mot cléRésultat par mot clé:Julian Assange

Équateur : Rafael Correa, Chávez bis ?

Équateur : Rafael Correa, Chávez bis ?

Déjà en froid avec les États-Unis, Rafael Correa, le président de l'Équateur, pourrait aggraver son cas en accordant l'asile à Edward Snowden, le "traître" de la NSA.[...]

Après WikiLeaks, un nouveau scandale affecte le renseignement américain

Après WikiLeaks, un nouveau scandale affecte le renseignement américain

Jugé pour la divulgation, via WikiLeaks, de télégrammes diplomatiques américains, Bradley Manning a peut-être fait un émule en la personne d’Edward Snowden. Interviewé dimanche par le quotidien britannique "The Guardian", cet informaticien de 29 ans a avoué être l'auteur des fuites sur les programmes de surveillance[...]

États-unis : scandales à la Maison Blanche

États-unis : scandales à la Maison Blanche

Politiquement à la dérive, les républicains se sont juré de prendre leur revanche sur la présidentielle de 2012 en pourrissant le second mandat de Barack Obama. Par leurs errements, les démocrates les y aident, parfois.[...]

WikiLeaks : le cocktail africain

WikiLeaks : le cocktail africain

Plus de deux ans après avoir mis en ligne des centaines de documents confidentiels émanant du département d'État américain, l'organisation de Julian Assange récidive. Sélection de quelques "pépites" continentales.[...]

Équateur : Correa, le nouveau Chávez

Équateur : Correa, le nouveau Chávez

Fâché avec les milieux d'affaires, les médias et les États-Unis, Rafael Correa a pourtant été réélu à la présidence. Dès le premier tour.[...]

Équateur : Julian Assange, ou comment s'en débarrasser

Équateur : Julian Assange, ou comment s'en débarrasser

Pour défier les États-Unis, le président équatorien Rafael Correa avait, au mois d'août, accordé l'asile politique au fondateur de WikiLeaks, Julian Assange. Il ne détesterait pas aujourd'hui trouver une porte de sortie honorable.[...]

Quand Julian Assange interviewe Hassan Nasrallah pour la télévision russe

Quand Julian Assange interviewe Hassan Nasrallah pour la télévision russe

Depuis son lieu de résidence surveillée en Grande-Bretagne, le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a interviewé Hassan Nasrallah, leader du Hezbollah, pour la télévision publique russe. Morceaux choisis.[...]

WikiLeaks : l'armée opposée aux visées dynastiques des Moubarak

WikiLeaks : l'armée opposée aux visées dynastiques des Moubarak

Selon les télégrammes diplomatiques rendus publics par WikiLeaks, les autorités militaires égyptiennes ne verraient pas d’un très bon œil une éventuelle succession de Gamal Moubarak à son père en 2011. Et pourraient même s'y opposer.[...]

WikiLeaks : Gbagbo, ses ratés et ses bluffs

WikiLeaks : Gbagbo, ses ratés et ses bluffs

En plus des pressions de la communauté internationale qui l’invite à céder le pouvoir à Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo devra endurer les révélations de WikiLeaks sur sa personnalité et son maigre poids politique.[...]

Afrique : la bombe WikiLeaks

Afrique : la bombe WikiLeaks

Chaque jour, le site de Julian Assange met en ligne - et livre en pâture à l'opinion - de nouveaux extraits de la correspondance diplomatique des États-Unis. Aucun pays, aucun dirigeant n'est épargné. Zoom sur le continent.[...]

Kadhafi vole au secours de WikiLeaks

Kadhafi vole au secours de WikiLeaks

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi juge WikiLeaks "très utile" car mettant fin à "l'hypocrisie américaine". Lui-même écorché par les révélations, il a toutefois affirmé que le site ne devrait pas porter atteinte "à l'image des gens".[...]

Affaire Wikileaks : Washington nie avoir laissé faire la torture

Affaire Wikileaks : Washington nie avoir laissé faire la torture

L'armée américaine a toujours tenté d'empêcher les autorités irakiennes d'employer la torture, a affirmé un de ses chefs lundi, en réponse aux accusations de complaisance vis-à-vis de ces pratiques. Alors que Wikileaks prétend avoir révélé le cas de 15 000 morts de civils, l'armée américaine a[...]

WikiLeaks accuse les Américains de tortures et crimes de guerre, documents à l'appui

WikiLeaks accuse les Américains de tortures et crimes de guerre, documents à l'appui

La coalition internationale a torturé des prisonniers irakiens et fermé les yeux sur des exactions commises par les forces irakiennes, a affirmé vendredi le site WikiLeaks, en publiant près de 400.000 documents secrets de l'armée américaine sur la guerre en Irak.[...]

L'homme qui empêche le Pentagone de dormir

L'homme qui empêche le Pentagone de dormir

La publication sur son site internet Wikileaks de 92 000 documents confidentiels sur la « sale guerre » en Afghanistan plonge dans l’embarras les responsables américains. Mais qui est donc Julian Assange, ce mystérieux activiste de la cybertransparence ?[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex