mot cléRésultat par mot clé:mutinerie

Mali : un groupe de soldats mutins 'neutralisés' à Kati

Mali : un groupe de soldats mutins "neutralisés" à Kati

Le ministre malien de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga, a annoncé jeudi qu'un groupe de militaires maliens ayant provoqué des incidents lundi dans la ville-garnison de Kati, près de Bamako, a été "neutralisé".[...]

IBK adresse à l'armée malienne et aux rebelles touaregs un discours de fermeté

IBK adresse à l'armée malienne et aux rebelles touaregs un discours de fermeté

Mercredi soir, dans un discours à la nation retransmis à la télévision nationale, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a fait part de "son inébranlable détermination" à lutter contre les fauteurs de troubles au sein de l'armée et contre ceux qui se rendent coupables de violences dans le nord du Mali.[...]

Mali : les mutins de Kati attendent d'être promus par IBK

Mali : les mutins de Kati attendent d'être promus par IBK

N'ayant bénéficié d'aucune promotion, des sous-officiers de l’armée malienne, artisans du coup d’État du 22 mars 2012, se sont sentis trahis et oubliés par leur hiérarchie. Lundi, ils ont utilisé la méthode forte pour se faire entendre. Retour sur une journée très tendue à Kati, fief des anciens[...]

Burkina Faso : comptes et décompte

À mi-parcours de ce qui devrait être son dernier mandat, quel bilan pour Blaise Compaoré ? Sommaire   Burkina Faso : un voisin pas comme les autres   Présidentielle 2015, obsession   Paradoxes d'un régime hybride   Le bal des prétendants   Djibril Yipène Bassolé, en service commandé[...]

Burkina Faso : paradoxes d'un régime hybride, par le Pr. Loada

Professeur de droit public et de sciences politiques à l'université Ouaga II, directeur exécutif du Centre pour la gouvernance démocratique (CGD)[...]

Burkina Faso : l'obsession présidentielle

Burkina Faso : l'obsession présidentielle

La question taraude les Burkinabè : le chef de l'État, Blaise Compaoré, demandera-t-il une révision de la Constitution pour briguer un autre mandat ? À deux ans de l'échéance, il va devoir lever le voile.[...]

Érythrée : à Asmara, les mutins auraient quitté le ministère de l'Information

Érythrée : à Asmara, les mutins auraient quitté le ministère de l'Information

Le calme serait déjà revenu dans la capitale de l’Érythrée, Asmara. Les soldats mutins derrière la prise d’otages au ministère de l’Information, le 21 janvier, auraient quitté les lieux, libérant le personnel après huit heures de séquestration.[...]

Érythrée : des soldats mutins à l'assaut de la télévision d'État et du ministère de l'Information

Érythrée : des soldats mutins à l'assaut de la télévision d'État et du ministère de l'Information

Une mutinerie de l’armée aurait été lancée lundi 21 janvier à Asmara, capitale de l’Érythrée. Quelque 200 soldats auraient envahi le ministère de l’Information, qui abrite tous les médias de ce pays d’Afrique de l’Est, considéré comme l'un des plus fermés au monde.[...]

Burkina Faso : le premier des procès des mutineries de 2011 s'ouvre à Ouagadougou

Burkina Faso : le premier des procès des mutineries de 2011 s'ouvre à Ouagadougou

Le premier des procès de plus de 300 militaires qui s’étaient mutinés entre mars et juin 2011 au Burkina Faso, s'est ouvert, mardi 27 novembre, à Ouagadougou.[...]

RDC : le PAM s'alarme du nombre croissant de réfugiés dans l'Est

RDC : le PAM s'alarme du nombre croissant de réfugiés dans l'Est

Le bureau du Programme alimentaire mondial (PAM) en République démocratique du Congo (RDC) s'alarme vendredi dans un communiqué de "l'afflux important et continu de personnes déplacées dans l'est de la RDC".[...]

Augustin Matata Ponyo : 'La RDC sera prête pour le sommet de la Francophonie'

Augustin Matata Ponyo : "La RDC sera prête pour le sommet de la Francophonie"

La RDC a une mauvaise image, le Premier ministre Augustin Matata Ponyo en est bien conscient. Le sommet de la Francophonie de Kinshasa, prévu au mois d'octobre et auquel participera le président français François Hollande, pourrait aider à redorer le blason congolais.[...]

RDC : l'ONU appelle tous les pays de la région à 'coopérer activement' pour stopper le M23

RDC : l'ONU appelle tous les pays de la région à "coopérer activement" pour stopper le M23

Les 15 pays membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont condamné jeudi 2 août "tout appui extérieur apporté" à la rébellion congolaise du M23. Mardi, le représentant spécial de l'ONU pour la RDC, Roger Meece, avait exprimé ses doutes sur la capacité des FARDC à résister à[...]

RDC : les chrétiens se mobilisent contre la guerre au Nord-Kivu et la 'balkanisation' du pays

RDC : les chrétiens se mobilisent contre la guerre au Nord-Kivu et la "balkanisation" du pays

Des dizaines de milliers de Congolais ont manifesté pacifiquement, mercredi 1er août, à l'appel de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco). Avec un leitmotiv : refuser la "balkanisation" de la RDC, en cours selon eux dans l'est du pays en proie à la rébellion du M23.[...]

RDC - Nord-Kivu : jusqu'où ira le M23 ?

RDC - Nord-Kivu : jusqu'où ira le M23 ?

Selon un rapport du représentant spécial de l’ONU en RDC, les mutins du M23 sont mieux équipés que les forces loyalistes, ce qui explique en partie leur irrésistible avancée sur Goma, capitale du Nord-Kivu. Pour les arrêter, ne reste peut-être plus qu’une solution : davantage utiliser le bouclier de la Monusco.[...]

RDC : le M23 menace de prendre Goma

RDC : le M23 menace de prendre Goma

Après avoir repris du terrain vendredi, les rebelles congolais du M23 ont fait part lundi 30 juillet de leur intention de s’emparer de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu.[...]

RDC : les rebelles du M23 reprennent du terrain

RDC : les rebelles du M23 reprennent du terrain

Les forces rebelles du M23 qui luttent contre le pouvoir dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) ont repris vendredi du terrain sur les forces armées de République démocratique du Congo (FARDC), apprend-on samedi à Goma de diverses sources.[...]

Rwanda : après les États-Unis, les Pays-Bas suspendent une partie de leur aide au développement

Rwanda : après les États-Unis, les Pays-Bas suspendent une partie de leur aide au développement

Les Pays-Bas ont suspendu une partie de leur aide au Rwanda, celle concernant la justice. Kigali dit regretter cette décision, prétendant avoir réfuté devant l'ONU les accusations de soutien aux mutins du M23 dans le Nord-Kivu congolais.[...]

Madagascar : au moins trois morts dans une mutinerie sur une base militaire

Madagascar : au moins trois morts dans une mutinerie sur une base militaire

Madagascar, plongée dans une longue crise politique, a connu de nouveaux troubles dimanche sur une base militaire proche de l'aéroport de la capitale où des mutins aux revendications inconnues ont provoqué des affrontements, faisant au moins trois morts et quatre blessés.[...]

RDC - Rwanda : Kagamé et Kabila d'accord sur le principe d'une force internationale neutre au Nord-Kivu

RDC - Rwanda : Kagamé et Kabila d'accord sur le principe d'une force internationale neutre au Nord-Kivu

En marge du sommet de l'Union africaine (UA) à Addis-Abeba, les chefs d'État rwandais et congolais, Paul Kagamé et Joseph Kabila, se sont mis d'accord pour la création d'une force internationale neutre au Nord-Kivu. Objectif : lutter aussi bien contre le M23 que contre les FDLR.[...]

Raymond Tshibanda : 'Hollande à Kinshasa, j'y crois'

Raymond Tshibanda : "Hollande à Kinshasa, j'y crois"

Deux grands sujets pour le chef de la diplomatie, en visite à Paris et à Bruxelles, fin juin : la situation dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) et le prochain Sommet de la francophonie dans la capitale congolaise.[...]

Nord-Kivu : la RDC hausse le ton contre le Rwanda, négociations à Goma

Nord-Kivu : la RDC hausse le ton contre le Rwanda, négociations à Goma

La RDC a exigé jeudi 28 juin que les autorités rwandaises "cessent de laisser leurs officiers continuer à alimenter la guerre au Congo". Une déclaration percutante qui intervient alors que des négocitations sécuritaires ont lieu à Goma (Nord-Kivu) entre les deux pays.[...]

Rwanda - RDC : accusé de soutenir les mutins du Nord-Kivu, Kagamé contre-attaque

Rwanda - RDC : accusé de soutenir les mutins du Nord-Kivu, Kagamé contre-attaque

Lors d'une conférence de presse, mardi 19 juin à Kigali, le président rwandais Paul Kagamé a accusé la "communauté internationale" d'avoir cherché à chasser du pouvoir le président congolais, Joseph Kabila. Il a également affirmé la neutralité du Rwanda dans la crise au Nord-Kivu.[...]

Mutinerie en RDC : le gouvernement de Kinshasa met en cause le Rwanda

Mutinerie en RDC : le gouvernement de Kinshasa met en cause le Rwanda

La République démocratique du Congo, dont l'Est est en proie à une mutinerie dans l'armée depuis mai, a affirmé samedi que 200 à 300 mutins ont été recrutés au Rwanda qui "a servi à la préparation d'une conspiration", en accusant son voisin de "passivité".[...]

Nord-Kivu : les mutins repoussent une nouvelle attaque des FARDC

Nord-Kivu : les mutins repoussent une nouvelle attaque des FARDC

Après avoir renforcé leurs effectifs ces derniers jours, les Forces armées de la RDC sont de nouveau passées à l'attaque contre les mutins du M23, lundi au Nord Kivu (est de la RDC). Sans succès pour le moment.[...]

RDC : les combats entre les mutins et l'armée ont cessé dimanche

RDC : les combats entre les mutins et l'armée ont cessé dimanche

Les combats entre les mutins issus de l'ex-rébellion du CNDP et l'armée congolaise ont cessé dimanche soir. Il y aurait des victimes civiles.[...]

RDC : Ntaganda nie toute implication dans les combats entre les mutins et l'armée

RDC : Ntaganda nie toute implication dans les combats entre les mutins et l'armée

Le général Jean-Bosco Ntaganda a nié toute implication dans la mutinerie de plusieurs centaines de militaires des Forces armées de la RDC (FARDC), lors d’un entretien téléphonique mardi 1er mai. Depuis lundi, des membres de l’ancienne rébellion, qui était dirigée par le général Ntaganda, affrontent[...]

Mali : heure par heure, le récit de la fuite d'ATT

Mali : heure par heure, le récit de la fuite d'ATT

Même quand les mutins sont entrés dans le centre de Bamako, le chef d'État malien Amadou Toumani Touré, confiant en sa bonne étoile, n'a pas cru une seconde qu'il pouvait être renversé. Récit exclusif des dernières heures d'un président contraint à une fuite sans gloire.[...]

Coup d'État au Mali : le point sur la situation en six questions

Coup d'État au Mali : le point sur la situation en six questions

Une junte a mené un coup d’État contre le président malien Amadou Toumani Touré dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars. Les institutions du pays ont été suspendues, un couvre-feu décrété, les frontières fermées. Le point sur la situation en six questions.[...]

Coup d'État au Mali : les événements du jeudi 22 mars

Coup d'État au Mali : les événements du jeudi 22 mars

Le Mali a été frappé dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars par un coup d'État militaire. Après de violents combats dans la soirée autour du palais présidentiel, qui a en grande partie brûlé, une junte menée par le capitaine Amadou Haya Sanogo a diffusé un message à la radio-télévision nationale[...]

Coup d'État au Mali : la France demande des élections 'au plus vite'

Coup d'État au Mali : la France demande des élections "au plus vite"

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a condamné le coup d’État militaire qui a eu lieu dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars au Mali. Pour la France, "le rétablissement de l'ordre constitutionnel" passe par l’organisation d’élections "le plus vite possible".[...]

Mali : coup d'État militaire contre le président ATT

Mali : coup d'État militaire contre le président ATT

La mutinerie des militaires maliens de la garnison de Kati, à Bamako, a finalement débouché sur le vide constitutionnel. Après de violents combats dans la nuit près de la présidence, une junte dirigée par le capitaine Amadou Sanogo a annoncé jeudi matin dans un message à la radio-télévision nationale avoir suspendu les[...]

Mali : mutineries de militaires à Bamako et Gao

Mali : mutineries de militaires à Bamako et Gao

Les militaires de la ville de garnison de Kati ont reçu mercredi la visite du ministre malien de la Défense et des Anciens combattants, le général Sadio Gassama, accompagné du colonel major Ould Meidou. L’entretien avec les militaires a mal tourné et des coups de feu ont été tirés en l'air. Les mutins ont ensuite investi le[...]

Burkina Faso : silence dans les rangs de l'armée

Burkina Faso : silence dans les rangs de l'armée

Ébranlée par les mutineries de l'an dernier, l'armée engage une mue sans précédent. À la manœuvre : Blaise Compaoré, qui s'est investi ministre de la Défense, et un nouveau chef d'état-major.[...]

Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, l'homme qui tombe à pic

Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, l'homme qui tombe à pic

Pour ses débuts en politique, l'ex-journaliste et diplomate a vite pris ses marques. Dix mois après sa nomination-surprise en tant que Premier ministre, Luc Adolphe Tiao jouit d'une grande popularité.[...]

Burkina Faso : après les mutineries, l'armée se réorganise

Burkina Faso : après les mutineries, l'armée se réorganise

Suite aux mutineries de militaires qui ont secoué le Burkina Faso entre mars et juin 2011, le chef de l’État, Blaise Compaoré, a décidé d’opter pour une vaste réorganisation de son armée.[...]

Burkina Faso : les militaires fortunés se font (très) discrets

À Ouagadougou au Burkina Faso, le treillis n’est plus à la mode. Depuis les mutineries de mars et d’avril dans plusieurs villes du Burkina, les soldats, auparavant fiers de sortir en tenue, se montrent très discrets.[...]

Burkina Faso : pas de consensus pour réviser la limitation des mandats présidentiels

Burkina Faso : pas de consensus pour réviser la limitation des mandats présidentiels

Un comité chargé de proposer des réformes politiques au Burkina Faso a échoué à s'accorder sur une révision de la Constitution qui permettrait au président Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat en 2015. Autre point de désaccord, l'abolition de la peine de mort.[...]

Burkina Faso : la manière forte contre les mutins suffira-t-elle ?

Burkina Faso : la manière forte contre les mutins suffira-t-elle ?

Trop, c’est trop. Confronté à la crise la plus grave qu’il ait jamais connue, le régime Compaoré s’est enfin résolu à agir. Il a annoncé des mesures pour calmer la grogne sociale, tout en réprimant les mutineries. Pas sûr que cela suffise.[...]

Burkina Faso : six militaires et une jeune-fille tués dans l'opération anti-mutins

Burkina Faso : six militaires et une jeune-fille tués dans l'opération anti-mutins

Six militaires et une jeune fille ont été tués dans l'opération conduite vendredi par l'armée burkinabè contre des mutins dans la capitale économique Bobo Dioulasso (sud-ouest), a annoncé samedi le gouvernement.[...]

Burkina Faso : les mutins de Bobo matés par la sécurité présidentielle

Burkina Faso : les mutins de Bobo matés par la sécurité présidentielle

L'opération conduite vendredi par l'armée burkinabè contre des mutins de Bobo Dioulasso (sud-ouest) était en voie d'achèvement dans la soirée. La situation est sous contrôle, affirment les responsables militaires. Dix-huit personnes, dont neuf militaires, ont été blessées dans les combats. Une balle perdue a tué une[...]

Burkina Faso : Compaoré envoie le régiment présidentiel contre les mutins de Bobo Dioulasso

Burkina Faso : Compaoré envoie le régiment présidentiel contre les mutins de Bobo Dioulasso

Blaise Compaoré a choisi la manière forte. À Bobo Dioulasso, la deuxième ville du Burkina Faso secouée par une violente mutinerie depuis mardi soir, les hommes du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) sont venus sonner la fin de la récréation.[...]

Burkina Faso : la mutinerie de Bobo Dioulasso se poursuit malgré le couvre-feu

Burkina Faso : la mutinerie de Bobo Dioulasso se poursuit malgré le couvre-feu

Bobo Dioulasso est désormais soumise à un couvre-feu. Mais la mesure, imposée jeudi soir pour tenter d’endiguer la mutinerie qui se produit dans la deuxième ville du Burkina Faso, paraît sans effet.[...]

Mutineries au Burkina Faso : la mairie de Bobo Dioulasso incendiée

Mutineries au Burkina Faso : la mairie de Bobo Dioulasso incendiée

La deuxième ville du Burkina Faso, Bobo Dioulasso, n’a pas échappé à la vague de mutineries qui s’est abattue sur le pays depuis plus de deux mois. Pour protester contre les violences et les pillages, des commerçants ont incendié la mairie.[...]

Burkina Faso : Blaise Compaoré face à la reprise des mutineries

Burkina Faso : Blaise Compaoré face à la reprise des mutineries

Loin de se calmer, les mutineries de militaires ont repris au Burkina Faso, malgré l’engagement personnel du président Blaise Compaoré et les concessions financières du pouvoir.[...]

Maroc : salafisme, intox et mutinerie

Maroc : salafisme, intox et mutinerie

Le salafiste Bouchta Charef accuse les autorités marocaines de l'avoir torturé mais refuse de se soumettre à des examens médicaux. Il est à l'origine de la mutinerie à la prison de Salé, à la mi-mai.[...]

Nouvelles mutineries de militaires au Burkina Faso, trois blessés par balles

Nouvelles mutineries de militaires au Burkina Faso, trois blessés par balles

De nouvelles mutineries de militaires ont éclaté à Dori (Nord) et dans au moins trois autres villes du Burkina Faso, faisant trois blessés. Depuis lundi, le gouvernement doit en outre faire face à une grève "illimitée" des professeurs de collège et de lycée.[...]

Burkina : nouveau mouvement de colère des militaires à Ouagadougou

Burkina : nouveau mouvement de colère des militaires à Ouagadougou

Une fois de plus, un camp militaire s'est soulevé dans la soirée de lundi au Burkina Faso. Des membres de la Garde nationale réclamaient des indemnités au gouvernement.[...]

Burkina Faso : nouveaux tirs de militaires à Pô, dans le Sud

Burkina Faso : nouveaux tirs de militaires à Pô, dans le Sud

De nouveaux tirs de militaires étaient entendus samedi à Pô, ville du sud du Burkina Faso déjà touchée par des mutineries de soldats qui ont secoué le pays en avril, ont indiqué à l'AFP des témoins.[...]

Burkina Faso : nouvelles manifestations d'élèves à Ouagadougou et Ouahigouya

Burkina Faso : nouvelles manifestations d'élèves à Ouagadougou et Ouahigouya

Des élèves burkinabè sont à nouveau descendus dans les rues pour réclamer la "justice" pour les victimes des "bavures" des forces de l’ordre. C’est justement après les condamnations de certains d’entre eux que des militaires s’étaient mutinés, provoquant la plus grave crise dans le pays depuis[...]

Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, le joker de Blaise Compaoré

Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, le joker de Blaise Compaoré

Le tout nouveau Premier ministre burkinabè a annoncé, le 28 avril, une série de mesures destinées à calmer le jeu.[...]

Burkina Faso : carton jaune pour Compaoré

Burkina Faso : carton jaune pour Compaoré

Soulèvements dans l’armée, montée des revendications sociales : le président burkinabè a fort à faire. Le début de la fin pour Blaise Compaoré, 60 ans dont 24 à la tête de l'État ? Voire. Mais lui reste serein.[...]

Nouvelles émeutes dans le Sud du Burkina Faso

Nouvelles émeutes dans le Sud du Burkina Faso

De nouvelles violences ont touché vendredi une ville du sud du Burkina Faso, Manga, mais des policiers entrés en mutinerie mercredi, ont appelé à y mettre fin après concertation avec le gouvernement.[...]

Burkina Faso : les mutineries s'étendent aux forces de police dans tout le pays

Burkina Faso : les mutineries s'étendent aux forces de police dans tout le pays

Fin de semaine agitée pour Blaise Compaoré. Une nouvelle mutinerie, de policiers cette fois, a éclaté à Ouagadougou et d'autres villes du Burkina Faso, après que de violentes émeutes ont secoué Koudougou. Et l'opposition appelle à une grande manifestation contre le régime samedi.[...]

Burkina Faso : Blaise Compaoré s'octroie la Défense dans son nouveau gouvernement

Burkina Faso : Blaise Compaoré s'octroie la Défense dans son nouveau gouvernement

Blaise Compaoré a procédé à un remaniement gouvernemental annoncé jeudi soir. Les ministères clés sont détenus par des fidèles. Objectif : répondre aux multiples protestations de la société burkinabè.[...]

Armée burkinabè : les raisons de la colère

Armée burkinabè : les raisons de la colère

C’est un banal fait divers qui a mis le feu aux poudres, fin mars. Pour la première fois, des mutins s’en sont pris à des symboles de l’État burkinabè, preuve que le malaise est profond dans cette armée où l’on a recruté à tour de bras ces dernières années. Enquête.[...]

Burkina Faso : un nouveau Premier ministre pour faire face à la contestation

Burkina Faso : un nouveau Premier ministre pour faire face à la contestation

Le président burkinabè Blaise Compaoré a nommé un nouveau Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, en remplacement de Tertius Zongo. Celui-ci devra faire face à une situation très tendue, alors que la contestation des militaires et de manifestants s’étend dans le pays.[...]

La déferlante des mutineries s'abat sur une quatrième ville burkinabè

La déferlante des mutineries s'abat sur une quatrième ville burkinabè

Après Ouagadougou, Pô et Tenkodogo, des militaires se sont rebellés dans la ville de Kaya, dans la première région militaire du pays. Pour la première fois, des gendarmes se sont joints au soulèvement.[...]

Burkina Faso : une troisième ville touchée par les mutineries

Burkina Faso : une troisième ville touchée par les mutineries

Alors que Blaise Compaoré a déjà remanié son gouvernement et nommé de nouveaux chefs à la tête de l'armée, une troisième ville, Tenkodogo, est touchée par des mutineries de militaires. À Ouagadougou et Pô, on dénombre déjà plus de 45 blessés par balles.[...]

Burkina Faso : Blaise Compaoré peine à reprendre les choses en main

Burkina Faso : Blaise Compaoré peine à reprendre les choses en main

Le régime du président Blaise Compaoré, déjà confronté depuis jeudi à une mutinerie de militaires, fait face à une soudaine colère de commerçants qui ont incendié samedi plusieurs édifices publics à Ouagadougou pour protester contre les pillages des mutins.[...]

Burkina Faso : les troubles font 45 blessés et des viols, un couvre-feu instauré à Ouagadougou

Burkina Faso : les troubles font 45 blessés et des viols, un couvre-feu instauré à Ouagadougou

Quarante-cinq personnes ont été blessées et des "cas de viols" ont été notés depuis jeudi à Ouagadougou, où ont eu lieu des manifestations de militaires mutins et une révolte de commerçants furieux de leurs pillages.[...]

Burkina Faso : le siège du parti de Compaoré incendié par des commerçants mécontents

Burkina Faso : le siège du parti de Compaoré incendié par des commerçants mécontents

Des commerçants burkinabè du principal marché de Ouagadougou, furieux des pillages de militaires mutins depuis jeudi, ont incendié samedi le siège du parti au pouvoir dans la capitale.[...]

Burkina Faso : les mutins ont obtenu leur dû, selon un officier

Burkina Faso : les mutins ont obtenu leur dû, selon un officier

Les soldats de la garde présidentielle du Burkina Faso qui se sont mutinés jeudi soir pour obtenir le paiement d'une indemnité de logement et d’alimentation qui leur avait été promise, "ont perçu leur argent ce matin", a affirmé un officier.[...]

Burkina Faso : mutinerie au sein du régiment présidentiel de Blaise Compaoré

Burkina Faso : mutinerie au sein du régiment présidentiel de Blaise Compaoré

Après les manifestations d'étudiants, d'opposants et les précédentes mutineries au sein de l'armée burkinabè, c'est au tour du régiment présidentiel de se rebeller. Motif : le non-versement d'une prime. Blaise Compaoré qui avait quitté Ouagadougou pour sa ville natale de Ziniaré dans la nuit du jeudi, est revenu dans la[...]

Centrafrique : le dernier voyage de Patassé

Centrafrique : le dernier voyage de Patassé

L’ancien chef de l’État centrafricain s’est éteint, le 5 avril, à Douala (Cameroun). Il était arrivé en deuxième position à la présidentielle du 23 janvier.[...]

L'opposition burkinabè appelle à la démission de Compaoré

L'opposition burkinabè appelle à la démission de Compaoré

Confronté à des mutineries dans l’armée, le président burkinabè, Blaise Compaoré, ne parvient pas à stabiliser la situation. L’opposition estime qu’il doit quitter le pouvoir.[...]

Nouveaux tirs dans la capitale burkinabè, Compaoré va recevoir les 'représentants' militaires

Nouveaux tirs dans la capitale burkinabè, Compaoré va recevoir les "représentants" militaires

Le président burkinabè Blaise Compaoré a pris la parole à la télévision nationale mercredi pour indiquer qu’il allait rencontrer "les représentants des différentes composantes" et prendre "des mesures vigoureuses" pour rétablir l’ordre, mis à mal par des exactions de militaires. Malgré[...]

Burkina Faso : le maire de Ouagadougou, Simon Compaoré, blessé par des militaires

Burkina Faso : le maire de Ouagadougou, Simon Compaoré, blessé par des militaires

Des militaires mutins ont blessé Simon Compaoré, le maire de Ougadougou et numéro trois du parti présidentiel burkinabè, dans la nuit de mardi à mercredi.[...]

Burkina Faso : la mutinerie se poursuit dans l'est du pays

Burkina Faso : la mutinerie se poursuit dans l'est du pays

Des militaires burkinabè en colère ont tiré mardi 29 mars une roquette sur le palais de justice Fada N'Gourma, localité de l'est du pays. La veille, ils avaient déjà bloqué l’entrée de la ville pour protester contre l’emprisonnement de l’un des leurs, accusé de viol. Retour sur les événements de[...]

Mains libres et poings liés

Entre l’échec d’une mutinerie et la victoire du « oui » au référendum, le président Rajoelina paraît aujourd’hui renforcé. Reste à savoir s’il pourra réellement gouverner.[...]

Un juge inculpé et onze officiers détenus après la tentative de putsch

Un juge inculpé et onze officiers détenus après la tentative de putsch

Le juge Raymond Ranjeva a été inculpé et placé en liberté provisoire alors que onze officiers impliqués dans la mutinerie du 17 novembre ont été placés sous mandat de dépôt.  [...]

Référendum constitutionnel : le oui l'emporte avec 74 % des voix

Référendum constitutionnel : le oui l'emporte avec 74 % des voix

Le référendum constitutionnel mené le 19 novembre à Madagascar s’est soldé par une victoire imposante du oui, avec 74,13 % des suffrages exprimés pour un taux de participation de près de 53 %. Mais le processus de sortie de crise n’est pas pour autant sur la bonne voie.[...]

Opération militaire au camp d'Ivato : 'Tous les mutins se sont rendus'

Opération militaire au camp d'Ivato : "Tous les mutins se sont rendus"

L'opération de l'armée malgache lancée samedi contre un groupe d'une vingtaine de militaires mutins retranchés dans une caserne d'Antanarivo s'est achevée "sans effusion de sang" et "tous les mutins se sont rendus", a indiqué à l'AFP un dirigeant du régime de transition.[...]

L'armée lance une opération contre les mutins

L'armée lance une opération contre les mutins

L'armée malgache a lancé samedi après-midi une opération contre un groupe d'une vingtaine d'officiers mutins réfugiés depuis mercredi dans une caserne de la périphérie d'Antananarivo.[...]

Les mutins veulent aller 'jusqu'au bout'

Les mutins veulent aller "jusqu'au bout"

Des officiers mutins ont réaffirmé samedi être déterminés à aller "jusqu'au bout" contre le régime de l'actuel homme fort de Madagascar, Andry Rajoelina, se disant "sereins" sur l'issue de leur action malgré le peu de soutien de l'armée et de la population.[...]

Mutinerie à Antananarivo : l'armée prépare-t-elle l'assaut ?

Mutinerie à Antananarivo : l'armée prépare-t-elle l'assaut ?

Le gouvernement malgache a demandé à la population d'évacuer les environs du camp militaire où un groupe d'officiers mutins sont retranchés depuis mercredi.[...]

Tentative de putsch : les mutins refusent de plier

Tentative de putsch : les mutins refusent de plier

En dépit de leur isolement au sein même de l’armée, les quelques soldats qui ont affirmé hier avoir « suspendu les institutions » malgaches veulent aller jusqu’au bout et faire tomber le pouvoir en place.[...]

Tentative de putsch à Antananarivo : négociations avec les mutins en cours

Tentative de putsch à Antananarivo : négociations avec les mutins en cours

Le groupe d'officiers qui a tenté mercredi de mener une tentative de putsch était toujours retranché jeudi matin dans une caserne près de l'aéroport d'Antananarivo. Des négociations ont commencé, selon les autorités malgaches.[...]

Voyage au coeur des armées

Voyage au coeur des armées

Treize pays africains ont défilé le 14 juillet sur les Champs-Élysées, à Paris. Leurs armées ont été créées de toutes pièces il y a cinquante ans, lors des indépendances. Et, depuis, ont connu des fortunes diverses. État des lieux.[...]

L'aide européenne sera réexaminée

L'aide européenne sera réexaminée

L’Union européenne a annoncé, mardi 6 juillet, son intention de revoir l’aide au développement accordée à la Guinée-Bissau. Cette décision fait suite à l’investiture récente du général putschiste Antonio Indjai à la tête des armées du pays.[...]

Drôle de paix chez les Forestiers

Drôle de paix chez les Forestiers

Il y a encore peu de temps, les Forestiers exigeaient le retour de Moussa Dadis Camara pour aller voter. Aujourd’hui, la revendication semble oubliée : cet important bassin d’électeurs cherche son candidat. Et reste sous surveillance.[...]

La mutinerie matée

La mutinerie matée

Après une journée de fièvre dans le centre d’Antananarivo, les forces de sécurité loyalistes ont affirmé dans la soirée avoir mis fin à la mutinerie de la Force d'intervention de la gendarmerie nationale. Bilan : deux morts.[...]

Coups de feu à Antananarivo

Coups de feu à Antananarivo

Une fusillade a éclaté entre des soldats mutins de la FIGN et la gendarmerie, chargée du maintien de l’ordre. Deux personnes ont trouvé la mort.[...]

Des proches de Dadis sous les verrous

Des proches de Dadis sous les verrous

Après une mutinerie dans une caserne à Kaléya, des proches de Moussa Dadis Camara, parmi lesquels son neveu Marcel Guilavogui, ont été arrêtés pour "incitation à la rébellion" d'après une source militaire.[...]

Roindefo drague les militaires

Roindefo drague les militaires

L'ancien Premier ministre de la transition est très proche des milieux militaires. De quoi inquiéter le président malgache.[...]

Une mutinerie étouffée

Une mutinerie étouffée

16 militaires qui préparaient une mutinerie ont été arrêtés à Bujumbura. Certains y voient une menace sur l'opposition.[...]

16 soldats accusés de fomenter une mutinerie générale

16 soldats accusés de fomenter une mutinerie générale

L'opposition s'inquiète de ce coup de filet, qui survient à quelques mois des élections.[...]

Paris dans la tourmente : comment la France 
a géré le coup d’État

Après être passés à deux doigts de l’affrontement avec les mutins, les Français ne se sont finalement pas si mal sortis du guêpier ivoirien. Reste qu’entre Paris et Abidjan rien ne sera sans doute plus comme avant.[...]

Le coup d'Etat de Noël à Abidjan : le film des événements

Le coup d'Etat de Noël à Abidjan : le film des événements

Au départ, la révolte d’une poignée de soldats réclamant le paiement d’arriérés de soldes. À l’arrivée, le renversement de l’un des régimes réputés les plus stables du continent.[...]

Mutinerie dans la plus grande prison du Burundi

Mutinerie dans la plus grande prison du Burundi

Quelque 3. 500 détenus de la prison de Mpimba à Bujumbura se sont mutinés lundi pour réclamer une amélioration de leurs conditions carcérales, notamment la liberté conditionnelle pour les prisonniers ayant purgé le quart de leur peine, a-t-on appris de sources concordantes. [...]

Mutinerie dans un camp militaire aux portes de la capitale

Mutinerie dans un camp militaire aux portes de la capitale

Des soldats malgaches, traditionnellement loyalistes, ont déclenché une mutinerie dans un important camp militaire situé aux portes d'Antananarivo, pour protester contre la répression par le gouvernement des de l'opposition depuis trois mois. [...]

Nouvelle prison à Libreville

À la suite de la mutinerie meurtrière survenue le 19 janvier à la prison centrale de Libreville, le gouvernement n’a pas tardé à annoncer, le 23 janvier, la construction d’une nouvelle prison à Ayem, localité située à une trentaine de kilomètres de la capitale. La construction de la nouvelle maison[...]

Dans l'enfer des prisons

Dans l'enfer des prisons

Prises d’otages, incendies, évasions... Les établissements pénitentiaires, surpeuplés et insalubres, sont en ébullition. Une nouvelle mutinerie a éclaté à Libreville le 19 janvier.[...]

Les forces de l’ordre mettent fin à une mutinerie des prisonniers à Libreville

APA Libreville (Gabon) Les forces de l’ordre (gendarmerie et armée) ont un mis un terme à la mutinerie déclenchée lundi matin par les détenus à la prison centrale de Libreville, a constaté APA sur place. [...]

Trois morts dans une mutinerie à la maison d’arrêt de Libreville

Une mutinerie des prisonniers a éclaté à «Sans famille», la maison d’arrêt de Libreville, faisant trois morts et sept blessés côté mutins, ont indiqué à APA des gendarmes en faction à l’entrée de la prison.[...]

Au moins un mort lors de la prise d'otages à la prison de Libreville

Au moins une personne a été tuée lors d'une prise d'otages, toujours en cours, à la prison de Libreville lundi, a affirmé à l'AFP le ministre gabonais de l'Intérieur, André Mba Obame.[...]

Une révolte annoncée

La dernière mutinerie des prisonniers de la Maca, qui a fait six blessés et au moins deux morts, les 13 et 14 décembre, était prévisible. Depuis des mois, la direction de la prison savait qu’il y avait un problème et tentait d’alerter les autorités. Avec 5 200 détenus, selon le décompte officiel, la[...]

Les militaires impliqués dans la mutinerie à Bissau sont livrés au ministère public

Le chef d’État-major Général de l’Armée de Guinée-Bissau, le général Batista Tagme Na Waye, a livré au ministère public à Bissau les sept militaires qui seraient impliqués dans l’attaque de la résidence du président de la République, Joao Bernardo « Nino » Vieira, dans la[...]

Urgence prisons

La tuerie dans le pénitencier de New-Bell à Douala pose une nouvelle fois la question du surpeuplement et du délabrement des maisons d'arrêt.[...]

Premiers pas cauchemardesques pour Souaré

Le baptême du feu - dans tous les sens du terme - d'Ahmed Tidiane Souaré, le nouveau Premier ministre guinéen, est décidément mouvementé. Dès le 23 mai, trois jours après son installation à la primature en remplacement de Lansana Kouyaté, il a dû faire face à une mutinerie dans les casernes (voir J.A. n° 2473).[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus