mot cléRésultat par mot clé:intervention au Mali

François Hollande : 'Une partie des soldats qui doivent quitter le Mali resteront dans la région'

François Hollande : "Une partie des soldats qui doivent quitter le Mali resteront dans la région"

Le président français, François Hollande, a accordé, vendredi 31 mai, un entretien aux médias France 24, Radio France Internationale et TV5Monde. Il s’est notamment épanché sur l’intervention au Mali, la situation sécuritaire du Sahel, la question des droits de l’homme en Afrique et la présence à Paris du[...]

Mali : l'ONU envisage de déployer ses Casques bleus

Mali : l'ONU envisage de déployer ses Casques bleus

Dans un rapport publié le 26 mars, les Nations unies ont fait savoir qu'elles pourraient déployer au Mali une mission de maintien de la paix forte de 11 200 hommes. Cette dernière pourrait être accompagnée d'une "force parallèle" pour combattre les extrémistes islamistes dans le nord du pays.[...]

Intervention au Mali : l'ONU devrait prendre le relais de l'armée française et de la Misma en juillet

Intervention au Mali : l'ONU devrait prendre le relais de l'armée française et de la Misma en juillet

L'ONU table sur la "présence complète" de sa "mission de stabilisation" au Mali en juillet pour remplacer la Mission internationale de soutien au Mali (Misma) et le gros de l'armée française, a déclaré samedi à Bamako Edmond Mulet, sous-secrétaire général aux opérations de maintien de la paix de[...]

Mali : l'Afrique de l'Ouest appelle à une mobilisation 'plus large'

Mali : l'Afrique de l'Ouest appelle à une mobilisation "plus large"

Les dirigeants ouest-africains réunis samedi à Abidjan ont appelé à une mobilisation internationale "plus large" dans les opérations militaires au Mali, où soldats français et maliens combattent des groupes islamistes armés, dans l'attente du déploiement d'une force africaine.[...]

Tunis : sécurité renforcée autour de l'ambassade de France

Tunis : sécurité renforcée autour de l'ambassade de France

Un important dispositif sécuritaire a été déployé dans le centre de Tunis, notamment autour de l'ambassade de France, alors que Paris était dénoncé pour son intervention au Mali par un imam salafiste, lors de la prière musulmane hebdomadaire du vendredi.[...]

Twitter et jihadistes, débat autour d'une nouvelle communication de guerre

Twitter et jihadistes, débat autour d'une nouvelle communication de guerre

La guerre au Mali se joue sur le terrain. Mais pas seulement. Les islamistes radicaux ont en effet compris tout l’intérêt qu’il pouvait avoir à prolonger la lutte sur Internet, notamment sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, Ansar Eddine commence à répondre à la communication de l’armée française et de la[...]

Guerre au Mali : la carte des combats et des forces en présence

Guerre au Mali : la carte des combats et des forces en présence

Le Mali est en guerre depuis le vendredi 11 janvier 2013. Sur le terrain, les combats opposent les groupes islamistes armés (Aqmi, Ansar Eddine et Mujao) aux forces françaises, maliennes et africaines. Suivez au jour le jour l'évolution de la situation avec la carte interactive de Jeune Afrique.[...]

Guerre au Mali : la France 'pas seule', mais presque

Guerre au Mali : la France "pas seule", mais presque

La France apparaît pour le moment bien isolée sur le terrain dans l’intervention contre les islamistes radicaux au Mali. En attendant le déploiement des forces de la Cedeao et des pays africains tels que le Tchad et le Burundi, les soutiens n’arrivent qu’au compte-goutte, notamment en provenance de l’Europe. Passage en revue de l’aide,[...]

 Mali : la CPI ouvre une enquête sur des crimes de guerre

Mali : la CPI ouvre une enquête sur des crimes de guerre

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a ouvert une enquête mercredi sur les crimes de guerre présumés commis depuis janvier 2012 sur le territoire du Mali, où quelque 800 soldats français sont déployés, a annoncé le bureau du procureur.[...]

Hollande : 750 hommes au Mali, nouvelles frappes réussies

Hollande : 750 hommes au Mali, nouvelles frappes réussies

Le président français François Hollande a annoncé mardi à Abou Dhabi que le nombre de militaires français engagés dans l'opération au Mali, où de nouvelles frappes dans la nuit ont atteint leur objectif, était de 750 et que leur nombre allait augmenter.[...]

Mali : frappes aériennes au centre et sur Gao, le MNLA cherche à reprendre la main

Mali : frappes aériennes au centre et sur Gao, le MNLA cherche à reprendre la main

Les frappes aériennes se poursuivent au centre du Mali, le long de la frrontière avec la Mauritanie notamment contre les troupes d'Al Qaïda au maghreb islamique (Aqmi). Kidal et Gao ont également été bombardées, dimanche 13 janvier, et les islamistes délogés de leurs bases dans cette dernière. A Tombouctou, les islamistes auraient[...]

 Mali : la poussée des islamistes stoppée dans le centre, l'Afrique de l'Ouest se mobilise

Mali : la poussée des islamistes stoppée dans le centre, l'Afrique de l'Ouest se mobilise

La France, intervenant en soutien à l'armée malienne, a stoppé samedi l'avancée des islamistes dans le centre du Mali, où les pays d'Afrique de l'Ouest accélèrent leurs préparatifs pour déployer leurs troupes. Un sommet extraordinaire de la sous-région doit avoir lieu, samedi 19 janvier, à Abidjan.[...]

Mali : un pilote d'hélicoptère français tué au Mali lors d'un raid contre les 'terroristes'

Mali : un pilote d'hélicoptère français tué au Mali lors d'un raid contre les "terroristes"

Le ministre de la Défense français, Jean-Yves Le Drian, a confirmé, samedi 12 janvier au matin, qu'un hélicoptère français appartenant aux forces spéciales participant aux combats contre les miliciens islamistes d'Ansar Eddine a été abattu hier, vendredi, au Mali. Un lieutenant de l'armée est décédé. Un[...]

Mali : feu vert prudent de l'ONU à une force internationale

Mali : feu vert prudent de l'ONU à une force internationale

Le Conseil de sécurité de l'ONU a donné jeudi 20 décembre son feu vert au déploiement d'une force internationale au Mali, mais par étapes et sans fixer de calendrier précis pour la reconquête du nord du pays tombé aux mains des islamistes.[...]

Nord-Mali : la situation humanitaire s'aggrave, 500 000 personnes dans le besoin

Nord-Mali : la situation humanitaire s'aggrave, 500 000 personnes dans le besoin

La situation humanitaire au Nord-Mali s’aggrave. Selon la Croix Rouge, 500 000 personnes seraient aujourd’hui incapables de subvenir seules à leurs besoins. En cause : les pénuries alimentaires, l’effondrement des structures politiques et l’insécurité dans la région.[...]

Voir tous les dossiers
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus