Management

Management : 3 leçons de leadership données par les scientifiques

Par Quentin Velluet  | 

Les scientifiques aussi réfléchissent au management et au profil du leader idéal dans leur secteur. Leurs réflexions sur le leadership vaut aussi pour le monde de l’entreprise. Voici 3 leçons, glanées lors du dernier Next Einstein Forum 2018.

Elle a beau être vaste et galvaudée, la notion de leadership est toutefois parvenue à s’introduire dans la politique, dans l’entreprise et maintenant dans la recherche scientifique. À tel point que le leadership a été l’un des thèmes abordés lors d’un panel du dernier Next Einstein Forum, organisé à Kigali en mars dernier. Parmi les réponses des intervenants, quelques conseils sont à retenir pour les managers qui souhaitent progresser dans leur positionnement dans l’entreprise et leur façon de mener une équipe.

Un leader est un mentor

Pour le Gambien Tumani Corrah, président de l’Africa research excellence fund (Aref) « un leader est neutre et n’a pas de genre. Un leader est à l’aise avec le fait de partager deux choses : le pouvoir et le leadership. Il doit se concentrer à repérer des talents, développer leur leadership et trouver des moyens de développer les autres ».

Un leader est à l’aise avec le fait de partager deux choses : le pouvoir et le leadership.

>> LIRE AUSSI : 3 astuces pour faire évoluer sa carrière professionnelle et devenir PDG

Le partage, c’est la notion qui revient le plus dans les propos des panélistes du Next Einstein Forum. Exit la vieille image du leader charismatique qui fascine et décide seul. Le vrai meneur selon les scientifiques est celui qui sait transmettre et surtout, aime faire progresser les autres. Une vision que partage l’Ougandaise Connie Nshemereirwe, éducatrice et chercheuse indépendante qui travaille à développer des mécanismes permettant de repérer et accompagner les leaders du continent : « À travers l’Afrique, il y a une explosion d’université privées qui sont dirigées par des hommes et des femmes surchargés de travail, isolés et qui manquent de ressources. Mais ce sont des gens pour qui apprendre et transmettre le savoir est une vraie valeur », illustre-t-elle.

Ce sont des gens pour qui apprendre et transmettre le savoir est une vraie valeur.

Un leader est un manager

Au-delà du développement des compétences de son équipe, un leader est également une personne qui sait maîtriser son environnement et dispose d’une vision à long terme. Pour Tom Kariuki, directeur de l’Alliance for accelerating excellence in science in Africa (Aesa) et Tumani Corrah, les leaders doivent être de bon comptables et gestionnaires, c’est-à-dire qu’ils doivent avoir un œil sur leur environnement, savoir planifier et créer des partenariats ainsi qu’une atmosphère qui favorise la collaboration.

« Un bon leader doit savoir être patient, accepter ses propres erreurs et celles des autres.

Inspirer la confiance

Mettre en place un climat de travail sain est donc la dernière mission du leader. La bienveillance est donc une donnée à ne pas négliger : « Un bon leader doit savoir être patient, accepter ses propres erreurs et celles des autres. Les gens doivent faire des erreurs avant qu’ils ne puissent vraiment apprendre quoi que ce soit », affirme d’ailleurs Tom Kariuki.

>> LIRE AUSSI : Manager : comment préparer votre entretien d’embauche en cabinet

Recevez les meilleures opportunités