mot cléRésultat par mot clé:UGTT

Tunisie : l'UGTT range les gants

Tunisie : l'UGTT range les gants

Maintenant qu'elle a achevé sa mission, la puissante centrale syndicale peut retrouver sa fonction première : la négociation sociale.[...]

Bouali Mbarki : 'Il faut sauver la Tunisie'

Bouali Mbarki : "Il faut sauver la Tunisie"

Le secrétaire général adjoint de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) défend l'engagement politique de la centrale syndicale et appelle à la réconciliation.[...]

Tunisie : après le vote de la Constitution, que se passera-t-il ?

Tunisie : après le vote de la Constitution, que se passera-t-il ?

La première étape pour l’adoption de la nouvelle constitution tunisienne vient de s’achever. Si elle est définitivement adoptée à l'issue d'un vote prévu samedi, la mise en oeuvre de la nouvelle loi fondamentale ne sera pas pour autant immédiate. Explications.[...]

La Tunisie à nouveau en proie à l'agitation sociale

La Tunisie à nouveau en proie à l'agitation sociale

Trois ans après le soulèvement révolutionnaire de janvier 2011, de nombreux troubles ont éclaté en Tunisie. Mardi et mercredi, des grèves et des heurts entre manifestants et forces de l'ordre ont éclaté à Thala, Sfax, Sidi Bouzid, El Guettar et Kasserine.[...]

Tunisie : une nouvelle polémique fait dérailler les débats à la la Constituante

Tunisie : une nouvelle polémique fait dérailler les débats à la la Constituante

L'examen du projet de Constitution, lancé vendredi, a été régulièrement interrompu par des accusations et des disputes entre députés.[...]

Et maintenant, au travail !

Et maintenant, au travail !

Au terme de cinquante jours d'interminables tractations, le Dialogue national a désigné son champion. C'est à Mehdi Jomâa, ministre de l'Industrie sortant, qu'il reviendra de former et de conduire le nouveau gouvernement.[...]

Hédi Baccouche : 'La restauration de l'État est une impérieuse nécessité' en Tunisie

Hédi Baccouche : "La restauration de l'État est une impérieuse nécessité" en Tunisie

Destourien historique, en retrait depuis près de vingt-cinq ans, le premier chef de gouvernement de Ben Ali, Hédi Baccouche, sort de sa réserve. Et rappelle quelques vérités élémentaires sur l'histoire et la transition en Tunisie. Une interview parue dans J.A. n° 2762.[...]

Les islamistes quitteront le gouvernement tunisien le 14 janvier

Les islamistes quitteront le gouvernement tunisien le 14 janvier

Les médiateurs des pourparlers entre le parti islamiste Ennahdha (au pouvoir) et l'opposition ont annoncé lundi que la Tunisie devrait avoir une nouvelle Constitution et un nouveau gouvernement au plus tard le 14 janvier. Date ô combien symbolique.[...]

Tunisie : début des pourparlers sur le futur gouvernement de Mehdi Jomaâ

Tunisie : début des pourparlers sur le futur gouvernement de Mehdi Jomaâ

Les négociations pour déterminer le calendrier de formation du futur gouvernement tunisien ont démarré lundi après plusieurs reports. Elles ont pour principal objectif de fixer la date d'entrée en fonction du nouveau cabinet, qui sera dirigé par l'indépendant Mehdi Jomaâ.[...]

Tunisie : les belles intentions du futur Premier ministre Mehdi Jomaâ

Tunisie : les belles intentions du futur Premier ministre Mehdi Jomaâ

Mehdi Jomaâ, le futur Premier ministre tunisien, s'est engagé à organiser des "élections transparentes et crédibles", à "assurer la sécurité" de ses compatriotes ou encore à "garantir la neutralité de l'administration". De belles intentions qui restent encore suspendues à l'annonce de sa date[...]

Tunisie : les gardiennes de la révolution

Tunisie : les gardiennes de la révolution

Militantes aguerries ou figures montantes du combat pour les libertés, elles jouent un rôle clé dans le processus de transition démocratique. Et dans la perpétuation de l'esprit de la révolution, trois ans après la mort de Mohamed Bouazizi à Sidi Bouzid.[...]

Prudence en Tunisie après la désignation du nouveau Premier ministre Mehdi Jomaâ

Prudence en Tunisie après la désignation du nouveau Premier ministre Mehdi Jomaâ

L'accord arraché à la dernière minute sur le nom du nouveau Premier ministre, Mehdi Jomaâ, a suscité dimanche un mélange de soulagement et d'appréhension en Tunisie. [...]

Tunisie : le ministre de l'Industrie formera le prochain gouvernement

Tunisie : le ministre de l'Industrie formera le prochain gouvernement

Le ministre sortant de l'Industrie Mehdi Jomaâ a été désigné samedi, malgré les protestations d'une partie de l'opposition, pour former un gouvernement d'indépendants et sortir la Tunisie d'une profonde crise politique en conduisant ce pays vers des élections.[...]

Tunisie : le dialogue national à bout de souffle

Tunisie : le dialogue national à bout de souffle

Samedi 14 à midi, l’ultimatum donné aux partis politiques par le quartet conduisant le dialogue national (UGTT, Utica, LTDH et Ordre des avocats) arrive à échéance. Soit la Tunisie a un nouveau chef de gouvernement, soit elle demeure dans l'impasse.[...]

Grèves en Tunisie : 50 blessés du côté des forces de l'ordre à Siliana

Grèves en Tunisie : 50 blessés du côté des forces de l'ordre à Siliana

Les heurts survenus pendant la grève générale à Siliana, mercredi, ont fait 50 blessés du côté des forces de l'ordre, a annoncé le ministère tunisien de l'Intérieur. [...]

Grèves en Tunisie : heurts entre manifestants et policiers à Siliana et à Gafsa

Grèves en Tunisie : heurts entre manifestants et policiers à Siliana et à Gafsa

À Siliana, à 150 km au sud-ouest de Tunis, et à Gasfa, deux grèves ont dégénéré mercredi. Ces violences viennent accentuer le contexte de grave crise politique en Tunisie.[...]

Grèves en Tunisie : les locaux d'Ennahdha incendiés à Gafsa, heurts à Siliana

Grèves en Tunisie : les locaux d'Ennahdha incendiés à Gafsa, heurts à Siliana

Alors que trois régions du centre de la Tunisie étaient en grève générale, mercredi, des violences ont éclaté à Siliana et Gafsa. Dans cette dernière ville, les locaux du parti islamiste Ennahdha (au pouvoir) ont été incendiés.[...]

Citoyenneté et islamisme : le double paradoxe tunisien

Mohamed Aloulou est cardiologue, ancien ministre tunisien de la Jeunesse et des Sports (17 janvier - 1er juillet 2011).[...]

En Tunisie, le temps passe mais la crise politique perdure

En Tunisie, le temps passe mais la crise politique perdure

L'incertitude était totale mardi, en Tunisie, sur les possibilités de sortie de la profonde crise politique dans laquelle le pays est enfoncé depuis plusieurs mois. Les islamistes d'Ennahdha au pouvoir et leurs opposants se rejettent la responsabilité de l'échec des pourparlers pour désigner un nouveau Premier ministre.[...]

Tunisie : blocage sur le choix du prochain Premier ministre

Tunisie : blocage sur le choix du prochain Premier ministre

L'opposition et les islamistes au pouvoir en Tunisie ne sont toujours pas parvenus à un consensus sur l'identité du futur Premier ministre indépendant qui doit être annoncé samedi et de nouveaux pourparlers sont prévus dans la journée.[...]

La Tunisie à la veille de connaître son nouveau Premier ministre ?

La Tunisie à la veille de connaître son nouveau Premier ministre ?

Les partis tunisiens négociaient encore vendredi à la veille de l'annonce prévue du nom du prochain Premier ministre, qui succédera au pouvoir aux islamistes d'Ennahda usés par une profonde crise politique et des violences jihadistes.[...]

Tunisie : les enjeux d'un dialogue national apaisé

Tunisie : les enjeux d'un dialogue national apaisé

En Tunisie, le dialogue national et les coups de filets dans les milieux terroristes apaisent enfin les esprits. Partis politiques et citoyens n’ont qu’une hâte, passer à la dernière étape de la transition en finalisant la Constitution avant d'aller vers des élections générales.[...]

UGTT-Utica-LTDH-Ordre des avocats, le carré d'as tunisien

UGTT-Utica-LTDH-Ordre des avocats, le carré d'as tunisien

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, un quartet de choc - constitué de l'Union générale tunisienne[...]

Dialogue national : la Tunisie s'enlise dans la crise politique

Dialogue national : la Tunisie s'enlise dans la crise politique

Des violences en marge des obsèques des sept victimes de l'attaque jihadiste du 23 octobre ont fait cinq blessés, jeudi, en Tunisie. Prévue vendredi, l'ouverture des négociations du "dialogue national" semble à nouveau compromise.[...]

Qui sont les nouvelles stars de la vie politique tunisienne ?

Qui sont les nouvelles stars de la vie politique tunisienne ?

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans.[...]

Tunisie : le local d'Ennahdha incendié au Kef

Tunisie : le local d'Ennahdha incendié au Kef

Le local du parti islamiste Ennahdha dans la ville du Kef (nord-ouest de la Tunisie), où a lieu l'enterrement d'un des gendarmes tués la veille par un groupe armé, a été incendié jeudi.[...]

Tunisie : nouveau report du dialogue national sur fond de troubles sécuritaires

Tunisie : nouveau report du dialogue national sur fond de troubles sécuritaires

Initialement prévu mercredi, le lancement du "dialogue national" tant attendu en Tunisie a été reporté à vendredi en raison du décès de six gendarmes dans des combats près de Sidi Bouzid et de la promesse de démission du gouvernement jugée "ambiguë" par l'opposition.[...]

Tunisie : démission attendue du gouvernement dirigé par Ennahdha

Tunisie : démission attendue du gouvernement dirigé par Ennahdha

La Tunisie était en attente, mardi soir, d'une promesse de démission du gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahdha. L'annonce de leur départ du pouvoir doit permettre le lancement d'un "dialogue national" censé résoudre la crise politique paralysant le pays depuis trois mois.[...]

Tunisie : Ennahdha accuse l'opposition de vouloir 'détruire' les pourparlers politiques

Tunisie : Ennahdha accuse l'opposition de vouloir "détruire" les pourparlers politiques

Noureddine Aarbaoui, un haut responsable du parti islamiste au pouvoir Ennahdha, a accusé l'opposition tunisienne de chercher à "détruire" les négociations politiques devant débuter mercredi.[...]

Tunisie : le 'dialogue national' pour le changement de gouvernement débute mercredi

Tunisie : le "dialogue national" pour le changement de gouvernement débute mercredi

Le "dialogue national" destiné à sortir la Tunisie d'une profonde impasse politique et à préparer la démission du gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahda débutera mercredi, selon les médiateurs de la crise et l'opposition.[...]

Forces armées tunisiennes  : 2e partie, la menace jihadiste

Forces armées tunisiennes : 2e partie, la menace jihadiste

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Ce billet en deux parties est consacré à l'histoire des forces armées tunisiennes.[...]

Dialogue national : les mystères de Tunis

Dialogue national : les mystères de Tunis

Crises politique et économique, luttes de pouvoir et angoisses sociales... Depuis la révolution de 2011, le pays apprend la démocratie. S'il s'en sort plutôt mieux que ses voisins libyen et égyptien, il doit cependant rompre le statu quo à tout prix. Un article du J.A. n° 2751 (29/09-05/10).[...]

Soulagement et méfiance en Tunisie après l'engagement des islamistes de quitter le pouvoir

Soulagement et méfiance en Tunisie après l'engagement des islamistes de quitter le pouvoir

La promesse du parti islamiste tunisien Ennahdha, samedi, de céder la place à un gouvernement d'indépendants suscite un mélange de satisfaction et de méfiance parmi les observateurs et les membres de l'opposition. Certains craignent déjà des manœuvres pour dénaturer cet engagement.[...]

Tunisie : Ennahdha promet de quitter le pouvoir fin octobre

Tunisie : Ennahdha promet de quitter le pouvoir fin octobre

Le parti islamiste Ennahda qui dirige le gouvernement en Tunisie s'est engagé à quitter le pouvoir à la fin du mois d'octobre, en signant samedi avec l'opposition une feuille de route prévoyant la formation d'ici trois semaines d'un gouvernement d'indépendants.[...]

Crise en Tunisie : le lancement des négociations menacé

Crise en Tunisie : le lancement des négociations menacé

Le lancement solennel prévu samedi de négociations entre islamistes au pouvoir en Tunisie et opposition pour trouver une issue à deux mois de crise politique pourrait être annulé en raison d'un désaccord de dernière minute, selon des participants.[...]

Mustapha Ben Jaafar : 'Un consensus national est nécessaire' en Tunisie

Mustapha Ben Jaafar : "Un consensus national est nécessaire" en Tunisie

Homme de consensus se voulant au-dessus de la mêlée, le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaafar, appelle majorité et opposition à s'asseoir sans préalable autour d'une table pour trouver une solution négociée à la crise. Une interview publiée dans J.A. n° 2749 (15-21[...]

Tunisie : le bras de fer se tend entre l'UGTT et Ennahdha

Tunisie : le bras de fer se tend entre l'UGTT et Ennahdha

La puissante centrale syndicale tunisienne (UGTT) a annoncé, lundi 23 septembre, prévoir une "grande manifestation nationale pacifique" à Tunis pour pousser la coalition au pouvoir, dirigée par Ennahdha, à accepter la feuille de route des organisations de la société civile.[...]

Dialogue national en Tunisie : vers une cohabitation Nida Tounès - Ennahdha ?

Dialogue national en Tunisie : vers une cohabitation Nida Tounès - Ennahdha ?

Avec un dialogue national auquel n’adhère pas la troïka dirigeante, la sortie de crise politique en Tunisie est une nouvelle fois dans l'impasse. À ce stade, la seule solution qui émerge est celle d'une cohabitation au pouvoir entre Nida Tounès de Béji Caïd Essebsi et Ennahdha de Rached Ghannouchi.[...]

Tunisie : pour le meilleur, après le pire ?

La Tunisie traverse une crise sans précédent à tous les niveaux : politique, économique et social, sécuritaire, moral... En cette fin septembre, Tunis a la mine des très mauvais jours. La perplexité et les interrogations multiples liées aux lendemains forcément incertains d'une révolution aussi inattendue[...]

Crise en Tunisie : les médiateurs tirent à boulets rouges sur Ennahdha

Crise en Tunisie : les médiateurs tirent à boulets rouges sur Ennahdha

Les médiateurs de la crise politique tunisienne, dont le puissant syndicat UGTT, ont accusé, samedi, les islamistes au pouvoir, Ennahdha, d'avoir, par leurs "ambiguïtés", paralysé leurs efforts pour sortir de l'impasse provoquée par l'assassinat d'un opposant.[...]

Crise en Tunisie : Ennahdha mis en cause par les médiateurs

Crise en Tunisie : Ennahdha mis en cause par les médiateurs

Les médiateurs de la crise politique tunisienne dont le puissant syndicat UGTT ont accusé samedi les islamistes au pouvoir, Ennahdha, d'avoir par leurs "ambiguïtés" paralysé leurs efforts pour sortir de l'impasse provoquée par l'assassinat d'un opposant.[...]

Ennahdha accepte l'initiative de l'UGTT pour une sortie de crise en Tunisie

Ennahdha accepte l'initiative de l'UGTT pour une sortie de crise en Tunisie

Ennahdha, le parti islamiste au pouvoir en Tunisie, a annoncé, vendredi, accepter la feuille de route soumise par le syndicat UGTT, afin de résoudre la profonde crise politique qui mine le pays. Le document prévoit notamment l'installation d'un gouvernement de technocrates.[...]

Tunisie : Chourou, l'imprécateur

Tunisie : Chourou, l'imprécateur

Ses vingt années de captivité sous Ben Ali ont valu à Sadok Chourou un certain capital de sympathie. Qu'il a su mettre à profit.[...]

Tunisie : fin de la troïka, début du dialogue national ?

Tunisie : fin de la troïka, début du dialogue national ?

Les quatre organisations phares de la société civile tunisienne - UGTT, Utica, LTDH et Ordre des avocats - ont soumis, le 17 septembre, une feuille de route à l'approbation des différents partis, afin d'achever la dernière étape de la transition démocratique. Un tournant dans la vie politique du pays, qui augure de la fin de la troïka au[...]

L'UGTT lance une nouvelle initiative de sortie de crise en Tunisie

L'UGTT lance une nouvelle initiative de sortie de crise en Tunisie

Le syndicat tunisien UGTT a proposé le mardi un nouveau scénario pour tenter de sortir la Tunisie de l'impasse politique. Il demande aux partis des deux camps de se réunir à une date non précisée, avec le président Marzouki et le Premier ministre Larayedh, pour annoncer solennellement que le gouvernement dirigé par les islamistes sera[...]

Le blocage politique entre Ennahdha et l'opposition se poursuit en Tunisie

Le blocage politique entre Ennahdha et l'opposition se poursuit en Tunisie

Mardi, une rencontre entre la coalition gouvernementale et les médiateurs de l'UGTT, destinée à trouver une issue à la crise politique qui touche la Tunisie depuis plus d'un mois, n'a une nouvelle fois rien donné. Le blocage politique continue.[...]

Wided Bouchamaoui, la patronne des patrons tunisiens, se lie aux syndicats contre les islamistes

Wided Bouchamaoui, la patronne des patrons tunisiens, se lie aux syndicats contre les islamistes

Face aux prétentions hégémoniques des islamistes au pouvoir, la patronne des patrons a choisi de faire cause commune avec la principale centrale syndicale. Du jamais vu ![...]

Opposition tunisienne : la 'semaine du départ' est lancée

Opposition tunisienne : la "semaine du départ" est lancée

L'opposition tunisienne a mobilisé des milliers de ses partisans à Tunis, samedi 24 août, pour lancer sa "semaine du départ" qui doit forcer le gouvernement dirigé par les islamistes à démissionner après un mois d'une impasse politique déclenchée par l'assassinat d'un opposant.[...]

Tunisie : l'opposition lance une semaine de contestation

Tunisie : l'opposition lance une semaine de contestation

L'opposition tunisienne espère mobiliser samedi pour la manifestation lançant sa "semaine du départ" qui doit forcer le gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahda à la démission après un mois d'une impasse politique déclenchée par l'assassinat d'un opposant.[...]

Tunisie : les pourparlers échouent, l'impasse politique perdure

Tunisie : les pourparlers échouent, l'impasse politique perdure

L'impasse politique persistait en Tunisie où opposants et islamistes au pouvoir ont échoué une nouvelle fois vendredi à se mettre d'accord sur un scénario de sortie de crise, à la veille d'une grande manifestation de l'opposition.[...]

Tunisie : l’opposition refuse la proposition de sortie de crise d’Ennahdha

Tunisie : l’opposition refuse la proposition de sortie de crise d’Ennahdha

Des représentants du FSN, la coalition d'opposition tunisienne, ont indiqué, vendredi 23 août, rejeter les propositions de sortie de crise d’Ennahdha. Le parti islamiste au pouvoir avait évoqué la veille une possible démission de son gouvernement, à l'issue de négociations avec l'UGTT.[...]

Tunisie : Ennahdha fait un pas vers la mise en place d'un gouvernement apolitique

Tunisie : Ennahdha fait un pas vers la mise en place d'un gouvernement apolitique

À la sortie d'une rencontre avec les représentants de l'UGTT, jeudi 22 août, Rached Ghannouchi, leader du parti islamiste Ennahdha, au pouvoir, a annoncé accepter le dialogue sur la base de l'initiative proposée par la centrale syndicale.[...]

Tunisie : reprise des négociations politiques sous l'égide de l'UGTT

Tunisie : reprise des négociations politiques sous l'égide de l'UGTT

Le puissant syndicat UGTT a repris, mercredi 21 août, sa médiation entre l'opposition et le parti islamiste Ennahdha, qui dirige le gouvernement. L'objectif est de trouver une issue à la crise politique dans laquelle le pays est enlisé depuis fin juillet.[...]

Que se sont dit Rached Ghannouchi et Béji Caïd Essebsi à Paris ?

Que se sont dit Rached Ghannouchi et Béji Caïd Essebsi à Paris ?

Rached Ghannouchi et Béji Caïd Essebsi, présidents des principales formations politiques tunisiennes, se sont rencontrés le 14 août, à Paris, en toute discrétion. Cette rencontre pourrait-elle participer à trouver la solution qui sortira le pays de la crise politique dans lequel il est plongé depuis l’assassinat de[...]

Tunisie : opposants et islamistes ont mené des pourparlers directs

Tunisie : opposants et islamistes ont mené des pourparlers directs

Les islamistes au pouvoir en Tunisie et leurs détracteurs ont reconnu dimanche pour la première fois avoir eu des pourparlers directs en secret, près d'un mois après le début d'une profonde crise politique déclenchée par l'assassinat d'un opposant.[...]

Tunisie : la crise s'enlise, l'UGTT hausse le ton

Tunisie : la crise s'enlise, l'UGTT hausse le ton

Le puissant syndicat UGTT a sommé jeudi les islamistes au pouvoir en Tunisie, mais aussi leurs détracteurs, de résoudre la crise politique déclenchée trois semaines plus tôt par l'assassinat d'un opposant, les deux camps persistants à rejeter leurs revendications respectives.[...]

Rached Ghannouchi : pas de démission du gouvernement, pas de dissolution de l'ANC

Rached Ghannouchi : pas de démission du gouvernement, pas de dissolution de l'ANC

Rached Ghannouchi, le chef du parti islamiste au pouvoir, a exclu, jeudi 15 août, une démission du gouvernement tunisien et a rejeté la dissolution de la Constituante, qualifiant "d'anarchistes" ces revendications de l'opposition. Cette dernière ne décolère pas depuis l'assassinat de Mohamed Brahmi, il y a trois semaines.[...]

Le chef de la diplomatie allemande attendu à Tunis pour tenter une médiation

Le chef de la diplomatie allemande attendu à Tunis pour tenter une médiation

Le chef de la diplomatie allemande, Guido Westerwelle, est attendu à Tunis, mercredi 14 août, pour tenter de mettre en place une médiation entre le gouvernement dirigé par les islamistes et l’opposition.[...]

Tunisie : l'UGTT ne cède pas face aux islamistes

Tunisie : l'UGTT ne cède pas face aux islamistes

Le secrétaire général du puissant syndicat UGTT, Houcine Abassi, s'est longuement entretenu avec le chef d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, lundi 12 août. Sans parvenir à rapprocher les positions du parti islamiste et de l'opposition.[...]

Tunisie : pourparlers lundi entre islamistes et un puissant syndicat

Tunisie : pourparlers lundi entre islamistes et un puissant syndicat

Le chef du parti islamiste Ennahdha au pouvoir en Tunisie et celui du puissant syndicat UGTT se rencontreront lundi pour des pourparlers, en pleine crise politique déclenchée par l'assassinat d'un opposant fin juillet, a indiqué la centrale syndicale.[...]

Tunisie : Ennahdha favorable à un 'gouvernement d'union nationale'

Tunisie : Ennahdha favorable à un "gouvernement d'union nationale"

Ennahdha, parti islamiste au pouvoir en Tunisie, a annoncé, mercredi 7 août, accepter la suspension de la Constituante et vouloir des pourparlers avec l’opposition. Une démarche d’ouverture qui intervient après une manifestation massive d'opposants et deux semaines d'une crise politique déclenchée par l'assassinat du député Mohamed[...]

Le blocage politique se poursuit en Tunisie

Le blocage politique se poursuit en Tunisie

Les détracteurs du gouvernement tunisien, dominé par les islamistes d'Ennahdha, continuaient de manifester, lundi 5 août, à Tunis. Aucune issue négociée à cette profonde crise politique n'est en vue pour le moment, six mois jour pour jour après l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd.[...]

Tunisie : consultations tous azimuts pour tenter de sortir de la crise gouvernementale

Tunisie : consultations tous azimuts pour tenter de sortir de la crise gouvernementale

Le président Moncef Marzouki a reçu, jeudi 1er août, les responsables de plusieurs partis d'opposition. De son côté, le Premier ministre islamiste, Ali Larayedh, s'est entretenu dans l’après-midi avec le secrétaire général du syndicat UGTT.[...]

Tunisie : le parti Ennahdha prêt à discuter d'un 'gouvernement d'union ou de salut public'

Tunisie : le parti Ennahdha prêt à discuter d'un "gouvernement d'union ou de salut public"

Le parti islamiste Ennahdha, au pouvoir en Tunisie, s'est dit prêt, mardi 30 juillet, à discuter d'un gouvernement de salut national, après des menaces de démission du ministre de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou.[...]

Tunisie : le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou menace de démissionner

Tunisie : le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou menace de démissionner

Le ministre tunisien de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, a menacé mardi 30 juillet de démissionner si aucun gouvernement d'union nationale ne venait à être formé. De son côté, le Premier ministre, Ali Larayedh, refuse toujours une telle alternative.[...]

Grève générale après l'assassinat de Mohamed Brahmi en Tunisie

Grève générale après l'assassinat de Mohamed Brahmi en Tunisie

Le député de Sidi Bouzid et opposant de gauche, Mohamed Brahmi, a été abattu par des inconnus au sortir de son domicile, jeudi 25 juillet. La Tunisie est sous le choc. Une grève générale suivie de manifestations étaient attendues ce vendredi.[...]

Tunisie : vers un nouveau report de l'examen du projet de Constitution

Tunisie : vers un nouveau report de l'examen du projet de Constitution

L'examen du projet de Constitution tunisienne était prévu du 20 juin au 8 juillet. Mais il pourrait être encore reporté.[...]

Tunisie : recherche Constitution désespérément

Tunisie : recherche Constitution désespérément

Objet d'interminables discussions, le projet de Constitution tunisienne, qui en est à sa troisième version, ne fait toujours pas l'unanimité à l'Assemblée nationale constituante (ANC).[...]

Tunisie - France : il s'appelait Farhat Hached

Tunisie - France : il s'appelait Farhat Hached

Après Habib Bourguiba et Mohamed Bouazizi, c'est le fondateur de l'UGTT qui se voit dédier une place par la Ville de Paris. En Tunisie, l'héritage du syndicaliste est plus que jamais d'actualité.[...]

Tunisie : Béji Caïd Essebsi se porte candidat à la présidentielle

Tunisie : Béji Caïd Essebsi se porte candidat à la présidentielle

Dans une interview sur Nessma TV, dimanche 28 avril au soir, Béji Caïd Essebsi a annoncé son intention d'être candidat à la présidentielle tunisienne. Un petit séisme dans le monde politique. Explications.[...]

Tunisie : le 16 février, Jebali annoncera le succès ou l'échec de son plan de remaniement

Tunisie : le 16 février, Jebali annoncera le succès ou l'échec de son plan de remaniement

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali a déclaré, jeudi 14 février, qu'il annoncerait, samedi 16 février, le succès ou l'échec de sa proposition de former un gouvernement de technocrates. Depuis l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd, la Tunisie est plongée dans une grave crise politique.[...]

Tunisie : Chokri Belaïd, chronique d'une mort annoncée

Tunisie : Chokri Belaïd, chronique d'une mort annoncée

L'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd plonge le pays dans une crise politique grave. Le parti islamiste est accusé de porter la responsabilité morale de ce crime, pendant que la troïka au pouvoir implose...[...]

Tunisie : Chokri Belaïd, des funérailles sur fond de grève générale

Tunisie : Chokri Belaïd, des funérailles sur fond de grève générale

Un appel à la grève générale en Tunisie, pour ce vendredi 8 février, a été lancé par l'Union générale tunisienne des travailleurs (UGTT), la puissante centrale syndicale. Un pas de plus dans l’escalade de la crise tunisienne déclenchée par l'assassinat d'un opposant de gauche, Choukri Belaïd, et le[...]

Tunisie : appels à la grève générale, nouveaux heurts entre policiers et manifestants

Tunisie : appels à la grève générale, nouveaux heurts entre policiers et manifestants

La centrale syndicale historique UGTT a décidé, jeudi 7 février, d'appeler à la grève générale vendredi. Dans le même temps, les manifestations se poursuivaient dans tout le pays pour dénoncer l'assassinat de Chokri Belaïd, un avocat défenseur des droits de l'Homme et opposant de gauche.[...]

Tunisie : ces milices qui vous veulent du bien

Tunisie : ces milices qui vous veulent du bien

Tentatives d'intimidation, incitation à la haine, recours à la violence... La mystérieuse Ligue de protection de la révolution ne recule devant aucune extrémité pour imposer sa loi.[...]

Tunisie : la douane incendiée et le siège d'Ennahdha saccagé à Ben Guerdane

Tunisie : la douane incendiée et le siège d'Ennahdha saccagé à Ben Guerdane

Des manifestants ont incendié un poste de la douane et les locaux du parti islamiste Ennahda au pouvoir, dans la nuit de jeudi à vendredi à Ben Guerdane, ville du sud de la Tunisie proche de la frontière libyenne, secouée par la violence.[...]

Tunisie : promotion chômage

Tunisie : promotion chômage

Un an après son arrivée aux affaires, la troïka au pouvoir peine à trouver des réponses adéquates au problème de l'emploi des jeunes. Dans les régions de l'intérieur, l'exaspération est à son comble.[...]

L'UGTT fait de la résistance

L'UGTT fait de la résistance

Relativement neutralisée sous Ben Ali, l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) est revenue sur le devant de la scène à la faveur de la révolution. Elle fait désormais figure de rempart contre la volonté hégémonique des islamistes.[...]

Tunisie : Moncef Marzouki et Mustapha Ben Jaafar visés par des jets de pierre à Sidi Bouzid

Tunisie : Moncef Marzouki et Mustapha Ben Jaafar visés par des jets de pierre à Sidi Bouzid

Le chef de l'État, Moncef Marzouki, et le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaafar, étaient présents à Sidi Bouzid, lundi 17 décembre, lors des célébrations du deuxième anniversaire du début de la révolution. Mais la fête a tourné court : les dirigeants tunisiens ont[...]

La Tunisie s'enfonce dans le marasme

La Tunisie s'enfonce dans le marasme

Affrontements politiques, économie anémique, réformes au point mort... Deux ans après la révolution, la Tunisie n'est toujours pas stabilisée. Et pâtit de l'intolérance et de l'incompétence d'une frange du parti Ennahdha.[...]

Tunisie : UGTT - Ennahdha, les conditions de l'apaisement

Tunisie : UGTT - Ennahdha, les conditions de l'apaisement

Les rapports entre l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et le parti islamiste au pouvoir, Ennahdha, se sont tellement dégradés en un an que le pays a été menacé de paralysie par une grève générale, prévue le 13 décembre et annulée in extremis. Face au risque d'une nouvelle aggravation des[...]

Tunisie : un gendarme tué et quatre autres blessés près de Kasserine

Tunisie : un gendarme tué et quatre autres blessés près de Kasserine

Un gendarme tunisien a été tué, et quatre autres blessés, lors d'affrontements, lundi 10 décembre, avec des hommes armés dans l'ouest de la Tunisie. Les assaillants sont toujours en fuite.[...]

Tunisie : grève générale à Sidi Bouzid, Kasserine, Gafsa et Sfax

Tunisie : grève générale à Sidi Bouzid, Kasserine, Gafsa et Sfax

Quatre régions réputées instables, dont Sidi Bouzid, ont entamé jeudi 6 décembre une grève générale très suivie à l'appel de la puissante centrale syndicale UGTT. Depuis quelques jours, le syndicat est en conflit ouvert avec les islamistes d'Ennahdha au pouvoir. Une grève nationale est prévue le jeudi 13[...]

Crise en Tunisie : l'UGTT lance un appel à la grève générale le 13 décembre

Crise en Tunisie : l'UGTT lance un appel à la grève générale le 13 décembre

En Tunisie, le bras de fer qui oppose le principal syndicat tunisien aux islamistes au pouvoir se poursuit.  L'Union générale tunisienne du travail (UGTT) a appelé mercredi 5 décembre à une grève générale le 13 décembre dans l'ensemble du pays.[...]

Heurts devant le siège de l'UGTT entre syndicalistes et islamistes tunisiens

Heurts devant le siège de l'UGTT entre syndicalistes et islamistes tunisiens

Des heurts ont éclaté, mardi 4 décembre, devant le siège de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT - principal syndicat tunisien) à Tunis, en marge de la commémoration du 60e anniversaire de l’assassinat du leader syndicaliste Farhat Hached. Militants syndicalistes et membre de la Ligue de protection de la[...]

Tunisie : la contestation 'suspendue' à Siliana

Tunisie : la contestation "suspendue" à Siliana

L'UGTT, principal syndicat tunisien, a annoncé dimanche la "suspension" de la contestation à Siliana et le calme y régnait en début d'après-midi à la suite d'un accord avec le pouvoir après cinq jours de violences nourries par les espoirs déçus de la révolution de 2011.[...]

Tunisie : réunion à Siliana pour décider de la suite de la contestation

Tunisie : réunion à Siliana pour décider de la suite de la contestation

L'UGTT, principal syndicat tunisien, se réunit dimanche à Siliana pour décider de la suite à donner à la contestation, après un accord la veille avec le gouvernement visant à mettre fin à cinq jours de violences nourries par les espoirs déçus de la révolution.[...]

Tunisie : les heurts reprennent à Siliana, la crise menace de s'étendre

Tunisie : les heurts reprennent à Siliana, la crise menace de s'étendre

Des heurts ont éclaté samedi pour le cinquième jour consécutif à Siliana, épicentre de la colère des Tunisiens face aux espoirs déçus deux ans après la première révolution arabe, et la crise menaçait de s'étendre, des violences ayant été signalées dans d'autres régions.[...]

Tunisie : l'armée se retire de Siliana, Marzouki appelle à la formation d'un nouveau gouvernement

Tunisie : l'armée se retire de Siliana, Marzouki appelle à la formation d'un nouveau gouvernement

La ville de Siliana a connu quatre jours de violences pour les mêmes raisons - misère et violences policières - qui avaient provoqué la révolution tunisienne, dont s'approche le deuxième anniversaire du déclenchement (le 17 décembre). Dans un discours prononcé vendredi 30 novembre, le président Marzouki a appellé[...]

Bertrand Delanoë : 'Mon parti, c'est le peuple tunisien'

Bertrand Delanoë : "Mon parti, c'est le peuple tunisien"

Tunisien de cœur, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, est le premier responsable politique français à effectuer une visite officielle au pays du Jasmin depuis la victoire socialiste à la présidentielle française, en mai dernier. Lors de sa présence dans le pays, du 5 au 8 novembre, il a rencontré les dirigeants de la troïka[...]

Révolution tunisienne : du rêve à la réalité

Révolution tunisienne : du rêve à la réalité

Au terme d'une année d'exercice parlementaire, les Tunisiens font un premier bilan. Un regard mitigé au moment où les difficultés s'accentuent. Voyage aux quatre coins du pays.[...]

Tunisie - Selim Ben Abdesselem : 'Le débat sur le contenu de la Constitution doit démarrer'

Tunisie - Selim Ben Abdesselem : "Le débat sur le contenu de la Constitution doit démarrer"

À Tunis, les rues étaient pavoisées pour marquer l’anniversaire des premières élections libres qu’a connu le pays, il y a exactement un an. Mais le cœur n’y était pas : trop de promesses, trop d’incertitudes et une montée de la violence politique qui sèment le doute quant aux avancées de la[...]

Tunisie : le congrès du 'dialogue national' rejette le calendrier électoral

Tunisie : le congrès du "dialogue national" rejette le calendrier électoral

Le "dialogue national", regroupant en congrès des partis de la coalition au pouvoir et de l’opposition ainsi que des ONG, a rejeté le calendrier électoral proposé par la troïka au pouvoir. L’opposition souhaite notamment que l’élection présidentielle se tienne avant les législatives.[...]

Tunisie : les vidéos de Ghannouchi, 'bad buzz' pour un théocrate

Tunisie : les vidéos de Ghannouchi, "bad buzz" pour un théocrate

C’est le "buzz" de la semaine en Tunisie : deux vidéos mises en ligne sur Youtube présentant Rached Ghannouchi, le président du parti islamiste Ennahdha, en entretien avec des salafistes… Édifiant.[...]

Tunisie : tensions après l'occupation du bureau du préfet à Kasserine

Tunisie : tensions après l'occupation du bureau du préfet à Kasserine

La ville de Kasserine dans le centre-ouest tunisien a connu samedi un regain de tension avec protestations et entrée en grève de la faim de proches des victimes de la révolution de 2011.[...]

Mohamed Abbou : 'Le véritable ennemi de la Tunisie n'est plus Ben Ali mais la corruption'

Mohamed Abbou : "Le véritable ennemi de la Tunisie n'est plus Ben Ali mais la corruption"

À 46 ans, cet homme discret, redoutable défenseur des droits de l’homme, ne déroge pas à ses principes. Élu du Congrès pour la République (CPR) à l’Assemblée nationale constituante tunisienne, Mohamed Abbou refuse le cumul des fonctions et quitte son fauteuil pour celui de ministre chargé de la Réforme[...]

Tunisie : l'appel du 16 juin de Béji Caïd Essebsi

Tunisie : l'appel du 16 juin de Béji Caïd Essebsi

L'ex-Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi veut fédérer derrière lui les destouriens mais aussi la gauche pour faire contrepoids aux islamistes.[...]

Houcine Abassi : 'Notre but n'est pas de prendre le pouvoir'

Houcine Abassi : "Notre but n'est pas de prendre le pouvoir"

Entretien avec Houcine Abassi, secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT).[...]

Régime sec pour Tunisie Télécom

Tunisie Télécom est-il à la veille d'un plan de départs volontaires concernant au moins 2 500 personnes ? C'est en tout cas la volonté d'Emirates International Telecommunications, son actionnaire minoritaire (35 % du capital). Avec plus de 8 000 salariés, le groupe public est en sureffectif. Les conditions d'accompagnement des candidats au[...]

Tunisie : Wided Bouchamaoui, forcément candidate

Tunisie : Wided Bouchamaoui, forcément candidate

Quand Wided Bouchamaoui a pris la tête de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat, en 2011, peu croyaient en elle. Après avoir assuré la transition durant un an, elle remet son mandat en jeu fin juin.[...]

Tunisie : la société civile se montre

Tunisie : la société civile se montre

Dans un contexte politique aussi complexe que confus et un environnement socioéconomique encore instable, la société civile tunisienne émerge, prend des initiatives et montre qu'elle est capable de mobiliser l'opinion.[...]

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : les boss au service de la croissance économique

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : les boss au service de la croissance économique

Deux ministres, Ridha Saïdi et  Houcine Dimassi, le gouverneur de la Banque centrale et le dirigeant du syndicat UGTT. Quatre hommes dont les décisions influenceront grandement le redressement économique du pays.[...]

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Adnène Hajji, le syndicaliste

Adnène Hajji (53 ans) est un syndicaliste tunisien[...]

Tunisie : des blessés lors de la dispersion d'une manifestation de chômeurs

Tunisie : des blessés lors de la dispersion d'une manifestation de chômeurs

Plusieurs personnes ont été blessées samedi lors d'une manifestation de diplômés chômeurs dispersée par la police dans le centre de Tunis, ont constaté des journalistes de l'AFP.[...]

Tunisie - Béji Caïd Essebsi : 'Ce gouvernement, même si ce n'est pas celui que j'aurais choisi, doit réussir'

Tunisie - Béji Caïd Essebsi : "Ce gouvernement, même si ce n'est pas celui que j'aurais choisi, doit réussir"

S'il admet qu'il est trop tôt pour juger l'action de son successeur Hamadi Jebali (Ennahdha), l'ancien Premier ministre Béji Caïd Essebsi estime que le processus de transition démocratique ne progresse pas assez vite en Tunisie.[...]

Tunisie : à Tunis, plus de 3 000 manifestants réclament le départ du gouvernement

Tunisie : à Tunis, plus de 3 000 manifestants réclament le départ du gouvernement

Plus de 3 000 manifestants se sont rassemblés samedi devant le siège de l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) à Tunis pour réclamer la chute du gouvernement et dénoncer plusieurs attaques de ses locaux au cours de cette semaine, a constaté une journaliste de l'AFP.[...]

Tunisie : Christine Lagarde apporte le soutien du FMI à la 'transition démocratique'

Tunisie : Christine Lagarde apporte le soutien du FMI à la "transition démocratique"

Christine Lagarde, la directrice du Fonds monétaire international (FMI), s'est rendue en Tunisie pour 48 heures ce mercredi 1er février. L'occasion d'assurer au pays, qui traverse actuellement une grave crise économique, le "soutien" de l'institution financière.[...]

Tunisie : le congrès d'une centrale syndicale de gauche renforce le pluralisme

Tunisie : le congrès d'une centrale syndicale de gauche renforce le pluralisme

Interdite sous le régime du président Ben Ali, la Confédération générale tunisienne du travail (CGTT), une centrale syndicale de gauche, a vu le jour dimanche en Tunisie. Sa création renforce le pluralisme syndical normalement en vigueur dans le pays, mais jamais possible sous Ben Ali.[...]

Tunisie : les certitudes de Mestiri

Tunisie : les certitudes de Mestiri

Retiré de la vie politique depuis les premières dérives du régime Ben Ali, le chef de file de l’opposition démocratique sous Bourguiba fait un come-back remarqué. Et assène ses vérités sur l’après-révolution.[...]

Tunisie : violentes manifestations antigouvernementales à Tunis

Tunisie : violentes manifestations antigouvernementales à Tunis

Les Tunisiens ont manifesté dans le centre de la capitale le 15 août, réclamant souvent la démission du gouvernement de transition. Tandis que les uns étaient repoussés à coups de gaz lacrymogènes, les autres défilaient sans incident.   [...]

Tunisie : la révolution permanente

Tunisie : la révolution permanente

Liberté d’expression, pluralisme, débats sur les futures réformes… Les Tunisiens ont fait bouger bien des choses en six mois. Et ils restent vigilants. En attendant l’élection de la Constituante, le flou qui règne sur la scène politique favorise l’émergence des islamistes et inquiète la société civile.[...]

Tunisie Télécom aux abonnés absents

Tunisie Télécom aux abonnés absents

L’opérateur historique est empêtré depuis des semaines dans un conflit social entre le syndicat UGTT et l’actionnaire émirati EIT. Paralysé, il perd du terrain au profit de ses concurrents.[...]

Yadh Ben Achour : 'Rien ne sera plus comme avant en Tunisie'

Yadh Ben Achour : "Rien ne sera plus comme avant en Tunisie"

Le président de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, Yadh Ben Achour, revient sur les étapes conduisant aux premières élections libres de l’histoire de la Tunisie. Et appelle à la vigilance, alors que les partis se divisent sur la date de[...]

Pendant ce temps, à Tunis...

Pendant ce temps, à Tunis...

Grèves, marches, débats passionnés au sein des comités de quartier... Dans la capitale tunisienne, l’effervescence est loin d’être retombée.[...]

Ben Jaafar : 'L'inéligibilité des responsables du RCD est primordiale pour apaiser l'opinion tunisienne'

Ben Jaafar : "L'inéligibilité des responsables du RCD est primordiale pour apaiser l'opinion tunisienne"

Rencontre avec le Tunisien Mustapha Ben Jaafar, secrétaire général du Forum démocratique pour le travail et les libertés.[...]

Tunisie : touche pas aux droits de la femme

Tunisie : touche pas aux droits de la femme

Inquiètes face au discours ambigu des islamistes, féministes et laïques tunisiennes redoublent de vigilance. Et interpellent les autorités provisoires et la société civile pour qu’elles leur garantissent la protection de leurs acquis.[...]

Béji Caïd Essebsi : 'La révolution, ce n'est pas la démocratie'

Béji Caïd Essebsi : "La révolution, ce n'est pas la démocratie"

Depuis son arrivée au poste de Premier ministre du gouvernement provisoire, les esprits se sont apaisés et le pays s’est progressivement remis au travail. Sa mission : mener à bien la transition en évitant la chasse aux sorcières, tout en veillant à ce que justice soit faite.[...]

Une nouvelle Haute commission en vue des élections tunisiennes

Une nouvelle Haute commission en vue des élections tunisiennes

La commission chargée d'organiser les prochaines élections en Tunisie va être remaniée en profondeur et élargie pour mieux représenter le pays dans l'ère post-Ben Ali qui s'ouvre.[...]

Tunisie : inquiétudes sur la transition après les premiers blocages

Tunisie : inquiétudes sur la transition après les premiers blocages

La transition tunisienne vers la démocratie engagée depuis la chute de Ben Ali a connu ces derniers jours des ratés préoccupants : la Haute commission chargée de préparer les élections cruciales de juillet a tourné à la foire d'empoigne.[...]

Tunisie : les entreprises à l'épreuve de la contestation sociale

Tunisie : les entreprises à l'épreuve de la contestation sociale

Revalorisation des salaires, intégration des intérimaires, nouvelles embauches… Dans le sillage de la révolution tunisienne, les patrons font face à une montée des revendications des travailleurs.[...]

Tunisie : démocratie, année zéro

Tunisie : démocratie, année zéro

En optant pour l’élection d’une Constituante, le président par intérim et le gouvernement tunisien provisoire enterrent de facto la Constitution de 1959. Et scellent la fin de l’ancien régime.[...]

À Tunis, une manifestation pour appeler à la reprise du travail

À Tunis, une manifestation pour appeler à la reprise du travail

Rassemblés samedi sur le complexe sportif d'El-Menzah, près de Tunis, des milliers de personnes, se réclamant de la majorité silencieuse, ont fait entendre leur voix : se remettre au travail, plus d'un mois et demi après la chute de Ben Ali.[...]

La révolution tunisienne en danger

La révolution tunisienne en danger

La révolte tunisienne qui a semé les germes d'un "printemps arabe" persistant inquiète certains observateurs dont les attentes sont loin d'être satisfaites. Moncef Guen expose ici quelques pistes pour sauver cette révolution historique.[...]

Béji Caïd Essebsi remplace Mohamed Ghannouchi au poste de Premier ministre

Béji Caïd Essebsi remplace Mohamed Ghannouchi au poste de Premier ministre

Le Premier ministre démissionnaire Mohamed Ghannouchi, a été remplacé par Béji Caïd Essebsi, un ancien membre du gouvernement du premier président tunisien Habib Bourguiba.[...]

En Tunisie, la difficile reconquête de la liberté de la presse

En Tunisie, la difficile reconquête de la liberté de la presse

Filatures, interrogatoires, emprisonnements, menaces: des journalistes tunisiens qui ont connu le pire du régime policier Ben Ali, cherchent à reconquérir un véritable pouvoir d'informer en Tunisie, une tâche titanesque dans un domaine où des cas de censure persistent.[...]

De la nécessité d'un front populaire tunisien

Historien, ancien doyen de la faculté des sciences humaines et sociales de Tunis.[...]

La Tunisie face aux défis de la grogne sociale

La Tunisie face aux défis de la grogne sociale

Grèves spontanées ou organisées, pillages et même immolation d'une jeune femme à Monastir : tous les signaux sont au rouge en Tunisie. Alors que le gouvernement doit bientôt engager des négociations sociales, la centrale syndicale essaie de reprendre la main pour canaliser une contestation qui menace la transition démocratique.[...]

Guerre ouverte chez les patrons tunisiens

Guerre ouverte chez les patrons tunisiens

La révolution tunisienne gagne les chefs d’entreprise. Des quadras mènent la fronde et réclament de nouvelles têtes au sommet de leur syndicat, l’Utica. Leur but : peser davantage sur les choix économiques à venir.[...]

Le facteur UGTT dans l'après-révolution

Le facteur UGTT dans l'après-révolution

La puissante centrale syndicale UGTT pourrait constituer un pôle de rassemblement, au nom de la défense des acquis de la révolution tunisienne.[...]

Ambassadeurs tunisiens sur siège éjectable

Ambassadeurs tunisiens sur siège éjectable

Que va-t-il advenir des diplomates tunisiens en poste à l’étranger ? À Tunis, le ministère des ­Affaires étrangères a établi une liste d’ambassadeurs et de consuls jugés trop proches de l’ancien régime et appelés à être rapidement remplacés.[...]

Les résultats du premier sondage d'opinion tunisien

Les résultats du premier sondage d'opinion tunisien

Dans le sillage de la révolution tunisienne, le cabinet Sigma conseil a organisé le premier sondage d'opinion du pays. Les résultats mettent notamment en évidence le manque de notoriété des partis et des hommes politiques alors que les élections présidentielle et législatives doivent se dérouler dans six mois.[...]

La 'débénalification' s'étend à l'administration tunisienne

La "débénalification" s'étend à l'administration tunisienne

Après l’exclusion des ministres trop liés au régime de Zine el-Abidine Ben Ali, les purges se poursuivent dans l’administration et l’économie tunisiennes. Une forte pression pèse contre les anciens adhérents au parti dominant, qui représentaient près de la moitié de la population adulte...[...]

Paroles de flics tunisiens

Paroles de flics tunisiens

Lui a 45 ans, dont 20 dans la police. Il a encore du mal à croire que "ça y est ! on va avoir un syndicat". L'autre est un "bleu" de 25 ans traumatisé par ce qu'il vient de vivre. Paroles libérées de flics tunisiens de base de l'après-Ben Ali.[...]

Naissance du second syndicat de l'histoire de la Tunisie

Naissance du second syndicat de l'histoire de la Tunisie

C’est une petite révolution dans la révolution. La centrale syndicale historique a désormais une concurrente : la Confédération générale tunisienne du travail (CGTT). Elle est dirigée par Habib Guiza et se veut plus moderne et moins politisée que son aînée, l’UGTT.[...]

Le général Ammar, l'homme qui a dit non

Le général Ammar, l'homme qui a dit non

Après avoir refusé de tirer sur les civils, précipitant la chute de Ben Ali, le chef d’état-major des armées, Rachid Ammar, s’est porté publiquement garant de la révolution. Portrait d’un militaire aussi humble que déterminé, élevé par le destin au rang de « héros[...]

Attention, transition

Deux semaines après la chute de Zine el-Abidine Ben Ali, la Tunisie a enfin un gouvernement de transition qui recueille l’assentiment de la majorité de la population – dont notamment celui de l’UGTT. On devrait donc s’éloigner tout doucement de la zone de turbulences post-révolution. Il ne fallait surtout pas que le pays s’enlise trop[...]

Tunisie : Morjane démissionne du gouvernement, l'UGTT refuse d'y entrer

Tunisie : Morjane démissionne du gouvernement, l'UGTT refuse d'y entrer

Alors qu'on attend la composition du nouveau gouvernement dans la soirée, on sait désormais que le ministre des Affaires étrangères Kamel Morjane, démissionnaire, n'en fera pas partie. Pas plus que la centrale syndicale UGTT, qui préfère rester dans l'opposition.[...]

Tunisie : les derniers jours d'un régime à l'agonie

Tunisie : les derniers jours d'un régime à l'agonie

De la fuite de Ben Ali jusqu’à la débandade de la "famille", en passant par la reddition de la garde présidentielle... Récit exclusif des événements qui ont fait basculer la Tunisie.[...]

Le gouvernement tunisien enfin remanié ?

Le gouvernement tunisien enfin remanié ?

La Tunisie attend toujours le remaniement ministériel, pourtant annoncé comme imminent depuis deux jours. Ce devrait être chose faite ce jeudi d’après le porte-parole du gouvernement. Des milliers de manifestants continuent de protester contre la présence des anciens caciques du régime à des postes clés.[...]

Tunisie : choix cornélien pour l'opposition

Faut-il ou non participer à un gouvernement d’union dont les postes clés sont occupés par des ministres de l’ancien régime ?[...]

Enjeux et périls de l'après-Ben Ali

Enjeux et périls de l'après-Ben Ali

Au lendemain de la chute du chef de l’État, le pays traverse une période délicate. Il faut à présent dépasser l’euphorie révolutionnaire pour assurer la transition vers la démocratie.[...]

Tunisie : la mobilisation antigouvernementale ne faiblit pas

Tunisie : la mobilisation antigouvernementale ne faiblit pas

Des milliers de manifestants protestent toujours à Tunis devant la Primature pour réclamer le départ des membres du gouvernement jugés trop proches de l’ancien régime. Parallèlement, les appels à la grève se multiplient.[...]

Une 'caravane de la libération' est entrée dans Tunis

Une "caravane de la libération" est entrée dans Tunis

De très nombreux manifestants sont arrivés ce matin dans la capitale tunisienne. Ils ont l’intention de faire tomber le gouvernement de transition dirigé par Mohamed Ghannouchi.[...]

Tunisie : grand ménage ou chasse aux sorcières ?

Tunisie : grand ménage ou chasse aux sorcières ?

Du gouvernement au monde économique, tout ce qui a un jour touché au président déchu Zine el-Abidine Ben Ali semble devoir disparaître. Au point que ses anciens proches ont annoncé leur démission de son parti-État, le RCD, qui ressemble de plus en plus à une coquille vide.[...]

Le nouveau gouvernement tunisien fragilisé par des défections

Le nouveau gouvernement tunisien fragilisé par des défections

Le nouveau gouvernement tunisien est de plus en plus contesté. Quatre ministres fraîchement nommés ont annoncé leur démission ou la suspension de leur participation, tandis que des manifestants ont protesté contre le maintien d'anciens ministres de l'ère Ben Ali.[...]

Révolte tunisienne : cinq questions pour comprendre

Révolte tunisienne : cinq questions pour comprendre

Mardi 28 décembre 2010. La télévision nationale passe en boucle un bandeau annonçant une allocution imminente de Zine el-Abidine Ben Ali. Tout le monde a compris que le président allait s’exprimer pour la première fois sur les incidents de Sidi Bouzid après la tragique immolation par le feu d’un jeune marchand ambulant. Depuis son[...]

Les émeutes s'approchent de Tunis, entre 21 et 50 morts

Les émeutes s'approchent de Tunis, entre 21 et 50 morts

Des affrontements ont éclaté dans la banlieue de Tunis pour la première fois mardi soir. Ils ont fait 21 morts selon les autorités, 50 selon un syndicaliste.[...]

Quatre morts lors de nouveaux affrontements

Quatre morts lors de nouveaux affrontements

Quatre personnes au moins ont été tuées et six autres grièvement blessées samedi soir par balles lors de nouveaux affrontements entre manifestants et forces de l'ordre en Tunisie, confrontée à une révolte sans précédent contre le chômage.[...]

Sidi Bouzid trouve des soutiens jusqu'à Tunis

Sidi Bouzid trouve des soutiens jusqu'à Tunis

Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés à Tunis mardi en soutien aux habitants de la région de Sidi Bouzid (centre-ouest de la Tunisie), qui connaît des troubles sociaux depuis plus d'une semaine. D’autres rassemblements ont eu lieu dans d’autres villes.[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus