mot cléRésultat par mot clé:MPLA

George Chicoty : 'On peut être noir, riche et honnête'

George Chicoty : "On peut être noir, riche et honnête"

La santé du président dos Santos, les relations avec Paris, les accusations de corruption portées contre de hauts responsables angolais... De passage à Paris, George Chicoty, ministre angolais des Affaires étrangères, s'est confié à "Jeune Afrique".[...]

Angola : Dos Santos à Paris en 2014 ?

Angola : Dos Santos à Paris en 2014 ?

Les absences répétées du président angolais José Eduardo dos Santos alimentent les rumeurs sur son état de santé. Mais celui-ci pourrait profiter d'une invitation de François Hollande pour montrer qu'il est toujours opérationnel.[...]

Angola : Dos Santos en 'visite privée' à Barcelone, Luanda s'affole

Angola : Dos Santos en "visite privée" à Barcelone, Luanda s'affole

Officiellement, José Eduardo dos Santos est en "visite privée" à Barcelone, en Espagne, depuis le 9 novembre. Une absence prolongée qui, comme à chaque fois, suscite de nombreuses rumeurs sur la santé du chef de l'État et des interrogations sur sa succession.[...]

Angola : l'étrange disparition de José Eduardo Dos Santos

Angola : l'étrange disparition de José Eduardo Dos Santos

Mais où est donc passé le président angolais José Eduardo Dos Santos ? C’est la question qui a agité la classe politique angolaise pendant un mois et demi. Quarante-cinq jours exactement durant lesquels le chef de l’État était officiellement en "visite privée" à Barcelone, en Espagne.  Six semaines, surtout,[...]

Angola : quand Dos Santos évoque sa succession

Angola : quand Dos Santos évoque sa succession

Dans une rare interview, accordée à une chaîne de télévision portugaise, le président angolais Jose Eduardo Dos Santos, au pouvoir depuis 33 ans, a évoqué sa succession. D'après lui, celle-ci devra devra être décidée par son parti, qui devra avant tout trouver un successeur pour le remplacer.[...]

Mali : Iyad Ag Ghali, renard du désert

Mali : Iyad Ag Ghali, renard du désert

Alors qu'une intervention dans le Nord-Mali se précise, le chef d'Ansar Eddine lâche Aqmi, son allié d'un temps. Portrait d'un rebelle touareg aussi rusé que pragmatique.[...]

Angola : à la recherche d'un second souffle

Angola : à la recherche d'un second souffle

Avant sa facile réelection en août, le président angolais José Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 33 ans, avait promis un vrai changement. Aujourd'hui, les observateurs et l'opposition se demandent s'il ne s'agissait pas que de paroles en l'air.[...]

Mali : Iyad Ag Ghali, rebelle dans l'âme

Mali : Iyad Ag Ghali, rebelle dans l'âme

Âgé de 54 ans, le malien Iyad Ag Ghali est le chef d'Ansar Eddine.[...]

Angola : dos Santos, entre silences et résilience

Angola : dos Santos, entre silences et résilience

Il a passé trente-trois ans à la tête de son pays, l'Angola, mais de José Eduardo dos Santos on ne sait rien ou presque. Les législatives du 31 août lui ont permis d’être reconduit pour cinq ans à la présidence. Portrait d’un homme secret mais habile, passé maître dans l’art de la manipulation.[...]

Angola : Manuel Vicente, dans l'ombre de dos Santos

Angola : Manuel Vicente, dans l'ombre de dos Santos

Le 31 août, Manuel Vicente figurait en deuxième position sur la liste du parti au pouvoir pour les législatives... Juste derrière le président vieillissant, qui a été réélu avec près de 75 % des voix selon des résultats partiels. Et qui semble désormais se chercher un successeur.[...]

Angola : le parti de Dos Santos largement majoritaire, selon des résultats partiels

Angola : le parti de Dos Santos largement majoritaire, selon des résultats partiels

Le MPLA du président José Eduardo dos Santos a remporté 74,46% des suffrages aux élections de vendredi, selon des résultats partiels portant sur plus de 58% des bulletins, a annoncé samedi Julia Ferreira, porte-parole de la Commission nationale électorale (CNE).[...]

L'Angola attend les premiers résultats partiels de ses élections générales

L'Angola attend les premiers résultats partiels de ses élections générales

Après avoir voté dans le calme la veille, les Angolais attendaient samedi l'annonce des premiers résultats partiels des élections générales, les deuxièmes depuis le retour de la paix en 2002 après une longue guerre civile.[...]

Les Angolais appelés aux urnes pour les élections générales

Les Angolais appelés aux urnes pour les élections générales

Les électeurs angolais doivent élire leurs députés vendredi 31 août. Le leader du parti vainqueur sera automatiquement désigné président de la République. [...]

Angola : l'opposition réunit des milliers de personnes à Luanda

Angola : l'opposition réunit des milliers de personnes à Luanda

Le principal parti d'opposition angolais, l'Unita, a rassemblé samedi des milliers de militants à Luanda pour réclamer la garantie d'élections démocratiques le 31 août prochain, et déjà annoncé de nouvelles manifestations.[...]

Angola - présidentielle : Abel Chivukuvuku, la troisième voie ?

Angola - présidentielle : Abel Chivukuvuku, la troisième voie ?

À la fin du mois d'août, les élections générales opposeront la formation du président dos Santos, le MPLA, à l'Unita. Mais un outsider, Abel Chivukuvuku, pourrait perturber (un peu) le jeu des partis historiques.[...]

Angola : le président Dos Santos refuse le débat, son parti accuse l'opposition de violences

Angola : le président Dos Santos refuse le débat, son parti accuse l'opposition de violences

Le parti du président Dos Santos, le Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA), accuse les partis d'opposition de violences. Le chef du parti vainqueur des élections générales du 31 août sera désigné président de la République.[...]

Angola : Dos Santos en redemande

Angola : Dos Santos en redemande

Au pouvoir depuis trente-trois ans, le président angolais, José Eduardo dos Santos, repart en campagne pour remporter les élections législatives du 31 août. Mais, depuis un an, la contestation monte...[...]

Angola : les élections générales prévues le 31 août

Angola : les élections générales prévues le 31 août

Le Conseil de la République a annoncé mercredi 23 mai la tenue des élections générales le 31 août en Angola.[...]

Angola : un fantôme nommé Savimbi

Angola : un fantôme nommé Savimbi

Dix ans après sa mort, le 22 février 2002, le souvenir du chef de l'Unita, Jonas Savimbi, orgueilleux et brutal, hante toujours la scène politique angolaise.[...]

Angola : Dos Santos contre vents et marées

Angola : Dos Santos contre vents et marées

Inébranlable, le chef de l’État José Eduardo Dos Santos résiste aux protestations des "Indignados" comme aux pressions internes à son parti. Il promet une élection depuis 2008… mais rien ne vient.[...]

Sassou Nguesso : 'Le peuple ivoirien s'est prononcé en faveur de Ouattara'

Sassou Nguesso : "Le peuple ivoirien s'est prononcé en faveur de Ouattara"

Chute des dictatures arabes, crise en Côte d’Ivoire, élections en RDC, biens mal acquis... Du haut de son quart de siècle au pouvoir (en deux épisodes distincts), le chef de l’État analyse avec flegme les aléas de l’actualité africaine et congolaise. Entretien exclusif.[...]

Angola, 'pays riche avec un peuple pauvre'

Angola, "pays riche avec un peuple pauvre"

Les conditions de vie pour les Angolais ne s’améliorent pas. La cherté de la vie est à un niveau tel que même les bons salaires ne permettent pas de vivre décemment.[...]

Inquiétude des autorités camerounaises et angolaises après les appels à manifester de l'opposition

Inquiétude des autorités camerounaises et angolaises après les appels à manifester de l'opposition

Le vent de la révolte commencerait-il à souffler au sud du Sahara, après avoir déraciné plusieurs dictatures maghrébines ? Pour l’instant ce n’est peut-être qu’une simple brise, mais les autorités angolaises et camerounaises la prennent très au sérieux. On n’est jamais trop prudent…[...]

Qui croit encore en Laurent Gbagbo ?

Qui croit encore en Laurent Gbagbo ?

Compter ses amis, diviser ses adversaires... L'heure est au calcul pour le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo, qui n'envisage pas de céder sa place. Autour du « camarade Laurent », les rangs s'éclaircissent.[...]

Déni de paternité

Josepha Matias serait-elle victime d'un déni de paternité ? Malgré ses affirmations selon lesquelles José Eduardo dos Santos est son père, ce dernier a tout démenti.[...]

Quatre ans après son inauguration, l'hôpital général de Luanda menace de s'effondrer

Quatre ans après son inauguration, l'hôpital général de Luanda menace de s'effondrer

Cent cinquante patients ont été évacués de l'hôpital général de Luanda qui menace de s'effondrer, quatre ans après sa construction par une entreprise chinoise.[...]

Quand le MPLA dicte sa Loi !

Selon la nouvelle loi fondamentale, le chef de l'Etat angolais sera élu pour un mandat de cinq ans, renouvelable une fois.[...]

CAN-2010 : l'Angola en haut de l'affiche

CAN-2010 : l'Angola en haut de l'affiche

Zoom sur ce grand producteur de pétrole qui accueillera la Coupe d'Afrique des Nations du 10 au 31 janvier.[...]

Angola : le MPLA fait son aggiornamento

Le parti majoritaire a pris de nouvelles dispositions pour assurer un peu plus de démocratie interne.[...]

Angola : la présidentielle reportée de trois ans

Angola : la présidentielle reportée de trois ans

Le président angolais Jose Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 1979, a laissé entendre jeudi que l'élection présidentielle dans son pays riche en pétrole et en minerais serait retardée de trois ans. [...]

Discrétion absolue pour les 30 ans au pouvoir de Dos Santos

Discrétion absolue pour les 30 ans au pouvoir de Dos Santos

Le président angolais José Eduardo dos Santos a gardé un profil bas lundi pour le 30e anniversaire de son arrivée au pouvoir, qui n'a été marqué par aucune manifestation officielle. [...]

Dos Santos fête ses 30 ans au pouvoir

Dos Santos fête ses 30 ans au pouvoir

Le président angolais célèbre lundi ses trente ans au pouvoir. Les festivités devraient être discrètes.[...]

La présidentielle reportée à 2010 ?

La présidentielle reportée à 2010 ?

L'élection présidentielle de l'Angola, prévue fin 2009, pourrait être reportée à 2010. La commission qui rédige une nouvelle Constitution a réclamé un délai avant de rendre sa copie, qui devra ensuite être approuvée par le pays.[...]

Israël en Afrique : un kibboutz à l'angolaise

Haaretz Quotidien, Israël[...]

Le MPLA serre la vis

La future Constitution devrait conforter la position hégémonique du parti au pouvoir à Luanda.[...]

Ambitions diplomatiques

L’Angola s’affirme comme une puissance majeure du continent. Par son engagement dans les structures de coopération multilatérales et les liens de son président avec les autres dirigeants d’Afrique australe.[...]

La démocratie en marche ?

Pour les premières législatives organisées depuis seize ans, les électeurs se sont mobilisés. Un test crucial passé avec succès par le chef de l’État et le parti au pouvoir.[...]

Indéboulonnable MPLA

Face à une opposition faible et divisée, le parti au pouvoir depuis 1975 a de grandes chances de remporter les élections législatives du 5 septembre prochain. Il pourrait ainsi renforcer encore son emprise sur le pays.[...]

Scrutin sous contrôle

La Commission nationale électorale (CNE), organe qui contrôle et supervise les élections, comporte huit membres sur onze directement ou indirectement choisis par le MPLA : deux citoyens désignés personnellement par le chef de l'État ; un juge du Tribunal suprême élu par ses pairs ; un représentant du ministère de l'Administration[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus