mot cléRésultat par mot clé:IDE

Investissements : Oncle Sam contre Tonton Chang

Investissements : Oncle Sam contre Tonton Chang

Une nouvelle étude du groupe de réflexion Center for Global Development indique que les investissements chinois en Afrique avoisinent les montants dépensés par les États-Unis.[...]

Gabon : pour une autre relation avec la France

Ambassadeur du Gabon en France[...]

Maghreb : ce que coûte la désunion

Maghreb : ce que coûte la désunion

Le Maghreb est l'une des deux zones économiquement les moins intégrées d'Afrique. Au prix de la croissance et de l'émergence de champions régionaux.[...]

Face à la crise

Une croissance divisée par deux, des finances publiques en berne, un climat social tendu... L'économie du royaume est en souffrance. Même si les investissements étrangers et les grands travaux soutiennent encore l'activité, les autorités vont devoir repenser leur modèle de développement.[...]

Un recul en trompe l'oeil

Les investissements directs étrangers sur le continent ont chuté en 2011. Principalement dans le Nord, après le Printemps arabe, note la Cnuced, qui souligne en revanche leur forte progression au sud du Sahara.[...]

Maroc : les investissements étrangers chutent

Maroc : les investissements étrangers chutent

En 2011, le Maroc a accueilli 2,25 milliards d’euros d’investissements étrangers, soit 26,9% de moins qu'en 2010. L’année 2012 n’est guère plus brillante. Pourtant, l’industrie et l’immobilier tirent leurs épingles du jeu.[...]

Afrique : les Américains passent à l'attaque

Afrique : les Américains passent à l'attaque

Pétrole, télécoms, énergie, infrastructures... Les entreprises américaines, jusque-là assez timides, font désormais preuve de pragmatisme et sont présentes sur tous les fronts.[...]

Les États-Unis s'intéressent au continent, mieux vaut tard que jamais

La première puissance mondiale commence enfin à s'intéresser au potentiel économique local. Des fonds d'investissement sont lancés, mais la Chine a déjà une bonne longueur d'avance.[...]

Tunisie : une économie en panne

Tunisie : une économie en panne

Une croissance en berne, des finances publiques à la dérive, un gouvernement attentiste et des investisseurs frileux. Un an après la chute de Ben Ali, la Tunisie cherche un second souffle pour réussir sa révolution.[...]

En Afrique, Pékin prête plus que Washington

En Afrique, Pékin prête plus que Washington

Un rapport de Fitch souligne l'explosion du commerce entre le continent et l'empire du Milieu. Et estime qu'en dix ans, l'Exim Bank chinoise a prêté davantage à l'Afrique que la Banque mondiale.[...]

Réda Hamiani : 'Le chômage constitue aujourd'hui l'urgence absolue' en Algérie

Réda Hamiani : "Le chômage constitue aujourd'hui l'urgence absolue" en Algérie

Les élections à la présidence du Forum des chefs d'entreprise (FCE) ont lieu le 17 novembre en Algérie. Candidat à sa sucession à la tête du principal syndicat patronal du pays, Réda Hamiani fait face à la rivalité inédite de trois PDG. Entretien.[...]

Le PDP ambitionne de devenir le premier parti de Tunisie

Le PDP ambitionne de devenir le premier parti de Tunisie

Ancien opposant et fondateur du Parti démocrate progressiste (PDP, centre), Ahmed Nejib Chebbi ambitionne de faire de sa formation le premier parti en Tunisie, devant les islamistes d'Ennahda porteurs, selon lui, "d'un projet d'Etat idéologique".[...]

Rwanda : pragmatique, mais pas trop...

Les réformes engagées au début des années 2000 ont amélioré la productivité et le climat des affaires. L’économie rwandaise est en excellente santé. Sa dépendance à l’égard de l’aide et des investissements étrangers reste cependant son talon d’Achille.[...]

Liberia : Firestone se refait une santé et soigne son image

Dévastée par les récoltes clandestines pendant la guerre du Liberia, l’immense plantation de Harbel a de nouveau le vent en poupe. En butte aux critiques, le géant américain du pneu y a amélioré les conditions de vie et de travail de ses salariés.[...]

Liberia : quand les investisseurs se mobilisent

L’annulation de sa dette extérieure a donné au Liberia un bon coup de pouce pour relancer la croissance, attirer des multinationales et redéployer ses secteurs clés.[...]

Investissements directs étrangers : direction les pays émergents

Investissements directs étrangers : direction les pays émergents

Pour la première fois, le Sud a récolté plus de 50 % des IDE en 2010. Les multinationales n’y voient plus seulement des zones de production à bas coût, mais aussi des marchés de consommation croissants.[...]

L'Afrique du Nord en manque de fonds

L'Afrique du Nord en manque de fonds

Depuis le début de l’année, les investisseurs étrangers se détournent de l'Afrique du Nord, au détriment des gestionnaires de fonds locaux. C’est le contrecoup du "printemps arabe".[...]

Tunisie : Les 7 défis capitaux d'une économie fragilisée

Tunisie : Les 7 défis capitaux d'une économie fragilisée

Insécurité, mouvements sociaux, conflit libyen… L’économie de la Tunisie est mise à rude épreuve. Jeune Afrique fait le point sur les dossiers chauds traités par le gouvernement provisoire.[...]

Un pactole de 150 milliards de dollars en 2015

Un pactole de 150 milliards de dollars en 2015

L’Afrique franchit un cap. Les milieux d’affaires en sont convaincus, et les chiffres le prouvent. Entre 2003 et 2010, les investissements directs étrangers ont bondi de 87 %. Et ce n’est qu’un début.[...]

Jean-Louis Billon : 'Pas une entreprise ivoirienne n'a été épargnée par les pillages'

Jean-Louis Billon : "Pas une entreprise ivoirienne n'a été épargnée par les pillages"

Récession, arrêt des investissements, chômage… Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire dresse un constat alarmant. Son exigence dans l’immédiat : le retour de la sécurité. Sa feuille de route ensuite : une réforme fiscale, la relance des filières structurantes et[...]

L'Afrique toujours plus attractive pour les investisseurs étrangers

L'Afrique toujours plus attractive pour les investisseurs étrangers

Depuis le début des années 2000, le continent gagne en attractivité auprès des décideurs économiques de la planète et la tendance devrait se confirmer d’ici à 2015. C'est ce que démontre une vaste enquête menée par le cabinet Ernst &Young auprès de 562 dirigeants et hommes d'affaires à travers[...]

À Addis-Abeba, l'UA s'interroge sur le retour de l'État dans l'économie

À Addis-Abeba, l'UA s'interroge sur le retour de l'État dans l'économie

La conférence des ministres de l'Économie et des Finances de l'Union africaine, qui se tient à Addis-Abeba du 28 au 29 mars, se penche sur l'avenir du continent. Entre satisfaction due au retour de la croissance et inquiétudes sur la situation en Afrique du Nord et en Côte d'Ivoire, une question fondamentale resurgit. Celle du retour de l'État dans[...]

IDE : un bilan 2010 mitigé au Maghreb

Hormis le Maroc et l’Algérie, les pays du sud et de l’est de la Méditerranée ont connu une forte hausse des Investissements directs à l'étranger (IDE). L’année qui vient s’annonce plus difficile.[...]

En Tunisie, les juniors en tête de la relance

En Tunisie, les juniors en tête de la relance

En matière d'hydrocarbures, la politique menée par le gouvernement tunisien dès les années 2000 a porté ses fruits en permettant aux juniors tunisiennes de se faire épauler par des multinationales.[...]

Mauritanie : terreau libéralisé pour les investisseurs

L’année 2011 verra-t-elle l’arrivée massive d’investisseurs étrangers ? Les autorités en ont fait le pari. Tous les secteurs sont concernés (BTP, services, industrie), en particulier ceux des mines et de l’halieutique, avec la création d’unités industrielles­ – l’objectif est, notamment, de[...]

"Champ de bataille industriel"

Même si les investissements directs de la Russie vers l’Afrique sont « dix fois moindres que ceux de la Chine », selon Konstantin Kosachev, vice-président de la commission Affaires étrangères de la Douma, « les perspectives sont très optimistes », a-t-il déclaré à Paris le 13 décembre lors d’un[...]

Mustapha Mourahib : 'Le royaume a bien résisté à la dernière crise financière'

Mustapha Mourahib : "Le royaume a bien résisté à la dernière crise financière"

Avocat associé du cabinet international Clifford Chance à Paris, Mustapha Mouharib est un expert en banque et finance spécialisé dans les acquisitions et investissements, en particulier au Maroc. Entretien.[...]

Les promesses de green business

Les promesses de green business

Le plan solaire (lancé en novembre 2009, 9 milliards de dollars) et le nouveau programme intégré d’énergie éolienne (lancé en juin, 3,5 milliards de dollars) devraient conforter l’essor d’une industrie verte marocaine. Pour l’heure, les groupes européens se contentent d’exporter leurs équipements[...]

La compétitivité avec les métiers du monde

Les filières identifiées en 2005 par le plan de développement industriel pour attirer les IDE se sont épanouies, avec plus ou moins de succès. État des lieux et nouvelles orientations.[...]

La région de l'Oriental drague les PME européennes

Moins en vue que Casablanca et Tanger, la région de l’Oriental, située le long de la frontière algérienne, dans le nord du pays, mise sur les PME européennes plutôt que sur les grands groupes. « Les grandes entreprises internationales, comme l’hôtelier français Accor, exigent une exclusivité sur le marché[...]

Les nouvelles cibles de la stratégie économique

Les nouvelles cibles de la stratégie économique

Pour diversifier les sources d’investissements étrangers, les autorités marocaines lancent une offensive en règle. Objectif : les entreprises européennes, asiatiques, nord et sud-américaines. Tactique : le démarchage à domicile et les roadshows économiques aux quatre coins de la planète.[...]

Investissements : à la croisée des continents

Investissements : à la croisée des continents

Localisation stratégique, infrastructures à niveau, esprit et volonté d’ouverture... Le royaume attire de plus en plus de capitaux étrangers. De là à devenir la plateforme incontournable des investisseurs sur le continent, il y a encore un pas. D’autant que, sur le créneau, la concurrence est rude. Quelles sont ses chances ?[...]

Les travaux d'Hercule

Les travaux d'Hercule

Infrastructures, mines, agriculture, assainissement du climat des affaires... Le nouveau locataire du palais Sékoutoureya va devoir relancer une machine à l’arrêt.[...]

Karim Djoudi : 'Notre vision de l'économie n'est pas rigide'

Karim Djoudi : "Notre vision de l'économie n'est pas rigide"

Depuis deux ans, le pays met en œuvre une « nouvelle logique », plus protectionniste. Karim Djoudi donne rarement d'interview, mais le grand argentier de Bouteflika a accepté d'exposer à Jeune Afrique sa vision de l'économie tout en défendant le bilan des mesures prises, notamment vis-à-vis des investisseurs étrangers.[...]

L'Algérie attire, malgré tout

L'Algérie attire, malgré tout

Alors que le gouvernement s’apprête à assouplir les mesures de contrôle des investissements adoptées en 2009, des entreprises ont maintenu, difficilement, le cap sur Alger.[...]

L'Afrique résiste

L'Afrique résiste

Cinquante-neuf milliards de dollars d’investissements directs étrangers (IDE) en 2009 (45 milliards d’euros), contre 72 milliards l’année précédente. Relevée par le rapport publié le 22 juillet par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced), cette baisse de 19 % est évidemment un coup[...]

Politique business d'entre deux tours

Politique business d'entre deux tours

Des hommes d’affaires s’activent en coulisses avant la finale de l’élection présidentielle entre Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé.[...]

De l'enthousiasme sénégalais au pragmatisme chinois

De l'enthousiasme sénégalais au pragmatisme chinois

Si le Sénégal n’est pas connu pour son pétrole, il a d’autres atouts. L’annonce, le 15 avril, par le ministre sénégalais de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire, des Transports aériens et des Infrastructures (« Micatti »), Karim Wade, de la signature de dix accords avec « les[...]

Offensives industrielles

Ils s’appellent Tata, Bharti Airtel, Cnooc, Wilmar, Vale, Petrobras ou Odebrecht. Géants industriels dans leurs pays, ils viennent principalement d’Inde, de Chine et du Brésil. Le continent est l’une de leurs priorités. Presque chaque semaine, l’un d’eux annonce un contrat ou un investissement sur le sol africain. Le 25 mai, le consortium chinois[...]

Les partenaires changent, les pratiques demeurent

Les partenaires changent, les pratiques demeurent

Le business avec les pays émergents serait un atout si l'Afrique ne reproduisait pas un vieux classique : exporter ses ressources naturelles contre des produits manufacturés. Solution : industrialiser le continent.[...]

Le Sénégal reprend des couleurs

Le Sénégal reprend des couleurs

Après deux années noires, 2010 devrait voir le déficit reculer, la croissance revenir et les indicateurs repasser au vert. Dakar semble de nouveau sur la voie de la prospérité. À quelques incertitudes près.[...]

Bonne résistance du Maghreb

Bonne résistance du Maghreb

En 2009, les capitaux étrangers investis dans la région ont dépassé les 8 milliards d’euros. Si les pays du Golfe sont en net retrait, l’Europe reste présente, notamment sur les projets industriels et les services.[...]

L'Afrique récolte les fruits de l'austérité

L'Afrique récolte les fruits de l'austérité

Leurs ardoises effacées, les États subsahariens ont reconstitué leurs marges de manœuvre budgétaires. L’investissement public, essentiel au rattrapage économique, s’en trouve conforté.[...]

L'ONU prévoit un rebond à 4,8 % de croissance pour l'Afrique en 2010

L'ONU prévoit un rebond à 4,8 % de croissance pour l'Afrique en 2010

La croissance africaine devrait s'accélerer cette année pour atteindre 4,8 % contre 2,4 % en 2009, grâce au rebond des marchés des matières premières, prévoit l'ONU dans un rapport publié lundi.[...]

Ismaïl Omar Guelleh : 'Le pays a encore besoin de moi'

Ismaïl Omar Guelleh : "Le pays a encore besoin de moi"

Le chef de l’État djiboutien a décidé de jouer les prolongations à la faveur d’une révision de la Constitution lui permettant de se représenter. Il s’en explique dans un long entretien. Et parle aussi des relations de son pays avec la France, des "affaires" et d’une Corne de l’Afrique sous haute tension.[...]

Bientôt une zone économique chinoise

Bientôt une zone économique chinoise

Le gouvernement égyptien est actuellement en discussion avec la société chinoise Tianjin Economic-Technological Development Area (Teda) – qui regroupe les plus gros investissements de multinationales (IBM, Toyota…) dans l’empire du Milieu – pour la construction d’une zone économique près du canal de Suez. Baptisée[...]

Les Portugais réinvestissent Luanda

Les Portugais réinvestissent Luanda

Frappés par la crise, qui touche très durement leur pays, ils sont des dizaines de milliers à affluer vers leur ancienne colonie, riche en pétrole et en diamants.[...]

Investissements : l'Algérie, quand même...

Malgré la limitation des importations et de multiples affaires de corruption, l'Algérie attire toujours les investisseurs.[...]

Perspectives économiques : 'le continent reste attractif'

Perspectives économiques : "le continent reste attractif"

Les investissements directs étrangers (IDE) en Afrique ont chuté de 36,2 % en 2009, selon la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced). Mais, en dépit de la crise, les perspectives demeurent favorables.[...]

Dégringolade des IDE en 2009

Les investissements directs étrangers (IDE) en Tunisie ont reculé de 32,2 % au cours des onze premiers mois de l’année qui vient de s’écouler, selon les statistiques officielles. Ils sont passés de près de 3 milliards de dinars tunisiens (DT, un peu plus de 1,6 milliard d’euros) sur la même période en 2008[...]

Les mesures anti-importation sont-elles efficaces ?

Les mesures anti-importation sont-elles efficaces ?

Les mesures protectionnistes adoptées en 2009 ont fait beaucoup de bruit. Des investissements directs étrangers (IDE) contraints à associer un partenaire algérien à hauteur de 51 % du capital, obligation pour les entreprises étrangères – notamment dans l’importation – de compter 30 % de participations locales, lettres de[...]

Maroc, Tunisie : plus de peur que de mal ?

Maroc, Tunisie : plus de peur que de mal ?

Les nombreux mégaprojets lancés par les Émiratis vont connaître un coup d’arrêt, voire être annulés. Mais les milieux financiers et bancaires se veulent rassurants.[...]

Bons résultats pour Ouyahia

Depuis qu’il a perdu son statut de chef du gouvernement après la réforme constitutionnelle du 12 novembre 2008, le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia, lassé de se voir brocarder dans la presse pour sa discrétion, voire son effacement, a décidé de riposter. Il a demandé à ses services de communiquer. Ce qu’ils[...]

Chute libre en Méditerranée

Anima, le réseau euro-méditerranéen de promotion des investissements, a procédé à un bilan des investissements directs étrangers (IDE) au premier semestre 2009. Crise oblige, les IDE sont en chute libre par rapport au premier semestre 2008, tant en nombre (– 50 % de projets) qu’en montant (– 60 %).[...]

Quand la loi pénalise l'économie

Tracasseries administratives, lenteur de la justice : les patrons marocains n’ont pas la partie facile. Mais les choses sont appelées à s’améliorer.[...]

L'offensive discrète des groupes allemands

L'offensive discrète des groupes allemands

Les entreprises de la première puissance exportatrice mondiale font le forcing. En cinq ans, les groupes allemands ont presque doublé leurs ventes en Afrique.[...]

Tunisie-France, plus que jamais partenaires

« Une entreprise française s’installe en Tunisie tous les cinq jours », soulignait le Premier ministre français, François Fillon, lors de sa visite à Tunis le 24 avril dernier, devant plusieurs centaines d’hommes d’affaires français et tunisiens. En nombre d’entreprises totalement ou partiellement exportatrices,[...]

Les secteurs prioritaires

Pour faciliter la réalisation de l’objectif gouvernemental, qui est de doubler les exportations industrielles de 15 à 30 milliards de DT (de 8 milliards à 16 milliards d’euros) et de tripler les investissements pour atteindre 3 milliards de DT à l’horizon 2016, la stratégie pour attirer les IDE mise désormais sur le[...]

Contre vents et marées

Après une hausse de 64 % l’an dernier, les investissements directs étrangers se sont encore accélérés au cours du premier trimestre 2009. Le nouveau plan stratégique permettra-t-il de pérenniser cette tendance ?[...]

Cercle vertueux

Ici, point d’attentisme. Après quelques incertitudes, à la fin de 2008, quant à l’impact de la crise sur les projets d’investissements en cours et le maintien du volume des exportations, l’exposé d’ouverture de la 11e édition du Forum de Carthage sur l’investissement, qui se tiendra les 24 et 25 juin à Hammamet,[...]

Les dix plus grands investissements en 2008

1er ex aequo Algérie Immobilier 657,7 millions d’euros La société d’investissement Emirates International Investment (EIIC) consacrera 3,5 milliards d’euros sur cinq ans pour construire le « Parc Dounya », un vaste projet immobilier à Alger.   1er ex aequo Libye Énergie 657,7 millions[...]

Quand les difficultés du Nord profitent au Sud...

Et si la crise pouvait profiter au textile tunisien, et à la lingerie fine en particulier ? On pourrait le croire, au vu des difficultés que subit le secteur en Europe de l’Est. Exemple : Van de Velde, leader belge dans la lingerie de luxe, a décidé le 6 janvier de fermer son usine en Hongrie, annonçant vouloir se redéployer en[...]

Le Maghreb résiste au choc de la crise

Le Maghreb résiste au choc de la crise

Les investisseurs étrangers n’ont pas fui les pays du Maghreb en 2008. Enfin, moins qu’ailleurs. Autre bonne nouvelle : les transferts de production depuis l’Europe se multiplient, favorisant l’essor des services.[...]

Pour investir, il faut être deux !

Professeur à l’université Paris-Dauphine, président de CyclOpe[...]

Les opérateurs étrangers ont répondu présent

Les opérateurs étrangers ont répondu présent

Le pays est devenu une destination privilégiée pour les entrepreneurs du monde entier. Encore faut-il que les bénéfices générés profitent aux Algériens...[...]

Les investissements en baisse depuis deux ans

Après un pic en 2005 et 2006, les investissements directs étrangers (IDE) vers les onze pays du pourtour sud-méditerranéen (Tunisie, Maroc, Algérie, Libye, Égypte, Liban, Jordanie, Israël, Palestine, Syrie et Turquie) ont poursuivi en 2008 le léger repli amorcé en 2007, selon une étude conduite par Anima, réseau multipays[...]

Le culte des IDE

La Tunisie voue aux investissements étrangers un véritable culte. Et celui-ci ne date pas d’aujourd’hui, mais de 1972. Après une décennie de développement aux résultats mitigés, le pays change complètement de politique économique. Le rôle de l’État n’est plus de bâtir des usines et de produire[...]

Le royaume prend ses marques

Le rapprochement avec l’Europe, premier partenaire commercial, s’accélère. En revanche, dans le cadre de l’accord d’Agadir (avec la Tunisie, l’Égypte, la Jordanie), les échanges restent limités.[...]

La Méditerranée devient rentable

L’UE a sensiblement accrû ses investissements directs (IDE) dans son voisinage méditerranéen, selon Eurostat, l’organisation statistique communautaire. Les IDE européens y ont doublé en un an pour atteindre 15,3 milliards d’euros en 2006. La Turquie en a capté 10,5 milliards d’euros, suivie de l’Égypte[...]

L'économie du Ghana : un modèle à parfaire

A la veille des élections générales, la plupart des indicateurs sont au vert et la découverte de pétrole dynamise le pays. Mais le « bon élève » du FMI doit encore construire une véritable industrie locale.[...]

Pays « plus avancé »

Le Cap-Vert poursuit son décollage économique. Une réussite symbolisée par son passage, le 1er janvier, du statut de pays moins avancé (PMA) à celui de pays à revenu intermédiaire (PRI). En décembre 2007, le petit archipel lusophone a en outre signé le traité marquant son entrée à[...]

Investissements du Moyen-Orient

L’année 2007 a été marquée par une croissance rapide des investissements en provenance du Golfe. Déjà, en 2006, l’acquisition de 35 % de Tunisie Télécom par Tecom-Dubai Investment Group (filiale du groupe Dubai Holding) avait fait des Émirats arabes unis le premier pays investisseur en Tunisie pour l’ensemble des[...]

Des atouts à faire valoir

L’envolée des investissements directs étrangers en Afrique illustre le regain d’intérêt suscité par le continent, tant auprès de ses partenaires traditionnels que des pays émergents.[...]

Pluie de pétrodollars 
au Maghreb… ou mirage ?

Le poids des pays du Golfe dans les investissements directs étrangers au Maghreb a doublé en cinq ans, passant de 15 % à 34 % du total. Les montants mobilisés avoisineraient la centaine de milliards de dollars sur les vingt ans à venir. À ce jeu, les sociétés émiraties sont les plus agressives. Sama Dubai a annoncé[...]

Ruée vers l’Ouest

Les investisseurs étrangers ne se cantonnent  plus aux zones urbaines du littoral. Ils sont de plus en plus nombreux à s’implanter dans l’arrière-pays.[...]

La crise... Quelle crise ?

La plupart des indicateurs économiques du pays affichent une résistance qui tranche avec la conjoncture mondiale. À commencer par le boom des investissements directs étrangers. Une tendance durable ?[...]

Le culte des IDE

La Tunisie voue aux investissements étrangers un véritable culte. Et celui-ci ne date pas d’aujourd’hui, mais de 1972. Après une décennie de développement aux résultats mitigés, le pays change complètement de politique économique. Le rôle de l’État n’est plus de bâtir des usines et de produire[...]

Résistance aux chocs

Les années 2006 et 2007 ont été caractérisées par la résistance aux chocs puis par le rebond de l’économie tunisienne, et ce en dépit de facteurs défavorables comme la poursuite de la flambée des cours mondiaux du pétrole, le renchérissement des prix céréaliers, et le[...]

Ces chiffres qui parlent

200 000 Le nombre de personnes déplacées en Afrique de l'Ouest en raison des inondations, selon l'OMS. 7,22 millions de dollars : le prix d'une vie humaine, selon l'Agence américaine de l'environnement. Ce chiffre sert de référence pour, par exemple, évaluer les dommages et intérêts accordés lors d'un procès. 305 millions[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus