mot cléRésultat par mot clé:CDP

Burkina : le gouvernement suspend le CDP, le parti de Blaise Compaoré

Burkina : le gouvernement suspend le CDP, le parti de Blaise Compaoré

Le ministère de l'Administration territoriale a officiellement annoncé lundi la suspension du CDP, le parti de Blaise Compaoré. La Fedap-BC, une association de soutien à l'ancien président, et l'ADF-RDA, formation qui avait pris position en faveur du projet de modification consitutionnelle, sont aussi suspendues.[...]

Burkina Faso : un certain malaise chez les amis de Blaise

Burkina Faso : un certain malaise chez les amis de Blaise

Que vont devenir les anciens cadres du parti de Blaise Compaoré après la chute de leur mentor ? Les nouvelles forces politiques au pouvoir hésitent entre deux démarches.[...]

Présidentielle burkinabè : tout sauf Blaise Compaoré

Présidentielle burkinabè : tout sauf Blaise Compaoré

Plus nombreux et soudés face au projet de référendum visant à réformer la Constitution, les opposants au président burkinabè, Blaise Compaoré, maintiendront-ils longtemps leur cohésion ?[...]

Burkina Faso : Compaoré - Kaboré, chronique d'un divorce annoncé

Burkina Faso : Compaoré - Kaboré, chronique d'un divorce annoncé

Entre Blaise Compaoré et Roch Marc Christian Kaboré, rien ne va plus. Comment en sont-ils arrivés là ?[...]

Burkina Faso : Sankara, es-tu là ?

Burkina Faso : Sankara, es-tu là ?

Est-ce bien l'ancien président Thomas Sankara, assassiné en 1987, qui a été inhumé à Ouagadougou ? Sa famille a saisi la justice. Et attend toujours les réponses.[...]

Révision de la Constitution burkinabè : la réplique du parti présidentiel s'organise

Révision de la Constitution burkinabè : la réplique du parti présidentiel s'organise

Une quarantaine de formations se sont ralliées au parti présidentiel. Objectif : calmer le jeu et convaincre l'opposition de laisser les citoyens décider, par référendum, de la possibilité de réviser la Constitution.[...]

Burkina Faso : Fedap-BC, la voix de son maître

Burkina Faso : Fedap-BC, la voix de son maître

Son nom résume à lui seul sa raison d’être. La Fédération associative pour la paix avec Blaise Compaoré soutient le chef de l’État du Burkina. Mais elle pourrait aussi le desservir.[...]

Burkina - Beyon Luc Adolphe Tiao : 'La rue ne peut pas renverser un gouvernement'

Burkina - Beyon Luc Adolphe Tiao : "La rue ne peut pas renverser un gouvernement"

Pour le Premier ministre burkinabè, Beyon Luc Adolphe Tiao, la révision constitutionnelle qui permettrait au président Compaoré de briguer un nouveau mandat doit faire l'objet d'un débat national.[...]

Opposition burkinabè : ça tangue à Ouaga pour Blaise Compaoré

Opposition burkinabè : ça tangue à Ouaga pour Blaise Compaoré

Face à l'opposition et aux dissidents de son parti qui joignent leurs forces, Blaise Compaoré assure que tout va bien. Enquête sur un bras de fer qui devrait durer de longs mois au Burkina Faso.[...]

Burkina - Juliette Bonkoungou : 'Celui qui a la force doit tendre la main'

Burkina - Juliette Bonkoungou : "Celui qui a la force doit tendre la main"

Quand des cadres du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ont quitté le parti, Juliette Bonkoungou ne les a pas suivis. L'ancienne ministre burkinabè s'en explique et revient sur la grave crise que traverse le parti au pouvoir.[...]

Burkina Faso : le CDP contre-attaque en créant un 'Front républicain'

Burkina Faso : le CDP contre-attaque en créant un "Front républicain"

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, au pouvoir) a dévoilé jeudi la création d'un "Front républicain" composé d'une quarantaine de partis minoritaires au Burkina.[...]

Burkina Faso : les raisons du malaise au sein du CDP

Burkina Faso : les raisons du malaise au sein du CDP

Parmi les soixante-quinze personnalités du CDP qui claquent la porte, trois anciens proches du chef de l'État. Mécontents d'être sur la touche depuis deux ans, ils entendent créer leur propre parti. Jusqu'où ira le bras de fer avec leur ex-mentor ?[...]

Démission de Tiendrébéogo, nouveau coup dur pour le parti de Blaise Compaoré

Démission de Tiendrébéogo, nouveau coup dur pour le parti de Blaise Compaoré

Le parti burkinabè du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, au pouvoir) est à nouveau ébranlé par une défection. Le député Victor Tiendrébéogo, dit le Larlé naaba tigré, a remis sa démission au secrétariat exécutif national.[...]

Démissions au CDP : l'opposition burkinabè jubile, le parti de Compaoré sous le choc

Démissions au CDP : l'opposition burkinabè jubile, le parti de Compaoré sous le choc

Suite à l'annonce, dimanche, des démissions de plusieurs cadres historiques du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, au pouvoir), l'opposition n'a pas boudé son plaisir, lundi. Quant au parti de Blaise Compaoré, il accuse le coup.[...]

Burkina : plusieurs cadres historiques du CDP démissionnent en signe de défiance envers Compaoré

Burkina : plusieurs cadres historiques du CDP démissionnent en signe de défiance envers Compaoré

Dans une lettre ouverte au secrétaire exécutif du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, au pouvoir), datée du 4 janvier, plusieurs cadres historiques du parti du président Blaise Compaoré ont annoncé leur démission. Suivis par de nombreux militants, ils pourraient prochainement créer un nouveau parti [...]

Burkina Faso : à Ouaga, le bal des présidentiables

Burkina Faso : à Ouaga, le bal des présidentiables

Compagnons de route, opposants... Chacun a sa carte à jouer si Blaise Compaoré décide de ne pas se représenter en 2015.[...]

Burkina Faso : Blaise Compaoré, la tentation du troisième mandat

Burkina Faso : Blaise Compaoré, la tentation du troisième mandat

Le président du Burkina Faso n'a peut-être pas encore formellement pris sa décision. Mais pour Blaise Compaoré, l'envie de rempiler pour un troisième mandat est grande. Avec le double risque de créer une situation de tensions sociales et politiques et d'écorner son image.[...]

Rinaldo Depagne : 'Le départ de Compaoré devrait créer un vide'

Rinaldo Depagne : "Le départ de Compaoré devrait créer un vide"

Rinaldo Depagne est analyste principal en charge de l’Afrique de l’Ouest pour le think tank International Crisis Group, qui a publié un rapport en juillet intitulé : "Burkina Faso : avec ou sans Compaoré, le temps des incertitudes". Pour Jeune Afrique, il analyse ce que pourraient être les effets d’un retrait - hypothétique - de[...]

Burkina Faso : opération déminage pour Compaoré

Burkina Faso : opération déminage pour Compaoré

Petite tournée européenne pour le secrétaire exécutif du CDP, Salifou Sawadogo. Objectif : sensibiliser la diaspora burkinabè à la création d'un Sénat... et à un changement de l'article 37 de la Constitution.[...]

Burkina Faso : François Compaoré, le frère qui ne dit pas non

Burkina Faso : François Compaoré, le frère qui ne dit pas non

S'il est peu probable que Blaise, son aîné, l'impose comme son successeur à la présidence du Burkina Faso en 2015, François Compaoré n'est pas dénué d'ambitions. Et c'est bien la première fois qu'il le formule en termes aussi peu ambigus. Rencontres et confidences.[...]

Les chefs coutumiers soutiennent la création d'un Sénat au Burkina

Les chefs coutumiers soutiennent la création d'un Sénat au Burkina

Les chefs coutumiers soutiennent le projet controversé de création d'un Sénat.[...]

Les Burkinabè contre le projet de Sénat de Compaoré

Les Burkinabè contre le projet de Sénat de Compaoré

Le projet de création d'un Sénat de Blaise Compaoré divise le Burkina Faso. Soutenue par une partie de la population, l'opposition soupçonne le président de vouloir modifier la Constitution afin de briguer un nouveau mandat en 2015.[...]

Burkina Faso : Marin Ilboudo, discrétion assurée

Burkina Faso : Marin Ilboudo, discrétion assurée

Son prédécesseur, Simon Compaoré, a souvent suscité la controverse. Le nouveau maire de Ouagadougou devrait imposer un style plus consensuel. Un atout pour faire avancer les nombreux chantiers en suspens ?[...]

Burkina Faso : comptes et décompte

À mi-parcours de ce qui devrait être son dernier mandat, quel bilan pour Blaise Compaoré ? Sommaire   Burkina Faso : un voisin pas comme les autres   Présidentielle 2015, obsession   Paradoxes d'un régime hybride   Le bal des prétendants   Djibril Yipène Bassolé, en service commandé[...]

Burkina Faso : bal de prétendants à la direction du CDP

Burkina Faso : bal de prétendants à la direction du CDP

Entre les vieux compagnons, la famille et les figures montantes, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, parti du président burkinabè Blaise Compaoré) est en train de changer de tête(s).[...]

Burkina Faso : l'obsession présidentielle

Burkina Faso : l'obsession présidentielle

La question taraude les Burkinabè : le chef de l'État, Blaise Compaoré, demandera-t-il une révision de la Constitution pour briguer un autre mandat ? À deux ans de l'échéance, il va devoir lever le voile.[...]

Burkina Faso : le Premier ministre Luc Adolphe Tiao reconduit à son poste

Burkina Faso : le Premier ministre Luc Adolphe Tiao reconduit à son poste

Le Premier ministre burkinabè, Luc Adolphe Tiao, avait remis sa démission le 27 décembre. Il a été reconduit à son poste par le chef de l'État, Blaise Compaoré, le 31 décembre.[...]

Soungalo Ouattara a été élu président de l'Assemblée nationale burkinabè

Soungalo Ouattara a été élu président de l'Assemblée nationale burkinabè

L’Assemblée nationale burkinabé a un nouveau président. Soungalo Ouattara a été élu vendredi 28 décembre, lors de la première session de la nouvelle assemblée issue des élections couplées du 2 décembre dernier.  [...]

Diabré marque des points

Diabré marque des points

Le parti au pouvoir maintient sa domination à l'Assemblée. Mais - surprise - une nouvelle opposition s'installe.[...]

Burkina Faso : le parti de Compaoré obtient une large victoire aux municipales

Burkina Faso : le parti de Compaoré obtient une large victoire aux municipales

Le parti du président burkinabè Blaise Compaoré, qui a conservé la majorité absolue à l'issue des législatives du 2 décembre, a remporté aussi une très large victoire aux municipales le même jour, a annoncé samedi la commission électorale.[...]

Burkina Faso - Simon Compaoré : 'Pour diriger une ville, il faut l'aimer'

Burkina Faso - Simon Compaoré : "Pour diriger une ville, il faut l'aimer"

Simon Compaoré, le désormais ex-maire de Ouagadougou, participe à son sixième et dernier sommet Africités à Dakar. Pour cette "légende" des élus locaux en Afrique, en dix-sept ans, les collectivités locales ont fait leur trou. Mais il reste beaucoup à faire.[...]

Législatives burkinabè : le camp de Compaoré conserve la majorité absolue, percée de l'UPC

Législatives burkinabè : le camp de Compaoré conserve la majorité absolue, percée de l'UPC

La coalition autour du président burkinabè Blaise Compaoré obtient au moins 81 sièges sur les 127 à pourvoir dans la nouvelle Assemblée nationale, selon selon les résultats partiels des législatives proclamés jeudi 6 décembre dans la soirée par la commission électorale. Le Congrès pour la démocratie[...]

Burkina Faso : l'heure du grand ménage au CDP

Burkina Faso : l'heure du grand ménage au CDP

Officiellement, tout va bien. Le Congrès pour la démocratie et le progrès a choisi ses candidats pour les législatives et les municipales du 2 décembre. Pourtant, jamais sans doute le parti au pouvoir n'a été si divisé.[...]

Burkina Faso : derniers scrutins avant la présidentielle

Burkina Faso : derniers scrutins avant la présidentielle

Pour l'opposition, les élections législatives et municipales du 2 décembre constituent un grand test avant 2015. Mais si ses chefs de file rassemblent leurs forces, ils ne s'unissent pas encore.[...]

Burkina : campagne lancée pour les législatives et municipales du 2 décembre

Burkina : campagne lancée pour les législatives et municipales du 2 décembre

La campagne pour les législatives et municipales du 2 décembre s'est ouverte samedi au Burkina Faso, des élections qui auront valeur de test pour le président Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 25 ans mais qui a failli être emporté en 2011 par une crise sans précédent.[...]

Burkina Faso - Législatives : un Compaoré à l'Assemblée ?

Burkina Faso - Législatives : un Compaoré à l'Assemblée ?

Le voile commence à se lever sur les candidatures aux élections législatives qui auront lieu au début de décembre au Burkina Faso. Sauf surprise de dernière minute, François Compaoré, conseiller à la présidence et frère cadet du chef de l'État, devrait briguer un siège à l’Assemblée[...]

Burkina Faso : François, l'autre Compaoré

Burkina Faso : François, l'autre Compaoré

Depuis vingt-trois ans, il est le conseiller économique de Blaise, son frère aîné. Mais qui connaît François Compaoré ? Aussi puissant que discret, il a fait son entrée au sein du bureau politique du parti au pouvoir. Une arrivée remarquée qui alimente les spéculations sur la succession du chef de l'État.[...]

Burkina Faso : Assimi Kouanda, le choix de Compaoré

Burkina Faso : Assimi Kouanda, le choix de Compaoré

Le président du Burkina Faso Blaise Compaoré a placé son directeur de cabinet à la tête du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le 4 mars. Signe d'une reprise en main de son parti avant les élections locales, en novembre prochain.[...]

Burkina Faso : Koudougou la rebelle

Burkina Faso : Koudougou la rebelle

C'est dans cette agglomération du plateau mossi qu'a éclaté la révolte burkinabè de 2011. Si le climat est aujourd'hui plus apaisé, le mécontentement couve toujours à Koudougou, la "cité du cavalier rouge".[...]

Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, l'homme qui tombe à pic

Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, l'homme qui tombe à pic

Pour ses débuts en politique, l'ex-journaliste et diplomate a vite pris ses marques. Dix mois après sa nomination-surprise en tant que Premier ministre, Luc Adolphe Tiao jouit d'une grande popularité.[...]

Burkina Faso : le CDP, parti de Blaise Compaoré, fait peau neuve

Burkina Faso : le CDP, parti de Blaise Compaoré, fait peau neuve

Plus de 3 500 cadres et militants ont participé, du 2 au 4 mars, au cinquième congrès ordinaire du CDP. Avant la campagne pour les scrutins de novembre, il s'agit de dépoussiérer et de moderniser la formation.[...]

Burkina Faso : qui peut succéder à Kaboré à la tête du CDP ?

Burkina Faso : qui peut succéder à Kaboré à la tête du CDP ?

Le parti du président burkinabè Blaise Compaoré, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP),  tient ses assises au début de mars. Son actuel président, Roch Marc Christian Kaboré ne se représentera pas.[...]

Burkina : Blaise ménage ses chefs

Burkina : Blaise ménage ses chefs

Depuis des années, les chefs coutumiers réclamaient une reconnaissance de leur rôle et de leur influence. Aujourd’hui, le président Compaoré envisage de leur donner salaire et statut.[...]

Burkina Faso : décès de l'ancien président de la Ceni, Moussa Michel Tapsoba

Burkina Faso : décès de l'ancien président de la Ceni, Moussa Michel Tapsoba

L’ex-président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) du Burkina Faso et ancien ministre, Moussa Michel Tapsoba est décédé dans la nuit du 13 au 14 juillet à Ouagadougou à l’âge de 59 ans.[...]

Burkina Faso : Tapsoba, un président de Ceni seul contre tous

Burkina Faso : Tapsoba, un président de Ceni seul contre tous

À quelques mois d’élections cruciales, l’opposition et le pouvoir sont pour une fois d’accord : le patron de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) doit démissionner… mais l’intéressé, Moussa Michel Tapsoba, s’y refuse.[...]

Burkina Faso : carton jaune pour Compaoré

Burkina Faso : carton jaune pour Compaoré

Soulèvements dans l’armée, montée des revendications sociales : le président burkinabè a fort à faire. Le début de la fin pour Blaise Compaoré, 60 ans dont 24 à la tête de l'État ? Voire. Mais lui reste serein.[...]

Armée burkinabè : les raisons de la colère

Armée burkinabè : les raisons de la colère

C’est un banal fait divers qui a mis le feu aux poudres, fin mars. Pour la première fois, des mutins s’en sont pris à des symboles de l’État burkinabè, preuve que le malaise est profond dans cette armée où l’on a recruté à tour de bras ces dernières années. Enquête.[...]

Burkina Faso : le siège du parti de Compaoré incendié par des commerçants mécontents

Burkina Faso : le siège du parti de Compaoré incendié par des commerçants mécontents

Des commerçants burkinabè du principal marché de Ouagadougou, furieux des pillages de militaires mutins depuis jeudi, ont incendié samedi le siège du parti au pouvoir dans la capitale.[...]

Quand les étudiants burkinabè rêvent de révolution arabe

Quand les étudiants burkinabè rêvent de révolution arabe

La mort d’un collégien, en février, a mis le feu aux poudres. Les manifestations se multiplient et les autorités crient à la récupération politique.[...]

Burkina Faso : le maire de Ouagadougou, Simon Compaoré, blessé par des militaires

Burkina Faso : le maire de Ouagadougou, Simon Compaoré, blessé par des militaires

Des militaires mutins ont blessé Simon Compaoré, le maire de Ougadougou et numéro trois du parti présidentiel burkinabè, dans la nuit de mardi à mercredi.[...]

Présidentielle : faible affluence dans les principales villes

Présidentielle : faible affluence dans les principales villes

Les Burkinabè étaient peu nombreux à se rendre dimanche dans les bureaux de vote pour le premier tour de la présidentielle dont le chef de l'État Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 1987, est le grand favori face à une opposition divisée.[...]

Figures de la société civile burkinabè

Figures de la société civile burkinabè

Président de la commission électorale, roi, rappeur. Indépendant, neutre ou engagé : chacun de ces hommes de la société civile joue une partition singulière.[...]

Présidentielle : Compaoré l'archifavori, archi-élu

Présidentielle : Compaoré l'archifavori, archi-élu

Blaise Compaoré a été confortablement réinstallé dans son fauteuil dès le premier tour, dimanche 21 novembre. Aucun de ses opposants, dont Arba Diallo et Bénéwendé Sankara, n'a pas atteint le score de 10 %.[...]

Tertius Zongo, l'homme de confiance

Tertius Zongo, l'homme de confiance

Ayant occupé dirigé de grands ministère avant de devenir Premier ministre en 2007, l'homme de confiance du président Compaoré n'en reste pas moins contesté dans l'entourage présidentiel.[...]

Blaise for ever

Blaise for ever

Le parti au pouvoir s’est prononcé en faveur de la levée de la limitation du nombre des mandats présidentiels.[...]

Le parti de Compaoré veut réviser le nombre de mandats présidentiels

Le parti de Compaoré veut réviser le nombre de mandats présidentiels

Blaise Compaoré se présentera à sa propre succession à l'élection présidentielle de novembre 2010. Son parti l'a déjà investi candidat. Il en a profité pour demander la suppression de la limitation des mandats présidentiels prévue par la Constitution.[...]

Présidentielle : moins d'inscrits qu'en 2005

Présidentielle : moins d'inscrits qu'en 2005

La campagne d'inscription sur les listes électorales en vue de la présidentielle du 21 novembre n'a rassemblé que 3,3 millions de personnes, contre les 5 millions attendus par la Ceni.[...]

Les fortes têtes

« Dans ce parti, il y a trop de leaders et beaucoup d’ambitions », reconnaît un cadre du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Du coup, la formation qui soutient Blaise Compaoré n’est pas si monolithique qu’il y paraît. Et la grande stabilité qui caractérise le pays doit aussi beaucoup au jeu[...]

Un scrutin en cache un autre

Un scrutin en cache un autre

Plus personne n’en doute : Blaise Compaoré sera candidat à sa propre succession en 2010. Et face à une opposition affaiblie et divisée, il devrait l’emporter. Le suspense, en revanche, perdure pour 2015. En théorie, le chef de l’État ne pourra se présenter. À moins que...[...]

Simon Compaoré : opération ville propre

Simon Compaoré : opération ville propre

Le maire de Ouagadougou achève bientôt son troisième mandat. En quinze ans, Simon Compaoré s’est surtout employé à faire le ménage dans sa ville. Au sens propre comme au sens figuré… Interview.[...]

Le parti surveille sa ligne

Le parti surveille sa ligne

Blaise Compaoré, au pouvoir depuis vingt-deux ans, devrait remettre son mandat en jeu en 2010. Pour la dernière fois. À moins que, comme l’ont suggéré quelques participants au congrès de son parti, une modification de la Constitution lui permette de rempiler. Le nombre de mandats est, depuis 2000, limité à deux. Pour le moment, il[...]

Les opposants contre le 'tripatouillage' de la Constitution

Les opposants contre le "tripatouillage" de la Constitution

Le CDP, parti du président burkinabè Blaise Compaoré, a émis le souhait de revisiter la Constitution. L'idée : modifier "éventuellement" le nombre de mandats présidentiels, actuellement limité à deux. L'opposition craint une "monarchisation" du pouvoir.[...]

Exclusif : Après sa suspension, Salif Diallo risque une exclusion du CDP

Exclusif : Après sa suspension, Salif Diallo risque une exclusion du CDP

En disgrâce depuis sa sortie du gouvernement de Tertius Zongo en mars 2008, l’ancien ministre d’Etat Burkinabè chargé de l’Agriculture, Salif Diallo, a été suspendu, le 17 juillet, de toutes les instances du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), parti au pouvoir au Burkina dans lequel il occupe le poste[...]

Divisions au CDP

« Un épiphénomène, rien de plus. » C’est le commentaire que Rock Marc Christian Kaboré, président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, au pouvoir), fait sur la démission, le 23 avril, de six membres du Bureau exécutif national.[...]

La démocratie dans la rue

Ce n’est malheureusement pas vers les urnes que les Burkinabè se tournent lorsqu’ils veulent exprimer leurs souhaits de changement. Les dernières législatives l’ont prouvé. Le 6 mai 2007, à peine un électeur sur deux a pris la peine de faire un détour par l’isoloir. Ce qui a permis au Congrès pour la démocratie[...]

La démocratie
 dans la rue

Ce n’est malheureusement pas vers les urnes que les Burkinabè se tournent lorsqu’ils veulent exprimer leurs souhaits de changement. Les dernières législatives l’ont prouvé. Le 6 mai 2007, à peine un électeur sur deux a pris la peine de faire un détour par l’isoloir. Ce qui a permis au Congrès pour la[...]

Zongo, contre vents et marées

Un an après sa nomination, le Premier ministre a réussi à imprimer son style à l'action gouvernementale, tout en renforçant la cohésion de son équipe. Mais il reste exposé au choc de la hausse des prix. Et à l'impatience de ses concitoyens.[...]

Grogne au CDP

Fragilisé par les critiques internes, le Congrès pour la démocratie et le progrès pourrait aussi être concurrencé par l'émergence d'un nouveau mouvement présidentiel.[...]

Les dessous d'un limogeage

Lansana Kouyaté a été démis de ses fonctions de chef du gouvernement par Lansana Conté. Ses éternelles bisbilles avec l'entourage du chef de l'État, notamment l'influent homme d'affaires Mamadou Sylla, n'y sont sans doute pas étrangères.[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus