Chiffres

Vie au travail : les attentes des salariés africains en 2018

Par  | 

[Infographie] Une récente étude d'envergure mondiale a analysé les aspirations de 366 000 salariés en matière de carrière professionnelle. Voici un résumé de celles des salariés africains.

Quatre ans après sa première édition, le réseau de site d’emploi The Network et le cabinet de conseil Boston Consulting Group (BCG) ont décidé de relancer leur Global talent survey, une étude mondiale qui passe au crible les aspirations de plus de 366 000 salariés à travers 197 pays. Le but, montrer aux employeurs les attentes comme les peurs de leurs employés et futures recrues.

Expatriation

Dans les pays du continent sondés par l’étude, l’humeur est à l’expatriation. Les destinations privilégiées : l’Amérique du Nord ou l’Europe pour des actifs à la recherche d’entreprises respectueuses de l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle et où l’apprentissage et le développement des compétences font partie intégrante du poste.

>> LIRE AUSSI : Le classement des villes africaines où les expatriés vivent le mieux selon Mercer

Le Maroc en bonne place

À noter cette année que le Maroc fait partie des pays les plus attractifs pour les salariés du continent. Le royaume de Mohammed VI se place ainsi à la 53ème place du classement mondial devant l’Algérie (83ème) et la Tunisie (121ème). Le pays est prisé en premier lieu par les Ivoiriens, les Tunisiens et les Béninois. Malgré ce résultat réjouissant, sur place, la situation ne semble pas si idéale puisque parmi les 6 721 marocains sondés, 80 % indiquent vouloir quitter le pays pour aller travailler ailleurs.

>> LIRE AUSSI : 91 % des marocains veulent partir travailler hors d’Afrique

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte