mot cléRésultat par mot clé:guerre d'Algérie

Guerre d'Algérie : les aveux d'outre-tombe du général Aussaresses

Guerre d'Algérie : les aveux d'outre-tombe du général Aussaresses

Maurice Audin a bien été victime d'une exécution sommaire pendant la guerre d'Algérie. Avec l'aval des plus hautes autorités françaises. C'est en tout cas la thèse d'un livre qui s'appuie sur le témoignage du général Aussaresses.[...]

Le général français Paul Aussaresses, défenseur de la torture en Algérie, est mort

Le général français Paul Aussaresses, défenseur de la torture en Algérie, est mort

Paul Aussaresses est décédé à l'âge de 95 ans. Cet ancien général de l'armée française a reconnu avoir torturé pendant la guerre d'Algérie et a été condamné en 2004 pour apologie de la torture.[...]

Algérie : Mouloud Feraoun, combattant pacifiste

Algérie : Mouloud Feraoun, combattant pacifiste

L'écrivain José Lenzini revient sur l'existence et la forte personnalité de Mouloud Feraoun, fils de pauvre, auteur engagé qui paya de sa vie son humanisme forcené.[...]

Le journaliste et militant anticolonialiste Henri Alleg, auteur de 'La Question', est mort

Le journaliste et militant anticolonialiste Henri Alleg, auteur de "La Question", est mort

Le journaliste et militant communiste Henri Alleg, auteur de l'ouvrage "La Question" (1958) qui dénonçait la torture pendant la guerre d'Algérie, est décédé mercredi 17 juillet à Paris à l'âge de 91 ans.[...]

Indépendant, toujours

Indépendant, toujours

Après dix années d'engagement, Césaire claque avec fracas la porte du PCF faute d'avoir trouvé la voie d'un « communisme nègre ».[...]

Algérie : le géant qui a peur de son ombre

Algérie : le géant qui a peur de son ombre

C'est le plus vaste pays du continent, riche en abondantes ressources naturelles. Pourtant, sous la houlette d'une élite particulièrement nébuleuse, il rechigne à assumer son rang de puissance régionale.[...]

Halida Boughriet : France-Algérie, sous le voile

Halida Boughriet : France-Algérie, sous le voile

D'origine algérienne, cette artiste trentenaire s'interroge sur les rapports entre l'Hexagone et son ancienne colonie.[...]

Algérie - France : avec Hollande, on respire...

Si les Français semblent déjà, pour de bonnes, mais aussi de mauvaises raisons, douter de leur nouveau président, six mois à peine après son élection, les Algériens, eux, ne peuvent que se réjouir de son arrivée au pouvoir. Même les plus jeunes d'entre eux, guère passionnés - comme le sont leurs[...]

Guerre d'Algérie : la France choisit le 19 mars comme 'jour du souvenir' en mémoire des victimes

Guerre d'Algérie : la France choisit le 19 mars comme "jour du souvenir" en mémoire des victimes

Après un débat houleux et une attente de dix ans, le Parlement français a enfin tranché en faveur du 19 mars comme jour pour honorer la mémoire des victimes de la guerre d'Algérie. Une date aux relents de repentance et de défaite pour une droite nationaliste parfois nostalgique des colonies, mais qui reste, aux yeux de la gauche, celle de[...]

L'Algérie s'insurge contre le bras d'honneur de Gérard Longuet

L'Algérie s'insurge contre le bras d'honneur de Gérard Longuet

Les réactions algériennes au bras d’honneur de l’ancien ministre français de la Défense et des anciens combattants (UMP), Gerard Longuet, sont d’une virulence extrême. D'autant que l'Algérie célèbre cette année le cinquantenaire de son indépendance et qu'elle attend une visite de François Hollande dans un[...]

France - Algérie : Gérard Longuet assume son bras d'honneur à la repentance coloniale

France - Algérie : Gérard Longuet assume son bras d'honneur à la repentance coloniale

Le mardi 30 octobre, Gérard Longuet était l'invité de l'émission "Preuve par 3" sur la chaîne de télévision française Public Sénat. Au générique de fin du programme, l'ancien ministre de la Défense et des anciens combattants (UMP) fait un bras d'honneur devant les caméras. Un geste qui[...]

Algérie - France : éxilés chez l'ennemi

Algérie - France : éxilés chez l'ennemi

Jusqu'en mai, la Cité de l'immigration, à Paris, se penche sur le quotidien des Algériens de France lors de la guerre de libération.[...]

France - Algérie : fini le déni

France - Algérie : fini le déni

Il y a cinquante et un ans, à Paris, une manifestation d'Algériens indépendantistes était réprimée dans le sang. François Hollande a officiellement reconnu les faits. Alger salue le geste.[...]

France - Algérie : Hollande reconnaît la 'répression sanglante' de la manifestation du 17 octobre 1961

France - Algérie : Hollande reconnaît la "répression sanglante" de la manifestation du 17 octobre 1961

À travers son président, François Hollande, la France a reconnu officiellement le massacre d'environ 200 Algériens lors de la répression d'une manifestation en pleine guerre d'Algérie, le 17 octobre 1961 à Paris. Une initiative saluée par Alger qui se dit "d’accord pour tourner la page sans oublier".[...]

Culture : vive la Françalgérie !

Culture : vive la Françalgérie !

Au lieu de revenir sur l'année 1962, l'Institut des cultures d'islam de Paris a choisi de célébrer cinquante ans d'échanges entre l'Hexagone et son ancienne colonie. Rafraîchissant.[...]

Algérie : quand l'armée française avoue tout

Algérie : quand l'armée française avoue tout

L'armée française organise une exposition sur la guerre menée contre l'Algérie, ancienne colonie. Rien n'est caché. Pas même les épisodes les plus gênants qu'elle a longtemps niés.[...]

Archives J.A. : un Algérien si particulier

Archives J.A. : un Algérien si particulier

Comment un "Européen" peut-il être un militant algérien du F.L.N. ? Le témoignage ci-dessous, publié dans le J.A. n°92 (daté du 9 au 15 juillet 1962) est celui d'un "pied-noir" qui raconte comment, en prison, d'allié du FLN il est devenu tout simplement algérien. Un Algérien militant et anonyme.[...]

Archives de J.A. : juillet 1962, la fin d'une Algérie

Archives de J.A. : juillet 1962, la fin d'une Algérie

En juillet 1962, les envoyés spéciaux de "Jeune Afrique" vivent les premières heures de l'indépendance algérienne. Après une introduction signée Mohamed Masmoudi, voici le récit de l'un d'entre eux, Mohamed Ben Samil, publié dans le J.A. n° 92 (daté du 9 au 15 juillet 1962).[...]

Cinquante ans d'indépendance : le long combat des Algériennes

Cinquante ans d'indépendance : le long combat des Algériennes

Le demi-siècle qui vient de s'écouler a été pour les Algériennes une succession de batailles contre l'exclusion, les humiliations et l'obscurantisme.[...]

Pieds noirs en Algérie : oui, il était possible de rester !

Cela fait cinquante ans qu'on nous raconte les mêmes mensonges. À savoir qu'en 1962 tous les Français d'Algérie (850 000 Européens et 150 000 Juifs, soit 1 million de pieds-noirs) auraient brusquement quitté leur pays, poussés à la mer par la fureur des « Arabes ». Qu'ils n'avaient pas le[...]

Mohammed Harbi : 'L'Histoire est instrumentalisée' en Algérie

Mohammed Harbi : "L'Histoire est instrumentalisée" en Algérie

L'Algérie de 2012 s'inscrit-elle dans la continuité de la guerre de libération et des premières années de l'indépendance ? L'historien Mohammed Harbi livre son analyse.[...]

Algérie : cinquante ans d'indépendance et une diplomatie incontournable

Algérie : cinquante ans d'indépendance et une diplomatie incontournable

De la guerre froide à la lutte contre le terrorisme, de Khemisti à Medelci, les Algériens ont toujours su se placer au coeur des événements.[...]

Algérie : dessins de guerres

Algérie : dessins de guerres

À l'occasion du cinquantième anniversaire de l'indépendance de l'ancienne colonie française, plusieurs bandes dessinées reviennent sur la lutte pour la libération. Et évoquent également les nombreux conflits dans lesquels les Algériens furent embarqués. Tour d'horizon.[...]

Hollande et l'Afrique : un continent, sept priorités

Hollande et l'Afrique : un continent, sept priorités

Le candidat Hollande en a très peu parlé durant la campagne. Mais un certain nombre de sujets devraient rapidement s'imposer à lui.[...]

L'élection de François Hollande, une nouvelle aventure

Albert Tévoédjrè est médiateur de la République du Bénin[...]

Livres : regards croisés sur la guerre d'Algérie

Livres : regards croisés sur la guerre d'Algérie

À l'occasion du 50e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, de nombreuses publications reviennent sur le conflit armé qui l'opposa à la France. Décryptage.[...]

Sarkozy reconnaît la 'responsabilité historique' de la France dans l'abandon des harkis

Sarkozy reconnaît la "responsabilité historique" de la France dans l'abandon des harkis

Le président français Nicolas Sarkozy a officiellement reconnu samedi la "responsabilité historique" de la France dans "l'abandon" des harkis, combattants musulmans au service de la France, après la fin de la guerre d'Algérie en 1962.[...]

Ahmed Ben Bella : une personnalité réservée et pudique

Ahmed Ben Bella : une personnalité réservée et pudique

Premier président de l’Algérie et héros de la guerre d’indépendance, Ahmed Ben Bella est décédé à l'âge de 95 ans, le mercredi 11 avril 2012, à son domicile d’Alger. À cette occasio, l’historien Omar Carlier a rédigé pour Jeune Afrique une biographie de cet homme qui a[...]

Ahmed Ben Bella : un électron libre (depuis 1979)

Ahmed Ben Bella : un électron libre (depuis 1979)

Premier président de l’Algérie et héros de la guerre d’indépendance, Ahmed Ben Bella est décédé à l'âge de 95 ans, le mercredi 11 avril 2012, à son domicile d’Alger. À cette occasio, l’historien Omar Carlier a rédigé pour Jeune Afrique une biographie de cet homme qui a[...]

Ahmed Ben Bella :  de la lutte nationale à la course au pouvoir  (1952-1962)

Ahmed Ben Bella : de la lutte nationale à la course au pouvoir (1952-1962)

Premier président de l’Algérie et héros de la guerre d’indépendance, Ahmed Ben Bella est décédé à l'âge de 95 ans, le mercredi 11 avril 2012, à son domicile d’Alger. À cette occasio, l’historien Omar Carlier a rédigé pour Jeune Afrique une biographie de cet homme qui a[...]

Funérailles nationales pour Ahmed Ben Bella, premier président de l'Algérie indépendante

Funérailles nationales pour Ahmed Ben Bella, premier président de l'Algérie indépendante

Décédé le 11 avril, le premier président de l'Algérie et héros de la guerre d'indépendance, Ahmed Ben Bella, aura des funérailles nationales ce vendredi. L'actuel président Abdelaziz Bouteflika a également décrété un deuil national de huit jours à partir de mercredi.[...]

Guerre d'Algérie : mémoire courte, rancune tenace

Guerre d'Algérie : mémoire courte, rancune tenace

Selon un sondage, les Algériens ont une connaissance très parcellaire de l'histoire de libération nationale, mais n'en conservent pas moins une rancune tenace contre les harkis. Paradoxal ?[...]

Algérie : en attendant le vrai jubilé

Algérie : en attendant le vrai jubilé

En Algérie, aucune manifestation officielle n'a marqué le cinquantenaire des accords d'Evian, jugé secondaire par rapport à l'indépendance, qui, elle, sera fêtée en grande pompe à partir du 5 juillet.[...]

Accords d'Évian : les raisons du désamour algérien

Daho Djerbal est historien, maître de conférences à l'université Alger-2.[...]

Algérie - Rédha Malek : 'Notre révolution est inachevée'

Algérie - Rédha Malek : "Notre révolution est inachevée"

L'intellectuel et dirigeant politique algérien Rédha Malek dévoile les coulisses des négociations d'Évian, auxquelles il a participé. Et dresse un constat de l'évolution de son pays.[...]

France - Algérie : les accords d'Évian, d'hier à aujourd'hui

Benjamin Stora, historien, spécialiste du Maghreb et Renaud de Rochebrune, journaliste et écrivain.[...]

Algérie - France : mémoires vives

Algérie - France : mémoires vives

Le 18 mars 1962, Français et Algériens signaient au bord du lac Léman les accords d'Evian. Après cent trente-deux années de colonisation, dont huit d'une guerre sans pitié, ce texte était beaucoup plus qu'un cessez-le-feu entré en application le lendemain puisqu'il posait les bases de l'indépendance proclamée le 5 juillet. Un[...]

Algérie - Accords d'Évian : l'OAS ou 'chacun ses neuf'

Algérie - Accords d'Évian : l'OAS ou "chacun ses neuf"

À l'occasion du cinquantenaire des accords d'Évian, qui mirent fin à la guerre d'indépendance algérienne, Jeune Afrique met au jour ses archives. Publié dans son n° 78 (26 mars- 2 avril 1962), l'article qui suit présente le fonctionnement de l'Organisation de l'armée secrète (OAS), du moins en l'état des connaissances de[...]

Algérie - Accords d'Évian : à Rabat, le rôle des cinq

Algérie - Accords d'Évian : à Rabat, le rôle des cinq

À l'occasion du cinquantenaire des accords d'Évian, qui mirent fin à la guerre d'indépendance algérienne, Jeune Afrique met au jour ses archives. Publié dans son n° 77 (19-26 mars 1962), l'article qui suit a été écrit par Aziz Maarouf, envoyé spécial à Rabat, dans les heures qui ont suivi la signature des[...]

Guerre d'Algérie : il y a 50 ans, la France et le FLN signaient les accords d'Évian

Guerre d'Algérie : il y a 50 ans, la France et le FLN signaient les accords d'Évian

Le 18 mars 1962, le ministre d'État français chargé des Affaires algériennes, Louis Joxe, et le chef de la délégation du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), bras politique du Front de libération national algérien (FLN), le colonel Belkacem Krim, signaient les accords d’Évian, mettant fin[...]

Accords d'Évian : l'Algérie et la France victimes de leur histoire

Accords d'Évian : l'Algérie et la France victimes de leur histoire

Cinquante ans après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu entre la France et le FLN, qui a conduit à la fin de la guerre d'indépendance algérienne, Jeune Afrique propose dans son n° 2671 un dossier spécial sur les accords d'Évian. Pour tout savoir sur les coulisses de ces pourparlers et mieux comprendre les raisons des difficultés[...]

Algérie : un jour viendra 'où la France s'excusera', assure le chef du FLN

Algérie : un jour viendra "où la France s'excusera", assure le chef du FLN

Un jour viendra "où la France s'excusera" pour ce qu'elle a fait à l'Algérie, a déclaré samedi le ministre d'État algérien et chef du Front de Libération national (FLN, parti présidentiel) Abdelaziz Belkhadem, en réponse aux récentes déclarations du président Nicolas Sarkozy.[...]

France - Algérie : Sarkoy réitère son refus de la repentance

France - Algérie : Sarkoy réitère son refus de la repentance

En visite à Nice dans le sud de la France, le président et candidat à la présidentielle française Nicolas Sarkozy s’est adressé aux Harkis et aux rapatriés d’Algérie, à quelques jours du 50e anniversaire de la signature des accords d’Évian. Interrogé par le journal "Nice Matin", le chef[...]

Algérie : Abdelhamid Mehri, rassembleur jusqu'au bout

Démocrate accompli, respecté de tous, Abdelhamid Mehri, l'ex-secrétaire général du FLN s'est éteint le 30 janvier.[...]

Algérie : Ouyahia appelle Ankara à cesser d'instrumentaliser la colonisation

Algérie : Ouyahia appelle Ankara à cesser d'instrumentaliser la colonisation

Le Premier ministre Algérien Ahmed Ouyahia a appelé samedi la Turquie à cesser de faire de la colonisation française en Algérie un "fonds de commerce" à des fins politiques domestiques.[...]

France - Algérie : deux dates pour mémoire

France - Algérie : deux dates pour mémoire

17 octobre 1961, 8 février 1962. Cinquante ans après, deux BD évoquent la répression policière contre les Algériens organisée par le chef de la police parisienne, Maurice Papon.[...]

Les BD reporters, ces auteurs qui dessinent l'histoire

Les BD reporters, ces auteurs qui dessinent l'histoire

Réservées aux enfants, les bandes dessinées ? Grossière erreur ! Les événements politiques présents et passés inspirent désormais les meilleurs auteurs.[...]

Algérie : une histoire écrite en lettres de sang

Algérie : une histoire écrite en lettres de sang

Pourquoi l’Algérie est-elle restée à l’écart du Printemps arabe ? Selon Tony Barber, du "Financial Times", la réponse est dans l’exceptionnelle brutalité de son passé colonial.[...]

Frantz Fanon, l'intransigeant

Frantz Fanon, l'intransigeant

Mort d’une leucémie il y a tout juste cinquante ans, le 6 décembre 1961, à l’âge de 36 ans, le Martiniquais Frantz Fanon a symbolisé la violence révolutionnaire comme mode de libération. Adulé ou décrié, cet essayiste virulent a marqué son époque.[...]

Livre : quand les Algériens racontent leur guerre

Livre : quand les Algériens racontent leur guerre

Notre collaborateur Renaud de Rochebrune signe, avec l’historien Benjamin Stora, un ouvrage fouillé sur la guerre d'Algérie qui renverse la perspective dominante de manière salutaire.[...]

'Le 17 octobre des Algériens' : un livre inédit pour témoigner de la répression meurtrière à Paris en 1961

"Le 17 octobre des Algériens" : un livre inédit pour témoigner de la répression meurtrière à Paris en 1961

À quelques jours de la date anniversaire du 17 octobre 1961, jour de la répression meurtrière d'une manifestation à Paris d'Algériens réclamant l'indépendance, les éditions de La Découverte publient un ouvrage inédit pour commémorer un drame qui a été occulté pendant des décennies.[...]

Algérie, l'impossible consensus

Algérie, l'impossible consensus

Alors que se profile le cinquantenaire de l’indépendance, en 2012, les plaies de la guerre de libération sont loin d’être refermées. Comme en témoignent les tiraillements qui traversent les nombreux romans et essais présents en librairie.[...]

Alain Juppé en Algérie : vers une réconciliation définitive sans 'excuses' ?

Alain Juppé en Algérie : vers une réconciliation définitive sans "excuses" ?

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé est arrivé Mercredi soir en Algérie pour une visite de vingt-quatre heures axée sur la consolidation des liens algéro-français.[...]

Algérie : les jeunes ne marchent pas

Algérie : les jeunes ne marchent pas

Grosse désillusion pour les organisateurs de la marche de la jeunesse du 19 mars, initiée via Facebook, qui a rassemblé très peu de participants. Même scénario pour la manifestation de la Coordination nationale pour le changement démocratique et celle des anciens combattants de la Coordination nationale des enfants de moudjahidines en cette date[...]

Le cas algérien

Le cas algérien

Les relations diplomatiques algéro-françaises ayant toujours évolué sous le signe des rendez-vous manqués, ses secteurs les plus développés restent la sécurité et le "business first".[...]

Guerre d'Algérie : Mitterrand, le dernier tabou

Guerre d'Algérie : Mitterrand, le dernier tabou

François Mitterrand, pourtant chantre de la décolonisation et de l’émancipation des peuples fut, à la fin de 1954 et au début de 1955, l’un des plus zélés défenseurs de l’Algérie française rappellent un livre et un documentaire diffusé jeudi 4 novembre.[...]

'Hors-la-Loi' : après la polémique, le film

"Hors-la-Loi" : après la polémique, le film

Vivement critiqué par les nostalgiques de l’Algérie française lors de sa présentation à Cannes, le dernier film de Rachid Bouchareb sort enfin en salle en France le 22 septembre. Un divertissement sur fond de guerre d’indépendance.[...]

Le frère Debbouze à l'écran

Le frère Debbouze à l'écran

Rashid Debbouze, le frère de Jamel, tient le rôle principal dans "Un fils perdu", dont le tournage vient de s'achever.[...]

Le vrai Bigeard

Le vrai Bigeard

La mort, le 18 juin, de l’un des principaux acteurs de la bataille d’Alger (1957) a suscité de part et d’autre de la Méditerranée des commentaires pour le moins contrastés.[...]

Festival de Cannes : tapis rouge pour l'Afrique

Festival de Cannes : tapis rouge pour l'Afrique

Souvent évoqué dans des films étrangers, et, surtout, fortement représenté par ses cinéastes et ses comédiens, le continent a créé l’événement de cette édition 2010.[...]

Bouchareb au cœur de la tourmente

Bouchareb au cœur de la tourmente

Avant même sa projection au festival de Cannes, le 21 mai, le dernier long-métrage du réalisateur franco-algérien Rachid Bouchareb, "Hors-la-Loi", suscite la polémique en France.  Car le film revient sur un sujet sensible et un enjeu de la "guerre des mémoires" : les massacres de Sétif et la guerre d’Algérie.[...]

Le dernier film de Bouchareb chamboule le Festival de Cannes

Le dernier film de Bouchareb chamboule le Festival de Cannes

Le 21 mai, au Festival de Cannes, une cérémonie en hommage aux victimes de la guerre d’Algérie accompagnera la projection d’ "Hors-la-loi", le nouveau film de Rachid Bouchareb qui suscite déjà une vive polémique.[...]

Le dernier film de Bouchareb jugé 'négationniste' par un député français

Le dernier film de Bouchareb jugé "négationniste" par un député français

Le député français UMP des Alpes-Maritimes, Lionel Luca, fustige le caractère "négatif et négationniste" du dernier film du Franco-algérien Rachid Bouchareb, "Hors-la-loi", qui relate notamment le massacre de Sétif, en 1945. Un film que l’élu n’a pas encore vu, et qui sera présenté au[...]

Inusable Jacques Vergès !

Inusable Jacques Vergès !

À bientôt 85 ans, Me Jacques Vergès ne décroche pas. Le 31 janvier, l’ancien avocat des combattants du FLN pendant la guerre d’Algérie se trouvait à Nouakchott pour l’ouverture du procès de l’un de ses clients : le Français Éric Walter, 38 ans, accusé d’appartenir à un vaste[...]

Une guerre sans fin

Curieusement, vu la durée et l’ampleur de l’événement, la guerre d’Algérie a peu fourni la trame de grands romans français. Ce relatif silence est l’écho, bien sûr, du silence obstiné des soldats de l’armée du colonisateur à leur retour des djebels. Tout le monde l’a remarqué :[...]

Le Bourguiba de l'Algérie

Au mois de décembre 1957, le général Mohammed Bellounis est au faîte de sa gloire. Il a même profité de la disparition d’Alger du FLN pour y faire parler de lui : ses partisans y distribuent des tracts et des photos d’unités de l’Anpa. […] Sa stratégie ne manque pas de subtilité. Il ne prétend[...]

La double trahison

En 1957, le chef d’une armée nationaliste algérienne passa une alliance avec la France. Leur objectif commun : éradiquer le FLN.[...]

Colonialisme : l'Algérie 'revendique toujours' la repentance de la France

Colonialisme : l'Algérie "revendique toujours" la repentance de la France

L'Algérie exige toujours que la France reconnaisse le mal qu'elle lui a causé lors de la colonisation. Le ministre algérien a souligné samedi que cette requête sera maintenue "jusqu'à aboutissement".[...]

La guerre « sans nom »

« Silences, tabous, mémoires. Les écrivains français et la guerre d'Algérie (1954-2008). » Tel est l'intitulé du colloque que l'université Lumière Lyon-II organisera du 25 au 27 septembre prochain dans l'ancienne capitale des Gaules. On y parlera d'auteurs comme Albert Camus, Jean Sénac, ­Albert Memmi, bien sûr, mais[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus