mot cléRésultat par mot clé:constitution

Papas présidents !

C'est reparti. La plupart de nos dirigeants, bien ou mal élus, malgré de longues années de pouvoir, se sont illustrés par leur impéritie. Ils n'ont pas réussi à nous faire manger à notre faim, à nous construire de belles écoles, à éradiquer les maladies qui nous tuent, à dompter [...]

Constitution tunisienne : l'opposition obtient l'interdiction de l'accusation d'apostasie

Constitution tunisienne : l'opposition obtient l'interdiction de l'accusation d'apostasie

L'opposition laïque tunisienne a obtenu dimanche, sur fond de vive polémique entre deux députés, le vote d'un amendement au projet de Constitution interdisant "les accusations d'apostasie". Les élus doivent désormais s'atteler à la formation de l'instance électorale qui sera chargée d'organiser les prochains scrutins[...]

Burundi : pouvoir et opposition priés de s'entendre

Burundi : pouvoir et opposition priés de s'entendre

L’opposition accuse le président Nkurunziza de vouloir modifier la Constitution sans concertation pour briguer un nouveau mandat en 2015. Inquiète pour la concorde civile, l’Église catholique appelle au dialogue.[...]

Élections : Partira ? Partira pas ?

Élections : Partira ? Partira pas ?

Kabila, Kagamé, Sassou Nguesso, Sirleaf, Boni Yayi... Ils sont douze chefs d'État confrontés au même choix : s'en tenir à la Constitution et ne pas briguer un nouveau mandat ou tenter de la réformer. Au premier rang d'entre eux, Blaise Compaoré, personnalité incontournable dans la région.[...]

Burkina Faso : à Ouaga, le bal des présidentiables

Burkina Faso : à Ouaga, le bal des présidentiables

Compagnons de route, opposants... Chacun a sa carte à jouer si Blaise Compaoré décide de ne pas se représenter en 2015.[...]

Mandats présidentiels : onze hommes, une femme... un même dilemme

Mandats présidentiels : onze hommes, une femme... un même dilemme

La loi fondamentale de leur pays leur interdit en principe de se représenter. À moins qu'elle ne change...[...]

Burkina Faso : Blaise Compaoré, la tentation du troisième mandat

Burkina Faso : Blaise Compaoré, la tentation du troisième mandat

Le président du Burkina Faso n'a peut-être pas encore formellement pris sa décision. Mais pour Blaise Compaoré, l'envie de rempiler pour un troisième mandat est grande. Avec le double risque de créer une situation de tensions sociales et politiques et d'écorner son image.[...]

Dialogue national : les mystères de Tunis

Dialogue national : les mystères de Tunis

Crises politique et économique, luttes de pouvoir et angoisses sociales... Depuis la révolution de 2011, le pays apprend la démocratie. S'il s'en sort plutôt mieux que ses voisins libyen et égyptien, il doit cependant rompre le statu quo à tout prix. Un article du J.A. n° 2751 (29/09-05/10).[...]

Bénin : Docteur Boni & Mister Yayi

Bénin : Docteur Boni & Mister Yayi

Dans les chancelleries, on regarde Thomas Boyi Yayi comme une espèce d'ovni. Un président-pasteur insaisissable, bien plus malin qu'il n'y paraît. Aujourd'hui, il jure, une bible à la main, de quitter le pouvoir en 2016. Ses pairs s'agacent, ses opposants doutent. Mais aucun ne commet plus l'erreur de le sous-estimer.[...]

Souhayr Belhassen : 'Le gouvernement doit se démettre mais laissons l'ANC terminer sa mission'

Souhayr Belhassen : "Le gouvernement doit se démettre mais laissons l'ANC terminer sa mission"

Ancienne présidente de la Fédération de la ligue des droits de l'Homme (FIDH), la Tunisienne Souhayr Belhassen pointe la responsabilité de la troïka, et de Moncef Marzouki en particulier, dans l'impunité qui règne aujourd'hui, selon elle, dans son pays, dans une interview qu'elle a accordée à Jeune Afrique le 30 juillet.[...]

Égypte : l'armée suspend la Constitution et écarte Mohamed Morsi

Égypte : l'armée suspend la Constitution et écarte Mohamed Morsi

Le chef de l'armée égyptienne et ministre de la Défense, Abdel Fatah al-Sissi, a annoncé dans la soirée du 3 juillet que la Constitution était suspendue, que la transition serait dirigée par le chef de la Cour constitutionnelle, Adly Mansour, et qu'une présidentielle anticipée serait organisée pour sortir le pays de la crise.[...]

Burundi - Pierre Nkurunziza : 'Si on me le demande, je me représenterai'

Burundi - Pierre Nkurunziza : "Si on me le demande, je me représenterai"

Son deuxième mandat, qu'il achèvera en 2015, devrait être le dernier, selon la Constitution. Pourtant, le chef de l'État burundais, Pierre Nkurunziza, n'exclut pas de se lancer à nouveau dans la course.[...]

Cameroun : Franck Biya sénateur ?

Cameroun : Franck Biya sénateur ?

Le président camerounais Paul Biya n'exclut pas de nommer son fils aîné Franck au Sénat. Une institution dont le président est le deuxième personnage de l'État.[...]

Tunisie : dernières nouvelles de la Constitution

Tunisie : dernières nouvelles de la Constitution

Les débats sur le contenu de la Constitution tunisienne progressent à l'ANC. Lentement mais sûrement ?[...]

Congo : Sassou Nguesso candidat en 2016 ?

Congo : Sassou Nguesso candidat en 2016 ?

Sera-t-il ou non candidat à sa succession en 2016 ? Et si oui, comment compte-t-il s'y prendre pour contourner l'obstacle constitutionnel ? Ces questions, tout Brazzaville se les pose sans que l'intéressé y réponde. Muet sur ses intentions, le président congolais Denis Sassou Nguesso préfère pour l'instant déployer à l'extérieur[...]

Démocratie clé en main

Guy Lardeyret est président de l'Institut pour la démocratie.[...]

Afrique du Sud : les chefs traditionnels vivent... aux frais de la princesse

Afrique du Sud : les chefs traditionnels vivent... aux frais de la princesse

Salaires, maisons, voitures... Les chefs traditionnels coûtent très cher à l'Afrique du Sud. Des traitements "royaux" qui passent mal en temps de crise.[...]

Maroc : un pas en avant pour le droit des femmes

Maroc : un pas en avant pour le droit des femmes

Au Maroc, un violeur peut échapper à la prison s'il consent à épouser sa victime. Une incongruité du code pénal dont l'abrogation est imminente.[...]

Nicolás Maduro, le dauphin de Chavez sur orbite

Nicolás Maduro, le dauphin de Chavez sur orbite

Alors que l'état de santé du chef de l'État, Hugo Chávez, se dégradait pendant les dernières semaines, la cote de de son dauphin, Nicolás Maduro, n'a cessé de monter.[...]

São Tomé et Principe : entre Trovoada et Pinto da Costa, le bras de fer se poursuit

São Tomé et Principe : entre Trovoada et Pinto da Costa, le bras de fer se poursuit

Le vote controversé d’une motion de censure contre le gouvernement de Patrice Trovoada replonge São Tomé et Principe dans une crise politique dont le pays n’a pas les moyens.[...]

Centrafrique : Bozizé et le verrou constitutionnel

Centrafrique : Bozizé et le verrou constitutionnel

François Bozizé renouvellerait bien son mandat à la tête de l'État en 2016. Seul soucis : la constitution ne le lui permet pas, à moins de la modifier.[...]

Vie et destin des pieds-noirs restés en Algérie

Journaliste, auteur de Ni valise ni cercueil, les pieds-noirs restés en Algérie après l'indépendance (Actes Sud, 2012).[...]

RDC : le grand rendez-vous manqué de la décentralisation

RDC : le grand rendez-vous manqué de la décentralisation

Quatre ans après l'adoption de la loi, le redécoupage territorial n'est toujours pas entré en vigueur en RDC. Et les débats redeviennent houleux.[...]

Sénégal : un lourd passif à solder

Ibrahima Thioub est historien, enseignant-chercheur à l'université Cheikh-Anta-Diop (Ucad) de Dakar.[...]

Congo : 2002-2012, la décennie Sassou

Congo : 2002-2012, la décennie Sassou

Dix ans après sa première élection depuis la guerre civile, le président congolais Denis Sassou Nguesso est à mi-chemin de son deuxième mandat consécutif. L'occasion de faire le point sur l'évolution du pays et sur ce qu'il reste à faire.[...]

Tunisie : la révolution pervertie

Tribune d'Emna Mnif, universitaire et militante politique[...]

Zimbabwe : la nouvelle Constitution nécessite encore du travail, selon Mugabe

Zimbabwe : la nouvelle Constitution nécessite encore du travail, selon Mugabe

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a déclaré samedi que la rédaction de la nouvelle Constitution du pays, qui doit ouvrir la voie à des élections libres et démocratiques, nécessitait encore du travail.[...]

Haro sur les pharisiens !

Le 20 juillet, les sénateurs libériens ont voté comme un seul homme un amendement à la Constitution qui interdit le mariage homosexuel. Ce texte intelligent a été déposé par une certaine Jewell Taylor, ci-devant épouse de... Charles Taylor. Par ailleurs, actuellement à l'étude à l'Assemblée nationale,[...]

Égypte : la loi des Frères musulmans

Égypte : la loi des Frères musulmans

La prochaine Constitution égyptienne est en cours d'élaboration. Le président Mohamed Morsi et ses alliés entendent peser dans les débats.[...]

Maroc : le message codé de Mohammed VI

Maroc : le message codé de Mohammed VI

À l'occasion du discours du Trône, le 30 juillet, Mohammed VI a dressé le bilan des politiques menées. Il en a aussi profité pour recadrer - en douceur - les anciens contestataires et le gouvernement islamiste.[...]

États-Unis : qui a peur de la NRA ?

États-Unis : qui a peur de la NRA ?

Réponse : tout le monde. Après la tuerie du 20 juillet dans un cinéma du Colorado, même Barack Obama ne s'est pas risqué à défier le tout-puissant lobby en proposant un renforcement du contrôle des armes à feu.[...]

Maroc : Benkirane, le peuple et le roi

Maroc : Benkirane, le peuple et le roi

Six mois après sa nomination à la tête du gouvernement, le leader islamiste, Abdelilah Benkirane, a dépoussiéré les usages. Il raconte ce que lui dit le souverain, avec lequel il partage l'exécutif. Il parle la langue du citoyen lambda, qu'il réconcilie avec la politique. Inattendu... et stratégique.[...]

Tunisie : une expérience démocratique in vivo

Fadhel Moussa est membre de l'Assemblée nationale constituante, doyen de la faculté des sciences juridiques de Tunis.[...]

Zimbabwe : le projet de nouvelle constitution dévoilé

Zimbabwe : le projet de nouvelle constitution dévoilé

Le projet de nouvelle Constitution au Zimbabwe péniblement élaboré depuis plus de trois ans réduira les pouvoirs du président mais sans fixer de limite d'âge, et il interdira la peine de mort pour les femmes, selon le texte consulté samedi.[...]

Et la dignité, bordel !

Je viens de recevoir cette lettre d'un instituteur tunisien qui enseigne au fin fond du pays. Je vous la livre à peine toilettée, en l'assortissant de l'adage musulman qui dit : « L'instituteur a failli être prophète. » « Chère soeur, vous savez sans doute qu'il est question de rajouter au préambule de la Constitution[...]

Présidentielle égyptienne : la candidature de Chafiq mise en cause

Présidentielle égyptienne : la candidature de Chafiq mise en cause

La candidature à des fonctions politiques des anciens caciques du régime Moubarak est suspendue à une décision de la Haute Cour constitutionnelle. De ce fait, des opposants réclament que le second tour de la présidentielle, qui doit se jouer entre le "candidat de l'armée" et celui des Frères musulmans, soit suspendue.[...]

Angola : les élections générales prévues le 31 août

Angola : les élections générales prévues le 31 août

Le Conseil de la République a annoncé mercredi 23 mai la tenue des élections générales le 31 août en Angola.[...]

Burkina Faso : Bongnessan Yé "confiant" pour le projet de révision constitutionnelle

Les 28 et 29 mai, le projet de révision constitutionnelle sera examiné par les députés burkinabè.[...]

Maroc : Mohammed VI lance le chantier de la réforme de la justice

Maroc : Mohammed VI lance le chantier de la réforme de la justice

Au Maroc, le Printemps arabe prend la forme d'une course de fond menée par le roi Mohammed VI. En inaugurant une haute instance chargée d'émettre ses recommandations sur la mise en oeuvre de la réforme de la justice, en gestation dans la nouvelle Constitution de 2011, le souverain répond à une forte demande des Marocains.[...]

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Rached Ghannouchi, l'homme d'influence

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Rached Ghannouchi, l'homme d'influence

Rached Ghannouchi (70 ans), est le président du parti islamiste tunisien Ennahdha.[...]

Maroc : Mohammed VI-Benkirane, jours tranquilles à Rabat

Maroc : Mohammed VI-Benkirane, jours tranquilles à Rabat

Plus de trois mois après la nomination de son cabinet, le chef du gouvernement islamiste, Abdelilah Benkirane, est à l'épreuve du pouvoir, qu'il partage en bonne intelligence avec le roi Mohammed VI, en évitant soigneusement d'engager le moindre bras de fer.[...]

Ziyed Krichen : 'La vérité doit être connue pour que les Tunisiens tournent la page du 9 avril'

Ziyed Krichen : "La vérité doit être connue pour que les Tunisiens tournent la page du 9 avril"

La brutale répression policière qui s'est abattue le lundi 9 avril sur les manifestants de l'emblématique avenue Bourguiba, à Tunis, a profondément marqué la société civile tunisienne. Déroulement des évènements, commission d’enquête, conséquences politiques éventuelles... Ziyed Krichen,[...]

Égypte : la Commission constituante suspendue par la justice

Égypte : la Commission constituante suspendue par la justice

Dominée par les Frères musulmans et les salafistes, la Commission constituante vient d’être suspendue par le tribunal administratif du Caire. Aucune explication n'a pour l'instant été fournie.[...]

Malawi : la mort du président confirmée, la Constitution sera respectée

Malawi : la mort du président confirmée, la Constitution sera respectée

Les autorités malawites ont officiellement annoncé samedi matin le décès du président Bingu wa Mutharika, plus de 24 heures après sa mort d'une crise cardiaque, et ont précisé qu'elles respecteraient la Constitution, qui prévoit que le pouvoir doit revenir à la vice-présidente.[...]

Mali : la Cedeao place la junte sous 'embargo'

Mali : la Cedeao place la junte sous "embargo"

Réunis lundi 2 avril à Dakar à l’occasion d’un sommet extraordinaire de la Cedeao, les chefs d’État ouest-africains menés par Alassane Ouattara ont décidé d’imposer à la junte au pouvoir au Mali des sanctions immédiates sous la forme d'un "embargo total", ainsi que la mise en place effective d'une[...]

Mali : les rebelles touaregs contrôlent le Nord, la junte rétablit la Constitution

Mali : les rebelles touaregs contrôlent le Nord, la junte rétablit la Constitution

Acculée, la junte malienne fait des concessions. Alors que les rebelles touaregs se sont emparés en trois jours de Kidal, Gao et Tombouctou, Amadou Haya Sanogo, le chef des putschistes, a annoncé le retour à l'ordre constitutionnel comme l'exigeait la Cedeao. En attendant une nouvelle réunion de l'organisation ouest-africaine ce lundi à Dakar, le Mali est[...]

Mali : la junte proclame une nouvelle Constitution et s'institutionnalise malgré les menaces de la Cedeao

Mali : la junte proclame une nouvelle Constitution et s'institutionnalise malgré les menaces de la Cedeao

À 48 heures de la visite au Mali d'une délégation de la Cedeao menée par Alassane Ouattara, la junte au pouvoir à Bamako a proclamé une nouvelle Constitution. Selon cet "acte fondamental", la junte est "l'organe suprême" d'une transition dont aucun dirigeant ne sera autorisé à se présenter aux[...]

Mali : sortir de la confusion à Bamako et du vide sécuritaire au Nord

Gilles Olakounlé Yabi est directeur du Projet Afrique de l'Ouest de l'organisation International Crisis Group (ICG).[...]

Tunisie : plus de 8 000 personnes manifestent pour réclamer un État islamique

Tunisie : plus de 8 000 personnes manifestent pour réclamer un État islamique

Plus de huit mille islamistes ont manifesté dimanche dans le centre de Tunis pour réclamer un État islamique appliquant la charia et condamner la profanation d'objets et de lieux religieux, à l'appel d'associations islamiques, a constaté l'AFP.[...]

Construire ensemble la Tunisie de demain

Radhi Meddeb est président-Fondateur d'Action et développement solidaire (ADS), et président de l'Institut de prospective économique du monde méditerranéen (Ipemed).[...]

Coup d'État au Mali : le point sur la situation en six questions

Coup d'État au Mali : le point sur la situation en six questions

Une junte a mené un coup d’État contre le président malien Amadou Toumani Touré dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars. Les institutions du pays ont été suspendues, un couvre-feu décrété, les frontières fermées. Le point sur la situation en six questions.[...]

Coup d'État au Mali : les événements du jeudi 22 mars

Coup d'État au Mali : les événements du jeudi 22 mars

Le Mali a été frappé dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars par un coup d'État militaire. Après de violents combats dans la soirée autour du palais présidentiel, qui a en grande partie brûlé, une junte menée par le capitaine Amadou Haya Sanogo a diffusé un message à la radio-télévision nationale[...]

Coup d'État au Mali : la France demande des élections 'au plus vite'

Coup d'État au Mali : la France demande des élections "au plus vite"

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a condamné le coup d’État militaire qui a eu lieu dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars au Mali. Pour la France, "le rétablissement de l'ordre constitutionnel" passe par l’organisation d’élections "le plus vite possible".[...]

Mali : coup d'État militaire contre le président ATT

Mali : coup d'État militaire contre le président ATT

La mutinerie des militaires maliens de la garnison de Kati, à Bamako, a finalement débouché sur le vide constitutionnel. Après de violents combats dans la nuit près de la présidence, une junte dirigée par le capitaine Amadou Sanogo a annoncé jeudi matin dans un message à la radio-télévision nationale avoir suspendu les[...]

La Tunisie fête l'anniversaire de son indépendance sur fond de tensions politiques

La Tunisie fête l'anniversaire de son indépendance sur fond de tensions politiques

Des milliers de Tunisiens se sont rassemblés mardi 20 mars sur l'avenue Bourguiba de Tunis pour fêter l’anniversaire de l’indépendance de leur pays. Avec, en toile de fond, des tensions liées au débat sur l’identité et la place de la religion dans la Constitution.[...]

Burkina Faso : une session très chargée au parlement

Burkina Faso : une session très chargée au parlement

Les députés burkinabè doivent débattre d'une série d'amendements législatifs et constitutionnels. Mais la question de la limitation du nombre de mandats présidentiels ne sera pas à l'ordre du jour.[...]

Syrie : et pendant ce temps, Bachar al-Assad réprime...

Syrie : et pendant ce temps, Bachar al-Assad réprime...

Une nouvelle fois, à la suite de la réunion des "Amis de la Syrie" à Tunis vendredi dernier, les chancelleries s’opposent sur le cas syrien : d’un côté les Occidentaux et la Ligue arabe, de l’autre Pékin et Moscou, toujours aussi intransigeants. Entre eux, la Syrie, un pays dont l’horizon semble progressivement se[...]

Tunisie : Ennahdha, blocage à tous les étages

Tunisie : Ennahdha, blocage à tous les étages

Tout semblait sourire au parti islamiste, passé de la clandestinité au gouvernement tunisien en moins d'un an. Mais depuis son arrivée au pouvoir, dissensions internes et contradictions criantes, notamment sur l'attitude à adopter à l'égard des salafistes, le plongent dans le doute.[...]

Zimbabwe : après trois ans de cohabitation tendue, les élections sont encore loin

Zimbabwe : après trois ans de cohabitation tendue, les élections sont encore loin

Après trois ans d'une cohabitation contrainte et tendue entre le président zimbabwéen Robert Mugabe et son Premier ministre Morgan Tsvangirai, la perspective d'élections libres et sans violences semble encore assez éloignée.[...]

Tunisie : retour sur les propos polémiques de Béji Caïd Essebsi

Tunisie : retour sur les propos polémiques de Béji Caïd Essebsi

Béji Caïd Essebsi, l'ancien Premier ministre du gouvernement provisoire tunisien, a dressé à la fin de janvier un diagnostic alarmant de la situation du pays et appellé l'opposition à s'unir pour préparer l'alternance. Non sans provoquer un sérieux tollé au sein de la majorité...[...]

Égypte : un an après la chute de Moubarak, la révolution impossible

Égypte : un an après la chute de Moubarak, la révolution impossible

Hégémonie persistante des militaires, raz-de-marée islamo-salafiste aux législatives, calendrier politique incertain... Pour les jeunes manifestants Égyptiens de la place Al-Tahrir, le premier anniversaire de la chute de Hosni Moubarak, le 11 février 2011, a un goût d'inachevé.[...]

Algérie : Bouteflika fixe la date des législatives au 10 mai

Algérie : Bouteflika fixe la date des législatives au 10 mai

Dans son discours annonçant la date des prochaines élections législatives algériennes, qu'il a fixées au 10 mai 2012, Abdelaziz Bouteflika a particulièrement insisté sur la responsabilité des partis politiques. Et sur la nécessité d'ouvrir l'Assemblée nationale aux "jeunes et aux femmes compétentes".[...]

Candidature d'Abdoulaye Wade : la décision du Conseil constitutionnel attendue dans la journée

Candidature d'Abdoulaye Wade : la décision du Conseil constitutionnel attendue dans la journée

Le Conseil constitutionnel doit publier vendredi 27 janvier la liste des candidats retenus pour l'élection présidentielle du 26 février, dont celle du président Wade, jugée illégale par l’opposition.[...]

Sénégal - Babacar Gueye : 'Wade n'a pas respecté la Constitution'

Sénégal - Babacar Gueye : "Wade n'a pas respecté la Constitution"

Le juriste sénégalais Babacar Gueye, professeur de droit constitutionnel à l'université Cheikh-Anta-Diop de Dakar, dresse le bilan des douze années au pouvoir du président sénégalais Abdoulaye Wade.[...]

Maroc : l'ambitieux programme du gouvernement Benkirane

Maroc : l'ambitieux programme du gouvernement Benkirane

Devant le Parlement, le nouveau Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane a présenté le programme de son équipe, jeudi 19 janvier. Le gouvernement prévoit un taux de croissance de 5,5% pour les quatre années à venir et entend faire de la réduction des inégalités et de la lutte contre la corruption et sociales ses[...]

Tunisie - Mustapha Ben Jaafar : 'Pourquoi nous allons réussir'

Tunisie - Mustapha Ben Jaafar : "Pourquoi nous allons réussir"

Social-démocrate réputé pour son intégrité et sa pondération, le président de la Constituante tunisienne s'explique sur l'alliance qu'il a nouée avec les islamistes et le Congrès pour la République. Et appelle la majorité comme la minorité à sortir des logiques partisanes dans l'intérêt[...]

Libye : le projet de loi électorale fait des étincelles

Libye : le projet de loi électorale fait des étincelles

Les nouvelles autorités libyennes ont présenté lundi 2 janvier le projet de loi électorale qui doit encadrer l’élection de l’Assemblée constituante du mois de juin. Plusieurs de ses dispositions suscitent déjà la polémique.[...]

Maroc : la liste du nouveau gouvernement enfin dévoilée

Maroc : la liste du nouveau gouvernement enfin dévoilée

La nouvelle équipe gouvernementale a été désignée mardi par le roi du Maroc Mohammed VI. Comme prévu, elle sera dirigée par le chef du parti islamiste Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, dont le parti remporte douze protefeuilles sur trente.[...]

Bénin : Pascal Irénée Koupaki, un Premier ministre 'rigoureux'

Bénin : Pascal Irénée Koupaki, un Premier ministre "rigoureux"

On dit que c’est pour lui que le président a créé le poste de Premier ministre – qui ne figure pas dans la Constitution béninoise. Depuis six mois, ce technocrate concentre les attributions… et les attentions.[...]

Sénégal : le port d'armes interdit pour 4 mois après des violences politiques

Sénégal : le port d'armes interdit pour 4 mois après des violences politiques

Le port d'armes sera interdit au Sénégal début janvier pour quatre mois, sur une période couvrant la campagne électorale et le scrutin présidentiel de 2012, a annoncé vendredi le gouvernement, après des violences politiques ayant un fait un mort par balle le 22 décembre à Dakar.[...]

Algérie : les élections législatives annoncées pour le printemps 2012

Algérie : les élections législatives annoncées pour le printemps 2012

Le chef de l’État algérien Abdelaziz Bouteflika a annoncé la tenue des élections législatives pour le printemps 2012. Le scrutin devrait être ouvert aux observateurs internationaux selon les vœux du président.[...]

RDC : Étienne Tshisekedi appelle le peuple à manifester pour 'protéger' sa victoire

RDC : Étienne Tshisekedi appelle le peuple à manifester pour "protéger" sa victoire

Battu par Joseph Kabila selon les résultats provisoires de la Ceni, Étienne Tshisekedi a invité mercredi 14 décembre le "peuple" congolais à manifester en RDC pour "protéger" une victoire qu’il revendique toujours.  [...]

Tunisie : adoption d'une Constitution provisoire avant l'élection d'un président

Tunisie : adoption d'une Constitution provisoire avant l'élection d'un président

La Tunisie s'est dotée dimanche d'une "mini-Constitution" provisoire permettant de désigner les futurs président et chef de gouvernement qui dirigeront le pays jusqu'à la tenue d'élections générales et l'adoption d'une Loi fondamentale définitive par l'Assemblée constituante élue le 23 octobre.  [...]

'Mini-Constitution' tunisienne : une polémique et des compromis

"Mini-Constitution" tunisienne : une polémique et des compromis

Les débats pour l’adoption de la "mini-Constitution" se poursuivent à l’Assemblée tunisienne. Le parti vainqueur des élections a fait un pas vers l’opposition en accédant à certaines de ses demandes, mais les détracteurs d’Ennahdha fustigent la volonté du parti islamiste de vouloir "concentrer tous[...]

Tunisie : une 'mini-Constitution' examinée par l'Assemblée constituante pour apaiser les tensions

Tunisie : une "mini-Constitution" examinée par l'Assemblée constituante pour apaiser les tensions

L’Assemblée constituante tunisienne s’est réunie mardi 6 novembre afin d’examiner une "mini-constitution", censée permettre un démarrage des institutions et la formation d’un exécutif. Une tâche jugée "urgente" par les députés qui s’inquiètent des "risques[...]

L'audiovisuel marocain est un acteur résolu du changement

Président de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (Haca) marocaine.[...]

Maroc : Mohammed VI reçoit Benkirane à Midelt après la victoire du PJD aux législatives

Maroc : Mohammed VI reçoit Benkirane à Midelt après la victoire du PJD aux législatives

Abdelilah Benkirane, le leader du parti islamiste, rencontre le roi Mohammed VI ce mardi 29 novembre à Midelt. Le roi du Maroc pourrait le nommer Premier ministre.[...]

Sénégal : blanc-seing pour Wade à la présidentielle

Sénégal : blanc-seing pour Wade à la présidentielle

Une brochette de juristes français et américains ont participé à un séminaire à Dakar, au Sénégal. Son thème : "Le président (Abdoulaye Wade) peut-il briguer un nouveau mandat en 2012 ?"[...]

Législatives marocaines : de nouvelles règles du jeu pour les partis

Législatives marocaines : de nouvelles règles du jeu pour les partis

Fini le nomadisme, bonjour les pouvoirs… Avec la neuvième législature, parlementaires et partis politiques marocains vont étrenner un statut et des prérogatives revus et corrigés.[...]

Maroc : des législatives historiques

Les législatives du 25 novembre au royaume du Maroc ont quelque chose d’historique pour une raison simple : elles sont les premières dans l’histoire de ce pays dont nul, à commencer par le pouvoir, ne saurait prévoir les résultats. Non pas que les précédentes, en 2007, aient été manipulées par le[...]

Maroc : pour les partis politiques, la règle du jeu se durcit

Maroc : pour les partis politiques, la règle du jeu se durcit

Les partis politiques sont la cause principale de la défiance des citoyens à l’égard des institutions. Mais la nouvelle Constitution de 2011 limite à présent leurs excès. Explications à quelques jours des élections législatives marocaines.[...]

Maroc : vers une victoire du PJD aux législatives ?

Maroc : vers une victoire du PJD aux législatives ?

Même si les contextes marocain et tunisien sont dissemblables, l'ouverture de la campagne pour les élections législatives anticipées du 25 novembre dans le royaume chérifien suscite l'inquiétude d'une partie de la classe politique. Et du côté du PJD, on se prend à rêver d'une victoire à la Ennahdha...[...]

Maroc : la campagne des législatives a débuté, possible poussée des islamistes

Maroc : la campagne des législatives a débuté, possible poussée des islamistes

La campagne pour les élections législatives anticipées du 25 novembre s'est ouverte samedi au Maroc. L'enjeu du scrutin :  désigner 395 députés, avec en toile de fond une possible poussée des islamistes modérés.[...]

Présidentielle au Sénégal : nouvel appel pour dissuader le président Wade de se représenter

Présidentielle au Sénégal : nouvel appel pour dissuader le président Wade de se représenter

L'ex-Premier ministre sénégalais Idrissa Seck, ancien homme de confiance du président Abdoulaye Wade, a appelé samedi à une "forte pression nationale et internationale" pour dissuader M. Wade de se représenter au scrutin présidentiel début 2012.[...]

Habib El Malki (USFP) : 'Les revendications des jeunes Marocains sont les nôtres'

Habib El Malki (USFP) : "Les revendications des jeunes Marocains sont les nôtres"

Ancien ministre de l’Éducation nationale et membre du bureau politique de l’USFP, Habib El Malki est également député du Cercle de Boujâad depuis 1992. Quelques jours avant les législatives marocaines du 25 novembre, il livre son sentiment sur un scrutin historique qui intervient juste après l'adoption d'une nouvelle Constitution[...]

Tunisie : mystère autour de l'émergence d'un nouveau mouvement de femmes

Tunisie : mystère autour de l'émergence d'un nouveau mouvement de femmes

La naissance d'un nouveau mouvement de femmes réclamant l'inscription de leurs droits dans la Constitution a surpris les Tunisiens et suscité des suspicions de manipulation par d'anciens membres du RCD de Ben Ali. Les associations féministes traditionnelles préfèrent ne pas juger ces nouvelles arrivantes, dans l'espoir d'exercer une plus forte pression sur la[...]

Algérie : elles ne font pas (encore) la loi

Algérie : elles ne font pas (encore) la loi

Imposer aux partis de compter un tiers de candidates sur leurs listes aux élections législatives et locales n’est pas du goût de tous… Ni de toutes. Retour sur un projet de loi qui divise.[...]

Maroc : les islamistes du PJD en ordre de marche pour les législatives

Maroc : les islamistes du PJD en ordre de marche pour les législatives

Les islamistes marocains du Parti de la justice et du développement (PJD) font partie des favoris des élections législatives qui auront lieu le 25 novembre 2011. Le parallèle avec la situation tunisienne et la victoire d'Ennhada est tentant, mais il a ses limites.[...]

Après les élections, quel avenir pour la Tunisie ?

Après les élections, quel avenir pour la Tunisie ?

Le 23 octobre, les Tunisiens ont élu une Assemblée constituante. Le plus difficile reste à faire : tracer les contours de nouvelles institutions démocratiques.[...]

Guy Scott : 'Oui, Sata est parfois impulsif'

Guy Scott : "Oui, Sata est parfois impulsif"

Démagogue et impulsif pour certains, courageux et intègre pour d’autres… Un mois après son élection à la présidence zambienne, le style de Michael Sata fait débat. Son vice-président, Guy Scott, le premier Blanc à occuper ce poste depuis l’indépendance du pays en 1964, répond aux critiques.[...]

Tunisie - Kaïs Saïed : 'Toutes les hypothèses sont permises avec l'Assemblée constituante'

Tunisie - Kaïs Saïed : "Toutes les hypothèses sont permises avec l'Assemblée constituante"

Professeur à la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis, Kaïs Saïed est l’un des constitutionnalistes les plus chevronnés de Tunisie. Il évoque ici les premiers pas et les prérogatives de l'Assemblée nationale constituante, élue le 23 octobre. Interview.[...]

Enquête : les nouveaux maîtres de l'Égypte

Enquête : les nouveaux maîtres de l'Égypte

Massivement soutenus par la population, les membres du Conseil suprême des forces armées sont en revanche de plus en plus critiqués par les révolutionnaires égyptiens, qui leur reprochent de s’arroger tous les pouvoirs.[...]

Maroc : Nouzha Skalli et la cause des femmes

Maroc : Nouzha Skalli et la cause des femmes

La ministre marocaine, Nouzha Skalli, se prononce pour une légalisation partielle de l’avortement et va présenter des projets de loi contre le travail des mineurs et contre le harcèlement sexuel dans les lieux publics.[...]

Libye : élections dans huit mois, mais pas d'autopsie pour Mouammar Kaddafi

Libye : élections dans huit mois, mais pas d'autopsie pour Mouammar Kaddafi

Mahmoud Jibril, Premier ministre du Conseil national de transition libyen (CNT), a déclaré samedi que des élections pourraient se tenir d’ici "huit mois maximum" en Libye. Quant au corps de Mouammar Kaddafi, dont les circonstances du décès restent obscures, des responsables à Misrata ont indiqué qu’il ne subirait pas[...]

Prix Mo Ibrahim : Pedro Pires, la gouvernance modèle

Prix Mo Ibrahim : Pedro Pires, la gouvernance modèle

Pedro Pires, l’ex-président du Cap-Vert a reçu le prix de la Fondation Mo Ibrahim pour son leadership d’excellence et son comportement exemplaire.[...]

Affaire Malick Noël Seck : le Sénégal et l'abîme de la violence politique

Affaire Malick Noël Seck : le Sénégal et l'abîme de la violence politique

L'arrestation du responsable socialiste Malick Noël Seck révèle que la tentation de la violence politique se fait de plus en plus forte au Sénégal. Le climat de tension est tel que les partis politiques recrutent de plus en plus de gros bras et de gardes du corps. Une situation qui n'augure rien de bon pour la présidentielle du 26 février 2012.[...]

Karim Ghellab : 'La Koutla n'est pas morte'

Karim Ghellab : "La Koutla n'est pas morte"

Le ministre marocain des Transports, membre du comité exécutif de l’Istiqlal, évoque le TGV Tanger-Casablanca, mais aussi les élections législatives de novembre, les islamistes et le reste de l’échiquier politique.[...]

Prix Mo Ibrahim : 'Pedro Pires personnifie le type de gouvernance que nous entendons distinguer'

Prix Mo Ibrahim : "Pedro Pires personnifie le type de gouvernance que nous entendons distinguer"

L'ancien président du Cap-Vert Pedro Pires a reçu le prix de la fondation du milliardaire soudanais Mo Ibrahim, qui récompense un chef d'État africain ayant quitté le pouvoir démocratiquement. Faute de candidats, il n'était pas attribué depuis deux ans.[...]

Tunisie : la première laïcité musulmane ?

Tunisie : la première laïcité musulmane ?

L'historien et penseur musulman Mohamed Talbi livre à Jeune Afrique ses impressions sur la révolution tunisienne, à la veille de l'élection d'une Assemblée constituante. Et met en garde contre la tentation islamiste en rappelant que la charia n'a aucun fondement coranique.[...]

Candidature de Wade : le Conseil constitutionnel sénégalais sous pression

Candidature de Wade : le Conseil constitutionnel sénégalais sous pression

Sur la validité de la candidature d'Abdoulaye Wade à la présidentielle de février 2012 au Sénégal, chacun a déjà donné son avis. Sauf le Conseil constitutionnel qui doit désormais trancher, le 27 janvier prochain. Portait d'une institution sous haute pression.[...]

Albert Tévoédjrè : 'Je suis contre le refus de l'alternance' en politique

Albert Tévoédjrè : "Je suis contre le refus de l'alternance" en politique

Médiateur de la république du Bénin, Albert Tévoédjrè revient sur les réformes menées par le président Boni Yayi. Et affirme que celui-ci n'a pas l'intention de "tripatouiller" la Constitution pour s'éterniser au pouvoir.[...]

Sénégal : Wade veut retirer à la Raddho son statut d'observateur à la présidentielle

Sénégal : Wade veut retirer à la Raddho son statut d'observateur à la présidentielle

Le bras de fer continue à Dakar entre Abdoulaye Wade et la société civile. Échaudée par l'engagement de la Raddho contre un troisième mandat de "Gorgui", la présidence du Sénégal entend retirer à l'ONG son statut d'observateur électoral.[...]

Mali : ce qu'ATT veut laisser en héritage

Mali : ce qu'ATT veut laisser en héritage

Dernier chantier d’envergure président malien Amadou Toumani Touré : le projet de révision de la Constitution. Il pourrait être soumis à référendum en décembre ou janvier.[...]

Kassoum Tapo : 'Équité ne veut pas dire parité'

Kassoum Tapo : "Équité ne veut pas dire parité"

La composition de la Ceni suscite une polémique toute sémantique au Mali. Entretien avec Kassoum Tapo, président de la commission des lois de l’Assemblée nationale, député de la majorité.[...]

Présidentielle au Mali : les partis reviennent en force

Présidentielle au Mali : les partis reviennent en force

Fini le consensus. Conscient des enjeux d’une année électorale déterminante, le Mali tout entier redécouvre la politique. Des nombreuses formations diluées dans la mouvance présidentielle aux quelques leaders d’opposition, chacun reprend ses marques. Pendant que le chef de l’État, Amadou Toumani Touré peaufine son bilan.[...]

Présidentielle camerounaise : Paul Biya, le président inoxydable

Présidentielle camerounaise : Paul Biya, le président inoxydable

Le 9 octobre, Paul Biya, 78 ans, chef de l’État depuis 1982, a brigué sans risque un nouveau septennat. Cet homme énigmatique, que la stabilité de son pays obsède au point de défier l’usure du temps, en est convaincu : les Camerounais ne sont pas encore mûrs pour le changement. Une certitude discutable, qui dissimule une[...]

Égypte : les élections fixées fin novembre

Égypte : les élections fixées fin novembre

Les premières élections législatives depuis la chute de Hosni Moubarak commenceront le 28 novembre prochain, marquant le début d'un processus électoral chargé au terme duquel l'armée promet le retour à un pouvoir civil.[...]

Sénégal : Wade peut-il encore gagner en 2012 ?

Sénégal : Wade peut-il encore gagner en 2012 ?

Un parti divisé, une opposition remontée, une révision constitutionnelle avortée… À cinq mois de la présidentielle, rien ne va plus dans le camp d'Abdoulaye Wade, président du Sénégal. Et pourtant, tout n’est pas perdu.[...]

Angola : Dos Santos chahuté

Angola : Dos Santos chahuté

Alors qu’il fête le trente-deuxième anniversaire de son accession au pouvoir, le président angolais est confronté à une contestation croissante.[...]

Le PDP ambitionne de devenir le premier parti de Tunisie

Le PDP ambitionne de devenir le premier parti de Tunisie

Ancien opposant et fondateur du Parti démocrate progressiste (PDP, centre), Ahmed Nejib Chebbi ambitionne de faire de sa formation le premier parti en Tunisie, devant les islamistes d'Ennahda porteurs, selon lui, "d'un projet d'Etat idéologique".[...]

Adolphe Muzito : 'Non, la RDC n'est pas un pays riche !'

Adolphe Muzito : "Non, la RDC n'est pas un pays riche !"

Qu’importent l’or, les diamants, ou même l’annulation de la dette… Le Premier ministre congolais en est convaincu : son pays n’a jamais su exploiter son potentiel. Nommé en 2008, il défend le bilan de Joseph Kabila, dont il a choisi de soutenir la candidature à la présidentielle du 28 novembre.[...]

Libye : des experts français et britanniques au chevet du CNT

Libye : des experts français et britanniques au chevet du CNT

Les gouvernements français et britanniques auraient proposé au Conseil national de transition libyen leur aide pour l'organisation des prochaines élections.[...]

Présidentielle en Zambie : accusations de fraude et violences avant l'annonce des résultats

Présidentielle en Zambie : accusations de fraude et violences avant l'annonce des résultats

L'élection présidentielle de mardi en Zambie s'annonçait très serrée entre le président Rupiah Banda et son challenger Michael Sata, au terme d'un scrutin marqué par des accusations de fraude et quelques violences à Lusaka.[...]

Libye : pas d'accord au CNT sur la composition du nouveau gouvernement

Libye : pas d'accord au CNT sur la composition du nouveau gouvernement

L’annonce de la composition du nouveau gouvernement libyen, qui devait intervenir dimanche, a été reportée sine die. Les membres du Conseil national de transition (CNT) n’ont pas pu se mettre d’accord sur sa composition.[...]

Burkina : Blaise ménage ses chefs

Burkina : Blaise ménage ses chefs

Depuis des années, les chefs coutumiers réclamaient une reconnaissance de leur rôle et de leur influence. Aujourd’hui, le président Compaoré envisage de leur donner salaire et statut.[...]

Libye : vers une république islamique

Libye : vers une république islamique

La Libye post-Kaddafi devra trouver la source de sa future législation dans l'islam. C'est ce qu'a affirmé lundi Mustapha Abdelajalil, le président du CNT, lors d'un discours à Tripoli.[...]

Maroc : le Mouvement du 20 février fait sa rentrée dans la rue

Maroc : le Mouvement du 20 février fait sa rentrée dans la rue

Répondant à l'appel du Mouvement du 20 février, plusieurs milliers de personnes ont défilé pacfiquement dimanche dans les principales villes du Maroc. La mobilisation a été relativement faible. Mais les protestataires maintiennent leur mot d'ordre de boycott des prochaines élections législatives anticipées.[...]

Tunisie : Saïda el-Akremi, l'avocate redoutable

Tunisie : Saïda el-Akremi, l'avocate redoutable

Avocate et membre d’Ennahdha.[...]

Tunisie : Faouzia Charfi, l'union fait la force

Militante des droits de l'Homme.[...]

Liberia : le référendum constitutionnel, un échec pour Johnson-Sirleaf

Liberia : le référendum constitutionnel, un échec pour Johnson-Sirleaf

Destiné à simplifier le jeu politique, le référendum du 23 août au Liberia a fait un flop. Résultat : la Constitution ne change pas d’un iota et chacun interprète les textes à sa manière… Analyse.[...]

Ali Bongo Ondimba : 'Tout le monde n'a pas compris que le Gabon avait changé'

Ali Bongo Ondimba : "Tout le monde n'a pas compris que le Gabon avait changé"

Premier bilan après deux années de pouvoir au Gabon. Réformes économiques, crispations politiques, "biens mal acquis", mais aussi Printemps arabe, Libye, Côte d’Ivoire… Ali Bongo Ondimba dit tout.[...]

La moitié des Tunisiens jugent la situation de leur pays 'incompréhensible'

La moitié des Tunisiens jugent la situation de leur pays "incompréhensible"

Plus de la moitié des Tunisiens (50,9%) jugent "incompréhensible" la situation générale de leur pays et se montrent insatisfaits de la situation économique et politique, à moins de deux mois de l'élection du 23 octobre, selon un sondage de l'agence TAP et l'institut ISTIS.[...]

Sénégal : polémique sur la caution de 65 millions de F CFA pour les candidats à la présidentielle

Sénégal : polémique sur la caution de 65 millions de F CFA pour les candidats à la présidentielle

Le gouvernement sénégalais a fixé à 65 millions de francs CFA le montant de la caution que les candidats à la présidentielle devront débourser. L’opposition juge ce montant injuste mais craint que cette polémique n’éclipse le débat sur la constitutionnalité de la candidature du président sortant[...]

Maroc : Mohamed Berdouzi, bâtisseur de l’ombre

Maroc : Mohamed Berdouzi, bâtisseur de l’ombre

Décédé le 11 août, l’universitaire marocain Mohamed Berdouzi était l’un des principaux artisans des réformes de la dernière décennie. En toute discrétion. Un hommage signé Driss el Yazami, président du Conseil national des droits de l'homme.  [...]

RDC : Bemba croit encore à la présidentielle

RDC : Bemba croit encore à la présidentielle

Jean-Pierre Bemba n'a pas perdu espoir de pouvoir se présenter à la présidentielle de novembre en RDC. En dépit des circonstances...[...]

Tshisekedi : 'En RDC, le régime de Mobutu a moins volé que celui de Kabila'

Tshisekedi : "En RDC, le régime de Mobutu a moins volé que celui de Kabila"

Alors que Joseph Kabila vient de se faire investir candidat à sa propre succession par la Majorité présidentielle (MP) pour le scrutin de novembre en RDC, son principal opposant, Étienne Tshisekedi, mobilise des stades pleins à craquer. Et fustige avec sa verve habituelle le bilan du président sortant. Interview.[...]

Tunisie : Abdelfattah Mourou, le cheikh ambigu

Tunisie : Abdelfattah Mourou, le cheikh ambigu

Fondateur, en 1989, avec, entre autres, Rached Ghannouchi et Salah Karker, du Mouvement de la tendance islamique (MTI), devenu parti islamiste d’Ennahda, dont il s’est démarqué depuis les attentats de Bab Souika, en 1991, Abdelfattah Mourou est l’une des figures politiques les plus populaires depuis la révolution du 14 janvier. Portrait d'un cheick tout[...]

Algérie : le FLN aux abonnés absents

Algérie : le FLN aux abonnés absents

La réunion du comité central du Front de libération nationale (FLN) du 31 juillet dernier est loin d’avoir apaisé les tensions qui agitent le parti. Abdelaziz Belkhadem est accusé de jouer une carte un peu trop personnelle.[...]

Liberia : erreur d'impression sur les bulletins pour une question de référendum

Liberia : erreur d'impression sur les bulletins pour une question de référendum

La Commission électorale nationale (NEC) du Liberia a reconnu mardi une erreur d'impression sur les bulletins de vote du référendum constitutionnel, qui crée une confusion à propos de la réforme portant sur l'âge de départ à la retraite des juges de la Cour suprême.[...]

Cameroun : deux hommes traduits en justice pour leur aspect 'efféminé'

Cameroun : deux hommes traduits en justice pour leur aspect "efféminé"

Deux jeunes hommes ont été arrêtés par la police camerounaise à la sortie d'un bar de Yaoundé au motif que leur apparence a été jugée "efféminée". Par la contrainte, ils ont été forcés d'avouer leur homosexualité supposée, puis traduits en justice.[...]

Libye : proches de Tripoli, les rebelles peaufinent le scénario post-Kaddafi

Libye : proches de Tripoli, les rebelles peaufinent le scénario post-Kaddafi

Les rebelles du CNT ont rendu public une nouvelle version de leur feuille de route pour l'après-Kaddafi. L'élection d'une Assemblée dans l'année suivant la chute de Kaddafi et l'adoption d'une nouvelle Constitution sont prévues.[...]

Gabon : la biométrie définitivement écartée pour les législatives

Gabon : la biométrie définitivement écartée pour les législatives

À la veille de la fête nationale gabonaise, mardi soir, le président Ali Bongo Ondimba a confirmé la tenue d’élections législatives sans cartes biométriques. Il a aussi promis de lutter contre la vie chère, dénonçant "les commerçants véreux" et annoncé des mesures dans les domaines de la[...]

Tunisie : 55 % des électeurs inscrits volontairement sur les listes électorales

Tunisie : 55 % des électeurs inscrits volontairement sur les listes électorales

Kamel Jendoubi, le président de l'Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) en Tunisie, a donné mardi les résultats de l'opération d'inscription volontaire sur les listes électorales. Seuls 55 % des électeurs potentiels, près de la moitié de femmes, ont répondu présent.[...]

Maroc : le 25 novembre, date finalement choisie pour les législatives anticipées

Maroc : le 25 novembre, date finalement choisie pour les législatives anticipées

Le ministère de l’Intérieur marocain a annoncé dans la nuit du 15 au 16 août la tenue d’élections législatives anticipées pour le 25 novembre.[...]

Maroc : élections anticipées le 11 novembre

Maroc : élections anticipées le 11 novembre

Des élections législatives anticipées au Maroc vont se tenir le 11 novembre ou à une date très proche de ce jour, a-t-on appris dimanche auprès des états-majors des principaux partis politiques.[...]

Maroc : législatives anticipées pour une nouvelle Constitution

Maroc : législatives anticipées pour une nouvelle Constitution

Pour mettre en œuvre au plus vite la nouvelle Constitution marocaine, le gouvernement appelle à des élections anticipées. Si cette décision fait consensus au sein de la classe politique, les partis doivent désormais s'accorder sur les modalités du scrutin.[...]

Tunisie : faut-il interdire la publicité politique ?

Tunisie : faut-il interdire la publicité politique ?

Des discussions sont en cours afin de proposer une loi interdisant la publicité pour les partis politiques, a annoncé Kamel Laabidi, le directeur de l'Instance nationale pour la réforme de l'information et de la communication (INRIC).[...]

Tunisie : la liberté inch'Allah !

Tunisie : la liberté inch'Allah !

Depuis avril, en Tunisie les incidents se multiplient contre les artistes et intellectuels qui défendent la laïcité. Inquiétant.[...]

Tunisie : faut-il blinder la nouvelle Constitution ?

Tunisie : faut-il blinder la nouvelle Constitution ?

Avocate, professeure de français et spécialiste de l’Afrique du Nord auprès de l’Institut néerlandais des droits de l’homme[...]

François Hollande : 'Nous voulons clarifier nos rapports avec l'Afrique'

François Hollande : "Nous voulons clarifier nos rapports avec l'Afrique"

Tenant la corde dans les sondages pour la primaire socialiste, François Hollande travaille ce qui est réputé comme son principal point faible : la politique internationale. Le 25 juillet, dans son bureau de l'Assemblée nationale, il a accordé un entretien à Jeune Afrique (n° 2639 en kiosques du 7 au 13 août), dans lequel il précise la[...]

Tunisie : contestations suite à la libération d'ex-dignitaires du régime Ben Ali

Tunisie : contestations suite à la libération d'ex-dignitaires du régime Ben Ali

Sept mois après la chute du régime Ben Ali, la Tunisie est en proie à une véritable crise de confiance, suite à la libération d’anciens ministres et à l’impunité accordée à d’autres ex-dignitaires.[...]

Tunisie : les récalcitrants inscrits d'office sur les listes électorales

Tunisie : les récalcitrants inscrits d'office sur les listes électorales

L'Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) en Tunisie a décidé de recourir à l'inscription automatique en vue du premier scrutin post-Ben Ali en Tunisie, un tiers seulement s'étant inscrits volontairement à huit jours de la clôture du délai d'inscription pour l'élection de l'Assemblée constituante.[...]

Mali : le projet de révision constitutionnelle validé par les députés

Mali : le projet de révision constitutionnelle validé par les députés

L’Assemblée nationale a adopté mardi 2 juillet le projet de révision de la Constitution qui prévoit la création d’un Sénat. Pour être adopté, ce projet devra faire l’objet d’un référendum dont la date n’est pas encore été fixée.[...]

Syrie : le multipartisme selon Bachar al-Assad

Syrie : le multipartisme selon Bachar al-Assad

La Syrie est officiellement multipartite. Et par décret du président Bachar el-Assad qui plus est. Les opposants au régime, qui réclamaient depuis mi-mars cette mesure, remportent donc une victoire importante. Mais incomplète. En effet, la manoeuvre a tout d'un leurre.[...]

Algérie : quand Bouteflika parle de diversification économique

Algérie : quand Bouteflika parle de diversification économique

Le chef de l’État algérien a déclaré vouloir diversifier l’économie de son pays, trop dépendante de ses hydrocarbures, lors d’une rencontre avec son ministre de l’Energie et des Mines.[...]

Algérie : Bouteflika innove pendant le ramadan...

Algérie : Bouteflika innove pendant le ramadan...

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika avait l’habitude de consacrer les soirées du ramadan à l’audition de ses ministres, afin de dresser avec eux le bilan annuel de leur action. Ces derniers devraient cette année échapper à l’épreuve. À la place, le président a en effet décidé de[...]

Tunisie : seulement 16 % d'inscrits pour l'élection de la Constituante

Tunisie : seulement 16 % d'inscrits pour l'élection de la Constituante

À quatre jours de la clôture des inscriptions en Tunisie, seuls 16 % des électeurs potentiels se sont enregistrés sur les listes électorales.[...]

Gabon : le Conseil d'État confirme la dissolution du parti d'André Mba Obame

Gabon : le Conseil d'État confirme la dissolution du parti d'André Mba Obame

Le Conseil d'État gabonais a rejeté jeudi le recours déposé contre la dissolution d'un des deux principaux partis d'opposition, l'Union nationale, dont André Mba Obame est le secrétaire exécutif.[...]

Guinée : sous la pression de Paris, Conakry met fin au black-out médiatique

Guinée : sous la pression de Paris, Conakry met fin au black-out médiatique

Le Conseil national de la communication guinéen a levé jeudi soir l’interdiction faite aux médias de traiter de l’attaque, le 19 juillet, de la résidence présidentielle. Cette interdiction avait entraîné un concert de protestations, y compris de la part de la France jeudi.[...]

Maroc : A qui appartient l'espace public ?

C’est les vacances et c’est donc le moment de faire provision de livres, ces fameux « livres de plage », ces gros pavés qu’on va tourner d’un œil à moitié fermé, étendu mollement sur le sable chaud, une boisson fraîche à portée de main. Bien sûr, on peut choisir des romans policiers [...]

Maroc : le roi gouverne... mais il n'est plus le seul

Maroc : le roi gouverne... mais il n'est plus le seul

La nouvelle Constitution adoptée le 1er juillet par référendum donne enfin au Maroc un gouvernement de plein exercice. Sur le plan juridique, une batterie de lois organiques va se charger de la faire appliquer. Dans la pratique, c’est la classe politique et la société civile qui vont la faire vivre. Et la confronter aux réalités[...]

Gabon : quand 'Y'en a marre', 'Ça suffit comme ça' !

Gabon : quand "Y'en a marre", "Ça suffit comme ça" !

Treize des plus puissants syndicats et ONG du Gabon ont annoncé la création d’un mouvement directement inspiré de celui lancé début janvier, à Dakar. Quelles sont leurs motivations ?[...]

Nigeria : vers un mandat présidentiel unique ?

Nigeria : vers un mandat présidentiel unique ?

Le président nigérian a annoncé qu’une loi introduisant un mandat présidentiel unique mais dont la durée serait plus longue qu'actuellement, était en préparation. Une mesure qui n'aurait pas pour effet d'allonger son mandat en cours.[...]

Égypte : le retour de la violence au Caire

Égypte : le retour de la violence au Caire

De violents affrontements entre manifestants réclamant des réformes et partisans des militaires au pouvoir ont éclaté samedi au Caire, faisant plus de deux cents blessés, peu après que l'armée eut cherché à calmer les critiques à son égard en renouvelant sa promesse de démocratie.[...]

À Dakar, démonstration de force pour Wade, manifestation dans le calme pour l'opposition

À Dakar, démonstration de force pour Wade, manifestation dans le calme pour l'opposition

Une manifestation de l’opposition et de la société civile s’est tenue samedi à Dakar pour réclamer le retrait de la candidature d’Abdoulaye Wade à l’élection présidentielle sénégalaise. Le parti au pouvoir a répondu par un rassemblement monstre de plusieurs centaines de milliers de personnes.[...]

Abdoulaye Wade : 'L'excès de liberté est à l'origine des troubles' au Sénégal

Abdoulaye Wade : "L'excès de liberté est à l'origine des troubles" au Sénégal

Dans une interview au quotidien français La Croix, le président sénégalais exclut de démissionner, affirmant que son départ créerait "un chaos pire qu’en Côte d’Ivoire".[...]

Burkina Faso : le président Compaoré s'engage au 'respect' de la Constitution

Burkina Faso : le président Compaoré s'engage au "respect" de la Constitution

Le président burkinabè Blaise Compaoré s’est engagé "à œuvrer avec tous au respect de la Constitution" jeudi. Celle-ci l’empêche de se représenter à l’issue de son mandat en 2015, mais le gouvernement n’exclut pas une révision de cette disposition.[...]

Sénégal : un samedi sous tension

Sénégal : un samedi sous tension

De nouvelles violences pourraient se produire samedi à Dakar, un mois après les émeutes du 23 juin. Le pouvoir a appelé à un meeting, tandis que les opposants prévoient de manifester contre la candidature du président Wade à sa propre succession.[...]

Sénégal : Wade insiste pour organiser une présidentielle anticipée

Sénégal : Wade insiste pour organiser une présidentielle anticipée

La date prévue pour le premier tour de la présidentielle sénégalaise est fixée au 26 février 2012. Mais le chef de l'État Abdoulaye Wade propose une nouvelle fois de l'anticiper, même si cette éventualité a déjà été rejetée par l'opposition.[...]

Tunisie : multipartisme et confusion

Le pluralisme politique est un nouveau-né qui, depuis six mois, croît tant et si bien que ses vagissements finissent en une cacophonie qui plonge les Tunisiens dans la perplexité, la confusion, voire l’inquiétude. La prolifération des partis – plus de quatre-vingt-dix sont désormais reconnus par le ministère de[...]

Tunisie : la révolution permanente

Tunisie : la révolution permanente

Liberté d’expression, pluralisme, débats sur les futures réformes… Les Tunisiens ont fait bouger bien des choses en six mois. Et ils restent vigilants. En attendant l’élection de la Constituante, le flou qui règne sur la scène politique favorise l’émergence des islamistes et inquiète la société civile.[...]

France - Afrique : avertissements

France - Afrique : avertissements

Les présidences burkinabè, camerounaise et congolaise (RDC) ont reçu ou s'apprêtent à recevoir des messages de fermeté de la part de la France. Paris affirme qu'aucun soutien ne leur sera accordé si leurs scrutins respectifs ne sont pas crédibles.[...]

Burkina Faso : pas de consensus pour réviser la limitation des mandats présidentiels

Burkina Faso : pas de consensus pour réviser la limitation des mandats présidentiels

Un comité chargé de proposer des réformes politiques au Burkina Faso a échoué à s'accorder sur une révision de la Constitution qui permettrait au président Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat en 2015. Autre point de désaccord, l'abolition de la peine de mort.[...]

Sénégal : Wade maintient sa canditature et propose une élection présidentielle anticipée

Sénégal : Wade maintient sa canditature et propose une élection présidentielle anticipée

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a reconnu une "erreur d’appréciation" à propos de son projet de réforme constitutionnelle et des violentes manifestations à Dakar le 23 juin. Pour apaiser les tensions, il propose une élection présidentielle anticipée.[...]

Sénégal : pourquoi Karim Wade a pris la plume

Sénégal : pourquoi Karim Wade a pris la plume

Karim Wade l’a écrit : il refuse toute transmission dynastique du pouvoir. Une mise au point nécessaire face à la colère de la rue. Pas sûr que cela suffise.[...]

Burkina Faso : Tiao, Juppé et l'alternance

Burkina Faso : Tiao, Juppé et l'alternance

"Tout va bien au Burkina, la crise est derrière nous." C’est le message qu’a voulu faire passer Luc Adolphe Tiao lors de sa récente visite de travail à Paris (4-9 juillet).[...]

Égypte : la résistance citoyenne s'organise

Égypte : la résistance citoyenne s'organise

Les démocrates et les laïques égyptiens se mettent en ordre de bataille. Ils veulent empêcher les islamistes d’influencer le contenu de la future Constitution.[...]

Maroc : les soufis de Sa Majesté

Maroc : les soufis de Sa Majesté

Les adeptes de la puissante confrérie Boudchichiya ont fait irruption dans la campagne référendaire au Maroc en marchant massivement pour le oui au projet de Constitution. Preuve, s’il en est, que la monarchie dispose de plusieurs cordes à son arc religieux.[...]

Sénégal : Wade a ouvert la boîte de Pandore

Sénégal : Wade a ouvert la boîte de Pandore

En renonçant à réviser la Constitution sous la pression de la rue, le chef de l’État a perdu gros. Les manifestants sont galvanisés, l’opposition est requinquée et la fronde gagne son propre parti.[...]

Sud-Soudan : une fête gâchée ?

Sud-Soudan : une fête gâchée ?

Alors que l’indépendance du Sud-Soudan est célébrée ce samedi 9 juillet, l’ambiance est tendue à Juba. Les violences persistantes et les retards pris dans la transition politique inquiètent les observateurs. Et la présence de Omar el-Béchir pourrait gâcher les festivités...[...]

Maroc : 98% pour le 'oui' à la nouvelle Constitution

Maroc : 98% pour le "oui" à la nouvelle Constitution

Les Marocains ont voté vendredi à une écrasante majorité pour le "oui" au référendum sur le projet de révision constitutionnelle, selon les résultats quasi définitifs communiqués dans la nuit par le ministère de l'Intérieur.[...]

Tunisie : adoption d'un 'pacte républicain' comme base de la future Constitution

Tunisie : adoption d'un "pacte républicain" comme base de la future Constitution

La commission de réforme politique tunisienne a adopté un "pacte républicain", qui affirme notamment le refus de toute normalisation des relations avec Israël.[...]

Révision constitutionnelle : les Marocains appelés aux urnes

Révision constitutionnelle : les Marocains appelés aux urnes

Les Marocains sont appelés aux urnes ce vendredi pour adopter le projet de nouvelle Constitution. La victoire du "oui" fait peu de doute.[...]

Constitution marocaine : ce qui va changer

Le 17 juin, le roi Mohammed VI annonçait les détails du projet de Constitution remplaçant celle de 1996, héritée de son père. Soumis à référendum le 1er juillet, ce texte comprend 180 articles, certains très détaillés, qui remanient en profondeur les institutions du pays. Synthèse.[...]

Syrie : Bachar, le doigt sur la gâchette

Syrie : Bachar, le doigt sur la gâchette

Pas question de partir. Dans son discours du 20 juin, le président syrien Assad a certes appelé à un dialogue national, premier pas vers d’hypothétiques réformes, mais il a justifié la poursuite de la répression en dénonçant un complot ourdi par l’étranger contre l’État.[...]

Sénégal : en colère contre les délestages, les Dakarois incendient les bâtiments publics

Sénégal : en colère contre les délestages, les Dakarois incendient les bâtiments publics

La capitale sénégalaise s’est enflammée lundi soir. Les bâtiments publics, mairies et locaux de la Senelec, ont été les principales cibles de populations excédées par les coupures de courant. Lesquelles sont dues à des "machines vétustes", entraînant un "déficit de production", selon la[...]

Maroc : vague de manifestations pour et contre le projet de révision constitutionnelle

Maroc : vague de manifestations pour et contre le projet de révision constitutionnelle

Les opposants au projet de révision constitutionnelle proposé par le roi Mohammed VI se sont rassemblés dimanche pour exprimer leur mécontentement. Mais ils étaient aussi très nombreux dans les rues pour soutenir les réformes qui seront soumises à référendum le 1er juillet.[...]

Turquie : une victoire de l'AKP en trompe-l'oeil

Turquie : une victoire de l'AKP en trompe-l'oeil

Lors des législatives du 12 juin, le parti islamo-conservateur au pouvoir, AKP, a frôlé la majorité absolue, mais perdu des sièges. L’adoption d’une nouvelle Constitution n’en sera pas facilitée. Analyse.[...]

Algérie : l'ébullition sous contrôle grâce aux états généraux ?

Algérie : l'ébullition sous contrôle grâce aux états généraux ?

Les états généraux de la société civile ont permis aux citoyens, via un exercice de démocratie participative sans précédent, de s’associer aux réformes politiques en cours d’élaboration. Une méthode qui, pour l'instant, a permis d'éviter que la marmite algérienne ne déborde.[...]

Sénégal : Wade fait machine arrière sur la réforme constitutionnelle

Sénégal : Wade fait machine arrière sur la réforme constitutionnelle

Dans le projet de loi constitutionnel en débat à l’Assemblée nationale ce jeudi, le président sénégalais Abdoulaye Wade a introduit un amendement qui revient sur l'une des mesures controversées de sa réforme. La possibilité que le président et son vice-président soient élus au premier tour avec seulement[...]

Cameroun : Biya fait durer le plaisir

Cameroun : Biya fait durer le plaisir

Briguera, briguera pas ? La question de la candidature du président Paul Biya à la prochaine présidentielle est sur toutes les lèvres au Cameroun.[...]

Maroc : Rabat confiant dans l'issue positive du référendum constitutionnel

Maroc : Rabat confiant dans l'issue positive du référendum constitutionnel

Alors que la campagne autour du projet de révision constitutionnelle vient de commencer, le pouvoir marocain s’est dit certain de l’issue positive du référendum qui se tiendra le 1er juillet.[...]

Maroc : manifestations contre le projet de réforme constitutionnelle

Maroc : manifestations contre le projet de réforme constitutionnelle

Dimanche au Maroc, le Mouvement du 20 février a réuni quelques milliers de manifestants, essentiellement à Casablanca, pour manifester contre la réforme constitutionnelle qui ne va pas assez loin pour eux.[...]

Maroc : manifestations attendues dimanche pour plus de démocratie

Maroc : manifestations attendues dimanche pour plus de démocratie

Des manifestations pacifiques sont attendues dimanche au Maroc à l'appel des jeunes qui revendiquent des changements démocratiques, deux jours après le discours du roi Mohammed VI annonçant une réforme constitutionnelle qu'ils jugent insuffisante.[...]

Sénégal : la société civile se mobilise contre l'élection d'un vice-président

Sénégal : la société civile se mobilise contre l'élection d'un vice-président

Des organisations représentant la société civile du Sénégal ont appelé samedi à la mobilisation contre un projet de loi visant à élire simultanément en 2012 un président de la République et un vice-président, dénonçant "un coup d'Etat institutionnel".[...]

Maroc : les contestataires manifestent dimanche malgré l'annonce de réformes

Maroc : les contestataires manifestent dimanche malgré l'annonce de réformes

Le mouvement contestataire qui revendique des changements politiques profonds au Maroc a appelé à manifester dimanche, jugeant insuffisantes les réformes de la constitution annoncées par le roi Mohammed VI.[...]

Maroc : Mohammed VI annonce une réforme constitutionnelle réduisant les pouvoirs du roi

Maroc : Mohammed VI annonce une réforme constitutionnelle réduisant les pouvoirs du roi

Dans un discours à la nation, vendredi soir, le roi du Maroc Mohammed VI a présenté les grandes lignes d'une réforme allant dans le sens de l'instauration d'une "monarchie parlementaire". Le projet de révision constitutionnelle sera soumis à référendum le 1er juillet.[...]

Libye : Seif el-Islam Kaddafi propose des 'élections dans les trois mois'

Libye : Seif el-Islam Kaddafi propose des "élections dans les trois mois"

Le fils de Mouammar Kaddafi, Seif el-Islam, se dit favorable à des élections en Libye « dans les trois mois » pour désigner un nouveau chef d’État. Avec un préalable : adopter une nouvelle Constitution.[...]

Libye : les opérations ont coûté plus de 715 millions de dollars aux États-Unis

Libye : les opérations ont coûté plus de 715 millions de dollars aux États-Unis

Un rapport de l’administration Obama chiffre le coût des opérations américaines en Libye à plus de 715 millions de dollars.[...]

Mohamed Sahbi Basly : 'J'ai servi la Tunisie, pas le régime'

Mohamed Sahbi Basly : "J'ai servi la Tunisie, pas le régime"

Mohamed Sahbi Basly a créé, le 9 mars, Al-Mustakbal ("le Parti de l’avenir"), une formation centriste libérale. Opposé à une Constituante en Tunisie, il propose plutôt un référendum et des élections générales.[...]

Maroc : le Mouvement du 20 février mobilise des milliers de jeunes à Casablanca

Maroc : le Mouvement du 20 février mobilise des milliers de jeunes à Casablanca

Le Mouvement du 20 février a rassemblé à Casablanca quelque 7 000 jeunes lors d’une manifestation pacifique. Pour ces derniers, le projet de réforme constitutionnelle rendu au roi Mohammed VI vendredi dernier ne va vraisemblablement pas assez loin.[...]

Amr Moussa : 'Il faut reconstruire l'Égypte'

Amr Moussa : "Il faut reconstruire l'Égypte"

Candidat à la présidentielle égyptienne et ancien secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa était en France du 8 au 10 Juin pour présenter sa candidature à la communauté égyptienne. Faisant face aux nombreuses accusations de complicité avec l’ancien régime de Moubarak, il répondu[...]

Bénin : Koupaki, Premier ministre sur mesure

Bénin : Koupaki, Premier ministre sur mesure

La création du poste de chef du gouvernement était une promesse de campagne du candidat Boni Yayi, réélu en mars à la tête de l’État béninois.[...]

Maroc : le calendrier des réformes

Maroc : le calendrier des réformes

Le référendum constitionnel marocain pourrait se tenir le 1er juillet et des élections législatives anticipées le 7 octobre.[...]

Tunisie : le Premier ministre annonce le report des élections au 23 octobre

Tunisie : le Premier ministre annonce le report des élections au 23 octobre

Les premières élections de l’après-Ben Ali se tiendront le 23 octobre, a annoncé le Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi. Après s’être opposé à tout report, le gouvernement veut désormais donner la priorité à la bonne organisation du scrutin.[...]

Constituante tunisienne : à la poursuite d'un scrutin clair...

Constituante tunisienne : à la poursuite d'un scrutin clair...

La plus grande confusion règne en Tunisie au sujet de l'élection de l'Assemblée constituante, prévue pour le 24 juillet. Si la plupart des partis se disent prêts à un report - sauf les islamistes d'Ennahdha -, tout le monde se divise sur la nouvelle date à retenir. Le gouvernement doit tenir une réunion cruciale à ce sujet mercredi.[...]

Yadh Ben Achour : 'Rien ne sera plus comme avant en Tunisie'

Yadh Ben Achour : "Rien ne sera plus comme avant en Tunisie"

Le président de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, Yadh Ben Achour, revient sur les étapes conduisant aux premières élections libres de l’histoire de la Tunisie. Et appelle à la vigilance, alors que les partis se divisent sur la date de[...]

RDC : opposition en désordre de bataille

RDC : opposition en désordre de bataille

Pour l’instant incapables de s’entendre sur une candidature unique pour l’élection présidentielle, les adversaires de Joseph Kabila font le jeu du pouvoir. Mais dans un scrutin à un seul tour, leurs ambitions personnelles pourraient leur coûter cher.[...]

France - Burkina Faso : les questions (insistantes) de Sarkozy à Compaoré

France - Burkina Faso : les questions (insistantes) de Sarkozy à Compaoré

Le 21 mai à Yamoussoukro, en marge de la cérémonie d’investiture d’Alassane Ouattara, Nicolas Sarkozy et Blaise Compaoré ont eu un long entretien.[...]

Zenawi, seul maître à bord

Zenawi, seul maître à bord

Le 28 mai, l’ancien rebelle Mélès Zenawi a célébré ses vingt ans à la tête de l'Éthiopie. Vingt ans de réformes, de stabilité. Et de pouvoir sans partage.[...]

Tunisie : du faux départ à la contre-révolution

Tunisie : du faux départ à la contre-révolution

Ghazi Mabrouk est conseiller spécial de l’Observatoire européen du Maghreb.[...]

Tunisie : l'élection de l'Assemblée constituante maintenue le 24 juillet

Tunisie : l'élection de l'Assemblée constituante maintenue le 24 juillet

Le Conseil des ministres tunisien a tranché en faveur du maintien de la date du 24 juillet pour tenir l’élection de l’Assemblée constituante, prélude à l’élaboration d’une nouvelle Constitution devant marquer la fin de la période de transition.[...]

Andry Rajoelina : 'Prolonger la transition à Madagascar serait une injustice'

Andry Rajoelina : "Prolonger la transition à Madagascar serait une injustice"

Plus de deux ans après son arrivée au pouvoir et à quelques jours d’un sommet décisif de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe), le président de la Haute Autorité de transition, Andry Rajoelina, répond à nos questions. Crise politique, élections, Ravalomanana, Ratsiraka, Zafy,[...]

L'ex-président nigérien Mamadou Tandja est sorti de prison

L'ex-président nigérien Mamadou Tandja est sorti de prison

La cour d’appel de Niamey a annulé la procédure en cours contre Mamadou Tandja. Il est sorti de la prison de Kollo, où il était détenu depuis le mois de janvier.  [...]

Gabon : Ali Bongo Ondimba veut reporter d'un an les législatives

Gabon : Ali Bongo Ondimba veut reporter d'un an les législatives

Initialement prévues à la fin de l'année, les élections législatives gabonaises risquent d'être reportées à 2012. C'est la volonté déclarée du président Ali Bongo Ondimba, largement soutenue par la société civile et le personnel politique.[...]

Djibrill Bassolé : 'Blaise Compaoré ne veut pas s'éterniser au pouvoir'

Djibrill Bassolé : "Blaise Compaoré ne veut pas s'éterniser au pouvoir"

Lors d'une brève escale à Paris, le 9 mai, le nouveau ministre burkinabè des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé, a répondu aux questions de jeuneafrique.com. Il détaille sa vision des troubles qui frappent son pays et les mesures prises par son gouvernement pour ramener le calme.[...]

Salaheddine Mezouar : 'On ne peut concevoir l'avenir sans un Maghreb intégré'

Salaheddine Mezouar : "On ne peut concevoir l'avenir sans un Maghreb intégré"

Printemps arabe, réformes, retombées de la crise européenne, intégration régionale… Le ministre marocain de l'économie depuis 2007, Salaheddine Mezouar, revient sur les sujets qui agitent l’économie nationale.[...]

Hamadi Jebali : 'Nous ne prétendons pas être les détenteurs de la vérité en Tunisie'

Hamadi Jebali : "Nous ne prétendons pas être les détenteurs de la vérité en Tunisie"

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, ayant pris de la hauteur, c’est son secrétaire général qui se retrouve en première ligne pour refonder le mouvement islamiste tunisien. Et le réintégrer dans le paysage politique national.[...]

Algérie : le dernier combat de Bouteflika

Algérie : le dernier combat de Bouteflika

Le 15 avril, le chef de l’État a pris date devant la nation : il conduira lui-même le processus de réformes politiques garantissant une authentique ouverture démocratique.[...]

Bouteflika promet modernisation de la presse et réforme de l'Algérie en profondeur

Bouteflika promet modernisation de la presse et réforme de l'Algérie en profondeur

Constitution, loi sur les médias, sur le code électoral… la législation algérienne va être passée au crible dans les prochains mois. Objectif : réformer et moderniser le pays pour répondre aux attentes de la population.[...]

L'unique tour de l'élection présidentielle congolaise fixée au 28 novembre

L'unique tour de l'élection présidentielle congolaise fixée au 28 novembre

L'élection présidentielle à tour unique en République démocratique du Congo a été fixée au 28 novembre, au terme du premier quinquennat du chef de l'Etat Joseph Kabila, a annoncé samedi à Kinshasa la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).[...]

Égypte : les Frères musulmans annoncent la création d'un parti politique

Égypte : les Frères musulmans annoncent la création d'un parti politique

Les Frères musulmans, le puissant mouvement islamiste d'oppositon en Egypte, ont annoncé samedi la création de leur propre parti, civil et non "théocratique" selon eux, pour participer aux législatives de septembre.[...]

Révolution dans l'hémicycle

Révolution dans l'hémicycle

Le discours royal du 9 mars a ouvert la voie à une profonde réforme politique dans laquelle les députés sont appelés à jouer un rôle beaucoup plus actif.[...]

Côte d'Ivoire : Paul Yao N'Dré à Abidjan pour rencontrer Alassane Ouattara

Côte d'Ivoire : Paul Yao N'Dré à Abidjan pour rencontrer Alassane Ouattara

Le président du Conseil constitutionnel ivoirien, Paul Yao N’Dré, jusque-là introuvable, était attendu à Abidjan à 15 heures ce jeudi. Il devait ensuite rencontrer le président Alassane Dramane Ouattara, dont il va vraisemblablement entériner l’investiture.[...]

Monde arabe : causes communes, destins croisés

Monde arabe : causes communes, destins croisés

Le mur de la peur est tombé. Après des années d’apathie, les peuples arabes ont décidé de devenir acteurs de leur futur. Avec des méthodes et des résultats bien différents selon les pays.[...]

Tunisie, la laïcité en danger ?

Tunisie, la laïcité en danger ?

Dans un paysage politique en recomposition, les citoyens s’initient à la démocratie. La question de la place de la religion cristallise les tensions, à trois mois de l’élection d’une Assemblée constituante.[...]

Algérie : sans complexe, la presse évoque l'après-Bouteflika

Algérie : sans complexe, la presse évoque l'après-Bouteflika

Cinq jours après l'annonce de réformes politiques par le président algérien Abdelaziz Bouteflika dans un discours à la nation qui a laissé l'image d'un homme fatigué, la presse s'interroge ouvertement sur la succession du chef de l'Etat, élu pour un 3e quinquennat qui s'achève en 2014.[...]

Maroc : reforme.ma, le site qui fait débat

Maroc : reforme.ma, le site qui fait débat

Créé par deux ingénieurs marocains, le site reforme.ma est devenu un lieu incontournable de débat sur la prochaine réforme constitutionnelle. Des milliers de personnes ont déjà fait des propositions. Et donné leur avis sur chaque article, même les plus sensibles.[...]

Présidentielle nigériane : Goodluck Jonathan pourrait l'emporter dès le premier tour

Présidentielle nigériane : Goodluck Jonathan pourrait l'emporter dès le premier tour

Le président nigérian sortant Goodluck Jonathan était en tête dimanche de la présidentielle dans au moins 20 des 36 États et pourrait l'emporter dès le premier tour, selon de premiers résultats.[...]

Abdelaziz Bouteflika s'engage à une révision de la Constitution algérienne

Abdelaziz Bouteflika s'engage à une révision de la Constitution algérienne

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a prononcé, vendredi soir, un discours à la nation attendu depuis plusieurs semaines. Il s'est engagé à entreprendre une série de réformes "visant à renforcer la démocratie" et à effectuer une révision constitutionnelle.[...]

Tunisie : Ça tangue au ministère de l'intérieur

Tunisie : Ça tangue au ministère de l'intérieur

Limogé ou pas limogé ? Une chose est sûre : depuis son entrée en fonctions, en janvier, l'ex-ministre tunisien de l'Intérieur, Farhat Rajhi s’était fait beaucoup d’ennemis.[...]

Maroc : les partis politiques face aux défis de la réforme constitutionnelle

Maroc : les partis politiques face aux défis de la réforme constitutionnelle

Face à un calendrier très serré, les partis politiques n’ont pas tardé à tirer les enseignements de la volonté réformatrice de Mohammed VI.[...]

Maroc : concertations tous azimuts pour la révision de la Constitution

Installée le 12 mars à Rabat en présence du roi Mohammed VI et de son frère Moulay Rachid, la Commission consultative de révision de la Constitution (CCRC) compte dix-huit membres, issus de la classe politique ou de la société civile. Parmi eux, Omar Azziman, ancien ministre de la Justice et actuel architecte de la régionalisation[...]

Maroc : Abdeltif Menouni, le fqih de la Constitution

Maroc : Abdeltif Menouni, le fqih de la Constitution

Mise en place par Mohammed VI, l’instance chargée de réviser la Loi fondamentale du Maroc est présidée par Abdeltif Menouni, un démocrate authentique déterminé à agir en accord avec ses principes. Portrait.[...]

Idriss Déby Itno : 'Si la Libye implose, les conséquences seront incalculables pour la région'

Idriss Déby Itno : "Si la Libye implose, les conséquences seront incalculables pour la région"

Le 24 avril, le président tchadien Idriss Déby Itno sera candidat à sa propre succession lors d’une élection d’ores et déjà contestée par ses opposants. En attendant, la guerre chez son voisin libyen et les risques d’une déstabilisation régionale inquiètent beaucoup celui qui, depuis vingt ans, occupe le[...]

Comment ATT a nommé la première Malienne chef de gouvernement

Comment ATT a nommé la première Malienne chef de gouvernement

Le président malien Amadou Toumani Touré a pris encore une fois tout le monde de court en nommant la première femme chef de gouvernement de l'histoire du Mali. Outre les nombreux défis de la fin du second mandat d'ATT, Mariam Kaidama Cissé, une haut fonctionnaire déjà ministre à deux reprises, aura fort à faire dans un pays[...]

Des personnalités marocaines réclament un gouvernement de coalition nationale

Des personnalités marocaines réclament un gouvernement de coalition nationale

La réforme de la Constitution marocaine pourrait passer par la mise en place d’un gouvernement de coalition. C’est ce qu’ont proposé différentes personnalités marocaines qui réclament la dissolution du gouvernement actuel.[...]

Paris appuie le projet de réforme constitutionnelle marocain

Paris appuie le projet de réforme constitutionnelle marocain

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé reçoit mercredi son homologue marocain Taïeb Fassi-Fihri. L’occasion de soutenir le projet de réforme constitutionnelle décidé par le roi, après les premiers signaux de la grogne sociale en février dernier.[...]

'La politisation de la jeunesse marocaine est positive', selon le professeur Menouni

"La politisation de la jeunesse marocaine est positive", selon le professeur Menouni

En exclusivité pour jeuneafrique.com, le professeur Abdeltif Menouni, chargé par le roi du Maroc Mohammed VI de piloter la réforme de la Constitution annoncée par le discours royal du 9 mars, explique les enjeux de sa mission. Le fruit des travaux de la Commission consultative de révision de la Constitution sera remis au souverain d'ici à la fin juin, et[...]

Les partis marocains plaident pour une monarchie parlementaire

Les partis marocains plaident pour une monarchie parlementaire

Plusieurs partis politiques au Maroc ont proposé de réformer la Constitution en faveur d’une monarchie parlementaire. Ils souhaitent néanmoins conserver la dimension religieuse du statut de Mohammed VI, "Commandeur des croyants" du royaume.[...]

Kaddafi vu par "Idi"

N'Djamena, vendredi 18 mars. Alors que le Conseil de sécurité de l’ONU vient de déclarer la guerre à la Libye, la capitale tchadienne s’éveille sous un soleil de plomb. Je loge au Libya Hôtel, propriété du holding libyen Laico. Sur un chantier voisin, où le même Laico construit des villas d’hôtes, des[...]

Maroc : le printemps dans la rue

Maroc : le printemps dans la rue

Malgré les réformes politiques récemment annoncées par le roi Mohammed VI, ils étaient plusieurs milliers à manifester calmement un peu partout au Maroc ce dimanche 20 mars. Objectif : dénoncer les injustices sociales et économiques, le manque de liberté et réclamer une vraie "monarchie constitutionnelle".[...]

Les Égyptiens acceptent la révision de leur Constitution

Les Égyptiens acceptent la révision de leur Constitution

Le "oui" a remporté 77 % des voix lors du référendum qui s'est tenu samedi sur la révision de la Constitution égyptienne et la participation a atteint 41 %, a annoncé dimanche la commission chargée de l'organisation du scrutin.[...]

Tunisie : inquiétudes sur la transition après les premiers blocages

Tunisie : inquiétudes sur la transition après les premiers blocages

La transition tunisienne vers la démocratie engagée depuis la chute de Ben Ali a connu ces derniers jours des ratés préoccupants : la Haute commission chargée de préparer les élections cruciales de juillet a tourné à la foire d'empoigne.[...]

Des milliers de Marocains défilent malgré l'annonce de réformes

Des milliers de Marocains défilent malgré l'annonce de réformes

Plusieurs milliers de Marocains manifestaient dimanche, à Rabat et Casablanca notamment, pour réclamer davantage de démocratie et de justice sociale, malgré la récente annonce par le roi Mohammed VI de profondes réformes politiques.[...]

Les Égyptiens se rendent en masse aux urnes pour le référendum constitutionnel

Les Égyptiens se rendent en masse aux urnes pour le référendum constitutionnel

Les Egyptiens se rendaient nombreux aux urnes samedi pour un référendum sur la révision de la Constitution, premier verdict populaire pour les projets de transition élaborés sous l'égide de l'armée après la chute du président Hosni Moubarak le 11 février dernier.[...]

Amr Moussa appelle à voter non au référendum constitutionnel en Égypte

Amr Moussa appelle à voter non au référendum constitutionnel en Égypte

Futur candidat à la présidentielle égyptienne, le chef de la Ligue arabe Amr Moussa s’oppose à une révision de la Constitution, qu’il juge prématurée et largement insuffisante au regard des attentes des Égyptiens.[...]

Droits de l'homme : Rabat à l'heure de Tunis et du Caire

Droits de l'homme : Rabat à l'heure de Tunis et du Caire

Créée à l’initiative du roi Mohammed VI, l’institution qui succède au CCDH disposera d’une plus grande marge de manœuvre et agira en toute indépendance.[...]

Tunisie : démocratie, année zéro

Tunisie : démocratie, année zéro

En optant pour l’élection d’une Constituante, le président par intérim et le gouvernement tunisien provisoire enterrent de facto la Constitution de 1959. Et scellent la fin de l’ancien régime.[...]

Présidentielle en RDC : tous contre Kabila ?

Présidentielle en RDC : tous contre Kabila ?

Iront-ils ensemble ou pas ? Dans l’opposition congolaise, chacun estime avoir ses chances. Tout en étant bien conscient du danger qu’il y aurait à affronter Joseph Kabila en ordre dispersé dans une présidentielle à un seul tour.[...]

Maroc : Mohammed VI et le sens de l'Histoire

Maroc : Mohammed VI et le sens de l'Histoire

La classe politique marocaine, toutes tendances confondues, a salué les réformes annoncées par Mohammed VI dans son discours du 9 mars. Comme la plupart des partenaires internationaux du royaume.[...]

Maroc : Mohammed VI donne un coup de fouet aux réformes démocratiques

Maroc : Mohammed VI donne un coup de fouet aux réformes démocratiques

Renforcement du Premier ministre, "élargissement" des libertés individuelles, reconnaissance de la composante amazighe du Maroc... Le roi Mohammed VI a annoncé mercredi d'importantes réformes constitutionnelles et démocratiques.[...]

Maroc : Mohammed VI s'adresse à la nation pour apaiser les tensions

Maroc : Mohammed VI s'adresse à la nation pour apaiser les tensions

Dans un discours à la nation très attendu, mercredi soir, le roi Mohammed VI devrait répondre aux récentes revendications sociales et politiques exprimées au Maroc. Il pourrait aussi s’exprimer sur la régionalisation.[...]

Manifestations sans précédent contre le confessionalisme politique au Liban

Manifestations sans précédent contre le confessionalisme politique au Liban

Au Liban, une partie de la jeunesse a manifesté dimanche pour réclamer l’abolition d’une "dictature" un peu particulière : celle du confessionnalisme politique, mis en place à titre transitoire par la Constitution de 1926.[...]

Manifestation éclair devant le Parlement marocain

Manifestation éclair devant le Parlement marocain

Pendant quelques minutes, à Rabat, Casablanca et Tanger notamment, des centaines de manifestants se sont rasssemblés pour réclamer plus de démocratie au Maroc, après s'être donné rendez-vous sur Facebook. Une manière de maintenir la pression sur le gouvernement, deux semaines avant une nouvelle mobilisation d'envergure.[...]

L'élection présidentielle béninoise reportée au dimanche 13 mars

L'élection présidentielle béninoise reportée au dimanche 13 mars

Le gouvernement du Bénin a reporté au 13 mars la tenue de l'élection présidentielle, initialement prévue ce week-end, a annoncé vendredi soir le ministre des Affaires étrangères.[...]

Les Égyptiens appelés à voter pour la réforme de la Constitution le 19 mars

Les Égyptiens appelés à voter pour la réforme de la Constitution le 19 mars

Les autorités égyptiennes ont fixé au 19 mars la date du référendum constitutionnel. Cette réforme de plusieurs amendements de la Loi fondamentale vise à rendre impossible l’installation d’un règne aussi long et liberticide que celui d’Hosni Moubarak.[...]

En route pour la deuxième République tunisienne

En route pour la deuxième République tunisienne

Fouad Mebazaa, président par intérim de la Tunisie depuis la chute de Ben Ali, vient d'annoncer l'élection, le 24 juillet prochain, d'une Assemblée nationale constituante. Ses membres devront ensuite préparer une nouvelle Constitution qui consacrera la naissance de la deuxième République.[...]

Algérie : il était une fois l'état d'urgence

Algérie : il était une fois l'état d'urgence

Comme il s’y était engagé, la veille, en Conseil des ministres, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a, le 23 février, signé un décret abrogeant l’état d’urgence en vigueur depuis le… 9 février 1992. À l’époque, la mesure avait été présentée comme[...]

Égypte : hauts gradés pour transition risquée

Égypte : hauts gradés pour transition risquée

Exerçant tous les pouvoirs depuis le départ du raïs, les militaires jouissent de la confiance populaire. Mais leur marge de manœuvre reste limitée, et leurs intentions inconnues.[...]

La Libye risque de plonger dans la 'guerre civile' met en garde Seif el-Islam Kaddafi

La Libye risque de plonger dans la "guerre civile" met en garde Seif el-Islam Kaddafi

Seif el-Islam Kaddafi, le fils du "Guide" libyen Mouammar Kaddafi, s’est exprimé à la télévision libyenne tard dans la soirée de dimanche, alors que les troubles, sévèrement réprimés, ont gagné la capitale libyenne. Il s’est montré extrêmement ferme, affirmant que l’armée [...]

Premières manifestations réussies pour plus de démocratie au Maroc

Premières manifestations réussies pour plus de démocratie au Maroc

Pour la première fois depuis la révolution tunisienne, des milliers de Marocains ont manifesté dimanche dans de nombreuses villes du pays pour une limitation des pouvoirs du roi et pour plus de justice sociale. Si des violences ont éclaté dans quelques endroits, les rassemblements ont été en général calmes et la police[...]

Plusieurs milliers de Tunisiens manifestent contre le gouvernement Ghannouchi

Plusieurs milliers de Tunisiens manifestent contre le gouvernement Ghannouchi

Des milliers de Tunisiens ont manifesté dimanche à Tunis pour réclamer la démission du gouvernement de transition de Mohamed Ghannouchi, après une semaine encore marquée par l'instabilité et le meurtre d'un prêtre polonais en l'honneur de qui une messe devait être célébrée.[...]

Maroc : plusieurs milliers de manifestants pour réclamer des réformes politiques

Maroc : plusieurs milliers de manifestants pour réclamer des réformes politiques

Plusieurs milliers de Marocains manifestaient dimanche à Casablanca et Rabat pour réclamer des réformes politiques et une limitation des pouvoirs du roi, premier mouvement de ce type dans le pays depuis le début des révoltes qui secouent le monde arabe.[...]

Dix jours pour réviser la Constitution égyptienne

Dix jours pour réviser la Constitution égyptienne

L’armée égyptienne a chargé un collège de juristes de réformer la Constitution, après la chute du régime. Ils devront rendre leur travail dans une dizaine de jours.[...]

Arabie saoudite : aux urnes, citoyennes !

Arabie saoudite : aux urnes, citoyennes !

Des cybermilitantes saoudiennes lancent sur Facebook une campagne en faveur du droit de vote des femmes au scrutin municipal d’octobre 2011.[...]

Révolutions en Tunisie et en Égypte, même combat

Mokhtar Zannad, ancien diplomate (1979-1987) et ex-gouverneur de Nabeul (nord-est de la Tunisie), fait le parallèle entre les révolutions tunisienne et égyptienne.[...]

Égypte : l'armée décide la dissolution du Parlement et la suspension de la Constitution

Égypte : l'armée décide la dissolution du Parlement et la suspension de la Constitution

L'armée a annoncé dans un communiqué ce dimanche 13 février une série de mesures dont la dissolution du Parlement et la suspension de la Constitution afin de la réviser. Elle réaffirme également sa volonté d'organiser des élections dans les six mois et indique qu'elle gouvernera d'ici là par décrets-lois.[...]

RDC - WikiLeaks : le portrait (pas toujours flatteur) de Vital Kamerhe par Washington

RDC - WikiLeaks : le portrait (pas toujours flatteur) de Vital Kamerhe par Washington

Vital Kamerhe, aujourd’hui candidat à l’élection présidentielle congolaise, a été selon l’ancien ambassadeur des États-Unis en RDC, certes, "un leader parlementaire impartial" et apprécié des diplomates étrangers, mais aussi doté d’une "ambition aveugle" qui "altère son [...]

Le Caire menace de faire réprimer par l'armée des manifestants toujours plus nombreux

Le Caire menace de faire réprimer par l'armée des manifestants toujours plus nombreux

Le gouvernement égyptien a menacé mercredi de faire réprimer les manifestants par l’armée "en cas de chaos". Le mouvement de contestation à l'égard du président Hosni Moubarak est de plus en plus puissant et s’étend aux zones rurales ainsi qu’aux travailleurs des zones portuaires et aéroportuaires.[...]

Hosni et Beatrix

Aujourd’hui, des drapeaux flottent fièrement au fronton de tous les édifices publics des Pays-Bas et aussi au sommet des tours des églises (mais pas des mosquées, bizarrement). Ce déploiement de liesse officielle est dû au fait que la reine Beatrix fête son anniversaire. Bien qu’on ne doive jamais demander leur âge aux dames, et[...]

Ahmed Néjib Chebbi : 'La Tunisie ne doit pas s'engager dans une chasse aux sorcières'

Ahmed Néjib Chebbi : "La Tunisie ne doit pas s'engager dans une chasse aux sorcières"

Leader historique du Parti démocratique progressiste (PDP), Ahmed Néjib Chebbi, l'opposant, est devenu Ahmed Néjib Chebbi, le ministre, dans le gouvernement d'union nationale né de la chute du régime de Ben Ali en Tunisie. Il revient sur les raisons de sa participation à la construction démocratique du pays.[...]

Maroc : le prince rouge Moulay Hicham et les 'révolutions arabes'


Maroc : le prince rouge Moulay Hicham et les "révolutions arabes"


Surnommé le "prince rouge" en raison de ses critiques contre la monarchie marocaine, Moulay Hicham a fait plusieurs déclarations dans la presse sur la nécessité de réformer le royaume qui n'ont pas du tout été appréciées par Rabat. Les réactions sont vives.[...]

Gbagbo n'est pas Ben Ali

Depuis un mois, la polarisation médiatique et diplomatique sur les événements de Tunisie et d’Égypte a ouvert ce que l’on pourrait appeler une fenêtre d’opportunité pour quelques responsables subsahariens confrontés à des crises de légitimité et qui n’ignorent pas à quel point la fameuse[...]

Le Parlement suspendu, l'armée égyptienne demande aux manifestants de rester chez eux

Le Parlement suspendu, l'armée égyptienne demande aux manifestants de rester chez eux

L’armée a appelé les Égyptiens à rester chez eux ce mercredi, dans un message à rebours de la position qu’elle avait exprimé deux jours plus tôt. Au lendemain du discours du président Hosni Moubarak, le régime a fait une série de concessions, dont la suspension d’un Parlement dominé par son parti, le[...]

Il faut abolir le régime présidentiel tunisien

Il faut abolir le régime présidentiel tunisien

Né à Sfax le 1er mai 1930, Mansour Moalla achève ses études à Paris en 1957. Armé d’une licence ès lettres, d’un doctorat en droit, d’un diplôme de sciences politiques, du titre d’ancien élève de l’ENA, d’où il sort inspecteur des finances, il travaillera pendant vingt ans dans le[...]

Le discours pour la Côte d'Ivoire que n'a pas prononcé Laurent Gbagbo

Le discours pour la Côte d'Ivoire que n'a pas prononcé Laurent Gbagbo

Il était une fois la fiction politique... L’auteur Jean-Louis Sagot-Duvauroux réagit à l’actualité de la crise ivoirienne et écrit pour J.A. un texte dans lequel il imagine ce que le président sortant Laurent Gbagbo aurait pu dire à l’annonce des résultats de l’élection présidentielle du 28 novembre[...]

Tunisie : les derniers jours d'un régime à l'agonie

Tunisie : les derniers jours d'un régime à l'agonie

De la fuite de Ben Ali jusqu’à la débandade de la "famille", en passant par la reddition de la garde présidentielle... Récit exclusif des événements qui ont fait basculer la Tunisie.[...]

Ahmed Friaa : 'Ce que nous avons vécu en Tunisie est un rêve'

Ahmed Friaa : "Ce que nous avons vécu en Tunisie est un rêve"

Il n’a pas vraiment le profil pour le poste de ministre de l'Intérieur. Ahmed Friaa fait figure de libéral, mais bon nombre de Tunisiens veulent sa démission. Quelle est sa vision de la révolution tunisienne, de la place des ex-membres du RCD dans l'appareil d'État et de celle des islamistes dans la future démocratie ? Interview.[...]

Yadh Ben Achour : 'Nous allons abolir toutes les lois scélérates'

Yadh Ben Achour : "Nous allons abolir toutes les lois scélérates"

Ancien doyen de la faculté des sciences économiques et juridiques de l’université de Tunis, Yadh Ben Achour, 65 ans, a été nommé, le 15 janvier, pour réformer, entre autres, le système électoral.[...]

Le ministère de l'Intérieur dissout le parti de Mba Obame, président autoproclamé du Gabon

Le ministère de l'Intérieur dissout le parti de Mba Obame, président autoproclamé du Gabon

Le ministère gabonais de l’Intérieur a vigoureusement réagi à l’autoproclamation d’André Mba Obame comme président du Gabon. Son parti a été dissous avec effet immédiat, et il risque d’être "traduit devant les tribunaux". Il a répliqué, affirmant que le président gabonais[...]

Dileita Mohamed Dileita : 'Il n'y a plus d'opposition crédible et constructive à Djibouti'

Dileita Mohamed Dileita : "Il n'y a plus d'opposition crédible et constructive à Djibouti"

Le 20 janvier, le président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh a été officiellement investi candidat de la coalition UMP (Union pour la majorité présidentielle) en vue de l’élection présidentielle du 8 avril 2011. Quelques heures avant l’investiture, le Premier ministre Dileita Mohamed Dileita a reçu Jeune Afrique.[...]

Tunisie : le dernier discours de Zine el-Abidine Ben Ali

 Le 13 janvier 2011 à la télévision.[...]

Vers une révision constitutionnelle en Tunisie ?

Vers une révision constitutionnelle en Tunisie ?

Alors que les miliciens proches de Ben Ali redoublent d'activité, la société civile tunisienne cherche à s'organiser pour éviter tout retour en arrière. L'idée d'une assemblée constituante commence à s'imposer dans l'intelligentsia et les états-majors des partis politiques, alors qu'on annonce un gouvernement dans les[...]

Élection présidentielle congolaise : le scrutin à un tour définitivement adopté

Élection présidentielle congolaise : le scrutin à un tour définitivement adopté

L'Assemblée nationale et le Sénat de la RDC ont adopté samedi le projet de révision de la Constitution portant notamment sur l'organisation d'une présidentielle à tour unique, contestée par l'opposition, lors d'une session retransmise à la RTNC, la télévision d'Etat.[...]

Kaddafi : 'Ben Ali est toujours le président légal de la Tunisie'

Kaddafi : "Ben Ali est toujours le président légal de la Tunisie"

Dans un discours solennel, le chef de l'État libyen Mouammar Kaddafi a fait la leçon au peuple tunisien. Et en fustigeant le changement de régime à Tunis, où le président Ben Ali a été destitué de fait, il a également réussi à faire la promotion de son système de gouvernement. Avis aux amateurs...[...]

La méfiance persiste malgré les promesses de démocratisation faites par Ben Ali

La méfiance persiste malgré les promesses de démocratisation faites par Ben Ali

Le discours prononcé par le président Zine el-Abidine Ben Ali, jeudi soir, suscite autant d'espoir que de suspicion dans la population tunisienne. Et si la liberté accordée n'était que provisoire, un leurre pour briser le mouvement de contestation que connaît la Tunisie depuis un mois ?[...]

Vital Kamerhe : 'Le scrutin à un tour serait très dangereux pour la cohésion nationale'

Vital Kamerhe : "Le scrutin à un tour serait très dangereux pour la cohésion nationale"

Vital Kamerhe s'est insurgé contre un mode de scrutin présidentiel à un seul tour, qui pourrait être définitivement adopté ce vendredi. Selon lui cette réforme est "dangereuse" pour la cohésion nationale. [...]

Une nouvelle Constitution contestée

Une nouvelle Constitution contestée

Contentieux électoral, éligibilité du président, durée de la période de transition... Autant de sujets au cœur de la nouvelle Constitution voulue par le président gabonais Ali Bongo Ondimba et adoptée par le Parlement.[...]

'TGV', la voie royale ?

"TGV", la voie royale ?

Nouvelle République, nouvel hôtel de ville, marche royale et promesse de jours meilleurs... Andry Rajoelina ne mégote pas sur les symboles. Le message lancé est clair : l’homme providentiel, c’est lui ! Reste à savoir s’il sera candidat à la présidentielle de juin 2011.[...]

Face aux Wade, qui ?

Face aux Wade, qui ?

Dans la perspective de l’élection présidentielle de 2012, les esprits s’échauffent et les états-majors politiques s’agitent. Le chef de l’État a décidé de se représenter, mais ses nombreux adversaires sont plus déterminés que jamais à lui barrer la route. Sans pour autant s’entendre entre[...]

El-Béchir promet un repli sur l'arabe et la charia en cas de sécession du Sud

El-Béchir promet un repli sur l'arabe et la charia en cas de sécession du Sud

Le président soudanais Omar el-Béchir a annoncé dimanche une révision constitutionnelle en cas de sécession du Sud-Soudan. La loi islamique deviendrait la seule source du droit et l'arabe l'unique langue officielle.[...]

Mugabe s'enflamme contre le gouvernement d'union nationale

Mugabe s'enflamme contre le gouvernement d'union nationale

Plus en verve que jamais, le président du Zimbabwe Robert Mugabe a exigé la fin du gouvernement d’union nationale avec Morgan Tsvangirai. Et menacé de privatiser les sociétés occidentales.[...]

Wade n'est plus maître en son parti

Wade n'est plus maître en son parti

Le chef de l’État a bien du mal à tenir ses anciens disciples. Peu habitué à la contestation interne, il doit aujourd’hui convaincre, jusque dans les rangs de sa propre formation, de la légitimité de sa candidature en 2012.[...]

Candidat Houngbédji

Candidat Houngbédji

Candidat pour la quatrième fois à la présidentielle, Adrien Houngbédji n’a jamais eu, sur le papier, autant de chances de l’emporter. Pour celui qui aura bientôt atteint la limite d’âge, c’est maintenant ou jamais. Retour sur un parcours fait d’exil et de luttes.[...]

Les Malgaches célèbrent la IVe République de Rajoelina

Les Malgaches célèbrent la IVe République de Rajoelina

Le président de la Haute Autorité de la transition était omniprésent samedi 11 décembre à Antananarivo. Après avoir promulgué la nouvelle Constitution, il a inauguré l'hôtel de ville, dans une capitale en fête.[...]

Cinquantenaire des indépendances : Compaoré souhaite des réformes pour le pays

Cinquantenaire des indépendances : Compaoré souhaite des réformes pour le pays

Le président burkinabè Blaise Compaoré s'est félicité des progrès effectués par son pays depuis la fin de l'ère coloniale, à l'occasion de la cérémonie célébrant le cinquantenaire de l'indépendance. Il a appelé à la poursuite des efforts pour tendre vers un Burkina prospère et en[...]

Au bord du gouffre

Au bord du gouffre

À l'heure où le dernier numéro de Jeune Afrique allait sous presse, le vendredi 3 décembre en début de soirée, la Côte d’Ivoire avait d’ores et déjà raté son rendez-vous avec l’Histoire. Le scénario idyllique d’une présidentielle transparente à l’issue de laquelle le vaincu[...]

Un pays, deux présidents ?

Un pays, deux présidents ?

La Côte d'Ivoire s'est retrouvée samedi avec deux présidents, le sortant Laurent Gbagbo et l'ex-Premier ministre Alassane Ouattara qui ont tour à tour prêté serment, saisissant résumé de l'immense division d'un pays abîmé par une décennie de crises.[...]

Mains libres et poings liés

Entre l’échec d’une mutinerie et la victoire du « oui » au référendum, le président Rajoelina paraît aujourd’hui renforcé. Reste à savoir s’il pourra réellement gouverner.[...]

Le règne de Blaise Compaoré se prolonge

C’est avec une très large avance que Blaise Compaoré a été réélu, le 21 novembre, pour ce qui devrait être son dernier mandat. En théorie.[...]

Guillaume Soro : 'Après la présidentielle, je reprends ma liberté de parole'

Guillaume Soro : "Après la présidentielle, je reprends ma liberté de parole"

Dans une interview à jeuneafrique.com réalisée la veille du second tour de l'élection présidentielle, le Premier ministre Guillaume Soro explique comment il va gérer le scrutin et  faciliter l'acceptation des résultats par les deux finalistes, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. Il est également impatient de remettre sa démission[...]

Abdoulaye Wade officiellement candidat à la présidentielle de 2012

Abdoulaye Wade officiellement candidat à la présidentielle de 2012

Le président sénégalais sera candidat à sa propre succession en 2012. Il s'oppose ainsi à ceux qui jugent sa candidature "inconstitutionnelle".[...]

La France salue l'adoption de la nouvelle Constitution

La France salue l'adoption de la nouvelle Constitution

Paris a salué l'adoption par le Niger d'une nouvelle Constitution et apporté son soutien à la junte pour terminer la période de transition.[...]

Déchéance des députés de l'ANC : Jean-Pierre Fabre organise la riposte

Déchéance des députés de l'ANC : Jean-Pierre Fabre organise la riposte

Jean-Pierre Fabre et huit députés de son parti, l’Alliance nationale pour le changement (ANC), ont été déchus de leurs mandats par la Cour constitutionnelle du Togo. Les parlementaires ne décolèrent pas et ils entendent user de tous les moyens légaux pour retrouver leurs sièges. Et surtout, maintenir la pression[...]

Promulgation de la nouvelle Constitution

Promulgation de la nouvelle Constitution

Le général Salou Djibo a promulgué la nouvelle Constitution nigérienne, validée par référendum le 31 octobre. Elle doit ouvrir la voie au retour à un régime civil.[...]

Le référendum constitutionnel obtient 90 % de 'oui'

Le référendum constitutionnel obtient 90 % de "oui"

Le Conseil constitutionnel du Niger a validé mercredi les résultats définitifs du référendum du 31 octobre sur la nouvelle Constitution, censé amorcer le retour à la démocratie après le coup d'Etat de février, qui donnent le "oui" vainqueur à plus de 90%.[...]

L'élection présidentielle fixée au 26 février 2012

L'élection présidentielle fixée au 26 février 2012

Abdoulaye Wade n’en démord pas : il sera candidat à l’élection présidentielle de 2012. Comme pour mieux balayer les critiques dont il est l’objet, il vient de fixer la date du scrutin au 26 février 2012.[...]

Scrutin sous surveillance

Scrutin sous surveillance

À un an de la présidentielle et d’un possible changement à la tête de l’État, le pouvoir n’entend pas laisser au hasard les résultats des élections législatives du 28 novembre. Reportage.[...]

Bras de fer au sommet

Bras de fer au sommet

Dauphin réformateur et putatif de Mouammar Kaddafi, Seif el-Islam est la cible d’attaques répétées de la part des Comités révolutionnaires. Qui ne veulent entendre parler ni d’État de droit ni de lutte anticorruption en Libye.[...]

Référendum constitutionnel : le oui l'emporte avec 74 % des voix

Référendum constitutionnel : le oui l'emporte avec 74 % des voix

Le référendum constitutionnel mené le 19 novembre à Madagascar s’est soldé par une victoire imposante du oui, avec 74,13 % des suffrages exprimés pour un taux de participation de près de 53 %. Mais le processus de sortie de crise n’est pas pour autant sur la bonne voie.[...]

Présidentielle : faible affluence dans les principales villes

Présidentielle : faible affluence dans les principales villes

Les Burkinabè étaient peu nombreux à se rendre dimanche dans les bureaux de vote pour le premier tour de la présidentielle dont le chef de l'État Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 1987, est le grand favori face à une opposition divisée.[...]

Mutinerie à Antananarivo : l'armée prépare-t-elle l'assaut ?

Mutinerie à Antananarivo : l'armée prépare-t-elle l'assaut ?

Le gouvernement malgache a demandé à la population d'évacuer les environs du camp militaire où un groupe d'officiers mutins sont retranchés depuis mercredi.[...]

Tentative de putsch : les mutins refusent de plier

Tentative de putsch : les mutins refusent de plier

En dépit de leur isolement au sein même de l’armée, les quelques soldats qui ont affirmé hier avoir « suspendu les institutions » malgaches veulent aller jusqu’au bout et faire tomber le pouvoir en place.[...]

Tentative de putsch à Antananarivo : négociations avec les mutins en cours

Tentative de putsch à Antananarivo : négociations avec les mutins en cours

Le groupe d'officiers qui a tenté mercredi de mener une tentative de putsch était toujours retranché jeudi matin dans une caserne près de l'aéroport d'Antananarivo. Des négociations ont commencé, selon les autorités malgaches.[...]

Tentative de putsch : un général affirme avoir pris la tête d'un comité militaire

Tentative de putsch : un général affirme avoir pris la tête d'un comité militaire

Le général Noël Rakotonandrasana, qui avait contribué à faire tomber l’ancien président Marc Ravalomanana en mars 2009, a affirmé avoir pris la tête d’un comité militaire. La situation à Antananarivo restait pourtant calme, alors que la population de la Grande Île se prononce aujourd’hui par[...]

Trois hommes pour un fauteuil

Trois hommes pour un fauteuil

Ikililou Dhoinine, Mohamed Said Fazul et Abdou Djabir ont passé le cap des primaires, le 7 novembre. Le premier, soutenu par la machine présidentielle, part favori.[...]

Ouverture du référendum pour une nouvelle Constitution

Ouverture du référendum pour une nouvelle Constitution

Les Malgaches sont appelés mercredi à se prononcer sur un projet de nouvelle Constitution, première étape électorale d'un processus de sortie de crise lancé par Andry Rajoelina et une centaine de partis politiques, mais que dénonce une partie de l'opposition.[...]

Les opposants à Tandja demandent son inculpation pour haute trahison

Les opposants à Tandja demandent son inculpation pour haute trahison

La Coordination des forces démocratiques pour la République, opposée à l'ancien président nigérien Mamadou Tanja, demande qu'il soit jugé pour avoir trahi son pays en refusant de respecter la Constitution.[...]

Test réussi pour la junte

Le référendum constitutionnel a tourné au plébiscite. Les partis politiques se préparent maintenant à entrer dans la bataille pour les élections générales en janvier.[...]

Libération de Tandja : le niet de la junte à la Cedeao

Libération de Tandja : le niet de la junte à la Cedeao

En réponse à la Cedeao, qui demandait la libération de l’ex-président Mamadou Tandja, la junte a répondu qu’il n’était pas question de le relâcher. Elle demande une révision de cette décision.[...]

La Cedeao exige la libération de Mamadou Tandja

La Cedeao exige la libération de Mamadou Tandja

La Cour de justice de la Cedeao a tranché : l’ancien président nigérien Mamadou Tandja doit être libéré.[...]

Ramadan : nouveau procès en Kabylie contre huit 'non-jeûneurs'

Ramadan : nouveau procès en Kabylie contre huit "non-jeûneurs"

Le procès de huit personnes accusées « de non respect des préceptes de l'islam » pour n'avoir pas observé assidûment le jeûne lors du dernier ramadan s'ouvre lundi 8 novembre en Algérie. La liberté de culte est pourtant garantie à la fois par la Constitution et par le gouvernement.[...]

Avec le 'oui' au référendum, la transition réussit son premier test

Avec le "oui" au référendum, la transition réussit son premier test

La très large victoire du "oui" et la forte participation au référendum sur la nouvelle Constitution au Niger du dimanche 31 octobre constituent pour la junte un test réussi dans la voie de la démocratisation.[...]

Le 'oui' largement en tête du référendum constitutionnel

Le "oui" largement en tête du référendum constitutionnel

Selon les résultats partiels publiés lundi soir, le "oui" l'emporterait très largement au référendum constitutionnel de dimanche au Niger.[...]

Présidentielle : les résultats du scrutin attendus dans la journée

Présidentielle : les résultats du scrutin attendus dans la journée

Des sources concordantes laissent penser que la CEI va écourter le délai légal de trois jours qui lui est imparti par la Constitution pour publier les résultats préliminaires du premier tour de l'élection présidentielle du 31 octobre.[...]

Référendum constitutionnel : le résultat attendu d'ici à jeudi

Référendum constitutionnel : le résultat attendu d'ici à jeudi

Le résultat du référendum qui s'est tenu dimanche devrait être positif. La totalité des partis approuvent la réforme constitutionnelle limitant à deux le nombre de mandats présidentiels qui est le principal enjeu du vote.[...]

Xi Jinping, le futur numéro un

Xi Jinping, le futur numéro un

Avec près d’un an de retard, Xi Jinping (57 ans) a été nommé, lors du plénum du Parti communiste chinois qui s’est achevé le 18 octobre, vice-président de la commission militaire centrale. Cette nomination, selon la tradition, fait de lui le très probable successeur de Hu ­Jintao.[...]

Présidentielle : la CEI fait le choix compliqué du comptage manuel

Présidentielle : la CEI fait le choix compliqué du comptage manuel

Après la contestation par l'opposition de la société Sils Technology, chargée de compiler informatiquement les résultats de l'élection présidentielle du 31 octobre, la CEI a finalement décidé d'effectuer un comptage manuel des voix. Une solution qui renforce l'éventualité d'un nouveau report du scrutin.[...]

Tendai Biti : 'Il n'y aura pas de diamants du sang au Zimbabwe'

Tendai Biti : "Il n'y aura pas de diamants du sang au Zimbabwe"

Financement des élections, gestion des ressources minières, réforme agraire… Cet opposant à Robert Mugabe devenu membre du gouvernement fait le point sur les chantiers indispensables à la relance du pays.[...]

Ali Bongo Ondimba favorable à une révision de la Constitution

Ali Bongo Ondimba favorable à une révision de la Constitution

Le gouvernement gabonais, soutenu par le président Ali Bongo Ondimba, va proposer plusieurs aménagements à la Constitution actuelle. Des modifications qui porteront sur les élections et le renforcement de l'exécutif en cas de crise majeure.[...]

Laurent Gbagbo : 'Je vais mettre les héritiers d'Houphouët à la retraite'

Laurent Gbagbo : "Je vais mettre les héritiers d'Houphouët à la retraite"

Parce que « tous les sondages ne peuvent pas se tromper », le président sortant et candidat du Front populaire ivoirien Laurent Gbagbo est convaincu de l’emporter, le 31 octobre lors de l'élection présidentielle. Dernier volet de notre série d’entretiens avec les principaux acteurs d’une élection présidentielle[...]

La junte dans le brouillard

La junte dans le brouillard

Préparait-il un coup d’État contre son ex-ami intime Salou Djibo ? Le colonel Abdoulaye Badié, désormais placé aux arrêts avec trois autres hauts gradés pour "tentative de déstabilisation", a perdu son rang de numéro deux du régime. Enquête sur une chute aussi rapide qu'inattendue.[...]

Paul Kagamé n'est pas intéressé par un troisième mandat

Paul Kagamé n'est pas intéressé par un troisième mandat

À peine réélu, le président Rwandais a affirmé qu'il n'était "pas intéressé" par un troisième mandat. En 2017, à l'issue de son second septennat, il entend bien quitter le pouvoir.[...]

Laurent Gbagbo : 'Je n'exclus pas une victoire au premier tour de la présidentielle'

Laurent Gbagbo : "Je n'exclus pas une victoire au premier tour de la présidentielle"

Dans une interview publiée dans le n° 2597 de Jeune Afrique, en kiosque du 17 au 23 octobre, le chef de l’État ivoirien Laurent Gbagbo explique pourquoi il est, selon lui, le meilleur candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre.[...]

Pluralisme... sur le papier

Le système électoral tunisien est particulièrement compliqué. Explications.[...]

Un parlement de transition mis en place

Un parlement de transition mis en place

Le régime en place à Madagascar a procédé lundi à l'installation de la chambre haute du nouveau Parlement, témoignant de sa volonté de poursuivre son calendrier de sortie de crise censé déboucher sur une nouvelle Constitution et des élections générales.[...]

Jean-Pierre Fabre crée son ANC

Jean-Pierre Fabre crée son ANC

Jean-Pierre Fabre, le candidat de l’Union des forces de changement (UFC) à la dernière présidentielle togolaise a désormais son parti, l’ANC (Alliance nationale pour le changement).[...]

Mugabe/Tsvangirai : la tyrannie de l'unité

Mugabe/Tsvangirai : la tyrannie de l'unité

L’un dirige le pays d’une main de fer. L’autre a accepté, il y a un an, le poste de Premier ministre. Mais Robert Mugabe et Morgan Tsvangirai ont bien du mal à se partager le pouvoir. Au quotidien, le chef de l’État ne lâche rien.[...]

Alassane Dramane Ouattara : 'L'élection présidentielle, cette fois, j'y crois'

Alassane Dramane Ouattara : "L'élection présidentielle, cette fois, j'y crois"

À quelques semaines de l'élection présidentielle du 31 octobre, l’ancien Premier ministre de Houphouët et candidat du Rassemblement des républicains, Alassane Dramane Ouattara, se dit convaincu que le scrutin, maintes fois reporté, se déroulera de manière libre et transparente. Premier volet de notre série d’entretiens avec[...]

Képis contre nouveaux riches

Képis contre nouveaux riches

Naviguant entre les tendances conservatrices de son parti, l’AKP, et une armée qui veut préserver les fondamentaux du kémalisme, Recep Tayyip Erdogan conduit-il son pays vers une véritable démocratie ?[...]

Les deux chrétiens non-jeûneurs relaxés

Les deux chrétiens non-jeûneurs relaxés

Les deux ouvriers chrétiens qui avaient été arrêtés pour n'avoir pas respecté le jeûne du ramadan ont été relaxés mardi. Ils étaient poursuivis pour "atteinte à un précepte de l'islam".[...]

Élection présidentielle, mode d'emploi

Jusqu’à 2005, date de l’instauration du suffrage universel et de la pluralité des candidatures, les électeurs étaient invités, pour la présidentielle, à se prononcer par « oui » ou par « non » sur un candidat unique désigné par l’Assemblée nationale. Lors du scrutin de 2005, neuf[...]

Respecter le ramadan ou subir un procès : le dilemme des chrétiens

Respecter le ramadan ou subir un procès : le dilemme des chrétiens

Deux ouvriers chrétiens algériens sont jugés à Aïn el Hammam, dans l'Est de l'Algérie, pour n'avoir pas respecté le jeûne du ramadan. Le procureur a requis trois ans de prison.[...]

Un rappeur en politique

Un rappeur en politique

Le rappeur Billy Billy s'engage politiquement à la veille de la présidentielle ivoirienne.[...]

Touche pas à mon chef !

Imaginez une seconde ce que donnerait un équivalent africain des Guignols de l’info. Prenez votre chef d’État et sa première dame, leur entourage, une poignée de ministres et de politiciens, quelques people. Confectionnez des marionnettes qui accentuent leurs défauts physiques et leurs tics de langage, moquent leur pratique du pouvoir et ridiculisent[...]

Ministres non partisans ?

Le 4 août, les Kényans ont, à une large majorité, dit oui à une nouvelle Constitution. Si les opposants au texte, à l’instar du ministre de l’Éducation supérieure, ont accepté leur défaite sans rechigner, sa mise en place ne devrait être effective qu’après les élections[...]

Compaoré, la voie royale

Compaoré, la voie royale

Pas de surprise. Le président sera candidat à sa propre succession, le 21 novembre. La victoire semble acquise. La question est déjà de savoir si la Constitution sera modifiée pour lui permettre de se représenter dans cinq ans.[...]

Jean-Marie Doré, ou la tactique du vieux caïman

Jean-Marie Doré, ou la tactique du vieux caïman

En proposant une réforme constitutionnelle pour dessaisir la Ceni de sa mainmise sur le processus électoral, le Premier ministre de transition a visiblement dépassé les bornes. Mais sa récente reculade ne signifie pas qu’il a complètement renoncé à ses projets.[...]

El-Béchir reçu en grande pompe à Nairobi

El-Béchir reçu en grande pompe à Nairobi

Après sa visite à N’Djamena en juillet dernier, Omar el-Béchir s’obstine à défier le procureur Luis Moreno-Ocampo et la CPI. Avec l’aide de la plupart de ses homologues africains.[...]

Konaté à Ouagadougou pour rassurer

Konaté à Ouagadougou pour rassurer

Le président de la transition guinéenne, Sékouba Konaté, a confirmé la date du 19 septembre pour la tenue du second tour de l'élection présidentielle. En visite à Ouagadougou, il devait rencontrer le médiateur de la crise, le président Blaise Compaoré, ainsi que Moussa Dadis Camara.[...]

Blaise for ever

Blaise for ever

Le parti au pouvoir s’est prononcé en faveur de la levée de la limitation du nombre des mandats présidentiels.[...]

Quand Abdoulaye contredit Wade

Quand Abdoulaye contredit Wade

La presse sénégalaise a exhumé un enregistrement d’Abdoulaye Wade datant de 2007, dans lequel il déclarait « impossible » toute nouvelle candidature de sa part.[...]

Les vues de Jean-Marie Doré sur la Constitution provoquent la polémique

Les vues de Jean-Marie Doré sur la Constitution provoquent la polémique

Sa proposition de modifier la Constitution avant le second tour de la présidentielle du 19 septembre en Guinée, a entraîné une levée de boucliers contre lui. Jean-Marie Doré, Premier ministre de transition, affronte toutes sortes de critiques.[...]

Second tour de la présidentielle : Paris tente de calmer le jeu

Second tour de la présidentielle : Paris tente de calmer le jeu

La France a demandé vendredi aux responsables guinéens dse respecter le processus devant mener au scrutin présidentiel du 19 septembre, appelant les deux candidats en lice, Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé, à jouer l'apaisement.[...]

L'opposition multiplie les critiques contre un troisième mandat de Wade

L'opposition multiplie les critiques contre un troisième mandat de Wade

Les critiques contre la candidature du président Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle de 2012 s'amplifient au Sénégal, l'opposition et des juristes dénonçant un troisième mandat synonyme de "violation" de la Constitution alors que le parti au pouvoir le juge légal.[...]

La présidentielle sera encadrée par un 'code de bonne conduite'

La présidentielle sera encadrée par un "code de bonne conduite"

Pouvoir, opposition et ex-rébellion ont signé un accord qui relance le processus électoral. L’élection présidentielle aura bien lieu le 23 janvier prochain, après deux reports cette année. Un accord de consensus a été signé entre toutes les parties.[...]

Le parti de Compaoré veut réviser le nombre de mandats présidentiels

Le parti de Compaoré veut réviser le nombre de mandats présidentiels

Blaise Compaoré se présentera à sa propre succession à l'élection présidentielle de novembre 2010. Son parti l'a déjà investi candidat. Il en a profité pour demander la suppression de la limitation des mandats présidentiels prévue par la Constitution.[...]

Référendum constitutionnel : victoire du 'oui' à plus de 67 %

Référendum constitutionnel : victoire du "oui" à plus de 67 %

Le projet constitutionnel défendu par le président Kibaki et le Premier ministre Odinga a été largement approuvé avec un fort taux de participation. Le texte ne devrait rentrer en application qu'en 2012, après les élections générales.[...]

Référendum constitutionnel : les dés sont déjà jetés

Référendum constitutionnel : les dés sont déjà jetés

Le dépouillement n’est pas encore terminé mais le camp du « oui » au référendum constitutionnel crie déjà victoire, alors que les partisans du « non » ont reconnu leur échec.[...]

Un référendum avec ou sans violences ?

Un référendum avec ou sans violences ?

En convalescence après avoir été opéré d’un hématome sous-dural, le Premier ministre kényan, Raila Odinga, ne devrait plus guère s’impliquer dans la campagne pour le « oui » à la nouvelle Constitution. Cette absence ne modifiera pas pour autant le résultat du référendum du 4[...]

La date des élections présidentielle et législatives est fixée au 23 janvier 2011

La date des élections présidentielle et législatives est fixée au 23 janvier 2011

Après deux reports successifs, la date des élections présidentielle et législatives en Centrafrique a enfin été fixée. Selon un décret du président François Bozizé, lu à la radio nationale vendredi, le scrutin aura lieu le 23 janvier 2011.[...]

Un roi de rupture

Un roi de rupture

Lorsqu’il était monté sur le trône, en juillet 1999, on avait assuré avec une malveillance sournoise que Mohammed VI « n’aimait pas le job ». Depuis, chacun a pu constater à loisir que le job en question, il l’exerce sans embarras ni partage.[...]

Goodluck Jonathan poussé à se présenter à la présidentielle

Goodluck Jonathan poussé à se présenter à la présidentielle

Les responsables politiques de cinq États du Delta du Niger, fief du président Goodluck Jonathan, ont demandé à ce dernier de se déclarer candidat à la prochaine présidentielle. Candidature qui pourrait ouvrir les hostilités entre responsables du Nord et du Sud du pays pour l’investiture du People’s democratic party (PDP).[...]

Présidentielle : le Sénat met la pression sur Goodluck Jonathan

Présidentielle : le Sénat met la pression sur Goodluck Jonathan

Les sénateurs nigérians ont voté un changement constitutionnel pour obliger le pouvoir à organiser la présidentielle en janvier prochain au plus tard. La chambre des représentants doit valider cette nouvelle date.[...]

François Bozizé : 'On m'a forcé à bafouer notre Constitution'

François Bozizé : "On m'a forcé à bafouer notre Constitution"

Contraint, sous la pression de la communauté internationale et de son opposition, de reporter les élections présidentielle et législatives au-delà du terme fixé par la loi, le chef de l’État centrafricain ne décolère pas. « La balle n’est plus dans mon camp », dit-il.[...]

Aux urnes, citoyens

La Commission électorale nationale indépendante a finalement fixé au 3 janvier 2011 le premier tour du scrutin présidentiel. Un second tour aura lieu, si nécessaire, le 14 janvier, et des élections législatives seront organisées dans la foulée. Niamey a été le théâtre d’un coup d’État[...]

Sidi Sosso Diarra : 'Mon prochain rapport va faire du bruit'

Sidi Sosso Diarra : "Mon prochain rapport va faire du bruit"

Le vérificateur général du Mali, chargé d’auditer en toute indépendance les comptes des projets et agences du gouvernement, s’apprête à rendre son dernier rapport au président, Amadou Toumani Touré. Un baroud d’honneur que Sidi Sosso Diarra, après plus de six années de mission, promet explosif.[...]

Le report du référendum constitutionnel perturbe la sortie de crise

Le report du référendum constitutionnel perturbe la sortie de crise

Le calendrier de sortie de crise proposé par Andry Rajoelina devait débuter le 12 août prochain avec un référendum sur la Constitution. Le report de cette échéance complique encore un peu plus la résolution d’une crise qui dure depuis plus de 18 mois.[...]

Que cache l'affaire Tagro ?

Que cache l'affaire Tagro ?

Depuis l’annonce d’une enquête sur le ministre de l’Intérieur, Abidjan se perd en conjectures. Énième manœuvre pour retarder la présidentielle, volonté de blanchir un collaborateur, de mouiller le Premier ministre ? Enquête.[...]

Raila Odinga opéré à la tête

Raila Odinga opéré à la tête

Le Premier ministre kenyan a subi une opération chirurgicale "mineure" à la tête, d'après le directeur de l'hôpital de Nairobi où il a été admis, lundi. Selon lui, Raila Odinga "se porte bien".[...]

La grosse fatigue de Raila Odinga

La grosse fatigue de Raila Odinga

Alors que le peuple kenyan est appelé à se prononcer bientôt sur le projet de réforme constitutionnelle qu'il défend, le Premier ministre Odinga fait face à des problèmes de santé. Et les premières interrogations sur sa candidature à la présidentielle de 2012 font surface.[...]

Que vaut la justice ?

Que vaut la justice ?

Inféodés au pouvoir, instruments au service des puissants, marionnettes... Discrédités depuis plus de trente ans, les magistrats - et la justice en général - peinent à redorer leur blason. Reportage.[...]

Madagascar : la démocratie par la rue

Madagascar : la démocratie par la rue

1972, 1991, 2002, 2009... L'histoire du pays est, depuis l'indépendance, un éternel recommencement : il faut que les Malgaches manifestent, et que certains d'entre eux y laissent leur vie, pour que le régime en place vacille. Dans la Grande Ile, on vote "avec les pieds", mais cela s'avère bien souvent sans effet. Attendus comme le messie, les chefs[...]

Qui joue avec le feu ?

Qui joue avec le feu ?

L'attentat qui a fait six morts à Nairobi le 13 juin ravive la peur à l'approche du référendum constitutionnel.[...]

Demain, l'inconnu

Demain, l'inconnu

La probable non-candidature de Hosni Moubarak, vieillissant et malade, à la présidentielle de 2011 repose avec acuité la question de la succession, alors qu’un vent de révolte populaire continue de souffler sur le pays.[...]

Il faut aider le soldat Djibo

Il faut aider le soldat Djibo

Nommé président pour une période de transition qui doit s'achever au plus tard le 1er mars 2011, le chef de la junte, Salou Djibo, semble bénéficier de la confiance de la communauté internationale. Quatre mois après le coup d'État, qu'a-t-il changé dans la gestion du Niger ? Est-il sur la bonne voie ?[...]

Cinq morts pour une Constitution

Cinq morts pour une Constitution

Deux explosions, dimanche soir à Nairobi, ont fait cinq morts et près de 80 blessés. Non revendiqué, l'attentat s'est produit lors d'une manifestation d'opposants au projet de réforme constitutionnelle, alors qu'un référendum sur le sujet doit avoir lieu le 4 août prochain.[...]

Rabiatou Serah Diallo : 'Je crains des affrontements entre communautés'

Rabiatou Serah Diallo : "Je crains des affrontements entre communautés"

À moins d’un mois de l’élection du chef de l’État, la présidente du Conseil national de transition (CNT) de Guinée revient sur le chemin parcouru, sur ses craintes et sur ses ambitions personnelles.[...]

Seif el-Islam peut-il 'tuer le père' ?

Seif el-Islam peut-il "tuer le père" ?

Le fils de Mouammar Kaddafi tente de réformer le régime, malgré les résistances internes.[...]

Sambi compte ses amis

Sambi compte ses amis

Dans la période de troubles que traversent les Comores, le président peut compter sur le soutien de la Libye, de l'Iran et des pays du Golfe.[...]

Union pour un référendum

Main dans la main, ils iront au feu ensemble. Comme au bon vieux temps de la Coalition Arc-en-Ciel (Narc), en 2002, quand ils s’étaient unis pour barrer la route au dauphin de Daniel arap Moi – Uhuru Kenyatta –, le président, Mwai Kibaki,­ et le Premier ministre, Raila Odinga, feront campagne ensemble en faveur du oui à la nouvelle Constitution.[...]

Le réveil des citoyens

Le réveil des citoyens

Des personnalités de la société civile organisent des contre-pouvoirs. Objectif : pallier les insuffisances de l’opposition et favoriser une alternance au sommet de l’État. Avec le président Abdoulaye Wade en ligne de mire.[...]

La fin du mandat présidentiel ouvre une période d'incertitude

La fin du mandat présidentiel ouvre une période d'incertitude

Le président Ahmed Abdallah Sambi a nommé un gouvernement intérimaire, mercredi 26 mai, quelques heures avant la fin théorique de son mandat. En mars, il avait obtenu une prolongation de son mandat jusqu’à fin 2011, à la faveur d’une réforme constitutionnelle contestée. La veille, des habitants l'île de Mohéli[...]

Rajoelina à quitte ou double

Rajoelina à quitte ou double

À la surprise générale, le président de la transition a annoncé, le 12 mai, qu’il ne se présenterait pas à l’élection présidentielle prévue le 26 novembre. Cela suffira-t-il pour sortir de la crise ?[...]

La société civile "vigilante"

Après la promesse de la junte nigérienne d’instaurer une transition de un an à compter du coup d’État du 18 février contre le président Tandja, le Conseil consultatif national, un organe représentatif de la société civile composé de 131 membres, espère aboutir au plus vite à la mise en place d’une[...]

Présidentielle: trois favoris, deux challengers et une foule de seconds couteaux

Présidentielle: trois favoris, deux challengers et une foule de seconds couteaux

Le chef de la junte veut des élections au plus tôt, tout comme la communauté internationale. Les retards, s’il y en avait, seraient d’ordre technique maintenant. Et les candidats, eux, battent déjà campagne.[...]

Législatives : la victoire d'Iyad Allaoui confirmée par le nouveau décompte

Législatives : la victoire d'Iyad Allaoui confirmée par le nouveau décompte

Le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, a échoué à ravir la première place du scrutin législatif à son rival laïc Iyad Allaoui, après un nouveau décompte, dimanche, qui a confirmé l'absence de fraudes à Bagdad. La commission électorale maintient ainsi les résultats annoncés il y a six semaines,[...]

Interdiction du voile intégral : le gouvernement reçoit un avertissement

Interdiction du voile intégral : le gouvernement reçoit un avertissement

L’interdiction globale du voile intégral ne repose sur "aucun fondement juridique incontestable", a estimé le Conseil d’État qui a rendu, mercredi, un "avis défavorable" sur le projet du gouvernement.[...]

Paul Kagamé sûr de sa victoire à la présidentielle

Paul Kagamé sûr de sa victoire à la présidentielle

Alors que le climat politique se crispe à l’approche des élections présidentielles du 9 août, le président rwandais, Paul Kagamé, assure n’avoir aucun doute sur sa victoire.[...]

Ismaïl Omar Guelleh : 'Le pays a encore besoin de moi'

Ismaïl Omar Guelleh : "Le pays a encore besoin de moi"

Le chef de l’État djiboutien a décidé de jouer les prolongations à la faveur d’une révision de la Constitution lui permettant de se représenter. Il s’en explique dans un long entretien. Et parle aussi des relations de son pays avec la France, des "affaires" et d’une Corne de l’Afrique sous haute tension.[...]

L'armée hausse le ton

L'armée hausse le ton

L'armée turque, dont certains hauts gradés sont visés par la justice pour des complots présumés contre le gouvernement, n'entend pas se laisser faire. Et le fait savoir... bruyamment.[...]

La fourmi n'est pas prêteuse...

La fourmi n'est pas prêteuse...

Angela Merkel n’a accepté qu’à contrecœur – et pour de très égoïstes raisons – de porter secours à la cigale grecque, que son imprévoyance et son incurie  ont plongée dans une crise financière gravissime.[...]

Biya lave plus blanc

« Épervier. Rapace diurne, commun dans les bois, où il chasse les petits oiseaux. Filet de pêche de forme conique, garni de plomb, qu’on lance à la main. » Laquelle de ces deux définitions du Larousse faut-il retenir pour qualifier l’opération de lutte anticorruption lancée il y a un peu plus de quatre ans par le[...]

Michel Rocard : 'Nous avons lié l'aide à la tenue d'élections libres, sans comprendre l'Afrique'

Michel Rocard : "Nous avons lié l'aide à la tenue d'élections libres, sans comprendre l'Afrique"

À l’occasion du 50e anniversaire des indépendances, le Cameroun organise, du 17 au 19 mai, une conférence internationale sur « les nouveaux défis de l’Afrique ». Parmi les participants, l’ancien Premier ministre de François Mitterrand.[...]

Ismaïl Omar Guelleh : 'L'alternance n'est ni une fin en soi, ni un gage de bonne gouvernance'

Ismaïl Omar Guelleh : "L'alternance n'est ni une fin en soi, ni un gage de bonne gouvernance"

Dans un long entretien à "Jeune Afrique", le chef de l’État djiboutien évoque la récente révision constitutionnelle, son possible troisième mandat, et les grands dossiers du moment.[...]

Umaru Yar'Adua enterré, la guerre de succession est ouverte

Umaru Yar'Adua enterré, la guerre de succession est ouverte

Ibrahim Babangida, Goodluck Jonathan, Atiku Abubakar… Au sein du Parti démocratique du peuple (PDP, au pouvoir), les candidats potentiels pour la présidentielle de 2011 sont nombreux. Le décès du président Umaru Yar’Adua a donné le signal de départ d’une lutte acharnée pour le pouvoir, sous l’œil plus[...]

Moubarak contre-attaque

Moubarak contre-attaque

Répondant aux critiques de l'opposition, le président égyptien l'a défiée en lui demandant de détailler son programme économique. Non sans mettre en garde le pays contre le "chaos" qui résulterait, selon lui, d'une victoire de ses détracteurs aux prochaines élections législatives et présidentielle.[...]

La junte se donne dix mois pour finir la transition

La junte se donne dix mois pour finir la transition

La junte militaire a fixé à un an la durée de la transition, à compter du coup d’État du 18 février 2010, a annoncé le colonel Abdul Karim Goukoye. Elle n’a en revanche pas retenu les dates proposées par le Conseil consultatif.[...]

Un général dans la ligne de mire

Un général dans la ligne de mire

Le climat se dégrade entre l'armée et l'exécutif comorien, sur fond de vives tensions politiques. Le chef d'état-major de l'armée, le général Salimou Amiri, accuse désormais l'entourage du président Ahmed Abdallah Sambi de vouloir le "liquider".[...]

Sékouba Konaté ne reculera pas la présidentielle

Sékouba Konaté ne reculera pas la présidentielle

Pressé d'achever la transition politique en Guinée, Sékouba Konaté s'est engagé devant plusieurs instances régionales et internationales à respecter le calendrier électoral. En dépit des tensions à Conakry, la présidentielle aura bien lieu le 27 juin prochain.[...]

Faure Gnassingbé prêtera serment aujourd'hui

Faure Gnassingbé prêtera serment aujourd'hui

Le président togolais Faure Gnassingbé, réélu lors de la présidentielle du 4 mars, prêtera serment ce lundi, a-t-on appris samedi de source officielle togolaise.[...]

Parlement : 2012, c'est déjà demain

À deux ans du scrutin, la classe politique semble obsédée par l’obtention d’un mandat législatif.[...]

Paul Kagamé : 'Qui peut se permettre de nous donner des leçons de démocratie ?'

Paul Kagamé : "Qui peut se permettre de nous donner des leçons de démocratie ?"

Alors que se profile l’élection présidentielle du 9 août, le chef de l’État rwandais ne veut être comptable que d’une chose : son bilan. Entier, intransigeant, il ne ménage ni ses adversaires ni les bailleurs de conseils de la communauté internationale. Entretien avec un leader pour qui gouvernance rime avec vigilance.[...]

ATT montre l'exemple

ATT montre l'exemple

En renonçant à modifier la Constitution pour pouvoir briguer la présidence une troisième fois, Amadou Toumani Touré a surpris agréablement son monde. Ses pairs africains seraient bien venus de s’en inspirer.[...]

Fin de la transition envisagée le 1er mars 2011

Fin de la transition envisagée le 1er mars 2011

Le Conseil consultatif du Niger a fait ses propositions à la junte sur le calendrier de sortie de la transition. Celle-ci prendrait fin avec l’investiture d’un nouveau président, le 1er mars 2011. Le premier tour de la présidentielle serait organisé le 26 décembre 2010.[...]

Sékouba Konaté planche sur la nouvelle Constitution

Sékouba Konaté planche sur la nouvelle Constitution

Rabiatou Sérah Diallo, la présidente du Conseil national de transition (CNT), a remis un projet de Constitution au président par intérim, Sékouba Konaté. Celui-ci prévoit notamment l’élection d’un président pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois, et l’institutionnalisation du poste de Premier[...]

Quarante-cinq jours pour rédiger une loi fondamentale

Quarante-cinq jours pour rédiger une loi fondamentale

Un Comité des textes fondamentaux vient d'être nommé par Salou Djibo, le chef de la junte nigérienne au pouvoir. Sa mission : proposer d'ici 45 jours un avant-projet de Constitution, ainsi qu'un nouveau code électoral et une charte des partis politiques.[...]

Ismaïl Omar Guelleh en route pour un troisième mandat

Ismaïl Omar Guelleh en route pour un troisième mandat

Le parlement djiboutien a ratifié une réforme constitutionnelle permettant au président Ismaïl Omar Guelleh de briguer un troisième mandat.[...]

Religieux en croisade

Les politiques se sont unis pour soutenir la Constitution, mais se heurtent à la résistance des croyants.[...]

Avant ou après les pluies ?

Avant ou après les pluies ?

Le président François Bozizé a décidé de ne pas reporter les élections au delà de juin prochain.[...]

La nouvelle Constitution approuvée par le Parlement

La nouvelle Constitution approuvée par le Parlement

Les députés kényans ont approuvé jeudi soir un projet de nouvelle constitution qui sera soumis à référendum cette année, ouvrant la voie à l'adoption d'une des principales réformes décidées après les violences post-électorales meurtrières de fin 2007-début 2008.[...]

« Coup d'Etat démocratique »

C’est par cette expression audacieuse, alliance de deux concepts antinomiques, que l’on pourrait désigner les putschs perpétrés au cours de ces dernières années en Afrique de l’Ouest. Orchestré officiellement pour mettre fin à une situation de péril pour la démocratie, le « coup d’État[...]

Le voile intégral refait surface

Le voile intégral refait surface

En France, le débat sur la "burqa" entre dans sa dernière ligne droite avant le vote d’une loi par l’Assemblée nationale. Le Conseil d'Etat a rendu son rapport, mardi 31 mars, en rejetant toute interdiction générale du voile intégral mais en laissant la porte ouverte à une limitation de son usage dans les lieux publics. Le[...]

Mugabe et Tsvangirai disent non à l'homosexualité

Mugabe et Tsvangirai disent non à l'homosexualité

Le président zimbawéen et son Premier ministre, d'ordinaire si peu prompts à s'accorder sur un sujet, ont conjointement refusé d'inscrire la reconnaissance des droits des homosexuels dans la nouvelle Constitution.[...]

Maghreb : le charme discret du christianisme

Maghreb : le charme discret du christianisme

Dans les pays du Maghreb francophone, les chrétiens représentent une très faible minorité, la plupart étant étrangers. Ils seraient 100 000 en Algérie (0,3 % de la population), 190 000 au Maroc (0,6 %) et 50 000 en Tunisie (0,5 %). Les Constitutions de ces trois pays ont l’islam pour religion[...]

Anniversaire de l'Indépendance et prestation de serment du président

Anniversaire de l'Indépendance et prestation de serment du président

Le président namibien, réélu en novembre dernier, a attendu le jour symbolique de l'anniversaire de l'indépendance de son pays pour prêter serment devant la nation.[...]

Aung San Suu Kyi (encore) piégée

Aung San Suu Kyi (encore) piégée

Pour être autorisée à participer aux législatives, la Ligue nationale pour la démocratie (LND) devra exclure sa propre présidente ![...]

Yar'Adua invisible

Le président n’est pas apparu en public depuis son retour au pays. Sa succession est déjà à l’ordre du jour.[...]

Robert Mugabe en route pour la présidentielle de 2012

Robert Mugabe en route pour la présidentielle de 2012

Le président zimbabwéen s'est déclaré prêt à se présenter à la présidentielle de 2012. Si celle-ci a lieu, bien-sûr.[...]

Olivier Kamitatu : 'On ne change pas les règles en cours de match'

Olivier Kamitatu : "On ne change pas les règles en cours de match"

Maintenu à son poste après le remaniement du 19 février, l’ex-bras droit de Jean-Pierre Bemba devenu proche de Joseph Kabila préconise une réforme de la constitution pour instaurer un régime présidentiel fort, mais pas avant les élections de 2011. Interview. [...]

André Mba Obame : une 'Union nationale' pour l'alternance démocratique

André Mba Obame : une "Union nationale" pour l'alternance démocratique

Secrétaire exécutif de l’Union nationale, fondée le 10 février par les principaux candidats malheureux à la présidentielle, l’ex-ministre de l’Intérieur s’ancre résolument dans l’opposition.[...]

Baradei superstar

Baradei superstar

De retour au pays, où il a été accueilli en homme providentiel, l’ex-directeur général de l’AIEA n’exclut pas de se présenter à l’élection présidentielle de 2011.[...]

Olivier Kamitatu : « Il faut plus de pouvoir pour le chef de l'Etat »

Olivier Kamitatu : « Il faut plus de pouvoir pour le chef de l'Etat »

Maintenu à son poste après le remaniement du 19 février, l’ex-bras droit de Jean-Pierre Bemba devenu proche de Joseph Kabila préconise une réforme de la Constitution, pour instaurer un régime présidentiel fort.[...]

La junte s'exclut de la présidentielle

La junte s'exclut de la présidentielle

Les putschistes qui dirigent la transition depuis le coup d'Etat au Niger ont affirmé qu'aucun des leurs ne serait candidat à la prochaine élection présidentielle. Ils se sont engagés à "restaurer l'ordre constitutionnel", mais sans donner d'échéance.[...]

Mahamadou Danda nommé Premier ministre

Mahamadou Danda nommé Premier ministre

C'est un ancien ministre de la Communication de 1999, Mahamadou Danda, qui a été nommé Premier ministre du Niger, six jours après le coup d'Etat militaire contre Mamadou Tandja. Le chef d'escadron Salou Djibo, qui a mené les opérations, s'installe dans le fauteuil de chef d'Etat et chef du gouvernement. [...]

El-Baradei prêt à affronter Moubarak à la présidentielle

El-Baradei prêt à affronter Moubarak à la présidentielle

L'ancien chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohammed el-Baradei, s'est dit "prêt à être candidat" à l'élection présidentielle égyptienne de 2011, même face au chef de l'Etat Hosni Moubarak, ont rapporté mardi les médias locaux. [...]

Comment Tandja a été renversé

Comment Tandja a été renversé

Destitué par un coup d'Etat le 18 février, l'ex-président nigérien paye le prix de son acharnement à demeurer au pouvoir. Récit détaillé du film des événements qui l'ont conduit à sa chute. [...]

Mamadou Tandja renversé, trois colonels prennent le pouvoir

Mamadou Tandja renversé, trois colonels prennent le pouvoir

Victime d'un coup d'Etat, le président nigérien a été renversé par trois colonels qui ont institué un Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD), dissous le gouvernement et nommé un nouveau président.  Mamadou Tandja serait, lui, retenu dans une garnison. [...]

Gbagbo : 'le gouvernement est dissout'

Gbagbo : "le gouvernement est dissout"

L'intégralité du discours prononcé par Laurent Gbagbo, chef de l'Etat ivoirien, le 12 février à 21 heures à la télévision ivoirienne, annonçant la dissolution du gouvernement et de la Commission électorale indépendante (CEI).[...]

Gbagbo prêt à dissoudre le gouvernement ivoirien

Gbagbo prêt à dissoudre le gouvernement ivoirien

Le président ivoirien Laurent Gbagbo devait annoncer vendredi soir à la télévision nationale la dissolution du gouvernement et une nouvelle organisation de la commission électorale indépendante (CEI). Il pourrait prendre ses décisions en vertu de l’article 48 de la constitution qui lui donne le droit de prendre des « mesures[...]

Gbagbo menace de dissoudre le gouvernement et la CEI

Gbagbo menace de dissoudre le gouvernement et la CEI

Ayant appris le blocage des négociations à Ouagadougou jeudi 11 février, le président ivoirien Laurent Gbagbo a téléphoné à son homologue burkinabè, Blaise Compaoré, médiateur dans la crise. Lors de leur conversation, il a menacé de dissoudre le gouvernement, a appris Jeune Afrique.[...]

Les prochaines élections générales auront lieu en 2012

Les prochaines élections générales auront lieu en 2012

Le président de l'Angola a annoncé la tenue des prochaines élections générales lors de la promulgation de la Constitution. Le pays s'approche de la fin de la période de transition.[...]

Angola: les prochaines élections générales auront lieu en 2012

Angola: les prochaines élections générales auront lieu en 2012

Le président de l'Angola a annoncé la tenue des prochaines élections générales lors de la promulgation de la Constitution. Le pays s'approche de la fin de la période de transition dans le pays. [...]

Un remaniement ministériel sans bouleversement

Un remaniement ministériel sans bouleversement

Le président angolais José Eduardo dos Santos au pouvoir depuis 30 ans a nommé un nouveau gouvernement pour se conformer à la nouvelle constitution. La plupart des ministres restent en place.[...]

Qui a peur de Seif el-Islam ?

Qui a peur de Seif el-Islam ?

La guerre fait rage entre les caciques du régime, opposés à toute réforme, et le successeur putatif du « Guide », porteur d’un projet de Constitution moderne.[...]

Y a-t-il une vie après le pouvoir ?

Y a-t-il une vie après le pouvoir ?

Mandela, Chissano, Rawlings, Zéroual, Kérékou, Ratsiraka... Ces chefs d’État ont passé le flambeau. Après l’ivresse du Palais, rien n’est simple. Et pourtant, une retraite réussie est un gage de stabilité politique.[...]

Quand le MPLA dicte sa Loi !

Selon la nouvelle loi fondamentale, le chef de l'Etat angolais sera élu pour un mandat de cinq ans, renouvelable une fois.[...]

La nouvelle Constitution dans l'impasse

La nouvelle Constitution dans l'impasse

L'élaboration de la nouvelle Constitution zimbabwéenne est au point mort. Elle demeure pourtant un préalable indispensable à la tenue d’élections devant entériner la sortie de crise à Harare.[...]

Le Parlement adopte la première constitution du pays

Le Parlement adopte la première constitution du pays

La nouvelle loi fondamentale scelle notamment un renforcement des pouvoirs du chef de l'Etat.[...]

Eduardo dos Santos

Eduardo dos Santos

Président de l’Angola, 67 ans[...]

Kenya : bras de fer entre vieux amis

Kenya : bras de fer entre vieux amis

Ils furent un temps amis. Puis rivaux. Ils sont aujourd’hui obligés de travailler main dans la main. Lors de l’élection présidentielle de 2002, Mwai Kibaki (78 ans) et Raila Odinga (54 ans) se sont unis pour barrer la route au dauphin désigné de Daniel arap Moi, Uhuru Kenyatta. À l’époque, ils avaient prévu de se partager le[...]

L'Afrique est-elle homophobe ?

L'Afrique est-elle homophobe ?

Près de quarante pays africains répriment les relations sexuelles entre personnes de même sexe. Le seul Etat qui protège les homosexuels est l’Afrique du Sud : ils peuvent se marier, hériter de leur partenaire et adopter. Pourtant, même pour eux, la vie n’est pas toujours rose.[...]

Un scrutin en cache un autre

Un scrutin en cache un autre

Plus personne n’en doute : Blaise Compaoré sera candidat à sa propre succession en 2010. Et face à une opposition affaiblie et divisée, il devrait l’emporter. Le suspense, en revanche, perdure pour 2015. En théorie, le chef de l’État ne pourra se présenter. À moins que...[...]

Mamadou Tandja, l'as du camouflage

Mamadou Tandja, l'as du camouflage

Le 22 décembre, si le référendum constitutionnel du 4 août dernier n'avait pas eu lieu, le mandat du président nigerien aurait dû arriver à échéance. Seul contre tous, s'intérrogeant même sur l'utilité pour le Niger d'appartenir à la Cédéao, Mamadou Tandja se maintient au pouvoir grâce[...]

Les pro-Tandja dénoncent 'un complot de la communauté internationale'

Les pro-Tandja dénoncent "un complot de la communauté internationale"

Des milliers de Nigériens ont manifesté mardi à Niamey en soutien au président Mamadou Tandja qui a obtenu une rallonge de son mandat et dont l'opposition demande le départ. [...]

Angola : la présidentielle reportée de trois ans

Angola : la présidentielle reportée de trois ans

Le président angolais Jose Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 1979, a laissé entendre jeudi que l'élection présidentielle dans son pays riche en pétrole et en minerais serait retardée de trois ans. [...]

Une robuste Constitution

C’est une promesse qui ne date pas d’hier : en accédant au pouvoir lors de l’alternance historique de 2002, la Coalition arc-en-ciel (Narc) s’était engagée à proposer aux Kényans une nouvelle Constitution dans les cent jours. Trois ans plus tard, le référendum organisé autour de cette question provoquait[...]

Le paradoxe berbère

Le paradoxe berbère

Un temps considérée comme un facteur de division, puis comme une menace pour l’unité nationale, l’amazighité constitue désormais l’un des éléments reconnus de l’identité algérienne. Une sacrée avancée, même si tout n’est pas réglé.[...]

Beaucoup de changements

Nous ne sommes qu’à la mi-novembre et ça sent déjà la fin de l’année : alors, avant de lui dire au revoir pour de bon, voyons ce que 2009 nous a apporté. J’ai sélectionné, pour ma part, quatre évolutions saillantes et vous invite à en identifier d’autres que je n’ai pas retenues.   1)[...]

Décentralisation: la charrue avant les boeufs

Décentralisation: la charrue avant les boeufs

Une réforme de la Constitution a consacré la décentralisation comme mode d’organisation politique et administrative du pays. Mais, à sept mois de son entrée en vigueur, le processus provoque de vives critiques.[...]

Niger : des manifestants demandent à la Cedeao de faire pression sur Tandja

Niger : des manifestants demandent à la Cedeao de faire pression sur Tandja

Des milliers de Nigériens ont réclamé le départ du président Tandja à la fin de son mandat, en décembre.[...]

Europe : irréductible Vaclav Klaus !

Europe : irréductible Vaclav Klaus !

Après bien des péripéties, les Irlandais ont fini par ratifier le traité de Lisbonne. Seul désormais le président tchèque s’obstine à bloquer la mise en place des nouvelles institutions.[...]

Wade et la loi

Pour lui, évidemment, il n’y a aucun doute : « J’ai le droit d’être candidat à la présidentielle de 2012. » La déclaration est du 17 septembre, et elle est censée mettre fin au débat. Mais l’annonce d’un possible troisième mandat ne passe pas aussi facilement. Depuis, la[...]

Révision constitutionnelle en vue

C’est dans une lettre adressée le 18 août par Adolphe Lumanu Mulenda Bwana Sefu, le directeur de cabinet du président Kabila, aux responsables des institutions de la RDC que l’idée de mettre en place une commission chargée « d’évaluer la mise en œuvre de la Constitution du 18 février 2006 » a,[...]

Ben Ali officiellement candidat à sa succession

Ben Ali officiellement candidat à sa succession

Le président tunisien se présente, sans surprise, à sa propre succession en tant que chef de l'Etat tunisien. Un poste qu'il occupe depuis 1987, grâce à un amendement de la Constitution qui annule la limitation du nombre de mandats.[...]

Tandja annonce des législatives le 20 octobre prochain

Tandja annonce des législatives le 20 octobre prochain

Le président nigérien Mamadou Tandja a signé mercredi un décret convoquant le corps électoral à un scrutin législatif le 20 octobre pour renouveler le Parlement qu'il a dissous fin mai, a annoncé la radio d'Etat. [...]

Tandja promulgue sa nouvelle Constitution

Tandja promulgue sa nouvelle Constitution

Le président nigérien Mamadou Tandja a promulgué mardi la nouvelle Constitution qui prolonge son mandat de trois ans et renforce ses pouvoirs, entraînant de manière automatique la démission de son gouvernement, a annoncé la radio d'Etat. [...]

Manifestations annoncées contre la nouvelle Constitution

Manifestations annoncées contre la nouvelle Constitution

L'opposition nigérienne a annoncé dimanche plusieurs manifestations la semaine prochaine contre la nouvelle Constitution adoptée lors du référendum très controversé du 4 août. [...]

La Cour constitutionnelle valide le référendum controversé

La Cour constitutionnelle valide le référendum controversé

La Cour constitutionnelle du Niger a validé vendredi le résultat du référendum très controversé qui a permis l'adoption d'une nouvelle Constitution accordant une rallonge de trois ans au président Mamadou Tandja, a annoncé la radio d'Etat. [...]

Le militant Marou Amadou dans une prison de haute sécurité

Le militant Marou Amadou dans une prison de haute sécurité

Le militant des droits de l'Homme nigérien Marou Amadou, interpellé deux fois cette semaine, a été incarcéré dans une prison de haute sécurité à l'ouest de Niamey, a indiqué jeudi un membre de l'organisation qu'il dirige. [...]

Gbagbo nomme un proche à la tête du Conseil constitutionnel

Gbagbo nomme un proche à la tête du Conseil constitutionnel

Le chef de l'Etat ivoirien Laurent Gbagbo a nommé un de ses proches, Paul Yao N'dré, à la tête du Conseil constitutionnel, à moins de quatre mois de l'élection présidentielle prévue le 29 novembre, a-t-on appris lundi de source officielle. [...]

Tandja, la voie royale

Tandja, la voie royale

Nouvelle Constitution taillée sur mesure, magistrature à sa botte, opposition sans stratégie... Après sa victoire au référendum du 4 août, le chef de l’État nigérien a toutes les cartes en main.[...]

Interpellation d'un activiste influent opposé à la nouvelle Constitution

Interpellation d'un activiste influent opposé à la nouvelle Constitution

Un activiste nigérien influent, qui a lancé un appel à la mobilisation face à l'adoption très controversée d'une nouvelle Constitution accordant une rallonge de trois ans au président Mamadou Tandja, a été interpellé lundi, a indiqué l'un de ses collègues. [...]

Victoire écrasante de Tandja au référendum contesté du 4 août

Victoire écrasante de Tandja au référendum contesté du 4 août

Avec 92,5% des suffrages exprimés pour le Oui, le référendum du 4 août permet au chef de l’Etat nigérien de s'éterniser au pouvoir. [...]

Un nouveau président pour la Cour constitutionnelle

Le président sud-africain a annoncé jeudi que le juge Sandile Ngcobo remplacera à la tête de la cour constitutionnelle Pius Langa, qui part à la retraite à la fin de l'année. Sandile Ngcobo héritera d'une instance divisée par une affaire de trafic d'influence.[...]

Sans attendre les résultats du référendum, Tandja remercie déjà

Sans attendre les résultats du référendum, Tandja remercie déjà

Selon les premières estimations, portant sur les deux tiers des bulletins de vote, le "oui" devrait très largement l'emporter au référendum organisé par le président nigérien. Il pourra donc modifier la Constitution afin d'être rééligible à la présidence ad vitam aeternam.[...]

Direction les urnes pour le référendum controversé

Direction les urnes pour le référendum controversé

Quelque six millions de Nigériens sont appelés à voter mardi lors d'un référendum controversé sur une nouvelle Constitution censée permettre au président Mamadou Tandja de rester au pouvoir après la fin de son mandat en cours. [...]

Violences pendant le référendum organisé par Tandja

Violences pendant le référendum organisé par Tandja

Des heurts ont éclaté suivi d'arrestations mardi au Niger, en marge du référendum sur une nouvelle Constitution convoqué par le président déterminé à rester au pouvoir malgré des critiques et un boycottage de l'opposition. [...]

Référendum : le taux de participation fait le grand écart

Référendum : le taux de participation fait le grand écart

Le taux de participation au référendum controversé du président nigérien est compris entre 40% et 90%. La mobilisation a été plus forte en zone rurale.[...]

Les forces de l'ordre commencent à voter au référendum

Les forces de l'ordre commencent à voter au référendum

Avec un jour d'avance, les forces de sécurité se dirigent vers les urnes pour s'exprimer sur le référendum voulu par le président Tandja. La population doit lui accorder (ou pas) son soutien pour qu'il puisse briguer un nouveau mandat.[...]

Un seul tour pour convaincre

La loi électorale gabonaise a été modifiée il y a six ans. Le 29 juillet 2003, l’Assemblée nationale et le Sénat, réunis en Congrès, ont adopté une révision constitutionnelle instaurant, pour l’élection présidentielle, le scrutin à un seul tour et autorisant le chef de l’État[...]

Référendum constitutionnel : Tandja persiste

Entamée le 13 juillet, la campagne électorale pour le référendum du 4 août devant permettre au président Mamadou Tandja de changer de Constitution pour rester au pouvoir est pour le moins virtuelle. Les partisans du « oui » n’organisent ni meetings ni campagnes d’affichage. La télévision[...]

Les opposants contre le 'tripatouillage' de la Constitution

Les opposants contre le "tripatouillage" de la Constitution

Le CDP, parti du président burkinabè Blaise Compaoré, a émis le souhait de revisiter la Constitution. L'idée : modifier "éventuellement" le nombre de mandats présidentiels, actuellement limité à deux. L'opposition craint une "monarchisation" du pouvoir.[...]

Appel à la grève générale contre le référendum

Appel à la grève générale contre le référendum

Les opposants au référendum de Mamadou Tandja, qui a pour finalité de modifier la Constitution et lui permettre de briguer un troisième mandat présidentiel, sont appelés à la grève générale. Les syndicats encouragent la population à manifester son désaccord, alors que le président a, lui, affirmé un[...]

Lancement de la campagne des législatives

La logique du passage en force s’est révélée payante. Le président Mamadou Tandja a réussi à éliminer tous les obstacles susceptibles d’empêcher la tenue d’un référendum afin d’obtenir la possibilité de prolonger de trois ans son actuel mandat, dans un premier temps, puis d’en briguer un[...]

Tandja, l'apprenti sorcier

Tandja, l'apprenti sorcier

Le président semble prêt à tout pour rester au pouvoir. Au risque de plonger son pays dans la tourmente.[...]

Comment arrêter Tandja

Tel l’arapède, ce coquillage méditerranéen réputé indélogeable du rocher sur lequel il a élu domicile, le président nigérien Mamadou Tandja s’accroche comme un forcené à son poste. Pour s’éterniser au pouvoir, tous les moyens sont bons. Les petits arrangements entre amis, les pressions diverses,[...]

Qui veut sauver l'accord de Dakar ?

Lassitude, découragement, fatalisme. Près d’un an après le coup d’État du général Ould Abdelaziz, le 6 août 2008, les Mauritaniens désespèrent de sortir de la crise. « Ce pays est maudit », tempête, au volant de sa voiture sans âge, un intellectuel d’une cinquantaine[...]

L'Union Africaine s'attend à des dérapages

L'Union Africaine s'attend à des dérapages

Jean Ping a dit craindre un emballement de la situation au Niger, où Mamadou Tandja s'est octroyé des "pouvoirs exceptionnels" pour tenter de modifier la constitution. Le président entend bien briguer un troisième mandat, ce qui est théoriquement impossible.[...]

Tandja lâché par les siens

Tandja lâché par les siens

La Convention démocratique et sociale a annoncé jeudi le retrait de ses huit ministres présents au gouvernement. Le principal parti qui soutenait jusque-là le président nigérien Mamadou Tandja se retire pour protester contre le projet de nouvelle Constitution du chef de l'Etat, qui souhaite se maintenir au pouvoir.[...]

Grève générale contre le projet de référendum de Tandja

Grève générale contre le projet de référendum de Tandja

Les sept centrales syndicales du Niger ont appelé à une grève générale de 24 heures jeudi pour contraindre le président Mamadou Tandja à renoncer au référendum sur une nouvelle Constitution qui pourrait lui permettre de se maintenir au pouvoir. [...]

ATT ne veut pas jouer les prolongations

Le président Amadou Toumani Touré, ATT pour ses compatriotes, ne cédera pas à la mode en vogue chez les voisins algériens et nigériens : changer la Constitution pour pouvoir briguer un troisième mandat.[...]

Crispation politique

Tensions prévisibles autour du référendum constitutionnel fixé au 4 août prochain.[...]

Made in France

Choisi par Jacques Foccart avec la bénédiction du général de Gaulle, Omar Bongo Ondimba aura été l’allié successif des six présidents de la Ve République.[...]

Jusqu'où ira Tandja ?

Jusqu'où ira Tandja ?

Après avoir dissous l’Assemblée, le chef de l’État veut maintenant changer la Constitution pour briguer un troisième mandat. Au risque de provoquer une crise politique majeure.[...]

Tandja limoge les députés

En décidant de dissoudre l’Assemblée nationale, le chef de l’État engage l’épreuve de force avec ceux qui s’opposent à son maintien à la tête du pays.[...]

Tandja crée un comité de rédaction d'une nouvelle constitution

Tandja crée un comité de rédaction d'une nouvelle constitution

Le président nigérien Mamadou Tandja a créé par décret un Comité de rédaction d'une nouvelle Constitution qui lui permettrait de rester au pouvoir et qu'il veut soumettre à un référendum, a rapporté mardi la radio publique. [...]

Tandja confirme la tenue d'un référendum

Tandja confirme la tenue d'un référendum

Le président du Niger Mamadou Tandja a confirmé vendredi soir dans un message à la Nation l'organisation d'un référendum portant sur une nouvelle Constitution qui lui permettrait de se maintenir en fonction au-delà de la fin de son second quinquennat, prévue le 22 décembre. [...]

Une coalition accuse Mamadou Tandja de 'dérive totalitaire'

Une coalition accuse Mamadou Tandja de "dérive totalitaire"

Une coalition de partis et ONG opposés à la volonté du président nigérien Mamadou Tandja de se maintenir au pouvoir à l'expiration de son mandat a dénoncé mercredi une "dérive autoritaire" au lendemain de la dissolution du Parlement, prononcée par le chef de l'Etat. [...]

Rappel à l'ordre pour Tandja

Rappel à l'ordre pour Tandja

Dix personnalités de la région sont venues demander au président nigérien de respecter son engagement à ne pas modifier la Constitution.[...]

Mamadou Tandja peut-il rempiler ?

Mamadou Tandja peut-il rempiler ?

Surfant sur une conjoncture favorable, le président de la République annonce la tenue d’un référendum pour changer la Constitution et se donner ainsi la possibilité de briguer un troisième mandat.[...]

Le pouvoir à durée indéterminée

Le pouvoir à durée indéterminée

Partira ? Partira pas ? Au-delà du cas Mamadou Tandja, plusieurs dirigeants africains en délicatesse avec la communauté internationale ou, tout simplement, en désaccord avec le politiquement correct tentent de donner des signes de bonne volonté.[...]

Les Comoriens disent 'oui' à la révision constitutionnelle

Les Comoriens disent "oui" à la révision constitutionnelle

Les Comoriens ont largement voté "oui" dimanche lors d'un référendum controversé notamment destiné à allonger d'un an le mandat du président de l'Union des Comores. Selon les résultats partiels, les électeurs approuvent le projet à 93,8%.[...]

Risque de sanctions en cas de référendum constitutionnel

Risque de sanctions en cas de référendum constitutionnel

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) a prévenu dimanche que le Niger s'exposerait à des "sanctions" s'il organise un référendum sur une nouvelle constitution à l'approche de la présidentielle, comme le souhaite le président Mamadou Tandja. [...]

Organisation d'un référendum pour lever la limitation des mandats présidentiels

Organisation d'un référendum pour lever la limitation des mandats présidentiels

Un référendum sera organisé avant la fin de l'année afin de soumettre la nouvelle constitution à l'approbation du peuple nigérien. Si la population dit "oui", l'avènement de la VIe république permettra au président Mamadou Tandja de briguer un troisième mandat.[...]

Transition, mode d'emploi

La loi mauritanienne interdisant à un militaire d’être candidat à une élection, Ould Abdelaziz devait démissionner pour pouvoir se présenter à la présidentielle du 6 juin. Ayant remisé son béret vert, il ne pouvait conserver la tête du Haut Conseil d’État (HCE) : c’est parce qu’il[...]

Compromis laborieux

Plusieurs semaines après que le Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD), la junte qui dirige le pays depuis le 23 décembre, les a invitées à faire des propositions en vue de l’organisation de la transition, les « forces vives » de Guinée (partis, syndicats, société civile) sont[...]

Psychodrame sans fin

Le 4 décembre 2007, à l’issue d’un référendum, les Vénézuéliens avaient refusé à Hugo Chávez le droit de briguer un nombre illimité de mandats présidentiels. Furieux de cette « victoire de merde » – ce sont ses termes – de l’opposition, le grand[...]

Aliev pour la vie ?

Le président de ce petit pays gorgé d’hydrocarbures pourra, à l’avenir, se représenter autant de fois qu’il le souhaite. Qui s’en indigne en Occident ?[...]

Elections anticipées

L’émir du Koweït, Cheikh Sabah al-Ahmad Al Sabah, a accepté, le 16 mars, la démission du Premier ministre et de son gouvernement, en raison d’un différend les opposant au Parlement, dominé par les conservateurs et les islamistes. Au début de mars, cinq députés islamistes ont voulu interroger le chef du gouvernement et[...]

Ad vitam

Si le bon peuple aime son souverain, qu’il le garde « pour l’éternité ». Une évidence pour Kaddafi « roi des rois », « Guide » de la Jamahiriya libyenne, au pouvoir depuis quarante ans, qui pas une fois depuis qu’il a accédé au trône n’a demandé l’avis de[...]

Référendum annulé, Sambi désavoué

Le référendum constitutionnel du 22 mars n’aura pas lieu. La consultation a été annulée le 2 mars par la Cour constitutionnelle, le projet de texte présenté par le président Ahmed Abdallah Sambi ayant été déclaré « illégal pour vice de procédure ». Les juges[...]

Et en politique ?

Outre la levée de la limitation du nombre de mandats présidentiels, la révision de la Constitution du 12 novembre 2008 a introduit le principe de parité pour une meilleure représentativité des femmes aux postes électifs. Il faut dire que leur participation au sein du Parlement est d’ordre symbolique. Le pays ne compte que 7,7 % de[...]

Le FNDD qualifie de "défi à la Constitution" la proposition des putschistes

La proposition de sortie de crise présentée par les militaires au pouvoir à Nouakchott constitue un « nouveau défi à la Constitution et à la légalité nationale et internationale », selon le Front national de défense de la démocratie (FNDD), opposé au coup d’Etat en Mauritanie. [...]

Les Ghanéens dans l'attente du premier discours à la nation du président Atta Mills

Les Ghanéens dans l'attente du premier discours à la nation du président Atta Mills

Les Ghanéens attendent avec impatience le premier discours du président John Evans Atta Mills sur l’état de la nation conformément aux exigences de la constitution. [...]

Mugabe va signer un amendement à la Constitution en prélude au gouvernement d'union

Le président Robert Mugabe devrait signer d’ici quelques jours un amendement constitutionnel voté par le parlement la semaine dernière ouvrant la voie à la formation d’un gouvernement d’union vendredi, a rapporté un media d’Etat.[...]

Référendum sur les amendements constitutionnels en juin prochain

Le gouvernement mauritanien organisera un référendum sur des amendements constitutionnels en juin prochain, a appris APA de source officielle, à Nouakchott.[...]

Mohammed VI, roi de la réforme

Au cours de sa réunion du 24 janvier, le Conseil national de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) a pris une initiative majeure : il a appelé à l’organisation d’un « débat national sur la réforme ». Il s’agit d’une révision de la Constitution destinée en bonne logique[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus