mot cléRésultat par mot clé:Kidal

Mali - France : le ton monte

Mali - France : le ton monte

Les rapports entre le Mali et la France sont exécrables depuis plusieurs mois. Plus récemment, l'"affaire" Tomi et, surtout, la situation à Kidal n'arrangent rien.[...]

Mali : un cadre du Mujao revendique l'enlèvement d'une équipe du CICR

Mali : un cadre du Mujao revendique l'enlèvement d'une équipe du CICR

Yoro Abdoulsalam, un responsable du Mujao, a revendiqué mardi l'enlèvement d'une équipe du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans le nord du Mali. L'ONG était sans nouvelles de ses employés depuis ce week-end.[...]

Mali : deux explosions entendues à Kidal, bilan inconnu

Mali : deux explosions entendues à Kidal, bilan inconnu

Deux explosions ont été entendues tard vendredi soir à Kidal (extrême nord-est du Mali), ont indiqué à l'AFP une source militaire africaine et une autorité locale jointes sur place, qui n'étaient cependant pas en mesure d'en déterminer l'origine et de fournir un bilan.[...]

Mali : cinq Casques bleus blessés par une mine près de Kidal

Mali : cinq Casques bleus blessés par une mine près de Kidal

Un véhicule de la Minusma patrouillant au nord de Kidal a sauté lundi matin sur une mine. Bilan : pas de victimes, mais cinq Casques bleus légèrement blessés.[...]

Mali : la majeure partie des militaires français de Kidal se retirent

Mali : la majeure partie des militaires français de Kidal se retirent

Les militaires français ont débuté ce week-end un repli quasi-total de la ville de Kidal, à l'extrême nord du Mali. Le contingent de l'opération Serval sur place doit passer cette semaine de près de 250 hommes à environ 70.[...]

Mali : IBK de plus en plus irrité par les méthodes françaises

Mali : IBK de plus en plus irrité par les méthodes françaises

La dernière opération de l'armée française au Nord du Mali a provoqué les vives protestations de Bamako. En cause : le manque de transparence des Français.[...]

Mali : début du vote pour le second tour des législatives

Mali : début du vote pour le second tour des législatives

Les Maliens ont commencé à voter dimanche pour le second tour des législatives, au lendemain d'un attentat meurtrier qui a tué deux Casques bleus sénégalais de l'ONU à Kidal, dans le nord-est.[...]

Nord du Mali : au moins deux soldats de l'ONU tués, plusieurs blessés dans un attentat à Kidal

Nord du Mali : au moins deux soldats de l'ONU tués, plusieurs blessés dans un attentat à Kidal

Au moins deux soldats africains de la force de l'ONU au Mali (Minusma) ont été tués et plusieurs Casques bleus et soldats maliens ont également été blessés dans un attentat à la voiture piégée samedi, contre une banque de Kidal, dans le nord-est du Mali, a indiqué une source de la Minusma à l'AFP[...]

Mali : attentat à la voiture piégée à Kidal

Mali : attentat à la voiture piégée à Kidal

Un attentat à la voiture piégée a visé samedi matin une banque gardée par des soldats africains de la force de l'ONU à Kidal, dans le nord du Mali, a appris l'AFP de sources militaire et admnistrative.[...]

Mali : l'ORTM émet de nouveau à Kidal

Mali : l'ORTM émet de nouveau à Kidal

Les stations de la radio et de la télévision publique malienne (ORTM) ont recommencé à émettre mercredi à Kidal. Leurs locaux avaient été occupés pendant plusieurs mois par des rebelles touaregs.[...]

Le Mali reste 'ouvert aux discussions' avec la rébellion touarègue

Le Mali reste "ouvert aux discussions" avec la rébellion touarègue

Le Premier ministre malien Oumar Tatam Ly a affirmé mardi que le Mali reste "ouvert aux discussions" avec la rébellion touarègue du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Cette déclaration intervient quelques jours après une déclaration de guerre de l'un des dirigeants de la rébellion.[...]

Mali : face à des manifestants hostiles, le Premier ministre annule une visite à Kidal

Mali : face à des manifestants hostiles, le Premier ministre annule une visite à Kidal

Le Premier ministre malien, Oumar Tatam Ly, a été contraint jeudi d'annuler une visite à Kidal après l'intrusion de manifestants hostiles sur l'aérodrome de la ville. Informé alors qu'il s'apprêtait à décoller de Gao, le chef du gouvernement a préféré ne pas effecuter de déplacement.[...]

Mali : scrutin sans incident majeur, Louis Michel salue 'un nouveau succès'

Mali : scrutin sans incident majeur, Louis Michel salue "un nouveau succès"

"En dépit des quelques incidents survenus dans le Nord, d’ampleur limitée", les élections législatives maliennes se sont déroulées "paisiblement", s'est félicité, lundi, Louis Michel, chef des observateurs européens.[...]

Législatives maliennes : un vote calme et sans enthousiasme

Législatives maliennes : un vote calme et sans enthousiasme

Hormis quelques incidents provoqués par des indépendantistes touaregs dans le nord du pays, les élections législatives se sont déroulées dans le calme, dimanche, au Mali. La ferveur était loin d'être la même que lors de la présidentielle de juillet et août derniers.[...]

Mali : le MNLA se cherche un chef

Mali : le MNLA se cherche un chef

Le chef actuel du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), Bilal Ag Acherif, devrait être remplacé dans les prochaines semaines. En cause : son manque de d'expérience en matière de négociations.[...]

Législatives au Mali : Kidal, trou noir électoral

Législatives au Mali : Kidal, trou noir électoral

Les législatives auront lieu le 24 novembre au Mali, mais rares sont ceux qui croient à la possibilité d'organiser le scrutin dans le grand Nord. La sécurité y est bien trop précaire.[...]

Mali : le bras droit de Belmokhtar tué par l'armée française

Mali : le bras droit de Belmokhtar tué par l'armée française

Selon des sources sécuritaires régionales, l'armée française a tué, la semaine dernière, Hacène Ould Khalill. Un Mauritanien connu sous le nom de Jouleibib et un gros poisson du terrorisme : il était le numéro deux du groupe jihadiste de Mokhtar Belmokhtar, responsable, entre autres, de l’attaque en Algérie du site[...]

Sahel : le désert des barbares

Sahel : le désert des barbares

Le dimanche 3 novembre, lendemain de l'assassinat de nos deux confrères de RFI non loin de Kidal, avait été déclaré jour de deuil continental par l'Union africaine. Non pas en hommage à Ghislaine Dupont et Claude Verlon, mais à la mémoire des 350 victimes anonymes de la tragédie de Lampedusa, noyées aux[...]

Sahel : la guerre de l'ombre

Sahel : la guerre de l'ombre

Assassinat de deux journalistes, libération des otages d'Arlit, négociations difficiles avec les Touaregs... Au Mali, IBK est fragilisé sur son territoire tandis que son voisin nigérien, Mahamadou Issoufou, apparaît comme l'homme fort d'une région livrée aux bandes barbares rendues folles par la surenchère des rançons.[...]

Mali : qui est Ag Bakabo, le suspect n°1 du meurtre des deux journalistes de RFI à Kidal ?

Mali : qui est Ag Bakabo, le suspect n°1 du meurtre des deux journalistes de RFI à Kidal ?

Originaire de l’Adrar des Ifoghas, Baye Ag Bakabo est le suspect n°1 du meurtre des deux envoyés spéciaux de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, le 2 novembre. À la fois bandit, trafiquant et jihadiste, il se faisait très discret à Kidal jusqu’au jour où un chef d’Aqmi, Abdel Karim Targui, lui a ordonné de payer ses[...]

Mali : Valls annonce l'aide de la France pour la formation des forces de sécurité

Mali : Valls annonce l'aide de la France pour la formation des forces de sécurité

Lors de sa visite au Mali, Manuel Valls a annoncé, dimanche, que la France apportera son aide pour former et équiper la police et la gendarmerie maliennes. Une assistance destinée à permettre au pays de "faire face aux problèmes sécuritaires, notamment dans le nord", selon le ministre français de l'Intérieur.[...]

Mali : le MNLA évacue le gouvernorat et la radio de Kidal, colère des partisans

Mali : le MNLA évacue le gouvernorat et la radio de Kidal, colère des partisans

Après plusieurs mois d'occupation,les rebelles du MNLA ont évacué jeudi deux bâtiments publics à Kidal (nord-est du Mali). La décision a sucsité la colère de partisans de la rébellion touarègue, qui ont saccagé des édifices dans la ville.[...]

Mali : des sympathisants du MNLA détruisent des bâtiments publics à Kidal

Mali : des sympathisants du MNLA détruisent des bâtiments publics à Kidal

Des partisans de la rébellion touarègue du MNLA ont saccagé jeudi des bâtiments publics à Kidal, dont le gouvernorat et le siège du Trésor public, pour protester contre la décision de leurs chefs de quitter ces locaux qu'ils occupaient depuis plusieurs mois.[...]

Mali : sit-in à Kidal contre la décision du MNLA de quitter des édifices publics de la ville

Mali : sit-in à Kidal contre la décision du MNLA de quitter des édifices publics de la ville

Un sit-in a été organisé, mercredi, devant le gouvernorat de Kidal par un groupe de "femmes et d'enfants" favorables au MNLA. Ils contestent la décision des cadres du mouvement rebelle touareg de quitter les édifices publics de la ville qu'ils occupent.[...]

Mali : Minusma, revue de troupes

Mali : Minusma, revue de troupes

Dans le nord du Mali, les attaques des derniers mois ont démontré la capacité de réorganisation et de nuisance des groupes jihadistes, tout en pointant les difficultés des forces militaires à remplir leur mission de sécurisation. État des lieux de la Mission de l'ONU au Mali, la Minusma.[...]

Mali : identification d'un Touareg soupçonné d'avoir planifié l'enlèvement des journalistes de RFI

Mali : identification d'un Touareg soupçonné d'avoir planifié l'enlèvement des journalistes de RFI

Un Touareg, Bayes Ag Bakabo, est soupçonné d'avoir planifié l'enlèvement des deux journalistes français de RFI, tués à Kidal. Propriétaire de la voiture qui a servi au rapt, il aurait organisé cette opération pour le compte d'Aqmi.[...]

Selon Sahara Médias, Aqmi revendique l'assassinat des journalistes de RFI au Mali

Selon Sahara Médias, Aqmi revendique l'assassinat des journalistes de RFI au Mali

Aqmi aurait revendiqué l'assassinat des journalistes français de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, tués le 2 novembre à Kidal, a annoncé mercredi le site d'information mauritanien Sahara Médias. L'opération aurait été menée par des hommes d'Abdelkrim al-Targui, un lieutenant touareg de la filiale maghrébine[...]

Mali : progrès dans l'enquête sur l'assassinat des deux journalistes français à Kidal

Mali : progrès dans l'enquête sur l'assassinat des deux journalistes français à Kidal

L'enquête sur l'assassinat des deux journalistes français de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, exécutés le 2 novembre par des inconnus armés à Kidal, progresse. Au moins 35 personnes ont été arrêtées depuis lundi, le quotidien français "Le Monde" indiquant de son côté que trois des quatre[...]

Mali : Kidal, ville (presque) ouverte

Mali : Kidal, ville (presque) ouverte

Le rapt et l'assassinat de deux journalistes de RFI, le 2 novembre, révèle l'insécurité grandissante à Kidal malgré la présence d'une importante force militaire française, malienne et onusienne (Minusma). La conséquence d'un accord de Ouagadougou signé à la hâte ?[...]

Mali : 150 militaires français envoyés en renfort à Kidal

Mali : 150 militaires français envoyés en renfort à Kidal

Cent cinquante soldats français sont arrivés mardi à Kidal après l'assassinat des deux journalistes de RFI dans ce bastion touareg du nord-est malien. Un renfort qui porte à 350 le nombre de militaires français stationnés dans la ville.[...]

Hommage à nos confrères de RFI tués au Mali

Au nom de Jeune Afrique, François Soudan rend hommage à nos confrères de RFI tués au Mali.[...]

Journalistes tués au Mali : les larmes d'Ibrahim Boubacar Keïta

Journalistes tués au Mali : les larmes d'Ibrahim Boubacar Keïta

Ibrahim Boubakar Keïta a rendu, lundi, un dernier hommage à Ghislaine Dupont et Claude Verlon, journalistes de RFI assassinés le 2 novembre à Kidal. Le président malien a promis de "tout faire pour qu'on arrête les coupables". En attendant, les corps de deux victimes ont été rapatriés, mardi à l'aube, à Paris.[...]

Mali : vive émotion et nombreuses questions après l'assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon à Kidal

Mali : vive émotion et nombreuses questions après l'assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon à Kidal

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, les deux journalistes de RFI qui ont été retrouvés morts près de Kidal, samedi 2 novembre, ont été exécutés par leurs ravisseurs, selon les premiers éléments de l'enquête. Les questions sur les mobiles de leur enlèvement et de leur assassinat se mêlent à[...]

Mali : les journalistes de RFI 'assassinés froidement' par des 'groupes terroristes'

Mali : les journalistes de RFI "assassinés froidement" par des "groupes terroristes"

Les deux journalistes français de RFI enlevés et tués samedi au Mali ont "été assassinés froidement" par balles, par des "groupes terroristes", a annoncé dimanche le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, après une réunion de crise à l'Elysée.[...]

Mali : deux journalistes français tués à Kidal, réunion de crise à l'Élysée

Mali : deux journalistes français tués à Kidal, réunion de crise à l'Élysée

Deux journalistes français de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, en reportage à Kidal, dans le nord du Mali, ont été tués après avoir été enlevés samedi par des hommes armés qui les avaient emmenés en dehors de la ville, suscitant une vague d'émotion en France, tandis que François Hollande convoque[...]

Mali : les deux journalistes français enlevés ont été exécutés

Mali : les deux journalistes français enlevés ont été exécutés

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux envoyés spéciaux de RFI dans le nord du Mali, ont été retrouvés morts, samedi après-midi près de Kidal, a indiqué le préfet de Tinzawaten. L'information a été confirmée par le ministère des Affaires étrangères français.[...]

Mali : deux journalistes français de RFI enlevés à Kidal

Mali : deux journalistes français de RFI enlevés à Kidal

Deux journalistes français de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verion, ont été enlevés samedi par un commando armé à Kidal, dans le Nord-Est du Mali. Il n'y a eu aucune revendication pour le moment.[...]

Mali : la situation à Kidal 'inadmissible', dit le président Keïta

Mali : la situation à Kidal "inadmissible", dit le président Keïta

La situation à Kidal (extrême nord-est du Mali), fief touareg en partie contrôlé par les rebelles, est "inadmissible", estime le président malien dans un entretien à trois médias dont l'AFP à Dakar, où il a participé à deux sommets ouest-africains.[...]

Soumaïla Cissé : 'Nous qui voulons construire une opposition démocratique au Mali, on ne nous écoute pas'

Soumaïla Cissé : "Nous qui voulons construire une opposition démocratique au Mali, on ne nous écoute pas"

Le candidat malheureux à la dernière présidentielle malienne, Soumaïla Cissé, prépare les législatives prévues pour le 24 novembre. Selon le patron de l'Union pour la République et la démocratie (URD), le nouveau pouvoir et de la communauté internationale manquent de considération à son égard.[...]

IBK en tenue de combat

IBK en tenue de combat

Attentat et menaces d'Aqmi, échauffourées avec les rebelles touaregs, fronde d'une trentaine d'éléments de l'ancienne junte... Confronté à ce triple péril, le nouveau président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), affiche la plus grande fermeté.[...]

Accrochages au Mali : IBK écourte de deux jours son séjour en France

Accrochages au Mali : IBK écourte de deux jours son séjour en France

La recrudescence des violences dans son pays a contraint le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) à écourter sa visite en France pour rentrer mardi au Mali.[...]

L'armée malienne en 'état d'alerte maximum' après la recrudescence de violences dans le Nord

L'armée malienne en "état d'alerte maximum" après la recrudescence de violences dans le Nord

Le Nord du Mali est de nouveau sous haute tension. Après l'attaque suicide de dimanche à Tombouctou, les combats ont repris, le 30 septembre à Kidal, entre les rebelles touaregs et l'armée malienne. Une dégradation de la situation sécuritaire qui intervient au moment où le président Ibrahim Boubacar Keïta séjourne à[...]

Insécurité : le nord du Mali face aux coupeurs de routes

Insécurité : le nord du Mali face aux coupeurs de routes

Alors qu'il avait presque disparu pendant l’occupation islamiste, le brigandage a repris de plus belle au Nord-Mali. Les attaques de bus et de camions de transport se multiplient, paralysant la libre circulation des hommes et des biens dans une région déjà très fragile.[...]

Jean-Yves Le Drian : 'Les forces françaises resteront au Mali le temps qu'il faudra'

Jean-Yves Le Drian : "Les forces françaises resteront au Mali le temps qu'il faudra"

À l’occasion de la fête nationale, le 22 septembre, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a passé trois jours au Mali pour prendre part aux festivités. À Bamako, il a rencontré son homologue Soumeylou Boubèye Maiga ainsi que le président Ibrahim Boubacar Keita (IBK), avant d’aller[...]

Mali : sortie de l'ornière

Au Mali, priorité au désenclavement, avec la construction d'une route entre Gao et Kidal.[...]

Nord-Mali : la tension monte entre l'armée et les Touaregs du MNLA

Nord-Mali : la tension monte entre l'armée et les Touaregs du MNLA

Un accrochage entre l'armée malienne et des touaregs armés a eu lieu, mercredi, près de la frontière avec la Mauritanie. Si ses circonstances sont encore floues - l'armée parle de "bandits" et le MNLA affirme qu'il a été attaqué - cet incident illustre la tension palpable qui règne encore au Nord-Mali, une semaine avant[...]

Yamoussa Camara : 'Sanogo ne veut plus jouer aucun rôle'

Yamoussa Camara : "Sanogo ne veut plus jouer aucun rôle"

Ministre de la Défense de Dioncounda Traoré, ex-chef d’état-major de la Garde nationale, Yamoussa Camara est l’un des rares officiers de haut rang à avoir été favorable à la junte dès les premières heures du coup d’État du 22 mars 2012 au Mali. À quelques heures de la prestation de serment du[...]

Présidentielle malienne : le second tour vu de Kidal

Présidentielle malienne : le second tour vu de Kidal

À Kidal, au nord du Mali, aucun des deux candidats qualifiés pour le second tour de la présidentielle, Soumaïla Cissé et Ibrahim Boubacar Keïta, ne suscite l'enthousiasme de la population. Dans le fief des Touaregs, les manifestations pro-rebelles se succèdent dans un climat toujours tendu.[...]

Mali : un soldat français tué dans un accident près de Douentza, au centre du pays

Mali : un soldat français tué dans un accident près de Douentza, au centre du pays

Un brigadier français engagé dans l'opération Serval au Mali est mort, mardi 30 juillet à une vingtaine de kilomètres de Douentza, au centre du Mali, dans l'accident d'un véhicule de transport.[...]

Adama Kamissoko, gouverneur de Kidal : 'Il y a des bureaux où il n'y a qu'un seul votant'

Adama Kamissoko, gouverneur de Kidal : "Il y a des bureaux où il n'y a qu'un seul votant"

À Kidal, 12 060 électeurs avaient pu retirer leurs cartes Nina, avant le scrutin, sur les 35 000 inscrits. Des bureaux de vote ont même été ouverts à Anéfis, Essouk, et Tessalit… Le vote des Maliens du Nord représentait un enjeu symbolique important pour l’élection présidentielle du 28 juillet. Le gouverneur de[...]

Mali : traumatisé par 18 mois de crise, le pays élit son président

Mali : traumatisé par 18 mois de crise, le pays élit son président

Près de sept millions de Maliens sont appelés à voter ce dimanche 28 juillet au premier tour d'une présidentielle devant permettre d'entamer le redressement et la réconciliation dans leur pays traumatisé par 18 mois de crise politique et militaire.[...]

Mali : fin de la campagne avant une présidentielle déterminante

Mali : fin de la campagne avant une présidentielle déterminante

La campagne électorale pour le premier tour de la présidentielle au Mali s'est achevée vendredi, deux jours avant un scrutin déterminant pour l'avenir d'un pays qui sort d'un an et demi de crise politique et militaire.[...]

Mali : ligne d'arrivée, point de départ

Mali : ligne d'arrivée, point de départ

Ouf ! Le premier tour de l’élection présidentielle malienne aura finalement bien lieu ce 28 juillet. Si les électeurs de Kidal représentent une part infime du corps électoral national, cette ville du nord sera la plus observée pendant le scrutin.[...]

Sondage sur la présidentielle malienne : vous avez voté pour... IBK

Sondage sur la présidentielle malienne : vous avez voté pour... IBK

Avec 25% des voix, l’ancien Premier ministre Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) est arrivé en tête de notre sondage sur l’élection présidentielle malienne, lequel ne prenait qu'une température approximative de la popularité des candidats sur Internet. Autre enseignement : près de 75% des sondés craignent des fraudes[...]

Présidentielle malienne : Soumaïla Cissé à son tour en campagne à Kidal

Présidentielle malienne : Soumaïla Cissé à son tour en campagne à Kidal

Après Ibrahim Boubacar Keïta, Soumaïla Cissé, autre favori de l'élection présidentielle malienne, s'est rendu à Kidal, mercredi 24 juillet. Dans le bastion de la communauté touarègue, l'ancien ministre des Finances a asséné que le Mali était "un et indivisible".[...]

Présidentielle malienne : qui a fixé la date du premier tour au 28 juillet ?

Présidentielle malienne : qui a fixé la date du premier tour au 28 juillet ?

Dioncounda Traoré a affirmé qu'il avait lui même choisi la date du 28 juillet pour la présidentielle malienne. Mais n'a-t-il vraiment subi aucune pression de la France ?[...]

Mali : ce qui coince encore dans l'application de l'accord de Ouagadougou

Mali : ce qui coince encore dans l'application de l'accord de Ouagadougou

Le comité de suivi et d’évaluation de l’accord préliminaire de Ouagadougou, signé le 18 juin dernier entre les rebelles touaregs et le gouvernement malien, a tenu sa première réunion à Bamako, le 22 juillet. Les avancées sont notables, mais certains points coincent toujours, comme la libération par Bamako de[...]

Les trois maux de la présidentielle malienne

Les trois maux de la présidentielle malienne

Tensions à Kidal, risques d'attaques terroristes, retards dans la distribution des cartes d'électeurs : à moins d'une semaine du premier tour de l'élection présidentielle malienne, le dimanche 28 juillet, plusieurs points noirs pourraient sérieusement entraver le bon déroulement du scrutin.[...]

Mali : les agents électoraux enlevés au nord de Kidal ont été libérés

Mali : les agents électoraux enlevés au nord de Kidal ont été libérés

Les six personnes, dont cinq agents électoraux, enlevées dans la région de Kidal (nord-est du Mali) par des hommes armés ont été relâchés, mais les préoccupations sécuritaires demeuraient vives dimanche dans cette zone à une semaine d'une présidentielle cruciale pour le pays.[...]

Mali : deux des agents électoraux enlevés au nord de Kidal ont été relâchés

Mali : deux des agents électoraux enlevés au nord de Kidal ont été relâchés

Deux des agents électoraux enlevés samedi dans la région de Kidal (nord-est du Mali) par des hommes armés ont été relâchés, a indiqué dimanche à l'AFP un responsable au ministère malien de l'Administration territoriale, sans détails dans l'immédiat sur le sort des autres otages.[...]

Mali : l'enlèvement de six personnes aggrave les tensions dans la région de Kidal

Mali : l'enlèvement de six personnes aggrave les tensions dans la région de Kidal

Six personnes, dont des agents électoraux et un élu local, ont été enlevées samedi par des hommes armés dans la région de Kidal (nord-est du Mali), aggravant encore les tensions sécuritaires à huit jours d'une élection présidentielle jugée cruciale.[...]

Mali : quatre agents électoraux et un élu enlevés au nord de Kidal

Mali : quatre agents électoraux et un élu enlevés au nord de Kidal

Cinq personnes - quatre agents électoraux et un élu - ont été enlevées samedi par des hommes armés à Tessalit, dans la région de Kidal (nord-est du Mali), a affirmé à l'AFP un responsable administratif local.[...]

Mali : retour du calme à Kidal après les violences communautaires

Mali : retour du calme à Kidal après les violences communautaires

Le calme était revenu samedi matin après des violences entre Noirs et Touareg qui ont fait quatre morts à Kidal, ville du nord-est du Mali patrouillée par les soldats de l'ONU et de l'armée malienne, a appris l'AFP de source militaire et auprès d'habitants.[...]

Mali : violences meurtrières à Kidal avant l'élection présidentielle

Mali : violences meurtrières à Kidal avant l'élection présidentielle

Quatre personnes ont été tuées, de nombreuses autres blessées et le marché central a été incendié dans des violences entre Touareg et Noirs dans la ville de Kidal, dans le nord-est du Mali, provoquant un regain de tension un peu plus d'une semaine avant l'élection présidentielle.[...]

Mali : au moins un mort dans des violences à Kidal

Mali : au moins un mort dans des violences à Kidal

Dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 juillet, au moins une personne a été tuée lors de violences entre des Touaregs et des populations noires. À seulement neuf jours du premier tour de l'élection présidentielle, la situation est extrêmement tendue à Kidal.[...]

Présidentielle malienne : Tiébilé Dramé renonce à être candidat

Présidentielle malienne : Tiébilé Dramé renonce à être candidat

Le candidat du Parena à la présidentielle malienne, qui a demandé un report du scrutin, a finalement décidé de ne pas solliciter le suffrage de ses concitoyens le 28 juillet prochain. Il dénonce des violations de la loi électorale.[...]

Présidentielle malienne : IBK fait campagne à Kidal

Présidentielle malienne : IBK fait campagne à Kidal

Ibrahim Boubacar Keïta (dit "IBK"), l'un des principaux candidats à la présidentielle malienne, s'est rendu lundi 15 juillet à Kidal pour une visite de quelques heures.[...]

Dioncounda Traoré : 'C'est moi qui ai décidé de fixer la date de la présidentielle au 28 juillet'

Dioncounda Traoré : "C'est moi qui ai décidé de fixer la date de la présidentielle au 28 juillet"

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision France 24, le président malien de transition, Dioncounda Traoré, a assuré que la date de l’élection présidentielle - dont le 1er tour se tiendra le 28 juillet - n’a pas été imposée par la France. Selon lui, ces élections ne seront [...]

Mali : Tiéman Coulibaly appelle à mettre fin aux 'provocations' à Kidal

Mali : Tiéman Coulibaly appelle à mettre fin aux "provocations" à Kidal

Le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Coulibaly, a dénoncé samedi ceux qui s'opposent au retour de l'armée et de l'administration à Kidal, fief des rebelles touareg, appelant à mettre fin aux "provocations", à quinze jours de l'élection présidentielle.[...]

Tiébilé Dramé : 'Je constate que Fabius est devenu le directeur des élections' au Mali

Tiébilé Dramé : "Je constate que Fabius est devenu le directeur des élections" au Mali

Ancien chef de la diplomatie malienne, négociateur pour le compte du gouvernement malien de l’accord de Ouagadougou, Tiébilé Dramé, 58 ans, est candidat à l’élection présidentielle dont il conteste le calendrier, exigeant son report. Il s’en explique.[...]

Mali : à peine arrivé, le gouverneur de Kidal contraint de faire demi-tour

Mali : à peine arrivé, le gouverneur de Kidal contraint de faire demi-tour

Le gouverneur de Kidal a effectué jeudi 11 juillet un retour avorté de quelques heures dans la ville à cause des tensions provoquées par la présence de l'armée malienne. Ce retour était censé marquer le retour de l'administration malienne dans le fief des Touaregs.[...]

Présidentielle malienne : le gouverneur fait son retour à Kidal pour préparer le scrutin

Présidentielle malienne : le gouverneur fait son retour à Kidal pour préparer le scrutin

Après plus d’une année d’absence, le colonel Adama Kamissoko, le gouverneur de Kidal, est rentré, le 11 juillet, dans cette ville du nord-est du Mali, berceau des Touaregs, où les tensions demeurent vives avec l'armée malienne. Son objectif : préparer le premier tour de la présidentielle du 28 juillet.[...]

Mali : votera, votera pas ?

Mali : votera, votera pas ?

À 18 jours de l’élection présidentielle malienne, des candidats réclament officiellement un report du scrutin. Mais le compte à rebours a déjà commencé. La campagne électorale se déroule…[...]

Mali : situation 'critique' à Kidal

Mali : situation "critique" à Kidal

Les incidents se multiplient à Kidal, à moins de trois semaines du premier tour de la présidentielle. Mais le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, l'a réaffirmé, mardi 9 juillet devant les 28 candidats : un report du scrutin ne "résoudrait pas" les problèmes rencontrés sur le terrain.[...]

Mali : le candidat Tiébilé Dramé demande le report du scrutin présidentiel

Mali : le candidat Tiébilé Dramé demande le report du scrutin présidentiel

À quelque 20 jours de la tenue de l’élection au Mali, Tiébilé Dramé, candidat à la présidentielle et artisan d'un accord de paix entre le gouvernement malien et la rébellion touarègue, a officiellement demandé, le 8 juillet, à la Cour constitutionnelle le report du scrutin.[...]

Mali : l'état d'urgence est levé à la veille du lancement de la campagne présidentielle

Mali : l'état d'urgence est levé à la veille du lancement de la campagne présidentielle

L'état d'urgence qui était en vigueur au Mali depuis le 12 janvier, a été levé samedi à la veille du lancement de la campagne pour le premier tour de l'élection présidentielle du 28 juillet, a appris l'AFP auprès du ministère de la Sécurité.[...]

Mali : l'armée entre à Kidal trois semaines avant la présidentielle

Mali : l'armée entre à Kidal trois semaines avant la présidentielle

L'armée malienne est entrée vendredi pour la première fois depuis plus d'un an dans Kidal, ville du nord du Mali occupée par des jihadistes puis des rebelles touareg, devant ainsi permettre que le premier tour de la présidentielle du 28 juillet s'y tienne comme dans le reste du pays.[...]

Burkina - Nord-Mali : Diendéré réapparaît à Kidal

Burkina - Nord-Mali : Diendéré réapparaît à Kidal

Gilbert Diendéré, chef d'état-major particulier du président Compaoré, mémoire du régime, homme de l'ombre depuis plus d'un quart de siècle, n'était plus réapparu, depuis le printemps 2012 et la libération des otages occidentaux dans le désert nord-malien. Jusqu'au 23 juin dernier, où il était[...]

Mali : Bamako et le MNLA s'entendent sur le cantonnement des troupes à Kidal

Mali : Bamako et le MNLA s'entendent sur le cantonnement des troupes à Kidal

Malgré la signature de l’accord de Ouagadougou, le 18 juin, entre Bamako et le MNLA, l’armée malienne n’est toujours pas entrée à Kidal. En cause : des divergences d’interprétation qu’une commission mixte a été chargée d’aplanir. Au bout de plusieurs jours de dialogue à Bamako, l’optimisme[...]

Mali : la Minusma prend le relais de la Misma

Mali : la Minusma prend le relais de la Misma

La nouvelle mission de stabilisation de l'ONU au Mali, la Minusma, a été officiellement mise en place, lundi 1er juillet, lors d'une cérémonie à Bamako. D'ici fin décembre, elle sera constituée de quelque 12 600 Casques bleus chargés de sécuriser la partie nord du pays.[...]

Mali : l'ONU donne son feu vert au déploiement des Casques bleus

Mali : l'ONU donne son feu vert au déploiement des Casques bleus

Le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé, mardi 26 juin, le déploiement, dès lundi prochain, de plusieurs milliers de Casques bleus au Mali afin de stabiliser le pays. De son côté, l'Union européenne a annoncé le versement de 90 millions d'euros pour consolider l'État malien.[...]

Mali - Tiébilé Dramé : 'Nous avons franchi une étape importante sur le chemin de la paix'

Mali - Tiébilé Dramé : "Nous avons franchi une étape importante sur le chemin de la paix"

Le gouvernement malien et les rebelles touaregs ont signé le 18 juin un accord préliminaire en vue de l’organisation de l’élection présidentielle à Kidal. Pour certains Maliens, cet accord sert davantage les intérêts des rebelles que ceux du pays. Tiébilé Dramé, émissaire de Bamako lors des[...]

Kidal, enjeu symbolique de la présidentielle malienne

Kidal, enjeu symbolique de la présidentielle malienne

L'armée voulait la reconquérir par la force, le gouvernement a négocié pour pouvoir y tenir les élections. Mais Kidal, la grande ville du Nord, peu peuplée, n'aura pas de réel impact sur la présidentielle malienne.[...]

Mali : l'accord avec les rebelles touaregs largement salué à Bamako

Mali : l'accord avec les rebelles touaregs largement salué à Bamako

Dans la capitale malienne, Bamako, les réactions étaient (presque) unanimes mardi 18 juin, après la signature à Ouagadougou d’un accord entre le pouvoir malien et rebelles touaregs occupant Kidal (nord-est du Mali).[...]

Mali : à Ouagadougou, Bamako et les rebelles touaregs parviennent à un accord provisoire

Mali : à Ouagadougou, Bamako et les rebelles touaregs parviennent à un accord provisoire

Bamako et les rebelles touaregs ont signé, mardi 18 juin à Ouagadougou un accord intérimaire permettant d’organiser l’élection présidentielle à Kidal, dans le nord du Mali.[...]

Mali : l'accord 'préliminaire' entre Bamako et les rebelles touaregs passe à la signature

Mali : l'accord "préliminaire" entre Bamako et les rebelles touaregs passe à la signature

L’accord entre le pouvoir malien et les rebelles touaregs qui contrôlent Kidal, dans le nord du Mali, devrait être signé à Ouagadougou à l’occasion d’une cérémonie au palais présidentiel prévue à partir de 15H30 (heure locale et GMT), en présence du chef de l'État burkinabé, Blaise[...]

Mali : Bamako 'prêt à signer' un accord avec les rebelles touaregs

Mali : Bamako "prêt à signer" un accord avec les rebelles touaregs

À Ouagadougou, depuis le 8 juin, autorités maliennes et rebelles touaregs tentent de trouver un accord sur le sort de Kidal. Un émissaire affirme que Bamako est prêt à signer un accord si leurs amendements sont acceptés.[...]

Mali : Bamako et les rebelles touaregs tardent à s'entendre

Mali : Bamako et les rebelles touaregs tardent à s'entendre

Dimanche 16 juin, le pouvoir malien et les rebelles touaregs occupant Kidal, dans le nord du Mali, n’avaient toujours pas trouvé d’accord sur le nouveau projet mis au point en vue de la présidentielle de juillet. La médiation burkinabè attend désormais la réaction des deux camps.[...]

Bamako et les rebelles touaregs peinent à conclure un accord à Ouagadougou

Bamako et les rebelles touaregs peinent à conclure un accord à Ouagadougou

Depuis le 8 juin, le gouvernement malien discute à Ouagadougou avec les rebelles touaregs qui contrôlent la ville de Kidal. Objectif : parvenir à un accord pour permettre la tenue de la présidentielle prévue le 28 juillet sur l'ensemble du pays. Mais, les deux parties peinent toujours à trouver un compromis.[...]

L'ONU préconise une 'vaste stratégie intégrée pour le Sahel'

L'ONU préconise une "vaste stratégie intégrée pour le Sahel"

Dans un rapport visant une "stratégie intégrée", l'ONU invite les pays du Sahel à renforcer leurs systèmes d'alerte, échanger des informations et coordonner leur surveillance des frontières pour lutter contre le terrorisme et le crime organisé.  [...]

Mali : pourquoi Bamako refuse de signer le projet d'accord avec le MNLA

Mali : pourquoi Bamako refuse de signer le projet d'accord avec le MNLA

Les questions de la justice, du cantonnement des rebelles, du retour de l’armée à Kidal et de l’organisation institutionnelle et administrative font partie des principales difficultés rencontrées dans les négociations entre Bamako et le MNLA à Ouagadougou.[...]

Mali : Bamako se veut optimiste sur les préparatifs de la présidentielle

Mali : Bamako se veut optimiste sur les préparatifs de la présidentielle

Alors que les tractations à Ouagadougou sur le statut de Kidal traînent en longueur entre Bamako et le MNLA, l'administration malienne travaille d'arrache-pied aux préparatifs de la présidentielle dont le premier tour est prévu le 28 juillet. S'il n'est pas sûr que les délais seront tenus, les autorités se veulent rassurantes.[...]

Mali : à Ouagadougou, Bamako et les rebelles touaregs se rapprochent doucement

Mali : à Ouagadougou, Bamako et les rebelles touaregs se rapprochent doucement

À Ouagadougou, selon la médiation burkinabè, on s’achemine progressivement vers la conclusion d’un accord entre le pouvoir malien et les rebelles touaregs occupant Kidal, dans le nord-est du Mali. Malgré la "méfiance" qui persiste.[...]

Mali : la médiation appelle à la cessation des hostilités avec les rebelles touaregs

Mali : la médiation appelle à la cessation des hostilités avec les rebelles touaregs

La médiation burkinabè a appelé samedi à la cessation des hostilités entre l'armée malienne et les rebelles touareg occupant Kidal, dans le nord-est du Mali, à l'ouverture de négociations à Ouagadougou.[...]

Mali : entre le gouvernement et les Touaregs, les négociations s'annoncent houleuses

Mali : entre le gouvernement et les Touaregs, les négociations s'annoncent houleuses

Alors que l'armée malienne resserre son étau autour de Kidal, le gouvernement et les groupes armés touaregs se retrouvent vendredi 7 juin à Ouagadougou pour des négociations en vue de l'élection présidentielle de juillet. Les tractations pourraient durer tout le week-end.[...]

Mali : baroud d'honneur pour Kidal ?

Mali : baroud d'honneur pour Kidal ?

Le mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) ne résiste-il dans la zone de Kidal, au nord du Mali, que pour mieux négocier, à partir de vendredi 7 juin, à Ouagadougou, avec les autorités de Bamako ?[...]

Mali : l'armée lorgne Kidal mais veut laisser 'une chance au dialogue'

Mali : l'armée lorgne Kidal mais veut laisser "une chance au dialogue"

L'armée malienne a renforcé ses positions à Anefis, petite ville du Nord malien reprise mercredi aux rebelles touaregs du MNLA et située à une centaine de kilomètres au sud de leur bastion de Kidal. Malgré cette pression militaire accrue, le dialogue entre les deux parties, qui doit s'engager vendredi 7 juin à Ouagadougou, n'est pas rompu.[...]

François Hollande : 'Un prix pour la paix, alors que j'ai dû faire la guerre'

François Hollande : "Un prix pour la paix, alors que j'ai dû faire la guerre"

François Hollande a reçu, le 5 juin au siège de l'Unesco, à Paris, le prix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix en présence de neuf chefs d'État et de gouvernements africains. Les combats au nord du Mali entre l'armée et le MNLA étaient cependant dans tous les esprits.[...]

Après des combats, l'armée malienne reprend Anefis au MNLA

Après des combats, l'armée malienne reprend Anefis au MNLA

L'armée malienne est entrée mercredi 5 juin dans la localité d'Anefis, jusque-là contrôlée par le MNLA et située à une centaine de kilomètres au sud de Kidal. Peu avant, des échanges de tirs à l'arme lourde ont opposé les soldats maliens aux rebelles touaregs.[...]

Qu'arrive-t-il aux Maliens ?

Patrice Nganang est un écrivain camerounais, professeur de théorie littéraire et culturelle à la State University of New York.[...]

Mali : l'armée malienne annonce vouloir reprendre Kidal

Mali : l'armée malienne annonce vouloir reprendre Kidal

L'armée malienne a annoncé, mardi 4 juin, vouloir reprendre la ville de Kidal, occupée par des rebelles du MNLA qui refusent l'autorité de Bamako. Des soldats maliens sont entrés mercredi à Anefis, sur la route de la cité-bastion de la communauté touarègue.[...]

Mali : le MNLA accusé de faire 'la chasse aux Noirs' à Kidal

Mali : le MNLA accusé de faire "la chasse aux Noirs" à Kidal

Selon plusieurs habitants de Kidal, les Touaregs du MNLA ciblent la population noire de la ville et ont expulsé, dimanche 2 juin, plusieurs personnes vers Gao. De son côté, le MNLA a revendiqué l’arrestation de plusieurs personnes accusées d’être des espions à la solde de l’État malien. Il y aurait parmi eux plusieurs[...]

Mali : les groupes touaregs refusent toujours l'armée malienne à Kidal

Mali : les groupes touaregs refusent toujours l'armée malienne à Kidal

Les groupes armés touareg qui occupent Kidal, dans le nord-est du Mali, ont réitéré samedi à Ouagadougou leur refus de voir l'armée malienne entrer dans cette ville pour sécuriser la présidentielle du 28 juillet.[...]

François Hollande : 'Une partie des soldats qui doivent quitter le Mali resteront dans la région'

François Hollande : "Une partie des soldats qui doivent quitter le Mali resteront dans la région"

Le président français, François Hollande, a accordé, vendredi 31 mai, un entretien aux médias France 24, Radio France Internationale et TV5Monde. Il s’est notamment épanché sur l’intervention au Mali, la situation sécuritaire du Sahel, la question des droits de l’homme en Afrique et la présence à Paris du[...]

Mali : le ton monte contre François Hollande

Mali : le ton monte contre François Hollande

La position conciliante de la France vis-à-vis des rebelles touaregs qui refusent l'autorité de l'État à Kidal est de plus en plus mal perçue par la population malienne. Comme par les partis politiques.[...]

Présidentielle malienne : les électeurs convoqués les 28 juillet et 11 août

Présidentielle malienne : les électeurs convoqués les 28 juillet et 11 août

Comme prévu, le premier tour de l'élection présidentielle aura lieu le 28 juillet au Mali, suivi deux semaines plus tard d'un éventuel second tour "sur toute l'étendue du territoire national", confirme un projet de loi adopté le 27 mai à Bamako.[...]

Mali : le médiateur Blaise Compaoré entame des concertations sur Kidal

Mali : le médiateur Blaise Compaoré entame des concertations sur Kidal

Le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur régional dans la crise malienne, commence à partir de lundi 27 mai des négociations pour débloquer la situation à Kidal. La ville est toujours occupée par le MNLA et le MIA, deux groupes armés touaregs qui refusent le retour de l'armée et de l'administration[...]

Mali : Tiébilé Dramé rencontre Blaise Compaoré à Ouagadougou

Mali : Tiébilé Dramé rencontre Blaise Compaoré à Ouagadougou

Tiébilé Dramé, l'émissaire malien pour le Nord, a rencontré lundi 20 mai à Ouagadougou le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur régional dans la crise malienne. La médiation burkinabè compte engager dans les "prochains jours" des discussions avec les groupes armés qui occupent la[...]

Mali : Dioncounda Traoré est convaincu que le MNLA est 'prêt' à dialoguer

Mali : Dioncounda Traoré est convaincu que le MNLA est "prêt" à dialoguer

À l'issue d'un entretien avec François Hollande à Paris, le président malien de transition Dioncounda Traoré s'est dit "sûr" que le MNLA était "prêt" à un "dialogue sincère". Plus de quatre mois après le début de l'intervention militaire franco-africaine au Mali, le mouvement armé[...]

Mali : Dioncounda Traoré exclut l'autonomie du Nord mais prône la décentralisation

Mali : Dioncounda Traoré exclut l'autonomie du Nord mais prône la décentralisation

Dans une interview à Euronews, jeudi 16 mai, le président malien de transition, Dioncounda Traoré, s'est montré hostile à toute indépendance du nord du pays au profit des rebelles touaregs. Mais il affirme que "si la décentralisation est mise en œuvre correctement, tout le monde y trouvera son compte".[...]

Mali - Richard Zink (UE) : 'La question du MNLA est politique, il faut la traiter politiquement'

Mali - Richard Zink (UE) : "La question du MNLA est politique, il faut la traiter politiquement"

Réconciliation nationale, reconstruction, développement, élections... Avant de prendre son vol pour Bruxelles, où il devait participer à une importante conférence de bailleurs internationaux, le 15 mai, l’ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, Richard Zink, nous a livré son analyse de la situation dans le pays. Interview.[...]

Le gouvernement malien sollicite la médiation du Burkina pour résoudre la situation à Kidal

Le gouvernement malien sollicite la médiation du Burkina pour résoudre la situation à Kidal

Le chef de la diplomatie malienne, Tiéman Coulibaly, a indiqué vendredi avoir saisi le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur régional dans la crise au Mali, de la situation à Kidal (nord), ville aux mains de la rébellion touareg du MNLA.[...]

Mali : pour Hollande, les élections devront avoir lieu sur 'tout le territoire malien'

Mali : pour Hollande, les élections devront avoir lieu sur "tout le territoire malien"

À l'issue d'un entretien avec son homologue nigérien, Mahamadou Issoufou, le président français François Hollande a déclaré que les élections au Mali, annoncées pour le mois de juillet, devraient avoir lieu sur l'ensemble du territoire malien.[...]

Modibo Sidibé : 'Tout n'est pas mauvais dans l'héritage d'ATT' au Mali

Modibo Sidibé : "Tout n'est pas mauvais dans l'héritage d'ATT" au Mali

Candidat à l'élection présidentielle au Mali, Modibo Sidibé revient sur l'héritage de l'ancien président Amadou Toumani Touré, dont il a été le Premier ministre de 2007 à 2011. Et livre son analyse de la crise malienne. Interview.[...]

Mali : à Kidal, les rebelles touaregs rejettent la nomination du nouveau gouverneur

Mali : à Kidal, les rebelles touaregs rejettent la nomination du nouveau gouverneur

Alors qu’aucun processus de dialogue n’est encore enclenché dans le nord du Mali, un nouveau gouverneur a été nommé à Kidal. Mais les rebelles touaregs du MNLA et du MIA rejettent cette décision et mettent en garde Bamako contre l'envoi de soldats maliens.[...]

Mali : des Touaregs créent un Haut conseil de l'Azawad pour négocier avec Bamako

Mali : des Touaregs créent un Haut conseil de l'Azawad pour négocier avec Bamako

Des notables touaregs ont créé, le 2 mai, le Haut conseil de l'Azawad, dans le nord du Mali. Son président, l'ancien député de Kidal, Mohamed Ag Intalla, appelle les deux principaux groupes rebelles, le MNLA et le MIA, à le rejoindre pour négocier la paix avec Bamako.[...]

Mali : 'il ne peut pas y avoir deux armées' à Kidal, selon le ministre français, Jean-Yves Le Drian

Mali : "il ne peut pas y avoir deux armées" à Kidal, selon le ministre français, Jean-Yves Le Drian

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a déclaré vendredi qu'"il ne peut pas y avoir deux armées maliennes" et que le "dialogue" doit permettre de régler le cas de Kidal, ville du Nord-Est contrôlée par la rébellion touareg qui refuse la présence de soldats maliens.[...]

Mali : le MNLA refuse de désarmer et réclame des négociations

Mali : le MNLA refuse de désarmer et réclame des négociations

Le MNLA, la rébellion armée touarègue du Mali, refuse tout désarmement et "ne veut pas entendre parler" des élections prévues en juillet "tant que de véritables négociations n'auront pas été engagées avec Bamako", a déclaré, le 24 avril, le vice-président du mouvement à[...]

Mali : à Kidal, tout reste à faire

Mali : à Kidal, tout reste à faire

Libérée le 28 janvier, Kidal, la ville du grand Nord, est contrôlée par les rebelles touaregs, bien décidés à ne pas laisser l'armée malienne approcher... Voilà qui promet ![...]

Guerre au Mali : décès d'un quatrième soldat tchadien après l'attentat de Kidal

Guerre au Mali : décès d'un quatrième soldat tchadien après l'attentat de Kidal

Un soldat tchadien, blessé vendredi 12 avril lors de l'attentat suicide de Kidal, dans le nord-est du Mali, est décédé pendant la nuit du 12 au 13 avril à Gao, portant le bilan à quatre soldats tchadiens tués, a-t-on appris de source sécuritaire tchadienne.[...]

Mali : trois soldats tchadiens tués à Kidal après un nouvel attentat suicide

Mali : trois soldats tchadiens tués à Kidal après un nouvel attentat suicide

Vendredi 12 avril, trois soldats tchadiens sont morts dans une nouvelle attaque suicide à Kidal, a appris l'AFP de sources sécuritaires concordantes.[...]

Retour sur trois mois de guerre au Mali

Retour sur trois mois de guerre au Mali

Trois mois après le début de l'intervention militaire franco-africaine au Mali, l'essentiel semble acquis mais les doutes demeurent. Les groupes islamistes armés, qui contrôlaient la moitié nord du pays, ont battu en retraite et quitté les grandes villes qu'ils occupaient. Mais la menace jihadiste est encore loin d'être neutralisée. 11[...]

Mali : Bamako et le MNLA se préparent à négocier

Mali : Bamako et le MNLA se préparent à négocier

Les préparatifs pour de futures négociations entre le gouvernement central de Bamako et le MNLA sont en cours. Le Premier ministre malien par intérim, Diango Cissoko, doit bientôt se rendre à Kidal.[...]

Mali : Laurent Fabius à Bamako pour encourager la tenue d'élections en juillet

Mali : Laurent Fabius à Bamako pour encourager la tenue d'élections en juillet

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, est en visite à Bamako, vendredi 5 avril. Objectif : insister sur la nécessité d'une réconciliation et sur l'organisation d'élections en juillet, malgré une situation encore instable dans le nord comme dans le sud.[...]

Les militaires tchadiens, experts du désert

Filant le vieil adage qui veut que l'on sache se faire désirer, Idriss Déby Itno a pris son temps pour annoncer qu'il envoyait ses soldats sur le front malien. Au fil du temps, la mobilisation de ces « experts du désert » habitués aux combats dans les dunes - et formés, pour une partie d'entre eux, par les Français -, ces[...]

Mali : le colonel-major Ag Gamou rappelé à Bamako

Mali : le colonel-major Ag Gamou rappelé à Bamako

Le colonel-major El Hadj Ag Gamou et les militaires français ne s’entendent visiblement pas au sujet du rôle que doit jouer le MNLA au nord du Mali. Le militaire loyaliste touareg a été rappelé de toute urgence à Bamako pour des explications.[...]

Mali : un attentat-suicide à la voiture piégée fait plusieurs morts à Kidal

Mali : un attentat-suicide à la voiture piégée fait plusieurs morts à Kidal

Un attentat-suicide à la voiture piégée a visé un point de contrôle à l'entrée de la ville de Kidal, dans le nord du Mali, mardi 26 février au soir. Bilan provisoire : sept morts, dont le kamikaze, et plusieurs blessés, mais pas de civils touchés.[...]

Mali : Gao sous le feu de la guérilla du Mujao

Mali : Gao sous le feu de la guérilla du Mujao

Traqués dans leur refuge montagneux de l'Adrar des Ifoghas, les jihadistes du nord du Mali tentent de reprendre la main en contre-attaquant plus au sud dans la ville de Gao. Les assaillants ont été repoussés provisoirement, jeudi 21 février, après avoir occupé la mairie et la résidence du gouverneur. Des combats ont repris vendredi matin. [...]

Mali : des tirs à l'arme lourde à Gao et une voiture piégée à Kidal

Mali : des tirs à l'arme lourde à Gao et une voiture piégée à Kidal

Deux villes au nord du Mali ont été les cibles d'attaques des jihadistes : des tirs à l’arme lourde ont été entendus dans la nuit du 20 au 21 février à Gao alors qu’à Kidal, un véhicule piégé a explosé près du camp où sont stationnés les soldats français et tchadiens.[...]

Mali : un pays sous tutelle... provisoire

Mali : un pays sous tutelle... provisoire

Officiellement, Paris et Bamako travaillent main dans la main. Mais sur le terrain, rien ne se fait sans l'aval des Français. C'est à peine si les soldats maliens participent à la reconquête du Nord.[...]

Serval et nous

Comme une bouffée d'harmattan en saison sèche, le Mali sort de la une des médias presque aussi vite qu'il y est entré. Relégué en pages intérieures des organes de presse, quasi disparu des journaux télévisés. Point d'orgue d'une séquence euphorique au cours de laquelle les forces françaises auront[...]

Mali : des soldats tchadiens et français à Aguelhok, frappes aériennes sur des sites islamistes

Mali : des soldats tchadiens et français à Aguelhok, frappes aériennes sur des sites islamistes

Des militaires tchadiens et français patrouillent depuis jeudi 7 février au soir à Aguelhok, dans l'extrême nord-est du Mali, à moins de 300 km de la frontière algérienne.[...]

Mali : les 4 000 soldats français mènent 'une vraie guerre'

Mali : les 4 000 soldats français mènent "une vraie guerre"

En évoquant un retrait de ses troupes début mars, Paris a reconnu, mercredi 5 février, des "accrochages" entre ses soldats et les islamistes armés dans la région de Gao (nord-est), parlant d’une "vraie guerre". 4 000 militaires français sont désormais déployés sur le sol malien.[...]

Mali : retrait des troupes françaises dès mars selon Fabius

Mali : retrait des troupes françaises dès mars selon Fabius

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a annoncé mardi 5 février que les militaires français se retireront du Mali dès le mois de mars. Les autorités françaises ont par ailleurs évoqué, pour la première fois, un bilan de "centaines" de combattants islamistes radicaux tués[...]

Mali : 1 800 soldats tchadiens entrent dans Kidal pour sécuriser la ville

Mali : 1 800 soldats tchadiens entrent dans Kidal pour sécuriser la ville

Les soldats tchadiens seront déployés dans Kidal. De leur côté, les militaires français gardent le contrôle de l'aérodrome, où deux sections de parachutistes ont été envoyées en renfort.[...]

Mali : les soldats français vont quitter Tombouctou pour Gao

Mali : les soldats français vont quitter Tombouctou pour Gao

Les 600 soldats français actuellement présents à Tombouctou doivent quitter la ville le jeudi 7 février pour gagner Gao. Au nord de Kidal, les forces françaises et tchadiennes poursuivent leur traque des groupes islamistes armés repliés dans le massif des Ifoghas, dans l'extrême nord-est du Mali.[...]

Mali : un responsable d'Ansar Eddine arrêté dans la région de Kidal

Mali : un responsable d'Ansar Eddine arrêté dans la région de Kidal

Le numéro trois et idéologue du groupe islamiste armé Ansar Eddine, Mohamed Moussa Ag Mouhamed, a été arrêté dimanche 3 février au nord de Kidal par le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). La veille, l'aviation française a mené d'importantes frappes dans la région.[...]

Mali : importantes frappes de l'aviation française au nord de Kidal

Mali : importantes frappes de l'aviation française au nord de Kidal

L'armée française a massivement bombardé dimanche la région de Kidal, dernier fief des groupes islamistes armés dans l'extrême nord-est du Mali, près de la frontière algérienne, au lendemain de la visite triomphale du président François Hollande, accueilli comme un libérateur.[...]

CAN 2013 : une victoire symbolique pour les Aigles du Mali

CAN 2013 : une victoire symbolique pour les Aigles du Mali

Dans la capitale Bamako comme à Gao, grande ville du Nord toute juste libérée des islamistes, les Maliens ont fêté, dans une ambiance de liesse populaire, la qualification du Mali pour les demi-finales de la Coupe d'Afrique des Nations 2013, après la victoire contre l'Afrique du Sud.[...]

François Hollande en visite au Mali samedi

François Hollande en visite au Mali samedi

Le président français François Hollande est attendu au Mali samedi 2 février. Il devrait se rendre à Bamako et Tombouctou. Il sera accompagné de plusieurs ministres, dont Jean-Yves Le Drian (Défense) et Laurent Fabius (Affaires étrangères). Par ailleurs, des centres de commandement, des dépôts logistiques et des centres[...]

Mali : Bamako refuse le dialogue avec les dissidents d'Ansar Eddine, pas avec le MNLA

Mali : Bamako refuse le dialogue avec les dissidents d'Ansar Eddine, pas avec le MNLA

Le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, déclare que les dissidents d’Ansar Eddine sont "disqualifiés" pour dialoguer avec Bamako. Mais que le MNLA pourrait faire partie d'une solution politique négociée à la crise – comme le suggère Paris. Une pilule qui sera dure à avaler pour[...]

Mali : le MNLA, communication girouette et sujet de moquerie sur Twitter

Mali : le MNLA, communication girouette et sujet de moquerie sur Twitter

On pourrait s’y perdre. Allié des islamistes radicaux l'année dernière, puis évincé par Ansar Eddine et Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) se propose aujourd’hui d’aider l’armée française dans la reconquête du Nord-Mali. Revendiquant quelque[...]

Mali : les troupes françaises atteignent Kidal

Mali : les troupes françaises atteignent Kidal

Les troupes françaises sécurisaient, mercredi 30 janvier au matin, l'aéroport de Kidal. Paris souhaite désormais que les troupes africaines prennent le relais de son action au Nord-Mali.[...]

Tombouctou reprise, conférence des donateurs internationaux au siège de l'UA

Tombouctou reprise, conférence des donateurs internationaux au siège de l'UA

Au lendemain de la reprise de Tombouctou par les armées française et malienne, le président ivoirien s'est exprimé mardi 29 janvier à la tribune de la conférence des donateurs internationaux - au siège de l'Union africaine (UA) - destinée à financer le déploiement de la Misma et la restructuration de l'armée[...]

Les soldats français et maliens en passe de contrôler Tombouctou

Les soldats français et maliens en passe de contrôler Tombouctou

Lundi 28 janvier au matin, des soldats français et maliens contrôlaient les accès à Tombouctou et l'aéroport à l'issue d'une opération terrestre et aérienne menée dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 janvier.[...]

Mali : après l'offensive éclair sur Gao, objectif Tombouctou

Mali : après l'offensive éclair sur Gao, objectif Tombouctou

Une colonne de soldats français et maliens se dirigeait dimanche vers la cité mythique de Tombouctou, au lendemain de la reconquête lors d'une offensive éclair de Gao, la plus grande ville du nord du Mali, où des soldats de la force africaine se sont déployés.[...]

Mali : l'aviation française détruit la maison d'Iyad Ag Ghali à Kidal

Mali : l'aviation française détruit la maison d'Iyad Ag Ghali à Kidal

L'aviation française a bombardé des positions islamistes dans leur fief de Kidal, à 1.500 km au nord-est de Bamako, tout en poursuivant dimanche la prise de contrôle de Gao, la plus importante ville du nord du Mali, reconquise lors d'une offensive éclair.[...]

Mali : Gao reprise par les armées française et malienne

Mali : Gao reprise par les armées française et malienne

La ville de Gao (nord-est du Mali) a été reprise samedi par les armées française et malienne et des "contingents africains, formés de militaires nigériens et tchadiens, arrivent sur zone pour prendre le relais des forces" françaises, a annoncé le ministère de la Défense.[...]

Mali : soldats français et maliens contrôlent l'aéroport de Gao, bastion islamiste

Mali : soldats français et maliens contrôlent l'aéroport de Gao, bastion islamiste

Soldats français et maliens ont pris samedi le contrôle de l'aéroport de Gao, un des principaux bations des islamistes dans le Nord du Mali dont un groupe a annoncé au même moment vouloir "négocier la libération" d'un otage français.[...]

Mali : les islamistes du Mujao veulent négocier la libération d'un otage français

Mali : les islamistes du Mujao veulent négocier la libération d'un otage français

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé samedi à l'AFP être prêt à négocier la libération de l'otage français qu'il détient depuis deux mois après son enlèvement au Mali.[...]

Guerre au Mali : le Tchad et le Niger veulent couper toute retraite aux jihadistes

Guerre au Mali : le Tchad et le Niger veulent couper toute retraite aux jihadistes

Couper la retraite aux jihadistes et les empêcher d’atteindre les montagnes du nord du Mali, où les combats risquent d’êtres compliqués. Tel est l’objectif assigné aux forces tchadiennes et nigériennes qui entrent au Mali par le nord-est.[...]

Comment les jihadistes vont mener la guérilla dans le Nord-Mali

Comment les jihadistes vont mener la guérilla dans le Nord-Mali

Les islamistes armés qui occupent le nord du Mali se sont préparés à l’intervention militaire actuelle depuis de longs mois. Ils devraient rapidement adopter une stratégie de guérilla sur laquelle les forces françaises et africaines pourraient bien se casser les dents.[...]

À 'la reconquête totale' du pays, les forces françaises et maliennes entrent dans Diabali

À "la reconquête totale" du pays, les forces françaises et maliennes entrent dans Diabali

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a affirmé, dimanche 20 janvier, que "l'objectif" de Paris était "la reconquête totale" du Mali. Sur le terrain, les forces françaises et maliennes poursuivent leur déploiement et sont entrées, lundi, dans la localité de Diabali sans rencontrer de[...]

Exclusif : les Rafale français n'ont pas survolé l'Algérie

Exclusif : les Rafale français n'ont pas survolé l'Algérie

Le 13 janvier, Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, annonce que des avions Rafale français ont survolé l’Algérie pour bombarder les sites jihadistes autour de Gao. Précipitant ainsi Alger dans le conflit malien. Aujourd’hui, Jeune Afrique apprend que les avions de chasse sont en réalité[...]

Mali : repli stratégique ou débandade des groupes islamistes armés ?

Mali : repli stratégique ou débandade des groupes islamistes armés ?

Les groupes islamistes armés, ciblés depuis cinq jours par les raids aériens français, ont quitté les grandes villes du Nord-Mali. Pour certains experts, ce qui ressemble à une retraite précipitée serait en réalité un replis stratégique bien calculé.[...]

Les rebelles touaregs du MNLA 'prêts à aider' la France au Mali

Les rebelles touaregs du MNLA "prêts à aider" la France au Mali

Les rebelles touaregs du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) ont proposé, lundi 14 janvier, de soutenir au sol l'offensive française contre les groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali. Sur le terrain, les avions français ont de nouveau bombardé des positions jihadistes dans la ville de Douentza, à 800 km au nord[...]

Mali : la France poursuit ses raids aériens contre les islamistes dans le Nord

Mali : la France poursuit ses raids aériens contre les islamistes dans le Nord

Dimanche 13 janvier, l'armée française a pour la première fois bombardé des positions islamistes dans le nord du pays, à Gao et Kidal, au coeur des territoires jihadistes. Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies consacrée au Mali doit se réunir lundi 14 janvier à la demande de la France.[...]

Tieman Coulibaly : 'Ansar Eddine ne représente pas la population de Kidal'

Tieman Coulibaly : "Ansar Eddine ne représente pas la population de Kidal"

Après son retour de New York où il a assisté au vote de la résolution 2085 de l’Onu qui autorise un déploiement d’une force africaine au Mali, le ministre des Affaires étrangères du nouveau gouvernement malien, Tieman Coulibaly, revient, pour Jeune Afrique, sur les négociations en cours avec les groupes armés qui[...]

Crise malienne : un général français aux commandes de la mission de l'UE

Crise malienne : un général français aux commandes de la mission de l'UE

C’est un Français, le général François Lecointre (50 ans), qui va être nommé, début 2013, à la tête de la mission de formation de l'armée malienne menée par l'Union européenne. L'information, d'abord révélée par le journal Le Figaro, a été confirmée, mercredi 26[...]

Nord-Mali : la force africaine déployée au premier semestre 2013 ?

Nord-Mali : la force africaine déployée au premier semestre 2013 ?

La force africaine, autorisée par le Conseil de sécurité de l’ONU à se déployer au Nord-Mali pour une période initiale d’un an, pourrait entrer en action au premier semestre 2013, a affirmé le ministre français de la Défense, Jean-Yves le Drian, lundi 24 décembre, dans une interview au quotidien catholique La Croix.[...]

Nord-Mali : quand Ansar Eddine tente de marginaliser Aqmi

Nord-Mali : quand Ansar Eddine tente de marginaliser Aqmi

Alors que conseil de sécurité a donné son feu vert au déploiement d'une force internationale au Mali, le groupe d’Iyad Ag Ghali, Ansar Eddine, essaye de saper l’influence de ses anciens alliés jihadistes d’Aqmi. Sa méthode : s’appuyer sur les autorités traditionnelles, tribales et religieuses.[...]

Mali : Iyad Ag Ghali, renard du désert

Mali : Iyad Ag Ghali, renard du désert

Alors qu'une intervention dans le Nord-Mali se précise, le chef d'Ansar Eddine lâche Aqmi, son allié d'un temps. Portrait d'un rebelle touareg aussi rusé que pragmatique.[...]

Mali : l'explosion d'une munition fait un mort et trois blessés au domicile de Iyad Ag Ghali

Mali : l'explosion d'une munition fait un mort et trois blessés au domicile de Iyad Ag Ghali

Une explosion a fait un mort et trois blessés, mardi 20 novembre, au domicile de Iyad Ag Ghali, à Kidal, au Nord-Mali. En cause, selon des témoins : la mauvaise manipulation d'un lance-roquettes RPG.[...]

Crise malienne : Ansar Eddine change son fusil d'épaule

Crise malienne : Ansar Eddine change son fusil d'épaule

Ansar Eddine a fait mercredi 14 novembre d'importantes concessions, allant jusqu'à renoncer à imposer la charia dans tout le pays. Le mouvement islamiste tente ainsi de conjurer la menace d'une intervention armée africaine au Nord-Mali.[...]

Mali : Ansar Eddine renonce à appliquer la charia, sauf à Kidal

Mali : Ansar Eddine renonce à appliquer la charia, sauf à Kidal

Les islamistes d'Ansar Eddine ont annoncé, mercredi 14 novembre, qu'ils renonçaient à vouloir appliquer la charia au Mali. Ils souhaitent toutefois imposer la loi islamique dans leur bastion de Kidal, dans le nord-est du pays.[...]

Mali : le massacre de seize prédicateurs islamistes, du pain bénit pour Aqmi

Mali : le massacre de seize prédicateurs islamistes, du pain bénit pour Aqmi

Selon plusieurs témoignages, les seize prédicateurs islamistes d'une secte pakistanaise abattus par l'armée malienne, dans la nuit du 8 au 9 septembre, ont été froidement exécutés. Un massacre qui donne du grain à moudre à la propagande islamiste.[...]

Nord-Mali : le Mujao interdit la musique occidentale au nom de la charia

Nord-Mali : le Mujao interdit la musique occidentale au nom de la charia

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), proche d'Aqmi, veut interdire "la diffusion de toute musique occidentale" dans le Nord-Mali, a annoncé le porte-parole des djihadistes, mercredi 22 août.  [...]

Mali : des centaines d'enfants recrutés par les groupes armés, selon l'Unicef

Mali : des centaines d'enfants recrutés par les groupes armés, selon l'Unicef

Des centaines d'enfants sont recrutés par les groupes armés du Nord du Mali, s'est alarmée vendredi l'Unicef, appelant toutes les parties à s'assurer que les enfants ne participent pas aux hostilités.[...]

Nord-Mali : un ramadan sous le diktat des islamistes

Nord-Mali : un ramadan sous le diktat des islamistes

Pour la première fois, le Nord du Mali a passé un ramadan sous la férule des "fous de Dieu". Coupés de la moitié sud du pays, les habitants ont subi stoïquement la rigueur toute wahabbite des islamistes, nouveaux maîtres des lieux.[...]

Crise malienne : Djibrill Bassolé, médiateur des sables

Crise malienne : Djibrill Bassolé, médiateur des sables

Le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé, s'est rendu dans le Nord-Mali, le 7 août. Objectif : rallier les rebelles d'Ansar Eddine à une solution pacifique. Pas gagné...[...]

Mali : le cauchemar d'Aguelhok

Le 29 juillet, trois mois après l'entrée triomphale des milices islamistes inféodées à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dans les trois grandes régions du Nord-Mali, la charia a fait ses premières victimes. Un couple, qui avait eu deux enfants hors mariage, a été lapidé à mort à Aguelhok. Un cadi, juge[...]

Mali : Ansar Eddine soutient la médiation burkinabè

Mali : Ansar Eddine soutient la médiation burkinabè

La médiation burkinabè, conduite par le ministre des Affaires étrangères Djibril Bassolé, était en déplacement dans le nord du Mali mardi 7 août. Si elle n'a pas rencontré les responsables d'Aqmi et du Mujao, elle a reçu le soutien des islamistes d'Ansar Eddine.[...]

Nord-Mali : un animateur radio hospitalisé à Gao après avoir été tabassé par le Mujao

Nord-Mali : un animateur radio hospitalisé à Gao après avoir été tabassé par le Mujao

Un animateur de radio est toujours hospitalisé à Gao après avoir été tabassé dimanche 6 août par des islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest (Mujao), qui contrôlent la ville. Celui-ci, Abdoul Malick Maïga, a affirmé que les islamistes l’avaient arrêté alors que sa radio[...]

Nord-Mali : et si les islamistes convoitaient l'or noir ?

Nord-Mali : et si les islamistes convoitaient l'or noir ?

Le nord du Mali recèlerait un important potentiel pétrolier et gazier. Qui intéresse les groupes islamistes armés ?[...]

Mali : les islamistes d'Ansar Eddine publient une vidéo des prises de Kidal et Tessalit

Mali : les islamistes d'Ansar Eddine publient une vidéo des prises de Kidal et Tessalit

"La conquête de l’Azawad" : c’est le nom de la deuxième vidéo publiée le 11 juillet par Ansar Eddine. Le groupe islamiste dirigé par Iyad Ag Ghali, qui contrôle le Nord-Mali, montre ainsi qu’il était sur tous les fronts contre l’armée malienne.[...]

Nord-Mali : les enfants, recrues très prisées des djihadistes

Nord-Mali : les enfants, recrues très prisées des djihadistes

Ils sont soldats, chauffeurs ou simples petites mains… Depuis le mois de mars, de nombreux enfants sont enrôlés par les groupes islamistes armés qui contrôlent le nord du Mali.[...]

Mali : la colère gronde chez les jeunes de Tombouctou après les destructions de lieux saints par les islamistes

Mali : la colère gronde chez les jeunes de Tombouctou après les destructions de lieux saints par les islamistes

Des sages de Tombouctou ont dissuadés des jeunes de manifester mardi contre la destruction de mausolées de saints et de mosquées par les islamistes d'Ansar Eddine.[...]

À Yamoussoukro, la crise malienne au menu d'une énième réunion de la Cedeao

À Yamoussoukro, la crise malienne au menu d'une énième réunion de la Cedeao

Les chefs d’États ouest-africains se réunissent une nouvelle fois, vendredi 29 juin, dans la capitale ivoirienne, Yamoussoukro, afin d’évoquer la crise au Nord-Mali et la situation en Guinée-Bissau.[...]

Nord-Mali : fin de partie pour le MNLA ?

Nord-Mali : fin de partie pour le MNLA ?

La rébellion du Mouvement national de Libération de l’Azawad (MNLA) ne contrôle plus aucune place forte au Mali. Chassés de Tombouctou, écrasés à Gao, les rebelles touaregs voient les islamistes d’Ansar Eddine et leurs alliés d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) prendre la direction des opérations dans le[...]

Mali : affrontements entre des islamistes et des touaregs dans le Nord

Mali : affrontements entre des islamistes et des touaregs dans le Nord

Des combats armés ont opposé des combattants du MNLA aux islamistes d'Ansar Eddine jeudi 7 juin dans la soirée, près de Kidal, dans le Nord du Mali.[...]

Nord-Mali : comment éviter un nouvel 'Afghanistan', au coeur du Sahel ?

Nord-Mali : comment éviter un nouvel "Afghanistan", au coeur du Sahel ?

Alors que les rebelles touaregs ont ouvert la porte à la domination du Nord-Mali par les groupes salafistes et terroristes du type Aqmi, Jeune Afrique tente d'analyser les pistes possibles de sortie de crise. Une enquête à découvrir dans son édition n° 2676, en kiosques du 22 au 28 avril 2012.[...]

Mali : quelle armée pour la reconquête du Nord ?

Mali : quelle armée pour la reconquête du Nord ?

Contre les rebelles touaregs du MNLA et du groupe islamiste Ansar Eddine, qui occupent le nord du pays depuis la fin du mois de mars, l’armée malienne cherche à s'organiser pour lancer la contre-offensive. Un immense défi pour une institution qui refuse l'aide de la Cedeao et qui doit se remobiliser et s’équiper afin de monter au front dans des conditions[...]

Mali : comment Ag Gamou a échappé au MNLA et à Ansar Eddine

Mali : comment Ag Gamou a échappé au MNLA et à Ansar Eddine

Touareg et loyaliste, le colonel-major Ag Gamou a réussi à échapper aux rebelles, après avoir feint, le 31 mars, de rallier les combattants du MNLA. Alors que Kidal et Gao tombaient entre les mains de ces derniers et d'Ansar Dine, il a fait en sorte que ses hommes originaires du Sud soient exfiltrés vers Bamako, via le Niger et le Burkina, avant d'indiquer qu'il[...]

Mali : Cherif Haïdara, le prédicateur qui dit non à 'la charia de Iyad' Ag Ghali

Mali : Cherif Haïdara, le prédicateur qui dit non à "la charia de Iyad" Ag Ghali

Le très influent prédicateur malien Cherif Ousmane Madani Haïdara, fondateur d'une association religieuse s'appelant Ansar Eddine (défenseur de l'islam, en arabe), a condamné les visées du groupe djihadiste du même nom mené par le rebelle touareg Iyad Ag Ghali.[...]

Iyad Ag Ghali : 'Ansar dine ne connaît que le Mali et la charia'

Iyad Ag Ghali : "Ansar dine ne connaît que le Mali et la charia"

Soucieux de combler son déficit de relations publiques par rapport au MNLA, Iyad Ag Ghali a mis en place une petite cellule chargée de recueillir toutes les questions de la presse et de les lui soumettre. Le leader d'Ansar dine ne parle pas directement mais transmet ses réponses en arabe et met en garde son intermédiaire-interprète contre toute[...]

Mali : des jeunes réclament des armes pour aller libérer le Nord

Mali : des jeunes réclament des armes pour aller libérer le Nord

Plusieurs centaines de jeunes Maliens se sont rassemblés à Bamako pour dénoncer les exactions commises par les rebelles touaregs et les islamistes dans le nord du pays. Les manifestants ont également menacé de prendre des armes pour "récupérer (leur) territoire".[...]

Nord-Mali : sous le drapeau noir des salafistes d'Ansar dine

Nord-Mali : sous le drapeau noir des salafistes d'Ansar dine

L’influence des salafistes d’Ansar dine de Iyad Ag Ghali se fait de plus en plus sentir dans les villes du Nord-Mali tombées ce week-end aux mains des rebelles touaregs. Le drapeau noir du groupe flotte désormais à Tombouctou, d'où le MNLA a même été chassé par les islamistes.[...]

Mali : la Cedeao place la junte sous 'embargo'

Mali : la Cedeao place la junte sous "embargo"

Réunis lundi 2 avril à Dakar à l’occasion d’un sommet extraordinaire de la Cedeao, les chefs d’État ouest-africains menés par Alassane Ouattara ont décidé d’imposer à la junte au pouvoir au Mali des sanctions immédiates sous la forme d'un "embargo total", ainsi que la mise en place effective d'une[...]

Mali : les rebelles touaregs contrôlent le Nord, la junte rétablit la Constitution

Mali : les rebelles touaregs contrôlent le Nord, la junte rétablit la Constitution

Acculée, la junte malienne fait des concessions. Alors que les rebelles touaregs se sont emparés en trois jours de Kidal, Gao et Tombouctou, Amadou Haya Sanogo, le chef des putschistes, a annoncé le retour à l'ordre constitutionnel comme l'exigeait la Cedeao. En attendant une nouvelle réunion de l'organisation ouest-africaine ce lundi à Dakar, le Mali est[...]

Mali : la ville de Kidal aux mains des rebelles, la junte appelle à l'aide

Mali : la ville de Kidal aux mains des rebelles, la junte appelle à l'aide

Les rebelles touareg ont pris vendredi le contrôle de la ville stratégique de Kidal, dans le nord-est du Mali, poussant la junte militaire à s'alarmer de cette situation "critique" et à appeler au soutien "extérieur" pour endiguer cette avancée.[...]

Mali : Kidal prise par les rebelles touaregs de Iyad Ag Ghali

Mali : Kidal prise par les rebelles touaregs de Iyad Ag Ghali

Le groupe salafiste Ansar dine de Iyad Ag Ghali, allié au MNLA, a livré en 24 heures un assaut victorieux sur la ville de Kidal, au Nord-Mali. Une prise qui ouvre la voie au siège de Gao, alors que Tombouctou est elle aussi menacée par les rebelles touaregs.[...]

Mali : Tombouctou en alerte rouge, Kidal sous le feu de la rébellion touarègue

Mali : Tombouctou en alerte rouge, Kidal sous le feu de la rébellion touarègue

La rébellion touarègue a décidé de pousser son avantage dans le Nord-Mali, profitant de la désorganisation de l'armée malienne qui s'est emparée du pouvoir par un coup d'État le 22 mars dernier. Un groupe du MNLA menace Tombouctou tandis qu'une autre partie de ses troupes a pris d'assaut Kidal avec l'aide du mouvement salafiste Ansar dine de[...]

Mali : la junte de plus en plus isolée et sous la pression de la rébellion touarègue

Mali : la junte de plus en plus isolée et sous la pression de la rébellion touarègue

La junte au pouvoir au Mali était dimanche plus que jamais sous la menace de la rébellion touarègue au nord, et subissait les foudres d'une classe politique largement réunie et de la communauté internationale après le putsch contre Amadou Toumani Touré.[...]

Mali : le groupe touareg Ansar dine dit être sur le point de prendre Kidal

Mali : le groupe touareg Ansar dine dit être sur le point de prendre Kidal

Un groupe islamiste armé touareg a affirmé samedi qu'il s'apprêtait à prendre Kidal, une des villes les plus importantes du nord-est du Mali, quatre jours après un coup d'Etat qui a renversé à Bamako le régime du président Amadou Toumani Touré.[...]

Rébellion au Nord-Mali : le camp militaire de Tessalit tombe aux mains du MNLA

Rébellion au Nord-Mali : le camp militaire de Tessalit tombe aux mains du MNLA

Le camp militaire d’Amachach, qui abritait 800 militaires maliens près de Tessalit, est passé samedi sous le contrôle des combattants du MNLA et du groupe Ansar dine d’Iyad Ag Ghaly. Le gouvernement malien parle d’une évacuation temporaire, mais les rebelles considèrent que c’est une grande victoire pour le contrôle de la zone.[...]

Nord-Mali : une femme et une fillette tuées dans une bavure de l'armée

Nord-Mali : une femme et une fillette tuées dans une bavure de l'armée

Les hélicoptères de combat utilisés par l'armée malienne pour effectuer des raids sur les positions des rebelles du Nord-Mali ont fait deux morts et neuf blessés parmi les civils d'un campement touareg près de Kidal, en majorité des femmes et des enfants. La proximité des combattants du MNLA serait à l'origine de la bavure de[...]

Nord-Mali : à Tessalit, l'armée frappe un grand coup contre les rebelles du MNLA

Nord-Mali : à Tessalit, l'armée frappe un grand coup contre les rebelles du MNLA

Appuyée par des hélicoptères de combat pour la plupart pilotés par des mercenaires ukrainiens, l'armée malienne s'est violemment confrontée mardi aux rebelles touaregs du MNLA, près de la ville de Tessalit, dans la région de Kidal. Bilan des combats, selon des sources sécuritaires : une centaine de morts, 50 prisonniers et 70[...]

Crise humanitaire au Nord-Mali : 'La situation dans les camps de déplacés est alarmante'

Crise humanitaire au Nord-Mali : "La situation dans les camps de déplacés est alarmante"

Les affrontements entre les rebelles touaregs du MNLA et l’armée dans le nord du Mali ont fait des milliers de réfugiés dans les pays voisins, mais aussi plus de 30 000 personnes déplacées à l'intérieur des frontières. Le point sur une véritable crise humanitaire en gestation.[...]

Le Printemps arabe au Nord-Mali

Le Printemps arabe au Nord-Mali

Les leaders arabes gravitant dans et autour du gouvernement malien font face à un "printemps" qui risque de pousser à la rébellion les jeunes de leur communauté. Les prémisses de la révolte se font déjà sentir dans les collines de Kidal, au nord du Mali.[...]

Mali : pourquoi une nouvelle rébellion touarègue est sur le point d'éclater

Mali : pourquoi une nouvelle rébellion touarègue est sur le point d'éclater

Après la chute de l’ex-"Guide" libyen Mouammar Kaddafi, les combattants touaregs qui le soutenaient sont de retour dans leurs pays d'origine. Mais dans le nord du Mali, les rivalités tribales alimentées par Bamako risquent de nouveau de dégénérer en une rébellion contre l'État.[...]

Mali : doutes sur les causes de la mort du chef rebelle Ibrahim Ag Bahanga

Mali : doutes sur les causes de la mort du chef rebelle Ibrahim Ag Bahanga

La mort du chef rebelle touareg Ibrahim Ag Bahanga représente pour certains une "chance pour la paix" dans le nord du Mali mais d'autres s'inquiètent de la saisie d'armes par des proches de cet irréductible combattant en Libye.[...]

Mali : le chef rebelle Ibrahim Ag Bahanga trouve la mort dans un accident de voiture

Mali : le chef rebelle Ibrahim Ag Bahanga trouve la mort dans un accident de voiture

Le chef rebelle touareg Ibrahim Ag Bahanga est mort à la suite d'un accident de voiture dans la région de Kidal au Nord Mali, le vendredi 26 août 2011. Ag Bahanga restait une menace permanente pour la stabilité du nord du pays.[...]

Mali : les autorités traditionnelles face à la menace Aqmi

Mali : les autorités traditionnelles face à la menace Aqmi

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) gagne progressivement la confiance et la complicité des populations nomades du nord du Mali. Au grand dam des chefs traditionnels, dont l'influence décline. Mais ceux-ci commencent à réagir. Enquête exclusive.[...]

Mali : ATT lance sa stratégie anti-Aqmi de développement du nord

Mali : ATT lance sa stratégie anti-Aqmi de développement du nord

Amadou Toumani Touré lance le PSPSDN, un vaste programme de développement et de sécurisation du nord du Mali voué à la reconquête de territoires trop longtemps abandonnés par l'État. Objectif : lutter contre l'implantation des djihadistes d'Aqmi.[...]

L'irrésistible ascension du chant des dunes

L'irrésistible ascension du chant des dunes

Tinariwen, Bombino, Toumast, Tamikrest, Terakaft, Abdallah Oumbadougou, Tartit… Les artistes touaregs sont de plus en plus nombreux à séduire le public occidental. Retour sur un phénomène qui prend de l’ampleur.[...]

Douze trafiquants de drogue abattus par d'anciens rebelles touaregs

Douze trafiquants de drogue abattus par d'anciens rebelles touaregs

Près de douze personnes ont trouvé la mort dans le nord du Mali, au cours d’affrontements entre des trafiquants drogue armés et d’anciens rebelles touaregs.[...]

Des députés touaregs critiquent Kouchner

Des députés touaregs critiquent Kouchner

Les déclarations du chef de la diplomatie française, après l'enlèvement des sept salariés des groupes Areva et Satom au Niger, ont choqué les représentants des Touaregs du Mali.[...]

Le retour de Boubèye pour combattre Aqmi

Le retour de Boubèye pour combattre Aqmi

L'ancien ministre de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga, excellent connaisseur du Nord-Mali, devrait prochainement être nommé à un nouveau poste, pour mieux lutter contre Aqmi.[...]

Le Mali plongé au coeur du combat contre Aqmi

Le Mali plongé au coeur du combat contre Aqmi

Après l’enlèvement des sept expatriés au Niger, le Mali s'est retrouvé, bien malgré lui, au cœur de l’offensive contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Retour sur une semaine qui secoué Bamako, en pleines festivités du cinquantenaire de l'indépendance.[...]

Aqmi exécute un collaborateur des douanes maliennes

Aqmi exécute un collaborateur des douanes maliennes

Al-Qaïda au Maghreb islamique ne s'en prend pas qu'aux Occidentaux. Jeudi 12 août, le groupe de combattants salafistes a exécuté un homme dont la profession était de guider les douanes maliennes.[...]

Aqmi accusé de l'enlèvement d'un douanier et d'un militaire

Aqmi accusé de l'enlèvement d'un douanier et d'un militaire

La branche maghrébine d’Al-Qaïda  a une fois encore sévi dans le désert sahélien. Deux membres des forces de sécurité maliennes ont été kidnappés.[...]

Un ex-chef rebelle touareg arrêté pour menaces de mort sur un élu

Un ex-chef rebelle touareg arrêté pour menaces de mort sur un élu

Cheikh Ag Aoussa, ex-chef rebelle touareg malien, a été arrêté et déféré dimanche devant la justice à Gao (nord) pour "menaces de mort" sur un élu, a appris l'AFP de source judicaire.[...]

L'Élysée confirme la mort de Michel Germaneau

L'Élysée confirme la mort de Michel Germaneau

Le président français Nicolas Sarkozy, ainsi que deux personnalités maliennes, ont confirmé la mort de Michel Germaneau, l'otage français qu’un raid franco-mauritanien a échoué à libérer.  [...]

Aqmi annonce avoir exécuté l'otage français Michel Germaneau

Aqmi annonce avoir exécuté l'otage français Michel Germaneau

Al-Qaïda au Maghreb islamique a annoncé avoir tué l’otage français Michel Germaneau dans un enregistrement diffusé par Al-Jazira dimanche soir. La France dit n’avoir « pas de confirmation » pour le moment.[...]

Inquiétude extrême pour Michel Germaneau, après les tentatives pour le libérer

Inquiétude extrême pour Michel Germaneau, après les tentatives pour le libérer

Les opérations engagées contre Al-Qaïda au Maghreb islamique dans le nord du Mali ont pris fin samedi. À deux jours de la fin de l’ultimatum lancé par le groupe terroriste, les autorités françaises disent n’avoir aucune preuve de vie de l’otage français Michel Germaneau.[...]

Libération de Michel Germaneau : la France tente le tout pour le tout

Libération de Michel Germaneau : la France tente le tout pour le tout

Une opération serait en cours au Mali pour obtenir la libération de l’otage français Michel Germaneau, détenu par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). L'inquiétude est particulièrement vive à Paris après une attaque qui a coûté la vie à six combattants du groupe terroriste jeudi.[...]

Inquiétude à Paris sur le sort de l'otage français détenu par Aqmi

Inquiétude à Paris sur le sort de l'otage français détenu par Aqmi

Une opération de l’armée mauritanienne, soutenue par la France, a été menée contre le groupe d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui détiendrait l'otage français Michel Germaneau. Selon la presse espagnole, il s'agissait d'une tentative pour le libérer.[...]

Terrorisme: l'otage français Pierre Camatte libéré par Aqmi

Terrorisme: l'otage français Pierre Camatte libéré par Aqmi

Comme on pouvait le prévoir, l'otage français a été relâché par ses ravisseurs d'Al Qaïda au Maghreb islamique. Mais les conditions de cette libération mettent à mal les relations diplomatiques du Mali avec ses voisins.[...]

Libération des quatre islamistes : l'Algérie rappelle son ambassadeur

Libération des quatre islamistes : l'Algérie rappelle son ambassadeur

Comme la Mauritanie, l'Algérie a réagi vigoureusement à l'égard du Mali après la libération de quatre islamistes, réclamée par AQMI en échange de l'otage français Pierre Camatte. Visiblement obtenue sous la pression de Paris, la décision de Bamako risque de compliquer encore la coordination des pays de la région[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus