Contenu réalisé par

La gestion de l’eau potable, une  véritable expertise

Produire et distribuer chaque jour une eau potable de qualité à des millions de personnes ou fournir aux entreprises les eaux, spécifiques ou non, indispensables à leur activité sont des missions qui exigent la rigueur et l’excellence.

Quelles sont les différentes étapes du cycle de l’eau ?

  • Le prélèvement de l’eau brute dans le milieu naturel
  • Le traitement de l’eau pour le rendre potable
  • L’acheminement de l’eau potable dans de bonnes conditions sanitaires jusqu’aux populations
  • La collecte et l’acheminement des eaux usées
  • Le traitement et recyclage des eaux usées

Veolia a l’expertise pour intervenir à toutes les étapes de la gestion de l’eau :

  • Dans la construction d’infrastructures
  • Dans le choix et l’opération du bon procédé de traitement
  • Dans la construction de canalisations et d’ouvrages de rétention (châteaux d’eau..)
  • Dans la relation clients (centres d’appels, services digitaux, agences ..)
  • Dans la gestion des données
  • Dans la réduction de l’impact sur l’environnement
  • Dans la sensibilisation des populations aux usages de l’eau

Vidéo : Comprendre la production et la distribution de l’eau au Gabon

Veolia produit et/ou distribue plus d’1 million de m3 d’eau potable par jour à 10 millions de personnes en Afrique dont une partie pour des populations parfois précaires. C’est pourquoi  l’entreprise travaille aux côtés des autorités publiques, partout où elle opère, à la mise en œuvre de programme de branchements sociaux et plaide pour des systèmes de tarification sociale, même si c’est toujours l’Autorité publique qui fixe les tarifs de l’eau.

Les défis du continent sont considérables en termes de croissance démographique et économique, de tension et de partage des ressources…  les principaux enjeux pour les villes sont d’assurer la qualité et la continuité du service, le contrôle des coûts, l’accès aux ressources et l’inclusion sociale et enfin l’anticipation des risques et la résilience face aux évènements extrêmes.

CE CONTENU N'A PAS ÉTÉ PRODUIT PAR LA RÉDACTION DE JEUNE AFRIQUE