Lettre de motivation

Afrique francophone : comment bien rédiger une lettre de motivation

Par  | 

En plus du CV, une lettre de motivation est nécessaire pour postuler dans les grandes entreprises d’Afrique francophone. Elle doit mettre vos compétences en valeur et répondre aux besoins détaillés dans l’offre d’emploi.

Même les plus doués à l’écrit peinent parfois à rédiger une lettre de motivation. Parler de soi est difficile et trop souvent, la différence entre CV et lettre de motivation est mal connue. Voici quelques conseils pour l’aborder plus sereinement.

Une seule page

Comme le CV, la lettre de motivation doit être sobre, synthétique et écrite simplement. Elle doit tenir en une seule page et être rédigée en quelques paragraphes courts. Il n’existe cependant pas de modèle idéal. Le principal est de savoir mener l’enquête : « Trop peu de gens s’intéressent suffisamment à l’annonce et à l’entreprise dans laquelle ils postulent », confirme Patrice Kombot-Naguemon, senior executive manager chez Michael Page Africa.

« Trop peu de gens s’intéressent suffisamment à l’annonce et à l’entreprise dans laquelle ils postulent »

Proposer vos services

L’objectif principal de la lettre de motivation est de convaincre les recruteurs que vous êtes la personne qu’ils recherchent. Comment ? En montrant que vous avez compris leurs besoins et en l’illustrant par un ou deux exemples de tâches ou projets en lien avec leurs besoins, gérés et accomplis au cours d’expériences précédentes.

>> LIRE AUSSI : Comment rédiger un CV pour l’Afrique francophone ?

Mener l’enquête en analysant l’offre

Pour trouver le parfait exemple, il vous faut, comme un commercial, comprendre les besoins du client, en l’occurrence ici, le recruteur. Pour cela, référez vous à l’offre d’emploi. Elle regorge souvent d’indices sur les compétences recherchées (analyse, synthèse, compétences techniques, maîtrise d’une langue, gestion de budget, connaissance d’un secteur, d’un pays), le contexte de travail (en équipe, déplacements professionnels, autonomie, responsabilités managériales) et des informations stratégiques sur l’entreprise (secteur d’activité, zone géographique, création d’un nouveau produit, lancement d’une nouvelle branche, rachat, fusion).

Connaître l’entreprise

Si vous postulez directement auprès d’une entreprise, pensez à vous renseigner si possible sur ses dernières actualités. Elles vous donneront peut-être des éléments de contexte supplémentaires. Dans le cas d’une grande entreprises ou d’une de ses filiales, Internet sera votre meilleure source. Sinon, ne négligez pas votre entourage. Posez des questions, glanez des informations là où vous le pouvez.

Une fois les besoins identifiés, tentez de les formuler en une ou deux phrases. Puis trouvez lesquelles de vos expériences, de vos compétences et traits de caractère peuvent répondre à cette demande. Vous tiendrez ainsi l’argument central de votre lettre.

>> LIRE AUSSI : Manager : comment préparer votre entretien d’embauche en cabinet

La rédaction

Une lettre de motivation tient en trois partie. « En introduction, exposez les raisons qui vous poussent à candidater pour ce poste et pourquoi il vous intéresse », conseil Patrice Kombot-Naguemon. Viens ensuite la partie concernant votre expérience, vos compétences et pourquoi elles sont en adéquation avec les besoins de l’entreprise. Elle peut tenir en deux paragraphes de quatre ou cinq lignes. Puis concluez en rappelant que vous vous tenez à disposition du recruteur pour une potentielle rencontre et pour toute information complémentaire avant d’insérer une formule de politesse et votre signature.

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte