mot cléRésultat par mot clé:rébellion touarègue

Mali : ex-Libyens et pro-Bamako... ces Touaregs qui en 2011 ne voulaient que la paix

Mali : ex-Libyens et pro-Bamako... ces Touaregs qui en 2011 ne voulaient que la paix

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Cette semaine il revient sur l'histoire, peu connue, des Touaregs ex-Libyens qui étaient pro-Bamako.[...]

Le Mali reste 'ouvert aux discussions' avec la rébellion touarègue

Le Mali reste "ouvert aux discussions" avec la rébellion touarègue

Le Premier ministre malien Oumar Tatam Ly a affirmé mardi que le Mali reste "ouvert aux discussions" avec la rébellion touarègue du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Cette déclaration intervient quelques jours après une déclaration de guerre de l'un des dirigeants de la rébellion.[...]

Mali : le MNLA évacue le gouvernorat et la radio de Kidal, colère des partisans

Mali : le MNLA évacue le gouvernorat et la radio de Kidal, colère des partisans

Après plusieurs mois d'occupation,les rebelles du MNLA ont évacué jeudi deux bâtiments publics à Kidal (nord-est du Mali). La décision a sucsité la colère de partisans de la rébellion touarègue, qui ont saccagé des édifices dans la ville.[...]

 Mali : la rébellion touarègue accuse l'armée d'avoir 'exécuté' trois civils

Mali : la rébellion touarègue accuse l'armée d'avoir "exécuté" trois civils

La rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) a accusé l'armée malienne d'avoir "exécuté" trois civils dans une zone du nord-est du Mali où, selon le gouvernement malien, des soldats ont tué trois "bandits armés" dans un accrochage.[...]

Rébellion au Mali : les trois mouvements touaregs et arabes annnoncent leur fusion

Rébellion au Mali : les trois mouvements touaregs et arabes annnoncent leur fusion

Trois groupes rebelles touaregs et arabes - MNLA, HCUA et MAA - ont annoncé, lundi, leur fusion au terme de plusieurs jours de pourparlers à Ouagadougou. Objectif : peser de tout leur poids dans les futures négociations avec Bamako sur le statut du nord du Mali.[...]

Mali : fallait-il déjà crier victoire ?

Le 19 septembre dernier, Ibrahim Boubacar Keita (IBK) était investi président du Mali en présence de nombreux chefs d’État qui avaient fait le déplacement pour marquer l’évènement. Il soufflait comme un vent d’espoir et de renouveau lors de la cérémonie. Les autorités maliennes et leurs partenaires avaient de[...]

Mali : reprise des discussions avec les rebelles touaregs et arabes

Mali : reprise des discussions avec les rebelles touaregs et arabes

Les rébellions touarègue et arabe ont annoncé, samedi soir, qu'elles reprenaient les négociations de paix avec le gouvernement malien, portant notamment sur les territoires du Nord où vivent essentiellement ces communautés, neuf jours après les avoir suspendues unilatéralement.[...]

IBK adresse à l'armée malienne et aux rebelles touaregs un discours de fermeté

IBK adresse à l'armée malienne et aux rebelles touaregs un discours de fermeté

Mercredi soir, dans un discours à la nation retransmis à la télévision nationale, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a fait part de "son inébranlable détermination" à lutter contre les fauteurs de troubles au sein de l'armée et contre ceux qui se rendent coupables de violences dans le nord du Mali.[...]

Mali : en marge de l'investiture d'IBK, la question de l'Azawad

Mali : en marge de l'investiture d'IBK, la question de l'Azawad

L'investiture en grande pompe d'Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) à Bamako, le 19 septembre, n'est pas que l'occasion d'une grande fête. En coulisses, les représentants de la communauté internationale, des autorités maliennes et des groupes armés du Nord continuent de préparer les prochaines négociations sur la délicate question de[...]

Mali : renaître !

Élu le 11 août, Ibrahim Boubacar Keïta a prêté serment le 4 septembre. Il doit maintenant passer à l'action. Dossiers prioritaires : sécurité, corruption, élections. Condamné à réussir IBK va-t-il changer le Mali ? Tiébilé Dramé : "Le nouveau[...]

Le Mali se dote d'un gouvernement de réconciliation nationale

Le Mali se dote d'un gouvernement de réconciliation nationale

Le premier gouvernement de l'ère IBK a été formé, dimanche, par le Premier ministre, Oumar Tatam Ly, seulement trois jours après sa nomination. Affirmation des impératifs de réconciliation nationale et de justice, savant mélange de politiciens et de technocrates, c'est un exécutif équilibré et taillé pour durer,[...]

Yamoussa Camara : 'Sanogo ne veut plus jouer aucun rôle'

Yamoussa Camara : "Sanogo ne veut plus jouer aucun rôle"

Ministre de la Défense de Dioncounda Traoré, ex-chef d’état-major de la Garde nationale, Yamoussa Camara est l’un des rares officiers de haut rang à avoir été favorable à la junte dès les premières heures du coup d’État du 22 mars 2012 au Mali. À quelques heures de la prestation de serment du[...]

Mali : Compaoré 'reste médiateur' dans la crise, assure IBK

Mali : Compaoré "reste médiateur" dans la crise, assure IBK

Le chef de l'État burkinabè, Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne, continuera ses bons offices pour les discussions entre Bamako et les rebelles touaregs du Nord-Mali, a assuré samedi à Ouagadougou, Ibrahim Boubakar Keïta, le nouveau président élu du Mali.[...]

Mali : Amadou Haya Sanogo ne dirige plus la réforme de l'armée

Mali : Amadou Haya Sanogo ne dirige plus la réforme de l'armée

Amadou Haya Sanogo, le meneur du coup d'État du 22 mars 2012, récemment promu général, n'est plus le chef du comité chargé de réformer l'armée malienne.[...]

Mali : le MNLA veut négocier avec Bamako un statut d'autonomie du nord du pays

Mali : le MNLA veut négocier avec Bamako un statut d'autonomie du nord du pays

Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA, regroupant des rebelles touaregs du nord du Mali) va proposer un statut d'autonomie au gouvernement malien après le second tour de l'élection présidentielle du 11 août, a annoncé samedi 3 août à Corte (Haute-Corse) son représentant en Europe.[...]

Mali : ligne d'arrivée, point de départ

Mali : ligne d'arrivée, point de départ

Ouf ! Le premier tour de l’élection présidentielle malienne aura finalement bien lieu ce 28 juillet. Si les électeurs de Kidal représentent une part infime du corps électoral national, cette ville du nord sera la plus observée pendant le scrutin.[...]

Présidentielle malienne : le gouverneur fait son retour à Kidal pour préparer le scrutin

Présidentielle malienne : le gouverneur fait son retour à Kidal pour préparer le scrutin

Après plus d’une année d’absence, le colonel Adama Kamissoko, le gouverneur de Kidal, est rentré, le 11 juillet, dans cette ville du nord-est du Mali, berceau des Touaregs, où les tensions demeurent vives avec l'armée malienne. Son objectif : préparer le premier tour de la présidentielle du 28 juillet.[...]

Mali : situation 'critique' à Kidal

Mali : situation "critique" à Kidal

Les incidents se multiplient à Kidal, à moins de trois semaines du premier tour de la présidentielle. Mais le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, l'a réaffirmé, mardi 9 juillet devant les 28 candidats : un report du scrutin ne "résoudrait pas" les problèmes rencontrés sur le terrain.[...]

Mali : l'accord avec les rebelles touaregs largement salué à Bamako

Mali : l'accord avec les rebelles touaregs largement salué à Bamako

Dans la capitale malienne, Bamako, les réactions étaient (presque) unanimes mardi 18 juin, après la signature à Ouagadougou d’un accord entre le pouvoir malien et rebelles touaregs occupant Kidal (nord-est du Mali).[...]

Mali : à Ouagadougou, Bamako et les rebelles touaregs parviennent à un accord provisoire

Mali : à Ouagadougou, Bamako et les rebelles touaregs parviennent à un accord provisoire

Bamako et les rebelles touaregs ont signé, mardi 18 juin à Ouagadougou un accord intérimaire permettant d’organiser l’élection présidentielle à Kidal, dans le nord du Mali.[...]

Mali : l'accord 'préliminaire' entre Bamako et les rebelles touaregs passe à la signature

Mali : l'accord "préliminaire" entre Bamako et les rebelles touaregs passe à la signature

L’accord entre le pouvoir malien et les rebelles touaregs qui contrôlent Kidal, dans le nord du Mali, devrait être signé à Ouagadougou à l’occasion d’une cérémonie au palais présidentiel prévue à partir de 15H30 (heure locale et GMT), en présence du chef de l'État burkinabé, Blaise[...]

Armée malienne : le difficile inventaire

Armée malienne : le difficile inventaire

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis. Troisième volet d’une série sur l’histoire militaire récente du Mali : l'inventaire des[...]

Mali : Bamako 'prêt à signer' un accord avec les rebelles touaregs

Mali : Bamako "prêt à signer" un accord avec les rebelles touaregs

À Ouagadougou, depuis le 8 juin, autorités maliennes et rebelles touaregs tentent de trouver un accord sur le sort de Kidal. Un émissaire affirme que Bamako est prêt à signer un accord si leurs amendements sont acceptés.[...]

Mali : Bamako refuse de signer l'accord accepté par les rebelles touaregs

Mali : Bamako refuse de signer l'accord accepté par les rebelles touaregs

À Bamako, d'intenses tractations ont échoué, le 12 juin, à convaincre le pouvoir malien de signer le compromis accepté par les rebelles touaregs occupant Kidal, en vue de la présidentielle de juillet. La signature d’un accord devrait prendre encore plusieurs jours.[...]

Mali : l'armée lorgne Kidal mais veut laisser 'une chance au dialogue'

Mali : l'armée lorgne Kidal mais veut laisser "une chance au dialogue"

L'armée malienne a renforcé ses positions à Anefis, petite ville du Nord malien reprise mercredi aux rebelles touaregs du MNLA et située à une centaine de kilomètres au sud de leur bastion de Kidal. Malgré cette pression militaire accrue, le dialogue entre les deux parties, qui doit s'engager vendredi 7 juin à Ouagadougou, n'est pas rompu.[...]

Mali : le ton monte contre François Hollande

Mali : le ton monte contre François Hollande

La position conciliante de la France vis-à-vis des rebelles touaregs qui refusent l'autorité de l'État à Kidal est de plus en plus mal perçue par la population malienne. Comme par les partis politiques.[...]

Mali : à Kidal, les rebelles touaregs rejettent la nomination du nouveau gouverneur

Mali : à Kidal, les rebelles touaregs rejettent la nomination du nouveau gouverneur

Alors qu’aucun processus de dialogue n’est encore enclenché dans le nord du Mali, un nouveau gouverneur a été nommé à Kidal. Mais les rebelles touaregs du MNLA et du MIA rejettent cette décision et mettent en garde Bamako contre l'envoi de soldats maliens.[...]

Le Niger déploie ses premiers avions à réactions, deux Sukhoy Su-25

Laurent Touchard travaille depuis de nombreuses années sur le terrorisme et l'histoire militaire. Il a collaboré à plusieurs ouvrages et certains de ses travaux sont utilisés par l'université Johns-Hopkins, aux États-Unis.[...]

Les rebelles touaregs du MNLA 'prêts à aider' la France au Mali

Les rebelles touaregs du MNLA "prêts à aider" la France au Mali

Les rebelles touaregs du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) ont proposé, lundi 14 janvier, de soutenir au sol l'offensive française contre les groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali. Sur le terrain, les avions français ont de nouveau bombardé des positions jihadistes dans la ville de Douentza, à 800 km au nord[...]

Crise malienne : un général français aux commandes de la mission de l'UE

Crise malienne : un général français aux commandes de la mission de l'UE

C’est un Français, le général François Lecointre (50 ans), qui va être nommé, début 2013, à la tête de la mission de formation de l'armée malienne menée par l'Union européenne. L'information, d'abord révélée par le journal Le Figaro, a été confirmée, mercredi 26[...]

Nord-Mali : la force africaine déployée au premier semestre 2013 ?

Nord-Mali : la force africaine déployée au premier semestre 2013 ?

La force africaine, autorisée par le Conseil de sécurité de l’ONU à se déployer au Nord-Mali pour une période initiale d’un an, pourrait entrer en action au premier semestre 2013, a affirmé le ministre français de la Défense, Jean-Yves le Drian, lundi 24 décembre, dans une interview au quotidien catholique La Croix.[...]

Nord-Mali : quand Ansar Eddine tente de marginaliser Aqmi

Nord-Mali : quand Ansar Eddine tente de marginaliser Aqmi

Alors que conseil de sécurité a donné son feu vert au déploiement d'une force internationale au Mali, le groupe d’Iyad Ag Ghali, Ansar Eddine, essaye de saper l’influence de ses anciens alliés jihadistes d’Aqmi. Sa méthode : s’appuyer sur les autorités traditionnelles, tribales et religieuses.[...]

Mali : feu vert prudent de l'ONU à une force internationale

Mali : feu vert prudent de l'ONU à une force internationale

Le Conseil de sécurité de l'ONU a donné jeudi 20 décembre son feu vert au déploiement d'une force internationale au Mali, mais par étapes et sans fixer de calendrier précis pour la reconquête du nord du pays tombé aux mains des islamistes.[...]

Mali : Bamako et les rebelles touaregs s'entendent sur un cadre de dialogue

Mali : Bamako et les rebelles touaregs s'entendent sur un cadre de dialogue

Une délégation du gouvernement malien ainsi que des émissaires d'Ansar Eddine et de la rébellion touarègue du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) ont convenu "d'observer une cessation des hostilités" et "ont reconnu la nécessité de créer un cadre de dialogue intermalien inclusif". Bamako et[...]

Crise au Mali : ATT, Konaré, Aqmi... Bazoum balance !

Crise au Mali : ATT, Konaré, Aqmi... Bazoum balance !

Devant la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale, le 14 novembre à Paris,  le ministre nigérien des Affaires étrangères, Mohamed Bazoum, s'est exprimé sur la situation au Mali. Et il n'a pas mâché ses mots.[...]

Nord-Mali : le MNLA à nouveau chassé de Ménaka par les islamistes du Mujao

Nord-Mali : le MNLA à nouveau chassé de Ménaka par les islamistes du Mujao

Les rebelles touaregs du MNLA ont été à nouveau chassés de la ville de Ménaka par les islamistes du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), lundi 19 novembre. Ménaka avait été l’une des premières localités prises par le mouvement indépendantiste, qui en avait[...]

Crise malienne : les Touaregs sur le pied de guerre

Crise malienne : les Touaregs sur le pied de guerre

Évincée de Gao, Tombouctou et Kidal, la rébellion touarègue se prépare-t-elle à l'offensive contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) ?[...]

Algérie : Clinton à Alger pour parler de la crise au Sahel avec Bouteflika

Algérie : Clinton à Alger pour parler de la crise au Sahel avec Bouteflika

La secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, est arrivée à Alger, tôt dans la journée du lundi 29 octobre. Au menu de sa visite : une rencontre avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika pour qu'il lui précise le rôle de son pays dans la future intervention internationale au Nord-Mali.[...]

Nord-Mali : des centaines d'islamistes débarquent à Gao et Tombouctou

Nord-Mali : des centaines d'islamistes débarquent à Gao et Tombouctou

Les islamistes contrôlant le Nord-Mali ont reçu le renfort, samedi 20 et dimanche 21 octobre, de plusieurs centaines de djihadistes étrangers, selon plusieurs sources contactées par l'AFP.[...]

Nord-Mali : l'ONU adopte une résolution donnant 45 jours à la Cedeao pour détailler ses plans d'intervention

Nord-Mali : l'ONU adopte une résolution donnant 45 jours à la Cedeao pour détailler ses plans d'intervention

Adoptée à l'unanimité par les quinze membres du Conseil de sécurité, vendredi 12 octobre, la résolution 2071 de l'ONU donne 45 jours à la Cedeao pour détailler ses plans d'intervention au Nord-Mali. Mais il faudra une autre résolution pour autoriser le déploiement d'une éventuelle force.[...]

Jihad : les nouveaux maîtres du Nord-Mali

Jihad : les nouveaux maîtres du Nord-Mali

Combattants islamistes, rebelles touaregs recyclés en jihadistes, bandits de grand chemin... Ce sont eux qui contrôlent le nord du Mali depuis avril. Leurs organisations ont pour nom Aqmi, Mujao, Ansar Eddine... Enquête sur ces chefs de guerre et leurs principaux lieutenants.[...]

Mali : Iyad Ag Ghali, rebelle dans l'âme

Mali : Iyad Ag Ghali, rebelle dans l'âme

Âgé de 54 ans, le malien Iyad Ag Ghali est le chef d'Ansar Eddine.[...]

Mali : aux occupants du Nord, Dioncounda Traoré propose la négociation ou la guerre

Mali : aux occupants du Nord, Dioncounda Traoré propose la négociation ou la guerre

Le président malien Dioncounda Traoré a proposé vendredi soir "le dialogue" et "la négociation" aux groupes armés islamistes qui occupent tout le Nord du Mali, tout en appelant les Maliens à "l'union sacrée" autour de leur armée" pour faire la guerre s'il n'y avait "plus d'autre choix".[...]

Tunisie - Hammamet : débats sur la sécurité dans la zone sahelo-saharienne

Tunisie - Hammamet : débats sur la sécurité dans la zone sahelo-saharienne

Menace islamiste, terrorisme, trafic d'armes, prises d'otages... Réunis à Hammamet en Tunisie, experts africains et européens débattent de la situation sécuritaire dans la zone sahélo-saharienne. Avec la crise malienne au cœur des préoccupations, les invités du Centre des stratégies de sécurité du Sahel Sahara[...]

Mali : la force n'est pas 'la solution'

Mali : la force n'est pas "la solution"

Gilles Olakounlé Yabi est directeur Afrique de l'Ouest d'International Crisis Group (ICG), qui vient de publier un rapport, "Mali : éviter l'escalade", disponible sur crisisgroup.org[...]

MNLA : lettre ouverte au monde libre

MNLA : lettre ouverte au monde libre

Nina Wallet Intalou est membre de la direction du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA).[...]

Mali : création d'un corps d'élite pour 'assurer la protection des institutions de la République'

Mali : création d'un corps d'élite pour "assurer la protection des institutions de la République"

Un "corps d'élite indépendant de 1 200 éléments" va être déployé afin d'"assurer la sécurité du chef de l'État, du Premier ministre, du président de l'Assemblée nationale et des présidents des autres institutions de la République" malienne, a annoncé lundi 9 juilllet le[...]

Mali : vague de condamnations après les destructions de lieux saints à Tombouctou

Mali : vague de condamnations après les destructions de lieux saints à Tombouctou

De nombreuses voix se sont élevées pour condamner les destructions du patrimoine religieux à Tombouctou. Où les islamistes d’Ansar Eddine se sont lancés, le 28 juin, dans une entreprise de démolition systématique des mausolées de saints musulmans.[...]

Nord-Mali : Alger et Bamako réitèrent leurs appels à la négociation

Nord-Mali : Alger et Bamako réitèrent leurs appels à la négociation

Les ministres algérien et malien des Affaires étrangères, Mourad Medelci et Sadio Lamine Sow, l’ont encore redit lundi à Alger : ils souhaitent privilégier l’option diplomatique pour régler la crise au Nord-Mali.[...]

Cédric Kanté : 'Le Mali est revenu vingt ans en arrière'

Cédric Kanté : "Le Mali est revenu vingt ans en arrière"

Cédric Kanté retrouve Sochaux et la France, après trois saisons passées au Panathinaïkos Athènes (Grèce). L’ancien capitaine des Aigles, qui s’est mis en marge de la sélection, s’inquiète beaucoup de la situation au Mali.[...]

Nord-Mali : les djihadistes algériens débarquent à Gao

Nord-Mali : les djihadistes algériens débarquent à Gao

Une trentaine de djihadistes algériens seraient venus renforcer les rangs des islamistes à Gao, vendredi 29 juin, selon plusieurs sources, dont une sécuritaire. Leur mission : "participer à la sécurisation de la ville et la traque d'éventuels rebelles du MNLA".  [...]

Exclusif - Mali : la vidéo du lynchage de Dioncounda Traoré au palais de Koulouba

Exclusif - Mali : la vidéo du lynchage de Dioncounda Traoré au palais de Koulouba

De nouveaux témoignages et documents éclairent les circonstances de l’agression dont Dioncounda Traoré, le président de la transition, a été la victime le 21 mai dernier. En particulier une vidéo exclusive que Jeune Afrique s'est procurée. Accablant.[...]

Le Croissant rouge du Qatar à l'oeuvre au Nord-Mali

Le Croissant rouge du Qatar à l'oeuvre au Nord-Mali

Du personnel humanitaire du Croissant rouge qatari est déployé au Nord-Mali. Sous la protection, semble-t-il, du Mujao, un mouvement djihadiste dissident d'Aqmi.[...]

Mali : le Premier ministre soutient la négociation lors d'une visite au médiateur

Mali : le Premier ministre soutient la négociation lors d'une visite au médiateur

La négociation est la "première option" pour résoudre la crise dans le nord du Mali, contrôlé par des groupes armés, a déclaré vendredi le Premier ministre par intérim Cheikh Modibo Diarra, reçu par le président burkinabè et médiateur Blaise Compaoré.[...]

Mali : lettre au soldat méconnu

Moussa Mara, homme politique et maire de Bamako (commune IV).[...]

Crise malienne : la médiation burkinabè poursuit les discussions avec Ansar Eddine à Ouagadougou

Crise malienne : la médiation burkinabè poursuit les discussions avec Ansar Eddine à Ouagadougou

Alors que la Cedeao et l'Union africaine ne désespèrent pas d'obtenir le feu vert de l'ONU pour une intervention militaire au Nord-Mali, les négociations menées par le Burkina Faso continuent à Ouagadougou.[...]

Crise au Mali : qui peut sauver le pays ?

Crise au Mali : qui peut sauver le pays ?

Plus le temps passe, plus la situation dans le nord du Mali devient intolérable. Le recours à la force semble désormais inévitable. Armée malienne, opération africaine, appuis occidentaux... Jeune Afrique présente les différents scénarios militaires.[...]

Intervention militaire au Mali : vers un mandat de l'ONU ?

Intervention militaire au Mali : vers un mandat de l'ONU ?

Réunis une nouvelle fois lundi 18 juin, les membres du Conseil de sécurité de l’ONU se sont dit "prêts à étudier la requête de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao)" et de l'Union africaine (UA) qui militent pour un soutien onusien à une intervention militaire au Mali.[...]

France - Mali : Laurent Fabius reçoit Dioncounda Traoré et Cheick Modibo Diarra

France - Mali : Laurent Fabius reçoit Dioncounda Traoré et Cheick Modibo Diarra

Agenda africain pour le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Celui-ci s'est entretenu jeudi avec le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, en attendant de recevoir vendredi le Premier ministre Cheick Modibo Diarra, de retour d'Algérie.[...]

Nord-Mali : le Conseil de sécurité de l'ONU réticent à soutenir une intervention internationale

Nord-Mali : le Conseil de sécurité de l'ONU réticent à soutenir une intervention internationale

Le Conseil de sécurité de l’ONU s'est contenté de prendre note du projet de création d'une force d’intervention au Mali, proposé par l'Union africaine (UA) et la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao).[...]

Mali - Bilal Ag Achérif (MNLA) : 'Ansar Eddine peut obtenir qu'Aqmi quitte l'Azawad'

Mali - Bilal Ag Achérif (MNLA) : "Ansar Eddine peut obtenir qu'Aqmi quitte l'Azawad"

Exclusif. L’ex-secrétaire général du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA, rébellion touarègue), Bilal Ag Achérif, est depuis le 7 juin président du nouveau Conseil transitoire de l’État de l’Azawad (CTEA). Il s’est fixé au Mali en août 2010, après de nombreux [...]

Amadou Haya Sanogo : 'Si on lui en donnait les moyens, l'armée malienne reprendrait le Nord en quelques jours'

Amadou Haya Sanogo : "Si on lui en donnait les moyens, l'armée malienne reprendrait le Nord en quelques jours"

Plus de deux mois après le coup d'État du 21 mars, le chef des militaires maliens, Amadou Haya Sanogo, se rêve en sauveur de la nation. Depuis la garnison de Kati, où il s'est retranché, il ne reconnaît qu'à regret l'autorité du président intérimaire, critique la médiation de la Cedeao et veut croire qu'un rien[...]

Mali : première rencontre de la rébellion du MNLA avec le médiateur Compaoré

Mali : première rencontre de la rébellion du MNLA avec le médiateur Compaoré

Une délégation de la rébellion touareg malienne du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) a été reçue samedi pour la première fois par le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur ouest-africain pour la crise au Mali, a constaté un journaliste de l'AFP.[...]

Mali : Dioncounda Traoré, un président outragé

Mali : Dioncounda Traoré, un président outragé

Agressé à l'intérieur même du palais de Koulouba le 21 mai, Dioncounda Traoré s'est envolé pour Paris 48 heures plus tard. Retour sur ces journées chaotiques qui ont stupéfié les Maliens et la communauté internationale.[...]

Mali : Aqmi, le grand gagnant de la fusion MNLA-Ansar Eddine ?

Mali : Aqmi, le grand gagnant de la fusion MNLA-Ansar Eddine ?

La fusion annoncée entre les deux groupes rebelles Ansar Eddine et le MNLA consacre la prédominance au Nord-Mali des forces islamistes radicales les plus proches d'Aqmi. Paradoxe : la nouvelle donne favorise les négociations à court terme, tout en rendant très improbable l'atteinte d'un accord stable dans la durée.[...]

Nord du Mali : les rebelles touareg et les islamistes d'Ansar Dine fusionnent

Nord du Mali : les rebelles touareg et les islamistes d'Ansar Dine fusionnent

La rébellion touareg et le mouvement islamiste Ansar Dine, deux des groupes qui contrôlent le nord du Mali depuis près de deux mois, ont annoncé samedi leur fusion et proclamé un "Etat islamique" dans la région.[...]

Mali : les fantômes de Tombouctou

Mali : les fantômes de Tombouctou

Depuis le mois d'avril, les islamistes du mouvement Ansar Eddine règnent en maîtres sur la ville aux Trois Cent Trente-Trois Saints. Acculés à la misère et brimés par la charia, les habitants n'ont plus qu'une idée en tête : fuir. Reportage exclusif à Tombouctou et diaporama photo inédit de notre envoyé spécial.[...]

Comment les Maliens pourront sortir plus unis de cette crise

Ancien ministre malien de l’Administration territoriale et des Collectivités locales. Conseiller municipal à Bandiagara.[...]

Terrorisme au Mali : 'Aujourd'hui Iyad Ag Ghali est intournable dans la résolution de la crise'

Terrorisme au Mali : "Aujourd'hui Iyad Ag Ghali est intournable dans la résolution de la crise"

Journaliste béninois installé au Mali depuis seize ans, Serge Daniel a publié chez Fayard "Aqmi l'industrie de l'enlèvement". Le résultat de quatre années d'enquête sur Al-Qaïda au Maghreb islamique, le groupe salafiste qui a fait de l’enlèvement d’occidentaux un business très lucratif. Un livre dans[...]

Mali : comment sauver le Nord ?

Mali : comment sauver le Nord ?

Dans le nord du Mali, ce ne sont plus les rebelles touaregs mais les islamistes qui ont pris le pouvoir. À Gao ou à Tombouctou, les émirs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique se déplacent à leur guise. Et inquiètent toute la sous-région. Négocier ou intervenir ? Il va falloir choisir... Un article publié dans J.A. n° 2676,[...]

Tchad : Déby n'est pas pressé de s'engager au Nord-Mali

Pour chasser les rebelles touaregs de Gao et Tombouctou, plusieurs chefs d'État d'Afrique de l'Ouest regardent avec intérêt du côté du président tchadien, dont les talents militaires en zone sahélienne sont connus. Quelques démarches discrètes ont donc été faites à N'Djamena auprès d'Idriss Déby Itno.[...]

Mali : Aqmi occupe une position 'dominante' dans le Nord

Mali : Aqmi occupe une position "dominante" dans le Nord

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) occupe désormais une position dominante dans le nord du Mali, grâce à son alliance avec le groupe islamiste armé Ansar Dine, et au renfort de combattants marocains, tunisiens et libyens, a appris samedi l'AFP de sources sécuritaires.[...]

Niger : la démocratie, un rempart contre les fanatismes

Niger : la démocratie, un rempart contre les fanatismes

Président de la Haute Autorité à la consolidation de la paix[...]

Mahamadou Issoufou, ou le retour du Niger sur la scène politique internationale

Mahamadou Issoufou, ou le retour du Niger sur la scène politique internationale

Au bras de fer avec les Occidentaux qu'affectionnait son prédécesseur, le président nigérien Mahamadou Issoufou préfère le dialogue.[...]

Le défi touareg à la mode nigérienne

Le défi touareg à la mode nigérienne

Avec le retour des mercenaires du "Guide", la rébellion a repris dans le nord du Mali. Des effets que Niamey a réussi à éviter sur son territoire. Quelles sont les recettes nigériennes ?[...]

Aqmi - Mohamed Bazoum : 'Nous ne sommes pas tranquilles'

Aqmi - Mohamed Bazoum : "Nous ne sommes pas tranquilles"

Entré en fonction au plus fort de la guerre en Libye, le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Bazoum, revient sur les conséquences dans la région, et en particulier au Mali, de la chute de Kaddafi.[...]

Mali : la Cedeao se radicalise, la junte se dit 'trahie'

Mali : la Cedeao se radicalise, la junte se dit "trahie"

Les 26 et 27 avril, la Cedeao a tenu un sommet à Abidjan pour apporter des solutions aux crises malienne et bissau-guinéenne. À l'issue du sommet, l'organisation ouest-africaine a annoncé qu'elle avait fixé à 12 mois la période de transition au Mali. Elle a également annoncé que le président par intérim, Dioncounda[...]

Nord-Mali : un nouveau groupe armé contrôle partiellement la mythique Tombouctou

Nord-Mali : un nouveau groupe armé contrôle partiellement la mythique Tombouctou

Selon plusieurs sources, le Front national de libération de l'Azawad (FNLA), un nouveau groupe armé qui se revendique laïc et non sécessionniste, a pris partiellement le contrôle de Tombouctou, dans le nord du Mali, jeudi 26 avril.[...]

Mali : les secrets du nouveau gouvernement

Mali : les secrets du nouveau gouvernement

À peine rendue publique, la composition du gouvernement de Cheick Modibo Diarra créait la polémique. Revue de détail des nouveaux dirigeants du Mali.[...]

Mali : un nouveau gouvernement composé de techniciens et de militaires

Mali : un nouveau gouvernement composé de techniciens et de militaires

Le nouveau Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra a formé son gouvernement mercredi 25 avril. Parmi les 24 membres, trois viennent des rangs de l’armée tandis que les autres sont issus de la société civile.[...]

Richard Zink : 'Il faut rétablir la paix, négocier avec les groupes rebelles qui sont prêts à discuter'

Richard Zink : "Il faut rétablir la paix, négocier avec les groupes rebelles qui sont prêts à discuter"

L’ambassadeur de l’Union européenne (UE) au Mali, Richard Zink, explique la position des bailleurs de fonds sur la crise que traverse le pays. Le dialogue avec les rebelles touaregs qui dirigent le Nord du pays peine à s’ouvrir réellement. Un Premier ministre a été nommé, mais les Maliens attendent encore la formation de son[...]

Mali : divorce consommé entre le MNLA et les islamistes d'Ansar Eddine ?

Mali : divorce consommé entre le MNLA et les islamistes d'Ansar Eddine ?

Serait-ce la fin de l'alliance entre la rébellion touarègue et les islamistes d'Ansar Eddine ? Cela en a tout l'air. Sous les auspices du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), chefs religieux, chefs coutumiers et notables du Nord-Mali ont décidé de se réunir à Gao, les 25 et 26 avril. Objectif : "prononcer une[...]

Nord-Mali : comment éviter un nouvel 'Afghanistan', au coeur du Sahel ?

Nord-Mali : comment éviter un nouvel "Afghanistan", au coeur du Sahel ?

Alors que les rebelles touaregs ont ouvert la porte à la domination du Nord-Mali par les groupes salafistes et terroristes du type Aqmi, Jeune Afrique tente d'analyser les pistes possibles de sortie de crise. Une enquête à découvrir dans son édition n° 2676, en kiosques du 22 au 28 avril 2012.[...]

Mali - Guinée-Bissau : sommet 'extraordinaire' des chefs d'État de la Cedeao le 26 avril

Mali - Guinée-Bissau : sommet "extraordinaire" des chefs d'État de la Cedeao le 26 avril

Les États membres de la Cedeao se réuniront jeudi 26 avril en sommet extraordinaire à Abidjan. À l'ordre du jour, les crises malienne et bissau-guinéenne.[...]

Crise humanitaire au Mali : Gao pillée et asservie, mais pas totalement abandonnée

Crise humanitaire au Mali : Gao pillée et asservie, mais pas totalement abandonnée

Tombées entre les mains des rebelles et des islamistes du groupe Ansar Eddine depuis la fin du mois de mars, les grandes villes du Nord-Mali sont dans un état humanitaire critique. À Gao, où le plus grand nombre de pillages ont été commis, les pénuries d’eau, de nourriture et d’électricité font partie du quotidien[...]

Nord-Mali : plus de 268 000 réfugiés ou déplacés

Nord-Mali : plus de 268 000 réfugiés ou déplacés

La situation humanitaire découlant du conflit ouvert par la rébellion touarègue au Nord-Mali ne cesse de s’agraver. Selon l’ONU, la région compte désormais plus de 268 000 déplacés et réfugiés qui ont fui les combats et l’avancée des groupes armés.[...]

Mali : Cheick Modibo Diarra, Premier ministre en milieu hostile

Mali : Cheick Modibo Diarra, Premier ministre en milieu hostile

Alors que le nouveau Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra, cherche à former son gouvernement de transition pour résoudre la crise au Nord, les membres de l'ex-junte ont procédé à l'arrestation de 22 personnalités considérées comme proches du régime de l'ex-président Amadou Toumani Touré (ATT). Le prétexte[...]

Mali : personnalités arrêtées, la junte accusée d'instaurer 'un climat de terreur'

Mali : personnalités arrêtées, la junte accusée d'instaurer "un climat de terreur"

Alors que Cheick Modibo Diarra a été nommé Premier ministre du gouvernement de transition, les personnalités politiques et militaires arrêtées lundi 16 et mardi 17 avril sont toujours détenues. Aucune information n’a été donnée quant aux raisons de ces arrestations menées par la junte, qui s’est[...]

Mali : Cheick Modibo Diarra nommé Premier ministre du gouvernement de transition

Mali : Cheick Modibo Diarra nommé Premier ministre du gouvernement de transition

Le Premier ministre du gouvernement de transition de la république du Mali a été nommé mardi 17 avril. Il s'agit de l'astrophysicien Cheick Modibo Diarra, qui aura pour principale mission de régler la crise dans le nord du pays, tombé aux mains des rebelles touaregs.[...]

Mali : Modibo Sidibé, Soumaïla Cissé et d'autres responsables interpellés par des militaires

Mali : Modibo Sidibé, Soumaïla Cissé et d'autres responsables interpellés par des militaires

Alors que les discussions entre la rébellion touarègue et les autorités maliennes de transition sont engagées, plusieurs responsables politiques et militaires - parmi lesquels Modibo Sidibé et Soumaïla Cissé - ont été arrêtés dans la nuit de lundi à mardi et dans la matinée suivante par des hommes[...]

Mali : premiers contacts 'positifs' entre Bamako et les rebelles touaregs

Mali : premiers contacts "positifs" entre Bamako et les rebelles touaregs

L'émissaire de la présidence malienne, Tiébilé Dramé, a rencontré des dirigeants du MNLA et d'Ansar Eddine à Nouakchott. Des premiers contacts "officiels" en attendant la poursuite des négociations sous l'égide du Premier ministre malien de transition qui devrait être nommé ce mardi.[...]

Mali : quelle armée pour la reconquête du Nord ?

Mali : quelle armée pour la reconquête du Nord ?

Contre les rebelles touaregs du MNLA et du groupe islamiste Ansar Eddine, qui occupent le nord du pays depuis la fin du mois de mars, l’armée malienne cherche à s'organiser pour lancer la contre-offensive. Un immense défi pour une institution qui refuse l'aide de la Cedeao et qui doit se remobiliser et s’équiper afin de monter au front dans des conditions[...]

Libye - Algérie : sécurité et coopération au coeur de la visite de Mustapha Abdeljalil à Alger

Libye - Algérie : sécurité et coopération au coeur de la visite de Mustapha Abdeljalil à Alger

En visite à Alger, le chef du Conseil national de transition (CNT) libyen Mustapha Abdeljalil a rencontré le président algérien Abdelaziz Bouteflika le lundi 16 avril.[...]

Mali : Ansar Eddine prêt à négocier, une citoyenne suisse enlevée dans le Nord

Mali : Ansar Eddine prêt à négocier, une citoyenne suisse enlevée dans le Nord

Le groupe islamiste Ansar Eddine, au pouvoir dans le nord du Mali aux côtés de la rébellion touarègue, serait prêt à négocier avec Bamako, a indiqué un membre du groupe islamiste. L’urgence d’une sortie de crise se fait de plus en plus sentir, alors qu’une Occidentale a été enlevée à Tombouctou.[...]

Mali : comment Ag Gamou a échappé au MNLA et à Ansar Eddine

Mali : comment Ag Gamou a échappé au MNLA et à Ansar Eddine

Touareg et loyaliste, le colonel-major Ag Gamou a réussi à échapper aux rebelles, après avoir feint, le 31 mars, de rallier les combattants du MNLA. Alors que Kidal et Gao tombaient entre les mains de ces derniers et d'Ansar Dine, il a fait en sorte que ses hommes originaires du Sud soient exfiltrés vers Bamako, via le Niger et le Burkina, avant d'indiquer qu'il[...]

Mali : Amadou Sanogo a rencontré Dioncounda Traoré, futur président par intérim

Mali : Amadou Sanogo a rencontré Dioncounda Traoré, futur président par intérim

Le futur président malien par intérim et président de l'Assemblée nationale, Dioncounda Traoré, a rencontré le chef de la junte au pouvoir, le capitaine Amadou Haya Sanogo.[...]

Mali : les défis de la transition, vus par l'Adema, le RPM et l'URD

Mali : les défis de la transition, vus par l'Adema, le RPM et l'URD

L'accord-cadre conclu le 6 avril entre la junte malienne et la Cedeao pour une transition dirigée par Dioncounda Traoré est désormais à l'étape de sa mise en œuvre. Interrogés par Jeune Afrique, les principaux responsables politiques de l'Adema, du RPM et de l'URD livrent leur analyse sur les défis de la transition et la répartition[...]

Iyad Ag Ghali : 'Ansar dine ne connaît que le Mali et la charia'

Iyad Ag Ghali : "Ansar dine ne connaît que le Mali et la charia"

Soucieux de combler son déficit de relations publiques par rapport au MNLA, Iyad Ag Ghali a mis en place une petite cellule chargée de recueillir toutes les questions de la presse et de les lui soumettre. Le leader d'Ansar dine ne parle pas directement mais transmet ses réponses en arabe et met en garde son intermédiaire-interprète contre toute[...]

Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) : "Le Mali restera un et indivisible, Inch'Allah !"

Ibrahim Boubacar Keïta est ancien Premier ministre malien, ancien président de l’Assemblée nationale, et président du Rassemblement pour le Mali (RPM).[...]

Mali : des jeunes réclament des armes pour aller libérer le Nord

Mali : des jeunes réclament des armes pour aller libérer le Nord

Plusieurs centaines de jeunes Maliens se sont rassemblés à Bamako pour dénoncer les exactions commises par les rebelles touaregs et les islamistes dans le nord du pays. Les manifestants ont également menacé de prendre des armes pour "récupérer (leur) territoire".[...]

Elhadji Baba Haïdara : 'Il faut craindre qu'Aqmi transforme le Nord-Mali en un nouvel Afghanistan'

Elhadji Baba Haïdara : "Il faut craindre qu'Aqmi transforme le Nord-Mali en un nouvel Afghanistan"

Le député de Tombouctou, Elhadji Baba Haïdara, réagit à la déclaration d'indépendance de l'Azawad prononcée vendredi par les rebelles touaregs du MNLA, dirigé par Mohamed Ag Najim. Mais qui contrôle réellement le Nord-Mali ? Pour Haïdara, qui est aussi président de la cellule de crise sur le Nord au sein de[...]

Nord-Mali : le MNLA proclame unilatéralement 'l'indépendance de l'Azawad'

Nord-Mali : le MNLA proclame unilatéralement "l'indépendance de l'Azawad"

Déjà coupé en deux du fait de la défection de l'armée, le Mali s'est réveillé avec en son sein un nouveau pays, proclamé indépendant par les rebelles du MNLA : l'Azawad. Une région considérée comme le berceau naturel des Touaregs.[...]

Mali : le chef de la junte, Amadou Haya Sanogo, prêt à lâcher du lest ?

Mali : le chef de la junte, Amadou Haya Sanogo, prêt à lâcher du lest ?

Alors que les négociations entre la junte et plusieurs émissaires de la Cedeao se poursuivent à Bamako, l'envoyé de Blaise Compaoré, Djibrill Bassolé, a déclaré qu'à son avis, les sanctions de l'organisation ouest-africaine contre le Mali seraient "très bientôt levées". Et pense que le chef des[...]

Mali : la convention nationale des putschistes rejetée par le front anti-junte

Mali : la convention nationale des putschistes rejetée par le front anti-junte

La coalition politique regroupant les principaux partis du Mali, le FDR, a rejeté l'idée de convention nationale proposée par la junte. Les militaires assurent quant à eux vouloir remettre le pouvoir aux civils, mais à une date qui pourrait être très lointaine...[...]

Mali : la junte évoque 'de graves violations des droits de l'homme' dans le Nord

Mali : la junte évoque "de graves violations des droits de l'homme" dans le Nord

Dans un communiqué daté du 4 avril, la junte au pouvoir au Mali accuse les rebelles touaregs du MNLA, les salafistes d’Ansar Dine et des membres d'Aqmi de commettre de "graves violations des droits de l’homme" dans le Nord du pays.[...]

Mali : la junte convoque une convention nationale et menace ATT de poursuites judiciaires

Mali : la junte convoque une convention nationale et menace ATT de poursuites judiciaires

La junte malienne fait face à un tir groupé de sanctions internationales qui ne lui laissent presque aucune marge de manœuvre. Elle convoque à partir de jeudi une convention nationale qui devra rapidement rétablir l'autorité de l'État. Et menace ATT de poursuites pour "malversations" et "haute trahison".[...]

Mali : l'UA prend des sanctions contre la junte et les rebelles touaregs

Mali : l'UA prend des sanctions contre la junte et les rebelles touaregs

L'étau se resserre autour de la junte malienne, contre laquelle l'union africaine (UA) a pris mardi plusieurs sanctions, dont des interdictions de voyager et des gels d'actifs. Une décision également dirigée contre les rebelles touaregs.[...]

Amadou Haya Sanogo : 'Les Maliens sont aujourd'hui en danger'

Amadou Haya Sanogo : "Les Maliens sont aujourd'hui en danger"

Le chef du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l'État (CNRDRE) au Mali, Amadou Haya Sanogo, a promis de rendre le pouvoir aux civils et de mettre en place une convention nationale pour organiser des élections. Interview.[...]

Nord-Mali : sous le drapeau noir des salafistes d'Ansar dine

Nord-Mali : sous le drapeau noir des salafistes d'Ansar dine

L’influence des salafistes d’Ansar dine de Iyad Ag Ghali se fait de plus en plus sentir dans les villes du Nord-Mali tombées ce week-end aux mains des rebelles touaregs. Le drapeau noir du groupe flotte désormais à Tombouctou, d'où le MNLA a même été chassé par les islamistes.[...]

Mali : la Cedeao place la junte sous 'embargo'

Mali : la Cedeao place la junte sous "embargo"

Réunis lundi 2 avril à Dakar à l’occasion d’un sommet extraordinaire de la Cedeao, les chefs d’État ouest-africains menés par Alassane Ouattara ont décidé d’imposer à la junte au pouvoir au Mali des sanctions immédiates sous la forme d'un "embargo total", ainsi que la mise en place effective d'une[...]

Mali : Bamako entre stupeur et tremblements

Mali : Bamako entre stupeur et tremblements

La junte au pouvoir à Bamako est totalement désemparée face à l'avancée de la rébellion touarègue dans le Nord-Mali. Littéralement assommée, la population semble quant à elle ne pas comprendre ce qui arrive au pays, considéré il y a peu comme un exemple de stabilité en Afrique de l'Ouest.[...]

France : la présidentielle vue depuis le Mali (#6)

France : la présidentielle vue depuis le Mali (#6)

Plongés en pleine crise, les Maliens n'ont pas vraiment le loisir de penser à la présidentielle française. Mais ils sont nombreux à espérer la défaite de Nicolas Sarkozy, dont ils critiquent la politique dans la région.[...]

La France conseille à ses ressortissants de 'quitter provisoirement' le Mali

La France conseille à ses ressortissants de "quitter provisoirement" le Mali

Alors que la rébellion touarègue progresse vers le sud du Mali après s'être emparée du Nord, la France conseille à ses ressortisants de quitter le pays. Sans le dire, Paris redoute qu'un fort sentiment anti-Français ne conduise à des violences envers ses quelque 5 000 ressortissants, voire que des enlèvements soient commis par Aqmi[...]

Mali : les rebelles touaregs contrôlent le Nord, la junte rétablit la Constitution

Mali : les rebelles touaregs contrôlent le Nord, la junte rétablit la Constitution

Acculée, la junte malienne fait des concessions. Alors que les rebelles touaregs se sont emparés en trois jours de Kidal, Gao et Tombouctou, Amadou Haya Sanogo, le chef des putschistes, a annoncé le retour à l'ordre constitutionnel comme l'exigeait la Cedeao. En attendant une nouvelle réunion de l'organisation ouest-africaine ce lundi à Dakar, le Mali est[...]

Mali : les rebelles dans Tombouctou, la junte affirme vouloir se retirer

Mali : les rebelles dans Tombouctou, la junte affirme vouloir se retirer

Les rebelles touareg sont entrés dimanche dans Tombouctou dont la chute annoncée consacre leur main mise sur la quasi-totalité du nord-est du Mali, tandis qu'à Bamako la junte militaire en déroute promettait son retrait et un gouvernement de transition sans toutefois fixer de calendrier.[...]

Mali : les rebelles 'cernent' Tombouctou après avoir pris le contrôle de Gao

Mali : les rebelles "cernent" Tombouctou après avoir pris le contrôle de Gao

Les rebelles touareg du MNLA affirment "cerner" dimanche Tombouctou, dernière ville du Nord du Mali encore contrôlée par l'armée malienne, après s'être emparé samedi de la ville de Gao et "mis fin à l'occupation malienne sur toute la région".[...]

Mali : 25 000 personnes prient à Bamako en faveur de la paix

Mali : 25 000 personnes prient à Bamako en faveur de la paix

Près de 25.000 personnes ont participé samedi à Bamako, à l'initiative des responsables des trois principales religions du pays, à un grand rassemblement pour la paix, plus importante manifestation populaire depuis la prise du pouvoir par la junte militaire le 22 mars, a constaté l'AFP.[...]

Mali : les rebelles touaregs contrôlent Gao, scènes de pillages

Mali : les rebelles touaregs contrôlent Gao, scènes de pillages

Les rebelles touareg ont pris Gao, principale ville du Nord du Mali, à l'issue d'une journée de combats samedi contre les forces gouvernementales qui ont évacué la localité, livrée à des scènes de pillages, a-t-on appris de sources concordantes.[...]

Mali : les rebelles touaregs dans Gao, la junte plus que jamais menacée

Mali : les rebelles touaregs dans Gao, la junte plus que jamais menacée

Des rebelles touareg sont entrés samedi dans la ville de Gao, dernière place-forte du nord du Mali des troupes d'une junte désormais prise en tenaille par la rébellion au nord et les menaces d'embargo, voire d'intervention, des pays voisins qui exigent un retour à l'ordre constitutionnel.[...]

Mali : tirs à l'arme lourde à Gao, des rebelles dans la ville

Mali : tirs à l'arme lourde à Gao, des rebelles dans la ville

Des tirs d'armes lourdes étaient entendus samedi matin à Gao, la principale ville du nord Mali encore sous contrôle des forces gouvernementales et où des rebelles touareg ont pénétré dans la matinée, a indiqué à l'AFP une source administrative locale.[...]

Mali : la ville de Kidal aux mains des rebelles, la junte appelle à l'aide

Mali : la ville de Kidal aux mains des rebelles, la junte appelle à l'aide

Les rebelles touareg ont pris vendredi le contrôle de la ville stratégique de Kidal, dans le nord-est du Mali, poussant la junte militaire à s'alarmer de cette situation "critique" et à appeler au soutien "extérieur" pour endiguer cette avancée.[...]

'Situation critique au Nord-Mali', selon Sanogo qui demande l'appui de la Cedeao

"Situation critique au Nord-Mali", selon Sanogo qui demande l'appui de la Cedeao

De plus en plus acculée, la junte au pouvoir à Bamako demande à la Cedeao de la soutenir pour faire face aux rebelles touaregs au Nord-Mali. Ceux-ci ont pris la ville de Kidal, et menacent désormais directement Tombouctou et Gao.[...]

Mali : Kidal prise par les rebelles touaregs de Iyad Ag Ghali

Mali : Kidal prise par les rebelles touaregs de Iyad Ag Ghali

Le groupe salafiste Ansar dine de Iyad Ag Ghali, allié au MNLA, a livré en 24 heures un assaut victorieux sur la ville de Kidal, au Nord-Mali. Une prise qui ouvre la voie au siège de Gao, alors que Tombouctou est elle aussi menacée par les rebelles touaregs.[...]

Coup d'État au Mali : le jour où ATT a été renversé

Coup d'État au Mali : le jour où ATT a été renversé

Ils ont fait un coup d'État contre le président Amadou Toumani Touré et mis à bas la démocratie. Alors que la rébellion touarègue fait rage dans le Nord, les putschistes ont voulu punir le chef de l'État pour sa trop grande passivité.[...]

Mali : Tombouctou en alerte rouge, Kidal sous le feu de la rébellion touarègue

Mali : Tombouctou en alerte rouge, Kidal sous le feu de la rébellion touarègue

La rébellion touarègue a décidé de pousser son avantage dans le Nord-Mali, profitant de la désorganisation de l'armée malienne qui s'est emparée du pouvoir par un coup d'État le 22 mars dernier. Un groupe du MNLA menace Tombouctou tandis qu'une autre partie de ses troupes a pris d'assaut Kidal avec l'aide du mouvement salafiste Ansar dine de[...]

Amadou Toumani Touré : 'Je ne suis pas détenu par les mutins, je suis libre' au Mali

Amadou Toumani Touré : "Je ne suis pas détenu par les mutins, je suis libre" au Mali

Le président malien Amadou Toumani Touré a accordé mercredi 28 mars sa première interview depuis le coup d'État militaire du 22 mars au Mali. Il explique qu'il va bien et n'est pas retenu par les mutins. Pour le reste, l'homme n'est pas très prolixe...[...]

Pierre Boilley : 'Les putschistes n'ont pas les moyens' de diriger le Mali

Pierre Boilley : "Les putschistes n'ont pas les moyens" de diriger le Mali

Une semaine après le coup de force au Mali contre le président malien Amadou Toumani Touré, on ne sait toujours pas grand-chose sur la junte militaire. Qui sont ces soldats qui se réclament du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’État (CNRDRE) ? Pierre Boilley, spécialiste de l’Afrique[...]

Alpha Oumar "Baba" Konaré : "Gagner notre démocratie et notre bonheur" au Mali

Quelles pistes pour sortir le Mali de l'impasse ? Dougoukolo Alpha Oumar "Baba" Konaré, le fils de l'ancien président malien, livre ses réflexions.[...]

Mali : la junte proclame une nouvelle Constitution et s'institutionnalise malgré les menaces de la Cedeao

Mali : la junte proclame une nouvelle Constitution et s'institutionnalise malgré les menaces de la Cedeao

À 48 heures de la visite au Mali d'une délégation de la Cedeao menée par Alassane Ouattara, la junte au pouvoir à Bamako a proclamé une nouvelle Constitution. Selon cet "acte fondamental", la junte est "l'organe suprême" d'une transition dont aucun dirigeant ne sera autorisé à se présenter aux[...]

Rébellion touarègue : Gao, QG de l'armée et dernier rempart avant les combats au Nord-Mali

Rébellion touarègue : Gao, QG de l'armée et dernier rempart avant les combats au Nord-Mali

Reportage à Gao au Mali. C'est là que l'armée a installé son QG. Là qu'affluent des milliers de réfugiés chassés par les combats. Là enfin que pourrait se jouer l'avenir de l'Azawad, ce vaste territoire du Nord où militaires et rebelles touaregs s'affrontent, depuis la mi-janvier.[...]

Mali : le capitaine Sanogo demande à la Cedeao de 'l'accompagner'

Mali : le capitaine Sanogo demande à la Cedeao de "l'accompagner"

Avant le sommet extraordinaire des chefs d'État de la Cedeao sur la crise au Mali, prévu ce 27 mars à Abidjan, le chef de la junte, le capitaine Amadou Haya Sanogo, a demandé aux pays de la région de "l’accompagner". Les discussions en cours avec les partis politiques et la société civile doivent déboucher sur "des[...]

Mali : sortir de la confusion à Bamako et du vide sécuritaire au Nord

Gilles Olakounlé Yabi est directeur du Projet Afrique de l'Ouest de l'organisation International Crisis Group (ICG).[...]

Niger - Libye : Alambo, un ami d'Aqmi ?

Niger - Libye : Alambo, un ami d'Aqmi ?

Aghaly Ag Alambo, l'ex-rebelle touareg, qui fut un proche de Kaddafi, a été arrêté au Niger. Il est soupçonné d'avoir organisé un trafic d'explosifs destinés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).[...]

Mali : la junte de plus en plus isolée et sous la pression de la rébellion touarègue

Mali : la junte de plus en plus isolée et sous la pression de la rébellion touarègue

La junte au pouvoir au Mali était dimanche plus que jamais sous la menace de la rébellion touarègue au nord, et subissait les foudres d'une classe politique largement réunie et de la communauté internationale après le putsch contre Amadou Toumani Touré.[...]

Mali : le groupe touareg Ansar dine dit être sur le point de prendre Kidal

Mali : le groupe touareg Ansar dine dit être sur le point de prendre Kidal

Un groupe islamiste armé touareg a affirmé samedi qu'il s'apprêtait à prendre Kidal, une des villes les plus importantes du nord-est du Mali, quatre jours après un coup d'Etat qui a renversé à Bamako le régime du président Amadou Toumani Touré.[...]

Crise au Nord-Mali : les déplacés seraient au moins 206 000, selon Ocha

Crise au Nord-Mali : les déplacés seraient au moins 206 000, selon Ocha

À la suite des combats entre l'armée et la rébellion touarègue dans le nord du Mali, plus de 206 000 personnes auraient été déplacées, "dont plus de 113 000 au moins hors du pays", a estimé jeudi 22 mars le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha) pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre.[...]

Coup d'État au Mali : le point sur la situation en six questions

Coup d'État au Mali : le point sur la situation en six questions

Une junte a mené un coup d’État contre le président malien Amadou Toumani Touré dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars. Les institutions du pays ont été suspendues, un couvre-feu décrété, les frontières fermées. Le point sur la situation en six questions.[...]

Coup d'État au Mali : les événements du jeudi 22 mars

Coup d'État au Mali : les événements du jeudi 22 mars

Le Mali a été frappé dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars par un coup d'État militaire. Après de violents combats dans la soirée autour du palais présidentiel, qui a en grande partie brûlé, une junte menée par le capitaine Amadou Haya Sanogo a diffusé un message à la radio-télévision nationale[...]

Coup d'État au Mali : la France demande des élections 'au plus vite'

Coup d'État au Mali : la France demande des élections "au plus vite"

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a condamné le coup d’État militaire qui a eu lieu dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars au Mali. Pour la France, "le rétablissement de l'ordre constitutionnel" passe par l’organisation d’élections "le plus vite possible".[...]

Mali : coup d'État militaire contre le président ATT

Mali : coup d'État militaire contre le président ATT

La mutinerie des militaires maliens de la garnison de Kati, à Bamako, a finalement débouché sur le vide constitutionnel. Après de violents combats dans la nuit près de la présidence, une junte dirigée par le capitaine Amadou Sanogo a annoncé jeudi matin dans un message à la radio-télévision nationale avoir suspendu les[...]

Mali : les soldats mutins annoncent avoir pris le pouvoir et dissous les institutions

Mali : les soldats mutins annoncent avoir pris le pouvoir et dissous les institutions

Des militaires maliens ont annoncé jeudi matin avoir mis "fin au régime incompétent" en place à Bamako, avoir dissous "toutes les institutions", suspendu "la constitution" et décrété un couvre-feu, dans une allocution à la radio-télévision nationale qu'ils occupaient depuis mercredi.[...]

Mali : mutineries de militaires à Bamako et Gao

Mali : mutineries de militaires à Bamako et Gao

Les militaires de la ville de garnison de Kati ont reçu mercredi la visite du ministre malien de la Défense et des Anciens combattants, le général Sadio Gassama, accompagné du colonel major Ould Meidou. L’entretien avec les militaires a mal tourné et des coups de feu ont été tirés en l'air. Les mutins ont ensuite investi le[...]

Le groupe salafiste Ansar dine affirme contrôler le nord-est du Mali

Le groupe salafiste Ansar dine affirme contrôler le nord-est du Mali

Ansar dine, le groupe salafiste dirigé par Iyad Ag Ghali, une figure emblématique des rébellions touarègues de 1991 et 2006, prétend contrôler le nord-est du Mali.[...]

Rébellion touarègue : l'armée malienne dans la tourmente

Rébellion touarègue : l'armée malienne dans la tourmente

La perte du camp militaire d’Amachach, le 10 mars dans la région de Kidal, a installé un climat de méfiance jusqu’au plus haut niveau de l'armée malienne. La distance qui sépare Bamako du théâtre des opérations et la corruption qui y règne n'arrangent rien.[...]

Présidentielle au Mali : le prix d'une bonne campagne

Présidentielle au Mali : le prix d'une bonne campagne

Malgré les combats qui opposent l'armée aux rebelles touaregs dans le Nord, la campagne présidentielle a démarré dans le Sud du Mali. Une période de bouillonnement favorable aux entrepreneurs locaux...[...]

Nord-Mali : 195 000 pesonnes ont fui les combats selon les Nations unies

Nord-Mali : 195 000 pesonnes ont fui les combats selon les Nations unies

Selon le bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha), ce sont plus de 195 000 personnes qui ont fui les combats du Nord-Mali. La région est le théâtre d'un conflit qui oppose depuis plusieurs semaines l'armée malienne aux rebelles touaregs du MNLA.[...]

Vidéo - Mali : Iyad Ag Ghaly, le leader d'Ansar Dine, se met en scène

Vidéo - Mali : Iyad Ag Ghaly, le leader d'Ansar Dine, se met en scène

Le groupe salafiste Ansar dine d'Iyad Ag Ghaly a publié sur le web une vidéo dans laquelle s’enchaînent scènes de combats et de prières, ainsi que des interventions de ses leaders ou de ses otages. Un mélange de revendications envers les autorités maliennes et de propagande destinée à inciter les jeunes à rejoindre le[...]

Rébellion au Nord-Mali : le camp militaire de Tessalit tombe aux mains du MNLA

Rébellion au Nord-Mali : le camp militaire de Tessalit tombe aux mains du MNLA

Le camp militaire d’Amachach, qui abritait 800 militaires maliens près de Tessalit, est passé samedi sous le contrôle des combattants du MNLA et du groupe Ansar dine d’Iyad Ag Ghaly. Le gouvernement malien parle d’une évacuation temporaire, mais les rebelles considèrent que c’est une grande victoire pour le contrôle de la zone.[...]

Nord-Mali : les rebelles disent contrôler un camp militaire à Tessalit

Nord-Mali : les rebelles disent contrôler un camp militaire à Tessalit

Les rebelles touaregs ont affirmé dimanche avoir pris le contrôle d'un camp militaire à Tessalit (nord-est du Mali), une information confirmée par une source sécuritaire régionale. Après avoir démenti l'information dans un premier temps, l'armée malienne évoque désormais d'une "évacuation temporaire du camp[...]

Niger : dans l'ouest du pays, l'aide insuffisante pour les réfugiés maliens

Niger : dans l'ouest du pays, l'aide insuffisante pour les réfugiés maliens

Des bénévoles et ONG tentent de porter assistance aux Maliens chassés par les combats dans le nord de leur pays, mais à Chinagodrar, dans l'ouest du Niger proche de la frontière, l'aide est insuffisante. "Nous manquons de tout, vraiment", dit un adulte à l'AFP.[...]

Nord-Mali : plus de 172 000 personnes ont fui les combats, selon l'ONU

Nord-Mali : plus de 172 000 personnes ont fui les combats, selon l'ONU

Plus de 172 000 personnes ont fui le Nord du Mali depuis la mi-janvier, a estimé jeudi le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha). La région est le théâtre d’affrontements entre les rebelles touaregs du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) et l’armée malienne. Une situation qui[...]

Rébellion touarègue : pourquoi le Mali suspecte la France de jouer double jeu

Rébellion touarègue : pourquoi le Mali suspecte la France de jouer double jeu

Alimentée par les déclarations de certains ministres français, la tension entre le Mali et la France est montée d’un cran avec le déclenchement de la rébellion touarègue, le 17 janvier dernier. Bamako suspecte Paris d’avoir fait un "deal" avec le MNLA. Explications.[...]

Alain Juppé : 'Pour l'Afrique comme pour le monde arabe, Hollande n'a rien à proposer'

Alain Juppé : "Pour l'Afrique comme pour le monde arabe, Hollande n'a rien à proposer"

Sénégal, Algérie, Libye, Rwanda, islamistes, rébellion touarègue... Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé livre ses vérités, et dresse un bilan plutôt flatteur de son année passée au Quai d'Orsay. Il en profite aussi pour fustiger "l'insignifiance", selon lui, du candidat[...]

Mali : des médiateurs reçus chez ATT pour la question touarègue

Mali : des médiateurs reçus chez ATT pour la question touarègue

Amadou Toumani Touré reçoit cinq médiateurs de la République ouest-africains pour parler de la rébellion touarègue.[...]

Djibrill Bassolé : 'Blaise Compaoré est disposé à aider le Mali'

Djibrill Bassolé : "Blaise Compaoré est disposé à aider le Mali"

Parce qu'il craint une déstabilisation de son voisin, confronté à une rébellion touarègue dans le Nord, Djibrill Bassolé, ministre burkinabè des Affaires étrangères, réaffirme la disponibilité de son président Blaise Compaoré.[...]

Juppé à Bamako : 'Un dialogue inter-malien est absolument nécessaire'

Juppé à Bamako : "Un dialogue inter-malien est absolument nécessaire"

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, s’est rendu à Bamako dimanche 26 février pour s'entretenir avec le président malien Amadou Toumani Touré (ATT) de la nécessité d'un processus de dialogue avec les rebelles touaregs du MNLA. Et se faire confirmer le maintien de la date de l'élection[...]

Mali : 126 400 déplacés et réfugiés par les combats entre l'armée et la rébellion

Mali : 126 400 déplacés et réfugiés par les combats entre l'armée et la rébellion

Quelque 126 400 personnes (déplacés et réfugiés) ont fui les combats qui ont lieu depuis mi-janvier entre l'armée malienne et la rébellion touaregue dans le nord du Mali, a annoncé une agence de l'ONU dans un communiqué reçu vendredi par l'AFP à Dakar.[...]

CFI, au service des médias africains... et de la France

CFI, au service des médias africains... et de la France

Recentré sur des missions de conseil et de formation, Canal France International (CFI) multiplie les projets de coopération avec les médias du continent, notamment au Mali.[...]

Nord-Mali : une femme et une fillette tuées dans une bavure de l'armée

Nord-Mali : une femme et une fillette tuées dans une bavure de l'armée

Les hélicoptères de combat utilisés par l'armée malienne pour effectuer des raids sur les positions des rebelles du Nord-Mali ont fait deux morts et neuf blessés parmi les civils d'un campement touareg près de Kidal, en majorité des femmes et des enfants. La proximité des combattants du MNLA serait à l'origine de la bavure de[...]

Rébellion au Mali : pourra-t-on voter à la présidentielle ?

Rébellion au Mali : pourra-t-on voter à la présidentielle ?

Alors que les combats opposant l'armée malienne à la rébellion touarègue s'intensifient, chacun se demande si l'élection présidentielle et le référendum constitutionnel auront lieu comme prévu, le 29 avril. Éléments de réponse.[...]

Rébellion au Mali : le rapport qui lie Aqmi et le MNLA

Rébellion au Mali : le rapport qui lie Aqmi et le MNLA

Le rapport d’enquête gouvernementale sur l’attaque du 24 janvier à Aguelhok et la mort d'une centaine de militaires maliens a été remis le 21 février au président malien Amadou Toumani Touré (ATT). Dans ce document, la commission spéciale d’enquête présente des "preuves" que des[...]

Rébellion au Mali : les pays voisins s'inquiètent du risque de contagion

Rébellion au Mali : les pays voisins s'inquiètent du risque de contagion

L'afflux de réfugiés à cause de la rébellion touarègue inquiète les pays frontaliers du Mali. Niger, Algérie, Mauritanie, Burkina Faso... Ils redoutent tous une extension du soulèvement et préconisent désormais une grande conférence régionale. Comme le président malien Amadou Toumani Touré le[...]

Mali : Bamako est-il coupable d'avoir abandonné le Nord ?

Mali : Bamako est-il coupable d'avoir abandonné le Nord ?

À quelques semaines de l'élection présidentielle, le Mali est secoué par une nouvelle crise politico-militaire dans le nord qui se traduit par de violents affrontements entre la rébellion du MNLA et l'armée malienne. Entre les recommendations légitimes du peuple touareg et la volonté de Bamako de conserver l'intégrité de son[...]

Mahmoud Ag Aghaly (MNLA) : 'Donnez nous l'indépendance et ce sera la fin d'Aqmi' au Mali

Mahmoud Ag Aghaly (MNLA) : "Donnez nous l'indépendance et ce sera la fin d'Aqmi" au Mali

Ancien enseignant et commerçant, Mahmoud Ag Aghaly est président du bureau politique du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Ex-membre de la rébellion du 23 mai – la rébellion de 2006 menée par feu Ibrahim Ag Bahanga – il revient sur les motivations du MNLA et appelle la communauté internationale à faire[...]

Mali : les rebelles du MNLA frappent dans le Sud

Mali : les rebelles du MNLA frappent dans le Sud

La rébellion touarègue commence à s'en prendre à des localités du sud du Mali. Deux villages de la région de Mopti ont été attaqués par des hommes armés s’identifiant comme des combattant du MNLA. Les armes et les munitions de la gendarmerie de Hombori ont notamment été emportées et le[...]

La Cedeao élit l'Ivoirien Ouattara à sa tête et s'inquiète de la sécurité au Sahel

La Cedeao élit l'Ivoirien Ouattara à sa tête et s'inquiète de la sécurité au Sahel

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) a élu à sa tête le président ivoirien Alassane Ouattara et exprimé sa préoccupation face à la détérioration de la sécurité au Sahel, lors d'un sommet de deux jours qui s'est achevé%[...]

Nord-Mali : à Tessalit, l'armée frappe un grand coup contre les rebelles du MNLA

Nord-Mali : à Tessalit, l'armée frappe un grand coup contre les rebelles du MNLA

Appuyée par des hélicoptères de combat pour la plupart pilotés par des mercenaires ukrainiens, l'armée malienne s'est violemment confrontée mardi aux rebelles touaregs du MNLA, près de la ville de Tessalit, dans la région de Kidal. Bilan des combats, selon des sources sécuritaires : une centaine de morts, 50 prisonniers et 70[...]

Ibrahim Boubakar Keïta : 'Pour moi, le Mali est un et indivisible'

Ibrahim Boubakar Keïta : "Pour moi, le Mali est un et indivisible"

Face à la résurgence de l'insurrection touarègue, Ibrahim Boubakar Keïta, le candidat du Rassemblement pour le Mali (RPM) à la présidentielle d'avril préconise l'organisation d'un dialogue national sur la situation dans le Nord. Son objectif est de restaurer l'autorité de l'État. Interview.[...]

Crise au Nord-Mali : l'appel au dialogue de Blaise Compaoré

Crise au Nord-Mali : l'appel au dialogue de Blaise Compaoré

Le président burkinabé Blaise Campaoré a appelé le gouvernement malien et les rebelles du MNLA au "dialogue", à l’occasion d’une entrevue avec son homologue malien, Amadou Toumani Touré, lundi 13 février à Ouagadougou.[...]

Nord-Mali : Raincourt parle d'une 'centaine' d'exécutions sommaires à Aguelhok

Nord-Mali : Raincourt parle d'une "centaine" d'exécutions sommaires à Aguelhok

L’assaut des rebelles touaregs du MNLA sur Aguelhok le 24 janvier dernier aurait fait beaucoup plus d’une quarantaine de morts du côté de l'armée malienne. "On parle d’une centaine", a confié le ministre français de la Coopération Henri de Raincourt. Une source française précise : "82 morts exactement, pas [...]

Crise humanitaire au Nord-Mali : 'La situation dans les camps de déplacés est alarmante'

Crise humanitaire au Nord-Mali : "La situation dans les camps de déplacés est alarmante"

Les affrontements entre les rebelles touaregs du MNLA et l’armée dans le nord du Mali ont fait des milliers de réfugiés dans les pays voisins, mais aussi plus de 30 000 personnes déplacées à l'intérieur des frontières. Le point sur une véritable crise humanitaire en gestation.[...]

Nord-Mali : les Bamakois jugent sévèrement la politique sécuritaire d'ATT

Nord-Mali : les Bamakois jugent sévèrement la politique sécuritaire d'ATT

Depuis que Amadou Toumani Touré (ATT) a accédé au pouvoir en 2002, deux rebellions touarègues se sont déclenchées dans le Nord du Mali. La dernière en date a provoqué une sérieuse chute de la cote de popularité du président malien. Pis : nombreux sont les Bamakois à penser que ce dernier veut en profiter pour [...]

Mali : le MNLA 'pas concerné' par l'appel au cessez-le-feu

Mali : le MNLA "pas concerné" par l'appel au cessez-le-feu

Le secrétaire général du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) a déclaré, lundi dans une interview au quotidien arabophone El Khabar, qu’il ne se sentait pas concerné par l’appel au cessez-le-feu lancé samedi par le gouvernement malien et l’Alliance démocratique du 23 mai. Les combats se[...]

L'exode de Maliens au Niger après la 'panique' des attaques rebelles

L'exode de Maliens au Niger après la "panique" des attaques rebelles

"C'était la panique totale!", confie Tam Mohamed, une jeune femme qui a quitté avec son bébé son village du nord du Mali après la récente offensive de rebelles touareg: comme elle, des milliers de Maliens ont rejoint l'ouest du Niger voisin pour "fuir la mort".[...]

Rébellion au Nord-Mali : une menace sur les élections ?

Rébellion au Nord-Mali : une menace sur les élections ?

Trois mois avant la présidentielle au Mali, la résurgence de la rébellion touarègue bouleverse la précampagne. Jusqu'à remettre en cause la tenue du scrutin ?[...]

Mali : Bamako exclut tout report de la présidentielle

Mali : Bamako exclut tout report de la présidentielle

La nouvelle rébellion touarègue qui a éclaté à la mi-janvier dans le Nord-Mali ne perturbe pour l’instant pas le calendrier électoral, affirme la Direction générale aux élections (DGE). L’élection présidentielle doit donc avoir lieu fin avril, à moins que le Conseil constitutionnel, s'il était[...]

Mali : ce que Bamako proposait au MNLA avant la rébellion

Mali : ce que Bamako proposait au MNLA avant la rébellion

Une semaine avant la reprise de la rébellion touarègue, le 17 janvier dernier, le Mali tentait encore de négocier avec le MNLA et son allié Iyad Ag Ghaly, leader du groupe salafiste Anssar dine. Jeune Afrique s’est procuré en exclusivité le document contenant les propositions de Koulouba lors de ces discussions.[...]

Rébellion du MNLA au Mali : Ag Najem, ou la soif de vengeance

Ce Touareg dont le père a été tué par l'armée malienne lors de la révolte de 1963 voue une haine inextinguible au régime de Bamako. C'est lui le "cerveau" de la nouvelle rébellion touarègue. Portrait de Mohamed Ag Najem, un radical qui n'a pas peur de s'allier aux salafistes d'Aqmi.[...]

Nord-Mali : qui sont les rebelles du MNLA ?

Nord-Mali : qui sont les rebelles du MNLA ?

Alimentée par le retour de Libye de plusieurs milliers de combattants touaregs d'origine malienne, la rébellion reprend du service au Nord du Mali. Sous la houlette du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Analyse.[...]

Nord-Mali : l'armée découvre les corps d'une quarantaine de militaires à Aguelhok

Nord-Mali : l'armée découvre les corps d'une quarantaine de militaires à Aguelhok

Les rebelles touaregs du MNLA alliés aux salafistes étaient déjà loin à l’arrivée des renforts militaires, mercredi à Aguelhok, où les corps de 41 soldats maliens ont été découverts dans une fosse commune creusée dans le camp militaire. Par ailleurs, jeudi matin, la ville Anderamboukane, à la[...]

Nord-Mali : Aguelhok sous le contrôle de rebelles touaregs

Nord-Mali : Aguelhok sous le contrôle de rebelles touaregs

L’assaut mené par les combattants du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) et le groupe salafiste Jamâa Anssar dine d’Iyad Ag Ghaly sur certaines villes du nord-est du Mali a repris le 24 janvier. Avec succès : la ville d’Aguelhok est tombée entre les mains des insurgés touaregs dès mardi après[...]

Rébellion au Nord-Mali : ces 'Touaregs de Kaddafi' qui soutiennent Bamako

Rébellion au Nord-Mali : ces "Touaregs de Kaddafi" qui soutiennent Bamako

Les ex-combattants touaregs de feu Mouammar Kaddafi sont loin de s'être tous rangés derrière le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) qui a lancé des attaques sur plusieurs villes du nord la semaine dernière. Plusieurs de ces anciens soldats kaddafistes revenus au Mali apportent même un soutien de poids à Bamako dans les[...]

Mali : IBK sonne la mobilisation contre les rebelles touaregs

Mali : IBK sonne la mobilisation contre les rebelles touaregs

La nouvelle rébellion qui menace l’intégrité du territoire malien, dans le nord du pays, interpelle Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK), candidat du Rassemblement pour le Mali (RPM) pour la présidentielle d'avril prochain. L’ex-Premier ministre et ex-président de l’Assemblée nationale a lancé un appel aux patriotes pour la[...]

Niger : des Touaregs maliens venant de Libye pris en embuscade à Assamaka

Niger : des Touaregs maliens venant de Libye pris en embuscade à Assamaka

D'anciens combattants touaregs de Kaddafi souhaitaient rejoindre le Nord-Mali en toute discrétion. L'armée nigérienne les en a empêché.[...]

Mali : pourquoi une nouvelle rébellion touarègue est sur le point d'éclater

Mali : pourquoi une nouvelle rébellion touarègue est sur le point d'éclater

Après la chute de l’ex-"Guide" libyen Mouammar Kaddafi, les combattants touaregs qui le soutenaient sont de retour dans leurs pays d'origine. Mais dans le nord du Mali, les rivalités tribales alimentées par Bamako risquent de nouveau de dégénérer en une rébellion contre l'État.[...]

Libye : la foire aux armes

Libye : la foire aux armes

Aqmi aurait profité du pillage des arsenaux libyens en zone rebelle pour s’équiper ou faire ses emplettes. Et elle ne serait pas la seule…[...]

Nigériens, Salou Djibo vous dit... au revoir

Nigériens, Salou Djibo vous dit... au revoir

Principal artisan du coup d’État contre Tandja, Salou Djibo a fait rimer junte et démocratie. À quelques jours de la remise du pouvoir aux civils, portrait du président de la transition.[...]

À ses militaires le Niger reconnaissant

À ses militaires le Niger reconnaissant

Depuis cinquante ans, la Grande Muette a presque toujours dirigé le pays et géré les affaires publiques. Aujourd’hui, républicaine avant tout, elle retourne à ses casernes et à la défense du territoire.[...]

Niger : les trois défis d'Issoufou

Niger : les trois défis d'Issoufou

Croissance, développement humain et sécurité : le chef de l’État, qui prendra ses fonctions le 7 avril, devra mener de front ces dossiers sensibles. Et savoir bien s’entourer pour y parvenir.[...]

L'opposition s'engouffre dans la brèche WikiLeaks

L'opposition s'engouffre dans la brèche WikiLeaks

Duplicité, laxisme, voire complicité. Les télégrammes diplomatiques américains révélés par WikiLeaks ne sont tendres ni avec le président Amadou Toumani Touré (ATT), ni avec son armée, ni même avec son système financier.[...]

Aqmi : un poison pour la diplomatie d'ATT

Aqmi : un poison pour la diplomatie d'ATT

La multiplication des opérations menées par les salafistes d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dans le Nord embarrasse ATT et pollue la fin de son mandat.[...]

Des ex-rebelles touaregs impatients d'en découdre avec Aqmi

Des ex-rebelles touaregs impatients d'en découdre avec Aqmi

Des membres de l'ex-rébellion touarègue qui a déstabilisé le Mali dans les années 1990 et au début des années 2000, se disent désormais prêts à participer à la lutte contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dont des unités sont implantées dans le nord de ce pays.[...]

Une présence d'Al-Qaïda nuisible au business

Une présence d'Al-Qaïda nuisible au business

Prises d’otages ou attentats, peu importe le mode opératoire : c’est la présence même d’Al-Qaïda au Sahel et dans le Sahara qui a des répercussions de plus en plus sensibles sur la vie des opérateurs économiques ou des humanitaires.[...]

Les arrestations se multiplient

Les arrestations se multiplient

L’un des leaders historiques de la rébellion touarègue a été écroué à Niamey alors qu’une vaste opération coup de poing contre la criminalité a abouti à l’interpellation de plus de 600 personnes.[...]

Cinq soldats tués lors d'une attaque d'Al-Qaïda

Cinq soldats tués lors d'une attaque d'Al-Qaïda

Au moins cinq soldats nigériens ont été tués, et vingt autres blessés lundi, lors d'une attaque surprise menée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) contre un poste militaire dans l'ouest du Niger, à la frontière malienne. [...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus