Entretien d'embauche

Entretien d’embauche : comment se déroule-t-il en cabinet ?

Par  | 

Vous avez postulé à une offre publiée par un cabinet et allez rencontrer un consultant en recrutement ? Voici comment se déroule ce type de rendez-vous généralement.

Un entretien d’embauche n’est pas une évaluation vos compétences mais un échange d’environ une heure qui consiste pour les recruteurs à mieux vous cerner. La missions de ces derniers est donc d’instaurer une atmosphère détendue pour que l’échange soit le plus authentique possible. Si le consultant vous a directement démarché, la rencontre débutera normalement par la présentation des activités de son cabinet.

Le pitch du candidat

Dès la fin de cette introduction, c’est au tour du candidat de prendre la parole : “Je donne généralement 10 ou 15 minutes à la personne afin qu’elle se présente”, explique Deffa Ka, consultante en recrutement chez Fed Africa. C’est le moment pour le candidat d’être percutant.

“J’essaie de voir à ce moment comment la personne parle d’elle-même. J’attends qu’elle me dise qui elle est, où elle en est et pourquoi elle est devant moi aujourd’hui”, détaille Patrice Kombot Naguemon, senior executive manager pour l’Afrique au sein du cabinet Michael Page.

Je donne généralement 10 ou 15 minutes à la personne afin qu’elle se présente

Il faut donc envisager cette présentation, non pas comme le résumé complet de votre CV, mais plutôt comme un pitch d’entrepreneur. Un pitch logique, structuré, parsemé d’exemples pertinents et préparé à l’avance. Ne vous perdez pas dans les détails, cela pourrait faire penser au recruteur que vous n’êtes pas organisé ou que vous manquez d’esprit de synthèse.

Pendant cette présentation ou à la fin, le recruteur vous pose des questions précises sur certains points abordés afin d’en savoir plus sur votre comportement dans différents contexte.

Le brief du recruteur

Passé cette étape, au tour du recruteur de prendre la parole de présenter le secteur d’activité dans lequel évolue l’entreprise qui recrute et les particularités du poste à pourvoir. Il valide avec vous si le poste vous intéresse et s’il correspond à vos attentes en terme de salaire, d’enjeux professionnels, de perspectives d’évolutions et de mobilités.

Le recruteur sera peut-être amené à vous demander des références

Par la suite, il sera peut-être amené à vous demander des références, c’est-à-dire les coordonnées des personnes avec qui vous avez travaillé et qu’il peut contacter. Choisissez-les bien, car le but du recruteur est de vérifier avec elles ce que vous lui avez raconté. Enfin, si vous correspondez au poste, il doit vous briefer sur les entretiens à venir, les personnes à rencontrer et les points à mettre en avant dans votre candidature.

Les questions

Enfin, n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête durant l’échange. Le recruteur pourrait penser que le poste ne vous intéresse pas si vous ne le faites pas. Chams Diagne, fondateur de Talent2Africa, conseille par exemple de poser des questions sur le positionnement de l’entreprise sur son marché ou sur son organisation interne (hiérarchie, structure, effectifs).

Recevez les meilleures opportunités