mot cléRésultat par mot clé:Chokri Belaïd

Tunisie : soudaine accélération des enquêtes sur les affaires Belaïd et Brahmi

Tunisie : soudaine accélération des enquêtes sur les affaires Belaïd et Brahmi

Au point mort depuis plusieurs mois, l'enquête sur les assassinats des opposants tunisiens Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi a connu une brusque accélération cette semaine avec l'arrestation d'un suspect et la mort d'un autre.[...]

Tunisie : arrestation d'un des suspects dans l'assassinat de Mohamed Brahmi

Tunisie : arrestation d'un des suspects dans l'assassinat de Mohamed Brahmi

Le ministère tunisien de l'Intérieur a annoncé l'arrestation dans la nuit de samedi à dimanche de l'un des suspects dans l'assassinat en juillet dernier du député d'opposition Mohamed Brahmi.[...]

Tunisie : il y a un an, Chokri Belaïd était assassiné

Tunisie : il y a un an, Chokri Belaïd était assassiné

La Tunisie commémore jeudi l'assassinat, survenu il y a un an, de l'opposant de gauche Chokri Belaïd, deux jours après l'annonce de la mort de son assassin présumé.  [...]

Tunisie : l'assassin présumé de Chokri Belaïd a été tué par la Garde nationale

Tunisie : l'assassin présumé de Chokri Belaïd a été tué par la Garde nationale

Le ministre tunisien de l'Intérieur a annoncé mardi soir que Kamel Gadhgadhi, l'assassin présumé de l'opposant Chokri Belaïd, avait été tué lors d'une opération antiterroriste menée depuis la veille à Raoued, près de Tunis.[...]

Basma Khalfaoui : 'Des pièces maîtresses ont été cachées dans l'affaire Chokri Belaïd'

Basma Khalfaoui : "Des pièces maîtresses ont été cachées dans l'affaire Chokri Belaïd"

Un an après l'assassinat de l'opposant tunisien Chokri Belaïd, l'enquête est toujours au point mort. Sa veuve, Basma Khalfaoui, ne ménage pas les autorités chargées des investigations, en particulier les responsables du ministère de l'Intérieur. Interview.[...]

Hommage : ces grands Africains qui nous ont quittés en 2013

Hommage : ces grands Africains qui nous ont quittés en 2013

De Nelson Mandela à Chokri Belaïd, en passant par Chinua Achebe, "Jeune Afrique" rend hommage aux grands Africains qui se sont éteints en 2013.[...]

Diaspora : Tunis in Paris

Diaspora : Tunis in Paris

ADTF, ATDF, ATF... Dur de s'y retrouver parmi la myriade d'associations tunisiennes en France. Depuis la révolution, celles-ci tentent, tant bien que mal, de s'affranchir des pressions partisanes.[...]

Tunisie : les agents troubles de l'Intérieur

Tunisie : les agents troubles de l'Intérieur

Interférences dans le circuit de décision, dissimulation d'informations, développement d'une police parallèle au service d'intérêts partisans... En Tunisie, le ministère de l'Intérieur baigne dans l'opacité.[...]

Abou Iyadh : profession terroriste

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Abou Iyadh, le fondateur d'Ansar al-Charia.[...]

Dialogue national : les mystères de Tunis

Dialogue national : les mystères de Tunis

Crises politique et économique, luttes de pouvoir et angoisses sociales... Depuis la révolution de 2011, le pays apprend la démocratie. S'il s'en sort plutôt mieux que ses voisins libyen et égyptien, il doit cependant rompre le statu quo à tout prix. Un article du J.A. n° 2751 (29/09-05/10).[...]

Tunisie : Ennahdha promet de quitter le pouvoir fin octobre

Tunisie : Ennahdha promet de quitter le pouvoir fin octobre

Le parti islamiste Ennahda qui dirige le gouvernement en Tunisie s'est engagé à quitter le pouvoir à la fin du mois d'octobre, en signant samedi avec l'opposition une feuille de route prévoyant la formation d'ici trois semaines d'un gouvernement d'indépendants.[...]

Mustapha Ben Jaafar : 'Un consensus national est nécessaire' en Tunisie

Mustapha Ben Jaafar : "Un consensus national est nécessaire" en Tunisie

Homme de consensus se voulant au-dessus de la mêlée, le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaafar, appelle majorité et opposition à s'asseoir sans préalable autour d'une table pour trouver une solution négociée à la crise. Une interview publiée dans J.A. n° 2749 (15-21[...]

Tunisie - Ennahdha : vol au-dessus d'un nid de faucons

Tunisie - Ennahdha : vol au-dessus d'un nid de faucons

Traversée par plusieurs courants, l'instance décisionnelle d'Ennahdha (le Majlis el-Choura), au pouvoir en Tunise, est aujourd'hui dominée par l'aile dure, qui entérine par son vote les orientations du parti. Voyage au coeur d'une institution aussi secrète qu'influente.[...]

En Tunisie, Ansar el-Charia devient une organisation terroriste

En Tunisie, Ansar el-Charia devient une organisation terroriste

Plus question de complaisance envers les jihadistes en Tunisie. Le groupe Ansar el-Charia est désormais classé parmi les organisations terroristes.[...]

Tunisie : le Premier ministre annonce qu'Ansar al-Charia est responsable des meurtres des opposants

Tunisie : le Premier ministre annonce qu'Ansar al-Charia est responsable des meurtres des opposants

Le Premier ministre tunisien, l'islamiste Ali Larayedh, a annoncé, mardi 27 août, que le principal mouvement salafiste jihadiste du pays, Ansar al-Charia, longtemps toléré, était responsable des assassinats de deux opposants ainsi que d'attaques contre les forces tunisiennes.[...]

Tunisie : Ennahdha fait un pas vers la mise en place d'un gouvernement apolitique

Tunisie : Ennahdha fait un pas vers la mise en place d'un gouvernement apolitique

À la sortie d'une rencontre avec les représentants de l'UGTT, jeudi 22 août, Rached Ghannouchi, leader du parti islamiste Ennahdha, au pouvoir, a annoncé accepter le dialogue sur la base de l'initiative proposée par la centrale syndicale.[...]

Tunisie : reprise des négociations politiques sous l'égide de l'UGTT

Tunisie : reprise des négociations politiques sous l'égide de l'UGTT

Le puissant syndicat UGTT a repris, mercredi 21 août, sa médiation entre l'opposition et le parti islamiste Ennahdha, qui dirige le gouvernement. L'objectif est de trouver une issue à la crise politique dans laquelle le pays est enlisé depuis fin juillet.[...]

Souhayr Belhassen : 'Le gouvernement doit se démettre mais laissons l'ANC terminer sa mission'

Souhayr Belhassen : "Le gouvernement doit se démettre mais laissons l'ANC terminer sa mission"

Ancienne présidente de la Fédération de la ligue des droits de l'Homme (FIDH), la Tunisienne Souhayr Belhassen pointe la responsabilité de la troïka, et de Moncef Marzouki en particulier, dans l'impunité qui règne aujourd'hui, selon elle, dans son pays, dans une interview qu'elle a accordée à Jeune Afrique le 30 juillet.[...]

L'été tunisien de tous les dangers

L'été tunisien de tous les dangers

Après l'assassinat de Mohamed Brahmi et le carnage de Jebel Chaambi, le blocage politique est total et la rue en ébullition. Une seule solution : l'union nationale. Mais Ennahdha persiste dans le déni.[...]

Tunis aux trousses des commanditaires des assassinats de Brahmi et Belaïd

Tunis aux trousses des commanditaires des assassinats de Brahmi et Belaïd

Si l'arrestation, le 1er août à Annaba, en Algérie, d'Abou Iyadh, chef du groupe salafiste extrémiste tunisien Ansar el-Charia, est évoquée par des sources sécuritaires algériennes, les autorités tunisiennes multiplient elles aussi les coups de filet.[...]

Tunisie : Ennahdha favorable à un 'gouvernement d'union nationale'

Tunisie : Ennahdha favorable à un "gouvernement d'union nationale"

Ennahdha, parti islamiste au pouvoir en Tunisie, a annoncé, mercredi 7 août, accepter la suspension de la Constituante et vouloir des pourparlers avec l’opposition. Une démarche d’ouverture qui intervient après une manifestation massive d'opposants et deux semaines d'une crise politique déclenchée par l'assassinat du député Mohamed[...]

Le gouvernement tunisien multiplie les opérations contre les jihadistes

Le gouvernement tunisien multiplie les opérations contre les jihadistes

Le gouvernement tunisien a multiplié les opérations policières contre les militants jihadistes ce week-end. Deux hommes, qui auraient été impliqués dans les assassinats des opposants Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, ont été arrêtés.[...]

L'armée tunisienne lance l'assaut contre des terroristes au mont Chaambi

L'armée tunisienne lance l'assaut contre des terroristes au mont Chaambi

Dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 août, l'armée tunisienne a engagé des combats contre un groupe armé au mont Chaambi, près de la frontière avec l'Algérie. Huit soldats ont été sauvagement tués en début de semaine dans cette zone, occupée depuis plusieurs mois par un groupe terroriste.[...]

Après le meurtre de Mohamed Brahmi, la Tunisie se soulève

Après le meurtre de Mohamed Brahmi, la Tunisie se soulève

L´assassinat de l´opposant Mohamed Brahmi plonge la Tunisie dans une nouvelle crise politique. Le processus de transition, qui devait mener à des élections législatives et présidentielle, est-il menacé ?[...]

Tunisie : le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou menace de démissionner

Tunisie : le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou menace de démissionner

Le ministre tunisien de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, a menacé mardi 30 juillet de démissionner si aucun gouvernement d'union nationale ne venait à être formé. De son côté, le Premier ministre, Ali Larayedh, refuse toujours une telle alternative.[...]

Tunisie : l'opposition laïque met la pression sur le gouvernement

Tunisie : l'opposition laïque met la pression sur le gouvernement

L'opposition laïque en Tunisie réclame la dissolution de la Constituante et la démission du gouvernement islamiste après l'assassinat d'un député d'opposition.[...]

Tunisie : enterrement de Mohamed Brahmi sous haute tension

Tunisie : enterrement de Mohamed Brahmi sous haute tension

Deux jours après avoir été assassiné à la sortie de son domicile, les funérailles de l'opposant Mohamed Brahmi ont rassemblé, ce samedi 27 juillet, une foule importante à Tunis, dans un climat très tendu.[...]

Tunisie : le cortège funèbre de Brahmi a quitté son domicile

Tunisie : le cortège funèbre de Brahmi a quitté son domicile

Une foule émue a assisté samedi 27 juillet au départ du cortège funèbre du député assassiné Mohamed Brahmi qui a quitté son domicile à l'Ariane (10 km au nord de Tunis) sous escorte militaire pour le cimetière d'El Jellaz à Tunis.[...]

Tunisie : Belaïd, Brahmi... une arme pour deux assassinats politiques

Tunisie : Belaïd, Brahmi... une arme pour deux assassinats politiques

Alors que l'onde de choc de l'assassinat de Mohamed Brahmi continue de se propager en Tunisie, le ministère de l'Intérieur a révélé les premiers éléments de l'enquête, vendredi 26 juillet. La même arme ayant servi contre Chokri Belaïd aurait été utilisée par les tueurs. Le nom d'un suspect a[...]

Grève générale après l'assassinat de Mohamed Brahmi en Tunisie

Grève générale après l'assassinat de Mohamed Brahmi en Tunisie

Le député de Sidi Bouzid et opposant de gauche, Mohamed Brahmi, a été abattu par des inconnus au sortir de son domicile, jeudi 25 juillet. La Tunisie est sous le choc. Une grève générale suivie de manifestations étaient attendues ce vendredi.[...]

La Tunisie sous le choc après l'assassinat de l'opposant Mohamed Brahmi

La Tunisie sous le choc après l'assassinat de l'opposant Mohamed Brahmi

Mohamed Brahmi, député et chef du parti d'opposition Mouvement populaire, a été assassiné par balles jeudi 25 juillet devant son domicile à Tunis. Six mois après le meurtre de Chokri Belaïd, la Tunisie est à nouveau secouée par un assassinat politique.[...]

Tunisie : les commanditaires du meurtre de Chokri Belaïd identifiés

Tunisie : les commanditaires du meurtre de Chokri Belaïd identifiés

Nourredine B'hiri, ministre conseiller du chef du gouvernement Ali Larayedh, a affirmé mercredi 24 juillet devant la presse que les commanditaires de l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd avaient été identifiés.[...]

Tunisie : mais qui a commandité l'assassinat de Chokri Belaïd ?

Tunisie : mais qui a commandité l'assassinat de Chokri Belaïd ?

Si l'enquête sur l'exécution du leader de gauche en Tunisie a permis d'établir l'identité du tueur, lequel court toujours, le mystère reste entier quant à celle des donneurs d'ordre. Retour sur un crime politique entouré de zones d'ombre.[...]

Tunisie : 19 artistes agressés par des salafistes déférés

Tunisie : 19 artistes agressés par des salafistes déférés

Après avoir été agressés durant un spectacle par des salafistes, dix-neuf artistes tunisiens, seront déférés, lundi 8 juillet, devant la justice qui les accuse d'atteinte à la pudeur. Dans un communiqué, leur avocat et leur comité de soutien dénoncent une nouvelle atteinte à la liberté artistique.[...]

François Hollande affirme sa 'confiance' dans une 'Tunisie nouvelle'

François Hollande affirme sa "confiance" dans une "Tunisie nouvelle"

En déplacement en Tunisie, le président français a proclamé, vendredi 5 juillet, sa volonté de refonder la relation franco-tunisienne en dépassant les "blessures" du passé. Il a également exprimé sa "confiance" dans une "Tunisie nouvelle" alliant islam et démocratie.[...]

Tunisie : Hamma Hammami, la lutte finale

Tunisie : Hamma Hammami, la lutte finale

Figure historique de l'extrême gauche, Hamma Hammami appelle aujourd'hui à la constitution d'une large coalition allant des marxistes aux destouriens pour battre les islamistes aux prochaines élections. Portrait.[...]

Dossier : à quoi joue le Qatar ?

Maniant pression et gros chèques, le Qatar cherche à peser sur la politique régionale en surfant sur son soutien au Printemps arabe. Une omniprésence qui le rend de moins en moins populaire. Maghreb : à quoi joue le Qatar ? Qatar : la raison du plus riche... est souvent la meilleure El Mili : "Le Qatar fait tout pour que la[...]

Maghreb : à quoi joue le Qatar ?

Maghreb : à quoi joue le Qatar ?

Maniant pression et gros chèques, le Qatar cherche à peser sur la politique régionale en surfant sur son soutien au Printemps arabe. Une omniprésence qui le rend de moins en moins populaire.[...]

Islam, terrorisme, immigration... Les vérités de Manuel Valls

Islam, terrorisme, immigration... Les vérités de Manuel Valls

Ministre français de l'Intérieur depuis un an, aussi populaire dans l'opinion que dans les commissariats, Manuel Valls est-il ce "Sarkozy de gauche" aux méthodes musclées que dénoncent ses adversaires ? Rencontre avec un ambitieux fils d'immigré qui ne s'interdit rien et à qui l'on prédit tout.[...]

Tunisie : deux mois après l'assassinat de Chokri Belaïd, l'enquête piétine

Tunisie : deux mois après l'assassinat de Chokri Belaïd, l'enquête piétine

Deux mois après l’assassinat de Chokri Belaïd, les investigations pour retrouver les auteurs et les commanditaires du crime n’ont guère progressé. Une lenteur loin d’être justifiée pour certains. Le point sur l’enquête.[...]

L'Afrique du Nord selon Mélenchon

L'Afrique du Nord selon Mélenchon

À peine rentré d'une tournée au Maghreb, le leader du Parti de gauche, natif de Tanger, rêve d'une vaste communauté euro-méditerranéenne. Et fustige pêle-mêle l'islamisme, le Front national et le social-libéralisme.[...]

Tunisie : lâcher de centaines de ballons à l'effigie de l'opposant Chokri Belaïd

Tunisie : lâcher de centaines de ballons à l'effigie de l'opposant Chokri Belaïd

Un millier de Tunisiens se sont rassemblés dimanche à Tunis pour un lâcher de centaines de ballons à l'effigie de l'opposant tunisien assassiné Chokri Belaïd, à l'issue d'un deuil de quarante jours, a constaté dimanche un photographe de l'AFP.[...]

Tunisie : quelques milliers de manifestants à Tunis en hommage à Chokri Belaïd

Tunisie : quelques milliers de manifestants à Tunis en hommage à Chokri Belaïd

Quelques milliers de personnes défilaient samedi à Tunis en scandant des slogans contre les islamistes au pouvoir pour marquer la fin d'un deuil de 40 jours après le meurtre de l'opposant Chokri Belaïd, un crime qui a exacerbé une crise politique et n'a pas été entièrement élucidé.[...]

Tunisie : le nouveau gouvernement 'n'a pas droit à l'erreur', selon la presse

Tunisie : le nouveau gouvernement "n'a pas droit à l'erreur", selon la presse

Le nouveau gouvernement d'Ali Larayedh entre en fonction ce jeudi 14 mars. Un début terni par les obsèques d'un vendeur ambulant qui s'est immolé par le feu mardi à Tunis, rappelant le suicide qui avait déclenché le Printemps arabe : celui d'un certain Mohamed Bouazizi.[...]

L'Algérie n'a reçu aucune demande pour identifier les corps d'Abou Zeid et Belmokhtar

L'Algérie n'a reçu aucune demande pour identifier les corps d'Abou Zeid et Belmokhtar

Le ministre algérien de l’Intérieur, Dahou Ould Kablia, a fait plusieurs "révélations" de taille au cours d’une interview à "Al Arabiya", le 11 mars. Elles concernent les deux terroristes d’Aqmi, Mokhtar Belmokhtar et Abou Zeid, les otages japonais pendant de l’attaque d’In Amenas, ou encore les assassins[...]

Tunisie : semaine politique chargée pour organiser la sortie de crise

Tunisie : semaine politique chargée pour organiser la sortie de crise

La Tunisie entame le 11 mars une semaine politique chargée afin d'investir le nouveau gouvernement et approuver un calendrier d'adoption d'une Constitution à même de sortir le pays de l'impasse, tandis que l'opposition célébrera la mémoire de l'opposant assassiné, Chokri Belaïd.[...]

Tunisie : négociations tendues pour la formation du nouveau gouvernement

Tunisie : négociations tendues pour la formation du nouveau gouvernement

Ali Larayedh a été chargé, le 22 février, par le président tunisien Moncef Marzouki, de former un gouvernement de coalition pour sortir le pays d’une profonde crise politique. Des négociations tendues sont en cours. L’ex-ministre de l’Intérieur a moins de 48 heures pour trouver un compromis.[...]

Journée de la femme : votez pour l'Africaine de l'année

Journée de la femme : votez pour l'Africaine de l'année

À l'occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars, "Jeune Afrique" vous a proposé d'élire l'Africaine qui, selon vous, a le plus marqué l'année écoulée. Du monde des affaires à celui des tribunaux, en passant par les scènes politique, artistique ou militante et les pistes d'athlétisme, les 21[...]

Basma Khalfaoui, une icône tunisienne est née

Basma Khalfaoui, une icône tunisienne est née

Par sa mesure, sa dignité et sa détermination, l'ex-épouse de Chokri Belaïd, assassiné le 6 février, a ému les Tunisiens et forcé leur respect. Portrait d'une militante décidée à poursuivre le combat pour les libertés.[...]

Tunisie : le meurtrier présumé de Chokri Belaïd aurait été identifié mais serait en fuite

Tunisie : le meurtrier présumé de Chokri Belaïd aurait été identifié mais serait en fuite

D'après le Premier ministre, Ali Laarayedh, le meurtrier présumé de l'opposant tunisien Chokri Belaïd a été identifié mais reste en fuite. Quatre personnes soupçonnées d'être ses complices, qui appartiendraient à la "mouvance salafiste", ont par ailleurs été arrêtées.[...]

Hommage à Basma Belaïd !

Elle est apparue sur les écrans de télévision, drapée dans sa dignité. On l'a vue se retenant de pleurer son mari, la voix disant avec des phrases simples sa douleur et le mal qui ronge sa Tunisie : l'islamisme obscurantiste et la violence inédite dont a été victime, ce 6 février, son époux, Chokri Belaïd,[...]

Meurtre de Chokri Belaïd : arrestation de deux suspects à Tunis

Meurtre de Chokri Belaïd : arrestation de deux suspects à Tunis

Deux hommes soupçonnés du meurtre de l'opposant tunisien Chokri Belaïd ont été arrêtés, le 25 janvier,  à Carthage, selon des sources policières. Selon ces dernières, les deux suspects, le tireur et son complice présumés, appartiendraient à la mouvance salafiste.[...]

Rached Ghannouchi, l'homme qui a trahi la révolution tunisienne

Rached Ghannouchi, l'homme qui a trahi la révolution tunisienne

Le doute a longtemps plané, mais il n'est aujourd'hui plus permis. Le président d'Ennahdha n'a d'autre projet que l'instauration progressive d'une théocratie autoritaire en Tunisie, aux antipodes d'une authentique démocratie.[...]

Ali Laarayedh : 'Un gouvernement pour tous les Tunisiens et les Tunisiennes'

Ali Laarayedh : "Un gouvernement pour tous les Tunisiens et les Tunisiennes"

L'islamiste Ali Laarayedh, ancien ministre de l'Intérieur, a été nommé Premier ministre vendredi 22 février. Dans son premier discours, il a promis de former un cabinet dans lequel se retrouveront tous les "Tunisiens et les Tunisiennes", insistant notamment sur l'égalité des sexes.[...]

Tunisie : Hamadi Jebali, une sortie par la grande porte

Tunisie : Hamadi Jebali, une sortie par la grande porte

Le Premier ministre démissionnaire, Hamadi Jebali, a décliné, jeudi 21 février, une offre de reconduction à la tête du gouvernement tunisien. Ennahdha a indiqué qu'il procédait à des consultations pour présenter un autre candidat islamiste à la primature.[...]

Tunisie : les hésitations de François Hollande

Tunisie : les hésitations de François Hollande

La crise tunisienne inquiète le président Français, qui a hésité à maintenir son déplacement prévu au mois de mai.[...]

Tunisie : le Premier ministre Hamadi Jebali démissionne

Tunisie : le Premier ministre Hamadi Jebali démissionne

Le Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a officiellement démissionné, mardi 19 février, en début de soirée. Cette annonce fait suite à l'échec des négociations autour de sa proposition de former un nouveau gouvernement de technocrates sans appartenances politiques. Il a déclaré ne pas vouloir participer à un autre[...]

Tunisie : l'échec de Hamadi Jebali

Tunisie : l'échec de Hamadi Jebali

L’initiative de mise en place d’un gouvernement apolitique lancée par le chef de l’exécutif tunisien, Hamadi Jebali, a échoué. Mais la crise gouvernementale semble sur le point de se résoudre.[...]

Tunisie : Ghannouchi sans le masque

Tunisie : Ghannouchi sans le masque

Dans son numéro 2719, en kiosques du 17 au 23 février 2013, Jeune Afrique prend position contre le projet politique de Rached Ghannouchi. Celui, non avoué publiquement, de placer rapidement la Tunisie sous une dictature islamiste.[...]

Tunisie : Jebali reprend les négociations pour former le nouveau gouvernement

Tunisie : Jebali reprend les négociations pour former le nouveau gouvernement

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali reprend, lundi 18 février, les tractations avec les partis politiques pour tenter de former un gouvernement de technocrates. En réponse, Ennahdha a une nouvelle fois répété son opposition à cette initiative. [...]

Tunisie : Rached Ghannouchi, le discours d'un chef

Tunisie : Rached Ghannouchi, le discours d'un chef

En pleines négociations pour trouver une solution à la crise gouvernementale qui agite la Tunisie, le parti islamiste Ennahdha a organisé une grande manifestation à Tunis, le 16 février, pour défendre sa légitimité à gouverner. En point d’orgue, l’intervention de Rached Ghannouchi.[...]

Devant 15 000 partisans, Ghannouchi dénonce un 'coup d'État contre le gouvernement' tunisien

Devant 15 000 partisans, Ghannouchi dénonce un "coup d'État contre le gouvernement" tunisien

Le parti islamiste Ennahda a promis samedi de ne pas céder le pouvoir, devant quelque 15.000 partisans réunis à Tunis, alors que les tractations pour la formation d'un nouveau gouvernement s'éternisent et que le pays vit sa pire crise politique depuis la révolution.[...]

Tunisie : ultimes consultations pour un gouvernement apolitique

Tunisie : ultimes consultations pour un gouvernement apolitique

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali se livrait vendredi à d'ultimes consultations pour former un gouvernement apolitique, contre l'avis de son parti islamiste, alors que le pays connaît sa plus grave crise depuis la révolution.[...]

Abdelfattah Mourou : 'Rached Ghannouchi doit quitter Ennahdha !'

Abdelfattah Mourou : "Rached Ghannouchi doit quitter Ennahdha !"

Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire français Marianne, le vice-président d’Ennahdha, Abdelfattah Mourou, réclame le départ du chef du parti, Rached Ghannouchi. Et soutient l'initiative de Hamadi Jebali, qui a proposé la formation d'un gouvernement de technocrates apolitique pour sortir le pays de la crise.[...]

Tunisie : le 16 février, Jebali annoncera le succès ou l'échec de son plan de remaniement

Tunisie : le 16 février, Jebali annoncera le succès ou l'échec de son plan de remaniement

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali a déclaré, jeudi 14 février, qu'il annoncerait, samedi 16 février, le succès ou l'échec de sa proposition de former un gouvernement de technocrates. Depuis l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd, la Tunisie est plongée dans une grave crise politique.[...]

Tunisie : Chokri Belaïd, chronique d'une mort annoncée

Tunisie : Chokri Belaïd, chronique d'une mort annoncée

L'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd plonge le pays dans une crise politique grave. Le parti islamiste est accusé de porter la responsabilité morale de ce crime, pendant que la troïka au pouvoir implose...[...]

Pour Marzouki, la Tunisie a 'absorbé le choc' de l'assassinat de Belaïd

Pour Marzouki, la Tunisie a "absorbé le choc" de l'assassinat de Belaïd

Dans un entretien au quotidien français Le Figaro, paru le 14 février, le président tunisien Moncef Marzouki estime que la Tunisie a "absorbé le choc de l'assassinat" de l'opposant Chokri Belaïd.[...]

Tunisie : assassinat de Chokri Belaïd, l'onde de choc

Sarah Ben Hamadi est journaliste et blogueuse tunisienne.[...]

Tunisie : plus de 3 000 manifestants pro-islamistes et anti-français à Tunis

Tunisie : plus de 3 000 manifestants pro-islamistes et anti-français à Tunis

Plus de 3 000 manifestants scandaient samedi des slogans pro-islamistes et anti-français dans le centre de Tunis lors d'un rassemblement à l'appel du parti islamiste au pouvoir Ennahdha alors que la Tunisie est plongée dans l'incertitude depuis l'assassinat d'un opposant.[...]

Tunisie : les islamistes d'Ennahdha appellent à manifester à Tunis

Tunisie : les islamistes d'Ennahdha appellent à manifester à Tunis

Le parti islamiste tunisien Ennahdha a appelé à une manifestation samedi à Tunis pour défendre "la légitimité" du pouvoir, désavouant son Premier ministre Hamadi Jebali qui veut former un gouvernement de technocrates face à la crise provoquée par l'assassinat d'un opposant.[...]

Tunisie : sous le choc, les démocrates resserrent les rangs aux obsèques de Chokri Belaïd

Tunisie : sous le choc, les démocrates resserrent les rangs aux obsèques de Chokri Belaïd

Les obsèques de l'opposant tunisien Chokri Belaïd se sont déroulées vendredi 8 février au sud de Tunis, en présence de plusieurs dizaines de millers de Tunisiens. L'assassinat par balles de l'homme politique et défenseur des droits de l'homme, deux jours plus tôt, est un traumatisme pour tous les démocrates du pays.[...]

EN DIRECT : l'opposant Chokri Belaïd a été inhumé à Tunis

EN DIRECT : l'opposant Chokri Belaïd a été inhumé à Tunis

Les funérailles de l'opposant de gauche, Chokri Belaïd, assassiné devant son domicile mercredi, ont eu lieu ce vendredi 8 février à Tunis. Le pays était par ailleurs paralysé par une grève générale lancée à l'appel du puissant syndicat tunisien, l'Union générale tunisienne des travailleurs (UGTT).[...]

Tunisie : Chokri Belaïd, des funérailles sur fond de grève générale

Tunisie : Chokri Belaïd, des funérailles sur fond de grève générale

Un appel à la grève générale en Tunisie, pour ce vendredi 8 février, a été lancé par l'Union générale tunisienne des travailleurs (UGTT), la puissante centrale syndicale. Un pas de plus dans l’escalade de la crise tunisienne déclenchée par l'assassinat d'un opposant de gauche, Choukri Belaïd, et le[...]

Vidéo : à Strasbourg, Moncef Marzouki entre dans l'histoire du Parlement européen

Vidéo : à Strasbourg, Moncef Marzouki entre dans l'histoire du Parlement européen

Moncef Marzouki a prononcé un discours, le 6 février, qui fera date dans l'histoire du Parlement européen. Retour sur ce discours et sur ceux, tout aussi historiques, qui l'ont précédé.[...]

Tunisie : appels à la grève générale, nouveaux heurts entre policiers et manifestants

Tunisie : appels à la grève générale, nouveaux heurts entre policiers et manifestants

La centrale syndicale historique UGTT a décidé, jeudi 7 février, d'appeler à la grève générale vendredi. Dans le même temps, les manifestations se poursuivaient dans tout le pays pour dénoncer l'assassinat de Chokri Belaïd, un avocat défenseur des droits de l'Homme et opposant de gauche.[...]

Tunisie : Ennahdha refuse le 'gouvernement de technocrates' annoncé par Hamadi Jebali

Tunisie : Ennahdha refuse le "gouvernement de technocrates" annoncé par Hamadi Jebali

Le parti islamiste Ennahdha, au pouvoir en Tunisie, a annoncé jeudi 7 février qu'il refusait la formation d'un gouvernement de technocrates apolitiques, pourtant annoncé la veille par le Premier ministre Hamadi Jebali, lui même membre éminent de la même formation politique. Le pays traverse une grave crise politique depuis l'assassinat de l'opposant Chokri[...]

Tunisie : le Premier ministre annonce la formation d'un gouvernement de technocrates

Tunisie : le Premier ministre annonce la formation d'un gouvernement de technocrates

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali a annoncé la formation d'un gouvernement de technocrates "sans appartenances politiques". Une décision qui intervient dans un contexte de crise suscitée par l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd.[...]

Assassinat de Chokri Belaïd : transition bloquée et émotion populaire en Tunisie

Assassinat de Chokri Belaïd : transition bloquée et émotion populaire en Tunisie

L'émotion est vive en Tunisie après l'assassinat par balles, devant chez lui, de l'opposant d'extrême gauche Chokri Belaïd, jeudi 6 février. Des barricades ont été érigées à Tunis et l'opposition a annoncé qu'elle suspendait tous ses travaux à l'Assemblée nationale constituante.[...]

Tunisie : l'assassinat de Chokri Belaïd provoque une vague de manifestations anti-Ennahdha

Tunisie : l'assassinat de Chokri Belaïd provoque une vague de manifestations anti-Ennahdha

L'émotion est vive en Tunisie après l'assassinat par balles de l'opposant d'extrême gauche Chokri Belaïd, mercredi 6 février au matin. Des manifestations ont éclaté partout dans le pays, ainsi que des violences anti-Ennahdha. La question du couvre-feu est posée.[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus