mot cléRésultat par mot clé:Idrissa Seck

Sénégal : coups de canif dans l'union sacrée autour de Macky Sall

Sénégal : coups de canif dans l'union sacrée autour de Macky Sall

Alors que les élections locales approchent, des fissures se font jour dans l'unité de façade de la coalition Benno Bokk Yakaar. L'alliance autour du président sénégalais Macky Sall tiendra-t-elle jusqu'au terme de son mandat ?[...]

Sénégal : Idrissa Seck, le funambule

Sénégal : Idrissa Seck, le funambule

Échoué à deux reprises sur les sables de la présidentielle sénégalaise, Idrissa Seck occupe une place inédite sur l'échiquier politique local. Ni allié inconditionnel ni opposant déclaré de Macky Sall, il suscite la défiance de la coalition au pouvoir.[...]

Sénégal : pseudo-scoop à la française

Sénégal : pseudo-scoop à la française

Les imprécisions d'un article du "Point" au sujet d'accusations de corruption visant Jacques Chirac et Idrissa Seck prêtent à confusion.[...]

Sénégal : Karim Wade, retour sur une chute libre

Sénégal : Karim Wade, retour sur une chute libre

Soupçonné d'enrichissement illicite, sommé de s'expliquer sur l'origine du monumental patrimoine qui lui est attribué, Karim Wade a été incarcéré le 17 avril au Sénégal. Le scénario du pire pour le fils de l'ancien président.[...]

Sénégal : dans la tête de Macky Sall

Sénégal : dans la tête de Macky Sall

Bien malin qui peut se targuer de vraiment connaître le chef de l'État. Secret, mesuré, il cultive toujours, un an après son élection, un style aux antipodes de celui de Wade.[...]

Sénégal : sur le fil du rasoir

Dans la grande interview qu'il nous a accordée en juin dernier, Macky Sall avait prévenu : « Personne n'est au-dessus des lois. Le temps de l'impunité est révolu. » Mais il avait également précisé que la vague d'audits destinés à faire la lumière sur la gestion du pays pendant les années Wade ne[...]

Législatives sénégalaises : le PDS divisé, Macky Sall vise la majorité à l'Assemblée

Législatives sénégalaises : le PDS divisé, Macky Sall vise la majorité à l'Assemblée

Les élections législatives sénégalaises ont lieu dimanche 1er juillet. La coalition Benno Bokk Yakaar, réunie derrière le nouveau président Macky Sall, est favorite pour remporter la majorité des sièges à l’Assemblée nationale. Miné par les dissidences, le PDS (opposition) est quant à lui dans la[...]

Pour une refondation de la démocratie sénégalaise

Mamadou Diouf est professeur d'histoire à l'université Columbia (New York).[...]

Sénégal - Présidentielle : Sall contre Wade... l'élève battra-t-il le maître ?

Sénégal - Présidentielle : Sall contre Wade... l'élève battra-t-il le maître ?

Le second tour de l'élection présidentielle sénégalaise, fixé au 25 mars 2012, opposera le président sortant, Abdoulaye Wade, et son ex-chef de gouvernement Macky Sall. Cette confrontation consacre la rupture entre deux anciens compagnons de route. La fatuité du premier a transformé un disciple appliqué en adversaire coriace.[...]

Sénégal : marabout power ou l'influence des confréries

Sénégal : marabout power ou l'influence des confréries

Elles sont anciennes et particulièrement bien implantées au Sénégal. Depuis la fin des années 1980, les confréries ne donnent plus de consignes de vote officielle, mais leur influence politique et économique est bien réelle. Enquête au coeur de l'autre pouvoir.[...]

Sénégal : le second tour de la présidentielle fixé au 25 mars

Sénégal : le second tour de la présidentielle fixé au 25 mars

Suite à un recours déposé par le président sénégalais sortant Abdoulaye Wade, le second tour de la présidentielle a été fixé au 25 mars, a annoncé la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce lundi. En ballotage contre son ancien Premier ministre Macky Sall, le chef de l’État conteste[...]

Présidentielle sénégalaise : Idrissa Seck et Ousmane Tanor Dieng rejoignent Macky Sall

Présidentielle sénégalaise : Idrissa Seck et Ousmane Tanor Dieng rejoignent Macky Sall

Idrissa Seck a annoncé vendredi soir sa décision d’apporter un soutien "sans condition, ni discussion préalable et encore moins de marchandage" au candidat Macky Sall, pour le second tour de la présidentielle, qui l’opposera au président sortant Abdoulaye Wade. Ousmane Tanor Dieng, leader du Parti socialiste a lui aussi rejoint le[...]

Présidentielle sénégalaise 2012 : l'heure des alliances pour le second tour a sonné

Présidentielle sénégalaise 2012 : l'heure des alliances pour le second tour a sonné

Le second tour de la présidentielle sénégalaise se jouera entre Abdoulaye Wade et son challenger Macky Sall. Pour pouvoir l’emporter, les deux hommes misent chacun sur le ralliement des candidats malheureux. Mais, pas seulement.[...]

Présidentielle sénégalaise 2012 : les résultats du premier tour, par région et par département

Présidentielle sénégalaise 2012 : les résultats du premier tour, par région et par département

Le chef de l'État sortant Abdoulaye Wade ira au second tour contre l'ancien Premier ministre Macky Sall. Retrouvez les résultats provisoires du premier tour de l'élection présidentielle sénégalaise, région par région et département par département, pour chacun des candidats.[...]

Présidentielle sénégalaise : un second tour Abdoulaye Wade-Macky Sall

Présidentielle sénégalaise : un second tour Abdoulaye Wade-Macky Sall

Le chef de l'État sortant Abdoulaye Wade arrive en tête du premier tour de l'élection, le 26 février, selon les résultats provisoires fournis par l'Agence de presse sénégalaise mardi 28 février (les résultats complets devraient arriver dans la journée). Il devrait affronter Macky Sall au second tour, prévu le 18 mars.[...]

Sénégal : un second tour Abdoulaye Wade-Macky Sall selon des résultats partiels

Sénégal : un second tour Abdoulaye Wade-Macky Sall selon des résultats partiels

Selon des résultats provisoires communiqués par le directoire de campagne de Macky Sall, l’opposant irait au second tour de la présidentielle contre le président sénégalais Abdoulaye Wade. Macky sall aurait remporté de 32 à 34% des voix selon son équipe, qui s’est félicitée de l’atmosphère de[...]

Présidentielle sénégalaise : Wade et Sall 'au coude à coude'

Présidentielle sénégalaise : Wade et Sall "au coude à coude"

Le directoire de campagne de l'opposant Macky Sall a communiqué à la presse à Dakar des estimations basées sur des résultats partiels de la présidentielle de dimanche au Sénégal, selon lesquelles leur candidat est au coude-à-coude avec le président sortant Abdoulaye Wade.[...]

Présidentielle au Sénégal : l'opposition est-elle en ordre de marche ?

Présidentielle au Sénégal : l'opposition est-elle en ordre de marche ?

La campagne communune des principaux candidats de l'opposition n'aura duré que trois jours. Depuis, chacun mène sa barque de son côté. Une désunion qui renforce la position d'Abdoulaye Wade pour le premier tour de l'élection présidentielle du 26 février.[...]

Sénégal - Présidentielle : bilan de campagne en demi-teinte

Sénégal - Présidentielle : bilan de campagne en demi-teinte

La campagne électorale débutée le 5 février au Sénégal a pris fin vendredi 24 février à minuit. Depuis trois semaines, les quatorze candidats à la présidentielle sénégalaise occupent le terrain selon des stratégies bien différentes. Revue de détail.[...]

Présidentielle au sénégal : les confréries vont-elles choisir un candidat ?

Présidentielle au sénégal : les confréries vont-elles choisir un candidat ?

Pour les deux principales confréries du Sénégal, la Mouridiya et la Tidjaniya, pas question de donner des consignes de vote pour la présidentielle du 26 février, malgré l'insistance des candidats.[...]

Sénégal : nouvelles violences à Dakar, Youssou Ndour blessé à la jambe

Sénégal : nouvelles violences à Dakar, Youssou Ndour blessé à la jambe

De nouvelles violences entre manifestants et forces de l'ordre ont éclaté à Dakar mardi soir, aux abords de la place de l'Indépendance, blessant légèrement le chanteur Youssou Ndour à une jambe. Parallèlement, les observateurs de l'UA, dirigés par Olusegun Obasanjo, se mettent en place pour la présidentielle de dimanche.[...]

Sénégal : la police empêche l'opposition de manifester place de l'Indépendance

Sénégal : la police empêche l'opposition de manifester place de l'Indépendance

Aucune violence n'a été signalée lundi 20 février alors qu'un nouveau rassemblement de l'opposition sénégalaise était empêché par la police. La mission de l'Union africaine chargée d'observer le scrutin de dimanche doit arriver à Dakar ce mardi.[...]

Sénégal : la présidence regrette les violences et accuse Idrissa Seck

Sénégal : la présidence regrette les violences et accuse Idrissa Seck

Le porte-parole de la présidence sénégalaise, Serigne Mbacké Ndiaye, a accusé le 20 février le candidat Idrissa Seck d'être à l'origine des violences qui secouent le pays depuis plusieurs jours. Il en a profité pour regretter les affrontements et s'excuser auprès de la communauté tidiane, dont une mosquée a[...]

Présidentielle au Sénégal : la bataille de la com'

Présidentielle au Sénégal : la bataille de la com'

Spin doctors, spécialistes des sondages, scénographes et stratégie web... Chaque candidat à l'élection présidentielle sénégalaise possède une équipe pour embellir son image. Il s'agit de séduire les électeurs, mais aussi la communauté internationale.[...]

Sénégal : Y'en a marre appelle à occuper la place de l'Obélisque à Dakar

Sénégal : Y'en a marre appelle à occuper la place de l'Obélisque à Dakar

Le mouvement contestataire Y’en A Marre a appelé lundi à un sit-in permanent à partir de mardi soir sur la place de l’Obélisque à Dakar. Opposé à la candidature d’Abdoulaye Wade à la présidentielle sénégalaise, le collectif entend faire de l’endroit le symbole de la résistance afin de[...]

Présidentielle au Sénégal : Wade, envers et contre tout

Présidentielle au Sénégal : Wade, envers et contre tout

Entre Abdoulaye Wade, un chef de l'État candidat acharné, et une opposition qui a choisi la rue pour l'obliger à reculer, l'épreuve de force paraît inéluctable. Le Sénégal est sous haute tension avant la présidentielle du 26 février.[...]

Babacar Justin Ndiaye : 'Un embrasement est possible au Sénégal'

Babacar Justin Ndiaye : "Un embrasement est possible au Sénégal"

Le politologue sénégalais Babacar Justin Ndiaye analyse les enjeux de la présidentielle sénégalaise du 26 février prochain. Pour lui, l’opposition balance entre le combat anti-Wade et les ambitions personnelles de ses leaders. Mais le désaccord avec le pouvoir est si profond que Ndiaye craint un "embrasement" si Wade était[...]

Sénégal : Wade contre-attaque dans la rue et au plan diplomatique

Sénégal : Wade contre-attaque dans la rue et au plan diplomatique

Quelques heures après une marche de plusieurs milliers d'opposants à Dakar mardi, après un appel du Mouvement du 23 juin (M23), Abdoulaye Wade s’est offert  une parade dans les rues de la capitale sénégalaise. Une démonstration de force qualifiée par l'entourage du président sénégalais de "visite de[...]

Sénégal : à Dakar, l'opposition unie contre la candidature d'Abdoulaye Wade

Sénégal : à Dakar, l'opposition unie contre la candidature d'Abdoulaye Wade

C’est en rang serré que l’opposition sénégalaise a tenu dimanche 5 février son premier meeting de campagne à Dakar. Au menu du jour, un seul mot d'ordre : "Wade doit retirer sa candidature !".[...]

Sénégal : un mort à Dakar pendant la manifestation de l'opposition

Sénégal : un mort à Dakar pendant la manifestation de l'opposition

Un étudiant a trouvé la mort mardi 31 janvier dans une manifestation contre la candidature du président sénégalais Abdoulaye Wade à la présidentielle de février. Le jeune homme a été renversé par un véhicule lors de la dispersion du rassemblement, qui s’était déroulé dans le calme[...]

Présidentielle au Sénégal : un sortant, quatre outsiders et neuf seconds rôles

Présidentielle au Sénégal : un sortant, quatre outsiders et neuf seconds rôles

La liste des candidats à la présidentielle du 26 février au Sénégal est désormais connue. Youssou Ndour n'y figurant pas, et l'opposition n'ayant pas réussi à s'entendre sur une candidature unique pour affronter le chef de l'État sortant Abdoulaye Wade, celui-ci reste le favori sur le papier. Mais rien n'est joué.[...]

Sénégal : le recours de Youssou Ndour rejeté

Sénégal : le recours de Youssou Ndour rejeté

Le recours du chanteur sénégalais Youssou Ndour a été rejeté par le Conseil constitutionnel sénégalais dans la nuit du dimanche au lundi 30 janvier. Sa candidature à l’élection présidentielle du 26 février est donc définitivement invalidée, contrairement de celles du président Wade et de ses[...]

Sénégal : l'opposition attend le résultat de ses recours contre le président Wade

Sénégal : l'opposition attend le résultat de ses recours contre le président Wade

L'opposition et la société civile sénégalaises faisaient front dimanche contre le chef de l'Etat Abdoulaye Wade dans l'attente d'une décision du Conseil constitutionnel sur les recours contre la validation de sa candidature à un troisième mandat à la présidentielle de février.[...]

Candidature d'Abdoulaye Wade : cinq 'sages' en première ligne au Sénégal

Candidature d'Abdoulaye Wade : cinq "sages" en première ligne au Sénégal

Les membres du Conseil constitutionnel se sont prononcés vendredi sur la validité de la candidature du président sortant, Abdoulaye Wade, à l’élection présidentielle du 26 février prochain. Retour sur le parcours de ces cinq "sages", dont la plupart sont soupçonnés par l'opposition sénégalaise[...]

Candidature d'Abdoulaye Wade : la décision du Conseil constitutionnel attendue dans la journée

Candidature d'Abdoulaye Wade : la décision du Conseil constitutionnel attendue dans la journée

Le Conseil constitutionnel doit publier vendredi 27 janvier la liste des candidats retenus pour l'élection présidentielle du 26 février, dont celle du président Wade, jugée illégale par l’opposition.[...]

Sénégal - Présidentielle : Wade à l'heure des comptes

Sénégal - Présidentielle : Wade à l'heure des comptes

Le chef de l'État sénégalais, Abdoulaye Wade vise un troisième mandat à l'élection présidentielle de février prochain, plaçant le pays sous haute tension. Le Conseil constitutionnel doit se prononcer sur la validité de sa candidature avant la fin de la semaine. Son obstination, envers et contre tout, est à l'image de ses[...]

Sénégal - Présidentielle 2012 : pourquoi Wade se représente

Sénégal - Présidentielle 2012 : pourquoi Wade se représente

En dépit de toutes les critiques, Abdoulaye Wade, 86 ans, est déterminé à se présenter à l’élection présidentielle du 26 février prochain. Pour quelles raisons ? Les Sénégalais en voient au moins trois majeures. Le camp présidentiel une seule. Enquête.[...]

Sénégal : élections législatives le 17 juin 2012, après la présidentielle

Sénégal : élections législatives le 17 juin 2012, après la présidentielle

Le Sénégal organisera des élections législatives le 17 juin 2012, moins de quatre mois après le premier tour de la présidentielle, a annoncé vendredi le ministère chargé des Elections[...]

Abdoulaye Wade : à la présidentielle, 'je pars dans un combat sans rival'

Abdoulaye Wade : à la présidentielle, "je pars dans un combat sans rival"

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision France 24 et à RFI, le président sénégalais Abdoulaye Wade s’est dit sûr de ses chances en ce qui concerne l’élection présidentielle de février.[...]

Sénégal : trois candidats de l'opposition investis pour l'élection présidentielle

Sénégal : trois candidats de l'opposition investis pour l'élection présidentielle

Les partis politiques d'opposition ont choisi les candidats qui iront en février à l'élection présidentielle sénégalaise. Ousmane Tanor Dieng, Idrissa Seck et Moustapha Niasse ont été investis respectivement par le Parti socialiste, la coalition « Idy4president » et l'Alliance des forces de progrès.[...]

Idrissa Seck : 'Mon seul problème, c'est Abdoulaye Wade'

Idrissa Seck : "Mon seul problème, c'est Abdoulaye Wade"

Bis repetita. En avril, Idrissa Seck, l’ex-Premier ministre sénégalais a de nouveau été exclu du parti au pouvoir. Et il sera de nouveau candidat à la présidentielle, le 26 février. Autrefois très proche du chef de l’État, il promet de le battre dans les urnes.[...]

Idrissa Seck : 'Il est impossible que Wade passe au premier tour'

Idrissa Seck : "Il est impossible que Wade passe au premier tour"

Dans le numéro de Jeune Afrique paru le 25 décembre (2659-2660), Idrissa Seck se confie. Avare en paroles, l’ex-Premier ministre sénégalais a cependant toujours la formule-choc.[...]

Sénégal : Léna Sène, une "Américaine" à la tête de la campagne électorale d'Idrissa Seck

Passée par les Etats-Unis, Léna Sène est la directrice de campagne d'Idrissa Sek pour la présidentielle sénégalaise du 26 février 2012. Zoom sur une étoile montante.[...]

Sénégal : à qui profite la désunion de Benno ?

Sénégal : à qui profite la désunion de Benno ?

À trois mois de la présidentielle sénégalaise, la scission de la principale coalition de l’opposition, Bennoo Siggil Senegal, ouvre une large voie à Abdoulaye Wade dont la candidature à un troisième mandat est controversée. Mais aussi à ses anciens dauphins Macky Sall et Idrissa Seck, ce qui rend un second tour quasiment [...]

Macky Sall : 'À son âge, Wade mérite de prendre sa retraite'

Macky Sall : "À son âge, Wade mérite de prendre sa retraite"

Candidat à la présidentielle de février 2012 au Sénégal, le leader de l’Alliance pour la République Macky Sall estime qu’il est temps que le chef de l’État quitte le pouvoir. Entretien avec un homme qui fut longtemps un fidèle d’Abdoulaye Wade… et qui est aujourd’hui l’un de ses plus solides[...]

Présidentielle au Sénégal : nouvel appel pour dissuader le président Wade de se représenter

Présidentielle au Sénégal : nouvel appel pour dissuader le président Wade de se représenter

L'ex-Premier ministre sénégalais Idrissa Seck, ancien homme de confiance du président Abdoulaye Wade, a appelé samedi à une "forte pression nationale et internationale" pour dissuader M. Wade de se représenter au scrutin présidentiel début 2012.[...]

Sénégal - présidentielle : les grandes manoeuvres ont commencé

Sénégal - présidentielle : les grandes manoeuvres ont commencé

À quatre mois de l’élection présidentielle du 26 février 2012, un nouveau visage politique se dessine au Sénégal. Contrairement à 2007, la tendance est favorable au regroupement au sein de grandes coalitions convoitant le pouvoir.[...]

L'opposition sénégalaise dénonce la condamnation de Malick Seck, qui fait appel

L'opposition sénégalaise dénonce la condamnation de Malick Seck, qui fait appel

Ce jeudi matin 20 octobre, le tribunal des flagrants délits de Dakar a rendu son verdict : deux ans de prison ferme pour le leader sénégalais du mouvement Convergence socialiste, Malick Noël Seck. L’opposition clame sa colère.[...]

Candidature de Wade : le Conseil constitutionnel sénégalais sous pression

Candidature de Wade : le Conseil constitutionnel sénégalais sous pression

Sur la validité de la candidature d'Abdoulaye Wade à la présidentielle de février 2012 au Sénégal, chacun a déjà donné son avis. Sauf le Conseil constitutionnel qui doit désormais trancher, le 27 janvier prochain. Portait d'une institution sous haute pression.[...]

Sénégal : quelles chances pour Wade à la présidentielle de 2012 ?

Sénégal : quelles chances pour Wade à la présidentielle de 2012 ?

À cinq mois de la présidentielle, Jeune Afrique s’interroge : Wade peut-il encore gagner et rempiler ainsi pour un troisième mandat au Sénégal ? Réponse dans le n° 2646, en kiosques du 25 septembre au 1er octobre 2011.[...]

Sénégal : la société civile dans tous ses états

Sénégal : la société civile dans tous ses états

Si les leaders de la contestation au Sénégal se défendent de toute arrière-pensée partisane, nombre de leurs revendications rejoignent celles de l’opposition. Une proximité dénoncée par le pouvoir.[...]

Sénégal : Wade a ouvert la boîte de Pandore

Sénégal : Wade a ouvert la boîte de Pandore

En renonçant à réviser la Constitution sous la pression de la rue, le chef de l’État a perdu gros. Les manifestants sont galvanisés, l’opposition est requinquée et la fronde gagne son propre parti.[...]

Sénégal : à qui Wade pensait-il pour la vice présidence ?

Sénégal : à qui Wade pensait-il pour la vice présidence ?

L'opposition sénégalaise en est persuadée : Abdoulaye Wade préparait le poste de vice-président pour son fils Karim. Mais la réalité est en fait bien différente.[...]

Sénégal : Bara Tall relaxé, et après ?

Sénégal : Bara Tall relaxé, et après ?

Accusé de corruption, le directeur général de l'entreprise Jean Lefèvre Sénégal a été totalement relaxé après quatre années de procédure. Le parquet peut encore faire appel, mais Bara Tall  pourrait demander plusieurs dizaines de milliards de F CFA pour le préjudice subi.[...]

Sénégal : Macky Sall, monsieur le président ?

Sénégal : Macky Sall, monsieur le président ?

L'ancien Premier ministre d'Abdoulaye Wade vole désormais de ses propres ailes. Après être tombé en disgrâce, et avoir créé son parti en 2008, Macky Sall voit ses efforts récompensés en accédant au second tour de l'élection présidentielle sénégalaise face au président sortant. Jeune Afrique[...]

Sénégal : Wade perd sa 'dame de fer'

Sénégal : Wade perd sa "dame de fer"

L’hémorragie au Parti démocratique sénégalais se poursuit. C’est au tour d’Aminata Tall de faire défection.[...]

Les aléas de la dissidence

Les aléas de la dissidence

Les apparences sont parfois trompeuses. Si le sinueux Idrissa Seck multiplie les allers-retours, le fidèle Macky Sall a pris le large.[...]

Face aux Wade, qui ?

Face aux Wade, qui ?

Dans la perspective de l’élection présidentielle de 2012, les esprits s’échauffent et les états-majors politiques s’agitent. Le chef de l’État a décidé de se représenter, mais ses nombreux adversaires sont plus déterminés que jamais à lui barrer la route. Sans pour autant s’entendre entre[...]

Wade n'est plus maître en son parti

Wade n'est plus maître en son parti

Le chef de l’État a bien du mal à tenir ses anciens disciples. Peu habitué à la contestation interne, il doit aujourd’hui convaincre, jusque dans les rangs de sa propre formation, de la légitimité de sa candidature en 2012.[...]

WikiLeaks : Wade, la corruption et une 'démocratie faiblissante'

WikiLeaks : Wade, la corruption et une "démocratie faiblissante"

Publiés le 9 novembre par le site WikiLeaks, les télégrammes diplomatiques américains concernant le Sénégal ne sont pas très élogieux envers le président Abdoulaye Wade et son entourage. Les diplomates doutent de la sincérité du chef de l’Etat et de son fils Karim à lutter contre une corruption « [...]

Abdoulaye Wade officiellement candidat à la présidentielle de 2012

Abdoulaye Wade officiellement candidat à la présidentielle de 2012

Le président sénégalais sera candidat à sa propre succession en 2012. Il s'oppose ainsi à ceux qui jugent sa candidature "inconstitutionnelle".[...]

Sondages confidentiels à deux ans de la présidentielle

Sondages confidentiels à deux ans de la présidentielle

Deux sondages concernant les intentions de vote pour la présidentielle sénégalaise de 2012 ont été réalisés, en juin, à Dakar et dans sa banlieue.[...]

Le réveil des citoyens

Le réveil des citoyens

Des personnalités de la société civile organisent des contre-pouvoirs. Objectif : pallier les insuffisances de l’opposition et favoriser une alternance au sommet de l’État. Avec le président Abdoulaye Wade en ligne de mire.[...]

Abdoulaye Wade

Abdoulaye Wade

Président du Sénégal, 83 ans[...]

Idrissa Seck, politicien non grata

Entre admiration et détestation, Idrissa Seck n'a jamais laissé indifférent. Mais au moment où son retour est annoncé au sein du Parti démocratique sénégalais (PDS), sa cote de popularité au sein des élites sénégalaises semble bien basse.[...]

La course à la présidentielle est lancée

La course à la présidentielle est lancée

Le prochain scrutin présidentiel est prévu en 2012, mais déjà le pouvoir et l’opposition sont en effervescence.[...]

Pour Wade, la présidentielle de 2012 est gagnée d'avance

Pour Wade, la présidentielle de 2012 est gagnée d'avance

Le président sénégalais Abdoulaye Wade, 83 ans, s'est montré mercredi sûr de gagner la présidentielle de 2012, tout en appelant au retour dans son parti de tous les dissidents, a constaté un journaliste de l'AFP. [...]

L'énigme Idrissa Seck

Le président sénégalais, Abdoulaye Wade, a rencontré Idrissa Seck – à la demande de ce dernier –, le 12 septembre. Que se sont-ils dit ? Wade a annoncé à son ancien Premier ministre, tombé en disgrâce avant de revenir en cour, son intention de briguer sa propre succession en 2012. Avant de lui demander de quelle[...]

Candidature de Wade : diversion ou solution de rechange ?

Candidature de Wade : diversion ou solution de rechange ?

 Beaucoup au Sénégal ont été pris de court, mais l’annonce de la candidature d’Abdoulaye Wade à la présidentielle de 2012 n’est qu’une demi-surprise.[...]

Un chef, beaucoup de prétendants

Un chef, beaucoup de prétendants

À deux ans et demi de la présidentielle de février 2012, le Sénégal grouille d’intrigues et de manœuvres. L’âge du capitaine – 83 ans – n’est sans doute pas pour rien dans cette effervescence. Du haut de son fauteuil présidentiel, Abdoulaye Wade multiplie dans l’ombre les initiatives pour que[...]

Coup de pied dans la termitière

Coup de pied dans la termitière

Le président Abdoulaye Wade annonce la refondation du Parti démocratique sénégalais. Une réforme grâce à laquelle celui qui l’a créé veut reprendre la main et faire taire les divisions qui minent sa formation, affaiblie par ses récents revers électoraux.[...]

Qui veut devenir président ?

La vie politique sénégalaise est ainsi faite : les ambitions personnelles d’abord ! Le pays de la Teranga n’a pas l’apanage de ce travers, mais il faut bien avouer qu’il excelle dans cet art… Abdoulaye Wade à peine réélu, en février 2007, nos amis journalistes et politiciens n’avaient[...]

L'ex-Premier ministre Idrissa Seck obtient le non-lieu

L'ex-Premier ministre Idrissa Seck obtient le non-lieu

L'ancien Premier ministre sénégalais Idrissa Seck, accusé en 2005 de malversations financières et emprisonné pendant sept mois dans le cadre de cette affaire, a bénéficié d'un "non-lieu" total dans cette affaire, a-t-on appris lundi auprès de son avocat. [...]

Qui sont les vainqueurs du 22 mars

La plus stratégique des mairies, celle de Dakar, n’a pas encore trouvé de locataire. Si Khalifa Sall, qui a conduit la liste victorieuse, s’est empressé de décliner son programme, il n’est pas certain d’être adoubé par les 45 conseillers municipaux élus. Son parti en compte 6, alors que l’Alliance des forces de[...]

Vote local, enjeu national

Le 22 mars, la population choisira ses élus régionaux et municipaux. Un scrutin dont les résultats, à trois ans de la présidentielle, engage l’avenir politique du pays.[...]

Logique de conquête

« Un non-événement. Et certainement pas une surprise. » C’est en ces termes que Macky Sall, évincé de son fauteuil de président de l’Assemblée nationale en novembre 2008, commente le retour en grâce d’Idrissa Seck. On sent de l’amertume chez celui qui fut aussi Premier ministre de Wade entre 2004 et 2007. Il[...]

Wade-Seck, comme père et fils

Wade-Seck, comme père et fils

Tombé en disgrâce avant d’être emprisonné pour atteinte à la sûreté de l’État et malversations financières, l’ancien Premier ministre annonce son retour dans le camp présidentiel. Comment a-t-il négocié son ralliement ?[...]

Les jeunes du PDS font part de leur opposition au retour d'Idrissa Seck

Les jeunes du PDS font part de leur opposition au retour d'Idrissa Seck

L’Union des jeunesses travaillistes et libérales (UJTL), structure des jeunes du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) a fait part de son opposition au retour annoncé de l’ancien Premier ministre, au sein de la famille politique du Président Wade.[...]

L'ancien Premier ministre du Sénégal annonce des retrouvailles avec le parti au pouvoir

L'ancien Premier ministre du Sénégal annonce des retrouvailles avec le parti au pouvoir

L’ancien Premier ministre du Sénégal (2002 - 2004 ) Idrissa Seck a annoncé, au terme d’une entrevue avec le Chef de l’Etat, que ‘’des retrouvailles sincères, totales, non ambiguës ont été proclamées’’ entre son parti politique Rewmi (le pays, en wolof) et le Parti démocratique[...]

Wade et ses « enfants »

Entre les différents héritiers du chef de l’État, la bataille fait rage. En jeu, le contrôle à terme de la famille libérale.[...]

Les assises nationales mal parties

Ancien directeur de la Banque africaine de développement (BAD), Babacar Ndiaye a démissionné de son poste de vice-président du bureau des assises nationales, un conclave organisé par les principaux partis d'opposition et des associations de la société civile. Depuis le 1er juin, lesdites assises s'efforcent de passer au crible la gestion du pays et[...]

Trois ans de guérilla judiciaire

15 juillet 2005 Accusé d'atteinte à la sûreté de l'État, Idrissa Seck est emprisonné. 4 août 2005 L'Assemblée nationale vote sa mise en accusation pour malversations (notamment dans l'affaire des « chantiers de Thiès »), prélude à sa traduction devant la Haute Cour de justice. 5 août 2005 Exclusion[...]

Wade-Seck, l'épilogue ?

La Haute Cour de justice est sur le point d'abandonner le dernier chef d'accusation contre l'ancien Premier ministre et homme de confiance du chef de l'État.[...]

Wade enfin tranquille ?

Wade enfin tranquille ?

Limogé, remplacé par un fidèle du chef de l'État, Idrissa Seck est-il pour autant neutralisé ? L'ex-Premier ministre bénéficie de réseaux de soutien qui vont au-delà de ses camarades du parti au pouvoir.[...]

La bombe Seck

La bombe Seck

L’ex-Premier ministre, qui pourrait répondre de graves accusations devant la justice, est-il une menace pour le président Abdoulaye Wade et son régime ?[...]

Fils prodigue ou enfant terrible ?

Fils prodigue ou enfant terrible ?

Ancien Premier ministre sénégalais et maire de Thiès.[...]

Vers un retour d'Idrissa Seck au PDS

Idrissa Seck, ancien Premier ministre sénégalais et président du parti Rewmi, a déclaré à Dakar, peu après son audience avec le président Abdoulaye Wade,  que "tous les malentendus ont été levés" avec ce denier et  qu'ainsi "des retrouvailles sincères, totales, non ambiguës ont[...]

Le dossier Seck

Le pouvoir semble avoir du mal à étayer les accusations portées contre l'ex-Premier ministre. Ce qui constitue son meilleur argument de défense et tient le pays en haleine. Enquête.[...]

La bombe Seck

L'ex-Premier ministre, qui pourrait répondre de graves accusations devant la justice, est-il une menace pour le président Abdoulaye Wade et son régime ?[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex