mot cléRésultat par mot clé:RCD

Algérie : le front du boycott s'élargit

Algérie : le front du boycott s'élargit

Aux premiers partis qui ont lancé l'appel du boycott de la présidentielle du 17 avril se joignent désormais d'anciens candidats qui ont jeté l'éponge. Ensemble, ils veulent "créer un large front d'opposition" pour peser après le scrutin.[...]

Tunisie : en chute dans les sondages, Ennahdha met de l'eau dans son thé

Tunisie : en chute dans les sondages, Ennahdha met de l'eau dans son thé

Après s'être assuré une sortie honorable en quittant volontairement le gouvernement, le parti islamiste tunisien Ennahdha ne ménage pas ses efforts pour se refaire une virginité, avec, en ligne de mire, les prochaines élections.[...]

Nida Tounes : l'heure de vérité

Nida Tounes : l'heure de vérité

Luttes internes, démissions, doutes sur l'éligibilité de son fondateur... Le mouvement de Béji Caïd Essebsi est entré dans une zone de turbulences. Mais reste au coude à coude avec Ennahdha dans les sondages.[...]

RDC : Charles Bisengimana, le policier de Kabila

RDC : Charles Bisengimana, le policier de Kabila

Le successeur de John Numbi, Charles Bisengimana, a été confirmé deux jours avant les attaques du 30 décembre à Kinshasa, Lubumbashi et Kindu. Relation de cause à effet ?[...]

Diaspora : Tunis in Paris

Diaspora : Tunis in Paris

ADTF, ATDF, ATF... Dur de s'y retrouver parmi la myriade d'associations tunisiennes en France. Depuis la révolution, celles-ci tentent, tant bien que mal, de s'affranchir des pressions partisanes.[...]

Présidentielle algérienne : la guerre d'El-Mouradia aura-t-elle lieu ?

Présidentielle algérienne : la guerre d'El-Mouradia aura-t-elle lieu ?

À six mois du scrutin en Algérie, prévu en avril 2014, et alors qu'aucun parti n'a désigné de candidat, l'hypothèse d'un quatrième mandat d'Abdelaziz Bouteflika semble de plus en plus crédible.[...]

RDC : de l'AFDL de Kabila au M23 de Makenga, la fin d'un cycle ?

RDC : de l'AFDL de Kabila au M23 de Makenga, la fin d'un cycle ?

La défaite militaire du Mouvement du 23-mars (M23) amorce-t-elle la fin d’un cycle de violences dans le Kivu ? AFDL, RCD, CNDP, M23, etc. Retour sur les dates clés des rébellions qui ont secoué l’est de la RDC ces deux dernières décennies.[...]

Présidentielle algérienne : Ahmed Benbitour, seul contre personne

Présidentielle algérienne : Ahmed Benbitour, seul contre personne

Unique candidat déclaré à la présidentielle algérienne d'avril 2014, l'ancien chef du gouvernement Ahmed Benbitour prône une refondation en profondeur de l'État et l'instauration d'un nouveau mode de gouvernance.[...]

Au nom du Congo

Dans les années 1990, le régime Mobutu, présenté comme un rempart contre l'avancée du communisme, était en pleine décadence. L'après-guerre froide, avec le changement des acteurs, accéléra sa chute. En 1996, la rébellion de l'Alliance des forces démocratiques (AFDL) fut accueillie à Kinshasa, tandis que[...]

Abderrezak Mokri : 'Je veux fédérer les Algériens'

Abderrezak Mokri : "Je veux fédérer les Algériens"

Abderrezak Mokri, Président du Mouvement de la société pour la paix (le MSP) veut un changement pacifique et une organisation calme des élections présidentielles de 2014.[...]

Tunisie : faut-il craindre un retour des anciens cadres du régime de Ben Ali ?

Tunisie : faut-il craindre un retour des anciens cadres du régime de Ben Ali ?

Certains politiques estiment qu'en libérant des hommes de Ben Ali, la justice tunisienne a ouvert la boîte de Pandore. Et redoutent un retour des membres du RCD aux affaires.[...]

Algérie : présidentielle surprise

Algérie : présidentielle surprise

À moins de un an de la présidentielle algérienne, aucun candidat d'envergure ne s'est encore déclaré. Au sein des états-majors des différents partis, on tergiverse.[...]

Tunisie : Hamed Karoui sort du bois

Tunisie : Hamed Karoui sort du bois

L'ex-Premier ministre de Ben Ali veut fédérer destouriens et anciens membres du RCD. Problème : ces derniers risquent d'être exclus de la vie politique.[...]

Algérie : l'énigme Bouteflika

Algérie : l'énigme Bouteflika

Victime d'un nouvel accident de santé, Abdelaziz Bouteflika va-t-il briguer un quatrième mandat ou transmettre le témoin aux générations postindépendance, comme il l'a laissé entendre lors du fameux discours de Sétif ? À un an de l'élection présidentielle, le mystère reste entier.[...]

Tunisie : les héritiers de Bourguiba ont le vent en poupe

Tunisie : les héritiers de Bourguiba ont le vent en poupe

Treize ans après la mort du père de l'indépendance, les héritiers du courant de pensée bourguibiste ont le vent en poupe. Au point d'être courtisés par leurs adversaires idéologiques.[...]

Tunisie : la grande mue des petits opposants

Tunisie : la grande mue des petits opposants

Malgré de persistantes fluctuations, les modernistes semblent avoir tiré les enseignements de leur échec aux élections de 2011. Ils sont décidés à amorcer leur nécessaire regroupement.[...]

Algérie : quel leader pour l'opposition ?

Cette instabilité ne concerne pas uniquement les formations de la majorité. Les partis de l'opposition sont également frappés par le syndrome du « redressement », terme générique désignant les coups d'État scientifiques, ou vivent une succession agitée. Ce n'est pas le cas du Rassemblement pour la[...]

Tunisie : le CPR de Marzouki perd patience

Tunisie : le CPR de Marzouki perd patience

Las de ne jouer qu'un rôle mineur au sein du gouvernement, le parti du président, Moncef Marzouki, envisage de quitter la troïka au pouvoir.[...]

Algérie : Amara Benyounes, étoile montante

Algérie : Amara Benyounes, étoile montante

Confirmée lors des scrutins du 29 novembre, la percée électorale du Mouvement populaire algérien (MPA) fait de son patron, Amara Benyounes, un acteur majeur de la scène politique.[...]

Algérie : Amara Benyounes, la troisième force

Algérie : Amara Benyounes, la troisième force

En nombre de listes engagées aux élections locales du 29 novembre, le frais émoulu MPA était loin derrière le FLN et le RND, mais il devançait les islamistes. Et le parti de Amara Benyounes a confirmé haut la main son score des législatives de mai... et son rang de troisième force politique du pays.[...]

Algérie : partis au pouvoir renforcés par le scrutin, déclin des islamistes

Algérie : partis au pouvoir renforcés par le scrutin, déclin des islamistes

Les élections locales de jeudi en Algérie ont confirmé la suprématie des partis nationalistes au pouvoir et le déclin des islamistes, qui ont enregistré leur plus mauvais score électoral depuis le premier scrutin pluraliste en 1990.[...]

Élections locales : les Algériens ne se bousculent pas dans les bureaux de vote

Élections locales : les Algériens ne se bousculent pas dans les bureaux de vote

Plus de 21 millions d’électeurs étaient attendus, jeudi 29 novembre, dans les bureaux de vote du pays pour élire les membres des 1 541 Assemblées populaires communales (APC) et des 48 Assemblées populaires de wilayas (APW). D’après les premières estimations du ministère de l'Intérieur, le taux de participation national[...]

Grandes et petites manoeuvres des partis politiques algériens

Grandes et petites manoeuvres des partis politiques algériens

Nouvelle Constitution, présidentielle et crise malienne. Trois dossiers qui agitent les états-majors des partis en Algérie.[...]

Escalade de la violence en Tunisie

Escalade de la violence en Tunisie

Stupeur en Tunisie. Malgré la trêve de l’Aïd el-Kébir, les salafistes n'hésitent pas à recourir à l'ultra-violence pour faire régner leur ordre moral à Douar Hicher, en banlieue de Tunis. Pendant ce temps, les tensions entre partis politiques se font plus vives que jamais, sur fond de première lecture à[...]

Tunisie : les vidéos de Ghannouchi, 'bad buzz' pour un théocrate

Tunisie : les vidéos de Ghannouchi, "bad buzz" pour un théocrate

C’est le "buzz" de la semaine en Tunisie : deux vidéos mises en ligne sur Youtube présentant Rached Ghannouchi, le président du parti islamiste Ennahdha, en entretien avec des salafistes… Édifiant.[...]

RDC - M23 : Jean-Marie Runiga, entre la bible et le kalachnikov

RDC - M23 : Jean-Marie Runiga, entre la bible et le kalachnikov

De loin ou de près, le "bishop" Jean-Marie Runiga a côtoyé tous les anciens mouvements rebelles congolais : Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD)... Aujourd’hui leader politique du Mouvement du 23[...]

Tunisie : des milliers de sympathisants nahdaouis manifestent à Tunis

Tunisie : des milliers de sympathisants nahdaouis manifestent à Tunis

Plusieurs milliers de personnes, essentiellement des sympathisants du parti islamiste Ennahdha, ont manifesté le 7 septembre à Tunis. Ils ont pressé le gouvernement d'assainir le pays des complices du régime déchu, notamment au sein des médias et de l'opposition.[...]

Tunisie : l'appel du 16 juin de Béji Caïd Essebsi

Tunisie : l'appel du 16 juin de Béji Caïd Essebsi

L'ex-Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi veut fédérer derrière lui les destouriens mais aussi la gauche pour faire contrepoids aux islamistes.[...]

Tunisie : Béji Caïd Essebsi lance son parti politique

Tunisie : Béji Caïd Essebsi lance son parti politique

Ancien membre du Rassemblement constitutionnel démocrate (RCD) et premier chef du premier gouvernement de l'après Ben Ali, Béji Caïd Essebsi a annoncé samedi 16 juin le lancement d'un nouveau parti baptisé Nida' Tounès ("L'appel de la Tunisie"). L’occasion d’une première passe d’arme avec le gouvernement Ennahdha.[...]

Le Grand Sud, l'autre Algérie

Le Grand Sud, l'autre Algérie

Ignoré et méconnu, presque oublié, le sud du pays recèle pourtant d'énormes richesses en hydrocarbures, en minerais, et même en eau... Face au Nord surpeuplé, cette région, qui cultive les paradoxes et nourrit les inquiétudes des autorités, s'apprête à voter sans enthousiasme lors des élections[...]

Législatives algériennes : plusieurs partis dénoncent une fraude et se font menaçants

Législatives algériennes : plusieurs partis dénoncent une fraude et se font menaçants

Plusieurs partis politiques, islamistes en tête, ont contesté ce week-end les résultats préliminaires des élections législatives du 10 mai en Algérie, évoquant des "fraudes" ou une "mascarade" susceptibles de provoquer une révolution à la tunisienne.[...]

Législatives en Algérie : un parti radical islamiste menace d'une révolution

Législatives en Algérie : un parti radical islamiste menace d'une révolution

Le président fondateur du parti radical islamiste Front de la Justice et du Développement (FJD), Abdallah Djaballah, a dénoncé dimanche auprès de l'AFP le scrutin législatif du 10 mai en Algérie, qui a laminé les islamistes, et il a menacé le pays d'une révolution.[...]

Législatives en Algérie : le 'statu quo' pour poursuivre les réformes présidentielles

Législatives en Algérie : le "statu quo" pour poursuivre les réformes présidentielles

Les Algériens se sont réveillés samedi avec une assemblée consacrant la prééminence du traditionnel Front de Libération nationale (FLN) qui devrait poursuivre les réformes présidentielles, un statu quo favorisé par le faible score des islamistes.[...]

Algérie : les femmes grandes gagnantes des législatives

Algérie : les femmes grandes gagnantes des législatives

145 femmes ont été élues lors des élections législatives algériennes tenues jeudi, à la faveur d'une loi votée en novembre 2011 sur leur représentativité au parlement, passant ainsi de 7% au sein de l'assemblée sortante à 31,39% dans la nouvelle chambre.[...]

Législatives Algérie 2012 : le FLN grand vainqueur

Législatives Algérie 2012 : le FLN grand vainqueur

Avec 220 des 462 sièges de la nouvelle Assemblée populaire nationale algérienne, le Front de libération nationale (FLN) devance le Rassemblement national démocratique (RND), 68 sièges, et les islamistes de l’Alliance de l'Algérie verte (AAV), 48 sièges, selon les résultats provisoires officiels publiés, vendredi 11 mai.[...]

Législatives en Algérie : succès-surprise pour le FLN, qui frôle la majorité absolue

Législatives en Algérie : succès-surprise pour le FLN, qui frôle la majorité absolue

Les Algériens se sont rendus aux urnes jeudi 10 mai pour élire leurs 462 députés. Selon les premiers résultats officiels, le Front de libération nationale (FLN) arrive en tête avec 220 députés devant le Rassemblement national démocratique (RND) avec 68 sièges et les islamistes de l’Algérie verte avec 48[...]

Législatives algériennes : taux de participation de 42,9%, les résultats attendus ce vendredi

Législatives algériennes : taux de participation de 42,9%, les résultats attendus ce vendredi

Les Algériens ont voté jeudi 10 mai pour élire leurs 462 députés. La participation à ces élections législatives a été plus élevée que prévue, puisque près de 43% des électeurs se sont rendus aux urnes. Les résultats seront connus ce vendredi 11 avril.[...]

Législatives 2012 : les Algériens votent, taux de participation décisif

Législatives 2012 : les Algériens votent, taux de participation décisif

Ce jeudi 10 mai, quelque 21 millions d’Algériens ont rendez-vous avec l'isoloir pour les élections législatives. Dans les 48 546 bureaux de vote du pays, les électeurs sont appelés à élire leurs représentants à la proportionnelle à un tour. Le taux de participation sera décisif pour faire pencher la balance du[...]

Algérie : pour le RCD, les législatives sont une 'insulte'

Algérie : pour le RCD, les législatives sont une "insulte"

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a dénoncé lundi les législatives algériennes prévues le 10 mai. Selon le parti d’opposition, le scrutin est "une insulte" et devrait être largement boycotté par le peuple.[...]

Algérie : le RCD fait place aux jeunes

Algérie : le RCD fait place aux jeunes

En refusant de se représenter à la tête du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Saïd Sadi a signé l'action politique la plus marquante de ce début 2012 en Algérie.[...]

Algérie : en attendant l'indispensable sursaut républicain

Algérie : en attendant l'indispensable sursaut républicain

Face aux nationalistes et aux conservateurs, dont les islamistes, le pôle des républicains doit s'organiser pour les législatives du 10 mai en Algérie. Pour le moment, ni accord ni projet commun ne semblent se concrétiser.[...]

Amara Benyounes : 'Il n'y aura pas de super vainqueur aux législatives algériennes'

Amara Benyounes : "Il n'y aura pas de super vainqueur aux législatives algériennes"

Pour le secrétaire général du Mouvement populaire algérien, Amara Benyounes, les modernistes doivent travailler ensemble. Il appelle même à la formation d'une alliance démocratique au Maghreb.[...]

La campagne électorale débute en Algérie, un test pour les réformes de Bouteflika

La campagne électorale débute en Algérie, un test pour les réformes de Bouteflika

Quarante-quatre partis politiques se sont lancés officiellement dimanche dans la course électorale en Algérie pour les élections législatives du 10 mai, suite aux ouvertures de la présidence destinées à éviter un Printemps arabe dans ce pays encore meurtri par une guerre civile sanglante.[...]

Tunisie : Saïda Agrebi dans la nasse

Tunisie : Saïda Agrebi dans la nasse

Très proche de l'ex-couple présidentiel, l'ancienne toute-puissante patronne de l'Association tunisienne des mères, Saïda Agrebi, à été interpellée à l'aéroport de Roissy, en France. Retour sur un parcours qui incarne si bien les dérives de l'ancien régime.[...]

Tunisie : de Tunis à Dubaï, le génie pâtissier de Moufida Masmoudi

Tunisie : de Tunis à Dubaï, le génie pâtissier de Moufida Masmoudi

Les pâtisserie de la Tunisienne Moufida Masmoudi sont dégustées dans le monde entier. Une réussite familiale devenue internationale dont l'histoire a commencé il y a quarante ans dans la ville de Sfax.[...]

Algérie : à quoi sert donc l'Assemblée ?

Algérie : à quoi sert donc l'Assemblée ?

Décriée en raison de l’absentéisme de ses membres et pour avoir "édulcoré les réformes politiques", la Chambre basse du Parlement algérien est au centre d’une controverse sans précédent.[...]

Tunisie : Béji Caïd Essebsi, de la primature à l'opposition

Tunisie : Béji Caïd Essebsi, de la primature à l'opposition

Avant l’élection de l’Assemblée constituante, le Premier ministre provisoire tunisien caressait l’espoir de devenir président de la République. Et n’a manifestement pas renoncé.[...]

Algérie : Abdelaziz Bouteflika, à pas comptés

Algérie : Abdelaziz Bouteflika, à pas comptés

Si l'Algérie est resté en marge du Printemps arabe, le pouvoir a senti le vent du boulet. En réponse au mécontentement populaire, le chef de l’État Abdelaziz Bouteflika a lancé un processus de réformes. À son rythme, et dans la concertation. Avec prudence, comme d'habitude.[...]

Les Tunisiens aux urnes : retour sur une journée historique

Les Tunisiens aux urnes : retour sur une journée historique

Du Sahel, région natale de Bourguiba et de Ben Ali, aux quartiers populaires ou huppés de la capitale, les Tunisiens se sont massivement rendus aux urnes le 23 octobre dernier. Récit d’une journée historique.[...]

Tunisie : élections réussies, et maintenant ?

Tunisie : élections réussies, et maintenant ?

Le parti islamiste Ennahdha est le grand gagnant des élections constituantes – après la démocratie. Dans son n°2651/52 en kiosque du 30 octobre au 13 novembre, Jeune Afrique analyse les résultats de ce rendez-vous historique.  [...]

Tunisie : la Constituante, un saut dans l'inconnu

Tunisie : la Constituante, un saut dans l'inconnu

Neuf mois après la chute de Ben Ali, la Tunisie s’apprête à vivre, dans la plus grande incertitude, son premier test démocratique avec l’élection de l’Assemblée constituante du 23 octobre. Enjeux, forces en présence, perspectives, écueils… Enquête sur un tournant historique.[...]

Tunisie : Abdelfattah Mourou mène une liste indépendante à la Constituante

Tunisie : Abdelfattah Mourou mène une liste indépendante à la Constituante

L’ex-numéro 2 du parti islamiste Ennahda, Abdelfattah Mourou dirigera une liste indépendante à l'élection de l'assemblée constituante en Tunisie, le 23 octobre prochain.[...]

Rachid Sfar : 'La Tunisie n'a pas reçu l'appui qu'elle mérite'

Rachid Sfar : "La Tunisie n'a pas reçu l'appui qu'elle mérite"

Réformiste de la première heure, ancien ministre, l’avant-dernier chef de gouvernement de Habib Bourguiba, Rachid Sfar, déplore la frilosité de la communauté internationale à l’égard de la Tunisie et livre sa vision d’un nouveau modèle de développement.[...]

Tunisie : Morjane, Ben Ali et l'affaire du passeport

Tunisie : Morjane, Ben Ali et l'affaire du passeport

Le président déchu Ben Ali a reçu un passeport diplomatique deux jours après sa fuite en Arabie Saoudite du ministère tunisien des Affaires étrangères. À l'époque, Kamel Morjane exerçait la fonction de chef de la diplomatie tunisienne.[...]

Tunisie : pour Kamel Morjane, 'la démocratie ne s'invente pas'

Tunisie : pour Kamel Morjane, "la démocratie ne s'invente pas"

Bien que contesté en raison de ses liens avec l’ancien régime, l’ex-ministre des Affaires étrangères de Ben Ali estime qu’il a un rôle à jouer sur la nouvelle scène politique tunisienne. Et s’en explique.[...]

Tunisie : les certitudes de Mestiri

Tunisie : les certitudes de Mestiri

Retiré de la vie politique depuis les premières dérives du régime Ben Ali, le chef de file de l’opposition démocratique sous Bourguiba fait un come-back remarqué. Et assène ses vérités sur l’après-révolution.[...]

Tunisie : contestations suite à la libération d'ex-dignitaires du régime Ben Ali

Tunisie : contestations suite à la libération d'ex-dignitaires du régime Ben Ali

Sept mois après la chute du régime Ben Ali, la Tunisie est en proie à une véritable crise de confiance, suite à la libération d’anciens ministres et à l’impunité accordée à d’autres ex-dignitaires.[...]

Le fil de la démocratie et l'écheveau de la corruption en Tunisie

Avocate au barreau de Tunis, enseignante universitaire, auteure pour le théâtre et le cinéma.[...]

Tunisie : la révolution permanente

Tunisie : la révolution permanente

Liberté d’expression, pluralisme, débats sur les futures réformes… Les Tunisiens ont fait bouger bien des choses en six mois. Et ils restent vigilants. En attendant l’élection de la Constituante, le flou qui règne sur la scène politique favorise l’émergence des islamistes et inquiète la société civile.[...]

Algérie : deux condamnés dans le procès Matoub, le doute persiste

Algérie : deux condamnés dans le procès Matoub, le doute persiste

Malik Madjnoun et Abdelhakim Chenoui ont été condamnés lundi à 12 ans de prison pour l’assassinat du chanteur Lounès Matoub. La défense et la famille de la victime dénoncent un procès expéditif, qui ne juge pas les vrais commanditaires du meurtre de cet artiste fermement opposé à l’islamisme.[...]

Algérie: début du procès des assassins présumés de Lounès Matoub

Algérie: début du procès des assassins présumés de Lounès Matoub

Le procès de deux auteurs présumés de l'assassinat en 1998, en pleine décennie noire, du célèbre chanteur kabyle Lounès Matoub débute lundi devant le tribunal criminel de Tizi Ouzou, à 110 km à l'est d'Alger.[...]

Tunisie : l'ex-RCD soupçonné d'avoir commandité des attaques de postes de police

Tunisie : l'ex-RCD soupçonné d'avoir commandité des attaques de postes de police

Plusieurs postes de police dans cinq villes tunisiennes dont Tunis ont été attaqués au cours du week-end par des centaines d'assaillants non identifiés. L'ancien parti de Ben Ali, aujourd'hui dissout, le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), est soupçonné d'avoir fomenté des actes de provocation pour tenter d'enrayer[...]

Tunisie : adoption d'un 'pacte républicain' comme base de la future Constitution

Tunisie : adoption d'un "pacte républicain" comme base de la future Constitution

La commission de réforme politique tunisienne a adopté un "pacte républicain", qui affirme notamment le refus de toute normalisation des relations avec Israël.[...]

Mohamed Sahbi Basly : 'J'ai servi la Tunisie, pas le régime'

Mohamed Sahbi Basly : "J'ai servi la Tunisie, pas le régime"

Mohamed Sahbi Basly a créé, le 9 mars, Al-Mustakbal ("le Parti de l’avenir"), une formation centriste libérale. Opposé à une Constituante en Tunisie, il propose plutôt un référendum et des élections générales.[...]

Yadh Ben Achour : 'Rien ne sera plus comme avant en Tunisie'

Yadh Ben Achour : "Rien ne sera plus comme avant en Tunisie"

Le président de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, Yadh Ben Achour, revient sur les étapes conduisant aux premières élections libres de l’histoire de la Tunisie. Et appelle à la vigilance, alors que les partis se divisent sur la date de[...]

L'Algérie réfléchit aux réformes... mais sans l'opposition

L'Algérie réfléchit aux réformes... mais sans l'opposition

Alors que débutent ce samedi les consultations de la classe politique et de la société civile sur les réformes en chantier en Algérie, les partis d'opposition sont exclus des discussions. La plupart d'entre eux avaient rejeté l'initiative présidentielle de réformer le pays.[...]

Tunisie : Où sont passés les héros ?

Quatre mois jour pour jour après la chute de Zine el-Abidine Ben Ali et l’union sacrée qui a permis de le chasser, la révolution tunisienne donne la détestable impression de s’enliser dans les sables mouvants de l’après-révolution. Comme l’Égypte, d’ailleurs, deuxième domino à être tombé,[...]

Tunisie : doutes sur la date de l'élection de la Constituante

Tunisie : doutes sur la date de l'élection de la Constituante

Les Tunisiens n’en finissent pas de s’interroger sur l’origine des violences qui secouent actuellement le pays. Lors d’un discours dimanche soir, le Premier ministre Béji Caïd Essebsi a reconnu que des manipulations étaient à l’œuvre. Mais il n’a pas donné de détails et a également laissé planer le[...]

Tunisie : l'autre Bouazizi, mémoire de la région de Sidi Bouzid

Tunisie : l'autre Bouazizi, mémoire de la région de Sidi Bouzid

Professeur à l’Institut national du patrimoine, Lamine Bouazizi est spécialisé dans l’histoire de la région de Sidi Bouzid. Pour lui, la révolution aurait eu lieu même sans l'immolation par le feu de son célèbre homonyme.[...]

Tunisie : les ex-cadres du RCD privés d'élection

Tunisie : les ex-cadres du RCD privés d'élection

Les Tunisiens qui ont exercé des responsabilités au sein du RCD, l’ancien parti de Ben Ali, au cours des dix dernières années, ne pourront se présenter aux élections de l'Assemblée constituante, le 24 juillet prochain, selon le Premier ministre Béji Caïd Essebsi.[...]

La police bloque les manifestants à Alger pour la onzième fois en trois mois

La police bloque les manifestants à Alger pour la onzième fois en trois mois

Les forces de l'ordre continuent d'être intransigeantes face à la contestation. La onzième manifestation depuis février a été dispersée à Alger, alors que les manifestants réclamaient "la chute du régime" d'Abdelaziz Bouteflika.[...]

Tunisie : Sidi Bouzid, cent jours après...

Tunisie : Sidi Bouzid, cent jours après...

Fiers du nouveau statut de leur ville, les Bouzidiens savourent leur victoire sur la dictature. Mais ils ne relâchent pas leur vigilance et attendent avec impatience les premières mesures destinées à relancer le développement local.[...]

Mustapha El Khalfi : 'Le Maroc s'est engagé dans de profondes réformes'

Mustapha El Khalfi : "Le Maroc s'est engagé dans de profondes réformes"

Membre du bureau politique du Parti de la justice et du développement (PJD) et directeur de publication du quotidien Attajdid, Mustapha El Khalfi est particulièrement concerné par les différentes réformes engagées au Maroc.  [...]

Tunisie, la laïcité en danger ?

Tunisie, la laïcité en danger ?

Dans un paysage politique en recomposition, les citoyens s’initient à la démocratie. La question de la place de la religion cristallise les tensions, à trois mois de l’élection d’une Assemblée constituante.[...]

Tunisie : bataille autour du code électoral avant la Constituante

Tunisie : bataille autour du code électoral avant la Constituante

Parité hommes-femmes, inéligibilité des anciens du RCD, mode de scrutin… Plusieurs dispositions relatives à l’élection de l’Assemblée constituante, prévue en juillet, suscitent la polémique en Tunisie.[...]

Tunisie : la justice après les caciques du RCD

Tunisie : la justice après les caciques du RCD

La liste des ex-responsables du RCD à avoir affaire avec la justice tunisienne s'allonge de jour en jour. Derniers en date : Mohamed Ghariani, Abderrahim Zouari et Hamed Karoui. À qui le tour ?[...]

Constituante tunisienne : oui à la parité, non au RCD

Constituante tunisienne : oui à la parité, non au RCD

La parité parfaite entre hommes et femmes a été proposée pour le nouveau code électoral qui doit encadrer l’élection d’une Assemblée constituante, le 24 juillet prochain. Et les responsables du RCD devraient être interdits de scrutin.[...]

Béji Caïd Essebsi : 'La révolution, ce n'est pas la démocratie'

Béji Caïd Essebsi : "La révolution, ce n'est pas la démocratie"

Depuis son arrivée au poste de Premier ministre du gouvernement provisoire, les esprits se sont apaisés et le pays s’est progressivement remis au travail. Sa mission : mener à bien la transition en évitant la chasse aux sorcières, tout en veillant à ce que justice soit faite.[...]

Tunisie : police new-look

Réforme de la formation de base, revalorisation salariale, recrutement de jeunes... Les autorités de la transition ne ménagent pas leurs efforts pour redorer le blason des forces de sécurité et rompre avec de vieilles pratiques.[...]

Sihem Bensédrine : 'La transition tunisienne va peut-être durer des années'

Sihem Bensédrine : "La transition tunisienne va peut-être durer des années"

Les enjeux de la révolution tunisienne et les menaces que font peser les pro-Ben Ali sur le processus de démocratisation décryptés par la journaliste engagée Sihem Bensédrine. Interview.[...]

Tunisie : Farhat Rajhi, le ministre de l'Intérieur 'Monsieur propre' a été limogé

Tunisie : Farhat Rajhi, le ministre de l'Intérieur "Monsieur propre" a été limogé

Deux mois tout juste après sa prise de fonction, Farhat Rajhi, le populaire ministre tunisien de l’Intérieur, a été limogé par le président intérimaire Fouad Mebazaa. Démission ou éviction ?[...]

Tunisie : la dissolution du RCD de Ben Ali confirmée par la justice

Tunisie : la dissolution du RCD de Ben Ali confirmée par la justice

La dissolution du RCD décidée par la justice tunisienne le 9 mars dernier, a été confirmée ce lundi par la cour d’appel de Tunis.[...]

Une nouvelle manifestation stoppée par les forces de l'ordre à Alger

Une nouvelle manifestation stoppée par les forces de l'ordre à Alger

Comme chaque samedi depuis plusieurs semaines, l'opposition algérienne et plusieurs associations ont commencé à défiler dans les rues de la capitale, avant d'être bloquées par les autorités.[...]

Tunisie : inquiétudes sur la transition après les premiers blocages

Tunisie : inquiétudes sur la transition après les premiers blocages

La transition tunisienne vers la démocratie engagée depuis la chute de Ben Ali a connu ces derniers jours des ratés préoccupants : la Haute commission chargée de préparer les élections cruciales de juillet a tourné à la foire d'empoigne.[...]

Algérie : comment Bouteflika fait face

Algérie : comment Bouteflika fait face

Malgré les rumeurs sur son état de santé et son relatif silence, le chef de l’État algérien semble avoir gardé la main. Mais sa succession n’est plus un sujet tabou.[...]

Révolution(s) arabe(s) : et l'Algérie ?

Révolution(s) arabe(s) : et l'Algérie ?

En Algérie, les causes du mécontentement sont les mêmes qu'en Tunisie ou en Égypte : chômage, corruption, jeunesse marginalisée, système politique verrouillé... Mais si l’embryon de révolte n’a pour l’instant pas pris, de profondes et rapides réformes sont plus que jamais indispensables.[...]

Tunisie : le RCD, l'ancien parti de Ben Ali, dissous

Tunisie : le RCD, l'ancien parti de Ben Ali, dissous

La justice tunisienne a annoncé la dissolution du Rassemblement constitutionnel démocratique, l’ancien parti de Ben Ali. Une explosion de joie a accompagné cette annonce.[...]

Face aux forces de l'ordre, nouvel échec des manifestations à Alger

Face aux forces de l'ordre, nouvel échec des manifestations à Alger

Le rendez vous de l'opposition samedi à Alger en trois endroits pour marcher en faveur d'un changement du système a une nouvelle fois tourné court, les manifestants se retrouvant bloqués par la police et des militants agressifs favorables au pouvoir.[...]

L'ouverture de la session parlementaire boycottée par deux partis, de nouvelles marches prévues à Alger

L'ouverture de la session parlementaire boycottée par deux partis, de nouvelles marches prévues à Alger

Deux partis algériens d’opposition ont boycotté l’ouverture de la session parlementaire, mercredi. Parmi eux, le RCD a appelé à de nouvelles marches à Alger samedi pour tenter de prouver que la levée de l’état d’urgence "n’est pas effective".[...]

Le gouvernement de transition ne répond pas aux attentes des Tunisiens

Le gouvernement de transition ne répond pas aux attentes des Tunisiens

La population tunisienne continue de s'opposer au gouvernement de transition, qui selon elle ne représente pas le garant de la révolution de janvier. Une instabilité sociale propice aux manipulations politiques.[...]

De quoi rêvent les Tunisiens ?

De quoi rêvent les Tunisiens ?

Un sondage vient d’être réalisé en Tunisie, portant sur les aspirations de la population, mais aussi ses craintes, un mois et demi après la chute du régime de Ben Ali.  [...]

CNDC : alliance contre-nature

CNDC : alliance contre-nature

À trop vouloir rassembler par-delà les clivages, la Coordination nationale pour le changement démocratique (CNDC) s’est empêtrée dans ses contradictions.[...]

Un député d'opposition 'grièvement blessé' dans la manifestation à Alger

Un député d'opposition "grièvement blessé" dans la manifestation à Alger

Un député du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD - opposition), Tahar Besbas, a été grièvement blessé samedi lors d'une tentative de marche, réprimée par d'importantes forces de l'ordre, contre le régime dans le centre d'Alger, ont affirmé des membres de l'opposition.[...]

Moncef Marzouki : 'En Tunisie, on a fait la moitié du chemin'

Moncef Marzouki : "En Tunisie, on a fait la moitié du chemin"

Une des images les plus fortes de la révolution tunisienne aura sans doute été l’arrivée de l’opposant Moncef Marzouki à l’aéroport de Tunis-Carthage, après plusieurs années d’exil en France. Encore sous l’effet de l’euphorie, il raconte à jeuneafrique.com son retour, ses projets et esquisse un[...]

Tunisie : ils ont conduit Ben Ali à sa perte

Tunisie : ils ont conduit Ben Ali à sa perte

De par leur position et leur rôle, trois hommes portent, avec l’épouse du raïs déchu, une grande part de responsabilité dans les dérives et les exactions de l’ancien régime tunisien. Et dans la chute peu glorieuse de l’homme du 7 Novembre. Portrait de trois mauvais génies de triste mémoire.[...]

Tourisme : à l'heure du circuit 'des hauts lieux de la révolution'

Tourisme : à l'heure du circuit "des hauts lieux de la révolution"

À l’occasion de la Bourse internationale du tourisme, le 17 février à Milan (Italie), l’agence de voyages tunisienne Expédition a annoncé le lancement du « premier circuit guidé des hauts lieux de la révolution ». Sur les traces des émeutes sanglantes, pourrait-on sous-titrer… À[...]

La marche d'Alger dispersée par les forces de l'ordre

La marche d'Alger dispersée par les forces de l'ordre

L'impressionnant dispositif policier déployé à Alger a eu raison de la manifestation interdite du CNDC, samedi 12 février. Mais les militants sont fiers d'avoir défié le pouvoir et promettent de poursuivre la mobilisation.[...]

Marche d'Alger : échauffourées et interpellations en série

Marche d'Alger : échauffourées et interpellations en série

La manifestation de l'opposition ne rassemblait à la mi-journée que 2 000 personnes environ à Alger, mais elle ne cessait de grossir. Cernée par les quelque 30 000 policiers déployés dans la capitale, elle n'a pour l'instant pas pu progresser sur son parcours prévu, de la place du 1er Mai à celle des Martyrs. Et beaucoup de militants,[...]

Algérie : une marche pour protester contre le 'système' Bouteflika

Algérie : une marche pour protester contre le "système" Bouteflika

À l'appel de la Coordination nationale pour la démocratie et le changement (CNDC), une marche de protestation contre le président Bouteflika doit avoir lieu ce samedi 12 février à Alger et dans plusieurs villes d'Algérie. Les autorités l'ont interdite et font de leur mieux pour étouffer le mouvement.[...]

Algérie : renforcement sécuritaire pour la marche du 12 février

Algérie : renforcement sécuritaire pour la marche du 12 février

Les autorités algériennes ont déployé des milliers de policiers supplémentaires à l'approche d'une manifestation de l'opposition, interdite, qui doit se tenir ce samedi 12 février dans la capitale. Les Algérois redoutent le pire.[...]

Le Parlement tunisien confie ses pouvoirs à Fouad Mebazaa

Le Parlement tunisien confie ses pouvoirs à Fouad Mebazaa

La Chambre tunisienne des conseillers (Sénat) a adopté une loi autorisant le président tunisien par intérim Fouad Mebazaa à gouverner par décrets-lois. La légitimité du Premier ministre, Mohamed Ghannouchi, qui fait face à une "explosion sociale" selon ses propres termes, a été remise en cause par un[...]

Le gouvernement tunisien rappelle les réservistes et demande au Parlement de s'effacer

Le gouvernement tunisien rappelle les réservistes et demande au Parlement de s'effacer

Face à la reprise des violences depuis la fin de la semaine dernière, le ministère tunisien de la Défense a décidé de mobiliser les réservistes de l’armée. L’Assemblée nationale a quant à elle accepté de permettre au président intérimaire, Fouad Mebazaa, de diriger le pays par [...]

Tunisie : faut-il avoir peur des islamistes ?

Tunisie : faut-il avoir peur des islamistes ?

Ils ont beau multiplier les déclarations rassurantes et jurer leur attachement à la démocratie, rien n’y fait : le retour sur la scène politique des islamistes d'Ennahdha inquiète les partisans d’une Tunisie libre et laïque.[...]

Ahmed Néjib Chebbi : 'La Tunisie ne doit pas s'engager dans une chasse aux sorcières'

Ahmed Néjib Chebbi : "La Tunisie ne doit pas s'engager dans une chasse aux sorcières"

Leader historique du Parti démocratique progressiste (PDP), Ahmed Néjib Chebbi, l'opposant, est devenu Ahmed Néjib Chebbi, le ministre, dans le gouvernement d'union nationale né de la chute du régime de Ben Ali en Tunisie. Il revient sur les raisons de sa participation à la construction démocratique du pays.[...]

Tunisie : RCD, c'est fini !

Tunisie : RCD, c'est fini !

Dominateur et omnipotent vingt-trois ans durant, le RCD, l'ancien parti tunisien au pouvoir qui a été suspendu, ressemble aujourd'hui à une coquille vide. Mais certains ne désespèrent pas de le "reconstruire".[...]

Les autorités algériennes interdisent la marche du 12 février

Les autorités algériennes interdisent la marche du 12 février

La manifestation de l’opposition prévue le 12 février à Alger promet de se dérouler sous haute tension. Alors que les autorités ont décidé de l’interdire, les organisateurs, eux, la maintiennent.[...]

Le gouvernement tunisien poursuit son offensive anti-RCD

Le gouvernement tunisien poursuit son offensive anti-RCD

Après un week-end d’émeutes à Kef et la montée d’un mouvement de protestation dans plusieurs régions, le gouvernement tunisien tente de répondre à la pression populaire en s’attaquant à l'assise politique de l’ancien homme fort Zine el-Abidine Ben Ali. Au menu : la dissolution du RCD et la neutralisation du[...]

Tunisie : le parti de Ben Ali 'suspendu', sa dissolution en vue

Tunisie : le parti de Ben Ali "suspendu", sa dissolution en vue

Le gouvernement tunisien de transition a annoncé dimanche soir la "suspension" du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), le parti au pouvoir sous Ben Ali, et programmé sa dissolution prochaine, après un week-end marqué par des flambées de violences en province.[...]

Nouvelle vague de violences meurtrières en Tunisie

Nouvelle vague de violences meurtrières en Tunisie

La Tunisie a replonglé ce week-end dans la violence, avec plusieurs attaques menées par des bandes de jeunes contre des postes de police ou des administrations au Kef (nord-ouest), à Kébili (sud) et à Gafsa (centre-ouest), a-t-on appris de sources syndicales et officielles.[...]

Algérie : la marche du 12 février maintenue malgré les annonces de Bouteflika

Algérie : la marche du 12 février maintenue malgré les annonces de Bouteflika

La Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD) en Algérie, regroupant opposition et société civile, a maintenu samedi sa marche du 12 février à Alger, malgré les mesures de libéralisation du président Abdelaziz Bouteflika, indiquent les organisateurs.[...]

Les résultats du premier sondage d'opinion tunisien

Les résultats du premier sondage d'opinion tunisien

Dans le sillage de la révolution tunisienne, le cabinet Sigma conseil a organisé le premier sondage d'opinion du pays. Les résultats mettent notamment en évidence le manque de notoriété des partis et des hommes politiques alors que les élections présidentielle et législatives doivent se dérouler dans six mois.[...]

Algérie : pourquoi le 'grand soir' de Saïd Sadi est tombé à l'eau

Algérie : pourquoi le "grand soir" de Saïd Sadi est tombé à l'eau

Après l’échec de la marche du 22 janvier, le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Saïd Sadi, a dû rectifier le tir. Et amorcer un rapprochement avec la société civile et les syndicats.[...]

Mohamed Ghariani : 'Fini l'omnipotence du parti majoritaire tunisien'

Mohamed Ghariani : "Fini l'omnipotence du parti majoritaire tunisien"

En septembre 2008, Mohamed Ghariani devient le secrétaire général de l’ex-parti au pouvoir et, en réalité, son numéro trois. Après la fuite du président déchu et la démission de Mohamed Ghannouchi, qui était le numéro deux, il en est aujourd’hui la seule adresse connue.[...]

16 janvier 2001 : le jour où Joseph succèda à Kabila à la tête de la RDC

16 janvier 2001 : le jour où Joseph succèda à Kabila à la tête de la RDC

Le 16 janvier 2001, Kinshasa est sens dessus dessous après l’assassinat du président Laurent-Désiré Kabila. Le pays n’a pas de Constitution. Il est simplement régi par le décret 003 du 27 mai 1997 composé de treize articles. Dans ce texte, rien n’est prévu en cas de disparition du chef de l’État.[...]

La pub, victime collatérale de la révolution tunisienne

La pub, victime collatérale de la révolution tunisienne

Privées de budgets depuis la chute de l'ex-président Ben Ali, les agences de publicité font grise mine en attendant un retour à la normal en Tunisie. Les premières estimations anticipent de lourdes pertes pour le secteur. Reportage de notre envoyé spécial.[...]

'Carte blanche' pour Abdelfattah Amor, le Monsieur Anticorruption tunisien

"Carte blanche" pour Abdelfattah Amor, le Monsieur Anticorruption tunisien

À 68 ans, le doyen de la faculté de droit de Tunis, Abbdelfattah Amor, a été nommé président de la commission d’investigation sur les faits de corruption et de malversation commis pendant la période Ben Ali. Ce comité d’experts a tenu sa première réunion le 27 janvier au matin et il débutera officiellement[...]

Remaniement en Tunisie : Ghannouchi reconduit, pas les anciens ministres de Ben Ali

Remaniement en Tunisie : Ghannouchi reconduit, pas les anciens ministres de Ben Ali

Le Premier ministre Mohamed Ghannouchi a annoncé le remaniement gouvernemental dans lequel la plupart des postes clés – sauf le sien – ne sont plus confiés à d'anciens collaborateurs de Ben Ali. Des manifestants continuent de réclamer son départ.[...]

Tunisie : Morjane démissionne du gouvernement, l'UGTT refuse d'y entrer

Tunisie : Morjane démissionne du gouvernement, l'UGTT refuse d'y entrer

Alors qu'on attend la composition du nouveau gouvernement dans la soirée, on sait désormais que le ministre des Affaires étrangères Kamel Morjane, démissionnaire, n'en fera pas partie. Pas plus que la centrale syndicale UGTT, qui préfère rester dans l'opposition.[...]

Le RCD exclu de l'Internationale socialiste, le FPI ménagé

Le RCD exclu de l'Internationale socialiste, le FPI ménagé

Pourquoi une telle différence de traitement entre les partis "frères" tunisien et ivoirien ? Parce que l’un a perdu le pouvoir et que l’autre s’y accroche.[...]

Tunisie : les derniers jours d'un régime à l'agonie

Tunisie : les derniers jours d'un régime à l'agonie

De la fuite de Ben Ali jusqu’à la débandade de la "famille", en passant par la reddition de la garde présidentielle... Récit exclusif des événements qui ont fait basculer la Tunisie.[...]

Le gouvernement tunisien enfin remanié ?

Le gouvernement tunisien enfin remanié ?

La Tunisie attend toujours le remaniement ministériel, pourtant annoncé comme imminent depuis deux jours. Ce devrait être chose faite ce jeudi d’après le porte-parole du gouvernement. Des milliers de manifestants continuent de protester contre la présence des anciens caciques du régime à des postes clés.[...]

Ahmed Friaa : 'Ce que nous avons vécu en Tunisie est un rêve'

Ahmed Friaa : "Ce que nous avons vécu en Tunisie est un rêve"

Il n’a pas vraiment le profil pour le poste de ministre de l'Intérieur. Ahmed Friaa fait figure de libéral, mais bon nombre de Tunisiens veulent sa démission. Quelle est sa vision de la révolution tunisienne, de la place des ex-membres du RCD dans l'appareil d'État et de celle des islamistes dans la future démocratie ? Interview.[...]

Tunisie : choix cornélien pour l'opposition

Faut-il ou non participer à un gouvernement d’union dont les postes clés sont occupés par des ministres de l’ancien régime ?[...]

Enjeux et périls de l'après-Ben Ali

Enjeux et périls de l'après-Ben Ali

Au lendemain de la chute du chef de l’État, le pays traverse une période délicate. Il faut à présent dépasser l’euphorie révolutionnaire pour assurer la transition vers la démocratie.[...]

Le dilemme du RCD

Voués aux gémonies, les membres du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), l’ex-parti au pouvoir en Tunisie, hésitent sur la conduite – personnelle et collective – à tenir.[...]

Tunisie : le porte-parole du gouvernement annonce un remaniement ce mercredi

Tunisie : le porte-parole du gouvernement annonce un remaniement ce mercredi

Les manifestations antigouvernementales ne se sont pas calmées à Tunis. Du coup, le gouvernement lâche du lest : mesure sociale hier, avec une allocation pour les chômeurs diplômés, et remaniement gouvernemental aujourd'hui, qui pourrait écarter du pourvoir les anciens "rcdistes".[...]

Tunisie : la mobilisation antigouvernementale ne faiblit pas

Tunisie : la mobilisation antigouvernementale ne faiblit pas

Des milliers de manifestants protestent toujours à Tunis devant la Primature pour réclamer le départ des membres du gouvernement jugés trop proches de l’ancien régime. Parallèlement, les appels à la grève se multiplient.[...]

La Tunisie dans l'attente d'un remaniement ministériel

La Tunisie dans l'attente d'un remaniement ministériel

L'armée est sortie de sa réserve par l'intermédiaire du populaire général Ammar, pour tenter d'apaiser les manifestants qui réclament le départ de certains membres du gouvernement, dont le porte-parole a quant à lui indiqué qu'il y aurait "peut-être de nouvelles démissions", mais pas dans les rangs des[...]

Tunisie : sur la piste des proches de Ben Ali

Tunisie : sur la piste des proches de Ben Ali

Le gouvernement a officiellement révélé que l'ex-ministre de l'Intérieur, Abdallah Kallel, ainsi que les deux anciens conseillers de Ben Ali,  Abdel Aziz Ben Dhia et Abdelwahab Abdallah, ont été arrêtés. Par ailleurs des membres du clan Trabelsi ont réussi à trouver refuge au Canada en tant que "résidents[...]

Semaine décisive pour le gouvernement de transition tunisien

Semaine décisive pour le gouvernement de transition tunisien

Le gouvernement de transition est sur des charbons ardents. Peut-il diriger le pays ? Réponse cette semaine, où la pression populaire sur le cabinet de Mohamed Ghannouchi n'a jamais été aussi forte.[...]

Une 'caravane de la libération' est entrée dans Tunis

Une "caravane de la libération" est entrée dans Tunis

De très nombreux manifestants sont arrivés ce matin dans la capitale tunisienne. Ils ont l’intention de faire tomber le gouvernement de transition dirigé par Mohamed Ghannouchi.[...]

Une manifestation interdite dégénère à Alger

Une manifestation interdite dégénère à Alger

En Algérie, où des émeutes ont eu lieu début janvier en signe de protestation contre la vie chère, une manifestation interdite a été réprimée par les autorités samedi.[...]

Tunisie - Les secrets d'une révolution

Tunisie - Les secrets d'une révolution

Jeune Afrique publie un numéro historique sur la révolution tunisienne, à partir du lundi 24 janvier. Dans un dossier spécial de 30 pages, l’hebdomadaire panafricain décrypte tous les évènements qui ont changé le pays à jamais et expose les enjeux et périls de l’après-Ben Ali. A travers des reportages[...]

Le gouvernement tunisien s'engage pour une loi d'amnistie

Le gouvernement tunisien s'engage pour une loi d'amnistie

L'un des engagements du gouvernement est désormais acté : une loi d'amnistie doit être présentée au Parlement. Elle portera sur les condamnations politiques du régime de Ben Ali, celles concernant les opposants en général, et les islamistes en particulier.[...]

Entre démissions et contestations, le gouvernement tunisien peine à convaincre

Entre démissions et contestations, le gouvernement tunisien peine à convaincre

Le gouvernement d’union nationale de la Tunisie inaugurant l’ère post-Ben Ali parviendra-t-il à prendre son envol. Alors qu’il tient son premier Conseil des ministres ce jeudi 20 janvier, les défections continuent et la colère populaire semble intacte.[...]

Tunisie : l'UE va geler les avoirs du clan Ben Ali-Trabelsi

Tunisie : l'UE va geler les avoirs du clan Ben Ali-Trabelsi

Les 27 pays membres de l’UE sont désormais unanimes. Dès que la Tunisie leur fournira une liste de personnes soupçonnées de détournement de biens publics, leurs avoirs en Europe seront gelés.[...]

Tunisie : le RCD, parti de Ben Ali, dissout son bureau politique

Tunisie : le RCD, parti de Ben Ali, dissout son bureau politique

Le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), symbole des 23 années de règne de Ben Ali, a décidé de dissoudre son bureau politique. Mais bon nombre de ses anciens cadres sont toujours au pouvoir. Une situation que conteste une partie de la rue tunisienne.[...]

Le gouvernement contesté, les avoirs de Ben Ali en Suisse gelés

Le gouvernement contesté, les avoirs de Ben Ali en Suisse gelés

Alors que les décisions du premier Conseil des ministres sont attendues avec impatience par les Tunisiens, le gouvernement est encore en butte à de fortes protestations dans le pays. Quant à la famille Ben Ali, elle a vu ses avoirs gelés par la Suisse et se trouve totalement isolée sur le plan international.[...]

Symbole des procès politiques en Tunisie, le juge Hammami quitte ses fonctions

Symbole des procès politiques en Tunisie, le juge Hammami quitte ses fonctions

En évinçant de ses fonctions le juge Maghez Hammami, les magistrats et avocats du Palais de justice de Tunis ont voulu tirer un trait sur la période Ben Ali et ses nombreux procès politiques.[...]

Bertrand Delanoë : 'Je n'ai jamais été aussi fier des Tunisiens'

Bertrand Delanoë : "Je n'ai jamais été aussi fier des Tunisiens"

Le maire de Paris a exprimé ses vœux à la presse, mardi 18 janvier, en s'étendant assez largement sur la révolution tunisienne. L'occasion de dire tout le bien qu'il en pensait. Et qu'il avait toujours été proche de l'opposition à Ben Ali.[...]

Tunisie : grand ménage ou chasse aux sorcières ?

Tunisie : grand ménage ou chasse aux sorcières ?

Du gouvernement au monde économique, tout ce qui a un jour touché au président déchu Zine el-Abidine Ben Ali semble devoir disparaître. Au point que ses anciens proches ont annoncé leur démission de son parti-État, le RCD, qui ressemble de plus en plus à une coquille vide.[...]

Le nouveau gouvernement tunisien fragilisé par des défections

Le nouveau gouvernement tunisien fragilisé par des défections

Le nouveau gouvernement tunisien est de plus en plus contesté. Quatre ministres fraîchement nommés ont annoncé leur démission ou la suspension de leur participation, tandis que des manifestants ont protesté contre le maintien d'anciens ministres de l'ère Ben Ali.[...]

Tunisie : le RCD dans la ligne de mire

Tunisie : le RCD dans la ligne de mire

Alors qu’un gouvernement d’union nationale comporte quelques membres du RCD, le parti du président déchu Ben Ali, la pression populaire contre les anciens caciques du pouvoir ne diminue pas. D’autant que la famille Ben Ali se serait enfuie avec 1,5 tonne d’or.[...]

Un désordre social sans précédent

Un désordre social sans précédent

Les grèves et manifestations se multiplient en Tunisie, où un nouveau suicide s’est produit. Les autorités ont par ailleurs tenté de circonscrire la colère de la jeunesse, essentiellement relayée par internet, en arrêtant trois blogueurs militants.[...]

Que reste-t-il de Boumédiène ?

Que reste-t-il de Boumédiène ?

Trente-deux ans après sa mort, il est le seul ancien président qui n’ait pas sombré dans l’oubli et dont la popularité est toujours intacte, y compris chez les plus jeunes.[...]

Sidi Bouzid : les lycéens s'en mêlent

Sidi Bouzid : les lycéens s'en mêlent

Des affrontements ont éclaté entre les forces de l'ordre et 250 manifestants, dont une majorité de lycéens qui reprenaient les cours après les vacances, à Thala (centre ouest de la Tunisie) lundi. Ils protestaient contre le chômage et la cherté de la vie dans la région de Sidi Bouzid.[...]

Pluralisme... sur le papier

Le système électoral tunisien est particulièrement compliqué. Explications.[...]

Recherche opposition désespérément

Recherche opposition désespérément

Privés de moyens et d’assise populaire, intégrés à la mouvance présidentielle ou marginalisés, les partis politiques – toutes tendances confondues – ne semblent guère en mesure d’inquiéter le tout-puissant RCD, qui appelle déjà le chef de l’État à briguer un sixième mandat en[...]

La curieuse impatience de Trabelsi

La curieuse impatience de Trabelsi

Le puissant homme d'affaire tunisien - et beau-frère du président - presse le parti au pouvoir de se réunir en session extraordinaire pour avaliser l'investiture de Zine el-Abidine Ben Ali pour 2014.[...]

Néziha Zarrouk, la 'permanente' du benalisme

Néziha Zarrouk, la "permanente" du benalisme

Fidèle au benalisme, Néziha Zarrouk a occupé, dans le gouvernement et l'administration tunisienne, de hautes fonctions qui lui ont permis de défendre la cause des femmes.[...]

La nouvelle génération garde la Chambre

La nouvelle génération garde la Chambre

Le 25 juillet s'est tenue la session inaugurale du Parlement des jeunes. Désormais, deux fois par an, des représentants âgés de 16 à 23 ans, élus ou désignés par les différents partis, investiront l’hémicycle.[...]

Un 14 juillet sur les hauteurs d'Alger

Un 14 juillet sur les hauteurs d'Alger

Prise de la Bastille, Fête de la Fédération, le 14 juillet reste une date dont la célébration revêt une importance particulière pour la République française. Vue d'Alger, cette fête est aussi porteuse de certaines valeurs.[...]

Ferhat Mehenni : le 'sniper' du berbérisme

Ferhat Mehenni : le "sniper" du berbérisme

Il aurait pu se contenter de gagner sa vie en remplissant les salles de concert. Il a choisi une autre voie. Chanteur de son état, Ferhat Mehenni, 56 ans, n’a ni le talent du poète Lounis Aït Menguellet ni l’aura du rebelle Matoub Lounès, assassiné par les Groupes islamiques armés (GIA) en juin 1998. Éternel numéro deux de la[...]

Le parti au pouvoir, grand vainqueur des municipales

Le parti au pouvoir, grand vainqueur des municipales

Les élections municipales organisées dimanche en Tunisie donnent le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), le parti du président Zine el-Abidine Ben Ali, largement vainqueur.[...]

Parlement : 2012, c'est déjà demain

À deux ans du scrutin, la classe politique semble obsédée par l’obtention d’un mandat législatif.[...]

Virage à gauche

Virage à gauche

Réélu pour un troisième mandat il y a tout juste un an, le président Abdelaziz Bouteflika poursuit sa politique d’investissements publics, soutenue par une large majorité de la classe politique. Mais, sur le front économique et social, les tensions se font jour.[...]

Quand le foot rend fou

Quand le foot rend fou

Le nouveau président de la Fédération tunisienne de Football (FTF), Ali Hafsi, devra faire face au regain de violence dans les stades. Un phénomène qui ne cesse de tourmenter le monde du ballon rond depuis le match EST-CSHL, le 8 avril à Tunis.[...]

Municipales : le RCD et le jeu des sept partis

Municipales : le RCD et le jeu des sept partis

Une campagne pas vraiment passionnante, un scrutin sans grands enjeux… Les élections municipales prévues pour le 9 mai auraient pu paraître ternes. Elles sont pourtant uniques dans leur genre... Et pas là où l’on s’y attendait.[...]

Où va la Tunisie ?

Où va la Tunisie ?

Zine el-Abidine Ben Ali réélu, qu’attendre de son cinquième mandat ? Si l’ensemble des indicateurs économiques et sociaux sont au vert, le modèle tunisien donne des signes d’essoufflement et semble atteindre ses limites.[...]

Polémique autour de l'emprisonnement d'un journaliste tunisien

Polémique autour de l'emprisonnement d'un journaliste tunisien

Mohamed Ghariani, secrétaire général du Rassemblement Constitutionnel démocratique (RCD) au pouvoir en Tunisie a dénoncé samedi les défenseurs du journaliste emprisonné Touafik Ben Brik qui sont, selon lui, une "poignée de Tunisiens qui tentent d'instrumentaliser les médias étrangers". [...]

Leila Ben Ali dans l'arène politique

Leila Ben Ali dans l'arène politique

La femme du président Ben Ali, candidat à sa propre succession pour un nouveau mandat de cinq ans, a fait de nombreuses apparitions publiques et médiatiques lors de la campagne pour l’élection du 25 octobre. Certains y voient comme la volonté de peser davantage sur la scène politique de son pays. [...]

Algérie : recherche opposition désespérément

Algérie : recherche opposition désespérément

Usés, divisés et coupés de la population, les partis qui refusent tout compromis avec le pouvoir sont en perte de vitesse. À l’exception du PT de Louisa Hanoune.[...]

Tunisie: la machine Ben Ali

Tunisie: la machine Ben Ali

Candidat à la présidentielle du 25 octobre pour un cinquième mandat de cinq ans, le chef de l'Etat peut s'appuyer sur un parti de masse fortement implanté dont il a fait sa principale force de frappe.[...]

Tunisie : coup d'envoi de la campagne électorale

Tunisie : coup d'envoi de la campagne électorale

La campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 25 octobre a débuté dimanche en Tunisie où le président sortant Zine El Abidine Ben Ali est le favori, face à trois postulants de son opposition parlementaire. [...]

Y a-t-il un opposant dans la salle ?

De tous les tenants du boycott du scrutin présidentiel, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD, de Saïd Sadi) est sans doute le plus emblématique. Avec sa vingtaine de députés (sur 389), le RCD a longtemps incarné le combat pour la laïcité. Mais il a opté pour le gel de ses activités jusqu’au lendemain[...]

RCD : le « deuil » de trop

Il avait déjà décidé de boycotter l’élection présidentielle du 9 avril et de mettre ses activités en veilleuse jusqu’au lendemain du scrutin. Pour mieux faire son « deuil de la démocratie en Algérie », le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a choisi d’aller plus loin[...]

Saïd Sadi boycotte la présidentielle

Candidat aux présidentielles de novembre 1995 et d’avril 2004, Saïd Sadi, président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), ne participera pas à celle d’avril 2009. La décision sera officiellement entérinée par le conseil national du parti le 15 janvier. Une source proche du RCD affirme que ce boycott est motivé par le fait « que les jeux sont déjà faits en[...]

Hédi M’henni chargé de la communication présidentielle

Ancien secrétaire général du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD, au pouvoir), Hédi M’henni, nommé ministre conseiller à la présidence de la République, est en fait chargé de l’information et des affaires politiques. Le poste, centre de décision névralgique pour tout ce qui concerne les[...]

Quand les députés disent « non »

Du rarement vu. Lors de la discussion du budget de l’État pour 2009, les députés du parti au pouvoir, le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), se sont joints à ceux de l’opposition pour faire obstacle à deux articles instituant des taxes supplémentaires sur les établissements hôteliers. Les professionnels du[...]

Hédi M’henni chargé de "la communication présidentielle"

Ancien secrétaire général du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD, au pouvoir), Hédi M’henni, nommé ministre conseiller à la présidence de la République, est en fait chargé de l’information et des affaires politiques. Le poste, centre de décision névralgique pour tout ce qui concerne les[...]

À quoi joue le RCD ?

En plein débat sur la loi de finances 2009, qui plus est dans un contexte de crise financière internationale, un député du parti de Saïd Sadi stigmatise les faux moudjahidine. Et remet en cause « le chiffre folklorique du million et demi de martyrs ».[...]

LES HOMMES DU 7 NOVEMBRE

Il y a vingt et un ans, Zine el-Abidine Ben Ali devenait le deuxième président de la Tunisie indépendante. Qui étaient et que sont devenus les hommes qui, sous sa houlette, ont directement contribué au Changement ? Et à qui ont-ils transmis le flambeau ? Enquête.[...]

Baptême du feu pour Sakhr

Symbole du rajeunissement des cadres du RCD à l'occasion du congrès, Mohamed Sakhr Materi, homme d'affaires âgé de 28 ans et par ailleurs gendre du président Ben Ali, a été élu au comité central à l'unanimité par le comité de coordination de La Marsa (banlieue nord de Tunis). Et non pas à la faveur de la[...]

Vers une redistribution des rôles

Candidat à la présidentielle de 2009 pour un cinquième et - théoriquement - dernier mandat de cinq ans, Ben Ali a déclenché, au congrès du parti au pouvoir, un processus qui devrait aboutir à de profonds changements, plus particulièrement au niveau des po[...]

2008, congrès du Défi

Depuis soixante ans, les congrès du PSD, puis du RCD sont chaque fois baptisés d'un qualificatif qui donne le tempo aux congressistes. Cette tradition remonte au 3e congrès du Néo-Destour, en 1948, qui décida de porter Habib Bourguiba à sa présidence alors qu'il était en tournée au Moyen-Orient. Le congrès fut alors placé[...]

Les instances du premier parti tunisien

Le président Élu par le Congrès pour un mandat de cinq ans, il est aussi le candidat du RCD à la présidence de la République. Zine el-Abidine Ben Ali est devenu chef de l'État le 7 novembre 1987, alors qu'il était Premier ministre. Il prend immédiatement la direction du Parti socialiste destourien (PSD), dont la restructuration[...]

Les vrais défis du RCD

Pour cerner les contours du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) - qui se veut le digne héritier du Néo-Destour, le parti qui a conquis l'indépendance et organisé la société et l'État tunisiens -, il n'est pas sans intérêt de faire une série de parallèles entre les deux démarches. L'objectif est[...]

RCD, voyage à l'intérieur du parti-État

À l'occasion de son 5e congrès organisé du 30 juillet au 2 août, le parti au pouvoir va souffler ses vingt bougies. Comment fonctionne-t-il ? Qui sont ses hommes clés ? Quelles en ont été les évolutions ? Immersion au coeur du système Ben Ali.[...]

Vingt années d'existence

1988 Le PSD devient le RCD. De nouveaux partis sont légalisés (le Parti démocratique progressiste, PDP ; le Parti social libéral, PSL ; et l'Union démocratique unioniste, UDU) ; une plus grande tolérance à l'égard des islamistes est également instituée. Leur parti (non reconnu) change de nom pour se conformer à la loi[...]

RBK secrétaire général du RCD ?

Actuellement ministre de l'Intérieur et du Développement local, Rafik Belhaj Kacem (RBK) a de bonnes chances de devenir le nouveau secrétaire général du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), le parti au pouvoir, qui tiendra son congrès du 30 juillet au 2 août (voir pp. 36-40). RBK fait partie des hommes de confiance du chef de[...]

Autocritique à la tête du parti au pouvoir

Le discours-bilan prononcé le 15 juillet par Hamed Karoui, premier vice-président du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), devant les 250 membres du Comité central du parti a marqué les esprits des militants. Ce discours « interne » n'a pas été rendu public. La synthèse qui a été diffusée par les[...]

Gbagbo invité au congrès du RCD

L'ex-conseiller politique du président Ben Ali et actuel secrétaire permanent du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), Mahmoud Mhiri, a été chargé d'inviter Laurent Gbagbo à Tunis. Objectif : obtenir la participation du chef de l'État et leader du Front populaire ivoirien (FPI) au congrès du RCD (du 30 juillet au 2[...]

Peut-on encore sauver la Ligue ?

Doyenne des associations arabes et africaines de défense des droits de l'homme, la LTDH est paralysée depuis huit ans. Et risque de mourir d'asphyxie... dans l'indifférence générale.[...]

Hamed Karoui de retour

Hamed Karoui, premier vice-président du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD, au pouvoir), va mieux après une convalescence de plusieurs mois. Âgé de 81 ans, l'ancien Premier ministre (1989-1999) a subi en octobre dernier une opération à coeur ouvert pour un triple pontage coronarien. Il a fait une timide réapparition à[...]

Pourquoi la rue s'embrase

Affrontements intercommunautaires à Berriane, émeutes à Chlef, hooliganisme à Oran... Si les épisodes de violence que connaît le pays depuis près de deux mois n'alarment pas outre mesure le gouvernement, la population, elle, n'est guère rassurée.[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus