mot cléRésultat par mot clé:gouvernement tunisien

Présidentielle tunisienne : Marzouki et Essebsi polémiquent au sujet de la Constitution

Présidentielle tunisienne : Marzouki et Essebsi polémiquent au sujet de la Constitution

Les quelques lignes adressées par Mohamed Moncef Marzouki, le président sortant, à son rival Béji Caïd Essebsi, chef du parti majoritaire à la nouvelle Assemblée, pour lui demander de former un nouveau gouvernement, suscitent une forte polémique en Tunisie. En cause : une interprétation de la nouvelle Constitution.[...]

'Investir en Tunisie' : grand oral pour le gouvernement de Mehdi Jomâa

"Investir en Tunisie" : grand oral pour le gouvernement de Mehdi Jomâa

Devant les acteurs majeurs du monde de l'économie, le gouvernement tunisien a entamé lundi, à Tunis, son grand oral du colloque "Investir en Tunisie, une start-up démocratie".[...]

Tunisie : enfin le temps de l'action et du labeur !

Tunisie : enfin le temps de l'action et du labeur !

La Tunisie organise dans moins de deux mois les élections législatives sensées sortir le pays de cette phase transitoire qui n'aura que trop duré, qui aura épuisé bien des énergies et qui aura fait souvent ressurgir les démons de la division et de la démagogie. Une tribune de Radhi Meddeb, président d'Action et[...]

Tunisie : Ennahdha lorgne les portefeuilles sociétaux

Tunisie : Ennahdha lorgne les portefeuilles sociétaux

Ennahdha ambitionne d'influencer la société tunisienne en profondeur. Son premier objectif pour y parvenir : s'emparer des portefeuilles dits "sociétaux".[...]

Tunisie : frictions entre la Défense et la présidence pour la succession du général Hamdi

Tunisie : frictions entre la Défense et la présidence pour la succession du général Hamdi

La question de la succession du chef d'état-major de l'armée de terre, le général Mohamed Salah Hamdi, remplacé le 12 août par Ismaïl Fathalli, a opposé le président Moncef Marzouki et le gouvernement.[...]

Tunisie : des balles et des morsures

Depuis la révolution (des épines) du jasmin, les Tunisiens comptent plus de journées de deuil que de fêtes nationales (mises sous éteignoir), créant un climat d’insécurité et un sentiment général de dégoût et de désenchantement. Ras-le-bol de ces politicards qui jacassent, jour et nuit, comme des pies.[...]

Tunisie : Mondher Zenaidi va-t-il revenir sur la scène politique ?

Tunisie : Mondher Zenaidi va-t-il revenir sur la scène politique ?

Exilé volontaire à Paris depuis trois ans, l'ex-ministre du Commerce de Ben Ali reste populaire dans son fief de Kasserine comme dans les milieux destouriens. Cédera-t-il à la tentation de revenir sur la scène publique ?[...]

Adel Fekih : 'En Tunisie, il faut dépasser les polémiques'

Adel Fekih : "En Tunisie, il faut dépasser les polémiques"

"Affaire du salon d'honneur", allégeance à Ettakatol... Vivement critiqué malgré un bilan plus que satisfaisant, le diplomate Adel Fekih défend son action à la tête de l'ambassade de Tunisie à Paris.[...]

Tunisie : craintes de 'benalisation' de l'État qui durcit la lutte contre le terrorisme

Tunisie : craintes de "benalisation" de l'État qui durcit la lutte contre le terrorisme

La sanglante attaque qui a tué 15 militaire tunisiens mi-juillet a poussé l'État à prendre des mesures fortes contre les appels au jihad, comme la fermeture de mosquées et de médias. Entre ceux qui craignent le terrorisme et ceux qui redoutent un retour aux vieilles méthodes du régime de Ben Ali, cette tactique divise.  [...]

Tunisie : Mehdi Jomâa et les leçons de Henchir Talla

Tunisie : Mehdi Jomâa et les leçons de Henchir Talla

L'attaque terroriste de Henchir Talla, qui a fait au moins 15 morts dans la région du mont Chaambi le 16 juillet, a laissé des traces. Le Premier ministre assure en avoir tiré toutes les conséquences.[...]

Tunisie : comment le terrorisme mine l'espoir démocratique

Tunisie : comment le terrorisme mine l'espoir démocratique

Une attaque jihadiste dans le mont Chaambi a tué 14 soldats, jeudi 17 juillet, un an après un acte terroriste identique ayant fait 8 victimes. Frida Dahmani, correpondante de "Jeune Afrique" à Tunis, réagit à ce nouveau drame qui plonge la Tunisie dans le désarroi, quatre mois avant des échéances électorales cruciales pour le[...]

Élections en Tunisie : Ennahdha ne vise que la présidence... du Parlement

Élections en Tunisie : Ennahdha ne vise que la présidence... du Parlement

Selon les proches de Ghannouchi, la formation islamiste tunisienne Ennahdha ne convoite pas la présidence de la République. Et concentre ses forces sur celle du Parlement, vrai centre du pouvoir.[...]

Tunis estime à 2 400 le nombre de combattants tunisiens présents en Syrie

Tunis estime à 2 400 le nombre de combattants tunisiens présents en Syrie

Selon Lotfi Ben Jeddou, ministre tunisien de l'Intérieur, environ 2 400 Tunisiens combattent en Syrie. La majorité évolueraient au sein de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL).[...]

Tunisie : comment Mehdi Jomâa a pris le pouvoir

Tunisie : comment Mehdi Jomâa a pris le pouvoir

À sa nomination, on ne donnait pas cher de ses chances de réussite. Trois mois après son entrée en fonction, le chef du gouvernement a démontré qu'il était à la hauteur des enjeux.[...]

Tunisie : les motions de censure contre deux ministres retirées

Tunisie : les motions de censure contre deux ministres retirées

Les motions de censure contre deux ministres tunisiens accusés de "normalisation" des relations avec Israël ont finalement été retirées vendredi soir, provoquant un tollé à l'Assemblée alors que l'affaire fait polémique depuis des semaines dans le pays.[...]

Tunisie : le gouvernement annonce des mesures pour réduire les dépenses publiques

Tunisie : le gouvernement annonce des mesures pour réduire les dépenses publiques

Le gouvernement tunisien a annoncé vendredi une série de mesures visant à diminuer les dépenses publiques, dont une réduction de 10% des salaires des ministres.[...]

Tunisie : motion de censure contre Sfar et Karboul, la cause palestinienne instrumentalisée ?

Tunisie : motion de censure contre Sfar et Karboul, la cause palestinienne instrumentalisée ?

Des députés tunisiens ont déposé une motion de censure contre deux ministres du gouvernement de Mehdi Jomâa. En cause : des laissez-passer accordés à des touristes israéliens. Simple prétexte ?[...]

Mehdi Jomâa : 'Redresser l'État tunisien est une obligation'

Mehdi Jomâa : "Redresser l'État tunisien est une obligation"

Alors qu'il achève une tournée diplomatique visant à mobiliser les partenaires de la Tunisie pour la sortir du marasme, le Premier ministre Mehdi Jomâa s'est livré à "Jeune Afrique". Il revient notamment sur les conditions de son entrée au gouvernement, dont il a fini par prendre la tête. Interview.[...]

Tunisie : Moncef Marzouki va baisser son salaire des deux tiers

Tunisie : Moncef Marzouki va baisser son salaire des deux tiers

Moncef Marzouki a annoncé vendredi son intention de baisser son salaire des deux tiers.[...]

Tunisie : avec Jomâa, la revanche des diplomates

Tunisie : avec Jomâa, la revanche des diplomates

Mis à rude épreuve par les errements de l'ex-troïka au pouvoir, ils forment désormais l'ossature du gouvernement de Mehdi Jomâa, qui a fait de la restauration de l'image de la Tunisie l'une de ses priorités.[...]

Tunisie : à Ben Guerdane, un vent de colère souffle sur la route de la contrebande

Tunisie : à Ben Guerdane, un vent de colère souffle sur la route de la contrebande

La fermeture prolongée du poste-frontière de Ras el-Jdir, entre la Tunisie et la Libye, nuit gravement à l'économie de la région de Ben Guerdane, fondée sur la contrebande d'armes et d'essence. Les violentes manifestations se multiplient.[...]

Tunisie : Mehdi Jomâa annule sa venue à Paris, sur fond de possible remaniement de l'exécutif français

Tunisie : Mehdi Jomâa annule sa venue à Paris, sur fond de possible remaniement de l'exécutif français

La visite du Premier ministre tunisien, Mehdi Jomâa, à Paris, les 31 mars et 1er avril, a été reportée, a-t-on appris mercredi. Le contexte politique ne s'y prêtait vraisemblablement pas : un remaniement gouvernemental pourrait intervenir en France juste après le second tour des municipales, dimanche.[...]

Pour récupérer ses touristes, la Tunisie mise sur Pharrell Williams et la Guerre des Étoiles

Pour récupérer ses touristes, la Tunisie mise sur Pharrell Williams et la Guerre des Étoiles

Confrontée à des difficultés économiques et pressée par le temps, la Tunisie veut changer son image pour sauver la saison touristique 2014 après trois ans d'instabilité, en misant notamment sur les réseaux sociaux.[...]

Tunisie : trois jihadistes présumés tués près de Jendouba

Tunisie : trois jihadistes présumés tués près de Jendouba

Trois jihadistes présumés ont été tués lundi matin par les forces de l'ordre lors d'une opération antiterroriste dans la région de Jendouba, dans le nord-ouest de la Tunisie. Selon le ministère de l'Intérieur, l'une des victimes serait "un élément très dangereux".[...]

Tunisie : le gouvernement veut récupérer les mosquées tombées aux mains des jihadistes

Tunisie : le gouvernement veut récupérer les mosquées tombées aux mains des jihadistes

La Tunisie a bien l'intention de reprendre en main les mosquées tombées sous le contrôle de la mouvance islamiste jihadiste en leur imposant de nouveaux imams. Le gouvernement espère boucler l'opération en moins de trois mois, a affirmé un des responsables, mercredi.[...]

Tunisie : l'effet Mehdi Jomâa

Tunisie : l'effet Mehdi Jomâa

En réussissant à former rapidement un gouvernement d'indépendants, le nouveau Premier ministre, dont la simplicité et le calme ont marqué les esprits, a redonné espoir à ses compatriotes. Et des couleurs à la révolution.[...]

Tunisie : Mehdi Jomâa a quitté Alger après avoir été reçu par Bouteflika

Tunisie : Mehdi Jomâa a quitté Alger après avoir été reçu par Bouteflika

Le Premier ministre tunisien, Mehdi Jomâa, a clotûré dimanche soir une courte visite de 24 heures en Algérie, durant laquelle il a rencontré le président Abdelaziz Bouteflika.[...]

Le Premier ministre tunisien Mehdi Jomâa en visite à Alger

Le Premier ministre tunisien Mehdi Jomâa en visite à Alger

Le nouveau Premier ministre tunisien Mehdi Jomâa a déclaré samedi soir à son arrivée à Alger pour sa première visite à l'étranger que "la sécurité de l'Algérie est celle de la Tunisie et vice-versa", selon l'agence nationale algérienne APS.[...]

Basma Khalfaoui : 'Des pièces maîtresses ont été cachées dans l'affaire Chokri Belaïd'

Basma Khalfaoui : "Des pièces maîtresses ont été cachées dans l'affaire Chokri Belaïd"

Un an après l'assassinat de l'opposant tunisien Chokri Belaïd, l'enquête est toujours au point mort. Sa veuve, Basma Khalfaoui, ne ménage pas les autorités chargées des investigations, en particulier les responsables du ministère de l'Intérieur. Interview.[...]

Le nouveau gouvernement tunisien obtient la confiance de l'Assemblée

Le nouveau gouvernement tunisien obtient la confiance de l'Assemblée

Après de longues heures de débat, les députés de l'Assemblée nationale tunisienne ont accordé dans la nuit de mardi à mercredi leur confiance au gouvernement d'indépendants de Mehdi Jomâa.[...]

Tunisie : Mehdi Jomâa a annoncé la formation de son gouvernement

Tunisie : Mehdi Jomâa a annoncé la formation de son gouvernement

En annonçant la formation de son gouvernement, dimanche soir tard, le nouveau Premier ministre Mehdi Jomâa surmonte un obstacle encore considéré infranchissable la veille. Et fait souffler un vent d'espoir sur la Tunisie.[...]

Tunisie : Mehdi Jomaâ échoue à former un gouvernement

Tunisie : Mehdi Jomaâ échoue à former un gouvernement

Mehdi Jomaâ a annoncé samedi soir ne pas avoir présenté au chef de l'Etat la composition de son gouvernement faute de consensus, alors que ce cabinet devait sortir la Tunisie d'une profonde crise politique.[...]

La Tunisie découvre son nouveau gouvernement

La Tunisie découvre son nouveau gouvernement

Un gouvernement d'indépendants doit être présenté samedi en Tunisie, à la veille du vote d'adoption de la nouvelle loi fondamentale, des avancées devant résoudre une profonde crise politique et achever la "transition démocratique" engagée avec la révolution de 2011.[...]

Tunisie : Mehdi Jomaâ chargé de former un gouvernement de sortie de la crise

Tunisie : Mehdi Jomaâ chargé de former un gouvernement de sortie de la crise

Mehdi Jomaâ, chargé vendredi de former un cabinet d'indépendants pour conduire la Tunisie vers des élections en 2014, a prévenu qu'il ne ferait pas de "miracles", le pays étant déstabilisé par des crises politique et économique.[...]

Tunisie : le Premier ministre Ali Larayedh a démissionné

Tunisie : le Premier ministre Ali Larayedh a démissionné

Le Premier ministre islamiste, Ali Larayedh, a remis sa démission jeudi, respectant ainsi l'accord de sortie de crise cosigné par son parti Ennahdha et la majorité de la classe politique tunisienne. Cette décision intervient alors que le pays est une nouvelle fois déstabilisé par des conflits sociaux émaillés de heurts.[...]

Tunisie : le Premier ministre Ali Larayedh annonce la démission du gouvernement

Tunisie : le Premier ministre Ali Larayedh annonce la démission du gouvernement

Le Premier ministre tunisien Ali Larayedh a annoncé qu'il remettra officiellement sa démission jeudi après-midi au président Moncef Marzouki. Il respecte ainsi un accord négocié par la majorité de classe politique tunisienne visant à sortir le pays d'une grave crise politique.[...]

Tunisie : des jeunes chômeurs attaquent un poste de police près de Gafsa

Tunisie : des jeunes chômeurs attaquent un poste de police près de Gafsa

Des jeunes chômeurs tunisiens ont attaqué dans la nuit de dimanche à lundi un poste de police dans la région de Gafsa (centre) et ont incendié ses équipements. Ils protestaient contre les résultats d'un concours de recrutement auquel ils avaient échoué.[...]

Tunisie : l'ANC débute l'examen de la future Constitution

Tunisie : l'ANC débute l'examen de la future Constitution

L'Assemblée nationale constituante tunisienne a débuté vendredi sa première séance consacrée à l'examen et l'adoption de la future Constitution. La nouvelle loi fondamentale doit théoriquement être adoptée avant la symbolique date du 14 janvier.[...]

Tunisie : faut-il croire au 14 janvier comme date de sortie de crise ?

Tunisie : faut-il croire au 14 janvier comme date de sortie de crise ?

Grâce à l'accord sur un nouveau chef de gouvernement, le dialogue national semble tenir ses engagements - même s’il n’a pas respecté son agenda initial. Mais quels que soient les retards, ils ne sont rien au regard des enjeux d'une sortie de crise pour la Tunisie. Décryptage.[...]

Tunisie : début des pourparlers sur le futur gouvernement de Mehdi Jomaâ

Tunisie : début des pourparlers sur le futur gouvernement de Mehdi Jomaâ

Les négociations pour déterminer le calendrier de formation du futur gouvernement tunisien ont démarré lundi après plusieurs reports. Elles ont pour principal objectif de fixer la date d'entrée en fonction du nouveau cabinet, qui sera dirigé par l'indépendant Mehdi Jomaâ.[...]

Tunisie : les belles intentions du futur Premier ministre Mehdi Jomaâ

Tunisie : les belles intentions du futur Premier ministre Mehdi Jomaâ

Mehdi Jomaâ, le futur Premier ministre tunisien, s'est engagé à organiser des "élections transparentes et crédibles", à "assurer la sécurité" de ses compatriotes ou encore à "garantir la neutralité de l'administration". De belles intentions qui restent encore suspendues à l'annonce de sa date[...]

Tunisie : pourquoi Marzouki n'a pas osé passer en force

Tunisie : pourquoi Marzouki n'a pas osé passer en force

Alors que le dialogue national s'éternisait, le président tunisien Moncef Marzouki a failli faire appliquer l'article 19 de l'organisation provisoire des pouvoirs publics. Ce qui lui aurait permis de désigner le Premier ministre de son choix - mais pas forcément de mettre en place un nouveau gouvernement.[...]

Prudence en Tunisie après la désignation du nouveau Premier ministre Mehdi Jomaâ

Prudence en Tunisie après la désignation du nouveau Premier ministre Mehdi Jomaâ

L'accord arraché à la dernière minute sur le nom du nouveau Premier ministre, Mehdi Jomaâ, a suscité dimanche un mélange de soulagement et d'appréhension en Tunisie. [...]

Tunisie : le dialogue national à bout de souffle

Tunisie : le dialogue national à bout de souffle

Samedi 14 à midi, l’ultimatum donné aux partis politiques par le quartet conduisant le dialogue national (UGTT, Utica, LTDH et Ordre des avocats) arrive à échéance. Soit la Tunisie a un nouveau chef de gouvernement, soit elle demeure dans l'impasse.[...]

Tunisie : des mosquées partout !

Tunisie : des mosquées partout !

Une loi pour obliger la construction de mosquée dans tout projet immobilier ou d'urbanisme ? C'est ce que le gouvernement compte soumettre à l'approbation de l'ANC.[...]

Censure en Tunisie : une agence de surveillance pour ressusciter 'Ammar 404' ?

Censure en Tunisie : une agence de surveillance pour ressusciter "Ammar 404" ?

Les autorités tunisiennes ont annoncé, mi-novembre, la création d'une Agence technique des télécommunications (ATT). Lancée dans un contexte sécuritaire troublé, cet organisme, officiellement chargé de lutter contre la cybercriminalité, suscite la crainte d'un retour aux méthodes de surveillance de l'ancien[...]

Tunisie : prison avec sursis pour un rappeur et une journaliste

Tunisie : prison avec sursis pour un rappeur et une journaliste

L'avocat de la journaliste franco-tunisienne Hind Meddeb et du rappeur tunisien Aymen Fekhi, dit Men-Ay, a annoncé que ses deux clients ont été condamnés lundi à quatre mois de prison avec sursis notamment pour outrage à des fonctionnaires. Un second rappeur, Moustapha Fakhfakh, dit "Mr Moustapha", a lui été relaxé.[...]

Un combattant armé tué dans le sud de la Tunisie

Un combattant armé tué dans le sud de la Tunisie

Un homme armé a été tué mardi matin lors d'une vaste opération des forces de sécurité dans le gouvernorat de Kebili, au sud de la Tunisie. Huit autres combattants ont été arrêtés et deux gendarmes blessés.[...]

La Tunisie à la veille de connaître son nouveau Premier ministre ?

La Tunisie à la veille de connaître son nouveau Premier ministre ?

Les partis tunisiens négociaient encore vendredi à la veille de l'annonce prévue du nom du prochain Premier ministre, qui succédera au pouvoir aux islamistes d'Ennahda usés par une profonde crise politique et des violences jihadistes.[...]

Tunisie : les enjeux d'un dialogue national apaisé

Tunisie : les enjeux d'un dialogue national apaisé

En Tunisie, le dialogue national et les coups de filets dans les milieux terroristes apaisent enfin les esprits. Partis politiques et citoyens n’ont qu’une hâte, passer à la dernière étape de la transition en finalisant la Constitution avant d'aller vers des élections générales.[...]

Tunisie : la Constituante reporte ses travaux à cause de désaccords sur la commission électorale

Tunisie : la Constituante reporte ses travaux à cause de désaccords sur la commission électorale

Prévue mardi matin, la première séance plénière de l'Assemblée nationale constituante depuis le lancement des négociations entre Ennahdha et l'opposition a été reportée au milieu d'après-midi. Des observateurs évoquent des désaccords entre les deux camps sur la loi créant la commission[...]

Tunisie : les chefs de partis évoquent l'identité du futur Premier ministre

Tunisie : les chefs de partis évoquent l'identité du futur Premier ministre

Les chefs de 21 partis devaient discuter lundi après-midi de l'identité du futur Premier ministre indépendant. Le nouveau chef du gouvernement doit théoriquement être choisi d'ici à la fin de la semaine.[...]

Tunisie : négociations tous azimuts pour sortir de la crise politique

Tunisie : négociations tous azimuts pour sortir de la crise politique

Les pourparlers réunissant islamistes au pouvoir et opposants pour résoudre en un mois une profonde crise politique en Tunisie, lancés vendredi, doivent entrer samedi dans le vif du sujet avec la reprise des travaux de la Constituante.[...]

Tunisie : début des négociations après trois mois de crise politique

Tunisie : début des négociations après trois mois de crise politique

Les pourparlers entre les islamistes tunisiens au pouvoir et l'opposition pour résoudre une profonde crise politique, sur fond de violences jihadistes, ont débuté vendredi après trois mois de bras de fer et un engagement écrit du Premier ministre à démissionner.[...]

Le Premier ministre tunisien Ali Larayedh promet de démissionner

Le Premier ministre tunisien Ali Larayedh promet de démissionner

Le Premier ministre tunisien Ali Larayedh a transmis au quartette de médiateurs de la crise politique tunisienne une promesse de démission. L'opposition refusait jusque là de participer au dialogue national sans un engagement clair du chef du gouvernement.[...]

Dialogue national : la Tunisie s'enlise dans la crise politique

Dialogue national : la Tunisie s'enlise dans la crise politique

Des violences en marge des obsèques des sept victimes de l'attaque jihadiste du 23 octobre ont fait cinq blessés, jeudi, en Tunisie. Prévue vendredi, l'ouverture des négociations du "dialogue national" semble à nouveau compromise.[...]

Tunisie : le local d'Ennahdha incendié au Kef

Tunisie : le local d'Ennahdha incendié au Kef

Le local du parti islamiste Ennahdha dans la ville du Kef (nord-ouest de la Tunisie), où a lieu l'enterrement d'un des gendarmes tués la veille par un groupe armé, a été incendié jeudi.[...]

Tunisie : nouveau report du dialogue national sur fond de troubles sécuritaires

Tunisie : nouveau report du dialogue national sur fond de troubles sécuritaires

Initialement prévu mercredi, le lancement du "dialogue national" tant attendu en Tunisie a été reporté à vendredi en raison du décès de six gendarmes dans des combats près de Sidi Bouzid et de la promesse de démission du gouvernement jugée "ambiguë" par l'opposition.[...]

Tunisie : plusieurs gendarmes tués dans des affrontements près de Sidi Bouzid

Tunisie : plusieurs gendarmes tués dans des affrontements près de Sidi Bouzid

Selon plusieurs sources locales, sept gendarmes tunisiens ont été tués mercredi dans des affrontements avec des combattants armés à Sidi Ali Ben Aoun, dans la région de Sidi Bouzid (centre-ouest).[...]

Tunisie : démission attendue du gouvernement dirigé par Ennahdha

Tunisie : démission attendue du gouvernement dirigé par Ennahdha

La Tunisie était en attente, mardi soir, d'une promesse de démission du gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahdha. L'annonce de leur départ du pouvoir doit permettre le lancement d'un "dialogue national" censé résoudre la crise politique paralysant le pays depuis trois mois.[...]

Tunisie : Ennahdha accuse l'opposition de vouloir 'détruire' les pourparlers politiques

Tunisie : Ennahdha accuse l'opposition de vouloir "détruire" les pourparlers politiques

Noureddine Aarbaoui, un haut responsable du parti islamiste au pouvoir Ennahdha, a accusé l'opposition tunisienne de chercher à "détruire" les négociations politiques devant débuter mercredi.[...]

Tunisie : divisée, Ennahdha voit double

Tunisie : divisée, Ennahdha voit double

Les tensions entre "colombes" et "faucons" sont telles au sein d'Ennahdha qu'une éventuelle scission interne est à cranidre. En question : la sortie de crise institutionnelle et gouvernementale en Tunisie, mais aussi le projet global de la formation islamiste.[...]

Tunisie : pour le meilleur, après le pire ?

La Tunisie traverse une crise sans précédent à tous les niveaux : politique, économique et social, sécuritaire, moral... En cette fin septembre, Tunis a la mine des très mauvais jours. La perplexité et les interrogations multiples liées aux lendemains forcément incertains d'une révolution aussi inattendue[...]

Tunisie : fin de la troïka, début du dialogue national ?

Tunisie : fin de la troïka, début du dialogue national ?

Les quatre organisations phares de la société civile tunisienne - UGTT, Utica, LTDH et Ordre des avocats - ont soumis, le 17 septembre, une feuille de route à l'approbation des différents partis, afin d'achever la dernière étape de la transition démocratique. Un tournant dans la vie politique du pays, qui augure de la fin de la troïka au[...]

L'UGTT lance une nouvelle initiative de sortie de crise en Tunisie

L'UGTT lance une nouvelle initiative de sortie de crise en Tunisie

Le syndicat tunisien UGTT a proposé le mardi un nouveau scénario pour tenter de sortir la Tunisie de l'impasse politique. Il demande aux partis des deux camps de se réunir à une date non précisée, avec le président Marzouki et le Premier ministre Larayedh, pour annoncer solennellement que le gouvernement dirigé par les islamistes sera[...]

Tunisie : les médias en grève pour dénoncer les pressions du gouvernement

Tunisie : les médias en grève pour dénoncer les pressions du gouvernement

Des centaines de manifestants ont défilé, lundi à Tunis, pour exprimer leur soutien au journaliste Zied el-Heni, libéré après un week-end en prison. Les médias du pays ont prévu une grève mardi pour dénoncer les pressions du gouvernement à l'encontre de la presse.[...]

Tunisie : la pression s'accroît sur les journalistes

Tunisie : la pression s'accroît sur les journalistes

En pleine crise politique, la liberté d’expression des médias tunisiens dérange. Et les fortes têtes en paient le prix fort.[...]

Tunisie : reprise partielle des travaux de l'Assemblée nationale constituante

Tunisie : reprise partielle des travaux de l'Assemblée nationale constituante

L'Assemblée nationale constituante va reprendre mercredi certaines de ses activités. La question d'une reprise des débats sur le projet de Constitution reste toutefois en suspens.[...]

Plusieurs milliers de Tunisiens réclament le départ du gouvernement

Plusieurs milliers de Tunisiens réclament le départ du gouvernement

Plusieurs milliers de Tunisiens ont manifesté samedi soir au Bardo, près de Tunis, pour réclamer la chute du gouvernement dirigé par le parti islamiste Ennahdha, quarante jours après l'assassinat de l'opposant Mohamed Brahmi.[...]

Tunisie : 'Ennahdha, dégage !'

Tunisie : "Ennahdha, dégage !"

Pendant que les islamistes au pouvoir en Tunisie détaillent leurs propositions pour sortir de la crise politique, l’opposition déroule le compte à rebours de sa “semaine du départ”, depuis le 24 août.[...]

Opposition tunisienne : la 'semaine du départ' est lancée

Opposition tunisienne : la "semaine du départ" est lancée

L'opposition tunisienne a mobilisé des milliers de ses partisans à Tunis, samedi 24 août, pour lancer sa "semaine du départ" qui doit forcer le gouvernement dirigé par les islamistes à démissionner après un mois d'une impasse politique déclenchée par l'assassinat d'un opposant.[...]

Tunisie : Ennahdha fait un pas vers la mise en place d'un gouvernement apolitique

Tunisie : Ennahdha fait un pas vers la mise en place d'un gouvernement apolitique

À la sortie d'une rencontre avec les représentants de l'UGTT, jeudi 22 août, Rached Ghannouchi, leader du parti islamiste Ennahdha, au pouvoir, a annoncé accepter le dialogue sur la base de l'initiative proposée par la centrale syndicale.[...]

Tunisie : reprise des négociations politiques sous l'égide de l'UGTT

Tunisie : reprise des négociations politiques sous l'égide de l'UGTT

Le puissant syndicat UGTT a repris, mercredi 21 août, sa médiation entre l'opposition et le parti islamiste Ennahdha, qui dirige le gouvernement. L'objectif est de trouver une issue à la crise politique dans laquelle le pays est enlisé depuis fin juillet.[...]

Tunisie : Ennahdha accepte la suspension de la Constituante et appelle au dialogue politique

Tunisie : Ennahdha accepte la suspension de la Constituante et appelle au dialogue politique

Le parti islamiste Ennahdha, au pouvoir en Tunisie, a annoncé, mercredi 7 août, qu'il acceptait la suspension des travaux de la Constituante. La formation de Rached Ghannouchi appelle aussi à un dialogue avec ses adversaires pour aboutir à un gouvernement d'union nationale.[...]

Tunisie : la mosaïque jihadiste du mont Chaambi

Tunisie : la mosaïque jihadiste du mont Chaambi

Le groupe terroriste du mont Chaambi, responsable de nombreuses attaques sanglantes contre l’armée tunisienne, est composé de plusieurs islamistes radicaux issus d’horizons différents. Algériens proches d’Aqmi, Tunisiens rentrés du Mali ou de Syrie, Libyens du GICL : décryptage de la mosaïque jihadiste du Chaambi.[...]

Le gouvernement tunisien multiplie les opérations contre les jihadistes

Le gouvernement tunisien multiplie les opérations contre les jihadistes

Le gouvernement tunisien a multiplié les opérations policières contre les militants jihadistes ce week-end. Deux hommes, qui auraient été impliqués dans les assassinats des opposants Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, ont été arrêtés.[...]

Tunisie : vaste opération militaire au mont Chaambi

Tunisie : vaste opération militaire au mont Chaambi

L'armée tunisienne menait vendredi une opération "de grande ampleur" pour "éradiquer" un groupe armé à la frontière algérienne où huit soldats ont été sauvagement tués, tandis que la crise politique déstabilisait toujours le gouvernement dirigé par les islamistes.[...]

L'armée tunisienne lance l'assaut contre des terroristes au mont Chaambi

L'armée tunisienne lance l'assaut contre des terroristes au mont Chaambi

Dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 août, l'armée tunisienne a engagé des combats contre un groupe armé au mont Chaambi, près de la frontière avec l'Algérie. Huit soldats ont été sauvagement tués en début de semaine dans cette zone, occupée depuis plusieurs mois par un groupe terroriste.[...]

Crise politique et terrorisme, la Tunisie sous tension

Crise politique et terrorisme, la Tunisie sous tension

Les islamistes d'Ennahdha, au pouvoir et leurs détracteurs poursuivaient, mercredi 31 juillet, leur bras de fer autour d'un éventuel remaniement gouvernemental. Outre cette nouvelle crise politique, le pays est plongé dans un climat sécuritaire très tendu, marqué par différentes attaques terroristes contre les forces de l'ordre.[...]

Tunisie : le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou menace de démissionner

Tunisie : le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou menace de démissionner

Le ministre tunisien de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, a menacé mardi 30 juillet de démissionner si aucun gouvernement d'union nationale ne venait à être formé. De son côté, le Premier ministre, Ali Larayedh, refuse toujours une telle alternative.[...]

Tunisie : le Premier ministre, Ali Larayedh, évoque des élections le 17 décembre

Tunisie : le Premier ministre, Ali Larayedh, évoque des élections le 17 décembre

Le Premier ministre tunisien, Ali Larayedh, a exclu, lundi 29 juillet, la démission de son gouvernement et a proposé la tenue d'élections le 17 décembre, comme issue à la crise politique provoquée par l'assassinat de l'opposant Mohamed Brahmi la semaine dernière.[...]

Tunisie : sus aux archives !

Tunisie : sus aux archives !

Un projet de loi à l'Assemblée nationale constituante crispe une partie des élus tunisiens. L'enjeu est de taille : un libre accès aux archives de l'État pour la commission de lutte contre la corruption...[...]

Tunisie : Ennahdha sur le qui-vive

Tunisie : Ennahdha sur le qui-vive

Comme tous les mouvements islamistes du Maghreb après le coup de force de l'armée égyptienne contre Mohamed Morsi, Ennahdha est sur la défensive. Le parti au pouvoir en Tunisie va-t-il lâcher du lest sur le projet de Constitution ?[...]

François Hollande affirme sa 'confiance' dans une 'Tunisie nouvelle'

François Hollande affirme sa "confiance" dans une "Tunisie nouvelle"

En déplacement en Tunisie, le président français a proclamé, vendredi 5 juillet, sa volonté de refonder la relation franco-tunisienne en dépassant les "blessures" du passé. Il a également exprimé sa "confiance" dans une "Tunisie nouvelle" alliant islam et démocratie.[...]

Hollande en Tunisie : les dossiers chauds d'une visite très attendue

Hollande en Tunisie : les dossiers chauds d'une visite très attendue

François Hollande effectue une visite d'État en Tunisie les jeudi 4 et vendredi 5 juillet. Ce voyage officiel, destiné à afficher le soutien français à la transition démocratique tunisienne, devrait se dérouler sans accroc. À moins que certains sujets sensibles ne viennent parasiter l'entente cordiale affichée par les deux[...]

Tunisie : le procès des Femen reporté à mercredi, leur libération refusée

Tunisie : le procès des Femen reporté à mercredi, leur libération refusée

Le procès en appel de trois militantes européennes de Femen emprisonnées à Tunis a été reporté au 26 juin en raison d'une erreur de procédure et leur libération conditionnelle refusée vendredi, suscitant à nouveau la colère de leurs avocats.[...]

Trois Femen arrêtées à Berlin avant la visite du Premier ministre tunisien

Trois Femen arrêtées à Berlin avant la visite du Premier ministre tunisien

Juste avant l’arrivée du Premier ministre tunisien Ali Larayedh à la chancellerie de Berlin pour un déjeuner de travail avec Angel Merkel, vendredi 7 juin, trois militantes Femen ont manifesté seins nus leur soutien aux quatre activistes détenues en Tunisie. Avant d’être arrêtées.[...]

Tunisie : deux militaires tués dans une explosion au Jebel Chaambi

Tunisie : deux militaires tués dans une explosion au Jebel Chaambi

Deux militaires tunisiens ont été tués et deux autres blessés jeudi 6 juin par l'explosion d'un engin au passage de leur véhicule au Jebel Chaambi. C'est la première fois que des soldats sont mortellement touchés par une bombe artisanale depuis le début de la traque du groupe terroriste réfugié dans cette zone montagneuse[...]

Tunisie : report du procès des Femen, les accusées maintenues en détention

Tunisie : report du procès des Femen, les accusées maintenues en détention

Le tribunal de Tunis chargé de juger les trois Femen européennes arrêtées le 29 mai, a décidé de reporter leur procès au 12 juin. Les trois accusées restent en détention provisoire. [...]

Tunisie : vivement critiqué, le projet de Constitution devrait être modifié

Tunisie : vivement critiqué, le projet de Constitution devrait être modifié

Présenté ce week-end comme finalisé, le projet de Constitution tunisienne va probablement être de nouveau modifié. La première version a été vivement critiquée par des experts et des élus qui ont dénoncé un passage en force des islamistes d'Ennahdha sur plusieurs points du texte.[...]

Tunisie : que faire des salafistes ?

Tunisie : que faire des salafistes ?

Ils défient l'État, font fi de la loi et prônent ouvertement le jihad. Après bien des atermoiements, les autorités ont enfin décidé de sévir contre les membres d'Ansar el-Charia.[...]

Tunisie : trois Femen arrêtées après une action seins nus à Tunis

Tunisie : trois Femen arrêtées après une action seins nus à Tunis

Trois militantes Femen ont été interpellées dans la matinée du mercredi 29 mai après une action seins nus devant le Palais de Justice à Tunis. Cette première action dans un pays arabe visait à soutenir Amina, la Femen tunisienne détenue en prison depuis une dizaine de jours.[...]

Tunisie : Ansar al-Charia appelle ses partisans à manifester vendredi

Tunisie : Ansar al-Charia appelle ses partisans à manifester vendredi

Ansar al-Charia a appelé à manifester vendredi 24 mai à Kairouan pour protester contre l'interpellation, dimanche dernier, de son porte-parole Seifeddine Raïs. Les autorités tunisiennes ont refusé de commenter cette arrestation. [...]

Tunisie : 200 salafistes arrêtés après les violences de dimanche

Tunisie : 200 salafistes arrêtés après les violences de dimanche

Le Premier ministre tunisien, Ali Larayedh, a annoncé lundi 20 mai l'arrestation d'environ 200 islamistes radicaux d'Ansar al-Charia lors de heurts avec la police ayant suivi l'interdiction du congrès du mouvement salafiste jihadiste à Kairouan.[...]

Tunisie : un mort et des blessés lors de heurts entre salafistes et policiers à Tunis

Tunisie : un mort et des blessés lors de heurts entre salafistes et policiers à Tunis

Un manifestant a été tué à Tunis et une quinzaine de policiers et militants salafistes blessés lors des heurts entre forces de sécurité et partisans du mouvement jihadiste Ansar al-Charia après l'interdiction de son congrès à Kairouan.[...]

Tunisie : Ansar al-Charia demande à ses militants de ne pas se rassembler à Kairouan

Tunisie : Ansar al-Charia demande à ses militants de ne pas se rassembler à Kairouan

Le mouvement salafiste jihadiste Ansar al-Charia a demandé à ses partisans de renoncer à venir à Kairouan où cette organisation a prévu de tenir dimanche son congrès annuel malgré son interdiction par le gouvernement[...]

Tunisie : le porte-parole d'Ansar al-Charia interpellé

Tunisie : le porte-parole d'Ansar al-Charia interpellé

Les forces de sécurité tunisiennes déployées par centaines à Kairouan pour empêcher la tenue du congrès d'un mouvement salafiste, Ansaral-Charia, ont interpellé dimanche à l'aube le porte-parole de cette organisation, selon des sources concordantes.[...]

Tunisie : le pays sur le qui-vive avant un congrès salafiste

Tunisie : le pays sur le qui-vive avant un congrès salafiste

Les forces tunisiennes étaient sur le qui-vive samedi de craintes de confrontation avec des militants salafistes jihadistes qui ont maintenu leur congrès à Kairouan dimanche malgré l'interdiction prononcée par le gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahdha.[...]

Tunisie : le gouvernement interdit le rassemblement salafiste de dimanche à Kairouan

Tunisie : le gouvernement interdit le rassemblement salafiste de dimanche à Kairouan

Le ministère tunisien de l'Intérieur a finalement pris la décision, vendredi 17 mai, d'interdire le grand rassemblement salafiste prévu dimanche à Kairouan. Explication : celui-ci présente, selon le gouvernement, une "menace pour la sécurité et l'ordre public".[...]

Tunisie : les islamistes radicaux d'Ansar al-Charia défient le gouvernement

Tunisie : les islamistes radicaux d'Ansar al-Charia défient le gouvernement

La tension est à son comble entre les salafistes d'Ansar al-Charia et les autorités tunisiennes. Par la voix de son porte-parole, le mouvement islamiste radical a annoncé, jeudi 16 mai, qu'il maintenait son congrès annuel, prévu dimanche à Kairouan (centre), malgré l'interdiction annoncée la veille par le gouvernement.[...]

Tunisie : le gouvernement interdit le rassemblement d'Ansar al-Charia

Tunisie : le gouvernement interdit le rassemblement d'Ansar al-Charia

Rached Ghannouchi, chef du parti islamiste Ennahdha au pouvoir, a annoncé que le gouvernement allait interdire le rassemblement de l'organisation salafiste jihadiste Ansar al-Charia dimanche à Kairouan.[...]

Tunisie : Abou Iyadh menace de faire la guerre au gouvernement

Tunisie : Abou Iyadh menace de faire la guerre au gouvernement

Le chef du mouvement salafiste jihadiste Ansar al-Charia, Abou Iyadh, a menacé de livrer la guerre au gouvernement dirigé par le parti islamiste Ennahdha, qu'il accuse de mener une politique contraire à l'islam.[...]

Tunisie : la police disperse plusieurs rassemblements salafistes

Tunisie : la police disperse plusieurs rassemblements salafistes

Les forces de sécurité tunisiennes ont empêché dimanche des salafistes de dresser des tentes pour prêcher et diffuser leurs écrits à Tataouine et Médenine, dans le sud-est du pays, a rapporté la radio Shems FM.[...]

Laurent Fabius attendu en Tunisie le 14 mai pour évoquer la transition démocratique

Laurent Fabius attendu en Tunisie le 14 mai pour évoquer la transition démocratique

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, se rendra mardi 14 mai en Tunisie. Cette courte visite sera consacrée à l'avancée du processus démocratique, plus de deux après la révolution, et à la prochaine visite du président François Hollande qui pourrait avoir lieu en juillet.[...]

Tunisie : des jihadistes 'venus du Mali'

Tunisie : des jihadistes "venus du Mali"

Lors d'une audition à l'Assemblée nationale constituante (ANC), mercredi 8 mai, le ministre tunisien de l'Intérieur, Lofti Ben Jeddou, a assuré que les jihadistes traqués au Kef et sur le mont Chaambi venaient du Mali. Mais il a confirmé qu'il s'agissait de Tunisiens et d'Algériens.[...]

La Tunisie face au péril jihadiste

La Tunisie face au péril jihadiste

Après une semaine d’affrontements et de traque de groupuscules jihadistes, les événements de Jebel Chaambi contraignent les autorités tunisiennes à voir la réalité en face : la menace terroriste doit être prise au sérieux.[...]

Tunisie : et la Constitution dans tout ça ?

Tunisie : et la Constitution dans tout ça ?

L'interminable feuilleton du mercato ministériel a relégué au second plan la rédaction de la Loi fondamentale, qui n'en finit pas de traîner en longueur, ralentissant un peu plus le processus de transition démocratique en Tunisie.[...]

Tunisie : le nouveau gouvernement 'n'a pas droit à l'erreur', selon la presse

Tunisie : le nouveau gouvernement "n'a pas droit à l'erreur", selon la presse

Le nouveau gouvernement d'Ali Larayedh entre en fonction ce jeudi 14 mars. Un début terni par les obsèques d'un vendeur ambulant qui s'est immolé par le feu mardi à Tunis, rappelant le suicide qui avait déclenché le Printemps arabe : celui d'un certain Mohamed Bouazizi.[...]

Tunisie : le gouvernement d'Ali Larayedh obtient la confiance de l'ANC

Tunisie : le gouvernement d'Ali Larayedh obtient la confiance de l'ANC

Une majorité d'élus de l'Assemblée nationale constituante a accordé sa confiance au gouvernement tunisien, présenté le 8 mars par le Premier ministre Ali Larayedh.[...]

La feuille de route des internautes de J.A. pour le gouvernement tunisien

La feuille de route des internautes de J.A. pour le gouvernement tunisien

Le nouveau gouvernement, formé dans la douleur par le Premier ministre Ali Larayedh, saura-t-il répondre aux attentes des Tunisiens ? Sur la base d'un sondage non représentatif auquel près de 600 d'entre vous ont participé, Jeune Afrique a dressé une feuille de route participative - et tout à fait indicative - pour le nouvel exécutif.[...]

Tunisie : Ali Larayedh présente son gouvernement

Tunisie : Ali Larayedh présente son gouvernement

Accouchement au forceps du gouvernement tunisien d'Ali Larayedh. Le nouveau né reste dans la lignée du précédent exécutif, sauf pour les ministères de souveraineté devenus indépendants.[...]

Tunisie : un accord sur le gouvernement enfin scellé

Tunisie : un accord sur le gouvernement enfin scellé

Le Premier ministre, Ali Larayedh, a annoncé une des premières bonnes nouvelles en Tunisie depuis longtemps : la formation d’un gouvernement de consensus est sur le point d'aboutir après plus de huit mois de crise politique.[...]

Tunisie : négociations tendues pour la formation du nouveau gouvernement

Tunisie : négociations tendues pour la formation du nouveau gouvernement

Ali Larayedh a été chargé, le 22 février, par le président tunisien Moncef Marzouki, de former un gouvernement de coalition pour sortir le pays d’une profonde crise politique. Des négociations tendues sont en cours. L’ex-ministre de l’Intérieur a moins de 48 heures pour trouver un compromis.[...]

Basma Khalfaoui, une icône tunisienne est née

Basma Khalfaoui, une icône tunisienne est née

Par sa mesure, sa dignité et sa détermination, l'ex-épouse de Chokri Belaïd, assassiné le 6 février, a ému les Tunisiens et forcé leur respect. Portrait d'une militante décidée à poursuivre le combat pour les libertés.[...]

Sondage : quelle feuille de route pour le gouvernement tunisien ?

Sondage : quelle feuille de route pour le gouvernement tunisien ?

Économie, sécurité, élections… Les chantiers du nouveau Premier ministre tunisien, Ali Laarayedh, sont immenses. Reste à établir les priorités de l’action gouvernementale. À travers un sondage, Jeune Afrique vous propose de définir vous-mêmes la feuille de route du nouvel exécutif. À vos clics ![...]

Gouvernement tunisien : Ennahdha renonce à quatre ministères régaliens

Gouvernement tunisien : Ennahdha renonce à quatre ministères régaliens

Après plus de huit mois de tractations, Ennahdha a finalement fait une concession importante aux autres partis de la troïka et de l'opposition. En renonçant à vouloir contrôler quatre ministères régaliens, qui devraient être confiés à des indépendants, Rached Ghannouchi ouvre ainsi la voie à un règlement de la[...]

Tunisie : ces nahdhaouis qui ont dit non

Tunisie : ces nahdhaouis qui ont dit non

Ulcérés par toute une série de dérives et par l'ambition dévorante de Rached Ghannouchi, ils ont claqué la porte du parti islamiste Ennahdha.[...]

Abdelfattah Mourou : 'Ce que fait Ennahdha est contraire à la démocratie'

Abdelfattah Mourou : "Ce que fait Ennahdha est contraire à la démocratie"

Le cofondateur et vice-président du mouvement islamiste Ennahdha ne mâche pas ses mots à l'égard de sa famille politique. Abdelfattah Mourou la tient tout simplement pour responsable de la crise. Interview.[...]

Ali Laarayedh : 'Un gouvernement pour tous les Tunisiens et les Tunisiennes'

Ali Laarayedh : "Un gouvernement pour tous les Tunisiens et les Tunisiennes"

L'islamiste Ali Laarayedh, ancien ministre de l'Intérieur, a été nommé Premier ministre vendredi 22 février. Dans son premier discours, il a promis de former un cabinet dans lequel se retrouveront tous les "Tunisiens et les Tunisiennes", insistant notamment sur l'égalité des sexes.[...]

Tunisie : Ali Laarayedh nommé Premier ministre

Tunisie : Ali Laarayedh nommé Premier ministre

Le ministre de l’Intérieur sortant, Ali Laarayedh, a été désigné par son parti, Ennahdha, pour prendre la relève de Hamadi Jebali à la tête du gouvernement. Il a été officiellement nommé à ce poste vendredi 22 février à la mi-journée.[...]

Tunisie : Hamadi Jebali, une sortie par la grande porte

Tunisie : Hamadi Jebali, une sortie par la grande porte

Le Premier ministre démissionnaire, Hamadi Jebali, a décliné, jeudi 21 février, une offre de reconduction à la tête du gouvernement tunisien. Ennahdha a indiqué qu'il procédait à des consultations pour présenter un autre candidat islamiste à la primature.[...]

La Tunisie toujours dans l'impasse

La Tunisie toujours dans l'impasse

Les négociations entre Rached Ghannouchi et Moncef Marzouki ont repris de plus belle en Tunisie, au lendemain de la démission du Premier ministre, Hamadi Jebali. Objectif : sortir la Tunisie d'une crise gouvernementale qui dure depuis huit mois.[...]

Tunisie : le Premier ministre Hamadi Jebali démissionne

Tunisie : le Premier ministre Hamadi Jebali démissionne

Le Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a officiellement démissionné, mardi 19 février, en début de soirée. Cette annonce fait suite à l'échec des négociations autour de sa proposition de former un nouveau gouvernement de technocrates sans appartenances politiques. Il a déclaré ne pas vouloir participer à un autre[...]

Tunisie : Ghannouchi sans le masque

Tunisie : Ghannouchi sans le masque

Dans son numéro 2719, en kiosques du 17 au 23 février 2013, Jeune Afrique prend position contre le projet politique de Rached Ghannouchi. Celui, non avoué publiquement, de placer rapidement la Tunisie sous une dictature islamiste.[...]

Maâloul : 'Je partirai si la Tunisie ne se qualifie pas pour la Coupe du monde 2014'

Maâloul : "Je partirai si la Tunisie ne se qualifie pas pour la Coupe du monde 2014"

À peine nommé sélectionneur de la Tunisie, vendredi 15 février, Nabil Maâloul s’est mis au travail, à un mois de la venue de la Sierra Leone à Radès, le 24 mars, en qualifications pour la Coupe du Monde 2014. Au programme : motivation, discipline et... sollicitation des joueurs Karim Haggui et Saphir Taïder.[...]

Tunisie : Rached Ghannouchi, le discours d'un chef

Tunisie : Rached Ghannouchi, le discours d'un chef

En pleines négociations pour trouver une solution à la crise gouvernementale qui agite la Tunisie, le parti islamiste Ennahdha a organisé une grande manifestation à Tunis, le 16 février, pour défendre sa légitimité à gouverner. En point d’orgue, l’intervention de Rached Ghannouchi.[...]

Abdelfattah Mourou : 'Rached Ghannouchi doit quitter Ennahdha !'

Abdelfattah Mourou : "Rached Ghannouchi doit quitter Ennahdha !"

Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire français Marianne, le vice-président d’Ennahdha, Abdelfattah Mourou, réclame le départ du chef du parti, Rached Ghannouchi. Et soutient l'initiative de Hamadi Jebali, qui a proposé la formation d'un gouvernement de technocrates apolitique pour sortir le pays de la crise.[...]

Tunisie : le 16 février, Jebali annoncera le succès ou l'échec de son plan de remaniement

Tunisie : le 16 février, Jebali annoncera le succès ou l'échec de son plan de remaniement

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali a déclaré, jeudi 14 février, qu'il annoncerait, samedi 16 février, le succès ou l'échec de sa proposition de former un gouvernement de technocrates. Depuis l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd, la Tunisie est plongée dans une grave crise politique.[...]

Pour Marzouki, la Tunisie a 'absorbé le choc' de l'assassinat de Belaïd

Pour Marzouki, la Tunisie a "absorbé le choc" de l'assassinat de Belaïd

Dans un entretien au quotidien français Le Figaro, paru le 14 février, le président tunisien Moncef Marzouki estime que la Tunisie a "absorbé le choc de l'assassinat" de l'opposant Chokri Belaïd.[...]

Tunisie : assassinat de Chokri Belaïd, l'onde de choc

Sarah Ben Hamadi est journaliste et blogueuse tunisienne.[...]

Tunisie : Ben Jaafar pour la formation d'un gouvernement 'apolitique'

Tunisie : Ben Jaafar pour la formation d'un gouvernement "apolitique"

Mustapha Ben Jaafar, président de l'Assemblée nationale constituante (ANC) et chef du parti laïc Ettakatol allié aux islamistes d'Ennahdha, a déclaré mardi 12 février soutenir le projet du Premier ministre, Hamadi Jebali, de former un cabinet apolitique.[...]

Tunisie : le CPR de Marzouki rejette la proposition d'un 'gouvernement de technocrates'

Tunisie : le CPR de Marzouki rejette la proposition d'un "gouvernement de technocrates"

La troïka au pouvoir en Tunisie est au bord du gouffre. Le Congrès pour la République (CPR) de Moncef Marzouki annonce qu'il rejette la formation d'un gouvernement "apolitique" et repousse la démission de ses ministres d'une semaine afin de poursuivre les négociations avec Ennahdha. Mais Ettakatol soutient l'initiative du Premier ministre Hamadi Jebali.[...]

Tunisie : appels à la grève générale, nouveaux heurts entre policiers et manifestants

Tunisie : appels à la grève générale, nouveaux heurts entre policiers et manifestants

La centrale syndicale historique UGTT a décidé, jeudi 7 février, d'appeler à la grève générale vendredi. Dans le même temps, les manifestations se poursuivaient dans tout le pays pour dénoncer l'assassinat de Chokri Belaïd, un avocat défenseur des droits de l'Homme et opposant de gauche.[...]

Tunisie : Ennahdha refuse le 'gouvernement de technocrates' annoncé par Hamadi Jebali

Tunisie : Ennahdha refuse le "gouvernement de technocrates" annoncé par Hamadi Jebali

Le parti islamiste Ennahdha, au pouvoir en Tunisie, a annoncé jeudi 7 février qu'il refusait la formation d'un gouvernement de technocrates apolitiques, pourtant annoncé la veille par le Premier ministre Hamadi Jebali, lui même membre éminent de la même formation politique. Le pays traverse une grave crise politique depuis l'assassinat de l'opposant Chokri[...]

Tunisie : le Premier ministre annonce la formation d'un gouvernement de technocrates

Tunisie : le Premier ministre annonce la formation d'un gouvernement de technocrates

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali a annoncé la formation d'un gouvernement de technocrates "sans appartenances politiques". Une décision qui intervient dans un contexte de crise suscitée par l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd.[...]

Tunisie : la crise gouvernementale à son paroxysme

Tunisie : la crise gouvernementale à son paroxysme

La crise politique en Tunisie s'est approfondie la semaine dernière, faute de compromis entre le parti islamiste Ennahdha (au pouvoir), ses alliés dans le gouvernement et l'opposition sur un remaniement du gouvernement par le Premier ministre islamiste Hamadi Jebali.[...]

Tunisie : Lofti Zitoun, l'enfant terrible d'Ennahdha, claque la porte du gouvernement

Tunisie : Lofti Zitoun, l'enfant terrible d'Ennahdha, claque la porte du gouvernement

En pleine crise gouvernementale, le ministre conseiller en charge des Affaires politiques auprès du Premier ministre, Lofti Zitoun, démissione du gouvernement. Une manoeuvre vouée à fragiliser Hamadi Jebali, et qui est aussi révélatrice d'une profonde fracture au sein d'Ennahdha.[...]

Tunisie : échec des négociations sur le remaniement du gouvernement

Tunisie : échec des négociations sur le remaniement du gouvernement

Les pourparlers sur le remaniement du gouvernement tunisien réclamé par la classe politique ont échoué, a déclaré samedi le Premier ministre, Hamadi Jebali, ajoutant que faute d'un consensus dans les prochains jours il soumettra l'équipe de son choix à la Constituante.[...]

La Tunisie promet des mesures d'urgence pour les mausolées attaqués

La Tunisie promet des mesures d'urgence pour les mausolées attaqués

Le gouvernement tunisien a promis des mesures "d'urgence" pour protéger les mausolées soufis visés par des dizaines d'attaques, une annonce qualifiée samedi de "positive" mais tardive par l'Union soufie de Tunisie qui accuse des groupuscules salafistes de ces saccages.[...]

Tunisie : désaccords au sommet

Tunisie : désaccords au sommet

Entre Rached Ghannouchi, le président du parti islamiste Ennahdha, et Hamadi Jebali, le chef du gouvernement tunisien, le principal point de désaccord concerne la feuille de route de la transition.[...]

L'UGTT fait de la résistance

L'UGTT fait de la résistance

Relativement neutralisée sous Ben Ali, l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) est revenue sur le devant de la scène à la faveur de la révolution. Elle fait désormais figure de rempart contre la volonté hégémonique des islamistes.[...]

Tunisie : UGTT - Ennahdha, les conditions de l'apaisement

Tunisie : UGTT - Ennahdha, les conditions de l'apaisement

Les rapports entre l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et le parti islamiste au pouvoir, Ennahdha, se sont tellement dégradés en un an que le pays a été menacé de paralysie par une grève générale, prévue le 13 décembre et annulée in extremis. Face au risque d'une nouvelle aggravation des[...]

Heurts devant le siège de l'UGTT entre syndicalistes et islamistes tunisiens

Heurts devant le siège de l'UGTT entre syndicalistes et islamistes tunisiens

Des heurts ont éclaté, mardi 4 décembre, devant le siège de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT - principal syndicat tunisien) à Tunis, en marge de la commémoration du 60e anniversaire de l’assassinat du leader syndicaliste Farhat Hached. Militants syndicalistes et membre de la Ligue de protection de la[...]

Tunisie : la contestation 'suspendue' à Siliana

Tunisie : la contestation "suspendue" à Siliana

L'UGTT, principal syndicat tunisien, a annoncé dimanche la "suspension" de la contestation à Siliana et le calme y régnait en début d'après-midi à la suite d'un accord avec le pouvoir après cinq jours de violences nourries par les espoirs déçus de la révolution de 2011.[...]

Tunisie : réunion à Siliana pour décider de la suite de la contestation

Tunisie : réunion à Siliana pour décider de la suite de la contestation

L'UGTT, principal syndicat tunisien, se réunit dimanche à Siliana pour décider de la suite à donner à la contestation, après un accord la veille avec le gouvernement visant à mettre fin à cinq jours de violences nourries par les espoirs déçus de la révolution.[...]

Tunisie : les heurts reprennent à Siliana, la crise menace de s'étendre

Tunisie : les heurts reprennent à Siliana, la crise menace de s'étendre

Des heurts ont éclaté samedi pour le cinquième jour consécutif à Siliana, épicentre de la colère des Tunisiens face aux espoirs déçus deux ans après la première révolution arabe, et la crise menaçait de s'étendre, des violences ayant été signalées dans d'autres régions.[...]

Tunisie : l'armée se retire de Siliana, Marzouki appelle à la formation d'un nouveau gouvernement

Tunisie : l'armée se retire de Siliana, Marzouki appelle à la formation d'un nouveau gouvernement

La ville de Siliana a connu quatre jours de violences pour les mêmes raisons - misère et violences policières - qui avaient provoqué la révolution tunisienne, dont s'approche le deuxième anniversaire du déclenchement (le 17 décembre). Dans un discours prononcé vendredi 30 novembre, le président Marzouki a appellé[...]

Tunisie : la jeune femme violée par deux policiers innocentée, ses agresseurs inculpés

Tunisie : la jeune femme violée par deux policiers innocentée, ses agresseurs inculpés

La jeune femme de 27 ans agressée sexuellement au début de septembre par deux agents de police a vu les poursuites pour "atteinte à la pudeur" à son encontre abandonnées, jeudi 29 novembre, par le parquet de Tunis. Les policiers ont, quant à eux, été inculpés pour viol.[...]

Tunisie : selon le gouvernement, une quarantaine de salafistes sont toujours en grève de la faim

Tunisie : selon le gouvernement, une quarantaine de salafistes sont toujours en grève de la faim

Lundi 26 novembre, le gouvernement tunisien est revenu sur ses déclarations annonçant la fin du mouvement de grève de la faim des prisonniers salafistes soupçonnés de violences. Mais pour leurs avocats, aucun d'entre eux n'a encore recommencé à s'alimenter.[...]

Des policiers tunisiens manifestent pour demander plus de moyens contre les salafistes

Des policiers tunisiens manifestent pour demander plus de moyens contre les salafistes

Plusieurs centaines de policiers tunisiens ont brièvement manifesté, jeudi 1er novembre au matin, devant le ministère de l'Intérieur. Ils réclament plus de moyens et dénoncent les agressions dont ils sont victimes, notamment de la part d'islamistes radicaux.[...]

Habib Kazdaghli : 'Mon procès est une tentative de mise au pas de l'université tunisienne'

Habib Kazdaghli : "Mon procès est une tentative de mise au pas de l'université tunisienne"

Le 25 octobre, Habib Kazdaghli, doyen de la faculté des lettres, des arts et des humanités de la Manouba (Flahm) a comparu devant le tribunal de première instance de Tunis pour "agression" envers une étudiante. À la demande de ses avocats, son procès a été à nouveau reporté, au 15 novembre. Soutenu par le conseil[...]

Rached Ghannouchi : 'Si on diabolise les salafistes tunisiens, ils seront au pouvoir dans dix ou quinze ans'

Rached Ghannouchi : "Si on diabolise les salafistes tunisiens, ils seront au pouvoir dans dix ou quinze ans"

Largement critiqué après la diffusion d'une vidéo dans laquelle il pactise avec des salafistes, le leader d'Ennahdha, Rached Ghannouchi, explique qu'il faut considérer les salafistes comme des "citoyens" et "éviter le discours de l'ennemi intérieur".[...]

Ghannouchi, l'illusionniste

Le doute a longtemps plané, il n'est aujourd'hui plus de mise. En tout cas plus concernant Rached Ghannouchi, chef emblématique des islamistes ­d'Ennahdha, qui s'était pourtant évertué jusqu'ici à rassurer ses compatriotes et la communauté internationale. À longueur d'interviews ou de déclarations, il n'avait que les mots[...]

Tunisie : accord pour des élections législatives et présidentielle le 23 juin

Tunisie : accord pour des élections législatives et présidentielle le 23 juin

Les prochaines élections législatives et présidentielle en Tunisie auront lieu le 23 juin à la suite d'un accord entre les membres de la coalition au gouvernement, a annoncé le parti islamiste Ennahdha dans la nuit de samedi à dimanche.[...]

Tunisie : 49 policiers blessés dans des affrontements à Djerba

Tunisie : 49 policiers blessés dans des affrontements à Djerba

Des affrontements entre les forces de l'ordre et des manifestants protestant contre la réouverture d'une décharge sur l'île de Djerba, haut lieu du tourisme en Tunisie, ont fait 49 blessés parmi les policiers samedi, a indiqué à l'AFP le ministère de l'Intérieur.[...]

Moncef Marzouki présente 'les excuses de l'État' tunisien à la jeune femme violée par des policiers

Moncef Marzouki présente "les excuses de l'État" tunisien à la jeune femme violée par des policiers

La jeune femme violée par deux policiers et qui risque d’être inculpée pour atteinte à la pudeur a été reçue jeudi 4 octobre par le président tunisien Moncef Marzouki. Dans un communiqué, la présidence a indiqué que ce dernier lui avait présenté "les excuses de l’État".[...]

La jeune Tunisienne violée saura 'dans les prochains jours' si elle est inculpée d'atteinte à la pudeur

La jeune Tunisienne violée saura "dans les prochains jours" si elle est inculpée d'atteinte à la pudeur

La jeune femme de 27 ans violée par deux policiers au début de septembre comparaissait, mardi 2 octobre, devant un juge d'instruction de Tunis. Soupçonnée d'"atteinte à la pudeur", elle devrait se voir signifier son éventuelle inculpation ou le classement de son dossier sans suite "dans les prochains jours", selon son avocate.[...]

Tunisie - Chômage : la contestation sociale se poursuit à Sidi Bouzid

Tunisie - Chômage : la contestation sociale se poursuit à Sidi Bouzid

Des centaines de personnes ont manifesté, lundi 1er octobre, à Sidi Bouzid et Laâyoune, dans le centre de la Tunisie. Elles réclamaient la libération de manifestants arrêtés la semaine dernière et protestaient contre le chômage qui gangrène la région.[...]

Tunisie : pourquoi il faut condamner les violences antiaméricaines de Tunis

Radhi Meddeb est président-fondateur de l'association Action et Développement Solidaire.[...]

Tunisie : les journalistes de 'Dar Assabah' en grève pour protéger leur liberté éditoriale

Tunisie : les journalistes de "Dar Assabah" en grève pour protéger leur liberté éditoriale

Hier, les journalistes des deux quotidiens tunisiens du groupe "Dar Assabah" ont marqué une journée de grève. Ils entendaient protester contre les nominations controversées à la tête des médias effectuées par le gouvernement. Ce dernier est accusé depuis quelques semaines de tenter de mettre la main sur les médias en[...]

Tunisie : des milliers de sympathisants nahdaouis manifestent à Tunis

Tunisie : des milliers de sympathisants nahdaouis manifestent à Tunis

Plusieurs milliers de personnes, essentiellement des sympathisants du parti islamiste Ennahdha, ont manifesté le 7 septembre à Tunis. Ils ont pressé le gouvernement d'assainir le pays des complices du régime déchu, notamment au sein des médias et de l'opposition.[...]

Zied El Hani : 'Le gouvernement tunisien nomme à la tête des médias publics des personnes compromises avec Ben Ali'

Zied El Hani : "Le gouvernement tunisien nomme à la tête des médias publics des personnes compromises avec Ben Ali"

La liberté de la presse est-elle menacée en Tunisie ? Quelques dizaines de journalistes des quotidiens arabophone "Essabah" et francophone "Le Temps" ont en tout cas manifesté devant le siège du gouvernement, à Tunis, mercredi 22 août, pour protester contre ce qu’ils considèrent comme une tentative de mise au pas des[...]

Tunisie : la grève générale bien suivie à Sidi Bouzid

Tunisie : la grève générale bien suivie à Sidi Bouzid

La grève générale organisée mardi 14 août à Sidi Bouzid "a été suivie à plus de 90%", selon ses organisateurs.[...]

Tunisie : maux de ventre

La ressemblance est frappante entre le derviche de Voltaire distillant sa sagesse et Cheikh Rached Ghannouchi, leader d'Ennahdha, qui, du haut de son minaret, se régale de l'exportation de sa révolution islamiste en Égypte et dans les contrées orientales. En ces journées de canicule, les Tunisiens subissent des coupures d'eau et d'électricité, ce[...]

Chômage, insécurité, libertés en péril : en Tunisie, c'est le temps des regrets

Chômage, insécurité, libertés en péril : en Tunisie, c'est le temps des regrets

Chômage, insécurité, flambée des prix, corruption, services publics défaillants, libertés menacées... Face aux difficultés et aux craintes qui s'amoncellent, les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à exprimer dépit, colère, voire nostalgie.[...]

Tunisie : à Sidi Bouzid, la révolte gronde contre Ennahdha

Tunisie : à Sidi Bouzid, la révolte gronde contre Ennahdha

Les manifestations contre le gouvernement dirigé par les islamistes d’Ennahdha se multiplient à Sidi Bouzid. Objet de la contestation : l’incapacité du pouvoir à trouver des remèdes à la crise économique.[...]

Tunisie : Sidi Bouzid de nouveau secouée par des manifestations anti-Ennahdha

Tunisie : Sidi Bouzid de nouveau secouée par des manifestations anti-Ennahdha

Sidi Bouzid n'est plus seulement le berceau de la révolution tunisienne. C'est aussi une ville en train de devenir le fer de lance de la contestation de la politique sociale menée par le gouvernement des islamistes d'Ennahdha, comme le montrent les nouvelles manifestations du jeudi 9 août.[...]

Tunisie : l'état d'urgence prolongé d'un mois

Tunisie : l'état d'urgence prolongé d'un mois

Les autorités tunisiennes ont annoncé, mardi 31 juillet, que l’état d’urgence serait "prolongé d’un mois, jusqu'à fin août". [...]

Banque centrale de Tunisie : pas d'accord sur le limogeage de Mustapha Kamel Nabli

Banque centrale de Tunisie : pas d'accord sur le limogeage de Mustapha Kamel Nabli

La décision de limoger l’actuel gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Mustapha Kamel Nabli, n’a pas été validée par le Premier ministre Hamadi Jebali, a déclaré le ministre tunisien chargé des Affaires économiques Ridha Saïdi, dans un entretien à l'Associated Press.[...]

Tunisie : démission d'un ministre du gouvernement de l'islamiste Jebali

Tunisie : démission d'un ministre du gouvernement de l'islamiste Jebali

Le ministre tunisien chargé de la réforme administrative, Mohamed Abbou, a annoncé samedi sa démission, estimant ne pas disposer des moyens nécessaires pour exercer ses prérogatives dans la lutte de la corruption administrative.[...]

Tunisie : l'ancien Premier ministre de Kadhafi, Baghdadi Mahmoudi, a été extradé vers la Libye

Tunisie : l'ancien Premier ministre de Kadhafi, Baghdadi Mahmoudi, a été extradé vers la Libye

Après neuf mois de polémique et de controverse juridique, Tunis a finalement réglé le dossier Baghdadi Mahmoudi. Détenu en Tunisie depuis septembre 2011, le dernier Premier ministre de Mouammar Kadhafi a été extradé dimanche 24 juin vers la Libye.[...]

Tunisie : Béji Caïd Essebsi lance son parti politique

Tunisie : Béji Caïd Essebsi lance son parti politique

Ancien membre du Rassemblement constitutionnel démocrate (RCD) et premier chef du premier gouvernement de l'après Ben Ali, Béji Caïd Essebsi a annoncé samedi 16 juin le lancement d'un nouveau parti baptisé Nida' Tounès ("L'appel de la Tunisie"). L’occasion d’une première passe d’arme avec le gouvernement Ennahdha.[...]

Tunisie : le gouvernement décrète le couvre-feu après les violences salafistes

Tunisie : le gouvernement décrète le couvre-feu après les violences salafistes

Après les violences qui ont explosé lundi et mardi, le gouvernement a décrété un couvre-feu dans le grand Tunis et dans quatre autres régions de Tunisie. Une première depuis mai 2011, mais qui ne résout rien : les groupes salafistes ont annoncé une nouvelle mobilisation vendredi après la prière.[...]

Tunisie : confusion autour de l'extradition de l'ex-Premier ministre libyen, Baghdadi Mahmoudi

Tunisie : confusion autour de l'extradition de l'ex-Premier ministre libyen, Baghdadi Mahmoudi

Le président tunisien Moncef Marzouki a déclaré le 7 juin son "opposition de principe" à l’extradition du libyen Baghdadi Mahmoudi. "La décision de l'extradition est prise", avait pourtant affirmé l’avocat de l’ex-Premier ministre de Kadhafi à Jeune Afrique, le 22 mai dernier, citant le ministre de la Justice.[...]

Tunisie : Ennahdha au milieu du gué

Tunisie : Ennahdha au milieu du gué

À quelques semaines de son congrès, le mouvement islamiste tunisien Ennahdha est soupçonné par sa base de vouloir faire du neuf avec du vieux en privilégiant ses anciens chefs, tandis qu'une partie de l'opinion lui impute la panne socioéconomique du pays et la montée du salafisme. Le parti de Rached Ghannouchi réussira-t-il enfin à[...]

Tunisie : les 'dérives' de la presse dénoncées par une instance indépendante

Tunisie : les "dérives" de la presse dénoncées par une instance indépendante

L’Instance indépendante chargée de réformer l'information et la communication en Tunisie (Inric) a présenté lundi 30 avril son rapport dans lequel elle dénonce les dérives que le paysage médiatique connaît depuis la chute de Ben Ali en 2011. [...]

Tunisie : ERT, naissance d'une radio libre

Tunisie : ERT, naissance d'une radio libre

Changement de direction, réorganisation des programmes, formation du personnel... Depuis la chute de Ben Ali, l'ancienne station d'État, l'ERT, apprend à se mettre au service du public tunisien.[...]

Tunisie : un jeune homme s'immmole par le feu à Tunis

Tunisie : un jeune homme s'immmole par le feu à Tunis

Un jeune homme s'est immolé par le feu samedi en pleine journée sur une grande artère de Tunis, a rapporté dimanche l'agence tunisienne TAP.[...]

Tunisie : des milliers de manifestants pour la charia dans la Constitution

Tunisie : des milliers de manifestants pour la charia dans la Constitution

Plusieurs milliers de Tunisiens ont manifesté vendredi devant le siège de l'Assemblée nationale constituante à Tunis pour réclamer l'application de la charia dans la future constitution du pays.[...]

Tunisie : à Berlin, Hamadi Jebali prend ses distances avec les salafistes

Tunisie : à Berlin, Hamadi Jebali prend ses distances avec les salafistes

Le Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a dénoncé mercredi 14 mars le comportement de la mouvance salafiste lors d'un déplacement en Allemagne au cours duquel il a notamment rencontré la chancelière allemande Angela Merkel. [...]

Tunisie - Béji Caïd Essebsi : 'Ce gouvernement, même si ce n'est pas celui que j'aurais choisi, doit réussir'

Tunisie - Béji Caïd Essebsi : "Ce gouvernement, même si ce n'est pas celui que j'aurais choisi, doit réussir"

S'il admet qu'il est trop tôt pour juger l'action de son successeur Hamadi Jebali (Ennahdha), l'ancien Premier ministre Béji Caïd Essebsi estime que le processus de transition démocratique ne progresse pas assez vite en Tunisie.[...]

Tunisie : les salafistes provoquent de nouveaux incidents à la faculté de la Manouba

Tunisie : les salafistes provoquent de nouveaux incidents à la faculté de la Manouba

La faculté de Lettres de la Manouba a été le théâtre d’incidents violents à l’occasion de la première journée des examens semestriels, mardi 24 janvier 2012. Des tensions provoquées une nouvelle fois par des salafistes qui remettent en cause l’interdiction du port du voile islamique intégral à[...]

Révolution tunisienne : une fête du 14 janvier teintée d'inquiétude

Révolution tunisienne : une fête du 14 janvier teintée d'inquiétude

Le premier anniversaire de la révolution tunisienne se déroule sous haute tension. Malgré les avancées démocratiques, le ras le bol général se fait sentir en Tunisie, sur fond de divisions politiques et politiciennes.[...]

Tunisie : un an après la révolution

Tunisie : un an après la révolution

Il y a tout juste un an, Ben Ali quittait le pouvoir et s'enfuyait avec sa famille. Dans son n°2662, en kiosques du 15 au 21 janvier, Jeune Afrique propose une reconstitution exclusive de la journée qui fit basculer la Tunisie, marquant le début du Printemps arabe.[...]

Tunisie : des nominations dans les médias publics suscitent des critiques

Tunisie : des nominations dans les médias publics suscitent des critiques

Le gouvernement tunisien a procédé samedi soir à des nominations à la tête des principaux médias publics qui ont entraîné dès dimanche les protestations d'organisations professionnelles qui dénoncent une "soumission au diktat politique".[...]

Tunisie - Ben Jaafar : 'Nous mettons un point d'honneur à respecter les objectifs de la révolution'

Tunisie - Ben Jaafar : "Nous mettons un point d'honneur à respecter les objectifs de la révolution"

Alliance avec les islamistes d’Ennahdha, rôle de l’opposition... Le président de l’Assemblée nationale tunisienne, Mustapha Ben Jaafar, livre son sentiment sur les élections passées et l'avenir politique de la Tunisie. Une interview à retrouver en intégralité dans le n° 2661 de Jeune Afrique, en kiosques du 8 au 14[...]

Tunisie : le gouvernement met en garde contre les sit-in à travers le pays

Tunisie : le gouvernement met en garde contre les sit-in à travers le pays

Le gouvernement tunisien a mis en garde samedi contre les quelque 500 sit-in qui "entravent l'activité économique" du pays et ont contribué selon lui à la perte de l'équivalent de 100.000 emplois en 2011.[...]

Tunisie : un gouvernement funambule

Tunisie : un gouvernement funambule

Dominé par les islamistes, le nouveau gouvernement tunisien compte vingt-neuf ministres, dont sept indépendants. Il est le résultat d'un bel exercice d'équilibrisme. Analyse.[...]

Tunisie : Hamadi Jebali prend ses fonctions et promet la 'transparence'

Tunisie : Hamadi Jebali prend ses fonctions et promet la "transparence"

Hamadi Jebali, le nouveau Premier ministre tunisien, a pris ses fonctions lundi 26 décembre. Lors de la cérémonie de passation des pouvoirs avec son prédécesseur Béji Caïd Essebsi, le numéro 2 d'Ennahdha a assuré que le gouvernement placera son mandat sous le signe de la "bonne gouvernance".[...]

Tunisie : un nouveau gouvernement dominé par Ennahdha

Tunisie : un nouveau gouvernement dominé par Ennahdha

C’est un gouvernement composé en grande majorité de membres d’Ennahdha qu’a présenté à l’Assemblée constituante le Premier ministre Hamadi Jabali. Le parti islamique, fort de 89 sièges sur un total de 217 à l’Assemblée obtiendra entre autres, les ministères régaliens de[...]

Tunisie : Hamadi Jebali a présenté sa nouvelle équipe gouvernementale à Moncef Marzouki

Tunisie : Hamadi Jebali a présenté sa nouvelle équipe gouvernementale à Moncef Marzouki

Contraint lundi 19 décembre de reporter l’annonce du nouveau gouvernement, le premier ministre tunisien Hamadi Jebali a présenté mardi soir sa nouvelle équipe au président de la République Moncef Marzouki. La liste doit être soumise jeudi à l’approbation de l’Assemblée constituante.[...]

Tunisie : l'annonce du gouvernement reportée

Tunisie : l'annonce du gouvernement reportée

L'annonce de la composition du nouveau gouvernement tunisien, qui devait avoir lieu lundi 19 décembre, sera finalement reportée, à cause d'un retard d'Ettakatol (parti membre de la coalition), a indiqué le Premier ministre Hamadi Jebali.  [...]

Tunisie : l'islamiste Hamadi Jebali, nouveau chef du gouvernement

Tunisie : l'islamiste Hamadi Jebali, nouveau chef du gouvernement

Hamadi Jebali, l’actuel secrétaire général d'Ennahdha, a été nommé mercredi Premier ministre en Tunisie. Âgé de 62 ans, il a été chargé par Moncef Marzouki de former un gouvernement qui devrait être connu sous deux jours.[...]

Tunisie : Moncef Marzouki élu président comme prévu

Tunisie : Moncef Marzouki élu président comme prévu

Le dirigeant du Congrès pour la république (CPR) a été élu président lundi 12 décembre par l’Assemblée constituante tunisienne. Moncef Marzouki devra ensuite nommer un Premier ministre, qui devrait être Hamadi Jebali (Ennahdha).[...]

Constituante tunisienne : à la poursuite d'un scrutin clair...

Constituante tunisienne : à la poursuite d'un scrutin clair...

La plus grande confusion règne en Tunisie au sujet de l'élection de l'Assemblée constituante, prévue pour le 24 juillet. Si la plupart des partis se disent prêts à un report - sauf les islamistes d'Ennahdha -, tout le monde se divise sur la nouvelle date à retenir. Le gouvernement doit tenir une réunion cruciale à ce sujet mercredi.[...]

L'Italie veut renvoyer les immigrés tunisiens chez eux

L'Italie veut renvoyer les immigrés tunisiens chez eux

Plus de 3 000 personnes ont débarqué depuis vendredi sur l’île italienne de Lampedusa. Une situation intenable pour le ministre de l’Intérieur, Roberto Maroni, qui menace de rapatrier de force les immigrés tunisiens.[...]

Mohamed Afif Chelbi, ministre tunisien de l'Industrie, démissionne

Mohamed Afif Chelbi, ministre tunisien de l'Industrie, démissionne

Le ministre tunisien de l’Industrie, Mohamed Afif Chelbi, a annoncé sa démission du gouvernement lundi. Comme l’ex-Premier ministre Mohamed Ghannouchi, qui a jeté l’éponge dimanche après les violences du week-end, il était déjà en poste sous Zine el-Abidine Ben Ali.[...]

Béji Caïd Essebsi remplace Mohamed Ghannouchi au poste de Premier ministre

Béji Caïd Essebsi remplace Mohamed Ghannouchi au poste de Premier ministre

Le Premier ministre démissionnaire Mohamed Ghannouchi, a été remplacé par Béji Caïd Essebsi, un ancien membre du gouvernement du premier président tunisien Habib Bourguiba.[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus