mot cléRésultat par mot clé:armée malienne

Militaires disparus au Mali : nouveau corps découvert près de Bamako

Militaires disparus au Mali : nouveau corps découvert près de Bamako

Un corps en décomposition, avec des galons de colonel, a été découvert dans un puits à Kati, près de Bamako, dans le cadre de l'enquête sur la disparition de militaires autour du coup d'État de 2012 au Mali, ont indiqué dimanche à l'AFP des sources judiciaires.[...]

Mali : nouvelles inculpations de militaires dans l'affaire des 'Bérets rouges'

Mali : nouvelles inculpations de militaires dans l'affaire des "Bérets rouges"

Trois militaires maliens membres de l'ex-junte dirigée par Amadou Haya Sanogo ont été écroués vendredi après avoir été inculpés de "complicité d'assassinat" dans l'affaire dite des "Bérets rouges".[...]

Mali : retour sur la bataille décisive de Konna

Mali : retour sur la bataille décisive de Konna

En janvier 2013, la bataille de Konna avait porté un coup d'arrêt à l'expansion des groupes jihadistes au nord du Mali. Laurent Touchard* revient en détail sur cet épisode qui a vu l'entrée en guerre des Français avec l'opération Serval mais aussi une résistance courageuse des forces maliennes.[...]

Mali : rentrée parlementaire pour les nouveaux députés

Mali : rentrée parlementaire pour les nouveaux députés

Les députés maliens élus lors des législatives de novembre et décembre 2013 désigneront mercredi le nouveau président de l'Assemblée nationale.[...]

IBK annonce un plan quinquennal de restructuration de l'armée malienne

IBK annonce un plan quinquennal de restructuration de l'armée malienne

À l'occasion de la fête annuelle de l'armée malienne, le président malien IBK a annoncé l'adoption prochaine d'une loi de programmation militaire sur cinq ans, de 2014 à 2018.[...]

Mali : arrestation d'un juge impliqué dans l'occupation islamiste

Mali : arrestation d'un juge impliqué dans l'occupation islamiste

L'armée malienne a arrêté samedi un juge accusé d'avoir été une figure majeure de la violente occupation islamiste du désert dans le nord du pays, a annoncé le gouvernement.[...]

La signature de l'accord de coopération et de défense entre la France et le Mali reportée

La signature de l'accord de coopération et de défense entre la France et le Mali reportée

La signature du nouvel accord de coopération et de défense entre le Mali et la France, prévue lundi 20 janvier à Bamako, a été repoussée à une date indéterminée. Explications.[...]

Mali : libération de 32 militaires arrêtés avec Sanogo, auteur du putsch de 2012

Mali : libération de 32 militaires arrêtés avec Sanogo, auteur du putsch de 2012

Trente-deux militaires maliens arrêtés en même temps que le général Amadou Sanogo, auteur du putsch de mars 2012 ayant précipité le Mali dans le chaos, ont été libérés après six semaines de détention, a annoncé vendredi à l'AFP un de leurs avocats.[...]

Mali : ex-Libyens et pro-Bamako... ces Touaregs qui en 2011 ne voulaient que la paix

Mali : ex-Libyens et pro-Bamako... ces Touaregs qui en 2011 ne voulaient que la paix

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Cette semaine il revient sur l'histoire, peu connue, des Touaregs ex-Libyens qui étaient pro-Bamako.[...]

Mali : six suspects arrêtés après des tirs à l'arme lourde sur Gao

Mali : six suspects arrêtés après des tirs à l'arme lourde sur Gao

Au lendemain de tirs à l'arme lourde sur Gao qui n'ont pas fait de victimes, l'armée malienne a arrêté jeudi six suspects à proximité de la plus grande ville du Nord-Mali.[...]

Mali : arrestation d'Aliou Touré, ex-chef de la police islamique de Gao

Mali : arrestation d'Aliou Touré, ex-chef de la police islamique de Gao

Aliou Mahamar Touré, influent membre du Mujao et ancien chef de la police islamique de Gao, a été arrêté, lundi, par une patrouille de l'armée malienne près du cercle de Bourem. Il avait ordonné, voire lui-même pratiqué, de nombreuses amputations sur des civils lors de l'occupation de la ville par le groupe jihadiste, en 2012.[...]

Mali : la majeure partie des militaires français de Kidal se retirent

Mali : la majeure partie des militaires français de Kidal se retirent

Les militaires français ont débuté ce week-end un repli quasi-total de la ville de Kidal, à l'extrême nord du Mali. Le contingent de l'opération Serval sur place doit passer cette semaine de près de 250 hommes à environ 70.[...]

Mali : début du vote pour le second tour des législatives

Mali : début du vote pour le second tour des législatives

Les Maliens ont commencé à voter dimanche pour le second tour des législatives, au lendemain d'un attentat meurtrier qui a tué deux Casques bleus sénégalais de l'ONU à Kidal, dans le nord-est.[...]

Mali : attentat à la voiture piégée à Kidal

Mali : attentat à la voiture piégée à Kidal

Un attentat à la voiture piégée a visé samedi matin une banque gardée par des soldats africains de la force de l'ONU à Kidal, dans le nord du Mali, a appris l'AFP de sources militaire et admnistrative.[...]

Mali : un charnier de 21 corps découvert près du camp militaire de Kati

Mali : un charnier de 21 corps découvert près du camp militaire de Kati

Vingt et un corps, probablement ceux de Bérets rouges disparus début mai 2012 après une tentative de contre-coup d'État envers la junte de l'ex-capitaine Sanogo, ont été retrouvés mercredi au petit matin dans un charnier à Diago, près du camp militaire de Kati. Une découverte primordiale qui intervient une semaine après[...]

Mali : nouvel attentat suicide à Ménaka

Mali : nouvel attentat suicide à Ménaka

Selon des sources militaires locales, un kamikaze s'est fait exploser dans la nuit de samedi à dimanche près d'une position de l'armée française à Ménaka, ville située à environ 300 km à l'est de Gao, dans la partie nord du Mali. À part l'assaillant, l'attaque n'a fait aucune victime.[...]

Rébellion touarègue : le MNLA veut reprendre la guerre

Rébellion touarègue : le MNLA veut reprendre la guerre

La rébellion touarègue a annoncé vendredi 29 novembre, qu'elle allait reprendre la guerre contre l'armée malienne. À l'origine de la déclaration, les "exactions" qu'auraient commis la veille des militaires à l'aéroport de Kidal, qui ont fait un mort et cinq blessés civils, selon le MNLA.[...]

Mali : Amadou Haya Sanogo, du coup d'État à la prison

Mali : Amadou Haya Sanogo, du coup d'État à la prison

Interpellé à son domicile, emmené devant le juge et inculpé de "complicité d’enlèvement de personnes", le général Sanogo dort désormais en prison. Retour sur le parcours de ce militaire qui, en renversant le président Amadou Toumani Touré en mars 2012, a précipité son pays dans une crise sans[...]

Mali : inculpé de meurtres et d'assassinats, Amadou Haya Sanogo a été écroué

Mali : inculpé de meurtres et d'assassinats, Amadou Haya Sanogo a été écroué

Le général Amadou Haya Sanogo, auteur du coup d'État contre le président Amadou Toumani Touré en mars 2012, a été inculpé mercredi pour meurtres et assassinats puis écroué. Il avait été auditionné dans la matinée par un juge d'instruction dans le cadre d'exactions commises par ses hommes contre des[...]

Mali : des proches du général Gamou assassinés près de Gao, un 'avertissement' ?

Mali : des proches du général Gamou assassinés près de Gao, un "avertissement" ?

Deux membres de la famille du général El Hajd Ag Gamou, figure touarègue de l'armée malienne, ont été tués par des hommes armés dans la nuit de dimanche à lundi près de Gao. Les assassins et leurs motivations sont encore méconnus.[...]

 Mali : la rébellion touarègue accuse l'armée d'avoir 'exécuté' trois civils

Mali : la rébellion touarègue accuse l'armée d'avoir "exécuté" trois civils

La rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) a accusé l'armée malienne d'avoir "exécuté" trois civils dans une zone du nord-est du Mali où, selon le gouvernement malien, des soldats ont tué trois "bandits armés" dans un accrochage.[...]

Soumaïla Cissé : 'Nous qui voulons construire une opposition démocratique au Mali, on ne nous écoute pas'

Soumaïla Cissé : "Nous qui voulons construire une opposition démocratique au Mali, on ne nous écoute pas"

Le candidat malheureux à la dernière présidentielle malienne, Soumaïla Cissé, prépare les législatives prévues pour le 24 novembre. Selon le patron de l'Union pour la République et la démocratie (URD), le nouveau pouvoir et de la communauté internationale manquent de considération à son égard.[...]

Guerre au Mali : retour sur le drame d'Aguelhok

Guerre au Mali : retour sur le drame d'Aguelhok

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Il revient cette semaine sur l'attaque d'Aguelhok par le MNLA et Ansar Eddine, pendant la guerre au Mali.  [...]

Mali : à Gao, les soldats français et maliens sont sur le pied de guerre

Mali : à Gao, les soldats français et maliens sont sur le pied de guerre

À Gao, soldats maliens et français sont sur le pied de guerre et multiplient les patrouilles dans la plus grande ville du nord du Mali et ses environs, depuis une attaque à l'arme lourde d'islamistes armés le 7 octobre.[...]

Mali : les jihadistes reprennent du poil de la barbe

Mali : les jihadistes reprennent du poil de la barbe

Entre la révélation du projet rédigé par Al-Qaeda au Maghreb islamique dans la région de l’Azawad et les opérations terroristes revendiquées par le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest, les terroristes font toujours l’actualité au Mali.[...]

Mali : des jihadistes font exploser un pont au sud de Gao

Mali : des jihadistes font exploser un pont au sud de Gao

Des islamistes radicaux ont dynamité mardi un pont dans une localité au sud de Gao, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec le Niger. Deux civils ont été blessés. L'attaque a été revendiquée par le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), qui promet d'autres actions.[...]

Mali : des jihadistes ont tiré des obus sur Gao

Mali : des jihadistes ont tiré des obus sur Gao

Plusieurs obus ou roquettes sont tombés sur la ville de Gao, lundi matin. Un militaire malien a été blessé.[...]

Mali : reprise des discussions avec les rebelles touaregs et arabes

Mali : reprise des discussions avec les rebelles touaregs et arabes

Les rébellions touarègue et arabe ont annoncé, samedi soir, qu'elles reprenaient les négociations de paix avec le gouvernement malien, portant notamment sur les territoires du Nord où vivent essentiellement ces communautés, neuf jours après les avoir suspendues unilatéralement.[...]

Mali : discussion 'avancée' avec le FMI sur un plan d'aide

Mali : discussion "avancée" avec le FMI sur un plan d'aide

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé vendredi être en discussion "avancée" avec le Mali sur un plan d'aide au pays qui se relève lentement d'une profonde crise politico-militaire.[...]

Mali : un groupe de soldats mutins 'neutralisés' à Kati

Mali : un groupe de soldats mutins "neutralisés" à Kati

Le ministre malien de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga, a annoncé jeudi qu'un groupe de militaires maliens ayant provoqué des incidents lundi dans la ville-garnison de Kati, près de Bamako, a été "neutralisé".[...]

IBK adresse à l'armée malienne et aux rebelles touaregs un discours de fermeté

IBK adresse à l'armée malienne et aux rebelles touaregs un discours de fermeté

Mercredi soir, dans un discours à la nation retransmis à la télévision nationale, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a fait part de "son inébranlable détermination" à lutter contre les fauteurs de troubles au sein de l'armée et contre ceux qui se rendent coupables de violences dans le nord du Mali.[...]

Mali : la guerre comme si on y était

Mali : la guerre comme si on y était

Reportage auprès d'un bataillon malien dont les instructeurs européens ont achevé, le 14 septembre, la formation à Koulikoro.[...]

Mali : les mutins de Kati attendent d'être promus par IBK

Mali : les mutins de Kati attendent d'être promus par IBK

N'ayant bénéficié d'aucune promotion, des sous-officiers de l’armée malienne, artisans du coup d’État du 22 mars 2012, se sont sentis trahis et oubliés par leur hiérarchie. Lundi, ils ont utilisé la méthode forte pour se faire entendre. Retour sur une journée très tendue à Kati, fief des anciens[...]

Mali : IBK face à l'armée

Mali : IBK face à l'armée

Ces militaires qui ont défilé devant lui le 19 septembre pour son investiture, le nouveau président malien Ibrahim Boubacar Keïta les a à l'oeil. Il a leur confiance, mais sait ce dont ils sont capables. Il sait aussi qu'il est urgent de changer de méthode. Un article publié dans J.A. n° 2750.[...]

Mali : un proche de Sanogo blessé au camp de Kati

Mali : un proche de Sanogo blessé au camp de Kati

Un colonel proche de Amadou Haya Sanogo a été blessé, lundi, au camp militaire de Kati, lors d'incidents avec des soldats mécontents de ne pas avoir été promus.[...]

Mali : Aqmi au Sahara revendique l'attentat suicide de Tombouctou

Mali : Aqmi au Sahara revendique l'attentat suicide de Tombouctou

Un porte-parole non identifié d'Aqmi au Sahara a affirmé, lundi, que l'organisation terroriste était à l'origine de l'attaque suicide de samedi à Tombouctou. Toujours selon cette source, 16 personnes aurait perdu la vie après l'explosion.[...]

L'armée malienne en 'état d'alerte maximum' après la recrudescence de violences dans le Nord

L'armée malienne en "état d'alerte maximum" après la recrudescence de violences dans le Nord

Le Nord du Mali est de nouveau sous haute tension. Après l'attaque suicide de dimanche à Tombouctou, les combats ont repris, le 30 septembre à Kidal, entre les rebelles touaregs et l'armée malienne. Une dégradation de la situation sécuritaire qui intervient au moment où le président Ibrahim Boubacar Keïta séjourne à[...]

Mali : Tombouctou sous haute sécurité après une attaque suicide

Mali : Tombouctou sous haute sécurité après une attaque suicide

La ville historique de Tombouctou (nord-ouest du Mali) était placée dimanche sous haute sécurité, au lendemain d'une attaque suicide contre un camp de l'armée, ayant fait deux civils tués, six soldats blessés et dans laquelle quatre kamikazes ont péri.[...]

Mali : une attaque suicide contre un camp de l'armée fait plusieurs blessés, à Tombouctou

Mali : une attaque suicide contre un camp de l'armée fait plusieurs blessés, à Tombouctou

Un camp de l'armée malienne à Tombouctou (nord-ouest du Mali) a été visé samedi par un attentat suicide à la voiture piégée, qui a provoqué la mort des deux kamikazes et fait des blessés, ont indiqué à l'AFP des sources militaires.[...]

Insécurité : le nord du Mali face aux coupeurs de routes

Insécurité : le nord du Mali face aux coupeurs de routes

Alors qu'il avait presque disparu pendant l’occupation islamiste, le brigandage a repris de plus belle au Nord-Mali. Les attaques de bus et de camions de transport se multiplient, paralysant la libre circulation des hommes et des biens dans une région déjà très fragile.[...]

IBK : 'Des sacrifices seront consentis' pour renforcer l'armée malienne

IBK : "Des sacrifices seront consentis" pour renforcer l'armée malienne

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) a déclaré dimanche que son pays consentira "à des sacrifices" pour que l'armée, sous-équipée et malmenée par l’insurrection islamiste dans le nord, puisse assurer sa mission. [...]

Jean-Yves Le Drian : 'Les forces françaises resteront au Mali le temps qu'il faudra'

Jean-Yves Le Drian : "Les forces françaises resteront au Mali le temps qu'il faudra"

À l’occasion de la fête nationale, le 22 septembre, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a passé trois jours au Mali pour prendre part aux festivités. À Bamako, il a rencontré son homologue Soumeylou Boubèye Maiga ainsi que le président Ibrahim Boubacar Keita (IBK), avant d’aller[...]

Mali : Opération Dragon, ou la traque des jihadistes dans le Tilemsi

Mali : Opération Dragon, ou la traque des jihadistes dans le Tilemsi

Après le massif des Ifoghas dans la région de Kidal, l’opération Serval au Mali s’attaque à ce qui reste du Mujao dans le désert du Tilemsi, au nord de Gao. Mais la chasse aux islamistes s’y avère plus délicate que dans les montagnes.[...]

Nord-Mali : la tension monte entre l'armée et les Touaregs du MNLA

Nord-Mali : la tension monte entre l'armée et les Touaregs du MNLA

Un accrochage entre l'armée malienne et des touaregs armés a eu lieu, mercredi, près de la frontière avec la Mauritanie. Si ses circonstances sont encore floues - l'armée parle de "bandits" et le MNLA affirme qu'il a été attaqué - cet incident illustre la tension palpable qui règne encore au Nord-Mali, une semaine avant[...]

Mali : affrontements entre l'armée et le MNLA près de la frontière mauritanienne

Mali : affrontements entre l'armée et le MNLA près de la frontière mauritanienne

Des affrontements ont eu lieu entre des soldats maliens et des éléments du MNLA dans la zone de Foïta, près de la frontière avec la Mauritanie. Des tensions qui surviennent alors que le gouvernement annonce que des Assises du Nord se tiendront dans deux mois.[...]

Le Mali se dote d'un gouvernement de réconciliation nationale

Le Mali se dote d'un gouvernement de réconciliation nationale

Le premier gouvernement de l'ère IBK a été formé, dimanche, par le Premier ministre, Oumar Tatam Ly, seulement trois jours après sa nomination. Affirmation des impératifs de réconciliation nationale et de justice, savant mélange de politiciens et de technocrates, c'est un exécutif équilibré et taillé pour durer,[...]

Mali - Dioncounda Traoré : 'Nous avons relevé un challenge fou'

Mali - Dioncounda Traoré : "Nous avons relevé un challenge fou"

Le président malien de transition, dont le mandat s'achève mercredi 4 septembre avec l'investiture d'IBK, a estimé, lundi 2 septembre, que son équipe et lui avaient "relevé un challenge fou" au Mali.[...]

Mali : Amadou Haya Sanogo ne dirige plus la réforme de l'armée

Mali : Amadou Haya Sanogo ne dirige plus la réforme de l'armée

Amadou Haya Sanogo, le meneur du coup d'État du 22 mars 2012, récemment promu général, n'est plus le chef du comité chargé de réformer l'armée malienne.[...]

Sanogo promu ou écarté ?

Sanogo promu ou écarté ?

Leurre taillé sur mesure, le Comité Militaire de Suivi de la réforme des Forces de défense et de décurité malienne pourrait être dissous lors du dernier conseil des ministres de la Transition.[...]

Mali : le capitaine Sanogo promu au grade de général

Mali : le capitaine Sanogo promu au grade de général

Le capitaine Amadou Sanogo, auteur du coup d'État du 22 mars 2012 qui avait déstabilisé le Mali, a été promu général, mercredi 14 août, en Conseil des ministres. Une promotion qui intervient trois jours après le second tour de l'élection présidentielle remportée par l'ex-Premier ministre Ibrahim Boubacar[...]

Mali : deux des agents électoraux enlevés au nord de Kidal ont été relâchés

Mali : deux des agents électoraux enlevés au nord de Kidal ont été relâchés

Deux des agents électoraux enlevés samedi dans la région de Kidal (nord-est du Mali) par des hommes armés ont été relâchés, a indiqué dimanche à l'AFP un responsable au ministère malien de l'Administration territoriale, sans détails dans l'immédiat sur le sort des autres otages.[...]

Mali : retour du calme à Kidal après les violences communautaires

Mali : retour du calme à Kidal après les violences communautaires

Le calme était revenu samedi matin après des violences entre Noirs et Touareg qui ont fait quatre morts à Kidal, ville du nord-est du Mali patrouillée par les soldats de l'ONU et de l'armée malienne, a appris l'AFP de source militaire et auprès d'habitants.[...]

Mali : violences meurtrières à Kidal avant l'élection présidentielle

Mali : violences meurtrières à Kidal avant l'élection présidentielle

Quatre personnes ont été tuées, de nombreuses autres blessées et le marché central a été incendié dans des violences entre Touareg et Noirs dans la ville de Kidal, dans le nord-est du Mali, provoquant un regain de tension un peu plus d'une semaine avant l'élection présidentielle.[...]

Mali : au moins un mort dans des violences à Kidal

Mali : au moins un mort dans des violences à Kidal

Dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 juillet, au moins une personne a été tuée lors de violences entre des Touaregs et des populations noires. À seulement neuf jours du premier tour de l'élection présidentielle, la situation est extrêmement tendue à Kidal.[...]

Hollande : au Mali, 'c'est une victoire qui a été remportée'

Hollande : au Mali, "c'est une victoire qui a été remportée"

Lors d'un entretien télévisé, le président François Hollande a affirmé, dimanche 14 juillet, que "c'est une victoire qui a été remportée" par les forces françaises et africaines au Mali.[...]

Mali : à peine arrivé, le gouverneur de Kidal contraint de faire demi-tour

Mali : à peine arrivé, le gouverneur de Kidal contraint de faire demi-tour

Le gouverneur de Kidal a effectué jeudi 11 juillet un retour avorté de quelques heures dans la ville à cause des tensions provoquées par la présence de l'armée malienne. Ce retour était censé marquer le retour de l'administration malienne dans le fief des Touaregs.[...]

Mali : l'état d'urgence est levé à la veille du lancement de la campagne présidentielle

Mali : l'état d'urgence est levé à la veille du lancement de la campagne présidentielle

L'état d'urgence qui était en vigueur au Mali depuis le 12 janvier, a été levé samedi à la veille du lancement de la campagne pour le premier tour de l'élection présidentielle du 28 juillet, a appris l'AFP auprès du ministère de la Sécurité.[...]

Mali : l'armée entre à Kidal trois semaines avant la présidentielle

Mali : l'armée entre à Kidal trois semaines avant la présidentielle

L'armée malienne est entrée vendredi pour la première fois depuis plus d'un an dans Kidal, ville du nord du Mali occupée par des jihadistes puis des rebelles touareg, devant ainsi permettre que le premier tour de la présidentielle du 28 juillet s'y tienne comme dans le reste du pays.[...]

France : Maliens et Tchadiens sur les Champs le 14 juillet

France : Maliens et Tchadiens sur les Champs le 14 juillet

Depuis le lancement de l'opération Serval au Mali, le 11 janvier dernier, l'armée française lutte contre les djihadistes avec le soutien de l'armée malienne ainsi que des soldats tchadiens. En hommage à leur engagement, ces forces ainsi que des Casques bleus de la mission onusienne Minusma ont été invitées à défiler le jour de[...]

Présidentielle malienne : le président de la Ceni émet des doutes sur la date du 28 juillet

Présidentielle malienne : le président de la Ceni émet des doutes sur la date du 28 juillet

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) du Mali a émis jeudi 27 juin d'importants doutes sur la possibilité de tenir le premier tour de l'élection présidentielle le 28 juillet. D'après lui, la production et la distribution des cartes d'électeurs ont pris beaucoup de retard.[...]

Kidal, enjeu symbolique de la présidentielle malienne

Kidal, enjeu symbolique de la présidentielle malienne

L'armée voulait la reconquérir par la force, le gouvernement a négocié pour pouvoir y tenir les élections. Mais Kidal, la grande ville du Nord, peu peuplée, n'aura pas de réel impact sur la présidentielle malienne.[...]

Armée malienne : le difficile inventaire

Armée malienne : le difficile inventaire

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Troisième volet d’une série sur l’histoire militaire récente du Mali : l'inventaire des[...]

Mali : pourquoi Bamako refuse de signer le projet d'accord avec le MNLA

Mali : pourquoi Bamako refuse de signer le projet d'accord avec le MNLA

Les questions de la justice, du cantonnement des rebelles, du retour de l’armée à Kidal et de l’organisation institutionnelle et administrative font partie des principales difficultés rencontrées dans les négociations entre Bamako et le MNLA à Ouagadougou.[...]

Mali : l'EUTM peine à réconcilier les soldats et leur hiérarchie

Mali : l'EUTM peine à réconcilier les soldats et leur hiérarchie

Le premier des quatre bataillons de l’armée malienne qui doivent bénéficier de la Mission de formation de l’Union européenne au Mali (EUTM) a terminé sa préparation, le 8 juin à Koulikoro. Mais ses soldats ont boycotté la cérémonie de clôture, par défiance envers leur hiérarchie.[...]

Mali : entre le gouvernement et les Touaregs, les négociations s'annoncent houleuses

Mali : entre le gouvernement et les Touaregs, les négociations s'annoncent houleuses

Alors que l'armée malienne resserre son étau autour de Kidal, le gouvernement et les groupes armés touaregs se retrouvent vendredi 7 juin à Ouagadougou pour des négociations en vue de l'élection présidentielle de juillet. Les tractations pourraient durer tout le week-end.[...]

Mali : l'armée lorgne Kidal mais veut laisser 'une chance au dialogue'

Mali : l'armée lorgne Kidal mais veut laisser "une chance au dialogue"

L'armée malienne a renforcé ses positions à Anefis, petite ville du Nord malien reprise mercredi aux rebelles touaregs du MNLA et située à une centaine de kilomètres au sud de leur bastion de Kidal. Malgré cette pression militaire accrue, le dialogue entre les deux parties, qui doit s'engager vendredi 7 juin à Ouagadougou, n'est pas rompu.[...]

Après des combats, l'armée malienne reprend Anefis au MNLA

Après des combats, l'armée malienne reprend Anefis au MNLA

L'armée malienne est entrée mercredi 5 juin dans la localité d'Anefis, jusque-là contrôlée par le MNLA et située à une centaine de kilomètres au sud de Kidal. Peu avant, des échanges de tirs à l'arme lourde ont opposé les soldats maliens aux rebelles touaregs.[...]

Mali : l'armée malienne annonce vouloir reprendre Kidal

Mali : l'armée malienne annonce vouloir reprendre Kidal

L'armée malienne a annoncé, mardi 4 juin, vouloir reprendre la ville de Kidal, occupée par des rebelles du MNLA qui refusent l'autorité de Bamako. Des soldats maliens sont entrés mercredi à Anefis, sur la route de la cité-bastion de la communauté touarègue.[...]

Mali : le MNLA accusé de faire 'la chasse aux Noirs' à Kidal

Mali : le MNLA accusé de faire "la chasse aux Noirs" à Kidal

Selon plusieurs habitants de Kidal, les Touaregs du MNLA ciblent la population noire de la ville et ont expulsé, dimanche 2 juin, plusieurs personnes vers Gao. De son côté, le MNLA a revendiqué l’arrestation de plusieurs personnes accusées d’être des espions à la solde de l’État malien. Il y aurait parmi eux plusieurs[...]

Mali : Dioncounda Traoré est convaincu que le MNLA est 'prêt' à dialoguer

Mali : Dioncounda Traoré est convaincu que le MNLA est "prêt" à dialoguer

À l'issue d'un entretien avec François Hollande à Paris, le président malien de transition Dioncounda Traoré s'est dit "sûr" que le MNLA était "prêt" à un "dialogue sincère". Plus de quatre mois après le début de l'intervention militaire franco-africaine au Mali, le mouvement armé[...]

Mali : deux attentats-suicides frappent Ménaka et Gossi

Mali : deux attentats-suicides frappent Ménaka et Gossi

Deux attentats suicides ont frappé dans la matinée du vendredi 10 mai deux villes du nord du Mali, Ménaka et Gossi. Quatre kamikazes ont été tués et deux soldats maliens blessés.[...]

Mohamed Ag Intalla : 'Le Haut conseil de l'Azawad est la seule voie pour la paix au Mali'

Mohamed Ag Intalla : "Le Haut conseil de l'Azawad est la seule voie pour la paix au Mali"

Fondé le 2 mai par des notables touaregs de la région de Kidal, le Haut conseil de l’Azawad (HCA) ne réclame pas l’indépendance du nord du Mali et se définit comme un outil au service du dialogue entre tous les Maliens. Son président, l'ancien député de Tinassako (région de Kidal), Mohamed Ag Intalla, explique sa[...]

Laurent Fabius : 'Au Mali, nous avons gagné la guerre. Reste à gagner la paix'

Laurent Fabius : "Au Mali, nous avons gagné la guerre. Reste à gagner la paix"

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, fait le tour d'un continent qu'il découvre avec passion. De Tunis à Bangui et du Sahara aux Grands Lacs en passant par Bamako, où, dit-il, personne ou presque n'aurait été "capable de faire ce que la France a fait".[...]

Mali : 'il ne peut pas y avoir deux armées' à Kidal, selon le ministre français, Jean-Yves Le Drian

Mali : "il ne peut pas y avoir deux armées" à Kidal, selon le ministre français, Jean-Yves Le Drian

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a déclaré vendredi qu'"il ne peut pas y avoir deux armées maliennes" et que le "dialogue" doit permettre de régler le cas de Kidal, ville du Nord-Est contrôlée par la rébellion touareg qui refuse la présence de soldats maliens.[...]

Mali : le mythe de l'armement sophistiqué des jihadistes et du MNLA

Mali : le mythe de l'armement sophistiqué des jihadistes et du MNLA

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Troisième volet d’une série sur l’histoire militaire récente du Mali : l'armée[...]

Mali : à Kidal, tout reste à faire

Mali : à Kidal, tout reste à faire

Libérée le 28 janvier, Kidal, la ville du grand Nord, est contrôlée par les rebelles touaregs, bien décidés à ne pas laisser l'armée malienne approcher... Voilà qui promet ![...]

Guerre au Mali : la Misma, faible force

Guerre au Mali : la Misma, faible force

Insuffisance des moyens, manque de compétences, commandement défaillant... La Mission internationale de soutien au Mali est loin d'atteindre ses objectifs. Pourra-t-elle prendre le relais des Français ?[...]

Guerre au Mali : décès d'un quatrième soldat tchadien après l'attentat de Kidal

Guerre au Mali : décès d'un quatrième soldat tchadien après l'attentat de Kidal

Un soldat tchadien, blessé vendredi 12 avril lors de l'attentat suicide de Kidal, dans le nord-est du Mali, est décédé pendant la nuit du 12 au 13 avril à Gao, portant le bilan à quatre soldats tchadiens tués, a-t-on appris de source sécuritaire tchadienne.[...]

Mali : trois soldats tchadiens tués à Kidal après un nouvel attentat suicide

Mali : trois soldats tchadiens tués à Kidal après un nouvel attentat suicide

Vendredi 12 avril, trois soldats tchadiens sont morts dans une nouvelle attaque suicide à Kidal, a appris l'AFP de sources sécuritaires concordantes.[...]

Mali : à Koulikoro, les soldats se remettent à niveau

Mali : à Koulikoro, les soldats se remettent à niveau

L'entraînement a commencé au camp militaire de Koulikoro où se déroule la première session de formation dispensée par la mission européenne de reconstruction de l'armée malienne (EUTM Mali). Fin juin, les hommes de la nouvelle armée malienne prendront la route pour le nord du pays. Reportage.[...]

Mali : le Premier ministre Diango Cissoko en visite à Gao

Mali : le Premier ministre Diango Cissoko en visite à Gao

Le Premier ministre malien par intérim, Diango Cissoko, est arrivé dans la matinée du jeudi 11 avril à Gao. Il s'agit de la première visite d'un chef du gouvernement malien dans cette ville depuis le début de la crise malienne, il y a plus d'un an.[...]

Retour sur trois mois de guerre au Mali

Retour sur trois mois de guerre au Mali

Trois mois après le début de l'intervention militaire franco-africaine au Mali, l'essentiel semble acquis mais les doutes demeurent. Les groupes islamistes armés, qui contrôlaient la moitié nord du pays, ont battu en retraite et quitté les grandes villes qu'ils occupaient. Mais la menace jihadiste est encore loin d'être neutralisée. 11[...]

Un soldat malien tué lors d'une opération de désarmement de policiers à Bamako

Un soldat malien tué lors d'une opération de désarmement de policiers à Bamako

Un soldat malien a été tué par balle et un policier blessé samedi à Bamako lors d'une opération de désarmement de policiers réputés proches des auteurs du coup d'Etat de mars 2012, a-t-on appris samedi de source militaire.[...]

Mali : lancement de la mission européenne de formation de l'armée malienne

Mali : lancement de la mission européenne de formation de l'armée malienne

Après plusieurs mois de préparation, la mission européenne de reconstruction de l'armée malienne, baptisée EUTM Mali, est lancée mardi 2 avril par 550 formateurs militaires européens. Objectif ? Professionnaliser les soldats maliens pour qu'ils soient capables de résister à de nouvelles attaques de groupes jihadistes.[...]

Mali : au moins trois jihadistes tués dans une opération de ratissage à Tombouctou

Mali : au moins trois jihadistes tués dans une opération de ratissage à Tombouctou

Après l'infiltration la veille de jihadistes à Tombouctou, l'opération de ratisage en cours dimanche a fait au moins trois morts parmi les assaillants. Ce qui porte le nombre total de tués pendant ces combats à au moins dix personnes.[...]

Mali : après un attentat suicide et des combats, calme relatif à Tombouctou

Mali : après un attentat suicide et des combats, calme relatif à Tombouctou

À Tombouctou, au nord-ouest du Mali, un calme tout relatif est revenu dans la soirée du dimanche 31 mars. Après un attentat suicide, qui a coûté la vie à au moins sept personnes - dont un militaire malien et un civil nigérian -, la journée a été marquée par des affrontements entre soldats maliens et français[...]

Mali : affrontements à Tombouctou au lendemain d'un attentat suicide

Mali : affrontements à Tombouctou au lendemain d'un attentat suicide

Au moins trois jihadistes ont été tués en moins de 24 heures à Tombouctou, ville historique du nord du Mali et cible dans la nuit d'un attentat-suicide et d'une tentative d'infiltration d'un nombre indéterminé d'islamistes qui ont affronté dimanche soldats maliens et français.[...]

Mali : tirs nourris à Tombouctou dimanche au lendemain d'un attentat suicide

Mali : tirs nourris à Tombouctou dimanche au lendemain d'un attentat suicide

L'armée malienne procédait dimanche à des tirs nourris pour rechercher des jihadistes infiltrés à Tombouctou (nord-ouest), au lendemain d'un attentat suicide dans cette ville à 900 km de Bamako, a affirmé à l'AFP un officier malien.[...]

Mali : la Cedeao entre hésitation, engagement et démission

Florent Couao-Zotti est écrivain.[...]

Bilan officiel de la guerre au Mali : 63 soldats maliens et 600 jihadistes tués, selon Bamako

Bilan officiel de la guerre au Mali : 63 soldats maliens et 600 jihadistes tués, selon Bamako

Pour la première fois, le Mali donne un bilan officiel de la guerre qui a débuté en janvier avec l'opération Serval. Bamako déplore la mort de 63 de ses soldats, et affirme qu'environ 600 jihadistes ont été tués dans les combats.[...]

Mali : l'ONU envisage de déployer ses Casques bleus

Mali : l'ONU envisage de déployer ses Casques bleus

Dans un rapport publié le 26 mars, les Nations unies ont fait savoir qu'elles pourraient déployer au Mali une mission de maintien de la paix forte de 11 200 hommes. Cette dernière pourrait être accompagnée d'une "force parallèle" pour combattre les extrémistes islamistes dans le nord du pays.[...]

Ibrahim Boubacar Keïta : 'La priorité, ce sont les élections' au Mali

Ibrahim Boubacar Keïta : "La priorité, ce sont les élections" au Mali

Il avait été candidat à la présidentielle en 2007, il aurait dû l'être en 2012 et n'exclut pas de l'être en 2013... Ibrahim Boubacar Keïta, le patron du Rassemblement pour le Mali insiste sur le respect de la feuille de route.[...]

Mali : sept morts au nord-ouest de Gao, Okacha désigné pour succéder à Abou Zeid

Mali : sept morts au nord-ouest de Gao, Okacha désigné pour succéder à Abou Zeid

Sept personnes sont mortes, dimanche 24 mars, lors d’accrochages entre l’armée malienne et des islamistes dans le nord-ouest de Gao.[...]

Mali : pourquoi ATT est tombé

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Premier volet d’une série sur l’histoire militaire récente du Mali : la chute d’ATT.[...]

Mali : depuis le coup d'État du 22 mars 2012, un an de micmacs à Bamako

Mali : depuis le coup d'État du 22 mars 2012, un an de micmacs à Bamako

Triste anniversaire pour le Mali. Le 22 mars 2012, alors que le pays se préparait à des élections, le président Amadou Toumani Touré (ATT) était renversé par un coup d'État. Jugé trop conciliant face aux rebelles touaregs qui sévissent au nord, il est chassé du pouvoir par une junte rassemblée autour du capitaine[...]

Terrorisme : où sont passés les missiles de Kaddafi ?

Terrorisme : où sont passés les missiles de Kaddafi ?

Après le pillage des arsenaux de Mouammar Kaddafi, de puissants missiles sol-air SA-7 se sont retrouvés aux mains d’Aqmi et des futurs combattants du MNLA, donnant des sueurs froides à de nombreux dirigeants et observateurs de la région. Deux ans et une guerre au Mali plus tard, il semble bien que ni les uns ni les autres n’aient[...]

Mali : Sanogo, un petit tour et puis revient

Mali : Sanogo, un petit tour et puis revient

Un an bientôt qu'il a renversé Amadou Toumani Touré. Un an qu'il promet de se mettre en retrait, puis de se battre pour son pays. Un an qu'il joue de son influence pour rester au centre du jeu, lui, le capitaine putschiste, Amadou Haya Sanogo, que la République du Mali peine à écarter.[...]

Intervention au Mali : l'ONU devrait prendre le relais de l'armée française et de la Misma en juillet

Intervention au Mali : l'ONU devrait prendre le relais de l'armée française et de la Misma en juillet

L'ONU table sur la "présence complète" de sa "mission de stabilisation" au Mali en juillet pour remplacer la Mission internationale de soutien au Mali (Misma) et le gros de l'armée française, a déclaré samedi à Bamako Edmond Mulet, sous-secrétaire général aux opérations de maintien de la paix de[...]

Général Lecointre : 'Il faut que l'armée devienne l'un des piliers de l'État malien'

Général Lecointre : "Il faut que l'armée devienne l'un des piliers de l'État malien"

L'Union européenne (UE) a officiellement lancé, le 18 février, la mission EUTM Mali (European Union Training Mission, mission de formation de l'Union européenne), dont l'objectif est de remettre sur pied l'armée malienne. Prévue pour un mandat initial de 15 mois, cette mission vise à former les soldats maliens pour leur permettre de défendre[...]

L'armée malienne dans le viseur de l'ONU pour des crimes à 'motifs ethniques'

L'armée malienne dans le viseur de l'ONU pour des crimes à "motifs ethniques"

Le Haut-Commissariat aux droits de l'homme effectue depuis le 18 février une mission d’observation au Mali. Ses conclusions ont été présentées, mardi 12 mars, et font état de représailles de l'armée malienne contre plusieurs groupes ethniques depuis le début de l'intervention française.[...]

Mali : opération 'Journées sans presse' après l'arrestation d'un journaliste

Mali : opération "Journées sans presse" après l'arrestation d'un journaliste

Pour protester contre l’arrestation de Boukary Daou, directeur de publication du journal privé "Le Républicain", ses confrères maliens ont décidé d’organiser des journées sans presse à partir du 12 mars.[...]

Mali : un soldat français tué à 100 km de Gao

Mali : un soldat français tué à 100 km de Gao

Un quatrième soldat français a été tué, mercredi 6 mars, au Mali. Il participait à une opération dans l'est du pays, à 100 km de Gao. Son décès a été annoncé par l'Élysée dans un communiqué.[...]

Mali : Gamou, la revanche dans la peau

Mali : Gamou, la revanche dans la peau

S'il fallait un visage à cette guerre, ce pourrait être le sien. Adversaire farouche des insurgés touaregs et des islamistes armés, El Hadj Ag Gamou est le nouveau maître de la ville de Gao, dans la partie nord du Mali. Bien décidé à se venger de ceux qui l'ont humilié.[...]

Mali : une cinquantaine de jihadistes présumés arrêtés près de Gao

Mali : une cinquantaine de jihadistes présumés arrêtés près de Gao

Une cinquantaine de jihadistes ont été arrêtés sur une île du fleuve Niger près de Gao, dans le nord du Mali. Dirigées par le colonel malien touareg El Hadj Ag Gamou, les opérations militaires étaient toujours en cours dans cette zone, vendredi 1er mars à la mi-journée.[...]

Mali : combats meurtriers entre soldats tchadiens et jihadistes

Mali : combats meurtriers entre soldats tchadiens et jihadistes

De violents combats entre l'armée tchadienne et des jihadistes dans le massif des Ifoghas, dans le nord du Mali, ont fait 65 morts parmi les jihadistes et 13 morts parmi les soldats tchadiens, a annoncé vendredi l'état-major tchadien.[...]

Mali : Gao sous le feu de la guérilla du Mujao

Mali : Gao sous le feu de la guérilla du Mujao

Traqués dans leur refuge montagneux de l'Adrar des Ifoghas, les jihadistes du nord du Mali tentent de reprendre la main en contre-attaquant plus au sud dans la ville de Gao. Les assaillants ont été repoussés provisoirement, jeudi 21 février, après avoir occupé la mairie et la résidence du gouverneur. Des combats ont repris vendredi matin. [...]

Un combat commun pour des frontières peut-il créer une identité ouest-africaine ?

Professeur de géographie politique, Université Bordeaux 3.[...]

Au Mali, l'armée torture et tue parfois, comme l'ont constaté des soldats français

Au Mali, l'armée torture et tue parfois, comme l'ont constaté des soldats français

Dans le nord du Mali, l'armée malienne a régulièrement recours à la torture et au meurtre contre les personnes suspectées de soutien aux groupes islamistes armés au temps de leur domination, ont constaté des médecins et militaires maliens, des soldats français et un journaliste de l'AFP.[...]

Mali : les soldats français et africains entrent dans la ville de Bourem

Mali : les soldats français et africains entrent dans la ville de Bourem

Des soldats français, maliens et nigériens sont entrés dimanche 17 février dans la ville de Bourem, située entre Gao et Kidal, dans le nord du Mali, a constaté un photographe de l'AFP.[...]

Mali : le premier tour de la présidentielle est fixée au 7 juillet

Mali : le premier tour de la présidentielle est fixée au 7 juillet

Le gouvernement malien a annoncé, jeudi 14 février, que le premier tour de l'élection présidentielle aurait lieu le 7 juillet et le second deux semaines plus tard, le 21 juillet. Les élections législatives se tiendront aux mêmes dates.[...]

Mali : un pays sous tutelle... provisoire

Mali : un pays sous tutelle... provisoire

Officiellement, Paris et Bamako travaillent main dans la main. Mais sur le terrain, rien ne se fait sans l'aval des Français. C'est à peine si les soldats maliens participent à la reconquête du Nord.[...]

Mali : le jour d'après

The Day after, Le Jour d'après. Titres de deux films catastrophes américains sur fond de guerre nucléaire et de dérèglement climatique et, pour le Mali presque libéré, promesse fragile d'une seconde indépendance après avoir tutoyé le gouffre. Voir la majorité des Maliens s'afficher plus pro-Français (et[...]

Mali : le capitaine Sanogo prend officiellement la tête du comité de réforme de l'armée

Mali : le capitaine Sanogo prend officiellement la tête du comité de réforme de l'armée

Le chef des putschistes maliens Amadou Haya Sanogo avait été nommé à ce poste par décret présidentiel en août 2012. Il vient d'être officiellement investi, le 13 février, à la tête du Comité militaire de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité.[...]

Mali : une branche d'Al-Qaïda appelle au jihad

Mali : une branche d'Al-Qaïda appelle au jihad

Alors que l’intervention des armées française et africaines est entrée depuis ce week-end dans une deuxième phase, la branche d’Al-Qaida dans la Péninsule arabique (Aqpa) a appelé au jihad contre ce contre cette "croisade contre l’islam".[...]

L'armée malienne suspectée de nouvelles exactions à Tombouctou

L'armée malienne suspectée de nouvelles exactions à Tombouctou

Une fosse commune contenant les corps de deux civils arabes a été découverte près de la ville de Tombouctou. Selon des témoins, les deux victimes avaient été arrêtées le 28 janvier par l'armée malienne, le jour même de la reprise de la ville aux jihadistes.[...]

Mali : l'armée française bombarde le commissariat central de Gao

Mali : l'armée française bombarde le commissariat central de Gao

Reprise il y a plus de deux semaines par les armées malienne et française, Gao est la cible d'attentats et d'attaques perpétrés par les groupes islamistes armés depuis plusieurs jours. Dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 février, un hélicoptère de l'armée française a bombardé le commissariat central de la ville dans[...]

Mali : guerilla urbaine à Gao après un nouvel attentat suicide

Mali : guerilla urbaine à Gao après un nouvel attentat suicide

Des combats opposant soldats maliens et islamistes ont éclaté dimanche après-midi dans le centre de Gao, la plus grande ville du Nord-Mali, récemment reprise par les militaires français et maliens aux groupes islamistes armés, frappée par deux attentats suicides en deux jours.[...]

Un nouvel attentat suicide déjoué à Gao par des soldats maliens

Un nouvel attentat suicide déjoué à Gao par des soldats maliens

L'explosion qui a secoué dans la nuit de samedi à dimanche la ville de Gao, dans le nord du Mali, a été provoquée par un nouvel attentat suicide, le second en deux jours, a-t-on appris dimanche de source militaire.[...]

Guerre au Mali : deux jeunes portant des ceintures d'explosifs arrêtés à Gao

Guerre au Mali : deux jeunes portant des ceintures d'explosifs arrêtés à Gao

Les soldats maliens renforçaient samedi la sécurité dans la région de Gao, dans le nord du Mali, après l'arrestation de deux jeunes portant des ceintures d'explosifs et au lendemain du premier attentat suicide recensé dans le pays.[...]

Guerre au Mali : Gao dans la peur des attentats-suicides

Guerre au Mali : Gao dans la peur des attentats-suicides

L'attentat-suicide qui s'est produit à Gao, le 8 février, fait redouter aux habitants de la ville d'autres actions du même type. En brousse aussi, l'insécurité règne : les jihadistes mènent une guerre de mouvement pour échapper aux forces alliées - essentiellement maliennes, françaises et tchadiennes - qui les traquent.[...]

Mali : un kamikaze se fait exploser à Gao près de soldats maliens

Mali : un kamikaze se fait exploser à Gao près de soldats maliens

Un kamikaze s'est fait exploser vendredi à Gao (nord-est du Mali) et est mort sur le coup près de soldats maliens dont l'un a été légèrement blessé, a indiqué à l'AFP un adjudant de l'armée malienne. Le Mujao revendique l'attaque.[...]

Mali : des soldats tchadiens et français à Aguelhok, frappes aériennes sur des sites islamistes

Mali : des soldats tchadiens et français à Aguelhok, frappes aériennes sur des sites islamistes

Des militaires tchadiens et français patrouillent depuis jeudi 7 février au soir à Aguelhok, dans l'extrême nord-est du Mali, à moins de 300 km de la frontière algérienne.[...]

Mali : le Mujao revendique des explosions de mines meurtrières

Mali : le Mujao revendique des explosions de mines meurtrières

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a revendiqué, jeudi 7 février, deux récentes explosions de mines qui ont frappé des véhicules de soldats maliens, faisant six morts.[...]

Mali : les 4 000 soldats français mènent 'une vraie guerre'

Mali : les 4 000 soldats français mènent "une vraie guerre"

En évoquant un retrait de ses troupes début mars, Paris a reconnu, mercredi 5 février, des "accrochages" entre ses soldats et les islamistes armés dans la région de Gao (nord-est), parlant d’une "vraie guerre". 4 000 militaires français sont désormais déployés sur le sol malien.[...]

Nord-Mali : Ag Gamou et le MNLA, cohabitation forcée

Nord-Mali : Ag Gamou et le MNLA, cohabitation forcée

Touareg et loyaliste, le colonel malien El Hadj Ag Gamou a reçu pour mission de sécuriser la zone allant de Gao à Ménaka, le long de la frontière nigérienne. Or les rebelles du MNLA viennent d'annoncer qu'ils contrôlent cette dernière ville.[...]

Mali : la mission européenne de conseil et de formation opérationnelle à la mi-mars ?

Mali : la mission européenne de conseil et de formation opérationnelle à la mi-mars ?

Des conseillers du ministère français de la Défense ont affirmé, mardi 4 février, que la Mission européenne de conseil et de formation des forces armées maliennes (EUTM) pourrait être pleinement opérationnelle à la mi-mars.[...]

Mali : François Hollande accueilli en libérateur à Tombouctou

Mali : François Hollande accueilli en libérateur à Tombouctou

Le président François Hollande, accueilli samedi avec ferveur à Tombouctou, a dénoncé "la barbarie" imposée par les islamistes armés qui ont occupé cette ville mythique du nord du Mali pendant des mois avant sa libération par les soldats français et maliens.[...]

Mali : inquiétudes pour la santé de Cheick Modibo Diarra

Mali : inquiétudes pour la santé de Cheick Modibo Diarra

Comment va l'ancien Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra,  assigné à résidence par la junte malienne de Amadou Haya Sanogo ? Pas très bien si l'on en croit ses proches.[...]

François Hollande en visite au Mali samedi

François Hollande en visite au Mali samedi

Le président français François Hollande est attendu au Mali samedi 2 février. Il devrait se rendre à Bamako et Tombouctou. Il sera accompagné de plusieurs ministres, dont Jean-Yves Le Drian (Défense) et Laurent Fabius (Affaires étrangères). Par ailleurs, des centres de commandement, des dépôts logistiques et des centres[...]

Mali : la véritable histoire de l'incendie des manuscrits de Tombouctou

Mali : la véritable histoire de l'incendie des manuscrits de Tombouctou

Mercredi 23 janvier, les hommes d'Abou Zeid, encore présents à Tombouctou, mettent le feu aux manuscrits de l'un des centres Ahmed Baba, en représailles au soutien de la population à l'offensive franco-malienne. Une semaine plus tard, les informations parcellaires qui arrivent de Tombouctou font état de destructions moins importantes que redouté.[...]

Mali : Bamako refuse le dialogue avec les dissidents d'Ansar Eddine, pas avec le MNLA

Mali : Bamako refuse le dialogue avec les dissidents d'Ansar Eddine, pas avec le MNLA

Le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, déclare que les dissidents d’Ansar Eddine sont "disqualifiés" pour dialoguer avec Bamako. Mais que le MNLA pourrait faire partie d'une solution politique négociée à la crise – comme le suggère Paris. Une pilule qui sera dure à avaler pour[...]

Les dons internationaux pour le Mali atteignent 455,53 millions de dollars

Les dons internationaux pour le Mali atteignent 455,53 millions de dollars

Mardi 29 janvier, au siège de l'Union africaine (UA), à Addis-Abeba, les donateurs internationaux ont promis 455,53 millions de dollars pour le Mali. De nombreux pays d'Afrique, mais aussi l'Europe, le Japon, les États-Unis, ou encore les Nations unies étaient présents.[...]

Tombouctou reprise, conférence des donateurs internationaux au siège de l'UA

Tombouctou reprise, conférence des donateurs internationaux au siège de l'UA

Au lendemain de la reprise de Tombouctou par les armées française et malienne, le président ivoirien s'est exprimé mardi 29 janvier à la tribune de la conférence des donateurs internationaux - au siège de l'Union africaine (UA) - destinée à financer le déploiement de la Misma et la restructuration de l'armée[...]

Mali : l'union 'sacrée' à Bamako, pour l'instant...

Mali : l'union "sacrée" à Bamako, pour l'instant...

Si l'opération Serval profite d'un consensus national, les pouvoirs politique et militaire maliens sont loin d'avancer dans la même direction. Les différends entre le président par intérim Dioncounda Traoré et le capitaine putschiste Amadou Haya Sanogo sont en particulier loin d'être réglés.[...]

Mali : après Gao, les soldats français et maliens contrôlent Tombouctou

Mali : après Gao, les soldats français et maliens contrôlent Tombouctou

Les armées française et malienne ont pris le contrôle total de Tombouctou, lundi 28 janvier. La veille au soir, elles avaient déclenché une opération terrestre et aérienne, maîtrisant rapidement l'aéroport et les différents accès menant à la mythique "Cité aux 333 saints".[...]

Le conflit malien vu par les lecteurs de Jeune Afrique

Le conflit malien vu par les lecteurs de Jeune Afrique

Comment les lecteurs de Jeune Afrique perçoivent-ils la guerre au Mali ? Voici quatre témoignages représentatifs des nombreuses lettres reçues par la rédaction de votre hebdomadaire.[...]

Mali : Markala accueille les premiers soldats de l'armée burkinabè

Mali : Markala accueille les premiers soldats de l'armée burkinabè

Depuis le début du conflit malien, la ville de Markala, située à 280 km au nord-est de Bamako, est devenue un véritable refuge pour les soldats. Après les contingents maliens et français, la ville a accueilli avec bienveillance les 160 premiers soldats burkinabè. Reportage.[...]

Hallé Ousmane, maire de Tombouctou : 'Des manuscrits ont été brûlés'

Hallé Ousmane, maire de Tombouctou : "Des manuscrits ont été brûlés"

Dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 janvier, les armées française et malienne ont lancé une offensive sur Tombouctou. Lundi matin, elles ont pris le contrôle total de la "Cité aux 333 saints" sans combattre, selon Reuters. Le maire de la ville, Hallé Ousmane, se réjouit de cette reconquête, tout en déplorant vivement[...]

Mali : Gao reprise par les armées française et malienne

Mali : Gao reprise par les armées française et malienne

La ville de Gao (nord-est du Mali) a été reprise samedi par les armées française et malienne et des "contingents africains, formés de militaires nigériens et tchadiens, arrivent sur zone pour prendre le relais des forces" françaises, a annoncé le ministère de la Défense.[...]

Mali : soldats français et maliens contrôlent l'aéroport de Gao, bastion islamiste

Mali : soldats français et maliens contrôlent l'aéroport de Gao, bastion islamiste

Soldats français et maliens ont pris samedi le contrôle de l'aéroport de Gao, un des principaux bations des islamistes dans le Nord du Mali dont un groupe a annoncé au même moment vouloir "négocier la libération" d'un otage français.[...]

Mali : les islamistes du Mujao veulent négocier la libération d'un otage français

Mali : les islamistes du Mujao veulent négocier la libération d'un otage français

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé samedi à l'AFP être prêt à négocier la libération de l'otage français qu'il détient depuis deux mois après son enlèvement au Mali.[...]

Mali : pourquoi la Misma se hâte... lentement

Mali : pourquoi la Misma se hâte... lentement

La Force internationale d'intervention au Mali doit être composée de 3 300 hommes. Mais la mission demande à être précisée, et l'arrivée des soldats reste lente.[...]

Guerre au Mali : le Tchad et le Niger veulent couper toute retraite aux jihadistes

Guerre au Mali : le Tchad et le Niger veulent couper toute retraite aux jihadistes

Couper la retraite aux jihadistes et les empêcher d’atteindre les montagnes du nord du Mali, où les combats risquent d’êtres compliqués. Tel est l’objectif assigné aux forces tchadiennes et nigériennes qui entrent au Mali par le nord-est.[...]

Mali : les jihadistes dynamitent un pont stratégique, la force franco-malienne progresse vers Gao et Tombouctou

Mali : les jihadistes dynamitent un pont stratégique, la force franco-malienne progresse vers Gao et Tombouctou

Pour tenter de freiner la force africaine en cours de déploiement au Nord-Mali, des jihadistes on dynamité le pont de Tassiga, à la frontière nigérienne, dans la nuit de jeudi à vendredi 25 janvier. Ils pourraient tenter de s'en prendre à d'autres infrastructures de même nature, alors que la force franco-malienne progresse vers Gao et[...]

Au Mali, les exactions contre les 'peaux claires' réveillent des blessures douloureuses

Au Mali, les exactions contre les "peaux claires" réveillent des blessures douloureuses

Les accusations d’exactions commises par l’armée malienne se multiplient. Jeudi 24 janvier, deux habitants de Niono auraient ainsi, selon un témoignage, été abattus par des militaires. Deux Maliens "à la peau claire", précise le témoin. Retour sur les précédents historiques qui font craindre le pire.[...]

Mali : les raids continuent au nord, les exactions aussi

Mali : les raids continuent au nord, les exactions aussi

Des positions des groupes islamistes armés au sud de Gao (Nord-Est) ont été visées, jeudi 24 janvier, par des frappes aériennes françaises. Et de nouvelles accusations d'exactions de la part de l'armée malienne ont été rapportées.[...]

Mali : le MIA, dissidence d'Ansar Eddine, demande 'l'arrêt des hostilités'

Mali : le MIA, dissidence d'Ansar Eddine, demande "l'arrêt des hostilités"

Dirigés par Alghabass Ag Intalla, des membres du mouvement islamiste et touareg Ansar Eddine ont annoncé, mercredi 23 janvier, dans un communiqué, avoir fait dissidence. Ils créent leur propre faction, baptisée Mouvement islamique de l’Azawad (MIA), affirment vouloir participer au dialogue politique et demandent "l'arrêt des[...]

Nord-Mali : les accusations d'exactions se multiplient contre l'armée malienne

Nord-Mali : les accusations d'exactions se multiplient contre l'armée malienne

Deux organisations de défense des droits de l'homme demandent l'ouverture d'une enquête sur des exactions que des soldats de l'armée malienne auraient commises dans le centre du pays, notamment à Sévaré, Mopti et Niono. Une affaire prise très au sérieux par Paris et Bamako, alors que des troupes africaines commencent à se[...]

Comment les jihadistes vont mener la guérilla dans le Nord-Mali

Comment les jihadistes vont mener la guérilla dans le Nord-Mali

Les islamistes armés qui occupent le nord du Mali se sont préparés à l’intervention militaire actuelle depuis de longs mois. Ils devraient rapidement adopter une stratégie de guérilla sur laquelle les forces françaises et africaines pourraient bien se casser les dents.[...]

Mali : l'état d'urgence prolongé, les forces franco-maliennes progressent vers le nord

Mali : l'état d'urgence prolongé, les forces franco-maliennes progressent vers le nord

L’état d’urgence, instauré le 12 janvier, deux jours après l'offensive surprise lancée par des groupes islamistes armés, a été prolongé de trois mois. La décision a été prise, lundi 21 janvier, lors d'un conseil des ministres extraordinaire.[...]

Mali : Bamako entre crainte et optimisme

Mali : Bamako entre crainte et optimisme

Alors que l'intervention franco-malienne contre les jihadistes s'accélère au Nord-Mali, avec la reprise des villes de Diabali et de Douentza, les Bamakois retrouvent le moral. Mais la crainte des attentats est présente dans les esprits.[...]

Peter Bouckaert : 'Si la France ne fait rien, elle sera éclaboussée par les bavures de ses alliés' au Mali

Peter Bouckaert : "Si la France ne fait rien, elle sera éclaboussée par les bavures de ses alliés" au Mali

Peter Bouckaert est directeur de la section Urgences de Human Rights Watch. Il confie à Jeune Afrique son analyse de la situation au Mali, où l'armée française intervient depuis le 11 janvier au côté de Bamako pour défaire les islamistes qui occupent le Nord.[...]

Paris confirme la reprise de Douentza et Diabali par l'armée malienne

Paris confirme la reprise de Douentza et Diabali par l'armée malienne

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a confirmé lundi 21 janvier la reprise des villes de Diabali et Douentza, dans le centre du Mali, par les forces maliennes et françaises.[...]

Mali : 'Un pays à vau-l'eau'

Mali : "Un pays à vau-l'eau"

Pour l'heure, l'unité de façade derrière l'intervention militaire tient. Mais la présence prolongée des Français, les risques de bavures et les premières exactions imputées aux soldats maliens sont de lourdes menaces.[...]

À 'la reconquête totale' du pays, les forces françaises et maliennes entrent dans Diabali

À "la reconquête totale" du pays, les forces françaises et maliennes entrent dans Diabali

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a affirmé, dimanche 20 janvier, que "l'objectif" de Paris était "la reconquête totale" du Mali. Sur le terrain, les forces françaises et maliennes poursuivent leur déploiement et sont entrées, lundi, dans la localité de Diabali sans rencontrer de[...]

Exclusif : les Rafale français n'ont pas survolé l'Algérie

Exclusif : les Rafale français n'ont pas survolé l'Algérie

Le 13 janvier, Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, annonce que des avions Rafale français ont survolé l’Algérie pour bombarder les sites jihadistes autour de Gao. Précipitant ainsi Alger dans le conflit malien. Aujourd’hui, Jeune Afrique apprend que les avions de chasse sont en réalité[...]

Mali : l'Afrique de l'Ouest appelle à une mobilisation 'plus large'

Mali : l'Afrique de l'Ouest appelle à une mobilisation "plus large"

Les dirigeants ouest-africains réunis samedi à Abidjan ont appelé à une mobilisation internationale "plus large" dans les opérations militaires au Mali, où soldats français et maliens combattent des groupes islamistes armés, dans l'attente du déploiement d'une force africaine.[...]

Mali : situation confuse autour de Diabali

Mali : situation confuse autour de Diabali

Le maire de Diabali, Oumar Diakité, a annoncé le vendredi 18 janvier la reprise de la ville stratégique de Diabali, conquise quatre jours plus tôt par les islamistes radicaux. Mais la situation ne serait pas encore si claire.[...]

Guerre au Mali : la carte des combats et des forces en présence

Guerre au Mali : la carte des combats et des forces en présence

Le Mali est en guerre depuis le vendredi 11 janvier 2013. Sur le terrain, les combats opposent les groupes islamistes armés (Aqmi, Ansar Eddine et Mujao) aux forces françaises, maliennes et africaines. Suivez au jour le jour l'évolution de la situation avec la carte interactive de Jeune Afrique.[...]

Guerre au Mali : l'armée malienne annonce avoir repris le contrôle de Konna

Guerre au Mali : l'armée malienne annonce avoir repris le contrôle de Konna

Les militaires maliens affirment avoir repris, jeudi 17 janvier, le contrôle total de la petite ville de Konna, dans le centre du pays. Par ailleurs, près de cent soldats nigérians et togolais, premiers éléments de la force ouest-africaine déployée au Mali, sont arrivés dans la journée à Bamako.[...]

1400 militaires français déployés sur le sol malien

1400 militaires français déployés sur le sol malien

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé jeudi 17 janvier que 1 400 militaires français étaient désormais engagés dans les opérations contre les islamistes armés au Mali. De leur côté, les premiers renforts tchadiens ont quitté N'Djamena mercredi soir.[...]

Mali : les militaires français se déploient au sol

Mali : les militaires français se déploient au sol

Après cinq jours de raids aériens contre les positions des islamistes radicaux, la France a pour la première fois engagé, mardi 15 janvier, des troupes au sol au Mali. Cette intervention sur le terrain vise notamment à reprendre la petite ville de Diabali (ouest) tombée la veille aux mains des jihadistes.[...]

Mali : repli stratégique ou débandade des groupes islamistes armés ?

Mali : repli stratégique ou débandade des groupes islamistes armés ?

Les groupes islamistes armés, ciblés depuis cinq jours par les raids aériens français, ont quitté les grandes villes du Nord-Mali. Pour certains experts, ce qui ressemble à une retraite précipitée serait en réalité un replis stratégique bien calculé.[...]

Mali : les islamistes ont quitté Gao et Tombouctou mais contrôlent Diabali

Mali : les islamistes ont quitté Gao et Tombouctou mais contrôlent Diabali

Au quatrième jour de l'opération Serval, les combattants jihadistes ont quitté leurs fiefs de Gao et Tombouctou mais se sont repliés vers l'ouest du Mali, s'emparant de la ville de Diabali. En visite à Abou Dhabi, François Hollande a annoncé mardi 15 janvier un renforcement du dispositif militaire français en attendant l'arrivée de[...]

Les rebelles touaregs du MNLA 'prêts à aider' la France au Mali

Les rebelles touaregs du MNLA "prêts à aider" la France au Mali

Les rebelles touaregs du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) ont proposé, lundi 14 janvier, de soutenir au sol l'offensive française contre les groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali. Sur le terrain, les avions français ont de nouveau bombardé des positions jihadistes dans la ville de Douentza, à 800 km au nord[...]

Djibrill Bassolé : 'Le Mali est en guerre depuis longtemps'

Djibrill Bassolé : "Le Mali est en guerre depuis longtemps"

Le chef de la diplomatie burkinabè et représentant du médiateur dans la crise malienne estime que la logique de  guerre à l’œuvre au Mali ne remet pas en cause la question du dialogue.[...]

Mali : pourquoi les jihadistes ont-ils attaqué Konna ?

Mali : pourquoi les jihadistes ont-ils attaqué Konna ?

Le mercredi 9 janvier, les jihadistes du Nord-Mali se sont emparés de la ville de Konna, à 70 km de Mopti. Deux jours plus tard, ils la perdaient à l'issue de violents combats contre l'armée malienne, appuyée par les forces françaises. Pourquoi, les jihadistes ont-ils décidé de se lancer dans une telle opération ?[...]

Mali : les jihadistes s'emparent de la ville de Diabali, dans le centre du pays

Mali : les jihadistes s'emparent de la ville de Diabali, dans le centre du pays

Des combattants jihadistes menés par Abou Zeid, l'un des chefs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), se sont emparés lundi 14 janvier de la ville de Diabali, à environ 400 km au nord de Bamako. Un peu plus tôt dans la journée, un responsable du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé que les islamistes[...]

Mali : la France poursuit ses raids aériens contre les islamistes dans le Nord

Mali : la France poursuit ses raids aériens contre les islamistes dans le Nord

Dimanche 13 janvier, l'armée française a pour la première fois bombardé des positions islamistes dans le nord du pays, à Gao et Kidal, au coeur des territoires jihadistes. Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies consacrée au Mali doit se réunir lundi 14 janvier à la demande de la France.[...]

Mali : frappes aériennes au centre et sur Gao, le MNLA cherche à reprendre la main

Mali : frappes aériennes au centre et sur Gao, le MNLA cherche à reprendre la main

Les frappes aériennes se poursuivent au centre du Mali, le long de la frrontière avec la Mauritanie notamment contre les troupes d'Al Qaïda au maghreb islamique (Aqmi). Kidal et Gao ont également été bombardées, dimanche 13 janvier, et les islamistes délogés de leurs bases dans cette dernière. A Tombouctou, les islamistes auraient[...]

Mali : frappes aériennes françaises, un responsable d'Ansar Eddine tué dans les combats

Mali : frappes aériennes françaises, un responsable d'Ansar Eddine tué dans les combats

Des raids aériens de l'armée française sont en cours au Mali pour "liquider" les groupes armés islamistes, a indiqué dimanche matin le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, à la télévision. Un lieutenant d'Iyad Ag Ghaly, chef d'Ansar Eddine, a été tué.[...]

 Mali : la poussée des islamistes stoppée dans le centre, l'Afrique de l'Ouest se mobilise

Mali : la poussée des islamistes stoppée dans le centre, l'Afrique de l'Ouest se mobilise

La France, intervenant en soutien à l'armée malienne, a stoppé samedi l'avancée des islamistes dans le centre du Mali, où les pays d'Afrique de l'Ouest accélèrent leurs préparatifs pour déployer leurs troupes. Un sommet extraordinaire de la sous-région doit avoir lieu, samedi 19 janvier, à Abidjan.[...]

Hollande : un 'coup d'arrêt' porté aux islamistes mais la mission française au Mali n'est 'pas achevée'

Hollande : un "coup d'arrêt" porté aux islamistes mais la mission française au Mali n'est "pas achevée"

La France a affiché sa détermination à poursuivre son opération militaire aux côtés de l'armée malienne pour stopper l'avancée des jihadistes et permettre la mise en oeuvre des résolutions de l'ONU, malgré la mort, dès le premier jour, d'un militaire français. François Hollande a estimé, dans une[...]

Mali : Konna sous contrôle de l'armée, une centaine d'islamistes tués

Mali : Konna sous contrôle de l'armée, une centaine d'islamistes tués

L'armée malienne, appuyée par des forces françaises, a pris le contrôle complet de la ville de Konna (centre) samedi après de violents affrontements qui ont fait "une centaine de morts" dans les rangs des combattants islamistes venus du Nord, a indiqué l'état-major malien.[...]

Le Mali sous état d'urgence, la France s'engage militairement

Le Mali sous état d'urgence, la France s'engage militairement

La crise malienne est entrée dans une nouvelle phase, vendredi 11 janvier. Le président français, François Hollande, a indiqué que les forces armées françaises s’étaient engagées dans les combats au Mali, en soutien de l’armée malienne, afin de repousser l’offensive des islamistes, qui avait repris il y a[...]

Mali : l'armée malienne contre-attaque dans la région de Mopti

Mali : l'armée malienne contre-attaque dans la région de Mopti

L'armée malienne, mise en déroute jeudi 10 janvier par les islamistes radicaux à Konna (centre), a lancé vendredi une contre-offensive, appuyée par des éléments européens. À Paris, le président français François Hollande a annoncé que la France était prête, dans le cadre de la résolution[...]

Mali : Hollande annonce que la France est 'prête à arrêter l'offensive des terroristes'

Mali : Hollande annonce que la France est "prête à arrêter l'offensive des terroristes"

L'offensive des islamistes radicaux vers le sud du pays a brusquement fait évoluer la position française sur le dossier malien. Lors de ses voeux aux diplomates, vendredi 11 janvier à l'Élysée, le président François Hollande a déclaré que la France était désormais "prête à s'engager aux[...]

Mali : après l'offensive jihadiste, Dioncounda Traoé demande une aide militaire à la France

Mali : après l'offensive jihadiste, Dioncounda Traoé demande une aide militaire à la France

Après la chute de Konna et face à l'inquiétante progression des islamistes radicaux vers Mopti, le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, a officiellement sollicité une aide militaire de la France pour contrer l'offensive jihadiste. Il doit s'adresser à la nation, dans la soirée du vendredi 11 janvier, à la[...]

Mali : le conflit armé s'intensifie autour de la ligne de démarcation, vers Mopti

Mali : le conflit armé s'intensifie autour de la ligne de démarcation, vers Mopti

Des affrontements à l'arme lourde ont lieu depuis mercredi 9 janvier entre l'armée malienne et les islamistes radicaux dans la région de Mopti (centre). Les jihadistes se sont emparés de la ville de Konna, à 70 kilomètres au nord de Mopti.[...]

Mali : combats à l'arme lourde entre l'armée et les islamistes près de Mopti

Mali : combats à l'arme lourde entre l'armée et les islamistes près de Mopti

Dans la nuit du mercredi 9 au jeudi 10 janvier, l'armée malienne a de nouveau affronté les groupes islamistes dans la région de Mopti, proche de la ligne de partition du pays. À Bamako et Kati, la colère gronde : plusieurs centaines sont descendues dans les rues mercredi, réclamant notamment la libération rapide du Nord.[...]

Mali : des colonnes jihadistes en route vers le sud du pays

Mali : des colonnes jihadistes en route vers le sud du pays

Plusieurs convois de pick-up transportant des jihadistes fortement armés ont fait route, lundi 7 janvier, vers le sud du Mali. Des unités islamistes sont désormais proches de la ligne de démarcation, dan la région de Mopti. Dans la nuit de lundi à mardi, l'armée a procédé des tirs de sommation près de l'aéroport de la[...]

Mali : Amadou Haya Sanogo, capitaine Fracasse

Mali : Amadou Haya Sanogo, capitaine Fracasse

Il lui avait suffi d'une pichenette pour faire tomber le Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra, et se replacer au centre du vrai pouvoir. Avant l'intervention française, le capitaine putschiste Amadou Haya Sanogo ne cachait pas ses ambitions.[...]

Armées africaines : pourquoi sont-elles si nulles ?

Armées africaines : pourquoi sont-elles si nulles ?

Les crises actuelles au Mali et en RDC le confirment une nouvelle fois. Mal équipées, mal commandées, mal entraînées et... mal aimées, la plupart des forces de sécurité subsahariennes sont dans un piteux état. Enquête.[...]

Mali : Diango Cissoko à la recherche d'un gouvernement 'd'union nationale'

Mali : Diango Cissoko à la recherche d'un gouvernement "d'union nationale"

Nommé mardi 11 décembre après le départ forcé de Cheick Modibo Diarra, le nouveau Premier ministre malien Diango Cissoko tentait, mercredi 12 décembre, de former un gouvernement d'union nationale. Dont l'une des premières missions sera d'appuyer l'envoi d'une force armée internationale au Nord-Mali.[...]

Intervention au Mali : la France et les États africains veulent aller vite, Washington doute

Intervention au Mali : la France et les États africains veulent aller vite, Washington doute

Paris et les États africains veulent obtenir rapidement le feu vert de l'ONU pour mener une intervention militaire internationale dans le nord du Mali. De leur côté, les Américains sont plus sceptiques et doutent de la capacité de Bamako et de ses voisins à mener à bien l'opération.[...]

Mali : la drôle de guerre

Mali : la drôle de guerre

À Mopti et à Sévaré, on est au plus près de la ligne de front du Nord-Mali. Les islamistes armés sont à moins de 200 km. Les militaires prétendent qu'ils sont prêts à se battre, mais refusent encore de voir que, seuls, ils ne peuvent rien ou presque... Reportage.[...]

Mali : El Hadj Ag Gamou échappe à une 'tentative d'assassinat' à Niamey

Mali : El Hadj Ag Gamou échappe à une "tentative d'assassinat" à Niamey

Le colonel de l'armée malienne El Hadj Ag Gamou, basé depuis plusieurs mois au Niger avec sa troupe après la prise du nord du Mali par des groupes islamistes, a affirmé avoir échappé dimanche à Niamey à une "tentative d'assassinat", une attaque confirmée côté nigérien.[...]

Mali : la guerre à reculons

Mali : la guerre à reculons

Officiellement, tout le monde souhaitait une reconquête rapide du Nord. Mais certains experts, notamment américains, trouvaient les effectifs insuffisants. Et l'impréparation de l'armée malienne en effrayait plus d'un.[...]

Le Mali, futur marché des armées privées ?

Le Mali, futur marché des armées privées ?

Le vaste chantier de remise en ordre (et à niveau) de l'armée malienne dans la perspective de la reconquête du Nord intéresse vivement les sociétés privées de sécurité spécialisées dans la formation et l'encadrement militaires.[...]

Crise malienne : Ansar Eddine change son fusil d'épaule

Crise malienne : Ansar Eddine change son fusil d'épaule

Ansar Eddine a fait mercredi 14 novembre d'importantes concessions, allant jusqu'à renoncer à imposer la charia dans tout le pays. Le mouvement islamiste tente ainsi de conjurer la menace d'une intervention armée africaine au Nord-Mali.[...]

ONU : Romano Prodi appelle à une réunion internationale sur la crise malienne

ONU : Romano Prodi appelle à une réunion internationale sur la crise malienne

L'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour le Sahel, Romano Prodi, a indiqué, mardi 13 novembre, qu'il allait appeler à une réunion internationale en décembre pour tenter de résoudre la crise au Mali. De leur côté, les dirigeants de la Communauté économique des États de l'Afrique de[...]

Mali : les chefs d'état-major de la Cedeao valident le 'concept d'opérations' d'une intervention au Nord

Mali : les chefs d'état-major de la Cedeao valident le "concept d'opérations" d'une intervention au Nord

Réunis à Bamako, mardi 6 novembre, les chefs d'état-major de la Cedeao ont adopté le "concept d'opérations" réclamé par l'ONU en préalable à toute intervention au Nord-Mali. Le document doit désormais être approuvé par les chefs d'État  ouest-africains.[...]

Mali : Bamako fait son marché aux armes

Mali : Bamako fait son marché aux armes

Alors que les chefs d'état-major de la Cedeao se réunissent à Bamako pour finaliser le "concept d'opération" pour une intervention au Nord-Mali, l'armée malienne continue de se renforcer. Petite revue des derniers équipements reçus ou commandés.[...]

Les chefs d'état-major de la Cedeao étudient le 'concept opérationnel' d'une intervention au Mali

Les chefs d'état-major de la Cedeao étudient le "concept opérationnel" d'une intervention au Mali

Réunis à Bamako, les chefs d'état-major de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) doivent étudier, mardi 6 novembre, le "concept d'opération" d'une intervention militaire au Nord-Mali. D'après un responsable africain ayant participé aux travaux préparatoires, l'implication de troupes[...]

Intervention au Nord-Mali : Sékouba Konaté en mission pour l'UA à Bamako à la fin du mois

Intervention au Nord-Mali : Sékouba Konaté en mission pour l'UA à Bamako à la fin du mois

Exclusif. C'est en tant que haut représentant de l’Union africaine que le général guinéen Sekouba Konaté dirigera à Bamako, du 29 octobre au 8 novembre, une délégation de responsables militaires pour finaliser avec l'armée malienne un plan de reconquête du Nord-Mali.[...]

Mali : des Touaregs tués par des hommes en uniformes de l'armée à Diabali

Mali : des Touaregs tués par des hommes en uniformes de l'armée à Diabali

Des hommes en uniformes de l'armée malienne auraient tué plusieurs civils touaregs à Diabali (centre du Mali), rapporte l'AFP, mercredi 24 octobre, en citant des sources concordantes à Bamako, Nouakchott et Ouagadougou.[...]

Mali : à quoi joue Sanogo ?

Mali : à quoi joue Sanogo ?

Amadou Haya Sanogo est désormais chargé de la réforme de l'armée, mais pas question pour lui d'occuper les seconds rôles... D'ailleurs, le chef des putschistes du 21 mars est convaincu que ses hommes et lui peuvent reprendre le contrôle du Nord. Et tant pis s'ils sont les seuls à y croire.[...]

Crise malienne : une intervention militaire calquée sur le modèle somalien ?

Crise malienne : une intervention militaire calquée sur le modèle somalien ?

Au lendemain de la réunion du Conseil européen qui s'est tenue les 18 et 19 octobre à Bruxelles, les contours d’une intervention armée pour reconquérir le Nord-Mali se précisent. Comme en Somalie, la France souhaiterait européaniser la coopération avec Bamako, notamment par le biais d'une mission militaire d’instruction pour[...]

Mali : la France à nouveau disposée à coopérer militairement avec le Mali

Mali : la France à nouveau disposée à coopérer militairement avec le Mali

Après sept mois d’interruption, la coopération militaire française avec le Mali va reprendre, comme l’a fait savoir Paris par la voix de Jean Félix-Paganon, envoyé spécial de la France au Sahel. Mise en suspens suite au coup d’État de mars, la collaboration militaire entre les deux États devient inévitable alors[...]

Nord-Mali : des centaines d'islamistes débarquent à Gao et Tombouctou

Nord-Mali : des centaines d'islamistes débarquent à Gao et Tombouctou

Les islamistes contrôlant le Nord-Mali ont reçu le renfort, samedi 20 et dimanche 21 octobre, de plusieurs centaines de djihadistes étrangers, selon plusieurs sources contactées par l'AFP.[...]

Dioncounda Traoré : 'Nous ne devons plus perdre la moindre seconde' pour agir au Nord-Mali

Dioncounda Traoré : "Nous ne devons plus perdre la moindre seconde" pour agir au Nord-Mali

Le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, a ouvert une réunion internationale sur la crise dans son pays, le 19 octobre à Bamako. Celle-ci doit permettre aux participants de peaufiner leurs plans d'intervention pour reconquérir le Nord-Mali, aux mains de groupes islamistes armés.[...]

Le Mali peut récupérer ses armes en Guinée

Le Mali peut récupérer ses armes en Guinée

Bonne nouvelle pour les autorités maliennes. Le 17 octobre, Abdoul Kabele Camara, ministre guinéen de la Défense a affirmé que le Mali pouvait dès à présent entrer en possession de son armement bloqué à Conakry.[...]

Intervention au Mali : Sanogo admet la nécessité d'utiliser 'toute aide ou compétence extérieure'

Intervention au Mali : Sanogo admet la nécessité d'utiliser "toute aide ou compétence extérieure"

Le 16 octobre, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, déclarait qu'une intervention militaire dans le Nord-Mali aurait lieu dans "quelques semaines". Des propos qui suscitent autant d'engouement que de scepticisme du côté des responsables sécuritaires maliens.[...]

Mali : une manifestation hostile à une intervention militaire étrangère réunit 2 000 personnes

Mali : une manifestation hostile à une intervention militaire étrangère réunit 2 000 personnes

Tranchant avec les marches favorables à une intervention militaire étrangère la semaine dernière, la Copam organisait une manifestation en soutien à l’armée, le 18 octobre, à Bamako. Quelque 2 000 personnes ont défilé, réclamant que la force panafricaine visant à libérer le Nord-Mali ne soit pas mise en[...]

Intervention au Mali : dans quelques mois ou 'quelques semaines' ?

Intervention au Mali : dans quelques mois ou "quelques semaines" ?

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a-t-il eu raison d'affirmer, mardi 16 octobre, qu'une intervention militaire africaine pour libérer le Nord-Mali n'était plus qu'une question de semaines ? Entre bruits de bottes et contingences opérationnelles, la réalité paraît plus nuancée...[...]

Nord-Mali : l'ONU adopte une résolution donnant 45 jours à la Cedeao pour détailler ses plans d'intervention

Nord-Mali : l'ONU adopte une résolution donnant 45 jours à la Cedeao pour détailler ses plans d'intervention

Adoptée à l'unanimité par les quinze membres du Conseil de sécurité, vendredi 12 octobre, la résolution 2071 de l'ONU donne 45 jours à la Cedeao pour détailler ses plans d'intervention au Nord-Mali. Mais il faudra une autre résolution pour autoriser le déploiement d'une éventuelle force.[...]

Mali : opération Tombouctou

Mali : opération Tombouctou

Une intervention internationale dans le Nord-Mali paraît inéluctable. Prendra-t-elle la forme de frappes ciblées ou d'une guerre conventionnelle ? Quels sont les moyens mis en oeuvre, les stratégies envisagées et les pays volontaires pour prêter main-forte à l'armée malienne ?[...]

Mali : malaise au sein de la police

Mali : malaise au sein de la police

Si l’armée malienne paraît divisée, on sait désormais que la police n’est pas épargnée par les tensions nées de la tentative manquée de contre-coup d’État, le 30 avril dernier.[...]

Mali : une armée... désarmée

Mali : une armée... désarmée

Pour reconquérir le Nord, Bamako compte notamment sur des blindés commandés il y a plusieurs mois mais bloqués à Conakry. Ceux-ci pourraient être acheminés vers la capitale malienne, dans le cadre de l'accord entre le Mali et la Cedeao sur une intervention africaine contre les groupes islamistes armés.[...]

Mali - A. Touré Cheaka : 'Le déploiement de la Micema se fera de manière séquentielle'

Mali - A. Touré Cheaka : "Le déploiement de la Micema se fera de manière séquentielle"

Grâce à l'accord entre Bamako et la Cedeao, rendu public le 23 septembre, une opération militaire ouest-africaine au Nord-Mali se dessine enfin à l'horizon. Mais sous quelle forme ? Le représentant spécial d'Alassane Ouattara (président en exercice de la Cedeao) au Mali, Aboudou Touré Cheaka, a accepté de recevoir Jeune Afrique durant[...]

Mali : aux occupants du Nord, Dioncounda Traoré propose la négociation ou la guerre

Mali : aux occupants du Nord, Dioncounda Traoré propose la négociation ou la guerre

Le président malien Dioncounda Traoré a proposé vendredi soir "le dialogue" et "la négociation" aux groupes armés islamistes qui occupent tout le Nord du Mali, tout en appelant les Maliens à "l'union sacrée" autour de leur armée" pour faire la guerre s'il n'y avait "plus d'autre choix".[...]

Mali : Mahamadou Diouara, un chef de milice songhaï détenu au secret

Mali : Mahamadou Diouara, un chef de milice songhaï détenu au secret

Le chef de la milice d'autodéfense Bouyan Ba Hawi ("La mort vaut mieux que la honte" en langue songhaï) n'est pas réapparu depuis sa spectaculaire arrestation par les forces de sécurité, le 25 août dernier. À Bamako, les autorités restent muettes.[...]

Mali : pourquoi les soldats ont disjoncté à Diabali

Mali : pourquoi les soldats ont disjoncté à Diabali

La thèse d'une vengeance perpétrée par une unité mixte de gendarmes et de bérets verts de l'armée de terre, pourrait expliquer le massacre de Diabali, dans la nuit du 8 au 9 septembre.[...]

Armée malienne : la 'shopping list' de Dioncounda Traoré

Armée malienne : la "shopping list" de Dioncounda Traoré

Barbelés, carburant... Le président malien fait l'inventaire des besoins de son armée. Jusque dans les plus menus détails.[...]

Mali : le massacre de seize prédicateurs islamistes, du pain bénit pour Aqmi

Mali : le massacre de seize prédicateurs islamistes, du pain bénit pour Aqmi

Selon plusieurs témoignages, les seize prédicateurs islamistes d'une secte pakistanaise abattus par l'armée malienne, dans la nuit du 8 au 9 septembre, ont été froidement exécutés. Un massacre qui donne du grain à moudre à la propagande islamiste.[...]

La Mauritanie s'indigne de l''assassinat collectif' de 16 prédicateurs islamistes par l'armée malienne

La Mauritanie s'indigne de l'"assassinat collectif" de 16 prédicateurs islamistes par l'armée malienne

Alors que la moitié des prédicateurs qui ont succombé aux balles de l’armée malienne, dans la nuit de samedi 8 à dimanche 9 septembre, sont des ressortissants mauritaniens,  Nouakchott dénonce un "assassinat collectif" et réclame une "enquête indépendante" afin que lumière soit faite sur ce[...]

Mali : l'armée tue seize prédicateurs islamistes à Diabali

Mali : l'armée tue seize prédicateurs islamistes à Diabali

Seize prédicateurs maliens et mauritaniens, membres présumés de la secte Dawa, ont été tués par l'armée malienne à Diabali, dans le centre du Mali. Ils auraient refusé de s'arrêter à un contrôle routier.[...]

Débat : êtes-vous pour ou contre l'entraînement militaire des civils pour reconquérir le Nord-Mali ?

Débat : êtes-vous pour ou contre l'entraînement militaire des civils pour reconquérir le Nord-Mali ?

Ce n’est encore qu’une initiative isolée mais elle pourrait se répandre. Dans la région de Mopti, au centre du pays, un peu moins de 300 civils maliens suivent un entrainement militaire pour, disent-ils, aller combattre les islamistes armés au Nord.  Faut-il mettre la reconquête du pays dans les mains de la population ? Êtes-vous pour ou[...]

Reconquête du Nord-Mali : l'armée se réarme et peaufine ses plans avec la Cedeao

Reconquête du Nord-Mali : l'armée se réarme et peaufine ses plans avec la Cedeao

La reconquête du Nord-mali se précise. Réunis les 13 et 14 août à Bamako, les chefs d'état-major de la Cedeao ont peaufiné leur plan d'intervention pour obtenir un mandat de l'ONU. Parallèlement, de nouveaux hélicoptères de combat ont été livrés à Bamako, qui pourrait recevoir prochainement d'autres[...]

Les rebelles du MNLA libèrent trois soldats maliens

Les rebelles du MNLA libèrent trois soldats maliens

Les rebelles du MNLA ont libéré trois soldats maliens qui avaient été faits prisonniers au début de l'année. Même si des dizaines de militaires restent aux mains des indépendantistes touaregs, cette libération pourrait être un signe - ou un facteur - de leur rapprochement avec Bamako.[...]

Mali : c'est aux Africains de 'déterminer' quand intervenir, affirme Hollande

Mali : c'est aux Africains de "déterminer" quand intervenir, affirme Hollande

Il revient aux pays africains de "déterminer" quand et comment intervenir militairement au nord du Mali, contrôlé par des groupes armés islamistes, a estimé samedi le chef de l'Etat français, François Hollande lors de l'interview télévisée du 14 juillet.[...]

Mali : création d'un corps d'élite pour 'assurer la protection des institutions de la République'

Mali : création d'un corps d'élite pour "assurer la protection des institutions de la République"

Un "corps d'élite indépendant de 1 200 éléments" va être déployé afin d'"assurer la sécurité du chef de l'État, du Premier ministre, du président de l'Assemblée nationale et des présidents des autres institutions de la République" malienne, a annoncé lundi 9 juilllet le[...]

Nord-Mali : les djihadistes algériens débarquent à Gao

Nord-Mali : les djihadistes algériens débarquent à Gao

Une trentaine de djihadistes algériens seraient venus renforcer les rangs des islamistes à Gao, vendredi 29 juin, selon plusieurs sources, dont une sécuritaire. Leur mission : "participer à la sécurisation de la ville et la traque d'éventuels rebelles du MNLA".  [...]

Exclusif - Mali : la vidéo du lynchage de Dioncounda Traoré au palais de Koulouba

Exclusif - Mali : la vidéo du lynchage de Dioncounda Traoré au palais de Koulouba

De nouveaux témoignages et documents éclairent les circonstances de l’agression dont Dioncounda Traoré, le président de la transition, a été la victime le 21 mai dernier. En particulier une vidéo exclusive que Jeune Afrique s'est procurée. Accablant.[...]

Mali : à quoi sert Cheick Modibo Diarra ?

Mali : à quoi sert Cheick Modibo Diarra ?

Le Premier ministre de transition est sous le feu des critiques des différents acteurs de la crise malienne.[...]

Soumeylou Boubèye Maïga : 'La reconquête du Nord sera un test pour l'armée malienne'

Soumeylou Boubèye Maïga : "La reconquête du Nord sera un test pour l'armée malienne"

Soumeylou Boubèye Maïga, le dernier chef de la diplomatie malienne sous le régime d’Amadou Toumani Touré (ATT), espère voir les autorités maliennes donner leur feu vert à une intervention internationale dans le pays. Réponse probable ce jeudi 28 juin, lors du sommet de la Cedeao à Yamoussoukro.[...]

Mali : lettre au soldat méconnu

Moussa Mara, homme politique et maire de Bamako (commune IV).[...]

Mali : les forces en présence dans le Nord

Mali : les forces en présence dans le Nord

Alors que toutes les conditions pour un dénouement violent de la crise au Nord-Mali sont réunies, Jeune Afrique fait le point des forces en présence. Entre le délitement de l'armée malienne et le suréquipement des rebelles et des islamistes.[...]

Mali : opération remobilisation pour l'armée

Mali : opération remobilisation pour l'armée

Au cours des dernières semaines, l'armée malienne a fait davantage parler d'elle pour son implication dans le coup d'État du 21 mars que pour sa capacité à reprendre le Nord. Peut-elle aujourd'hui se ressaisir ?[...]

Intervention militaire au Mali : vers un mandat de l'ONU ?

Intervention militaire au Mali : vers un mandat de l'ONU ?

Réunis une nouvelle fois lundi 18 juin, les membres du Conseil de sécurité de l’ONU se sont dit "prêts à étudier la requête de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao)" et de l'Union africaine (UA) qui militent pour un soutien onusien à une intervention militaire au Mali.[...]

Nord-Mali : le Conseil de sécurité de l'ONU réticent à soutenir une intervention internationale

Nord-Mali : le Conseil de sécurité de l'ONU réticent à soutenir une intervention internationale

Le Conseil de sécurité de l’ONU s'est contenté de prendre note du projet de création d'une force d’intervention au Mali, proposé par l'Union africaine (UA) et la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao).[...]

Mali - Bilal Ag Achérif (MNLA) : 'Ansar Eddine peut obtenir qu'Aqmi quitte l'Azawad'

Mali - Bilal Ag Achérif (MNLA) : "Ansar Eddine peut obtenir qu'Aqmi quitte l'Azawad"

Exclusif. L’ex-secrétaire général du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA, rébellion touarègue), Bilal Ag Achérif, est depuis le 7 juin président du nouveau Conseil transitoire de l’État de l’Azawad (CTEA). Il s’est fixé au Mali en août 2010, après de nombreux [...]

Amadou Haya Sanogo : 'Si on lui en donnait les moyens, l'armée malienne reprendrait le Nord en quelques jours'

Amadou Haya Sanogo : "Si on lui en donnait les moyens, l'armée malienne reprendrait le Nord en quelques jours"

Plus de deux mois après le coup d'État du 21 mars, le chef des militaires maliens, Amadou Haya Sanogo, se rêve en sauveur de la nation. Depuis la garnison de Kati, où il s'est retranché, il ne reconnaît qu'à regret l'autorité du président intérimaire, critique la médiation de la Cedeao et veut croire qu'un rien[...]

Mali : qui peut sauver le pays ?

Mali : qui peut sauver le pays ?

Plus le temps passe, plus le nord du pays s’apparente à un nouvel Afghanistan. Le recours à la force semble inéluctable. Armée malienne, opération africaine, appuis occidentaux…Dans son dernier numéro, Jeune Afrique présente les différents scénarios militaires.[...]

Mali : Sanogo promu général ?

Mali : Sanogo promu général ?

Loué par certains, vilipendé par d'autres, le capitaine putschiste Amadou Haya Sanogo lorgne désormais le grade de général.[...]

Cedeao : déploiement militaire en Guinée-Bissau et au Mali, coût estimé à 577 millions de dollars

Cedeao : déploiement militaire en Guinée-Bissau et au Mali, coût estimé à 577 millions de dollars

Le 26 avril, 11 chefs d'État de la Cedeao se sont réunis à Abidjan afin d'apporter une solution aux crises que traversent le Mali et la Guinée-Bissau. Non sans divergences, les membres de la Cedeao se sont accordés sur un déploiement militaire, dont le coût s'élevera à 577 millions de dollars. Retour sur un huis-clos mouvementé.[...]

Mali : Cheick Modibo Diarra, Premier ministre en milieu hostile

Mali : Cheick Modibo Diarra, Premier ministre en milieu hostile

Alors que le nouveau Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra, cherche à former son gouvernement de transition pour résoudre la crise au Nord, les membres de l'ex-junte ont procédé à l'arrestation de 22 personnalités considérées comme proches du régime de l'ex-président Amadou Toumani Touré (ATT). Le prétexte[...]

Mali : quelle armée pour la reconquête du Nord ?

Mali : quelle armée pour la reconquête du Nord ?

Contre les rebelles touaregs du MNLA et du groupe islamiste Ansar Eddine, qui occupent le nord du pays depuis la fin du mois de mars, l’armée malienne cherche à s'organiser pour lancer la contre-offensive. Un immense défi pour une institution qui refuse l'aide de la Cedeao et qui doit se remobiliser et s’équiper afin de monter au front dans des conditions[...]

Mali : comment Ag Gamou a échappé au MNLA et à Ansar Eddine

Mali : comment Ag Gamou a échappé au MNLA et à Ansar Eddine

Touareg et loyaliste, le colonel-major Ag Gamou a réussi à échapper aux rebelles, après avoir feint, le 31 mars, de rallier les combattants du MNLA. Alors que Kidal et Gao tombaient entre les mains de ces derniers et d'Ansar Dine, il a fait en sorte que ses hommes originaires du Sud soient exfiltrés vers Bamako, via le Niger et le Burkina, avant d'indiquer qu'il[...]

Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) : "Le Mali restera un et indivisible, Inch'Allah !"

Ibrahim Boubacar Keïta est ancien Premier ministre malien, ancien président de l’Assemblée nationale, et président du Rassemblement pour le Mali (RPM).[...]

Mali : Modibo Sidibé brièvement interpellé par les putschistes

Mali : Modibo Sidibé brièvement interpellé par les putschistes

Des militaires sont allés chercher l'ancien Premier ministre malien Modibo Sidibé à son domicile pour le conduire à Kati, où il a été brièvement retenu. D'autres soldats ont cherché à interpeller l'ancien ministre des Affaires étrangères, Tiébilé Dramé, alors qu'il était en[...]

Mali : les islamistes s'emparent du consulat d'Algérie à Gao

Mali : les islamistes s'emparent du consulat d'Algérie à Gao

Le groupe salafiste Ansar dine s’est emparé ce matin d’un consulat d’Algérie au nord-est du Mali. Le consul et six des employés ont été arrêtés et emmenés dans un lieu inconnu.[...]

Mali : la junte évoque 'de graves violations des droits de l'homme' dans le Nord

Mali : la junte évoque "de graves violations des droits de l'homme" dans le Nord

Dans un communiqué daté du 4 avril, la junte au pouvoir au Mali accuse les rebelles touaregs du MNLA, les salafistes d’Ansar Dine et des membres d'Aqmi de commettre de "graves violations des droits de l’homme" dans le Nord du pays.[...]

Mali : l'UA prend des sanctions contre la junte et les rebelles touaregs

Mali : l'UA prend des sanctions contre la junte et les rebelles touaregs

L'étau se resserre autour de la junte malienne, contre laquelle l'union africaine (UA) a pris mardi plusieurs sanctions, dont des interdictions de voyager et des gels d'actifs. Une décision également dirigée contre les rebelles touaregs.[...]

Mali : comment les chefs d'État de la Cedeao réagissent à la crise

Mali : comment les chefs d'État de la Cedeao réagissent à la crise

Lors du sommet de Dakar, le 2 avril, la Cedeao a décidé d’imposer un embargo total à la junte malienne, et de créer une force de 2 000 hommes pour intervenir au Mali. Une décision ferme qui masque cependant des approches parfois très différentes entre les chefs d’État d'Afrique de l'Ouest. Explications.[...]

Amadou Haya Sanogo : 'Les Maliens sont aujourd'hui en danger'

Amadou Haya Sanogo : "Les Maliens sont aujourd'hui en danger"

Le chef du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l'État (CNRDRE) au Mali, Amadou Haya Sanogo, a promis de rendre le pouvoir aux civils et de mettre en place une convention nationale pour organiser des élections. Interview.[...]

Nord-Mali : sous le drapeau noir des salafistes d'Ansar dine

Nord-Mali : sous le drapeau noir des salafistes d'Ansar dine

L’influence des salafistes d’Ansar dine de Iyad Ag Ghali se fait de plus en plus sentir dans les villes du Nord-Mali tombées ce week-end aux mains des rebelles touaregs. Le drapeau noir du groupe flotte désormais à Tombouctou, d'où le MNLA a même été chassé par les islamistes.[...]

Mali : Bamako entre stupeur et tremblements

Mali : Bamako entre stupeur et tremblements

La junte au pouvoir à Bamako est totalement désemparée face à l'avancée de la rébellion touarègue dans le Nord-Mali. Littéralement assommée, la population semble quant à elle ne pas comprendre ce qui arrive au pays, considéré il y a peu comme un exemple de stabilité en Afrique de l'Ouest.[...]

France : la présidentielle vue depuis le Mali (#6)

France : la présidentielle vue depuis le Mali (#6)

Plongés en pleine crise, les Maliens n'ont pas vraiment le loisir de penser à la présidentielle française. Mais ils sont nombreux à espérer la défaite de Nicolas Sarkozy, dont ils critiquent la politique dans la région.[...]

Mali : les rebelles dans Tombouctou, la junte affirme vouloir se retirer

Mali : les rebelles dans Tombouctou, la junte affirme vouloir se retirer

Les rebelles touareg sont entrés dimanche dans Tombouctou dont la chute annoncée consacre leur main mise sur la quasi-totalité du nord-est du Mali, tandis qu'à Bamako la junte militaire en déroute promettait son retrait et un gouvernement de transition sans toutefois fixer de calendrier.[...]

Mali : 25 000 personnes prient à Bamako en faveur de la paix

Mali : 25 000 personnes prient à Bamako en faveur de la paix

Près de 25.000 personnes ont participé samedi à Bamako, à l'initiative des responsables des trois principales religions du pays, à un grand rassemblement pour la paix, plus importante manifestation populaire depuis la prise du pouvoir par la junte militaire le 22 mars, a constaté l'AFP.[...]

Mali : les rebelles touaregs contrôlent Gao, scènes de pillages

Mali : les rebelles touaregs contrôlent Gao, scènes de pillages

Les rebelles touareg ont pris Gao, principale ville du Nord du Mali, à l'issue d'une journée de combats samedi contre les forces gouvernementales qui ont évacué la localité, livrée à des scènes de pillages, a-t-on appris de sources concordantes.[...]

Mali : la junte malienne d'accord pour un retour à l'ordre

Mali : la junte malienne d'accord pour un retour à l'ordre

Une délégation de la junte qui s'est emparée du pouvoir le 22 mars au Mali a affirmé samedi à Ouagadougou être d'accord avec les grands principes de sortie de crise imposant un retour rapide à l'ordre constitutionnel normal réclamé par les chefs d'Etat ouest-africains.[...]

Mali : les rebelles touaregs dans Gao, la junte plus que jamais menacée

Mali : les rebelles touaregs dans Gao, la junte plus que jamais menacée

Des rebelles touareg sont entrés samedi dans la ville de Gao, dernière place-forte du nord du Mali des troupes d'une junte désormais prise en tenaille par la rébellion au nord et les menaces d'embargo, voire d'intervention, des pays voisins qui exigent un retour à l'ordre constitutionnel.[...]

Mali : tirs à l'arme lourde à Gao, des rebelles dans la ville

Mali : tirs à l'arme lourde à Gao, des rebelles dans la ville

Des tirs d'armes lourdes étaient entendus samedi matin à Gao, la principale ville du nord Mali encore sous contrôle des forces gouvernementales et où des rebelles touareg ont pénétré dans la matinée, a indiqué à l'AFP une source administrative locale.[...]

Mali : inquiétudes pour des journalistes couvrant les suites du putsch

Mali : inquiétudes pour des journalistes couvrant les suites du putsch

La France et des organisations maliennes de défense de la liberté de la presse et de défense des droits de l'Homme se sont déclarées vendredi inquiètes pour les journalistes couvrant les suites du coup d'Etat du 22 mars au Mali, dont certains ont été brièvement interpellés.[...]

Mali : la ville de Kidal aux mains des rebelles, la junte appelle à l'aide

Mali : la ville de Kidal aux mains des rebelles, la junte appelle à l'aide

Les rebelles touareg ont pris vendredi le contrôle de la ville stratégique de Kidal, dans le nord-est du Mali, poussant la junte militaire à s'alarmer de cette situation "critique" et à appeler au soutien "extérieur" pour endiguer cette avancée.[...]

'Situation critique au Nord-Mali', selon Sanogo qui demande l'appui de la Cedeao

"Situation critique au Nord-Mali", selon Sanogo qui demande l'appui de la Cedeao

De plus en plus acculée, la junte au pouvoir à Bamako demande à la Cedeao de la soutenir pour faire face aux rebelles touaregs au Nord-Mali. Ceux-ci ont pris la ville de Kidal, et menacent désormais directement Tombouctou et Gao.[...]

Coup d'État au Mali : le jour où ATT a été renversé

Coup d'État au Mali : le jour où ATT a été renversé

Ils ont fait un coup d'État contre le président Amadou Toumani Touré et mis à bas la démocratie. Alors que la rébellion touarègue fait rage dans le Nord, les putschistes ont voulu punir le chef de l'État pour sa trop grande passivité.[...]

Coup d'État au Mali : la Cedeao brandit la menace d'un embargo 'diplomatique et financier'

Coup d'État au Mali : la Cedeao brandit la menace d'un embargo "diplomatique et financier"

Alors que la situation se dégrade à Bamako et dans le nord du Mali, les chefs d’État de la Cedeao ont lancé un ultimatum de 72 heures aux putschistes au pouvoir. Ils menacent le pays d’un « embargo diplomatique et financier », si la junte ne rétablit pas l’ordre constitutionnel.[...]

Mali : Tombouctou en alerte rouge, Kidal sous le feu de la rébellion touarègue

Mali : Tombouctou en alerte rouge, Kidal sous le feu de la rébellion touarègue

La rébellion touarègue a décidé de pousser son avantage dans le Nord-Mali, profitant de la désorganisation de l'armée malienne qui s'est emparée du pouvoir par un coup d'État le 22 mars dernier. Un groupe du MNLA menace Tombouctou tandis qu'une autre partie de ses troupes a pris d'assaut Kidal avec l'aide du mouvement salafiste Ansar dine de[...]

Mali : les chefs d'État de la Cedeao renoncent à se rendre à Bamako

Mali : les chefs d'État de la Cedeao renoncent à se rendre à Bamako

Une manifestation de partisans de la junte malienne sur le tarmac de l'aéroport de Bamako a empêché la délégation de chefs d'État de la Cedeao d'atterrir. Un sommet d'urgence de l'organisation ouest-africaine a été convoqué dans la foulée à Abidjan.[...]

Amadou Toumani Touré : 'Je ne suis pas détenu par les mutins, je suis libre' au Mali

Amadou Toumani Touré : "Je ne suis pas détenu par les mutins, je suis libre" au Mali

Le président malien Amadou Toumani Touré a accordé mercredi 28 mars sa première interview depuis le coup d'État militaire du 22 mars au Mali. Il explique qu'il va bien et n'est pas retenu par les mutins. Pour le reste, l'homme n'est pas très prolixe...[...]

Pierre Boilley : 'Les putschistes n'ont pas les moyens' de diriger le Mali

Pierre Boilley : "Les putschistes n'ont pas les moyens" de diriger le Mali

Une semaine après le coup de force au Mali contre le président malien Amadou Toumani Touré, on ne sait toujours pas grand-chose sur la junte militaire. Qui sont ces soldats qui se réclament du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’État (CNRDRE) ? Pierre Boilley, spécialiste de l’Afrique[...]

Alpha Oumar "Baba" Konaré : "Gagner notre démocratie et notre bonheur" au Mali

Quelles pistes pour sortir le Mali de l'impasse ? Dougoukolo Alpha Oumar "Baba" Konaré, le fils de l'ancien président malien, livre ses réflexions.[...]

Mali : la junte proclame une nouvelle Constitution et s'institutionnalise malgré les menaces de la Cedeao

Mali : la junte proclame une nouvelle Constitution et s'institutionnalise malgré les menaces de la Cedeao

À 48 heures de la visite au Mali d'une délégation de la Cedeao menée par Alassane Ouattara, la junte au pouvoir à Bamako a proclamé une nouvelle Constitution. Selon cet "acte fondamental", la junte est "l'organe suprême" d'une transition dont aucun dirigeant ne sera autorisé à se présenter aux[...]

Mali : normalisation de la vie quotidienne et visite attendue d'une délégation de la Cedeao

Mali : normalisation de la vie quotidienne et visite attendue d'une délégation de la Cedeao

Couvre-feu levé, frontières rouvertes, libération de prisonniers "politiques" comme Modibo Sidibé, reprise de l'activité dans les administrations et le secteur privé... La normalisation de la vie quotidienne est en cours au Mali. Mais la Cedeao, réunie en sommet exceptionnel à Abidjan, a haussé le ton, n'excluant pas une[...]

Mali - Mary B. Leonard : 'Amadou Toumani Touré ne s'est jamais réfugié à l'ambassade américaine'

Mali - Mary B. Leonard : "Amadou Toumani Touré ne s'est jamais réfugié à l'ambassade américaine"

Alors que certains médias ont fait état de la présence du président malien Amadou Toumani Touré (ATT) à l'ambassade américaine après son renversement par des militaires mutins, la chef de la diplomatie américaine au Mali, Mary Beth Leonard, dément fermement cette rumeur. Tout en condamnant le coup d'État.[...]

Rébellion touarègue : Gao, QG de l'armée et dernier rempart avant les combats au Nord-Mali

Rébellion touarègue : Gao, QG de l'armée et dernier rempart avant les combats au Nord-Mali

Reportage à Gao au Mali. C'est là que l'armée a installé son QG. Là qu'affluent des milliers de réfugiés chassés par les combats. Là enfin que pourrait se jouer l'avenir de l'Azawad, ce vaste territoire du Nord où militaires et rebelles touaregs s'affrontent, depuis la mi-janvier.[...]

Crise au Nord-Mali : les déplacés seraient au moins 206 000, selon Ocha

Crise au Nord-Mali : les déplacés seraient au moins 206 000, selon Ocha

À la suite des combats entre l'armée et la rébellion touarègue dans le nord du Mali, plus de 206 000 personnes auraient été déplacées, "dont plus de 113 000 au moins hors du pays", a estimé jeudi 22 mars le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha) pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre.[...]

Coup d'État au Mali : le point sur la situation en six questions

Coup d'État au Mali : le point sur la situation en six questions

Une junte a mené un coup d’État contre le président malien Amadou Toumani Touré dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars. Les institutions du pays ont été suspendues, un couvre-feu décrété, les frontières fermées. Le point sur la situation en six questions.[...]

Coup d'État au Mali : les événements du jeudi 22 mars

Coup d'État au Mali : les événements du jeudi 22 mars

Le Mali a été frappé dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars par un coup d'État militaire. Après de violents combats dans la soirée autour du palais présidentiel, qui a en grande partie brûlé, une junte menée par le capitaine Amadou Haya Sanogo a diffusé un message à la radio-télévision nationale[...]

Coup d'État au Mali : la France demande des élections 'au plus vite'

Coup d'État au Mali : la France demande des élections "au plus vite"

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a condamné le coup d’État militaire qui a eu lieu dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars au Mali. Pour la France, "le rétablissement de l'ordre constitutionnel" passe par l’organisation d’élections "le plus vite possible".[...]

Mali : coup d'État militaire contre le président ATT

Mali : coup d'État militaire contre le président ATT

La mutinerie des militaires maliens de la garnison de Kati, à Bamako, a finalement débouché sur le vide constitutionnel. Après de violents combats dans la nuit près de la présidence, une junte dirigée par le capitaine Amadou Sanogo a annoncé jeudi matin dans un message à la radio-télévision nationale avoir suspendu les[...]

Mali : les soldats mutins annoncent avoir pris le pouvoir et dissous les institutions

Mali : les soldats mutins annoncent avoir pris le pouvoir et dissous les institutions

Des militaires maliens ont annoncé jeudi matin avoir mis "fin au régime incompétent" en place à Bamako, avoir dissous "toutes les institutions", suspendu "la constitution" et décrété un couvre-feu, dans une allocution à la radio-télévision nationale qu'ils occupaient depuis mercredi.[...]

Mali : mutineries de militaires à Bamako et Gao

Mali : mutineries de militaires à Bamako et Gao

Les militaires de la ville de garnison de Kati ont reçu mercredi la visite du ministre malien de la Défense et des Anciens combattants, le général Sadio Gassama, accompagné du colonel major Ould Meidou. L’entretien avec les militaires a mal tourné et des coups de feu ont été tirés en l'air. Les mutins ont ensuite investi le[...]

Rébellion touarègue : l'armée malienne dans la tourmente

Rébellion touarègue : l'armée malienne dans la tourmente

La perte du camp militaire d’Amachach, le 10 mars dans la région de Kidal, a installé un climat de méfiance jusqu’au plus haut niveau de l'armée malienne. La distance qui sépare Bamako du théâtre des opérations et la corruption qui y règne n'arrangent rien.[...]

Nord-Mali : 195 000 pesonnes ont fui les combats selon les Nations unies

Nord-Mali : 195 000 pesonnes ont fui les combats selon les Nations unies

Selon le bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha), ce sont plus de 195 000 personnes qui ont fui les combats du Nord-Mali. La région est le théâtre d'un conflit qui oppose depuis plusieurs semaines l'armée malienne aux rebelles touaregs du MNLA.[...]

Après son dernier raid, l'armée mauritanienne maintient sa présence au Nord-Mali

Après son dernier raid, l'armée mauritanienne maintient sa présence au Nord-Mali

Après avoir effectué un raid qui a blessé deux civils au nord de Tombouctou, l’armée mauritanienne continue de patrouiller au Nord-Mali. Sans l’armée malienne.[...]

Rébellion au Nord-Mali : le camp militaire de Tessalit tombe aux mains du MNLA

Rébellion au Nord-Mali : le camp militaire de Tessalit tombe aux mains du MNLA

Le camp militaire d’Amachach, qui abritait 800 militaires maliens près de Tessalit, est passé samedi sous le contrôle des combattants du MNLA et du groupe Ansar dine d’Iyad Ag Ghaly. Le gouvernement malien parle d’une évacuation temporaire, mais les rebelles considèrent que c’est une grande victoire pour le contrôle de la zone.[...]

Nord-Mali : les rebelles disent contrôler un camp militaire à Tessalit

Nord-Mali : les rebelles disent contrôler un camp militaire à Tessalit

Les rebelles touaregs ont affirmé dimanche avoir pris le contrôle d'un camp militaire à Tessalit (nord-est du Mali), une information confirmée par une source sécuritaire régionale. Après avoir démenti l'information dans un premier temps, l'armée malienne évoque désormais d'une "évacuation temporaire du camp[...]

Nord-Mali : plus de 172 000 personnes ont fui les combats, selon l'ONU

Nord-Mali : plus de 172 000 personnes ont fui les combats, selon l'ONU

Plus de 172 000 personnes ont fui le Nord du Mali depuis la mi-janvier, a estimé jeudi le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha). La région est le théâtre d’affrontements entre les rebelles touaregs du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) et l’armée malienne. Une situation qui[...]

Mali : 126 400 déplacés et réfugiés par les combats entre l'armée et la rébellion

Mali : 126 400 déplacés et réfugiés par les combats entre l'armée et la rébellion

Quelque 126 400 personnes (déplacés et réfugiés) ont fui les combats qui ont lieu depuis mi-janvier entre l'armée malienne et la rébellion touaregue dans le nord du Mali, a annoncé une agence de l'ONU dans un communiqué reçu vendredi par l'AFP à Dakar.[...]

Nord-Mali : une femme et une fillette tuées dans une bavure de l'armée

Nord-Mali : une femme et une fillette tuées dans une bavure de l'armée

Les hélicoptères de combat utilisés par l'armée malienne pour effectuer des raids sur les positions des rebelles du Nord-Mali ont fait deux morts et neuf blessés parmi les civils d'un campement touareg près de Kidal, en majorité des femmes et des enfants. La proximité des combattants du MNLA serait à l'origine de la bavure de[...]

Rébellion au Mali : pourra-t-on voter à la présidentielle ?

Rébellion au Mali : pourra-t-on voter à la présidentielle ?

Alors que les combats opposant l'armée malienne à la rébellion touarègue s'intensifient, chacun se demande si l'élection présidentielle et le référendum constitutionnel auront lieu comme prévu, le 29 avril. Éléments de réponse.[...]

Rébellion au Mali : le rapport qui lie Aqmi et le MNLA

Rébellion au Mali : le rapport qui lie Aqmi et le MNLA

Le rapport d’enquête gouvernementale sur l’attaque du 24 janvier à Aguelhok et la mort d'une centaine de militaires maliens a été remis le 21 février au président malien Amadou Toumani Touré (ATT). Dans ce document, la commission spéciale d’enquête présente des "preuves" que des[...]

Mali : les rebelles du MNLA frappent dans le Sud

Mali : les rebelles du MNLA frappent dans le Sud

La rébellion touarègue commence à s'en prendre à des localités du sud du Mali. Deux villages de la région de Mopti ont été attaqués par des hommes armés s’identifiant comme des combattant du MNLA. Les armes et les munitions de la gendarmerie de Hombori ont notamment été emportées et le[...]

Mali : le nombre des réfugiés fuyant le pays a doublé en dix jours

Mali : le nombre des réfugiés fuyant le pays a doublé en dix jours

Le nombre des réfugiés ayant fui les violences au Mali a doublé ces dix derniers jours alors que les combats entre l'armée malienne et les rebelles touareg se sont intensifiés, a indiqué vendredi le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) qui entend renforcer son aide.[...]

Nord-Mali : à Tessalit, l'armée frappe un grand coup contre les rebelles du MNLA

Nord-Mali : à Tessalit, l'armée frappe un grand coup contre les rebelles du MNLA

Appuyée par des hélicoptères de combat pour la plupart pilotés par des mercenaires ukrainiens, l'armée malienne s'est violemment confrontée mardi aux rebelles touaregs du MNLA, près de la ville de Tessalit, dans la région de Kidal. Bilan des combats, selon des sources sécuritaires : une centaine de morts, 50 prisonniers et 70[...]

Crise au Nord-Mali : l'appel au dialogue de Blaise Compaoré

Crise au Nord-Mali : l'appel au dialogue de Blaise Compaoré

Le président burkinabé Blaise Campaoré a appelé le gouvernement malien et les rebelles du MNLA au "dialogue", à l’occasion d’une entrevue avec son homologue malien, Amadou Toumani Touré, lundi 13 février à Ouagadougou.[...]

Nord-Mali : les Bamakois jugent sévèrement la politique sécuritaire d'ATT

Nord-Mali : les Bamakois jugent sévèrement la politique sécuritaire d'ATT

Depuis que Amadou Toumani Touré (ATT) a accédé au pouvoir en 2002, deux rebellions touarègues se sont déclenchées dans le Nord du Mali. La dernière en date a provoqué une sérieuse chute de la cote de popularité du président malien. Pis : nombreux sont les Bamakois à penser que ce dernier veut en profiter pour [...]

Mali : le MNLA 'pas concerné' par l'appel au cessez-le-feu

Mali : le MNLA "pas concerné" par l'appel au cessez-le-feu

Le secrétaire général du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) a déclaré, lundi dans une interview au quotidien arabophone El Khabar, qu’il ne se sentait pas concerné par l’appel au cessez-le-feu lancé samedi par le gouvernement malien et l’Alliance démocratique du 23 mai. Les combats se[...]

Mali : pogroms anti-Touaregs à Bamako

La capitale malienne et ses environs connaissent une vague de violences anti-Touaregs et anti-Arabes. À l'origine des heurts, mercredi et jeudi, une longue marche des proches des militaires massacrés le 24 janvier à Aguelhok dans le Nord-Mali par les rebelles touaregs du MNLA.[...]

Un millier de Maliens en Mauritanie, fuyant d'éventuels combats entre armée et rebelles

Un millier de Maliens en Mauritanie, fuyant d'éventuels combats entre armée et rebelles

Un millier de personnes ont quitté la ville de Léré (nord-ouest du Mali) pour se réfugier en Mauritanie proche, fuyant d'éventuels combats entre l'armée malienne et les rebelles touareg qui ont pris vendredi un camp militaire de la ville, a appris l'AFP de sources locales maliennes.[...]

Nord-Mali : qui sont les rebelles du MNLA ?

Nord-Mali : qui sont les rebelles du MNLA ?

Alimentée par le retour de Libye de plusieurs milliers de combattants touaregs d'origine malienne, la rébellion reprend du service au Nord du Mali. Sous la houlette du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Analyse.[...]

Nord-Mali : l'armée découvre les corps d'une quarantaine de militaires à Aguelhok

Nord-Mali : l'armée découvre les corps d'une quarantaine de militaires à Aguelhok

Les rebelles touaregs du MNLA alliés aux salafistes étaient déjà loin à l’arrivée des renforts militaires, mercredi à Aguelhok, où les corps de 41 soldats maliens ont été découverts dans une fosse commune creusée dans le camp militaire. Par ailleurs, jeudi matin, la ville Anderamboukane, à la[...]

Nord-Mali : Aguelhok sous le contrôle de rebelles touaregs

Nord-Mali : Aguelhok sous le contrôle de rebelles touaregs

L’assaut mené par les combattants du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) et le groupe salafiste Jamâa Anssar dine d’Iyad Ag Ghaly sur certaines villes du nord-est du Mali a repris le 24 janvier. Avec succès : la ville d’Aguelhok est tombée entre les mains des insurgés touaregs dès mardi après[...]

Rébellion au Nord-Mali : ces 'Touaregs de Kaddafi' qui soutiennent Bamako

Rébellion au Nord-Mali : ces "Touaregs de Kaddafi" qui soutiennent Bamako

Les ex-combattants touaregs de feu Mouammar Kaddafi sont loin de s'être tous rangés derrière le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) qui a lancé des attaques sur plusieurs villes du nord la semaine dernière. Plusieurs de ces anciens soldats kaddafistes revenus au Mali apportent même un soutien de poids à Bamako dans les[...]

Rébellion touareg au Nord-Mali : au moins deux morts dans les rangs de l'armée

Rébellion touareg au Nord-Mali : au moins deux morts dans les rangs de l'armée

Si les rebelles touaregs ont enregistrés dans leurs rangs de nombreuses pertes en vies humaines, l’armée malienne n’est pas sortie indemne non plus des combats à Ménaka, Aguelhok et Tessalit. Au moins deux militaires ont trouvé la mort et plusieurs autres ont été blessés.[...]

Nord-Mali : après Ménaka, les rebelles touaregs attaquent Aguelhok et Tessalit

Nord-Mali : après Ménaka, les rebelles touaregs attaquent Aguelhok et Tessalit

Après Ménaka, Aguelhok et Tessalit. Le Nord-Mali connaît ses premiers affrontement avec des rebelles touaregs depuis 2009. Une résurgence des hostilités qui n'est pas sans rapport avec la chute de Kaddafi et le retour de nombreux mercenaires touaregs dans l'Azawad.[...]

Nord-Mali : des rebelles touaregs attaquent Ménaka

Nord-Mali : des rebelles touaregs attaquent Ménaka

Des rebelles touaregs du MNLA ont attaqué l’armée malienne dans le nord du pays, à Ménaka, mardi 17 janvier au matin. L’armée a déclaré contrôler la ville après avoir bombardé les positions de ceux qu'elle nomme les "bandits armés".[...]

Mali : bizutage mortel

Mali : bizutage mortel

La mort de cinq élèves officiers au Mali, en octobre, a ravivé la polémique, mais la justice tarde à faire connaître ses premières conclusions. Enquête sur un tabou qui a la peau dure.[...]

Mali : 'Une complicité en haut lieu avec les trafiquants de drogue et Aqmi'

Mali : "Une complicité en haut lieu avec les trafiquants de drogue et Aqmi"

Le 30 octobre dernier à Bamako, le député de Bourem (Nord-Mali), Ibrahim Ag Mohamed Saleh, a été arrêté par des hommes se présentant comme des éléments des services de renseignement maliens. Ce député touareg de l'Adema-PASJ (majorité présidentielle) dit avoir été menacé de mort[...]

L'armée malienne repousse l'attaque d'un camp militaire à Gao

L'armée malienne repousse l'attaque d'un camp militaire à Gao

Un groupe d’une centaine d’assaillants armés a pris d’assaut un camp militaire de la région de Gao, dans le nord du Mali, mardi à l’aube.[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus