie : Douar Hicher, cité rebelle

Après les affrontements meurtriers dont il a été le théâtre à la fin d'octobre, ce quartier populaire de la périphérie de Tunis passe pour un fief salafiste. Mais la réalité est beaucoup plus complexe.[...]

Le parquet de Tunis renonce à faire appel du non-lieu en faveur de la jeune Tunisienne violée

Le parquet de Tunis renonce à faire appel du non-lieu en faveur de la jeune Tunisienne violée

Le ministère public tunisien n'a finalement pas fait appel du jugement de non-lieu, rendu la semaine dernière par le parquet de Tunis, dans une affaire de viol impliquant deux agents de police et une jeune femme de 27 ans.[...]

Tunisie : la contestation 'suspendue' à Siliana

Tunisie : la contestation "suspendue" à Siliana

L'UGTT, principal syndicat tunisien, a annoncé dimanche la "suspension" de la contestation à Siliana et le calme y régnait en début d'après-midi à la suite d'un accord avec le pouvoir après cinq jours de violences nourries par les espoirs déçus de la révolution de 2011.[...]

Tunisie : réunion à Siliana pour décider de la suite de la contestation

Tunisie : réunion à Siliana pour décider de la suite de la contestation

L'UGTT, principal syndicat tunisien, se réunit dimanche à Siliana pour décider de la suite à donner à la contestation, après un accord la veille avec le gouvernement visant à mettre fin à cinq jours de violences nourries par les espoirs déçus de la révolution.[...]

Tunisie : les heurts reprennent à Siliana, la crise menace de s'étendre

Tunisie : les heurts reprennent à Siliana, la crise menace de s'étendre

Des heurts ont éclaté samedi pour le cinquième jour consécutif à Siliana, épicentre de la colère des Tunisiens face aux espoirs déçus deux ans après la première révolution arabe, et la crise menaçait de s'étendre, des violences ayant été signalées dans d'autres régions.[...]

Tunisie : l'armée se retire de Siliana, Marzouki appelle à la formation d'un nouveau gouvernement

Tunisie : l'armée se retire de Siliana, Marzouki appelle à la formation d'un nouveau gouvernement

La ville de Siliana a connu quatre jours de violences pour les mêmes raisons - misère et violences policières - qui avaient provoqué la révolution tunisienne, dont s'approche le deuxième anniversaire du déclenchement (le 17 décembre). Dans un discours prononcé vendredi 30 novembre, le président Marzouki a appellé[...]

Tunisie : Siliana gronde toujours

Tunisie : Siliana gronde toujours

Manifestants et policiers se sont affrontés vendredi 30 novembre à Siliana, pour le quatrième jour consécutif.[...]

Tunisie : la jeune femme violée par deux policiers innocentée, ses agresseurs inculpés

Tunisie : la jeune femme violée par deux policiers innocentée, ses agresseurs inculpés

La jeune femme de 27 ans agressée sexuellement au début de septembre par deux agents de police a vu les poursuites pour "atteinte à la pudeur" à son encontre abandonnées, jeudi 29 novembre, par le parquet de Tunis. Les policiers ont, quant à eux, été inculpés pour viol.[...]

Tunisie : Siliana toujours sous tension après trois jours de manifestations

Tunisie : Siliana toujours sous tension après trois jours de manifestations

Des affrontements ont de nouveau éclaté entre protestataires et policiers dans l'après-midi du jeudi 29 novembre à Siliana, ainsi que dans d'autres villes de la région. Des manifestations sont attendues vendredi 30 novembre.[...]

Tunisie : libération du patron d'Ettounsiya TV, Sami Fehri

Tunisie : libération du patron d'Ettounsiya TV, Sami Fehri

La Cour de cassation a ordonné la libération du patron de la chaîne Ettounsiya TV, Sami Fehri, a indiqué mercredi 28 novembre son avocate.[...]

Tunisie : plus de 250 blessés à Siliana lors de violences entre manifestants et policiers

Tunisie : plus de 250 blessés à Siliana lors de violences entre manifestants et policiers

Pour la deuxième journée consécutive, des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre, mercredi 28 novembre, à Siliana, en Tunisie. Le bilan fait état de plus de 200 blessés, selon des sources hospitalières.[...]

À Siliana, la révolution tunisienne toujours en marche

À Siliana, la révolution tunisienne toujours en marche

La répression qui s’est abattue, mardi 27 novembre, sur une manifestation lors d'une grève générale dans la ville de Siliana (nord-ouest de la Tunisie) n’est pas sans rappeler celle dont usait le régime de Ben Ali, avec notamment des tirs à balles réelles. Bilan : au moins vingt-quatre blessés.[...]

Tunisie : selon le gouvernement, une quarantaine de salafistes sont toujours en grève de la faim

Tunisie : selon le gouvernement, une quarantaine de salafistes sont toujours en grève de la faim

Lundi 26 novembre, le gouvernement tunisien est revenu sur ses déclarations annonçant la fin du mouvement de grève de la faim des prisonniers salafistes soupçonnés de violences. Mais pour leurs avocats, aucun d'entre eux n'a encore recommencé à s'alimenter.[...]

Tunisie - Abdelfattah Mourou : 'Il faut engager une réflexion autour de notre islam'

Tunisie - Abdelfattah Mourou : "Il faut engager une réflexion autour de notre islam"

Pour faire échec au salafisme jihadiste, le vice-président d'Ennahdha préconise l'ouverture d'un débat et la création d'une instance indépendante de régulation de l'autorité religieuse.[...]

Tunisie : après deux mois de grève de la faim, décès du jihadiste Mohamed Bakhti

Tunisie : après deux mois de grève de la faim, décès du jihadiste Mohamed Bakhti

Après Bechir Gholli, c'est un second jihadiste détenu à Tunis,  Mohamed Bakhti, qui est décédé des suites d'une longue grève de la faim. Les deux hommes, soupçonnés d'avoir participé à l'attaque de l'ambassade américaine à Tunis le 14 septembre, contestaient leur culpabilité et protestaient[...]

Tunisie - Mohamed Talbi : 'Ennahdha est comme un cancer'

Tunisie - Mohamed Talbi : "Ennahdha est comme un cancer"

Homme engagé s'il en est, l'islamologue et historien tunisien Mohamed Talbi ne cache pas son inquiétude face à la montée de l'obscurantisme religieux. Il accuse Rached Ghannouchi et Ennahdha de nourrir secrètement des projets inavouables de coup d'État théocratique.[...]

Tunisie : Soumaya Ghannouchi, l'enfant terrible

Tunisie : Soumaya Ghannouchi, l'enfant terrible

Fille cadette du chef d'Ennahdha, Soumaya Ghannouchi est une pasionaria tunisienne qui pourfend tous ceux qui ne partagent pas ses idées. Portrait.[...]

Tunisie  : un imam salafiste appelle au jihad contre le gouvernement

Tunisie : un imam salafiste appelle au jihad contre le gouvernement

L'émotion est vive en Tunisie, où la violence est encore montée d'un cran, jeudi 1er novembre au soir. Sur la chaîne Ettounsiya, l’imam salafiste de la mosquée Ennour, dans la banlieue de la Manouba à Tunis, Nasreddine Aloui, a appelé la jeunesse à mourir en martyr pour lutter contre le gouvernement.[...]

Tunisie : l'état d'urgence prolongé de trois mois

Tunisie : l'état d'urgence prolongé de trois mois

Le président Moncef Marzouki a décidé, mercredi 31 octobre, de prolonger de trois mois l'état d'urgence en Tunisie. Une décision qui fait suite aux violences exceptionnelles déclenchées par des salafistes en banlieue de Tunis.[...]

Escalade de la violence en Tunisie

Escalade de la violence en Tunisie

Stupeur en Tunisie. Malgré la trêve de l’Aïd el-Kébir, les salafistes n'hésitent pas à recourir à l'ultra-violence pour faire régner leur ordre moral à Douar Hicher, en banlieue de Tunis. Pendant ce temps, les tensions entre partis politiques se font plus vives que jamais, sur fond de première lecture à[...]

Révolution tunisienne : du rêve à la réalité

Révolution tunisienne : du rêve à la réalité

Au terme d'une année d'exercice parlementaire, les Tunisiens font un premier bilan. Un regard mitigé au moment où les difficultés s'accentuent. Voyage aux quatre coins du pays.[...]

Tunisie : pourquoi il faut y croire

Tunisie : pourquoi il faut y croire

Un an après les premières élections démocratiques, la situation ne semble guère reluisante en Tunisie. Reste que les raisons d'espérer sont nombreuses.[...]

Tunisie : les tensions entre le pouvoir et les médias se prolongent

Tunisie : les tensions entre le pouvoir et les médias se prolongent

Le gouvernement tunisien, dominé par le parti islamiste Ennahdha, entretient l'ambiguïté sur sa vision des médias, alternant promesses de respect de la liberté de la presse et discours menaçants.[...]

Habib Kazdaghli : 'Mon procès est une tentative de mise au pas de l'université tunisienne'

Habib Kazdaghli : "Mon procès est une tentative de mise au pas de l'université tunisienne"

Le 25 octobre, Habib Kazdaghli, doyen de la faculté des lettres, des arts et des humanités de la Manouba (Flahm) a comparu devant le tribunal de première instance de Tunis pour "agression" envers une étudiante. À la demande de ses avocats, son procès a été à nouveau reporté, au 15 novembre. Soutenu par le conseil[...]

Tunisie - Selim Ben Abdesselem : 'Le débat sur le contenu de la Constitution doit démarrer'

Tunisie - Selim Ben Abdesselem : "Le débat sur le contenu de la Constitution doit démarrer"

À Tunis, les rues étaient pavoisées pour marquer l’anniversaire des premières élections libres qu’a connu le pays, il y a exactement un an. Mais le cœur n’y était pas : trop de promesses, trop d’incertitudes et une montée de la violence politique qui sèment le doute quant aux avancées de la[...]

Tunisie : le début de la faim

Il est des anniversaires qui se fêtent dans l'allégresse et d'autres qui ressemblent à un deuil renouvelé. Tel celui du scrutin populaire du 23 octobre 2011, qui a porté au pouvoir, pour la première fois dans l'histoire (moderne) de la Tunisie, les islamistes du mouvement Ennahdha. Toute l'oeuvre de Bourguiba s'est alors subitement[...]

Tunisie : Nida Tounès parle d''assassinat politique' après la mort d'un de ses représentants

Tunisie : Nida Tounès parle d'"assassinat politique" après la mort d'un de ses représentants

Béji Caïd Essebsi, chef du parti d'opposition Nida Tounès, a dénoncé vendredi 19 octobre le "premier assassinat politique depuis la révolution" après la mort, jeudi, de Lotfi Naguedh, coordinateur du parti à Tataouine (sud de la Tunisie). [...]

Rached Ghannouchi : 'Si on diabolise les salafistes tunisiens, ils seront au pouvoir dans dix ou quinze ans'

Rached Ghannouchi : "Si on diabolise les salafistes tunisiens, ils seront au pouvoir dans dix ou quinze ans"

Largement critiqué après la diffusion d'une vidéo dans laquelle il pactise avec des salafistes, le leader d'Ennahdha, Rached Ghannouchi, explique qu'il faut considérer les salafistes comme des "citoyens" et "éviter le discours de l'ennemi intérieur".[...]

Tunisie : trois scénarios pour l'après 23 octobre 2012

Mohamed Sahbi Basly est ancien ambassadeur de Tunisie et président fondateur du parti El-Moustaqbal.[...]

Sofiane Ben Farhat : 'Soit le gouvernement tunisien obéit à des ordres, soit il est autiste'

Sofiane Ben Farhat : "Soit le gouvernement tunisien obéit à des ordres, soit il est autiste"

Presse écrite et numérique, radios, télévisions tunisiennes... toutes étaient en grève, mercredi 17 octobre, avec un mot d'ordre : "pas de démocratie sans médias indépendants". Entretien avec Sofiane Ben Farhat, journaliste vedette de la radio et de la télévision et membre du Syndicat national des journalistes[...]

Tunisie : le congrès du 'dialogue national' rejette le calendrier électoral

Tunisie : le congrès du "dialogue national" rejette le calendrier électoral

Le "dialogue national", regroupant en congrès des partis de la coalition au pouvoir et de l’opposition ainsi que des ONG, a rejeté le calendrier électoral proposé par la troïka au pouvoir. L’opposition souhaite notamment que l’élection présidentielle se tienne avant les législatives.[...]

Tunisie - Béji Caïd Essebsi : 'La transition démocratique est mal engagée'

Tunisie - Béji Caïd Essebsi : "La transition démocratique est mal engagée"

Vieux routier de la politique formé à l'école bourguibienne, l'ex-Premier ministre provisoire dénonce l'immobilisme de la troïka au pouvoir. Et appelle l'opposition à se rassembler autour de son mouvement, Nida Tounès, pour préparer l'alternance.[...]

Ghannouchi, l'illusionniste

Le doute a longtemps plané, il n'est aujourd'hui plus de mise. En tout cas plus concernant Rached Ghannouchi, chef emblématique des islamistes ­d'Ennahdha, qui s'était pourtant évertué jusqu'ici à rassurer ses compatriotes et la communauté internationale. À longueur d'interviews ou de déclarations, il n'avait que les mots[...]

Tunisie : compromis sur la Constitution, les élections générales se tiendront le 23 juin

Tunisie : compromis sur la Constitution, les élections générales se tiendront le 23 juin

La troïka au pouvoir en Tunisie est tombée d'accord, dans la nuit du samedi 13 octobre, sur le contenu de la future Constitution et sur la tenue d'élections législatives et présidentielle le 23 juin 2013.[...]

Tunisie : accord pour des élections législatives et présidentielle le 23 juin

Tunisie : accord pour des élections législatives et présidentielle le 23 juin

Les prochaines élections législatives et présidentielle en Tunisie auront lieu le 23 juin à la suite d'un accord entre les membres de la coalition au gouvernement, a annoncé le parti islamiste Ennahdha dans la nuit de samedi à dimanche.[...]

Tunisie - Ben Jaafar : 'Un projet de Constitution sera débattu en novembre'

Tunisie - Ben Jaafar : "Un projet de Constitution sera débattu en novembre"

Le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaafar, a annoncé, vendredi 12 octobre, qu'un premier projet de Constitution serait présenté en novembre aux députés. D'après lui, la criminalisation de l'atteinte au sacré, chère aux islamistes, n'y figure pas.[...]

Tunisie : les vidéos de Ghannouchi, 'bad buzz' pour un théocrate

Tunisie : les vidéos de Ghannouchi, "bad buzz" pour un théocrate

C’est le "buzz" de la semaine en Tunisie : deux vidéos mises en ligne sur Youtube présentant Rached Ghannouchi, le président du parti islamiste Ennahdha, en entretien avec des salafistes… Édifiant.[...]

Mustapha Ben Jaafar : 'Le consensus est une nécessité' en Tunisie

Mustapha Ben Jaafar : "Le consensus est une nécessité" en Tunisie

Le président de la Constituante, Mustapha Ben Jaafar, appelle à une réorganisation de la troïka au pouvoir en Tunisie et à un élargissement du cercle de concertation pour sécuriser les prochaines étapes de la transition.[...]

Tunisie : des journalistes de Dar Assabah suspendent leur grève de la faim pour négocier

Tunisie : des journalistes de Dar Assabah suspendent leur grève de la faim pour négocier

Huit journalistes du groupe de presse Dar Assabah, qui ont mené une grève de la faim pendant sept jours, ont recommencé à s’alimenter, lundi 8 octobre, à la veille de négociations tripartites. Le gouvernement aurait promis le départ de Lotfi Touati, dont la nomination à la tête de la société avait[...]

Tunisie : 49 policiers blessés dans des affrontements à Djerba

Tunisie : 49 policiers blessés dans des affrontements à Djerba

Des affrontements entre les forces de l'ordre et des manifestants protestant contre la réouverture d'une décharge sur l'île de Djerba, haut lieu du tourisme en Tunisie, ont fait 49 blessés parmi les policiers samedi, a indiqué à l'AFP le ministère de l'Intérieur.[...]

Moncef Marzouki présente 'les excuses de l'État' tunisien à la jeune femme violée par des policiers

Moncef Marzouki présente "les excuses de l'État" tunisien à la jeune femme violée par des policiers

La jeune femme violée par deux policiers et qui risque d’être inculpée pour atteinte à la pudeur a été reçue jeudi 4 octobre par le président tunisien Moncef Marzouki. Dans un communiqué, la présidence a indiqué que ce dernier lui avait présenté "les excuses de l’État".[...]

Abdelfattah Mourou : 'Les Tunisiennes subissent des discriminations terribles'

Abdelfattah Mourou : "Les Tunisiennes subissent des discriminations terribles"

Revenu dans le giron du parti islamiste Ennahdha, qu’il avait fondé et qui est actuellement au pouvoir, Abdelfattah Mourou fait le tour des capitales européennes et nord-américaines pour défendre l’image de la Tunisie, entachée par l’attaque de l'ambassade américaine à Tunis et les entorses faites au processus[...]

Le jihadisme, 'un problème sécuritaire qui menace tout le Maghreb', selon Marzouki

Le jihadisme, "un problème sécuritaire qui menace tout le Maghreb", selon Marzouki

Le président tunisien Moncef Marzouki s’est inquiété, mardi 2 octobre, de l’influence grandissante du mouvement jihadiste en Afrique du Nord. "Il y a un problème sécuritaire qui menace toute la région du Maghreb arabe", a-t-il déclaré, depuis New York, au journal saoudien "Al-Hayat", basé à[...]

La jeune Tunisienne violée saura 'dans les prochains jours' si elle est inculpée d'atteinte à la pudeur

La jeune Tunisienne violée saura "dans les prochains jours" si elle est inculpée d'atteinte à la pudeur

La jeune femme de 27 ans violée par deux policiers au début de septembre comparaissait, mardi 2 octobre, devant un juge d'instruction de Tunis. Soupçonnée d'"atteinte à la pudeur", elle devrait se voir signifier son éventuelle inculpation ou le classement de son dossier sans suite "dans les prochains jours", selon son avocate.[...]

Tunisie - Chômage : la contestation sociale se poursuit à Sidi Bouzid

Tunisie - Chômage : la contestation sociale se poursuit à Sidi Bouzid

Des centaines de personnes ont manifesté, lundi 1er octobre, à Sidi Bouzid et Laâyoune, dans le centre de la Tunisie. Elles réclamaient la libération de manifestants arrêtés la semaine dernière et protestaient contre le chômage qui gangrène la région.[...]

Tunisie : Abou Iyadh,  l'ennemi public numéro un

Tunisie : Abou Iyadh, l'ennemi public numéro un

Sorti du giron des islamistes d'Ennahdha, qu'il nargue à l'envi, le chef des salafistes jihadistes, Abou Iyadh, semble décidé à semer le chaos et la discorde dans le pays. Son dernier fait d'armes : l'assaut meurtrier contre l'ambassade américaine.[...]

La farce et la force

Youssef Seddik est philosophe et anthropologue tunisien spécialiste de la Grèce antique et de l'anthropologie du Coran[...]

Tunisie : colère et indignation après le viol d'une femme par des policiers

Tunisie : colère et indignation après le viol d'une femme par des policiers

Indignation, colère et dégoût se lisaient sur tous les visages à Tunis lors d'un rassemblement de protestation organisé vendredi 28 septembre contre le sort d'une Tunisienne violée par des policiers et menacée de poursuites par la justice.[...]

France - Tunisie : Sonia Dahou, du jasmin en banlieue

France - Tunisie : Sonia Dahou, du jasmin en banlieue

À 38 ans, elle reprend les rênes de la mairie des Ulis (France). Membre du Parti socialiste, cette Franco-Tunisienne est réputée proche des gens.[...]

Tunisie : adieu libertés ?

Tunisie : adieu libertés ?

Gel du code de la presse, nomination d'hommes liges à la tête des grands médias, pressions en tous genres... La volonté des islamistes d'encadrer l'information fait craindre le retour de la censure et de l'autocensure en Tunisie.[...]

Tunisie : arrestation de Hassen Brik, un responsable de Ansar al-Charia

Tunisie : arrestation de Hassen Brik, un responsable de Ansar al-Charia

Le responsable de la prédication d'Ansar al-Charia, Hassen Brik, a été arrêté à la Cité El-Khadhra, près de Tunis, en début de soirée, dimanche 23 septembre. Comme son chef Abou Iyadh, il est accusé d'être derrière la manifestation meurtrière du 14 septembre devant l'ambassade des États-Unis.[...]

Tunisie : pourquoi il faut condamner les violences antiaméricaines de Tunis

Radhi Meddeb est président-fondateur de l'association Action et Développement Solidaire.[...]

Tunisie : Rached Ghannouchi promet la fermeté face aux salafistes

Tunisie : Rached Ghannouchi promet la fermeté face aux salafistes

Paroles en l'air ou changement d'attitude d'Ennahdha vis-à-vis des radicaux flirtant avec Al-Qaïda ? "Les salafistes jihadistes sont un danger pour la Tunisie, et après l'attaque de l'ambassade américaine, l'État tunisien doit serrer la vis", a décalré Rached Ghannouchi, le chef du parti islamiste au pouvoir.[...]

Tunisie : pour Béji Caïd Essebsi, la troïka au pouvoir 'a échoué'

Tunisie : pour Béji Caïd Essebsi, la troïka au pouvoir "a échoué"

Béji Caïd Essebsi, fondateur du parti d'opposition Nidaa Tounès, considère que le gouvernement tunisien, mené par Ennahdha, entraîne le pays "vers l'abîme". Et qu'il ne sera plus légitime après le 23 octobre, un an après les élections à la Constituante.[...]

Tunisie : Lotfi Touati renverse un journaliste avec sa voiture

Tunisie : Lotfi Touati renverse un journaliste avec sa voiture

Le directeur du groupe de presse Dar Assabah, Lotfi Touati, est accusé d'avoir volontairement renversé un de ses journalistes, Khalil Hannechi, jeudi 13 septembre à Tunis.  [...]

Tunisie : les journalistes de 'Dar Assabah' en grève pour protéger leur liberté éditoriale

Tunisie : les journalistes de "Dar Assabah" en grève pour protéger leur liberté éditoriale

Hier, les journalistes des deux quotidiens tunisiens du groupe "Dar Assabah" ont marqué une journée de grève. Ils entendaient protester contre les nominations controversées à la tête des médias effectuées par le gouvernement. Ce dernier est accusé depuis quelques semaines de tenter de mettre la main sur les médias en[...]

Moncef Marzouki 'indigné par l'image qu'on donne de la Tunisie' en France

Moncef Marzouki "indigné par l'image qu'on donne de la Tunisie" en France

Dans un entretien au figaro.fr, publié dimanche 9 septembre, le président tunisien Moncef Marzouki a tenu à minimiser la montée de l'islamisme dans son pays, dont il déplore l'image qu'en véhiculent les médias français.[...]

Tunisie : Nejiba Hamrouni, vigie de l'info

Tunisie : Nejiba Hamrouni, vigie de l'info

Le torchon brûle entre le gouvernement et les médias. La présidente du Syndicat national des journalistes tunisiens, Nejiba Hamrouni, monte au front.[...]

Tunisie : le Bardo ne répond plus...

Tunisie : le Bardo ne répond plus...

Elle avait un an pour préparer la nouvelle loi fondamentale tunisienne. Dix mois après son élection, l'Assemblée constituante est loin d'avoir accompli sa mission. Elle devrait jouer les prolongations, retardant d'autant le calendrier électoral.[...]

Tunisie : manifestation et prière contre la corruption

Tunisie : manifestation et prière contre la corruption

Un millier de personnes, en majorité des partisans du gouvernement tunisien dirigé par les islamistes, ont participé vendredi à Tunis à une prière et à une manifestation pour demander "l'assainissement" du pays des personnalités corrompues de l'ancien régime.[...]

En Tunisie, des citoyens veulent envoyer l'Assemblée constituante au tribunal

En Tunisie, des citoyens veulent envoyer l'Assemblée constituante au tribunal

Plusieurs associations et militants ont déposé plainte contre le palais du Bardo. Lassés par l’opacité qui règne à l’Assemblée, ils réclament l’application de la transparence et la publication des activités parlementaires.[...]

Rached Ghannouchi : 'islam et politique sont indissociables'

Rached Ghannouchi : "islam et politique sont indissociables"

Rached Ghannouchi, le très influent président d'Ennahdha, prône le consensus autour d'une démarche participative pour remettre la Tunisie sur les rails et se pose en héraut d'un islamisme empreint de modernité et d'humanisme.[...]

Tunisie : avant d'aller en prison, Sami Fehri accuse le pouvoir

Tunisie : avant d'aller en prison, Sami Fehri accuse le pouvoir

Le patron d'une chaîne de télévision tunisienne a dénoncé samedi 25 août la décision de la justice de le placer en détention, y voyant une tentative de juguler une voix dissidente, dans un climat de tensions croissantes entre les médias et le gouvernement, dominé par les islamistes.[...]

Zied El Hani : 'Le gouvernement tunisien nomme à la tête des médias publics des personnes compromises avec Ben Ali'

Zied El Hani : "Le gouvernement tunisien nomme à la tête des médias publics des personnes compromises avec Ben Ali"

La liberté de la presse est-elle menacée en Tunisie ? Quelques dizaines de journalistes des quotidiens arabophone "Essabah" et francophone "Le Temps" ont en tout cas manifesté devant le siège du gouvernement, à Tunis, mercredi 22 août, pour protester contre ce qu’ils considèrent comme une tentative de mise au pas des[...]

Tunisie : les plus belles intox de l'été

Tunisie : les plus belles intox de l'été

Accros à l’information, les Tunisiens ont passé un été à se faire peur. En cause, l’intox que certains médias et les réseaux sociaux sont prompts à déverser, par manque de recul ou tout simplement pour déguiser des rumeurs en scoop, histoire de donner du piment à une actualité un peu morne. Retour[...]

Tunisie : qui arrêtera les salafistes ?

Tunisie : qui arrêtera les salafistes ?

Ils ont le vent en poupe et ils en profitent. Devant la passivité des autorités gouvernementales, les salafistes tunisiens multiplient les provocations. Dernier incident en date : l’attaque d’un festival à Bizerte, dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 août.[...]

Tunisie : des salafistes empêchent des musiciens iraniens de donner un concert

Tunisie : des salafistes empêchent des musiciens iraniens de donner un concert

Des militants salafistes ont empêché une troupe iranienne de donner une représentation, mercredi 15 août au soir, lors du Festival international de musique sacrée et soufie de Kairouan. Motif ? Le fait que les musiciens soient "chiites" constituait aux yeux des extrémistes une "atteinte au sacré".[...]

Tunisie : la grève générale bien suivie à Sidi Bouzid

Tunisie : la grève générale bien suivie à Sidi Bouzid

La grève générale organisée mardi 14 août à Sidi Bouzid "a été suivie à plus de 90%", selon ses organisateurs.[...]

Tunisie : maux de ventre

La ressemblance est frappante entre le derviche de Voltaire distillant sa sagesse et Cheikh Rached Ghannouchi, leader d'Ennahdha, qui, du haut de son minaret, se régale de l'exportation de sa révolution islamiste en Égypte et dans les contrées orientales. En ces journées de canicule, les Tunisiens subissent des coupures d'eau et d'électricité, ce[...]

Tunisie : des milliers de manifestants contestent la politique d'Ennahdha à l'égard des droits des femmes

Tunisie : des milliers de manifestants contestent la politique d'Ennahdha à l'égard des droits des femmes

Commémorant l'adoption du Code de statut personnel (CSP), en 1956, des milliers de Tunisiens sont descendus dans la rue, lundi 13 août au soir, afin de défendre le droit des femmes. Et obtenir le retrait d'un projet d'article de la future Constitution, déposé par Ennahdha, qui évoque la "complémentarité" et non[...]

Tunisie : douze partis de gauche créent un 'front populaire'

Tunisie : douze partis de gauche créent un "front populaire"

Douze partis de gauche et un groupe de personnalités indépendantes se sont regroupés pour former un "Front populaire", nouvelle force d’opposition, a annoncé lundi 13 août le Parti ouvrier tunisien (POT).[...]

Chômage, insécurité, libertés en péril : en Tunisie, c'est le temps des regrets

Chômage, insécurité, libertés en péril : en Tunisie, c'est le temps des regrets

Chômage, insécurité, flambée des prix, corruption, services publics défaillants, libertés menacées... Face aux difficultés et aux craintes qui s'amoncellent, les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à exprimer dépit, colère, voire nostalgie.[...]

Tunisie - Rached Ghannouchi : 'Islam et politique sont indissociables'

Tunisie - Rached Ghannouchi : "Islam et politique sont indissociables"

Le leader du parti islamiste Ennahdha a accordé une interview à Jeune Afrique. Hier exilé, aujourd’hui très populaire auprès de ses concitoyens, il revient longuement sur sa conception du pouvoir et de la société. À retrouver dans le J.A. n° 2692-2693, en kiosques du 12 au 25 août.[...]

Tunisie : à Sidi Bouzid, la révolte gronde contre Ennahdha

Tunisie : à Sidi Bouzid, la révolte gronde contre Ennahdha

Les manifestations contre le gouvernement dirigé par les islamistes d’Ennahdha se multiplient à Sidi Bouzid. Objet de la contestation : l’incapacité du pouvoir à trouver des remèdes à la crise économique.[...]

Tunisie : Sidi Bouzid de nouveau secouée par des manifestations anti-Ennahdha

Tunisie : Sidi Bouzid de nouveau secouée par des manifestations anti-Ennahdha

Sidi Bouzid n'est plus seulement le berceau de la révolution tunisienne. C'est aussi une ville en train de devenir le fer de lance de la contestation de la politique sociale menée par le gouvernement des islamistes d'Ennahdha, comme le montrent les nouvelles manifestations du jeudi 9 août.[...]

Tunisie : le culte du sacré

Tunisie : le culte du sacré

Après avoir renoncé à imposer la loi islamique, le parti Ennahdha envisage de "criminaliser" les atteintes à la religion en Tunisie.[...]

Mohammed Mouaqit : 'La charia est une source, non une norme'

Mohammed Mouaqit : "La charia est une source, non une norme"

Pour le professeur marocain de sciences politiques, Mohammed Mouaqit, il n'y a pas de contradiction insoluble entre une supposée loi religieuse et la recherche d'une modernité islamo-compatible.[...]

Charia : enquête sur une psychose

Charia : enquête sur une psychose

Arrivée au pouvoir des islamistes en Tunisie, au Maroc et en Égypte ; présence djihadiste dans le nord du Mali ; la secte Boko Haram au Nigeria... La loi islamique est devenue un slogan pour les uns, une crainte pour les autres.[...]

Tunisie : Abdelfattah Mourou agressé par un salafiste

Tunisie : Abdelfattah Mourou agressé par un salafiste

L'un des fondateurs du parti islamiste Ennahdha, Abdelfattah Mourou, a été agressé par un salafiste lors d'une conférence sur l'islam et la tolérance, dimanche 5 juillet. Il a dû recevoir cinq points de suture au front.[...]

Tunisie : le blogueur Sofiane Chourabi arrêté, une manifestation dispersée

Tunisie : le blogueur Sofiane Chourabi arrêté, une manifestation dispersée

Le célèbre blogueur Sofiane Cheroubi a été arrêté dimanche 5 août pour ivresse et "atteinte aux bonne moeurs". Quelques heures plus tard, une manifestation contre le gouvernement a été violemment dispersée à Tunis[...]

Tunisie : flambée des prix pour le premier ramadan du gouvernement Jebali

Tunisie : flambée des prix pour le premier ramadan du gouvernement Jebali

Les Tunisiens désargentés vivent dans la souffrance leur premier ramadan sous le gouvernement islamiste qui, malgré ses promesses de baisser les prix des produits alimentaires, n'a pu contenir la spéculation sept mois après son entrée en fonction.[...]

Fethi Benslama : 'Le principal risque en Tunisie est celui du défaitisme'

Fethi Benslama : "Le principal risque en Tunisie est celui du défaitisme"

Psychanalyste tunisien enseignant à l’Université de Paris VII où il dirige l’UFR de Sciences humaines cliniques, Fethi Benslama est l’auteur de plusieurs ouvrages où il explore notamment les expressions contemporaines de l’islam à la lumière de la psychanalyse. En mai 2011, il publie "Soudain la[...]

Tunisie : Ennahdha dépose son projet de loi controversé de criminalisation de l'atteinte au sacré

Tunisie : Ennahdha dépose son projet de loi controversé de criminalisation de l'atteinte au sacré

Comme elle l’avait annoncé lors de son dernier congrès, Ennahdha a déposé, mercredi 1er août, un projet de loi devant l’Assemblée constituante qui criminalise l’atteinte au sacré. Des peines de deux à quatre ans de prison ferme sont prévues.[...]

France : après le 'Sarko boy' Boillon, François Gouyette nouvel ambassadeur à Tunis ?

France : après le "Sarko boy" Boillon, François Gouyette nouvel ambassadeur à Tunis ?

Parmi les diplomates qui pourraient être nommés par François Hollande au poste d'ambassadeur de France en Tunisie, François Gouyette est en bonne position. Ce diplomate expérimenté a été ambassadeur aux Émirats arabes unis et en Libye. Il succèderait à Tunis au "Sarko boy" du Quai d'Orsay, Boris Boillon, qui[...]

Tunisie : l'état d'urgence prolongé d'un mois

Tunisie : l'état d'urgence prolongé d'un mois

Les autorités tunisiennes ont annoncé, mardi 31 juillet, que l’état d’urgence serait "prolongé d’un mois, jusqu'à fin août". [...]

Tunisie : Ennahdha met la balle au centre

Tunisie : Ennahdha met la balle au centre

Pas de clash. Pas d'annonces à défrayer la chronique. Le 9e congrès d'Ennahdha a cependant levé le voile sur la ligne et les figures montantes du mouvement islamiste avant les élections générales prévues en 2013.[...]

Charia : enquête sur une psychose populaire

Charia : enquête sur une psychose populaire

Arrivée au pouvoir des islamistes en Tunisie, au Maroc et en Égypte ; présence djihadiste dans le nord du Mali ; violences de la secte Boko Haram au Nigeria... La loi islamique est devenue un slogan politique pour les uns, une crainte pour les autres. Une enquête de Jeune Afrique dans son n° 2690, en kiosques du 29 juillet au 4 août.[...]

Tunisie : le paiement des salaires à Sidi Bouzid fait baisser la tension

Tunisie : le paiement des salaires à Sidi Bouzid fait baisser la tension

La tension était descendue d'un cran samedi à Sidi Bouzid où les ouvriers privés de salaires ont eu gain de cause après les troubles qui ont secoué jeudi cette ville, berceau de la révolution dans le centre-ouest tunisien.[...]

Tunisie : nouveaux heurts à Sidi Bouzid, berceau de la révolution

Tunisie : nouveaux heurts à Sidi Bouzid, berceau de la révolution

Les manifestations pacifiques d'ouvriers réclamant leur paie se sont transformées, jeudi 26 juillet, en véritables émeutes à Sidi-Bouzid. Aucun blessé n'est cependant à déplorer dans cette ville du centre-ouest de la Tunisie où est née la révolution.[...]

Tunisie : le 9e congrès d'Ennahdha, beaucoup de bruit pour rien ?

Tunisie : le 9e congrès d'Ennahdha, beaucoup de bruit pour rien ?

Très attendu, le 9e congrès d’Ennahdha a joué les prolongations mais n’a pas permis la redistribution des cartes tant annoncée. Il a juste fait la synthèse des objectifs que le mouvement islamiste présente depuis sa légalisation et son arrivée au pouvoir.[...]

Tunisie : Ben Ali serait prêt à restituer ses avoirs suisses 'en faveur de l'État tunisien'

Tunisie : Ben Ali serait prêt à restituer ses avoirs suisses "en faveur de l'État tunisien"

Zine el-Abidine Ben Ali serait prêt, d’après son avocat libanais Me Azoury, à renoncer, au profit de la Tunisie, à tous ses potentiels avoirs en Suisse.[...]

Tunisie : Ennahdha, un congrès pour l'Histoire

Tunisie : Ennahdha, un congrès pour l'Histoire

Très attendue et plusieurs fois reportée, la première réunion d'Ennahdha hors de la clandestinité a confirmé sa stratégie de parti de masse.[...]

Tunisie : les débats se prolongent au congrès d'Ennahdha

Tunisie : les débats se prolongent au congrès d'Ennahdha

Les débats se prolongeaient dimanche au congrès du parti au pouvoir en Tunisie, Ennahda, qui n'exclut pas d'étendre la durée de ce rassemblement censé consacrer le caractère "modéré" du mouvement.[...]

Tunisie : démocratie 'halal' et question salafiste au menu du 9e congrès d'Ennahdha

Tunisie : démocratie "halal" et question salafiste au menu du 9e congrès d'Ennahdha

Le parti islamiste au pouvoir en Tunisie, Ennahdha, tient son premier congrès hors de clandestinité, du 12 au 15 juillet à Tunis. L'occasion de clarifier sa ligne politique et son projet de société pour le pays.[...]

Mohamed Abbou : 'Le véritable ennemi de la Tunisie n'est plus Ben Ali mais la corruption'

Mohamed Abbou : "Le véritable ennemi de la Tunisie n'est plus Ben Ali mais la corruption"

À 46 ans, cet homme discret, redoutable défenseur des droits de l’homme, ne déroge pas à ses principes. Élu du Congrès pour la République (CPR) à l’Assemblée nationale constituante tunisienne, Mohamed Abbou refuse le cumul des fonctions et quitte son fauteuil pour celui de ministre chargé de la Réforme[...]

Tunisie : réforme des médias au point mort, le gouvernement accusé de censure

Tunisie : réforme des médias au point mort, le gouvernement accusé de censure

L'Instance tunisienne indépendante chargée de réformer l'information et la communication (Inric) a décidé, unilatéralement, de stopper ses travaux, mercredi 4 juillet. Kamel Labidi, directeur de l’organisation, a dénoncé l’inaction du gouvernement et les recours à la censure.[...]

Tunisie : l'appel du 16 juin de Béji Caïd Essebsi

Tunisie : l'appel du 16 juin de Béji Caïd Essebsi

L'ex-Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi veut fédérer derrière lui les destouriens mais aussi la gauche pour faire contrepoids aux islamistes.[...]

Tunisie : l'extradition de Mahmoudi ne fera pas démissioner Marzouki, estime Béji Caïd Essebsi

Tunisie : l'extradition de Mahmoudi ne fera pas démissioner Marzouki, estime Béji Caïd Essebsi

La crise politique provoquée par l’extradition, dimanche 24 juin en Libye, de l’ex-Premier ministre de Kadhafi, Baghdadi Mahmoudi, peut-elle conduire le président tunisien Moncef Marzouki à la démission ? Non, avance l’ancien Premier ministre Beji Caïd Essebsi, pour qui il s'agit simplement d'un "mauvais coup".[...]

Tunisie : l'extradition de Mahmoudi attise les tensions au sommet de l'État

Tunisie : l'extradition de Mahmoudi attise les tensions au sommet de l'État

L'extradition vers la Libye de l'ex-Premier ministre libyen Baghdadi Mahmoudi a déclenché une crise à la tête de l'État tunisien sans précédent depuis la révolution. Le président de la République Moncef Marzouki est furieux de ne pas avoir été consulté par son Premier ministre Hamadi Jebali.[...]

Politique, économie, religion... Où va la Tunisie ?

Politique, économie, religion... Où va la Tunisie ?

Incertitudes politiques, ralentissement économique... et crispation religieuse. Les lendemains de la révolution sont hasardeux. Voire périlleux. Enquête sur un pays sous haute tension.[...]

Tunisie : le temps des autodafés

Tunisie : le temps des autodafés

La montée du salafisme et l'attentisme du pouvoir face aux agressions répétées contre les artistes menacent la liberté de création.[...]

Tunisie : l'ancien Premier ministre de Kadhafi, Baghdadi Mahmoudi, a été extradé vers la Libye

Tunisie : l'ancien Premier ministre de Kadhafi, Baghdadi Mahmoudi, a été extradé vers la Libye

Après neuf mois de polémique et de controverse juridique, Tunis a finalement réglé le dossier Baghdadi Mahmoudi. Détenu en Tunisie depuis septembre 2011, le dernier Premier ministre de Mouammar Kadhafi a été extradé dimanche 24 juin vers la Libye.[...]

Tunisie : Béji Caïd Essebsi lance son parti politique

Tunisie : Béji Caïd Essebsi lance son parti politique

Ancien membre du Rassemblement constitutionnel démocrate (RCD) et premier chef du premier gouvernement de l'après Ben Ali, Béji Caïd Essebsi a annoncé samedi 16 juin le lancement d'un nouveau parti baptisé Nida' Tounès ("L'appel de la Tunisie"). L’occasion d’une première passe d’arme avec le gouvernement Ennahdha.[...]

Tunisie : lendemains de révolution sous haute tension

Tunisie : lendemains de révolution sous haute tension

Dans son numéro 2684, en kiosques du 17 au 23 juin, "Jeune Afrique" mène l'enquête sur l'avenir incertain de la Tunisie. Entre frictions politiques, pesanteurs économiques et violences religieuses.[...]

L'exception tunisienne... malgré tout

Tribune du directeur du projet Afrique du Nord pour l'International Crisis Group (ICG).[...]

Tunisie : les salafistes renoncent à manifester

Tunisie : les salafistes renoncent à manifester

Craignant de nouvelles dérives violentes, le gouvernement tunisien a interdit toute manifestation pour ce vendredi. Les salafistes ont pris acte de cette décision en renonçant à sortir dans la rue pour défendre "les valeurs du sacré".[...]

Tunisie : le gouvernement décrète le couvre-feu après les violences salafistes

Tunisie : le gouvernement décrète le couvre-feu après les violences salafistes

Après les violences qui ont explosé lundi et mardi, le gouvernement a décrété un couvre-feu dans le grand Tunis et dans quatre autres régions de Tunisie. Une première depuis mai 2011, mais qui ne résout rien : les groupes salafistes ont annoncé une nouvelle mobilisation vendredi après la prière.[...]

Tunisie : des salafistes s'enflamment après un appel d'al-Zawahiri

Tunisie : des salafistes s'enflamment après un appel d'al-Zawahiri

Dans la nuit du lundi 11 juin au mardi 12 juin, des salafistes ont attaqué un festival artistique au palais de La Marsa et s'en sont pris aux forces de l'ordre dans la banlieue de Tunis. Des actes qui interviennent quelques heures après l'appel aux Tunisiens à défendre la charia par le numéro un d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawihiri.[...]

Tunisie : Ennahdha au milieu du gué

Tunisie : Ennahdha au milieu du gué

À quelques semaines de son congrès, le mouvement islamiste tunisien Ennahdha est soupçonné par sa base de vouloir faire du neuf avec du vieux en privilégiant ses anciens chefs, tandis qu'une partie de l'opinion lui impute la panne socioéconomique du pays et la montée du salafisme. Le parti de Rached Ghannouchi réussira-t-il enfin à[...]

Tunisie : Rached Ghannouchi prône le 'consensus' et la 'réconciliation'

Tunisie : Rached Ghannouchi prône le "consensus" et la "réconciliation"

Le chef historique du parti islamiste Ennahdha, Rached Ghannouchi, a prôné dimanche une politique de "consensus national" durant la phase de transition démocratique en Tunisie, dénonçant des tentatives de division de la société.[...]

Tunisie : Sarah Ben Hamadi, génération révolution

Tunisie : Sarah Ben Hamadi, génération révolution

Alors que la Tunisie traverse une période de transition démocratique, Sarah Ben Hamadi, la blogueuse au fort tempérament, milite pour un journalisme citoyen.[...]

Tunisie : mauvaise foi

L'affaire est emblématique de la Tunisie postrévolution. Peut-on se déclarer athée en terre d'islam, critiquer cette religion, voire la caricaturer, dans le prétendu pays de la (nouvelle) liberté ? En filigrane, une question, paradoxale mais essentielle pour la nation pionnière des révoltes arabes : quelle est la différence entre la[...]

Tunisie : les salafistes multiplient les coups d'éclat

Tunisie : les salafistes multiplient les coups d'éclat

Postes de polices incendiés, débits d'alcool attaqués: les salafistes radicaux, pourtant très minoritaires en Tunisie, multiplient les coups d'éclat et provoquent l'inquiétude de la société civile qui s'interroge sur l'absence de réaction des autorités.[...]

Tunisie : des groupes salafistes 'menacent les libertés' selon une ONG

Tunisie : des groupes salafistes "menacent les libertés" selon une ONG

Des groupes salafistes menacent les libertés en Tunisie, a estimé vendredi le président d'honneur de la Ligue tunisienne de la défense des droits de l'homme (Ltdh) l'avocat Mokhtar Trifi.[...]

France-Afrique : la révolution tunisienne a laissé des traces

Zyed Krichen est le directeur de la rédaction du quotidien tunisien "Le Maghreb".[...]

Tunisie - Wided Bouchamaoui : 'Nous avons besoin des investisseurs arabes'

Tunisie - Wided Bouchamaoui : "Nous avons besoin des investisseurs arabes"

À la demande du patronat tunisien, le 15e congrès des hommes d'affaires et des investisseurs arabes se déroule les 14 et 15 mai à Tunis. Face à une situation économique dégradée, la présidente de l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (UTICA) milite pour le développement des relations[...]

Législatives algériennes : plusieurs partis dénoncent une fraude et se font menaçants

Législatives algériennes : plusieurs partis dénoncent une fraude et se font menaçants

Plusieurs partis politiques, islamistes en tête, ont contesté ce week-end les résultats préliminaires des élections législatives du 10 mai en Algérie, évoquant des "fraudes" ou une "mascarade" susceptibles de provoquer une révolution à la tunisienne.[...]

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie

Depuis la chute du régime Ben Ali, le pays traverse une période aussi délicate qu'exaltante. Bouleversements au sein de la classe politique, société civile à l'énergie foisonnante, opérateurs économiques renouvelés, créateurs culturels incisifs... Tout a changé.[...]

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Radwan Masmoudi, l'Américain

Radwan Masmoudi (50 ans) est le président du Centre d'études pour l'islam et la démocratie.[...]

Les 50 qui font la Tunisie : Samir Dilou, défenseur des droits de l'homme

Les 50 qui font la Tunisie : Samir Dilou, défenseur des droits de l'homme

Samir Dilou (46 ans) est le ministre des Droits de l'homme et de la Justice traditionnelle et le porte-parole du gouvernement.[...]

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : un triumvirat aux commandes du pays

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : un triumvirat aux commandes du pays

Après cinquante années de pouvoir confisqué, ce sont trois hommes qui dirigent la Tunisie. Le chef de l'État Moncef Marzouki, le Premier ministre Hamadi Jebali et le président de l'Assemblée constituante Mustapha Ben Jaafar doivent travailler ensemble.[...]

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Meherzia Labidi-Maïza, de la poésie à la politique

Meherzia Labidi-Maïza (48 ans), est vice-présidente de l'Assemblée constituante.[...]

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Béji Caïd Essebsi, l'anti-Ennahdha

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Béji Caïd Essebsi, l'anti-Ennahdha

Ex-Premier ministre tunisien, Béji Caïd Essebsi (85 ans), est aujourd'hui passé dans l'opposition.[...]

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Rached Ghannouchi, l'homme d'influence

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Rached Ghannouchi, l'homme d'influence

Rached Ghannouchi (70 ans), est le président du parti islamiste tunisien Ennahdha.[...]

Tunisie : les 'dérives' de la presse dénoncées par une instance indépendante

Tunisie : les "dérives" de la presse dénoncées par une instance indépendante

L’Instance indépendante chargée de réformer l'information et la communication en Tunisie (Inric) a présenté lundi 30 avril son rapport dans lequel elle dénonce les dérives que le paysage médiatique connaît depuis la chute de Ben Ali en 2011. [...]

Yves Aubin de La Messuzière : 'L'Élysée a une diplomatie gesticulatoire'

Yves Aubin de La Messuzière : "L'Élysée a une diplomatie gesticulatoire"

Libéré de son devoir de réserve, l’ancien ambassadeur de France en Tunisie, Yves Aubin de La Messuzière, porte un regard critique sur la politique étrangère de Nicolas Sarkozy.[...]

France : la présidentielle vue depuis la Tunisie (#8)

France : la présidentielle vue depuis la Tunisie (#8)

Avec une actualité politique nationale intense, les Tunisiens ne manifestent que peu d’intérêt pour ce qui se passe en dehors de leurs frontières. Et la présidentielle française est bien le cadet de leurs soucis. Seule une petite frange de la population s’intéresse à cette élection, notamment celle qui vit en France. Et[...]

Algérie : obsèques nationales et pluvieuses pour Ahmed Ben Bella

Algérie : obsèques nationales et pluvieuses pour Ahmed Ben Bella

Le vendredi 13 avril, vers 14 heures, le premier président algérien a été enterré à Alger. Sous une météo capricieuse, avec des voisins présents et des lointains absents.[...]

Ziyed Krichen : 'La vérité doit être connue pour que les Tunisiens tournent la page du 9 avril'

Ziyed Krichen : "La vérité doit être connue pour que les Tunisiens tournent la page du 9 avril"

La brutale répression policière qui s'est abattue le lundi 9 avril sur les manifestants de l'emblématique avenue Bourguiba, à Tunis, a profondément marqué la société civile tunisienne. Déroulement des évènements, commission d’enquête, conséquences politiques éventuelles... Ziyed Krichen,[...]

Tunisie : les manifestations avenue Bourguiba de nouveau autorisées

Tunisie : les manifestations avenue Bourguiba de nouveau autorisées

Deux jours après les violences policières qui ont provoqué l’indignation des Tunisiens, le ministre de l’Intérieur, Ali Larayedh, a annoncé le mercredi 11 avril la levée de l’interdiction de manifester avenue Bourguiba.[...]

Tunisie : Marzouki, Jebali, Ben Jaafar... trois hommes à l'unisson

Tunisie : Marzouki, Jebali, Ben Jaafar... trois hommes à l'unisson

Nature de la Constitution tunisienne, agenda électoral, charia, identité, justice, sécurité... Autant de sujets sur lesquels Moncef Marzouki, Hamadi Jebali et Mustapha Ben Jaafar affichent, par-delà leurs différences, une identité de vues. Interviews croisées.[...]

Tunisie : manifestation violemment réprimée par la police à Tunis, levée de boucliers

Tunisie : manifestation violemment réprimée par la police à Tunis, levée de boucliers

Membres de l’Assemblée constituante bousculés, journalistes molestés, militants matraqués. La brutale répression policière qui s'est abattue le lundi 9 avril sur les manifestants de l'emblématique avenue Bourguiba à Tunis, a profondément marqué la société civile tunisienne.[...]

Tunisie : une 'Journée des martyrs' sous les matraques et les gaz lacrymogènes

Tunisie : une "Journée des martyrs" sous les matraques et les gaz lacrymogènes

Sur l'avenue Bourguiba de Tunis, où tout rassemblement était interdit par le gouvernement, la commémoration de la "Journée des martyrs" a tourné à la confrontation violente avec les forces de l'ordre.[...]

Tunisie : un groupe se réclamant d'Anonymous publie des mails de dirigeants islamistes

Tunisie : un groupe se réclamant d'Anonymous publie des mails de dirigeants islamistes

Un groupe se réclamant des activistes informatiques d'Anonymous a publié dimanche quelque 2 700 mails échangés entre les principaux responsables islamistes tunisiens, dont ceux du Premier ministre Hamadi Jebali.[...]

Tunisie : des blessés lors de la dispersion d'une manifestation de chômeurs

Tunisie : des blessés lors de la dispersion d'une manifestation de chômeurs

Plusieurs personnes ont été blessées samedi lors d'une manifestation de diplômés chômeurs dispersée par la police dans le centre de Tunis, ont constaté des journalistes de l'AFP.[...]

Tunisie : Marzouki veut un calendrier électoral

Tunisie : Marzouki veut un calendrier électoral

Moncef Marzouki veut mettre fin au flou qui entoure la transition en Tunisie. Il souhaite que soit élaboré un calendrier précis et que soit notamment fixée la date définitive des élections présidentielle et législatives.[...]

Tunisie : l'état d'urgence reconduit pour un mois

Tunisie : l'état d'urgence reconduit pour un mois

La présidence tunisienne a annoncé dimanche 1er avril par un communiqué que l’état d’urgence était une nouvelle fois prolongé jusqu’à fin d'avril. Une décision prise en concertation par les trois partis au pouvoir et répondant à la persistance de nombreux troubles dans le pays.[...]

Tunisie : le président de l'Assemblée met en garde contre 'chaos et rébellion'

Tunisie : le président de l'Assemblée met en garde contre "chaos et rébellion"

Le président de l'Assemblée constituante tunisienne Mustapha Ben Jaafar a mis en garde vendredi contre "le chaos" et la "rébellion", soulignant que des "événements dangereux" s'étaient produits récemment en Tunisie.[...]

Islamisme : la Tunisie bascule-t-elle ?

Islamisme : la Tunisie bascule-t-elle ?

Imputé à l'inexpérience des islamistes, l'attentisme du gouvernement menace le pays de paralysie. Pendant ce temps se prépare, même si Ennahdha a provisoirement abandonné l'idée d'introduire la charia dans la Constitution, une remise en question de l'État moderne tunisien.[...]

Essai : le paradoxe tunisien

Essai : le paradoxe tunisien

Au moment où les islamistes occupent le terrain en Tunisie, Samy Ghorbal explique dans un essai comment son pays doit concilier modernité et tradition.[...]

Tunisie : le gouvernement interdit les manifestations sur l'avenue Bourguiba de Tunis

Tunisie : le gouvernement interdit les manifestations sur l'avenue Bourguiba de Tunis

Les manifestations sont désormais interdites sur l’avenue Habib Bourguiba à Tunis, symbole de la contestation depuis la chute de Ben Ali. Les autorités évoquent "des plaintes de commerçants et de citoyens".[...]

Les trois Tunisie

Tunis, fin mars. Le pays semble coupé en deux. D'un côté, ceux qui voient en l'islam politique la solution à tous les maux, le saint pilier d'une nation qui cherche son identité, le fanal qui leur évitera écueils et tempêtes dans cette traversée à hauts risques qu'est l'après-révolution. De l'autre, ceux qui se[...]

Tunisie : Hamadi Jebali souhaite des élections générales avant juin 2013

Tunisie : Hamadi Jebali souhaite des élections générales avant juin 2013

Les élections générales tunisiennes devraient se tenir avant le mois de juin 2013, a assuré le Premier ministre Hamadi Jebali dans un entretien accordé au quotidien "La Presse", publié mercredi 28 mars.  [...]

Indignation en Tunisie après des menaces antisémites proférées par des salafistes

Indignation en Tunisie après des menaces antisémites proférées par des salafistes

Des menaces à l’encontre des Juifs ont été proférées dimanche dernier lors d’une manifestation pour l’introduction de la charia dans la Constitution. La classe politique tunisienne s’indigne contre des provocations qui ne se produisent pas pour la première fois.[...]

Tunisie : Ennahdha renonce à introduire la charia dans la Constitution

Tunisie : Ennahdha renonce à introduire la charia dans la Constitution

En renonçant à faire modifier le premier article de la Constitution et à faire explicitement référence à la charia dans la Loi fondamentale, le mouvement islamiste de Rached Ghannouchi, Ennahdha, mécontente une partie de sa base. Mais il tient ses engagements électoraux.[...]

Tunisie : ERT, naissance d'une radio libre

Tunisie : ERT, naissance d'une radio libre

Changement de direction, réorganisation des programmes, formation du personnel... Depuis la chute de Ben Ali, l'ancienne station d'État, l'ERT, apprend à se mettre au service du public tunisien.[...]

La Tunisie fête l'anniversaire de son indépendance sur fond de tensions politiques

La Tunisie fête l'anniversaire de son indépendance sur fond de tensions politiques

Des milliers de Tunisiens se sont rassemblés mardi 20 mars sur l'avenue Bourguiba de Tunis pour fêter l’anniversaire de l’indépendance de leur pays. Avec, en toile de fond, des tensions liées au débat sur l’identité et la place de la religion dans la Constitution.[...]

Tunisie : des milliers de manifestants pour la charia dans la Constitution

Tunisie : des milliers de manifestants pour la charia dans la Constitution

Plusieurs milliers de Tunisiens ont manifesté vendredi devant le siège de l'Assemblée nationale constituante à Tunis pour réclamer l'application de la charia dans la future constitution du pays.[...]

Tunisie : importante défaite des islamistes lors des élections estudiantines

Tunisie : importante défaite des islamistes lors des élections estudiantines

C'est un raz-de-marée progressiste qui a déferlé sur les universités tunisiennes à l'occasion des élections au sein de leurs conseils scientifiques. Le syndicat étudiant islamiste UGTE, proche d'Ennahdha, ne remporte que 34 sièges sur 284, contre 250 pour l'Uget, affilié à la principale centrale syndicale du pays (UGTT).[...]

Tunisie : à Berlin, Hamadi Jebali prend ses distances avec les salafistes

Tunisie : à Berlin, Hamadi Jebali prend ses distances avec les salafistes

Le Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a dénoncé mercredi 14 mars le comportement de la mouvance salafiste lors d'un déplacement en Allemagne au cours duquel il a notamment rencontré la chancelière allemande Angela Merkel. [...]

Tunisie : le gouvernement face au défi de la relance économique

Tunisie : le gouvernement face au défi de la relance économique

Quelque 100 jours après la formation du gouvernement de Hamadi Jebali, la période de grâce généralement accordée à tout nouvel exécutif arrive à expiration. Et contrairement aux promesses, force est de reconnaître que les impulsions économiques et sociales ne sont pas au rendez-vous. Explications.[...]

Tunisie - Béji Caïd Essebsi : 'Ce gouvernement, même si ce n'est pas celui que j'aurais choisi, doit réussir'

Tunisie - Béji Caïd Essebsi : "Ce gouvernement, même si ce n'est pas celui que j'aurais choisi, doit réussir"

S'il admet qu'il est trop tôt pour juger l'action de son successeur Hamadi Jebali (Ennahdha), l'ancien Premier ministre Béji Caïd Essebsi estime que le processus de transition démocratique ne progresse pas assez vite en Tunisie.[...]

Alain Juppé : 'Pour l'Afrique comme pour le monde arabe, Hollande n'a rien à proposer'

Alain Juppé : "Pour l'Afrique comme pour le monde arabe, Hollande n'a rien à proposer"

Sénégal, Algérie, Libye, Rwanda, islamistes, rébellion touarègue... Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé livre ses vérités, et dresse un bilan plutôt flatteur de son année passée au Quai d'Orsay. Il en profite aussi pour fustiger "l'insignifiance", selon lui, du candidat[...]

Tunisie - Mohamed Bakhti : 'Aucun parti politique n'est conforme à la Sunna'

Tunisie - Mohamed Bakhti : "Aucun parti politique n'est conforme à la Sunna"

Barbe rousse indomptée, calot sur la tête, fines lunettes teintées masquant un regard revolver, Mohamed Bakhti, 27 ans, étudiant tunisien en première année d'histoire, est le chef de file du mouvement salafiste qui a bloqué la faculté des lettres de la Manouba pendant huit semaines.[...]

Tunisie : inch Allah

Une révolution ne se juge qu'une fois achevée, mais son cours est soumis à l'examen permanent. Malgré la volonté développée dans ces colonnes de ne pas céder au pessimisme ambiant, lié en grande partie au « saut dans l'inconnu » effectué par les Tunisiens, il y a désormais lieu de s'inquiéter.[...]

Tunisie : les bonnes affaires du Qatar

Tunisie : les bonnes affaires du Qatar

C'est un secret de Polichinelle : grâce à leur proximité avec les islamistes d'Ennahdha et à leur chéquier, les Qataris avancent leurs pions en Tunisie, où ils se sont engagés à acquérir pour 500 millions de dollars de bons du Trésor et à financer nombre de projets (énergie, eau, environnement, social,[...]

Tunisie : Ennahdha, blocage à tous les étages

Tunisie : Ennahdha, blocage à tous les étages

Tout semblait sourire au parti islamiste, passé de la clandestinité au gouvernement tunisien en moins d'un an. Mais depuis son arrivée au pouvoir, dissensions internes et contradictions criantes, notamment sur l'attitude à adopter à l'égard des salafistes, le plongent dans le doute.[...]

Françafrique : Hollande ou Sarkozy, le grand débat

Françafrique : Hollande ou Sarkozy, le grand débat

À deux mois de l'élection présidentielle, Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy, et l'académicien Jean-Christophe Rufin, partisan de François Hollande, croisent le fer dans le n°2668 de Jeune Afrique, à paraître lundi 26 février. Enjeu du duel : le cadavre de la Françafrique...[...]

Tunisie : l'impossible dialogue avec les salafistes de La Manouba

Titulaire de la chaire des études islamiques à l'Université de la Manouba en Tunisie, Amel Grami livre son témoignage sur les revendications parfois violentes des salafistes dans son établissement.[...]

Tunisie : comment le pays fait face au chaos postrévolutionnaire

Tunisie : comment le pays fait face au chaos postrévolutionnaire

Malgré la multiplication des mouvements de protestation et la pression des islamistes radicaux en Tunisie, le pays résiste et parvient tant bien que mal à échapper au chaos postrévolutionnaire. Grand reportage.[...]

Le Qatar investit au Maghreb

Le Qatar investit au Maghreb

Profitant notamment de la nouvelle donne en Tunisie, l'émirat qatari, Cheikh Hamad Ibn Khalifa Al Thani, accélère son offensive dans la région du Maghreb.[...]

Qatar : l'émirat insatiable

Qatar : l'émirat insatiable

Diplomatie, business, culture... Le Qatar, ce minuscule pays, est présent sur tous les fronts. Son rôle durant les révolutions arabes a confirmé ses ambitions africaines, notamment au Maghreb.[...]

Samy Ghorbal : 'Ben Ali a fait le lit de l'islamisme' en Tunisie

Samy Ghorbal : "Ben Ali a fait le lit de l'islamisme" en Tunisie

Islamisme, modernité, démocratie, bourguibisme, stratégies ben-alistes... Le journaliste et essayiste tunisien Samy Ghorbal dissèque la genèse de l'identité tunisienne dans son ouvrage "Orphelins de Bourguiba et héritiers du Prophète". Une analyse qui débouche sur le débat très actuel de la place et du[...]

Tunisie : une économie en panne

Tunisie : une économie en panne

Une croissance en berne, des finances publiques à la dérive, un gouvernement attentiste et des investisseurs frileux. Un an après la chute de Ben Ali, la Tunisie cherche un second souffle pour réussir sa révolution.[...]

Tunisie : colère après les déclarations du prêcheur égyptien Wajdi Ghanim

Tunisie : colère après les déclarations du prêcheur égyptien Wajdi Ghanim

La visite du prédicateur égyptien radical Wajdi Ghanim en Tunisie a déclenché un tollé dans la société civile. En cause : ses propos appelant à l’instauration de la charia et sa justification de l’excision des femmes.[...]

Tunisie : retour sur les propos polémiques de Béji Caïd Essebsi

Tunisie : retour sur les propos polémiques de Béji Caïd Essebsi

Béji Caïd Essebsi, l'ancien Premier ministre du gouvernement provisoire tunisien, a dressé à la fin de janvier un diagnostic alarmant de la situation du pays et appellé l'opposition à s'unir pour préparer l'alternance. Non sans provoquer un sérieux tollé au sein de la majorité...[...]

Tunisie : trois femmes d'influence dans la Constituante

Tunisie : trois femmes d'influence dans la Constituante

Meherzia Labidi, Lobna Jeribi et Maya Jribi. La première est vice-présidente de la Constituante tunisienne, la deuxième députée de la majorité (Ettakatol) et la troisième membre de l'opposition parlementaire. Leur mot d'ordre commun : le respect de l'autre.[...]

Tunisie : Ennahdha et le fou de Dieu

Tunisie : Ennahdha et le fou de Dieu

Ennahdha se veut un parti islamiste "modéré". Mais il a du mal à cacher en son sein une aile radicale de plus en plus véhémente.[...]

Tunisie : le groupe Loukil met l'accent sur l'international

Tunisie : le groupe Loukil met l'accent sur l'international

Présent dans treize pays africains et en France, le groupe tunisien Loukil compte sur l'étranger pour se développer. Une suite logique pour cette société que l'étroitesse du marché domestique a poussée à se diversifier.[...]

Ajmi Lourimi : en Tunisie, 'on ne peut pas tout régler d'un coup de baguette magique'

Ajmi Lourimi : en Tunisie, "on ne peut pas tout régler d'un coup de baguette magique"

Membre du bureau exécutif du parti politique tunisien Ennahdha, Ajmi Lourimi table sur une croissance de 4,5 % en 2012-2013.[...]

Tunisie : Ettadhamen, un quartier populaire à bout de patience

Tunisie : Ettadhamen, un quartier populaire à bout de patience

Il y a un an, Ettadhamen, un quartier populaire de la capitale tunisienne, payait un lourd tribut humain et matériel à la révolution. Aujourd'hui, ses habitants se sentent abandonnés, voire floués.[...]

Ziyed Krichen : 'Les salafistes tunisiens ont mis mon nom sur une liste'

Ziyed Krichen : "Les salafistes tunisiens ont mis mon nom sur une liste"

Le 23 janvier, à la sortie du procès Persepolis qui se tenait à Tunis, le journaliste Ziyed Krichen et l'universitaire Hamadi R’Dissi ont été violemment frappés par un manifestant salafiste devant les objectifs de nombreuses caméras. Encore sous le choc de cette agression, dont les images ont été largement diffusées sur[...]

Tunisie : des milliers de manifestants pour dénoncer la pression salafiste

Tunisie : des milliers de manifestants pour dénoncer la pression salafiste

Des filles à qui l'on "conseille" de porter le foulard, des jeunes refoulés d'une mosquée, des enseignants anxieux de voir débarquer à leur cours une étudiante en niqab... Ils ont manifesté samedi à Tunis leur inquiétude face à des incidents qui ont selon eux tendance à se multiplier.[...]

Tunisie : démocratie, an I

Tunisie : démocratie, an I

Un an après la chute du régime de Zine el-Abidine Ben Ali, l'euphorie et l'union sacrée ont cédé la place à l'inquiétude et à l'agitation permanente en Tunisie. Pourtant, les acquis de la révolution sont déjà considérables et de nature à nourrir l'espoir.[...]

Tunisie : le procès Persepolis reporté au 19 avril

Tunisie : le procès Persepolis reporté au 19 avril

Ce lundi 23 janvier à Tunis, le chaos était tel à l'intérieur et à l’extérieur de la salle d’audience que le procès du patron de la chaîne privée tunisienne Nessma a été reporté au 19 avril prochain. Nabil Karoui est assigné en justice pour "atteinte aux valeurs du sacré" suite[...]

Maroc - Tunisie : les islamistes sauront-ils rassurer ?

Maroc - Tunisie : les islamistes sauront-ils rassurer ?

Afin de gagner la confiance des investisseurs, les partis islamistes arrivés au pouvoir au Maroc et en Tunisie jouent la continuité.[...]

Tunisie - Libye : signature d'un mémorandum d'entente sur la sécurité

Tunisie - Libye : signature d'un mémorandum d'entente sur la sécurité

 La Tunisie et la Libye ont trouvé un accord pour lutter contre le terrorisme, l’immigration clandestine et les trafics d’armes et de drogue à leur frontière. Un mémorandum d’entente et de coopération a été signé jeudi à Tripoli.[...]

Tunisie : "Puisse la raison l'emporter", par Souhayr Belhassen

Souhayr Belhassen est tunisienne et présidente de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).[...]

Tunisie - Mustapha Ben Jaafar : 'Pourquoi nous allons réussir'

Tunisie - Mustapha Ben Jaafar : "Pourquoi nous allons réussir"

Social-démocrate réputé pour son intégrité et sa pondération, le président de la Constituante tunisienne s'explique sur l'alliance qu'il a nouée avec les islamistes et le Congrès pour la République. Et appelle la majorité comme la minorité à sortir des logiques partisanes dans l'intérêt[...]

Moncef Marzouki : 'La Tunisie va poursuivre sa marche vers la liberté'

Moncef Marzouki : "La Tunisie va poursuivre sa marche vers la liberté"

Le président tunisien Moncef Marzouki a assuré samedi que son pays poursuivrait sa marche vers la liberté lors d'une cérémonie officielle à Tunis pour le premier anniversaire de la chute de Ben Ali.[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus